• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > International > Les émeutes anglaises et la lutte des classes

Les émeutes anglaises et la lutte des classes

Je constate qu'au milieu des articles sur les violences des émeutes que l'Angleterre vit en ce moment, on en trouve encore où on peut lire que ce sont là des manifestations du désespoir des jeunes, du chômage, de la politique de Margaret Tatcher, et qu'il faut y voir une revendication comme en Grèce ou en Espagne, qu'on serait en pleine lutte des classes. Alors, autant on peut analyser l'action des Indignés de Barcelone comme une lutte de classe, autant ceux qui posent la même analyse sur ce qui se passe actuellement en Angleterre méritent qu'on leur rappelle un peu de l'analyse marxiste. 

L'analyse marxiste découpe la société en classes, parmi lesquelles on trouve les prolétaires, et les sous prolétaires (lumpenproletaria en VO). Le prolétaire se caractérise par une conscience de classe, ou une capacité à acquérir cette conscience (d'où émergera un jour la métamorphose de la société). C'est à dire que le prolétaire peut être en colère contre son patron qui l'exploite, la société, etc.. et même réagir par la violence ; mais le prolétaire n'ira pas cramer la maison, la voiture de son voisin, et encore moins agresser ou humilier ce voisin, parce qu'il a conscience de faire parti de la même classe que celui ci, d'avoir les mêmes intérêts que lui. Le lumpenprolétaire vit dans les mêmes conditions d'exploitation que le prolétaire, sauf qu'il n'a pas de conscience de classe. Ainsi, d'un point de vue marxiste, on peut aisément reconnaitre le lumpenprolétaire du prolétaire au fait qu'il agisse au détriment de sa propre classe (par exemple en brulant la maison de son voisin tout aussi pauvre et exploité que lui). Dans le manifeste du parti communiste de 1948, Karl Marx en parle ainsi :

"Le lumpenprolétariat, ce produit passif de la pourriture des couches inférieures de la vieille société, il peut se trouver, çà et là, entraîné dans le mouvement par une révolution prolétarienne ; cependant, ses conditions de vie le disposeront plutôt à se vendre à la réaction" (1)

Alors, je vais être gentil, et admettre un très vague rapport entre les émeutes anglaises et les coupes budgétaires du gouvernent anglais.  Par contre, imaginer comme j'ai pu le lire par-ci par-là, que les lumpenprolétaires qu'on voit saccager Londres, pourraient avoir une genre de réflexe politique en allant bruler la City et que bien fait pour ces salauds de banquiers, ça n'arrivera jamais. Petit 1, parce qu'ils cherchent la violence facile et qu'ils n'iront pas sur les places les mieux protégées, et petit 2, parce que quand bien même ils arriveraient jusqu'aux portes des banques, le premier Rockefeller en culotte courte passant par là saurait les acheter avec quelques paires de Nike, puisque, comme le souligne Marx dans son manifeste, le lumpenprolétaire est toujours prompt à se vendre à la réaction de la bourgeoisie, dont il ne veut pas l'extinction pour une société plus juste, mais dont il jalouse les avantages, se rêvant calife à la place du calife.

Maintenant, un autre citation de 1870, de Engels, l'autre auteur du manifeste du parti communiste :

"Le lumpenproletariat - cette lie d'individus déchus de toutes les classes qui a son quartier général dans les grandes villes - est, de tous les alliés possibles, le pire. Cette racaille est parfaitement vénale et tout à fait importune. Lorsque les ouvriers français portèrent sur les maisons, pendant les révolutions, l'inscription : « Mort aux voleurs ! », et qu'ils en fusillèrent même certains, ce n'était certes pas par enthousiasme pour la propriété, mais bien avec la conscience qu'il fallait avant tout se débarrasser de cette engeance. Tout chef ouvrier qui emploie cette racaille comme garde ou s'appuie sur elle, démontre par là qu'il n'est qu'un traître " (2)

Là aussi, je suis parfaitement d'accord. Les émeutiers qui pillent, brulent, rackettent, humilient, volent et même tuent pourraient globalement se faire fusiller, et ceux qui font la confusion avec les Indignés qu'on a pu voir à Barcelone, qui eux se sont comportés comme des vrais prolétaires unis dans la revendication, ceux qui font exprès de ne pas distinguer prolétariat et sous prolétariat, que ce soit par bêtise ou par malice, sont des traitres à la lutte des classes.

(1) et (2) encyclomarx.ovh.org


Moyenne des avis sur cet article :  4.1/5   (58 votes)




Réagissez à l'article

115 réactions à cet article    


  • bluerage 11 août 2011 10:51

    Bonjour Canine

    Tout est dit, les emeutiers de Londres et d’autres villes n’ont dans la tête que saccager, détrire, brûler, comme tout bon nihiliste. Ils n’ont aucune revendication politique sinon voler et s’accaparer des biens au détriment de leurs voisins. Ce qui les fait chier c’est de voir que leur voisin possède une maison et une automobile à force de travail, alors ils vont le détruire pour mettre tout le monde au même niveau, comme le soldat du vase de Soissons.

    Tout ce qu’ils demandent c’est du pognon, des allocs, du fric mais en échange de rien, je parie tout ce que vous voulez qu’ils n’ont absolument aucune envie de faire le moindre travail, commencer au bas de l’échelle comme nous l’avons tous fait pour ensuite pouvoir gravir quelques paliers de « réussite » sociale, ce n’est pas pour eux, ce qu’ils veulent c’est que le poulet leur tombe directement rôti dans l’assiette, sans rien faire.


    • xray 11 août 2011 16:00


      ATTENTION 
      Dans un tel contexte, en France les flics encagoulés participent à la destruction des établissements publics et privés. 


      IMMIGRATION

      La misère est le fondement de la société de l’argent ! 
      (Le malade, l’industrie première.) 

      Il est certain que lorsque l’on n’a pour seul repère que le PIB et que l’on sert le capital de la Dette publique, la vision de l’immigration ne peut être que positive.

      Multiplier la misère et les malades pour générer du PIB. 
      Quand le PIB augmente, c’est de la croissance. Quand le pays fait de la croissance, il s’enrichit. Quand le pays s’enrichit, c’est de l’argent pour ceux qui en ont besoins. Va sans dire, de l’argent pour les riches. Pour être pauvre, on n’a pas besoin d’argent. 

      Toute dégradation est source de PIB. 
      Par leur présence, par les désordres qu’ils occasionnent ainsi que la délinquance et les vandalismes dont ils sont responsables, les immigrés contribuent à générer du PIB et à gonfler de capital de la Dette publique. 

      Le capital de la Dette publique contrôlé par qui ? 

      Il faut se méfier du discours des « intellectuels ». 
      S’il veut bouffer, un intellectuel n’a d’issue que de servir le système qui lui remplit sa gamelle et lui nettoie ses crottes. 

      Bon à rien et nul en tout, bardé de diplômes bidons, il est persuadé qu’il ne peut être qu’un « intellectuel ». 

      Les émeutes de novembre 2005 
      http://n-importelequelqu-onenfinisse.hautetfort.com/archive/2007/02/14/les-emeutes-de-novembre-2005.html 

      Le bourbier européen 
      http://n-importelequelqu-onenfinisse.hautetfort.com 



    • Jean-Pierre Llabrés Jean-Pierre Llabrés 11 août 2011 10:53

      « L’analyse marxiste découpe la société en classes, parmi lesquelles on trouve les prolétaires, et les sous prolétaires (lumpenproletaria en VO). Le prolétaire se caractérise par une conscience de classe, ou une capacité à acquérir cette conscience (d’où émergera un jour la métamorphose de la société). C’est à dire que le prolétaire peut être en colère contre son patron qui l’exploite, la société, etc.. et même réagir par la violence ; mais le prolétaire n’ira pas cramer la maison, la voiture de son voisin, et encore moins agresser ou humilier ce voisin, parce qu’il a conscience de faire parti de la même classe que celui ci, d’avoir les mêmes intérêts que lui. Le lumpenprolétaire vit dans les mêmes conditions d’exploitation que le prolétaire, sauf qu’il n’a pas de conscience de classe. Ainsi, d’un point de vue marxiste, on peut aisément reconnaitre le lumpenprolétaire du prolétaire au fait qu’il agisse au détriment de sa propre classe (par exemple en brulant la maison de son voisin tout aussi pauvre et exploité que lui). »

      Sornettes ! ! !


      Manifeste du Parti Capitaliste Français ( PCF )

      Depuis plus de 160 ans, Karl Marx fourvoie le prolétariat en le focalisant sur la lutte des classes et la possession prolétarienne des moyens de production.

      Aujourd’hui encore, la situation semble lui donner raison puisque le capital boursier mondial, d’environ 36.000 milliards d’Euros, est majoritairement détenu par une minorité de « nantis ».

      Toutefois, il est vain d’espérer une plus juste répartition des moyens de production par des nationalisations, voire des révolutions. Cela a déjà été fait avec les tristes résultats que chacun connaît...

      Puisque le capital boursier mondial est en permanence disponible à la vente et à l’achat, pour que le prolétariat, les « démunis », puisse accéder à la possession des moyens de production, la solution la plus simple consisterait à produire un effort soutenu d’épargne et d’investissement à long terme afin d’acheter ce capital financier des entreprises, banques incluses, et parvenir à l’Acquisition collective et citoyenne du Pouvoir Économique.

      Alors, les citoyens-électeurs-contribuables deviendraient collectivement propriétaires du Pouvoir Économique qu’ils géreraient via une représentation démocratiquement élue et absolument indépendante de l’État.

      Par cette voie, les citoyens-électeurs-contribuables transformeraient le capitalisme ordinaire que nous connaissons en un Capitalisme intrinsèquement Écologique, Anthropocentrique, Philanthropique et Équitable.

