• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > International > Le tournoi international de MMA qui a eu lieu à Donetsk pour la fête des (...)

Le tournoi international de MMA qui a eu lieu à Donetsk pour la fête des Mineurs a vu la victoire de l’enfant du Donbass

Samedi 26 août 2017, en soirée, a eu lieu à Donetsk pour la fête des Mineurs, un tournoi international de MMA, où se sont affrontés des combattants locaux et des combattants venus de l'étranger. Entre autre, le combattant croate Maro Perak, et Nikita Krylov, qui s'il vit et s'entraîne en Russie, est originaire du Donbass (région de Lougansk).

Il s'agissait du premier tournoi international de MMA organisé à Donetsk. Ce dernier a réuni plus de 20 000 habitants de la région dans le stade Olympique de Donetsk. Environ 1 000 personnes étaient même venues des zones du Donbass occupées par l'armée ukrainienne pour assister à ces combats.

Parmi les officiels présents, se trouvaient bien sûr le chef de l'état, Alexandre Zakhartchenko, mais aussi Edouard Bassourine, Denis Sinenkov, Denis Pouchiline, et bien d'autres, qui étaient venus encourager les athlètes du Donbass.

Le tournoi avait été précédé, deux jours auparavant, par un entraînement public durant lequel les combattants ont pu faire démonstration de leur savoir-faire, et exprimer devant la presse la façon dont ils envisageaient leur futur combat :

Si Nikita était sûr de lui mais sans ostentation, l'interview de Maro Perak montrait un combattant très (trop ?) sûr de lui.

Lors des neuf combats qui ont ponctué ce tournoi de plus de quatre heures, se sont affrontés entre autre Vasily Kourochkine de Yekaterinbourg contre Renat Latifov, du village de Granitnoye dans le Donbass, le jeune frère du combattant favori de la soirée (Nikita Krylov) Igor Krylov, quant à lui a affronté son compatriote de Lougansk Nikita Svistkov.

Le combat principal et le plus attendu, fut bien sûr celui entre Nikita Krylov qui est originaire de Krasnyi Loutch, et le croate Maro Perak. C'est l'enfant du Donbass, Nikita, qui sous les applaudissements et les encouragements passionnés de tout le stade Olympique de Donetsk, a gagné cette rencontre en deux rounds.

Clin d’œil amusant du destin, en ce jour de fête des Mineurs, c'est justement le combattant surnommé « Le mineur » (Nikita Krylov) qui a remporté le dernier combat de ce tournoi.

Regardez la vidéo de ce combat prise par Patrick Lancaster (en anglais) :

Nikita a reçu sa coupe des mains d'Alexandre Zakhartchenko, qu'il a remercié pour avoir permis d'organiser un tel événement à Donetsk.

Une vidéo reprenant les meilleurs moments des neuf combats sera publiée sous peu. Encore un peu de patience et encore bravo à Nikita pour sa superbe performance.

Christelle Néant

Voir l'article sur DONi


Moyenne des avis sur cet article :  3.88/5   (8 votes)




Réagissez à l'article

66 réactions à cet article    


  • sarcastelle sarcastelle 28 août 09:18

    Bravo. C’est comme une chorégraphie du combat réel de l’héroïque peuple du Donbass. 



      • VivreenRussie VivreenRussie 28 août 11:29

        @Mychris, pourquoi pas ? Si le Donbass peut se retrouver avec le niveau des infrastructures que l’on peut voir en Tchétchénie, c’est une bonne chose.


        Au fait si vous n’appréciez pas le MMA vous pouvez toujours demander un nouveau Concert-requiem de la pianiste Valentina Lisitsa :

        ps : Sinon, c’est amusant de constater votre étonnement lorsque je vous qualifie de « troll » et de publier ce papier de Camille Hamet...

      • Mychris Mychris 28 août 15:47

        @VivreenRussie

        "@Mychris, pourquoi pas ? Si le Donbass peut se retrouver avec le niveau des infrastructures que l’on peut voir en Tchétchénie, c’est une bonne chose."

