• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > International > Le village de Zaïtsevo n’a toujours pas droit ne serait-ce qu’à (...)

Le village de Zaïtsevo n’a toujours pas droit ne serait-ce qu’à un jour de paix - Nouvelles destructions dues aux bombardements ukrainiens

Nous nous rendons régulièrement dans le village de Zaïtsevo, qui est coupé en deux par la ligne de front, afin d'évaluer l'évolution de la situation, sur ce qui est un des points chauds du front du Donbass.

La veille, des tirs de l'armée ukrainienne ont frappé les zones résidentielles du village. Suite à ces tirs effectués avec des munitions traçantes, un hangar et le garage attenant ont totalement brûlé. Le propriétaire n'a pu que sortir rapidement sa voiture et sa moto. Tout le reste est parti en fumée.

Les positions de l'armée de la République Populaire de Donetsk n'ont pas été épargnées non plus par les bombardements quotidiens que leur infligent les soldats ukrainiens.

Des bombardements facilités par le fait que l'armée ukrainienne a rapproché ses positions de celles de l'armée de la RPD, en avançant ces dernières dans la zone grise, qui est pourtant censée rester démilitarisée d'après les accords de Minsk que l'Ukraine a signé.

Résultat, à certains endroits, les positions ukrainiennes les plus proches ne sont plus qu'à 160 m des positions des soldats de la RPD, au lieu de 300 m auparavant. Des positions qui ont été renforcées, et dont les protection anti-bombardement (les « blindages ») sont clairement visibles depuis les positions de la RPD (voir la vidéo- ci-dessous).

Une proximité dangereuse, au vu des reconnaissances par drone, et des fournitures de nouvelles munitions et de carburant pour les équipements militaires qui ont eu lieu côté ukrainien. Sans parler de l'augmentation des violations du cessez-le-feu par l'armée ukrainienne, qui ne marque aucune pause à l'approche de la fin de l'été.

Si cette tendance se poursuit, l'automne risque bien d'être chaud dans le Donbass, et pas seulement à cause des températures caniculaires.

Voir le reportage effectué à Zaïtsevo le 13 août :

Christelle Néant

Voir l'article sur DONi


Moyenne des avis sur cet article :  4.1/5   (10 votes)




Réagissez à l'article

13 réactions à cet article    


  • Alex Alex 18 août 00:59

    Je suppose que la partie sous contrôle ukrainien de ce village « coupé en deux par la ligne de front » a également son lot de misères venant du camp d’en face.


    • Hairon Hairon 18 août 04:55

      @Alex

      Vous, vous supposez, nous nous savons. C’est la différence entre un troll avachi sur son canapé et les gens de terrain. Bonne sieste...

    • Jeff84 18 août 06:02

      @Alex
      Je me demande combien elle est payée pour cette propagande quasi-journalière.


    • Hairon Hairon 18 août 08:12

      @Jeff84

      et vous ? Pour raconter vos inepties d’ado attardé ? Combien vous êtes payé ? Votre traitement neurologique vous est gracieusement offert ?

    • sarcastelle sarcastelle 18 août 09:33

      Il suffit aux Donbassiens de cesser leur sécession (à répéter vingt fois très vite), et le retour de leur loyalisme leur vaudra la paix. 


      • JC_Lavau JC_Lavau 18 août 10:13

        @sarcastelle. Cours d’anglais :

        Pour les débutants...

        Trois sorcières regardent trois montres Swatch. Quelle sorcière regarde quelle montre ?

        ... et maintenant le tout en anglais...

        Three witches watch three Swatch watches. Which witch watch which Swatch watch ?



        Et maintenant la version avancée...

        Trois sorcières travesties regardent les boutons de trois montres swatch suisses. Quelle sorcière travestie regarde les boutons de quelle montre Swatch suisse ?

        .... Le tout en anglais...
        Three switched witches watch three swiss Swatch watch switches. Which switched witch watch which swiss Swatch watch switch ?