      En effet, de telles prises de participation (minorités de blocage ou majorités absolues) dans le capital des entreprises permettraient aux peuples d’orienter leur Recherche & Développement vers des voies bien plus écologiques et humanistes qu’aujourd’hui.

      Cette capitalisation progressive mais massive dans l’économie réelle marchande devrait permettre l’instauration d’un Dividende Universel qui résulterait des profits réalisés par ces capitaux accumulés durant et après la phase initiale d’épargne et d’acquisition du patrimoine boursier mondial.

      En attendant que le Dividende Universel soit opérationnel, il serait très souhaitable de reprendre la proposition de feu Jacques Marseille d’instaurer immédiatement une Allocation Universelle transitoire et inconditionnelle de 750 Euros mensuels pour tout citoyen(ne) adulte (et de 375 Euros pour les mineurs), financée par la fusion de tous les budgets sociaux actuellement existants. Cela représente un coût fiscal additionnel de 11 milliards en première année (calculs de Jacques Marseille).

      [Par parenthèse, cela revient beaucoup moins cher que le Revenu Citoyen conditionnel de 850 Euros mensuels de Dominique Galouzeau qui coûtera 30 milliards par an...]

      Pour un Nouvel Ordre Socio-Économique Français Équitable !


      • Rounga Roungalashinga 11 août 2011 11:29

        Tout cela est sûrement très intéressant et très pertinent, mais n’a aucun rapport avec le sujet de l’article, à savoir les émeutes anglaises.


      • Jean-Pierre Llabrés Jean-Pierre Llabrés 11 août 2011 11:34
        Par Roungalashinga (xxx.xxx.xxx.123) 11 août 11:29

        Ni aucun rapport avec « l’analyse marxiste » ?...

      • Rounga Roungalashinga 11 août 2011 11:37

        ...euh ! j’enlève le « pertinent », du coup, puisque justement le message ne l’était pas, pertinent.
        (ferais bien de me relire, moi)


      • Rounga Roungalashinga 11 août 2011 11:39

        Le sujet est les émeutes anglaises, le moyen d’analyse est la description marxiste du sous-prolétariat. La remise en cause de l’ensemble de la théorie marxiste ainsi que de ses influences et de ses applications n’est donc pas vraiment appropriée ici.


      • Zanini 11 août 2011 12:30

        Par cette voie, les citoyens-électeurs-contribuables transformeraient le capitalisme ordinaire que nous connaissons en un Capitalisme intrinsèquement Écologique, Anthropocentrique, Philanthropique et Équitable.

        C’est beau la naïveté...


      • lemouton lemouton 11 août 2011 17:36

        Jean-pierre Llabres —> Champion du monde du copié/collé.

        il ressert le même post depuis au moins le 06 juillet, et encore parce que je n’ai recherché que jusqu’à cette date date..

        prenez un tronçon de son post au hasard,
        par exemple « En attendant que le Dividende Universel soit opérationnel, il serait très »
        et lancez une recherche de ce tronçon sur agoravox..
        et vous verrez apparaitre son utilisation :
         11/08 —> 2 fois
         04/08
         29/07 —> 3fois
         18/07
         15/07
         06/07
        et je suppose etc etc... smiley

        pas étonnant qu’il nous fasse du hors sujet... smiley


      • Jean-Pierre Llabrés Jean-Pierre Llabrés 11 août 2011 19:06

        Je suis absolument ravi d’avoir un mouton pour lecteur aussi attentif car, à force de répétitions, quelque petite chose pourrait pénétrer son cerveau.


      • devphil30 devphil30 11 août 2011 11:10

        Le gouvernement anglais a fortement serré la vis 

        Il a procédé à des réductions de postes dans le public , à des réductions d’aides sociales ...

        Ca ne vous rappelle rien ce type de démarche , allez chercher un peu ....et oui en France on réduit le nombre de fonctionnaire , il est question de rédurie les aides aux assisteés du RSA , des allocations familiales si les enfants vont à l’école etc .... tous cela sous le couvert de la dette ....

        Il nous reste plus qu’a attendre une vague de violence pour permettre au nain de se faire réelire à moins que ce déchainement de violence ne profite à un autre parti plus extrême

        Sans être paranoïaque , ça ressemble à un « coup d’état de l’ump » pour conserver le pouvoir.
         
        Souhaitons que cette crise qui arrive fera réfléchir les Français pour surtout ne pas renouveller le mandat du nain , qu’il prenne une bonne claque et que nous portions un candidat de valeur à la présidence car après c’est l’ensemble des Français et il faut que ce soit TOUS les Français qui permettent de réparer les dégats du nabot

        Philippe


        • Croa Croa 11 août 2011 13:18

          « à un autre parti plus extrême  »

          ça n’existe pas !


        • James James 11 août 2011 11:23

          Marx détenait il la vérité ?
          On peut en douter au vu du bilan de la Russie soviétique et de celui des pays du pacte de Varsovie qui moins d’un siècle plus tard se convertiront à l’économie capitaliste et avec toutes les dérives que l’on connait.


          • gaspadyn gaspadyin 11 août 2011 11:41

            J’approuve l’analyse marxiste, également valable pour la France.

            Les « racailles de banlieue » ne s’insurgent pas contre les injustices, mais pour le plaisir d’en découdre , d’imposer leur loi mafieuse et pour voler.

            Et quand quelques uns d’entre eux baragouinent de l’arabe ou quelques « paroles de Coran », ils se font passer pour des musulmans indignés, et les bien-pensants de gôche crient au racisme et à la xénophobie. Et défendent ainsi des crapules.

            Je n’ai jamais entendu parler de jeunes de banlieues délaissées allant casser une propriété de tapie ou de barroso ou de margerie, ni des permanences d’élus totalement pourris.

            ils ne s’attaquent qu’aux faibles, et pour s’approprier des signes extérieurs,de « richesse » particulièrement vulgaires ( comme les chaines et colliers et tt le bling bling).

             


            • Ouallonsnous ? 13 août 2011 10:54

              A la suite de votre commentaire gaspadyin, je souligne une interprétation curieuse de l’auteur qui écrit ;  « Alors, je vais être gentil, et admettre un très vague rapport entre les émeutes anglaises et les coupes budgétaires du gouvernent anglais ».
              Pourquoi « gentil » ?
              La résultante de la politique menée par Thatcher et ses complices est les coupes budgétaires et la ruine du peuple anglais actuellement, et vous y voyez un trés vague rapport ?

              Relisez donc le Capital, l’auteur, car de toute évidence vous n’en avez pas tout compris !


            • Canine Canine 13 août 2011 16:50

              Premièrement, le peuple anglais n’est pas ruiné (ou à la limite, pas encore). Les anglais restent même un des peuples les plus riches du monde.

              Deuxièmement, il y a un rapport évident entre les grèves des mineurs anglais des années 80 et les coupes budgétaires et les restrictions syndicales de Margaret Tatcher, puisque ces grèves étaient menées contre ces coupes et restrictions. Ce rapport n’est en rien évident dans les émeutes ici présentes, puisque les émeutiers ne manifestent pas contre quoi que soit (ou alors, contre la mort d’un dealer). C’est donc par pur bonté d’âme que j’admets un lien de causalité entre les deux, pour faire plaisir à ceux qui veulent le mettre là, alors qu’il n’a rien à y faire. Et si vous aviez fait l’effort de lire et comprendre mon article, pourtant relativement court et concis, vous sauriez qu’il en est de même selon l’analyse marxiste.


            • Canine Canine 13 août 2011 16:58

              Cela dit, puisque vous me conseillez grassement de relire le Capital, je subodore que vous devez le connaitre par coeur. Aussi, pourriez vous me rappeler où dans cet ouvrage, on peut lire que attaquer et bruler les maisons de ces voisins et piller des magasins de chaussures de marque constitue un pas vers la révolution. Je vous mets au défi de trouver un ligne dans ces livres où il soit dit que l’agression d’autrui et le vol de produit de luxe ait un lien avec la mécanique d’’émancipation du processus d’aliénation. Parce qu’à vrai dire, à la vue de votre commentaire, j’ai plutôt l’impression que vous ne l’avez jamais lu.


            • Ouallonsnous ? 14 août 2011 15:55

              « Relisez donc le Capital, l’auteur, car de toute évidence vous n’en avez pas tout compris ! »

              Je vous réitére mon invitation à lire le Capital, mais surtout, au dela de la lettre, en comprendre l’esprit !

              Ensuite réecrivez vôtre article, en espérant que la modération d’Avox le publie, car en ce moment il me semble qu’ils détestent la pertinence à propos de l’actualité !


            • Canine Canine 14 août 2011 18:51

              Ouais, un commentaire sans argument est un commentaire sans intérêt, et il est d’autant plus ridicule quand il répond à une requête argumentaire précise. Allez donc lire le Capital, et réécrivez votre commentaire.


            • Winston Smith 14 août 2011 18:55

              « Je vous mets au défi de trouver un ligne dans ces livres où il soit dit que l’agression d’autrui et le vol de produit de luxe ait un lien avec la mécanique d’’émancipation du processus d’aliénation.  »



              D’autant que Marx se fou complètement du bien être matériel : s’agit pas du tout de consommer, mais d’être égal (Cf « La question Juive » et son commentaire « Marx, les Juifs et l’Argent », fort bon livre d’un prof de philo Marxiste (encore ?)).



            • Ouallonsnous ? 14 août 2011 20:04

              La pauvreté argumentaire est dans votre article, vous ne voulez tout de même pas que je le réecrive à votre place ?


            • Canine Canine 14 août 2011 20:21

              Non, je demande juste de sourcer vos propos, espèce d’inculte.


            • Canine Canine 14 août 2011 20:30

              D’ailleurs, au delà de Marx, je pense que vous devriez commencer pour trouver la définition de « argumenter », parce que déjà là, il semble y avoir une lacune chez vous.


            • Bulgroz 11 août 2011 11:42

              Sur Croydon street, tous les magasins ont été pillés.