        Et si il peut atteindre le niveau des libertés individuelles aussi ?
        Vous semblez attaché aux infrastructures mais delà de celles-ci il existe des choses selon moi bien plus importantes comme la liberté expression ou le libre arbitre.


      • Christelle Néant Christelle Néant 28 août 22:48

        @Mychris
        « des choses selon moi bien plus importantes comme la liberté expression ou le libre arbitre » => C’est bien ça votre problème vous pensez savoir mieux que les gens ce qu’il leur faut en premier, alors que vous êtes à côté de la plaque. Allez demander aux Libyens ou aux Irakiens ce qu’ils pensent que leur liberté d’expression dans un pays en ruine en proie aux terroristes and co, et demandez leur ce qu’ils pensent maintenant de Khaddafi ou Saddam... Vous allez voir qu’en terme de priorités pour un être humain, la liberté d’expression vient après, bien après, que les besoins vitaux d’eau, de nourriture, d’abri et de sécurité soient assurés.


      • Mychris Mychris 29 août 00:42

        @Christelle Néant

        Nan c’est vrai vous avez raison, j’ai fait un documentaire en 2015 sur la différence entre les russes et les ukrainiens et bien lorsque vous demandez à un ukrainien ce qui est le plus important pour lui il vous répondra systématiquement : la liberté, lorsque vous demandez à un russe, c’est la sécurité qui ressort le plus souvent. Et c’est bien là la différence.

        Si votre but de vie c’est un pays où en effet il n’existe qu’un seul parti, où les gens ne peuvent pas s’exprimer librement et où l’on met en prison des personnes pour leurs opinions ou leurs préférences sexuelles mais que les routes soient propre et à 4 voies avec de chouettes bus immaculés cela vous regarde.


      • VivreenRussie VivreenRussie 29 août 06:21

        @Mychris,

        Différence entre les russes et les ukrainiens ? 
        Vous faites des documentaires dans le style de Farion qui demandait le nom des enfants dans une école maternelle...
        ----------------
        Pas surprenant si vous n’êtes pas venu en Crimée depuis 2014 pour voir la réalité sur place...
        Cela ne rentre pas dans votre narrative idem pour les événements tragiques dans le Donbass.
         
        Heureusement nous avons Christelle pour nous informer.


      • Christelle Néant Christelle Néant 29 août 06:41

        @Mychris
        Sauf que cette différence est artificielle. Les besoins de base de l’être humain doivent être assurés avant qu’il s’occupe de sa liberté. Vous avez dû interroger des Ukrainiens qui ne savent pas ce que c’est que de mourir de faim.
        Mon but dans la vie c’est un pays qui s’occupe de sa population comme il faut. Qui en prend soin. La Russie n’est pas un pays à parti unique, la RPD non plus. Dans les deux les gens s’expriment librement, on enferme pas les homos ni ici, ni en Russie. Comme quoi ont peut faire les deux : prendre soin de sa population sans être une dictature.
        PS : pourquoi croyez vous qu’autant de gens regrettent l’URSS, malgré la dictature de l’époque ? Posez-vous la question et vous verrez que votre docu de 2015 valait pas tripette.


      • Mychris Mychris 29 août 08:03

        @Christelle Néant

        Pas étonnante votre réponse lorsque l’on est communiste.