        Essayez de dire ça vite pour voir...

      • Christelle Néant Christelle Néant 18 août 10:56

        @sarcastelle
        La paix à la Croate vous voulez dire ? Avec épuration ethnique à la clef... Merci, mais non merci.


      • sarcastelle sarcastelle 18 août 19:26

        @JC_Lavau
        .

        Ce n’est pas drôle de plaisanter pendant que le nazisme fait rage. smiley

      • JC_Lavau JC_Lavau 18 août 20:12

        @sarcastelle. 
        J’ai tout compris !

        J’ai compris pourquoi les grandes fusées ont le museau si pointu : c’est pour passer dans les trous de la couche d’ozone.

        J’ai compris pourquoi la mer est si grande : c’est qu’il en faut, de l’eau pour les bateaux !

        J’ai compris pourquoi mon père et ma mère se sont mariés le même jour : c’est par économie.

        J’ai compris pourquoi le médecin de Loudéac a renoncé à prescrire des suppositoires aux égorgeurs de cochons de l’abattoir : c’est parce que les voies du saigneur sont impénétrables.

        J’ai compris pourquoi il faut un fusil à deux coups pour chasser le naturel : il faut réserver le second coup pour le moment où il revient au galop.

        J’ai compris pourquoi le rasoir islamique a trois lames : une pour tirer le poil, la seconde pour tirer le poil à nouveau, la troisième pour trancher la gorge si le poil ne pousse pas.

        J’ai compris pourquoi les Smiths sont si nombreux aux Etats-Unis. L’an dernier, en traversant le Minnesota, j’ai vu une très grande usine, annoncée par un panneau : Smith Manufacturing Company. Mais je ne sais pas à quelle cadence ils produisent les Smiths.

        J’ai compris pourquoi les vaches ont quatre pieds qui s’étendent jusqu’à terre : c’est pour nous donner l’exemple. Elles ont les pieds qui touchent Terre. Pourquoi pas nous ?

        J’ai compris pourquoi Roselyne Bachelot a ouvert la chasse à la passacaille : pour passer son Bach d’abord.

        J’ai compris pourquoi je suis si drôle : parce que l’humour est la politesse du désespoir.

        J’ai compris pourquoi on oublie avec une telle frénésie ceux qui s’épuisent sur les routes de l’exode, ceux qui se terrent dans les grottes pour échapper aux tirs et aux bombardements, ceux qui meurent de maladie dans la forêt pour échapper au massacre, ceux qui sautent sur les mines : c’est parce que ces minables retardataires n’ont même pas une moderne télécommande pour zaper. Pour zaper, ils n’ont que deux moyens archaïques : ou la dissociation psychotique, ou mourir.


      • JC_Lavau JC_Lavau 19 août 09:26

        @sarcastelle. Je ne suis pas ici pour distraire, mais pour instruire.

        Maintenant pour ceux que ça amuse de rire, je peux instruire en distraisant.
        Treize et demi à la rigueur. Après je prends ma retraite.
        ...
        D’après Bobby Lapointe, professeur de guitare sommaire.

      • Agafia Agafia 18 août 10:42

        Chère Christelle,


        Je lis vos articles et ne réagis jamais...
        Je voulais juste vous remercier pour votre boulot, j’ai beaucoup d’admiration pour vous, pour les risques pris (que j’ai connus dans une autre guerre). Alors Bravo et Respect.

        J’ai deux amis là bas, peut être les avez vous croisés, peut être pas... Continuez à nous informer et faites gaffe à vous smiley


        • JC_Lavau JC_Lavau 19 août 09:34

          Chaque fois que je rêve d’une contre-offensive blitzkrieg, impossible de l’imaginer sans la troisième dimension, l’arme aérienne. Même cette semaine en Syrie, une avancée décisive a été aéroportée : des parachutistes syriens largués 20 km au delà du front.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON








Les thématiques de l'article


Palmarès



Partenaires