              Un seul magasin est indemne : la librairie !!!


              • Lorelei Lorelei 11 août 2011 12:37

                Bjr canine bjr bulgroz,

                j’ai vu la même chose que vous hier, le seul magasin a n’avoir pas été vandalisé et dans un quartier pillé, a été cette fameuse librairie...et cet habitant disant ah les incultes les imbéciles ils ne savent pas lire, rien d’étonnant...

                Et en effet nous avons en europe illettrisme, d’abord en france l’histoire n’est pas vraiment enseigné, on tronque on coupe on ment et pire que tout on laisse des milliers de gamins sortir du systeme sans savoir lire !!!

                A ce compte comment voulez vous qu’une telle population inculte puisse avoir la moindre analyse politique, normalement si on veut gagner un combat de ce genre face à l’oligarchie on ne doit pas se mettre physiquement avec eux, ils gagneront, ils sont plus fort militairement et armée

                On doit gagner la bataille de l’image et se montrer d’une grande noblesse et surtout savoir innover, proposer des idées, des manifestes des alternatives, des greves, des sittings diffuser les idées sur le net,ecrire aux députés pour dire enough is enough avec l’hyper violence economique envers le citoyen etc...etc...

                Mais eux réagissent ces pilleurs réagissent de manière primaire au 1er degré et n’ont aucune éducation politique....pas d’éducation du tout d’ailleurs...


              • Zanini 11 août 2011 15:37

                Parce qu’une vitrine c’est transparent et qu’on voit les objets a l’interieur ?


              • Winston Smith 11 août 2011 20:35

                « Un seul magasin est indemne : la librairie !!! »



                Bein oui : ils ne savent pas lire.

              • chapoutier 11 août 2011 11:45

                Je vous relate deux petits souvenirs personnels.


                Fin été 1982, avenue Division Leclerc, citée des 4000 à la Courneuve, vers 22h00.

                Un convoi d’une dizaine de voitures se garent sur le parking du centre commercial.

                Une quarantaine de types, coupe de cheveux à la brosse, tous en fly-jacket, baskets et jeans en descendent.

                Ils se divisent en 4 ou 5 groupes et s’éloignent du parking.

                Intrigué, je les suis de loin. Ils commencent très vite à retourner des véhicules au hasards et y mettent le feu.

                Les jeunes de la citée sont interloqués. Des types de la bandes commencent à les harangués, j’étais trop loin pour entendre.

                Les types (ou plutôt le commando) sont retournés sur le parking sans être inquiétés, et sont partis.

                Les jeunes du quartiers, d’abord perplexes, se sont rapprochés d’une voiture intacte et ont commencer à la secouer.

                J’ai couru vers eux en leur criant d’arrêter. D’autres adultes sont venus. J’ai expliqué aux mômes que ce n’étaient pas des jeunes qui avaient agis, que c’était un groupe de flics (ce que je pensais à l’époque) , que c’était de la provocation.

                Les mômes ont compris cette fois là.

                Le lendemain, justes quelques lignes dans la presse locale.

                Quelques jours plus tard les premières émeutes urbaines en France se dérouleront dans l’agglomération lyonnaise, dans le quartier des Minguettes de Vénissieux.

                Ce qu’ils raté à la Courneuve, ils l’ont réussi à Vénissieux.




                1983, quelques jours avant les élections municipales, rue Mont-Cenis, Paris 18eme,

                Toutes les voitures garées ( plus d’une centaines) sont fracturées en pleine nuit.

                Le lendemain matin, le front national était en force à distribuer un torchon dénonçant les arabes casseurs de voitures et que donc il fallait voter front national.

                1989, je suis au restaurant pour raisons professionnelles (eh oui ca arrive). Mon interlocuteur me parle de sa passion pour les Harleys Davidson, et m’explique pourquoi il ne peut plus se permettre de rouler en Harley.

                Il est recherché par le gang des Hells du Val de Marne car il avait refusé de participer à un contrat.

                Il m’explique benoitement qu’il avait refusé d’accompagner ses potes Hells rue Mont-Cenis en 1983 pour « péter des bagnoles »



                Alors messieurs les nazillons, quand je vous entends déverser votre propagande nauséabonde, vous me faites rire !


                • LE CHAT LE CHAT 11 août 2011 12:29

                   smiley  smiley  smiley  smiley

                  les hells angels roulent pour le FN , bon sang , mais c’est bien sûr !


                • chapoutier 11 août 2011 13:07

                  pas de preuves dites vous !
                  tu parles charles, c’est du vécu perso à bibi.


                • chapoutier 11 août 2011 13:09

                  effectivement, ils roulent c’est le cas de le dire !
                  vous avez lu ! il y avait contrat, monnayé quoi ! c’est des mercenaires. 


                • chapoutier 11 août 2011 14:26

                  amaury
                  vous faites effacer mes commentaires par agoravox
                  c’est pas beau ça


                • chapoutier 11 août 2011 14:29

                  calmos
                  vous oubliez que qu’à l’époque les banlieues n’étaient ce que vous décrivez.
                  il y a votre imaginaire et la réalité.
                  et si vous demandez ce qui j’y faisais, j’y habitais.
                  tout le monde ne peut pas venir de neully.


                • chapoutier 11 août 2011 15:14

                  pauvre type glaviot


                • LE CHAT LE CHAT 11 août 2011 15:25

                  @chapoutier

                  alors , Stirbois était biker à l’époque ! c’est con il est mort depuis..........
                  Plus de témoins , pas de preuve , rien ,le néant !
                  1983 , t’es sur que que confonds pas avec Terminator que tu as vu complétement bourré cette année là ?
                  ça en jette un témoignage comme ça ! Brafman , l’avocat de DSK à la tronche à jouer dans les Sopranos ne ferait qu’une bouchée de ton post !  smiley  smiley  smiley


                • chapoutier 11 août 2011 15:30

                  bizarre pas un mot de la rue mont-cenis.
                  quelques blagounettes sur les bykers.
                  mais silence radios sur les faits !
                  vous étiez au courant de quelque chose ?
                  vous voulez soulager votre conscience ?
                  je vous écoute mon fils


                • LE CHAT LE CHAT 11 août 2011 15:49

                  @chapoutier

                  ça a tellement marqué les consciences ton fait divers , que personne n’en a souvenir ( ça ferait 28 ans ), surtout qu’on s’en tamponne grave des petits actes de vandalisme à Paris ici dans le 13 , tu peux pas imaginer !

                  trouve mieux que ça , les gauchos ont fait plus de dégats en 68 à coup de pavés !


                • chapoutier 11 août 2011 16:08

                  stigmatisation à tous les étages

                  minou
                  allez jouer avec votre pelote de laine


                • OMAR 11 août 2011 21:49

                  Omar33

                  Calmos le cha...tré:Voilà ce qui se serait passé si vous aviez vraiment vécu que ce vous nous racontez Chapoutier..

                  Vous voulez la vérité ?
                  La voici

                  http://www.lexpress.fr/informations/le-jeune-homme-qui-suivait-le-fn_628870.html

                  C’est juste l’histoire d’un arabe qui a été bazardé sur la Seine par des nazillons du F. Hainre....

                  Calmos, vous avez encore oublié votre Gardenal...


                • Triodus Triodus 11 août 2011 12:07

                  Pour l’instant ça s’arrête à « la lutte des casses »..

                  Idiots utiles du système finalement.


                  • Mr-J 11 août 2011 12:11

                    J’ai commencé à lire, j’ai arrêté quand vous avez commencer à les comparer à des prolos. Ces gens là sont traités comme des sous hommes, ils se comportent comme tel. Que dire de plus ?


                    Ils ont même pas la chance d’être des prolos, alors le passé pour analyser le présent : ça vaux ce que vaux ; mais c’est souvent de la merde.

                    • foufouille foufouille 11 août 2011 12:30

                      les prolos se soutiennent plus depuis longtemps
                      sinon, ca se saurait


                      • Mohammed MADJOUR Mohammed MADJOUR 11 août 2011 12:37

                        @Auteur de l’article ;

                        Moi je simplifie votre titre et je mets : « Les émeutes et la lutte humaine » !

                        Car ces émeutes ne vont pas s’arrêter ni en Angleterre ni ailleurs ; c’est dois-je dire une conséquence de la crise actuelle, une crise fondamentalement humaine qui s’installe durablement à cause de la disparition rapide de l’esprit de responsabilité à tous les niveaux  : LA CONFIANCE N’EST PLUS, NI EN SOI NI NULLE PART AILLEURS  !

                        Je dis au faux experts du bla bla, aux sociologues somnambules, aux faux scientifiques monstrueusement conformistes et aux politiques irresponsables que la crise actuelle (seulement pour ce côté émeutes) vient du fait qu’une partie de l ’humanité (celle appelée hypocritement « les jeunes » des banlieues ou d’ailleurs) n’est pas seulement au chômage, pas seulement marginalisée, pas uniquement dans la précarité durable...Elle se sent inutile avec... toutes les conséquences (socialement parlant) que vous pouvez en déduire !

                        Pourquoi ? Parce que la situation actuelle a été produite durant ces dernières décennies qui elles, avaient sacrifié la génération d’alors au lieu de la responsabiliser ! Le trou noir des années 1980 à 2000, qui avait provoqué la véritable faillite mondiale en laissant les économies nationales passer dans les poches privées pour finalement applaudir la naissance illégitime de la mondialisation bâtarde de l’argent est ce moment devant les frontières de chaque pays et prêt à l’engloutir !


                        Au moment où l’humanité pouvait vraiment faire valoir son incommensurable savoir et savoir faire pour le bien être collectif, il y’a eu au contraire HAUTE TRAHISON, UN VERITABLE CRIME CONTRE LE GENRE HUMAIN QUI CETTE FOIS MERITE BIEN BIEN CETTE QUALIFICATION : L’ARGENT ET LE POUVOIR SONT PASSES, EN SEULEMENT QUELQUES ANNEES, DES ETATS ET INSTITUTIONS OFFICIELLES VERS LES POCHES ET DANS LES CAVES PRIVEES ! 