        "pourquoi croyez vous qu’autant de gens regrettent l’URSS, malgré la dictature de l’époque ? Posez-vous la question et vous verrez que votre docu de 2015 valait pas tripette."
        Simple vous vivez dans une région en guerre, l’URSS c’était la paix, donc pas une surprise.
        Allez demander à un ukrainien, un polonais, un estonien ou un letton si il regrette l’URSS.
        Le problème avec votre idéologie, c’est que bien sur que c’est une grande idée à la base le communisme, sauf que la dictature du prolétariat doit à terme rendre le pouvoir au peuple, ce qu’elle ne fait jamais.
        En fait en y regardant de plus près le communisme c’est comme le capitaliste, c’est toujours un petit nombre qui dicte sa loi au plus grand nombre.
        Comme vous le disiez l’Ukraine à changé de maitre, de donneur d’ordre pour une raison très simple le donneur d’ordre précédent, n’a fait que donner justement des ordres en imposant sa vision et ses hommes au pouvoir tout en laissant sa population se faire voler allégrement. Quand vous avez un grand frère autoritaire qui vous impose ses règles en disant vous protéger et qui vous regarde vous faire tabasser par les grands dans la cours de recréation, pas super étonnant que vous finissiez par le détester.


      • Mychris Mychris 29 août 08:17

        @VivreenRussie

        Vous parlez sans connaitre cher(e) « VivreenRussie »
        J’ai fait un documentaire en ouvrant la caméra et en posant une simple question "c’est quoi être ukrainien pour vous, ensuite vous laissez la caméra tourner sans faire de coupe.
        Vous interviewez des russophones, des ukrainophones du sud, de l’est, de l’ouest et vous les écoutez s’exprimer. Des gens de la rue.
        Simple non ?


      • VivreenRussie VivreenRussie 29 août 09:30

        @Mychris, « cher(e) »
         Je me fiche éperdument de savoir si votre prénom est Emmanuel ou Emmanuelle, vous essayez de rester poli faites de longues réponses, loin de l’imbécile d’Alex, mais au final vous êtes juste un troll de l’espèce la plus dangereuse...


        Mais ce n’est pas vraiment une « surprise » dès que quelqu’un comme Christelle, Graham ou Pierre Le Corf (Syrie) viennent témoigner de la réalité sur le terrain, vous et votre bande débarquez...

        Finalement, merci de confirmer la qualité des reportages de Christelle.



      • Mychris Mychris 29 août 10:05

        @VivreenRussie

        Vous avez la gâchette facile VivreenRussie et vous tirez à vue. Christelle peut en témoigner je réagi fort peu à ses articles de terrain. Mes réactions se concentrent sur 2 points :

        - Les articles ou les réactions traitants de la situation quotidienne en Ukraine et plus particulièrement
        à Kiev, surtout de personnes qui n’y ont jamais mis les pieds qui dépeignent une sorte de 4ième Reich comme par exemple Anna qui compare les troupes de l’Otan à des divisions SS défilant à Kiev.

        - Cette proportion à faire des occidentaux des crapules de la pire espèce tout en immaculant les russes ou les régimes autoritaires favorable au Kremlin.

        Donc si dans votre verbiage et autre rhétorique cela fait de moi un troll et bien, j’en suis fier.
        Vous savez l’avantage d’internet c’est que tout le monde à le droit de s’exprimer, ne vous en déplaise cher Monsieur ou Madame. C’est très exactement ce que je défends ici, c’est la liberté de Christelle, la votre mais aussi la mienne d’exposer ses idées.


      • VivreenRussie VivreenRussie 29 août 10:42

        @Mychris
        « la gâchette facile » oui surtout avec les collaborateurs d’un régime nazi dont les agissement sont dénoncés par le Centre Simon Wiesenthal.

        Vous ne reportez pas des faits dans vos « documentaires » mais une « vision partielle » qui colle parfaitement à votre narrative...

        ps : Au fait avant la projection de votre « documentaire » à Odessa, avez vous demandé une minute de silence pour tous ceux qui sont morts lors de « l’incendie », je doute, pour vous c’est juste un détail de l’histoire...

      • anna anna 29 août 12:46

        @Mychris
        Je compare l’OTAN a une sorte de 4-ième Reich, selon vous ?