                        Les peuples du monde ne sont plus gouvernés mais réellement exploités !

                        Il n’y a qu’une seule solution globale à cette crise globale : CHANGER RADICALEMENT LES COMPORTEMENTS ET INSTAURER RAPIDEMENT UNE NOUVELLE ORGANISATION HUMAINE ET SOCIALE !

                        L’ONU doit mériter aujourd’hui son existance au lieu d’accompagner les décisions criminelles des Etats criminels à travers la planète : Elle doit proclamer la « DECLARARATION UNIVERSELLE DES DEVOIRS HUMAINS » ! 

                        Mohammed MADJOUR.


                        • Lorelei Lorelei 11 août 2011 16:57

                          vous avez raison mais c’est aux citoyens de se battre et de proposer des alternatives et la culture nihiliste du no futur est une culture de collabo des banksters, les emeutiers sont les allliés de la city wall street et autres gangsters qui détruisent et nuisent aux populations du monde


                        • Mr-J 11 août 2011 17:02


                          Moi je suis à la recherche d’emploi, si je fait ça au moins je me tirerais pas une balle de suite.

                          Trêve de plaisanterie, j’ai 20 et je ne peut qu’affirmer ce que vous dites. Les ’adultes’ pensent que nous ne comprenons rien au monde, y’a qu’a voir dans quel état il est...

                          On commence quand ?

                        • Mr-J 11 août 2011 17:25
                          @ Lorelei

                          « Ecarte-toi de mon soleil » dixit Diogène de Synope

                          En langage, no-futur on-dit

                          « Casse-toi tu pue et marche à l’ombre » Renaud

                          Sinon sans essayez de me montrer insultant, vous avez quoi à proposer ? En tant que sympathisante fasciste et fervente convaincu de la prohibition de toutes les drogues ; enfin je veux dire : quoi d’autre ? Parceque c’est pas avec ça qu’ont vas avancer... Selon mon très humble avis de pauvre type manipulé par les Banksters où que sais-je encore :)

                        • Montagnais Montagnais 11 août 2011 12:43

                          Chapoutier, expert en story telling et sociologie contemporaine a raison : les émeutiers godons sont graines de Nazillons. Tout le monde l’a compris, mais pas suffisamment clairement.. Fallait les super-fines analyses de l’expert chapoutier et les récits de ses expériences d’ya trente ans pour nous le confirmer. 


                          Chapoutier, il écrit avec un marteau.. c’est plus efficace.. Plus rapide pour ancrer les saintes idées.

                          Evidemment ! Bien plus important que la nuit de Cristal ! Bien plus ! Que de magasins brûlés, que de vitrine éclatés.. Que de dégâts.. Les commerçants sont dévastés, vitrines explosées !

                          « The Association of British Insurers estimates the cost of the damage from rioting and looting at about £100 million so far ».

                          chapoutier a raison, nous vla en route pour la solution.

                          chapoutier a raison : Salauds de flics nazillons qu’hésitent pas à se déguiser en godons pour foutre le boxon !

                          • chapoutier 11 août 2011 13:05

                            il suffit de voir comment tous les nazillons se jettent sur le sujet


                          • GillesR 11 août 2011 14:35

                            Chapoutier,


                            à traiter tout le monde de nazis vous dévalorisez, dépréciez le terme. Vous en faites quelque chose de banal, bien loin de ses horreurs. 

                            Que n’importe quel intervenant un peu réac soit qualifié de nazi par vous ou des morice FINI par rendre le NAZISME SYMPATHIQUE ! C’est votre but ?

                          • chapoutier 11 août 2011 15:19

                            je suis désolé de ne pas être d’accord avec vous, il suffit de prendre toute leur propagande et de remplacer le mot islamiste par juif et vous aurez le discourt du moustachu dans sa marche à la prise du pouvoir ;
                            si vous honnête allez faire un tour sur leurs sites et regardez les caricatures et comparez avec les caricatures qu’utilisaient les nazis c’est les mêmes,

                            aujourd’hui ils ne peuvent employer certains termes car ils seraient sous le coup de la loi !
                            mais c’est juste une question d’opportunité !


                          • GillesR 11 août 2011 15:41

                            Vous répondez à côté.


                             Je ne vous parle pas des fracassés sur ces sites mais d’intervenants qui ont juste le malheur de ne pas penser comme vous.

                            Je redis ce que je vous ai dit : vous banalisez le nazisme à y mettre tout le monde et n’importe qui.

                            En outre votre comparaison avec les juifs et non seulement fausse mais stupide.

                          • chapoutier 11 août 2011 16:05

                            GilleR les fracassés de ces sites sont ceux la-même qui déverse leurs haines de l’immigré ici-même

                            http://www.agoravox.fr/tribune-libre/article/les-nazis-jouaient-a-world-of-98631#forum3011786


                          • chapoutier 11 août 2011 17:06

                            amaury
                            j’aime beaucoup votre humour.
                            vous avez avalé un clown ce matin au petit dej ?


                          • chapoutier 11 août 2011 17:29

                            amaury
                            je ne comprends pas pourquoi vous prenez les choses tellement à coeur.
                            vous ai-je catalogué dans ce cercle des haineux de la démocratie ?
                            mes propos s’adressent à ceux qui excusent le tueur d’oslo et qui sur leurs sites tiennent des propos similaires. qui moralement ont armé le bras du tueur.
                            je repete ma question ; vous sentez vous concerné ?


                          • chapoutier 11 août 2011 17:57

                            amaury !

                            vous écrivez « insulter l’intelligence... » mais c’est exactement ce que vous faites à propos du tueur d’Oslo.

                            Effectivement ce site permet d’exposer les opinions librement, cela s’appelle démocratie.

                            Quelques commentaires disent avec un énorme mépris « démocrassouille » comme le tueur d’Oslo.

                            De quelle prise de risque me parlez-vous ?


                          • OMAR 11 août 2011 22:00

                            Omar33

                            GillesR :"votre comparaison avec les juifs et non seulement fausse mais stupide....

                            C’est trés juste, seuls les juifs ont subit le racisme, l’antisémitisme et l’extermination...

                            Les nègres, indigènes, aborigènes, indiens, bougnoules et autres peuples ou races, quand on les efface, c’est juste des dommages collatéraux...


                          • GillesR 11 août 2011 22:06

                            Vous êtes ridicule Omar. 


                            Je ne prendrai pas le temps de vous expliquer.

                          • OMAR 12 août 2011 01:37

                            Omar33

                            @GillesR, à court d’arguties, vous insultez...

                            Il est vrai que vous avez plus de temps à vous delecter des images de lybiens, irakiens, afghans et palestiniens massacrés...


                          • GillesR 12 août 2011 07:46

                            Apprenez donc à écrire correctement « lybiens », ça vous donnera un air plus crédible pour vous piquer d’analyses géopolitiques.


                          • GillesR 12 août 2011 09:55

                                 Pas d’arguties Omar ? faisons simple alors

                            Les mouvements de rejet de l’islam qui apparaissent aujourd’hui en Europe ne sont absolument pas semblables à l’antisémitisme nazi de l’entre-deux-guerres pour plusieurs raisons. La haine des juifs que nourrissaient les nazis se basait entièrement sur un fantasme, c’est-à-dire sur une conception délirante selon laquelle il existait un complot juif visant à dominer l’Allemagne en particulier et le monde en général. Les juifs qui vivaient en Europe ont été persécutés sur une base purement délirante, «  raciale », qu’ils fussent convertis au catholicisme, athées, juifs libéraux ou orthodoxes. Les nazis n’avaient que faire des opinions particulières des « juifs » qu’ils persécutaient, ce n’était pas en tant qu’individus qu’ils les ont annihilés, mais en tant que « groupe racial ». Alors que le « complot juif » n’était qu’un délire, le projet de Califat islamique universel ne l’est pas. On ne compte plus les déclarations d’intention de représentants musulmans éminents appelant à une conquête de l’Europe et du monde entier. Alors que les juifs vivant en Europe ne faisaient aucune pression sur les gouvernements pour que ceux-ci modifient leurs lois en fonction de leurs croyances religieuses, les musulmans, où qu’ils s’établissent, accablent les autorités d’accueil de demandes d’accommodements avec leur loi religieuse. Tout le monde est sommé de respecter Mahomet, que l’on soit musulman ou non. Alors que la plupart des juifs de 1930 étaient intégrés à la société européenne et beaucoup d’entre eux ont contribué à l’éclat de sa culture, beaucoup de musulmans aujourd’hui demandent à la société européenne de s’adapter à l’islam et refusent d’épouser les valeurs et les coutumes autochtones. En Grande-Bretagne, les plus déterminés d’entre eux demandent publiquement l’instauration de la charia pour tout le monde. Comparer les musulmans vivant aujourd’hui en Europe avec les juifs persécutés par les nazis est une stupidité.


                          • chapoutier 12 août 2011 10:42


                            Par GillesR (xxx.xxx.xxx.132) 12 août 09:55

                             Pas d’arguties Omar ? faisons simple alors

                            Les mouvements de rejet de l’islam qui apparaissent aujourd’hui en Europe ne sont absolument pas semblables à l’antisémitisme nazi de l’entre-deux-guerres pour plusieurs raisons. La haine des juifs que nourrissaient les nazis se basait entièrement sur un fantasme, c’est-à-dire sur une conception délirante selon laquelle il existait un complot juif visant à dominer l’Allemagne en particulier et le monde en général. 

                            Alors que les juifs vivant en Europe ne faisaient aucune pression sur les gouvernements pour que ceux-ci modifient leurs lois en fonction de leurs croyances religieuses, les musulmans, où qu’ils s’établissent, accablent les autorités d’accueil de demandes d’accommodements avec leur loi religieuse. Tout le monde est sommé de respecter Mahomet, que l’on soit musulman ou non

                            « Comparer les musulmans vivant aujourd’hui en Europe avec les juifs persécutés par les nazis est une stupidité. »


                            les bras m’en tombent

                            simple analyse de vos écrits GillesR

                            les nazis faisaient un fantasme sur les juifs, ce fantasme était infondé donc le génocide était infondé( voir le texte mis en gras) par contre, concernant les musulmans ( et par extensions l’ensemble des immigrés) il ne s’agit pas d’un fantasme, les musulmans agissent aujourd’hui bien comme le fantasmaient les nazis à propos des juifs.

                            Donc il est stupide d’après vous de comparer juifs et musulmans est une stupidité...car ce qui est reproché aux musulmans est avéré.

                            Conclusion logique : le tueur d’oslo n’est donc pas un nazi, car contrairement à eux, ce n’est plus du domaine du fantasme, il y a bel et bien une invasion.

                            GillesR, est-ce là la position officielle du MODEM


                          • GillesR 12 août 2011 16:43

                            Chapoutier smiley smiley smiley


                            Vous avez un don pour comprendre de travers et amalgamer. 

                            Où avez-vous lu que je parlais de la tuerie d’Oslo ?

                          • chapoutier 12 août 2011 18:53

                            gilles
                            ne jouez pas le coup de l’angélisme
                            je vous ai répondu point par point et
                            décortiqué l’idéologie sous-jacente de votre réponse
                            et vous, vous vous gardez bien d’argumenter sur le fond
                            je ne crois que voyez un digne représentant du modem
                            si votre courage politique se résume à 3 smileys, ca pisse pas loin


                          • chapoutier 12 août 2011 18:57

                            Par GillesR (xxx.xxx.xxx.132) 12 août 07:46

                            Apprenez donc à écrire correctement « lybiens », ça vous donnera un air plus crédible pour vous piquer d’analyses géopolitiques.

                            voilà votre courage politique gilles, ne pas répondre sur le fond, mais moquer la faute d’orthographe avec un discourt pédant et colonialiste.


                          • GillesR 12 août 2011 20:26

                            Vous appelez ça répondre smiley à mon texte ?


                          • GillesR 12 août 2011 20:29

                            Et non Chapoutier, lorsqu’on prétend parler d’un sujet la moindre des choses et de savoir de quoi on parle. Ecrire correctement l’objet du sujet en fait partie.


                             Sinon, on sait que l’on juste à faire à un perroquet.

                          • GillesR 12 août 2011 20:30

                            Pas répondu sur le fond ? Mouarffffffffffffffffffffffffffffffffffffffffffffffffffffffffffff


                          • chapoutier 12 août 2011 20:45

                            idiot inutile


                          • GillesR 12 août 2011 21:21

                             smiley smiley


                            C’est trop facile avec vous Chapoutier.

                          • chapoutier 12 août 2011 21:40

                            n’ayant aucun argument à quoi que se soit, vous pensez néanmoins clouer le bec à vos détracteurs non pas avec une pirouette mais avec un smiley !
                            vous vous croyez goguenard, mais vous ne faites que camoufler votre insignifiance.
                            trop fort le gillou


                          • GillesR 12 août 2011 21:46

                            Aucun argument Chapoutier ?


                            Je vous ai mis trente lignes d’arguments, vous en avez péniblement cru en comprendre deux, en faire l’exégèse et en tirer des conclusions erronées.

                             Vous êtes seulement un imbécile mais vous ne le savez pas, et tant mieux pour vous sans ça vous fileriez vous cacher.


                          • GillesR 12 août 2011 21:47

                            je constate aussi que l’autre imbécile d’Omar n’a pas ramener sa fraise. C’est trop compliqué ce que j’ai écrit ?


                          • GillesR 12 août 2011 21:50

                               Ramené.


                          • Annie 12 août 2011 21:54

                            Ce n’est pas très compliqué mais si vous ne pouvez pas voir le parallèle non pas entre les juifs et les musulmans mais entre les méthodes employées, vous êtes aveugle. 


                          • chapoutier 12 août 2011 21:59

                            gilou vous êtes un triste triste sire snobinard pédant blasé et prétentieux raciste qui cache sa vacuité sous ses smiley
                            bonsoir


                          • GillesR 13 août 2011 06:56

                            Il n’y a pas de parallèle.


                          • OMAR 14 août 2011 23:39

                            Omar 33

                            GillesR :"je constate aussi que l’autre imbécile d’Omar n’a pas ramener sa fraise. C’est trop compliqué ce que j’ai écrit ?
                            Oh que si, sauf que j’ai été censuré.

                            Tu parles, suffisait juste de dire que la mère de Sarko était chiite, ou que DSK pense chaque matin à ce qu’il pourrait faire pour la Palestine, ou encore que l’Ayatollah BHL defend dans son journal les prieurs de la Gouute d’Or...

                            Et ça devient vraiment trop compliqué quand un juif est gazé, car cet acte à plus de valeur par rapport à un bougnoulr qui est enfummé.

                            Et la difference n’est pas dans la teneur en carbone seulement...


                          • kitamissa kitamissa 11 août 2011 12:47

                            La police Londonienne a arrêté des pillards et casseurs ..et ..surprise il y avait dans le lot, un éducateur d’une trentaine d’années,un employé des postes trentenaire également,des gamins de 11 ans de moyenne ....


                            des prolos et des damnés de la terre et des forçats de la faim ? non,des pillards tout simplement qui ont voulu profiter à bon compte du bordel ambiant ....

                            et c’est certain que l’on trouve encore des gens à la situation identique dans le lot ...

                            honorables salariés le jour et pillards la nuit !

                            • ben_voyons_ ! ben_voyons_ ! 11 août 2011 21:40

                              Même en France, on trouve régulièrement des pillards « au-dessus de tout soupçon, bien installés dans la vie » (ce n’est pas moi qui le prétend, c’est le journaliste de La Dépêche qui l’affirme) ; vous avez le droit d’aller lire l’article correspondant :

                              http://www.ladepeche.fr/article/2011/08/10/1143536-ils-vidaient-les-maisons-de-leurs-voisins.html


                            • Annie 12 août 2011 21:43

                              Des pilleurs et des casseurs, oui, mais ils ne sont même pas noirs ou bronzés. Je sens que certains vont être déçus.


                            • chapoutier 11 août 2011 13:03

                              Bonjour, quelques précisions ;

                              Karl Marx définit les classes sociales par rapport à leur position et à leur rôle dans le processus de fabrication. Pour Karl Marx, une classe ne peut exister que si elle a conscience d’être une classe.

                              le concept de classe sociale ne relève pas du poids de la richesse de telle ou telle catégorie mais de leur rapport aux moyens de production (machines, usines, bureaux etc.). Certains groupes d’hommes sont propriétaires de ces moyens de production et pour s’enrichir (les machines, usines ne « rapportent » pas en soi) vont acheter la force de travail des exploités (c’est à leur capacité et leur savoir-faire pour produire).

                              Pour Lénine« les classes sont des vastes groupes d’hommes différents les uns des autres par la place qu’ils occupent dans un système historiquement déterminé de production sociale, par leurs rapports aux moyens de production, par leur rôle dans l’organisation sociale du travail, par la dimension de leur appropriation des richesses sociales et par leur mode d’appropriation. Les classes sont des groupes d’hommes dont l’un s’approprie le travail des autres selon la place occupée dans un système déterminé d’économie sociale ».

                              L’appartenance à une classe sociale n’obéit pas à une croyance ou conviction personnelle (certains travailleurs refusent de reconnaître qu’ils appartiennent à la classe ouvrière) mais à un facteur objectif : la place prise par rapport à la propriété des moyens de production.

                              MARX parle aussi du « lumpenprolétariat » terme qui vient de l’allemand « prolétariat en guenilles » qu’il convient de différencier du prolétariat industriel.

                              Avec l’apparition et le développement du capitalisme, ce sont des millions de paysans sans terre qui n’ont d’autres ressources que d’aller à la ville pour subsister. Avec la destruction actulles de pans entiers de l’économie, le lumpenprolétariat du temps de Marx est constitué d’une part par les chomeurs laissés sur le bas coté de la route et part des gens qui pensaient trouver un emploie en Europe. Or le capitalisme fondé sur la concurrence de main d’œuvres pour assurer son profit est indissociable du chômage, c’est-à-dire, de la tendance du capital à écarter de l’emploi de nombreux travailleurs « l’armée industrielle de réserve » selon K. MARX. Sans ressources, les divers secours et allocations n’existaient pas, ces hommes et femmes n’eurent d’autres recours que la délinquance organisée, la mendicité. Avec l’accélération actuelle de la décomposition de l’économie capitaliste, il est évident que la masse du lumpenprolétariat va croitre.

                              MARX intègre le lumpenprolétariat dans la classe ouvrière à l’origine mais par son mode de vie, son niveau d’existence social, cette catégorie qui vise à l’appropriation privée au détriment d’autrui relève de la petite-bourgeoisie.

                              « Le lumpenprolétariat forme une masse strictement différenciée du prolétariat industriel recruté dans les bas fonds, voleurs et criminels de toutes sortes, vivant en marge de la société, des gens sans travail défini, sans foi ni loi »

                              Au moyen âge, déjà il y avait des gens à la ville qui vivaient de la rapine, du meurtre, du vol. A Paris, ils vivaient dans un quartier difficilement accessible à la police : « la cour des miracles »

                              Au stade impérialiste du capitalisme avec la formation de monopoles, la corruption, la spéculation financière, l’existence de divers trafics, sévit une économie parallèle (drogue, armes, prostitution etc.). Le lumpenprolétariat vit de cette économie parallèle.