        Vous plaisantez ?
        l’ OTAN c’est pire que le 4-ième Reich, car Hitler, au moins, a annoncé clairement la couleur de la « pureté » de la race arienne 
        Alors que : 
        la première guerre du Golf est basé sur le MENSONGE d’une jeune fille, qui témoignait a l’ONU d’un « massacre » mensonger des couveuses du Koweït
        le bombardement de Belgrade a été justifié par le MENSONGE d’un faux massacre de Račak
        la guerre d’Irak a été basé sur le gros MENSONGE des ADM de S.Hussein
        la guerre en Libye a été basé sur le gros MENSONGE de « défendre » Benghazi 
        la guerre en Syrie est basé sur le MENSONGE des « printemps arabes »
        je parle pas du 11 septembre et la guerre en Afghanistan, alors que les « terroristes » étaient des saoudiens et on ne connait toujours pas la vérité sur cette sombre affaire

        tu parles Charles, de l’OTAN, la blanche colombe...


      • Christelle Néant Christelle Néant 29 août 14:59

        @Mychris
        « Simple vous vivez dans une région en guerre, l’URSS c’était la paix, donc pas une surprise. » => Ca c’est que j’appelle un argument foireux de première catégorie, Ianoukovitch c’était la paix aussi, y a pas eu que l’URSS comme période de paix de l’Ukraine. La preuve, sondage fait l’année dernière en Ukraine (donc pas en RPD ni en RPL) : presque 40 % de la population veut revenir à l’URSS https://www.geopolitica.ru/en/news/poll-ukrainians-regret-disintegration-ussr
        Le chiffre est encore plus élevé en Russie https://dninews.com/article/poll-most-russians-regret-ussr-collapse-dream-its-return pourtant y a pas de guerre civile en Russie.
        http://www.express.co.uk/news/world/701026/russians-life-better-soviet-union-ussr-sixty-four-percent
        Le même genre de sondage en 2013, avant la guerre : 56% d’Ukrainiens considéraient que l’effondrement de l’URSS avait été une mauvaise chose http://www.gallup.com/poll/166538/former-soviet-countries-harm-breakup.aspx
        Truc intéressant ce sondage n’a pas été fait dans les pays baltes. Comme celui du lien d’avant en 2016. Pourquoi ? Peut être parce que certains chiffres pourraient faire peur à la narrative de vos collègues et de vous même.
        Donc argument invalide, encore une fois.
        Concernant la dictature du prolétariat, y a moyen de faire sans, mais bon c’est pas grave, je vais pas faire un cours sur la façon dont un système basé sur les idées originelles du communisme peut être mis en œuvre, je n’en ai pas le temps.
        "Comme vous le disiez l’Ukraine à changé de maitre, de donneur d’ordre pour une raison très simple le donneur d’ordre précédent, n’a fait que donner justement des ordres en imposant sa vision et ses hommes au pouvoir tout en laissant sa population se faire voler allégrement. Quand vous avez un grand frère autoritaire qui vous impose ses règles en disant vous protéger et qui vous regarde vous faire tabasser par les grands dans la cours de recréation, pas super étonnant que vous finissiez par le détester." => Faux, la raison pour laquelle l’Ukraine s’est retrouvée dans cette situation de receveuse d’ordres c’est que ses meilleurs éléments partaient à Moscou. Il ne restait donc sur place que les médiocres. Je rappelle qu’à deux reprises le donneur d’ordre à Moscou venait d’Ukraine, et a donné des territoires supplémentaires (Crimée). Donc encore une fois argument fallacieux. Le grand frère russe n’a en rien laissé l’Ukraine se faire tabasser dans la cour d’école. Au contraire. L’URSS a créé l’Ukraine, l’a dotée d’une industrie puissante. En a fait un pays qui avait tous les atouts pour être riche. Donc vous racontez n’importe quoi pour justifier vos délires anti-russes. Maintenant regardez Washington et comparez avec ce que vous avez décrit au sujet de Moscou de façon éhontée. Y a rien qui vous saute aux yeux ?


      • Mychris Mychris 29 août 18:09

        @VivreenRussie

        Ma collaboration reste à prouver, et vous voudrez bien avancer des faits avant de proférer des calomnies.