                              Les membres du « lumpen », toujours à court d’argent, sont des proies rêvées pour les partis fascistes et leurs groupes paramilitaires, pour la police (indicateurs et mouchards) pour briser les grèves par la force comme aux États-Unis. Hitler à largement puissé ses troupes dans son vivier. Il suffit de lire certains commentaires pour comprendre que d’autres utilisent le lumpenprolétariat soit pour stigmatiser ce qui se passe à Londres soit pour recruter.


                              • Canine Canine 11 août 2011 16:21

                                Merci pour ces quelques précisions. J’ai écris l’article assez vite, la notion mérite effectivement d’être développé.


                              • chapoutier 11 août 2011 17:10

                                quelle est votre définition du petit bourgeois ?
                                certainement pas la mienne !
                                donc veuillez développer votre pensée que je puisse repondre à votre question, quand bien même la réponse vous intéresserai.


                              • chapoutier 11 août 2011 17:24

                                désolé minou,

                                je ne suis pas là pour commenter les conneries de courtois.

                                Concernant les crimes du stalinisme, je pense les avoir dénoncer avant même votre première pensée « politique ». Si vous estimez que les crimes des uns atténuent les crimes des autres tant mieux pour votre conscience.


                              • chapoutier 11 août 2011 17:48

                                amaury

                                quand je dis qu’une classe n’est une classe que si elle à conscience d’être une classe, je veux dire par là que la classe ouvrière est une classe sociale au sens de Marx à partir du moment historique où elle s’organise en partis et syndicats ouvriers ( vous remarquerez le pluriel, pas de parti unique).

                                Ce clouscard que ne connais ni d’eve ni d’adam à peu avoir avec ce que les marxistes ont retenu de Marx.

                                Vous me parlez des caissières comme si elle ne faisaient pas partie de la classe ouvrière ! Pourtant elles vendent leurs forces de travail au patron me semble t-il.

                                Pensez-vous qu’un ingénieur ne fasse pas partie de la classe ouvrière ?

                                Puisque vous avez étudié Marx dites vous, vous n’auriez pas dit ces bêtises sur le tertiaire. Un ingénieur vends sa force de travail intellectuelle. L’appartenance à une classe sociale n’obéit pas à une croyance ou conviction personnelle . Mais encore une fois, pour que la classe existe il faut un début d’organisation.

                                Les gens atomisés dans leur coins ne peuvent agir en tant que classe sociale.

                                En face, ils sont organisé en tant que classe, n’ayez crainte.


                              • chapoutier 11 août 2011 18:00

                                amaury
                                vous énervez, je vous l’ai écrit réponse précédente, je ne le connais et je m’en bat le coquillard de ce qu’il déblatérer ; un libéral libertaire, et quoi d’autre encore.


                              • foufouille foufouille 11 août 2011 18:24

                                Pensez-vous qu’un ingénieur ne fasse pas partie de la classe ouvrière ?

                                ca doit ettre une blague
                                le gars qui gane 6k et veut pas que sa rue s’appelle abbee pierre car sa baraque perd de la valeur
                                ex : bruxman


                              • chapoutier 11 août 2011 18:48

                                bonjour
                                il ne s’agit pas de ressenti personnel mais d’appartenance à une classe sociale.
                                le type qui est ingénieur salarié ne gagne que son salaire, l’entreprise ne lui appartient pas.
                                l’ingé en question vend sa force de travail (intellectuelle) au patron.

                                bien sur vous avez raison, d’un point de vue ressentie personnel, le type en question ne se sentira pas très proche de la caissiere de casino ou de l’ouvrier de renault.

                                ceci dit, le temps des ingé à 7KE est révolu, les jeunes sortant d’école d’ingé se retrouve au chomage. avec la casse de l’europe de l’est les grandes boites occidentales ont fait venir des tas d’ingé de l’ex URSS etc pour à peine plus que le smic, d’o !ù la difficulté pour les jeunes d’ici de trouver 1 boulot en rapport avec leurs qualifications et surtout avec un salaire idoine


                              • Winston Smith 11 août 2011 20:40

                                En réalité, la classe n’est qu’une entité métaphysique : c’est une IDEE (au sens platonicien) incarné.

                                Dans cet optique il s’agit pour Marx de FABRIQUER la classe qui va apporter le Communisme puis être, bien évidement, liquidé.

                                D’ou le capital et autres conneries auquel Marx ne croyait évidement pas le moins du monde : s’agit d’énerver ce crétin d’ouvrier contre les Juifs et les Patrons, rien d’autre.
                                Du reste, le prolos ne sait même pas pour quoi il se bat !
                                Car le véritable objectif de Marx et des communistes est en réalité SECRET..


                                On rigole devant les millions de débiles profonds qui se sont aplati devant toutes ces conneries bonne pour des macaques.. Sans parler ds crimes contres l’humanité par centaines... On sait maintenant que la principal qualité de l’homme, c’est son incroyable crédulité et sa capacité à s’auto mentir, à s’auto illusionner..


                              • chapoutier 11 août 2011 23:43

                                winston vous en etes la preuve vivante


                              • pallas 11 août 2011 13:25

                                Ce qui est inquiétant en Grande Bretagne, ça n’est pas les émeutes, n’y la politique, n’y la City, cela c’est du vent.

                                Ce qui devrait vous inquietez, c’est la pollution la bas, aux produits chimiques notamments, qui sont des perturbateurs endocriniens, qui d’une part rend les enfants stériles, violents, avec une faiblesse intellectuel, et une puberté trés précoce.

                                Les pertubateurs endocriniens touchent toutes les especes animales, ainsi que la notre et c’est une chose trés sérieuse.

                                De plus, les sols sont devenu incultivable, la pollution dans les eaux, est aussi trés grave, le nucléaire j’imagine l’état pitoyable des installations.

                                Dernier point, leurs dernier Chene mythique, qui est considérée comme le symbole d’une nation, est mort récemment, l’année derniere de mémoire.

                                Maintenant, la violence explose, et continuera sans arret, de plus en plus absurde, touchant l’ensemble de la planete, avec une baisse de naissance importante, cela à déja commencer, la stérilisation d’une espece, passe aussi par la violence.

                                Si les individus pouvaient voir les choses autrement que par case, mais plutot de maniere global, peut etre qu’ils comprendraient que rien n’est binaire.

                                Les émeutes ne sont rien d’autre que de la nouvelle violence, d’individus jeune, stérile, qui à 30 ans , la plupart aurons d’énorme probleme de santé, notamment de cancer.


                                • Annie 11 août 2011 21:00

                                  Le mec, 4 points déjà, pour avoir diagnostiqué des émeutes endocriniennes. C’est nouveau parce que personne n’y avait jamais pensé. Mes salades poussent bien, c’est grave Docteur ?


                                • Croa Croa 11 août 2011 13:41

                                  Je ne connaissais pas ce « lumpenprolétariat » ; Merci à l’auteur pour ces éclairages !

                                  Au delà, ces violences ostensibles sont aussi des réactions d’extrême droite. Elles sont d’évidence instrumentalisées même si les acteurs n’en ont pas conscience. Ce lumpenprolétariat est plus violent en apparence que les Maîtres qui tirent les ficelles de tout ça parce que diviser permet de régner et quelque part ces traitres inconscients qui activent la violence entre sujets constituent bien une extrème droite.

                                  Nous avons aujourd’hui une révolte des banlieues anglaises mais cette colère n’est pas rébellion. Pour se rebeller il faut des repères fiables et savoir ce que l’on fait. Ces jeunes sont conformes à la majorité, voire à une caricature de la majorité : Leurs repères c’est foot, télé et marques telle cette célèbre virgule sur les godasses des noirs. Leurs problèmes c’est privations de tout, de boulot, de consommation et donc de reconnaissance mais ces gens sont incapables de savoir pourquoi ils sont punis. De fait ils en ont une très vague idée d’où cette colère qui s’exprime contre le voisin tout simplement et dont la forme arrange bien l’oligarchie qui a d’autant plus besoin de division des peuples que ça va plus mal.

                                  Les repères de tous sont confus ce qui favorise cette opposition entre communautés (et l’extrême-droite c’est ça) au lieu d’une rébellion contre les vrais responsables des problèmes.

                                  Une vraie rébellion serait salutaire mais allez expliquer ça à ces brutes !


                                  • paul 11 août 2011 14:30

                                    Convoquer Marx dans cette affaire permet juste à l’auteur d’exprimer son anticommunisme .

                                    La violence est toujours condamnable . Voilà, c’est dit .
                                    Ayant cotisé à la cause de la bienpensance, rangez les flingues, gentils frontistes .
                                    Et réfléchissez un peu , informez vous .

                                    Une étude de juin 2010 a montré que 4 enfants sur 10 vivent dans la pauvreté à Londres .
                                    Les budgets de l’éducation ont été réduits, jusqu’à 75 % à Totteham .
                                    Le chômage des jeunes grimpe en flèche . Des communautés sans avenir cohabitent près de la nouvelle bourgeoisie londonienne : effet vitrine face à ceux qui ceux qui survivent ...
                                    Pour les contrôles policiers, un noir a 26 fois + de chance de se faire arrêter : une statistique qui plairait bien à Zemmour ....
                                    Le maire de Londres a clairement appelé à la délation par les « vrais » londoniens ( ! ) .

                                    Effectivement, les émeutiers feraient mieux d’attaquer la City, mais on imagine sans peine qu’elle est infiniment mieux protégée que certains quartiers ...

                                    Le génie des libéraux, c’est de dresser une partie de la population contre une autre . Diviser pour régner, sarko connait bien ça .
                                    Une partie de la plèbe qui se croit au dessus du panier ,encourage les autorités à taper sur l’autre partie de la plèbe, les + miséreux, qui, n’ayant plus rien à perdre, commettent les « exactions » que nous montrent ,en boucle, les grands médias .
                                    Et aussi les chiens de garde de ce bel ordre libéral, qui fout le monde en l’air .