      • VivreenRussie VivreenRussie 29 août 20:07

        @Mychris, il suffit juste de lire vos commentaires et de regarder vos « documentaires »...


      • Mychris Mychris 29 août 22:06

        @VivreenRussie

        Je doute que vous ayez vue un seul de mes documentaires. Maintenant, c’est très facile de traiter les gens de « collabo » derrière un pseudo. Mais c’est pas grave puisque vous m’accuser j’imagine que vous avez des preuves ou bien vous vous gargarisez tout seul derrière votre clavier ?

        Monsieur ou Madame, allez donc jusqu’au bout de votre démonstration et trouvez donc un seul de mes commentaires ou j’aurais évoqué une seule fois un soutier au gouvernement actuelle d’Ukraine. Au risque de passer pour un accusateur sans fond. Bonne chance.


      • VivreenRussie VivreenRussie 30 août 08:38

        @Mychris, « j’aurais évoqué une seule fois un soutier au gouvernement actuelle d’Ukraine. »

        Merci pour ce lapsus révélateur qui confirme les propos à votre encontre de nombreux intervenants, qui tout comme moi, ne sont pas dupes...

        soutier : « Matelot qui était chargé d’alimenter en charbon les chaufferies d’un navire. Personne qui occupe une fonction subalterne et ingrate, généralement indispensable. »

        Plus de 500 commentaires avec pour seul but le dénigrement des témoignages de Christelle et un soutien indéfectible au « Gouvernement de Porochenko »...

        ps : Au fait je note que vous n’avez pas répondu à ma question concernant la minute de silence en hommage aux morts d’Odessa avant la projection de votre « documentaire »...

      • sarcastelle sarcastelle 30 août 09:32

        @Christelle Néant
        .

        la liberté d’expression vient après, bien après....
        .
        Surtout lorsque l’article n’est pas disponible en magasin, et n’y a jamais été, n’appartenant pas au bagage culturel régional. 
        .
        bien après que les besoins vitaux d’eau, de nourriture, d’abri et de sécurité soient assurés
        .
        Oui, et j’ajouterai : « après que soit assurée la solidité du pouvoir du Parti » (n’importe lequel)..
        On ne sait pourquoi la liberté d’expression dépend d’autres considérations, mais enfin c’est bien pratique comme ça.
        .
        Les propagandistes souffrent quasiment tous (et c’est heureux pour garantir la médiocrité de leur action) de l’incapacité à s’adapter à la psychologie de leurs cibles. Ils développent les conséquences de la leur propre psychologie et tombent invariablement à côté de la plaque. Ici, c’est une vaine tentative de justifier une hiérarchie entre des notions qui n’en ont pas entre elles, comme la liberté et la nourriture ; ailleurs, c’est l’obsession de la comparaison du contradicteur avec un nazi. Tout ceci est très médiocre techniquement. Il est vrai que le respect de sa propre idéologie encadre sérieusement le propagandiste en limitant nécessairement son champ argumentaire. 



      • Christelle Néant Christelle Néant 30 août 10:18

        @sarcastelle
        Avant de m’insulter en me traitant de propagandiste, allez vous informer. Maslow avait déjà établi en 1940 une classification semblable. Et allez interroger les Irakiens, ou les Libyens, vous allez voir s’ils ne regrettent pas l’époque Saddam ou Khaddafi. Cela n’a rien à voir avec ma propre idéologie. Cela a à voir avec l’étude psychologique des comportements humains. Un être humain va d’abord chercher à satisfaire ses besoins vitaux. Et la liberté d’expression n’est pas un besoin vital. Boire, manger, avoir un abri au dessus de la tête oui. Ensuite vient la sécurité. Ensuite vient le reste, liberté, épanouissement personnel, etc. Si vous ne savez pas pourquoi cela vient après, allez apprendre ce que c’est que de manquer de tout. Et si celui ou celle qui vous offre de couvrir vos besoins vitaux le fait en échange du fait que vous laissez votre liberté d’expression de coté, vous le ferez. Ca s’appelle l’instinct de survie. Allez apprendre la psychologie humaine, comme çà vous saurez pourquoi cela vient dans cet ordre là.


      • Mychris Mychris 30 août 10:33

        @VivreenRussie

        Très drôle en effet)) cependant le vide sidéral de votre réponse confirme mes doutes concernant vos preuves.

        "Plus de 500 commentaires avec pour seul but le dénigrement des témoignages de Christelle et un soutien indéfectible au « Gouvernement de Porochenko »"
        Faux et mensonger Monsieur ou Madame le grand inquisiteur. Cherchez, cherchez mieux quand on accuse...

        Je pense que le seul élément de pseudo soutien que vous pourrez trouvez c’est que j’ai dit que l’actuelle président avait été élu démocratiquement. (Je vous mets un lien du petit Larousse sur la définition de démocratie afin que afin que vous ne soyez pas battu sur certains mots que vous ignorez http://www.larousse.fr/dictionnaires/francais/d%C3%A9mocratie/23429)

        PS : Voyez-vous ce documentaire ne traite que de l’identité ukrainienne et non pas du conflit en lui même. Ce dernier n’a pas été projeté en salle mais diffusé sur une chaine du câble française.
        Nous avons bien essayé de réaliser un documentaire sur le conflit à proprement parlé mais comme je l’expliquais au début de mes interventions, mon cameraman à été battu et mis à terre par les fameux Berkuts de Ianoukovitch, nous avons fait 24 heures de garde à vue et notre matériel à été détruit.
        Quand à l’accès au Donbass il nous à été refusé en 2015 par le service de presse des séparatistes.
        L’idée de ce docu était pourtant fort simple : pas de voix off juste les portraits de 6 civils (3+3) de chaque coté de la ligne de front en laissant les personnes s’exprimer librement sur leur perception du conflit.


      • anna anna 30 août 10:46

        @Mychris


        un micro-trottoir a Kiev, après la fête de « l’indépendance » et le défilé des troupes de l’OTAN :


      • Mychris Mychris 30 août 11:04

        @anna

        Je m’aperçois avec bonheur que les gens s’expriment librement dans ce quartier populaire qui sauf erreur de ma part est Troechina. La liberté d’expression est en progrès, c’est bien)

        Pour info les divisions SS répondaient à une idéologie, comme les bataillons d’AZOV d’ailleurs, Les troupes de l’OTAN sont des soldats de toutes origines ethniques et sans aucun doute de nombreuses couleurs politiques qui accomplissent une mission donnée, donc comparaison foireuse pour reprendre l’expression consacré par Christelle.


      • anna anna 30 août 11:21

        @Mychris
        oui, très librement expriment que... il n’ont rien a dire, ne savent rien et ne pensent rien a la question posé smiley 

        et surtout on lit une expression d’un bonheur éblouissant et enthousiaste sur leur sombres visages
         smiley

      • VivreenRussie VivreenRussie 30 août 11:58

        @Mychris, une fois de plus une longue réponse comme pour mieux noyer le poisson...

        Car pour la seconde fois vous évitez de répondre à ma question « minute de silence avant projection sur Odessa »
        Mais si vous êtes bien l’auteur des documentaires « Les carnets Ukrainiens », et « Sacha H... » rien de surprenant devant cette « esquive ».



      • Mychris Mychris 30 août 12:00

        @anna

        Bien oui, ils n’ont rien à dire parce qu’ils s’en f**tent de qui défile dans le centre. Ce qui les intéressent c’est leur travail, leurs enfants etc... et je rejoins littéralement Christelle sur les préoccupations actuelles des ukrainiens concernant leurs priorités de vie.