                                     http://blogs.lesinrocks.com/cestvousquiledites/2011/08/11/royaume-uni-quand-la-big-society-prend-feu/


                                    • Canine Canine 11 août 2011 16:19

                                      "Convoquer Marx dans cette affaire permet juste à l’auteur d’exprimer son anticommunisme "

                                      Je ne vois pas en quoi la suite de votre commentaire justifie cette affirmation, d’autant que votre premier argument est :

                                      « La violence est toujours condamnable . Voilà, c’est dit . »

                                      et que personnellement, ce n’est pas du tout ce que j’ai dis. Les statistiques sur la discrimination je les connais, et je vous pose la question : en quoi ces pillages vont aider à les faire baisser ?


                                    • Guilhem 11 août 2011 14:57

                                      « Mort à la racaille ! »

                                      Admirez le grand moment de courage de Bibi C devant son ... clavier
                                       smiley


                                    • kingfausto kingfausto 11 août 2011 15:53

                                      Le probleme avec la racaille c’est qu’elle est trop feignante pour traverser le périf et aller brûler les quartiers des décideurs...


                                      • LE CHAT LE CHAT 11 août 2011 16:19

                                        tu peux les inviter chez toi à bruler le chichon , ça les rendra ptet plus cool !  smiley


                                      • Castel Castel 11 août 2011 16:00

                                        "qui font exprès de ne pas distinguer prolétariat et sous prolétariat, que ce soit par bêtise ou par malice, sont des traitres à la lutte des classes.« 

                                        C’est souvent de la malhonnêteté intellectuelle. Les gens de gauche »humanistes" s’amusent parfois à toujours prendre partie pour les voyous, surtout s’ils sont des jeunes issus de l’immigration parce qu’idéologiquement ils veulent faire penser que l’immigration est une chance.
                                        Ce ne sont pas seulement des traitres dans la lutte des classe mais aussi des traitres dans un sens patriotique du terme.


                                        • jaja jaja 11 août 2011 17:05
                                          Communiqué du NPA. Angleterre, la colère est légitime.

                                          jeudi 11 août 2011

                                          Depuis plusieurs jours des émeutes embrasent la Grande Bretagne, émeutes qui sont une réponse compréhensible de la jeunesse des quartiers abandonnés devant les mesures « d’austérité » qui les touchent pour préserver la richesse des possédants et les profits des banques !
                                          Dès le début de l’année les jeunes manifestaient contre le doublement des montants d’inscription à l’université. Depuis, le gouvernement Cameron a supprimé les aides aux lycéens, les crédits aux associations de quartier, les services publics disparaissent et le taux de chômage atteint 30% dans la jeunesse...

                                          Leur colère est légitime, nous sommes des millions à la partager. "Je ne vole pas, je récupérère les produits de luxe que ma classe sociale ne pourra jamais se payer, et que pourtant elle a produit", disait ce matin un jeune de Liverpool interviewé. Les émeutes sont l’expression des plus démunis, contre une politique au service des possédants. Possédants qui envoient la police et peut-être demain l’armée, parce qu’ils ont peur et n’ont aucune solution à apporter, puisqu’ils sont les seuls résponsables de la crise et de la situation que l’ont connait. La violence c’est eux, qui emploient la force pour mater la révolte, qui distillent la division dans notre camp en stigmatisant les jeunes et les travailleurs sans emploi et sans avenir, sous le terme de « casseurs ».
                                          Les vrais casseurs sont ceux qui suppriment les services publics, les voleurs sont ceux qui continuent d’empocher des profits faramineux en temps de crise, les délinquants sont ceux qui continuent à licencier et à délocaliser.

                                          La solution ce n’est pas la répression mais :
                                          - la gratuité de l’éducation
                                          - la défense des services publics et rétablissement des services supprimés : La Poste, maisons de quartier, santé publique...
                                          - la réquisition des entreprises qui licencient ou délocalisent, sans indémnité ni rachat...
                                          Un plan d’urgence anticapitaliste s’impose si nous ne voulons pas payer leur crise !

                                          Le 11 août 2011.


                                          • Canine Canine 11 août 2011 18:16

                                            La violence c’est eux, qui emploient la force pour mater la révolte, qui distillent la division dans notre camp en stigmatisant les jeunes et les travailleurs sans emploi et sans avenir, sous le terme de « casseurs ».

                                            C’est ça le truc mis en évidence par Engels, « ils » n’ont pas besoin de distiller la division, quand un sous prolétaire pille et brule la maison d’un prolétaire, ça détruit intrinsèquement la conscience classe. Pensez vous vraiment qu’entre ces deux là, une conscience de classe puisse naitre ? Ce que vous faites semblant de ne pas voir, c’est que les émeutiers ne font pas que récupérer des biens de luxe qu’ils auraient produit et dont on les aurait spolier, ils agressent leur voisin, pillent et détruisent leur propre quartier. Et c’est pour cela qu’aujourd’hui, en dépit du niveau d’éducation et d’information que l’on possède, l’oligarchie financière règne chaque jour un peu plus, parce que les partis comme le NPA sont les premiers à créer la confusion entre sous prolétaire et prolétaire. D’ailleurs, il y a une réelle erreur, feinte ou volontaire (sauf à ce qu’elle ne soit que anachronique) dans les propos Makhaiski que vous reprenez : "Les socialistes et les sociaux-démocrates en particulier, en commun d’ailleurs avec toute la société bourgeoise, s’efforcent de provoquer chez les ouvriers les mieux intégrés du mépris à l’égard des vagabonds, des plus pauvres, des “lumpenprolétaires”. Les socialistes n’hésitent pas, à cette fin, de nourrir chez les ouvriers les instincts les plus féroces de l’ordre d’exploitation« 
                                            La voix des socialistes est la première à nous expliquer que les »jeunes" qui pillent et brulent sont des victimes de l’économie, et que le, simple fait de vouloir s’en protéger constitue un réflexe fascisant. Un article du think tank du PS, terra nova, explique très bien cet éloignement entre socialistes des classes ouvriéres et employés. 


                                          • jaja jaja 11 août 2011 18:34

                                            Canine, lire « socialistes » au sens large, celui de la fin du XIXème début du XXème, date des écrits de l’auteur, et qui englobe tous les courants du socialisme, marxisme compris...

                                            Par ailleurs Terra Nova peut écrire tant qu’il veut sur la question cela n’empêche pas les socialistes de réprimer par la force les jeunes manifestants Grecs ou Espagnols, dont beaucoup de chômeurs ...
                                            Tout comme le fera le PS s’il revient au pouvoir et que la jeunesse prolétarisée se révolte... Tout le monde sait çà....


                                          • Canine Canine 11 août 2011 20:35

                                            « Canine, lire »socialistes" au sens large, celui de la fin du XIXème début du XXème, date des écrits de l’auteur, et qui englobe tous les courants du socialisme, marxisme compris...« 

                                            Ok, c’est donc l’option »erreur« anachronique que cela relève, n’ayant pas le courage et pas forcément non plus les connaissances pour faire un tableau comparatif de tout les courants socialistes du XIX et XX, je n’en débattrai pas.

                                            Cela dit, il y a un autre point que je trouve gênant dans les propos de ce Makhaiski :

                                             »La révolution ouvrière n’exige aucune rééducation des houligans. Bien au contraire, il faut que les sentiments et les aspirations des masses affamées, ce que la bourgeoisie et les socialistes appellent houliganisme, se répandent parmi toutes les couches de la population ouvrière, afin que ces sentiments et aspirations soient réunis en une exigence unique. Il est indispensable que les ouvriers exigent de la bourgeoisie cultivée, comme le font les houligans, non pas des droits politiques, non pas des idées grandiloquentes et de l’éducation, mais de l’argent bien réel, des biens matériels les plus terre à terre.« 

                                            Au delà du fait que je doute sévèrement qu’un auteur du siècle dernier ait pu aborder la question du hooliganisme, il manque une case au développement de sa pensée. »Afin que« ce n’est pas une méthode pédagogique, c’est juste un souhait. Comment fait on pour unir »dans des aspirations réunis en une exigence unique« des gens sans éducation, ni idéaux politiques ? Comment fait on pour unir des gens contre la bourgeoisie, alors que cette bourgeoisie peut acheter la conscience de ces gens, de ce lumpenprolétariat, précisément parce que faute d’éducation et d’idéaux politiques, il a le nez rivé sur »l’argent bien réel" et la marque de ses vêtements ? Je ne connaissais pas cet auteur que vous nous citez ici, mais il me semble qu’il n’a strictement rien compris au principe de l’aliénation, et à la prise de conscience qui doit en sortir dans la théorie marxiste. Il me semble que la pensée de ce monsieur, c’est que le sous prolétariat est la solution, en ce sens qu’il pourrait exiger par la force de la bourgeoisie qu’elle lui donne des sous, sinon il lui casse la gueule, en gros, la loi du plus fort comme moteur de justice sociale. Le problème avec la loi du plus fort, c’est qu’elle favorise justement le plus fort, et que le lumpenprolérariat constitue la classe la plus faible.


                                          • Winston Smith 11 août 2011 20:49

                                            « - la gratuité de l’éducation
                                            - la défense des services publics et rétablissement des services supprimés : La Poste, maisons de quartier, santé publique... »



                                            Tu es vaguement au courant que les émeutes en commencé à LONDRE, en GRANDE BRETAGNE et pas en Somalie ?


                                            Ca me fait bien marrer tous ces crétin qui ne connaissent rien à rien et s’imagine que le trou du cul du monde qu’il habite ne peut être que la seul norme et paradis sur terre !



                                          • jaja jaja 11 août 2011 17:11

                                            Pour ceux qui veulent réfléchir à cette question un autre point de vue, celui de Makhaiski :

                                            "Makhaiski montre également le potentiel radical que portent en eux les chômeurs et les « houligans » du lumpenprolétariat  : « Les socialistes et les sociaux-démocrates en particulier, en commun d’ailleurs avec toute la société bourgeoise, s’efforcent de provoquer chez les ouvriers les mieux intégrés du mépris à l’égard des vagabonds, des plus pauvres, des “lumpenprolétaires”. Les socialistes n’hésitent pas, à cette fin, de nourrir chez les ouvriers les instincts les plus féroces de l’ordre d’exploitation.

                                            « Avec le développement de la vie bourgeoise, avec le développement des syndicats, un fossé se creuse entre les ouvriers les mieux rétribués et les couches d’ouvriers plus pauvres [...] [Ceux-ci] ne sont évidemment jamais satisfaits, toujours enclins aux révoltes ; ceux-là, les ouvriers mieux intégrés, ne comprennent pas la position désespérée des premiers, ils sont contents de la garantie de travail et de vie relativement satisfaisante qui leur est assurée  ; aussi, craignent-ils de les perdre et à cause de cela garantissent à la bourgeoisie ce qui lui est nécessaire : la tranquillité de l’État. »

                                            Il précise : « La révolution ouvrière n’exige aucune rééducation des houligans. Bien au contraire, il faut que les sentiments et les aspirations des masses affamées, ce que la bourgeoisie et les socialistes appellent houliganisme, se répandent parmi toutes les couches de la population ouvrière, afin que ces sentiments et aspirations soient réunis en une exigence unique. Il est indispensable que les ouvriers exigent de la bourgeoisie cultivée, comme le font les houligans, non pas des droits politiques, non pas des idées grandiloquentes et de l’éducation, mais de l’argent bien réel, des biens matériels les plus terre à terre. »"

                                            http://webcache.googleusercontent.com/search?q=cache:Ox1TfjkIiXQJ:raforum.apinc.org/bibliolib/HTML/Makhaiski-RevOuv.html+makhaiski+lumpenprol%C3%A9tariat&cd=1&hl=fr&ct=clnk&gl=fr&client=firefox-a&source=www.google.fr


                                            • jaja jaja 11 août 2011 17:35

                                              Il y a un point entre NPA et Angleterre. Sers toi du zoom ou ouvres ton oeil fermé...


                                            • chapoutier 11 août 2011 18:04

                                              minet à changé de jouet ?


                                            • chapoutier 11 août 2011 19:20

                                              minou
                                              chassez le naturel il revient par la cuvette des chiottes
                                              dans ta litière, vite !



                                              • COVADONGA722 COVADONGA722 11 août 2011 19:28

                                                yo calmos je vous laisse les clef quelques jours vos coup de griffes vont me manquer , je vais au pays de l’ex avenir radieux de chapoutier c’est bien le diable si je trouve pas un vieux
                                                karl marx calant un lit je lui ramenerait en souvenir !!
                                                vu les tarif ces salaud de ruscof ont bien intégrés le capitalismE !!!!!

                                                @+


                                                • chapoutier 11 août 2011 19:42

                                                  marx était juif allemand
                                                  n’a jamais mis les pieds en russie
                                                  mais ramenez moi un souvenir de sainte catherine
                                                  ca me fera plaisir


                                                • COVADONGA722 COVADONGA722 11 août 2011 20:29

                                                  marx était juif allemand
                                                  yep je sais mon cher ,Lénine regrettait tellement de ne pas avoir le proletariat allemand plutot que le russe pour faire sa révolution.
                                                  J’essairai bien de vous faucher un truc a L ’hermitage de st petersbourg mais la Loubianka
                                                  de moscou ne m’interrese guere .


                                                  • constante 11 août 2011 21:59

                                                    Bonjour à tous et à toutes ,

                                                    Les récents incidents démontrent que les émeutiers vivent dans une espèce de NO MAN’ S LAND idéologique et qu’ ils n’ ont d’ autre désir que de participer de façon assez irresponsable au festin consumériste, d’ une manière assez primitive, en se nourrissant sur la « bête » et en provocant chaos et destruction:le tout guidé par des instincts d’ appartenances claniques à des tribus urbaines.

                                                    Maintenant on remplace le mot « émeutiers » par« financiers » ! ça donne !

                                                    Les récents incidents démontrent que les financiers vivent dans une espèce de NO MAN’ S LAND idéologique et qu’ ils n’ ont d’ autre désir que de participer de façon assez irresponsable au
                                                    festin consumériste, d’ une manière assez primitive, en se nourrissant sur la « bête » et en provocant chaos et destruction:le tout guidé par des instincts d’ appartenances claniques à des tribus urbaines.

                                                    Génial !

                                                    L’anglais et son système scolaire , une autre fabrique de l’échec !
                                                    Rappelez vous ?

                                                    Manifestations violentes en Angleterre contre le plan d’austérité !

                                                    Hier, 40.000 étudiants ont manifesté contre le triplement des frais de scolarité pour poursuivre leurs études à l’université. C’est la plus importante manifestation depuis l’entrée en fonction de David Cameron au printemps dernier. Ces protestations se sont transformées en quasi-émeutes lorsque les jeunes ont pris d’assaut le bâtiment abritant le siège du parti conservateur.Le premier ministre a assuré que le gouvernement ne renoncerait pas à la hausse des frais universitaires. « Nous ne reviendrons pas en arrière. Et même si nous le voulions, nous ne devrions pas revenir à l’idée que l’université est gratuite« , a-t-il poursuivi.

                                                    LA REPRODUCTION DES ÉLITES POUR LES NULS !

                                                    La scolarité dépend au royaume unis de l’état qui a décentralisé les pouvoirs aux localités (« school » gratuite pour le môme de 5 à 16 ans)pour le public. Si ta de la chance, papa et maman habite dans le bon quartier , son cadre supérieur à la City.... Bref ta tout juste !primaire secondaire privée = porte ouverte à Cambridge et les bonnes soirées entre amie de la même classe sociale, par contre , si ta pas de Bol , c’est un apprentissage en tourneur fraiseur de vitrine , chaudronnier de la menotte, carreleur spécialise zone carcérale, vendeur de rue option course à pieds, du vrai diplôme qui ouvre de vaste perspective d’une vie agréable ! Suite au une arrestation et au 400 comparution immédiate , un gosse de 12 ans à répondu au juge anglais « Monsieur , je suis tout seul , j’ai pas de parent pour me défendre » ! Un Kascher vos mieux que deux tu l’auras selon Cameron. 

                                                    C’est ça, la mondialisation, même supermarché , même réseau urbain , même politique , même problème. après l’adage « chacun sa merde » ,on peu se réjouir , en se disant « On y est tous dedans » ! 

                                                    Merci pour attention.


                                                    • Mugiwara 12 août 2011 03:15

                                                      pour la dernière année et demi de vie commune entre les riches et les pauvres, tout l’enjeu est de savoir si on peut s’occuper de tous ceux qui attendent d’avoir une vie digne à savoir un travail digne, un toit digne de quoi manger dignement, de quoi se faire plaisir dignement et de quoi voyager dignement pour tous les humains. 

                                                      tout l’enjeu est de savoir si le monde décide d’en faire un but ou non. mais de toutes les façons, avec ou sans les racailles des banlieues, la révolution viendra surtout de la classe qui n’existe pas encore mais qui va exister seulement après que la révolution ait lieu. mais cette classe qui n’existe pas encore sera une classe qui aura toutes les réponses pour aller de l’avant. cette classe est appelée « HUMAIN » ...

                                                      • Crayon noir Crayon noir 12 août 2011 13:15

                                                        Cet amalgame entre lutte, indignations, justes revendications et voyoucratie, pillages et « attentats » maffieux est parfaitement indigne et insupportable.

                                                        La gauche française nous sert l’apitoiement et la compréhension de ces hordes violentes depuis bien des années déjà en la justifiant sous couvert de justes révoltes...
                                                        J’ai suivi bien des fois (pour accompagner mon ado) les manifs estudiantines. A chaque fois les mêmes rituelles, la « banlieue » débarque dans les cortèges, capuchée et cagoulée et le grand racket commence avec passages à tabac... des autres collégiens ou étudiants. Non ces jeunes ne se mêlent pas aux autres pour réclamer plus de profs, plus de moyens et faire bloc. Ils sont là uniquement pour faire leur marché, et péter, par-ci, par-là quelques vitrines et piller godasses de sport ou portables qu’ils revendront ensuite. Plusieurs amis de ma fille se sont fait sauvagement agressés à l’intérieur de tels cortèges étudiants et sont revenus des manifs totalement dépouillés.
                                                        Vous dites, vertueux militants de la gauche molle ( F.Hollande amaigri devenu sac vide- vide d’idées neuves) que ces émeutes sont une réponse à la précarité, au chômage (une sorte de révolution comme dans les pays arabes) ; mais les pilleurs ont 12, 14 ou 16 ans... Vous avez dit chômage ? 
                                                        Nos petits casseurs-pilleurs professionnels sont les mêmes qu’en Angleterre, leur philosophie ou absence de philosophie est la même.
                                                        Les bonnes réponses ne sont bien sûr pas celles du FN mais l’aveuglement compatissant de la gauche molle nous entraine droit dans le mur et fait le lit de cet extrémisme à portée de pouvoir... Et c’est grave !
                                                        Il faut à la fois renforcé tous les moyens possibles et imaginables pour aider les jeunes de cités qui veulent s’en sortir à s’en sortir et cesser d’excuser les autres, de les comprendre, c’est-à-dire de les encourager...
                                                        Ce qui s’est passé à Londres n’est rien comparé à ce qui pourrait se passer demain, ici, chez nous. Les émeutes de 2005 ? A peine une bande annonce... Il est temps de dire haut et fort que tout cela est intolérable ... Même pour la gauche molle ... Allez, un peu de couilles Hollande !
                                                         

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON

Auteur de l'article

Canine

Canine
Voir ses articles






Les thématiques de l'article


Palmarès