      • Mychris Mychris 30 août 12:05

        @VivreenRussie

        Non je ne suis ni l’auteur, ni le producteur des documentaires que vous évoquez.
        J’ai répondu à votre requête, pas de projection publique de mon documentaire donc pas de minute de silence, il faut lire également.
        Je m’aperçois quand à moi que vous ne répondez pas à ma requête concernant vos accusation sans doute pour mieux noyer la baleine ou la sardine c’est au choix.


      • anna anna 30 août 12:42

        @Mychris
        Comment ça « rien a f**tre de qui défile dans le centre » ? smiley

        Ce n’est pas vous qui disiez plus haut, que dans votre documentaire (je vous cite) « un ukrainien ce qui est le plus important pour lui, il vous répondra systématiquement : la liberté »
         smiley
        je sens comme un léger foutage de gueule de votre part

      • anna anna 30 août 12:49

        @Mychris
        « les gens s’expriment librement » je vous donne un exemple :


        A votre avis, ça se passe dans quel pays ? Je vous donne en mille...
        En Russie :



      • Alex Alex 30 août 13:16

        @Mychris


        J’aimerais beaucoup voir votre travail. Des liens ?

      • Mychris Mychris 30 août 13:45

        @Alex

        Alex comme je l’ai expliqué précédemment ma femme et mon fils vivent à Kiev, n’étant présent que la moitié du temps en Ukraine je crains pour leur sécurité. Cependant en faisant une recherche sur Google sur l’identité ukrainienne vous trouverez aisément .


      • anna anna 30 août 14:40

        @Mychris
        Bonjour, Bernard-Henry !

        Veuillez m’excusez, je vous ai pas reconnu tout de suite
        Est ce que Arielle est au courant que vous avez encore une femme a Kiev ?
         smiley

      • Alex Alex 30 août 14:49

        @Mychris


        Hum. Pas facile de trouver avec ces deux mots-clés « identité + ukrainienne ». Un troisième pour aider ?

      • VivreenRussie VivreenRussie 30 août 15:26

        @anna, sa femme et son fils ne sont pas à Kiev mais avec lui en Suisse...
        Il ment comme il respire...


      • VivreenRussie VivreenRussie 30 août 15:29

        @Alex, essayez avec « carnets Ukrainiens » et « Sacha H des ailes du Maidan »...


      • sarcastelle sarcastelle 30 août 16:05

        @Christelle Néant

        .
        Avant de m’insulter en me traitant de propagandiste.........
        .
        On ne sait plus à qui se vouer : Roman Garev a répondu un jour que le mot de propagande était dévalorisé à tort, car il s’agirait d’une activité légitime et convenable. Ce n’est pas complètement faux puisque la propagande peut aussi être faite pour les meilleures causes. Je retiens donc avec qui on peut parler de propagande et avec qui il faut parler de promotion, de communication, d’information.


      • Alex Alex 30 août 16:38

        @VivreenRussie


        Tu confonds « Mychris » avec Emmanuel Graff. 

        Je réponds malgré toi à ta question sur la minute de silence avant toute projection à Odessa. Bien-sûr, ce genre de choses ne se fait pas. C’est un acte politique une minute de silence à laquelle on demande en préalable aux gens dans la salle de s’y plier. 
        Lors d’une projection à Kiev, il faudrait observer quelle minute de silence ? Pour les patriotes de Maidan ou les types du Berkout ? Et à Marioupol, tu serais d’accord de demander une minute de silences pour cette vingtaine de morts fauchés au marché par des tirs séparatistes ?



      • Alex Alex 30 août 16:42

        @VivreenRussie


        C’était un type en ton genre qui était aux commandes du Bouk. 

        Tu confonds les identités.

      • Mychris Mychris 30 août 18:07

        @VivreenRussie

        « @anna, sa femme et son fils ne sont pas à Kiev mais avec lui en Suisse...
        Il ment comme il respire... »

        Encore une fois une affirmation sans preuve et toujours dans l’attente dans de l’ombre d’une argumentation, mais on peut toujours attendre... En fait VivreenRussie vous êtes l’exemple parfait de ce que vous dénoncez.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès