• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > International > Les Enfants d’Hessel

Les Enfants d’Hessel

Stéphane Hessel n’imaginait peut-être pas en 2010, lorsqu’il publiait son « indignez vous  » qu’il serait l’annonciateur d’une vague d’indignés, qui, de Wall Street à Bruxelles, en passant par Paris, Madrid, Londres, la Grèce, le Japon, l’Australie etc. refusent le monde qu’on leur propose.

Mais avant cette publication, des rescapés de la résistance, dont Stéphane Hessel, avaient encouragé dès 2004 à résister à l’occupant, faisant renaître le C.N.R (Conseil National de la Résistance), crée le 27 mai 1943 à Paris, présidé à l’époque par Jean Moulin. lien

Charlie Chaplin nous demandait déjà, dans son film « le dictateur », « d’ouvrir les yeux ». vidéo

Le programme du C.N.R. applicable dès la libération du territoire, est toujours d’actualité :

« Rendre la parole au peuple, pleine liberté de presse, indépendance de celle-ci à l’égard de l’état, des puissances d’argent et des influences étrangères, liberté de conscience, d’expression, liberté d’association, de réunion, de manifestation, inviolabilité du domicile, et secret de la correspondance, respect de la personne humaine, égalité absolue de tous les citoyens devant la loi ».

Alors sur le Plateau des Glières, haut lieu de la Résistance, ils ont été nombreux à appeler à s’indigner, comme Serge Portelli, vice président au tribunal de Paris, rappelant en 2010 (vidéo) que ceux que le gouvernement de Vichy qualifiait de terroristes, sont aujourd’hui des héros. Lien

Il continue de clamer aujourd’hui que « la justice française est en danger  », et propose dans son livre « juger  » une analyse très critique de la situation actuelle, conspuant la doctrine sécuritaire, fondée sur la peur de l’autre, affirmant que « l’obsession sécuritaire peut déboucher sur une catastrophe ». lien

On peut réécouter les prises de paroles de 2011 sur ce lien, et le prochain rassemblement de « paroles de résistance  » aura lieu le 26 et 27 mai 2012. lien

On peut découvrir ici le Pacte pour les droits et la citoyenneté qui vient d’être lancé par 50 organisations.

Alors l’indignation a commencé à surgir en Tunisie, et l’immolation par le feu de Mohamed Bouazizi a été l’étincelle déclenchant le soulèvement du pays. lien

Elle fera tache d’huile, s’étendant à d’autres pays, mais c’est en Espagne que les révoltés prendront pour la première fois le nom d’« Indignados ».

Ces enfants de Stéphane Hessel, ont occupé la place « Puerta del Sol » à Madrid, reprenant à leur compte la phrase d’Obama : « Yes we camp » et se veulent en filiation avec les occupants de la place « Tahir  ». lien

L’éditeur Ramon Perello a publié en février 2011, « Indignados  » (édition Destino) lequel s’est déjà vendu à 430 000 exemplaires, occupant la première place dans les librairies. lien

Les dizaines de milliers de personnes qui sont sorties dans les rues de 58 villes Espagnoles, dès le 15 mai 2011 ne semblent pas prêts d’arrêter leur mouvement.

Les indignés, soutenus par 500 associations, dont Attac, Anonymous, (ici, leur dernier message) NoLesVotes et Juventud sin Futuro et beaucoup d’autres, refusent la collaboration des partis politiques et des syndicats (lien) même si le mouvement citoyen Occupy Wall Street vient d’être rallié par de nombreux syndicats. lien

Il est probable que l’analyse qu’ils ont pu faire des évènements de Mai 68, récupérés à l’époque par les syndicats, responsables en partie de l’échec de ce mouvement spontané, ne soit pas sans rapport avec leur position.

Au début de Mai 68 les ouvriers syndiqués de la base se mirent en rupture avec les délégués syndicaux, comme le raconte en détail l’historien Xavier Vigna, évoqué par Rémy Pavin dans son livre « l’autre visage de mai 68  » paru en 2008. lien

Et puis on se souvient que le PCF et la CGT canalisèrent ce mouvement, obtenant quelques avantages salariaux, lesquels furent vite compensés par une augmentation drastique du coût de la vie, annulant ainsi l'augmentation du SMIC. lien

Plusieurs marches d’indignées sont parties d’Espagne pour se retrouver le 15 octobre dernier à Bruxelles, convergents avec d’autres marches parties de Grèce, d’Allemagne, de France, d’Italie, et de Grande Bretagne. lien

Malgré leur pacifisme, ils ont eu a subir des violences de la part de la police, parfois en civil, comme à Bruxelles ou un député européen, invitant 8 d’entre eux à prendre la parole sous le regard peu encourageant des élus, furent, des leur sortie, aussitôt encadrés par les « forces de l’ordre » et empêchés de tenir une assemblée populaire pour rendre compte. lien

En France, patrie des droits de l’homme, les indignés ont été agressés par la police alors que leur démarche était tout, sauf violente. lien

Aujourd’hui, les « indignés des services publics » lancent un appel à la désobéissance, celui de Toulouse. lien

Dans le droit fil d’une campagne sur la désobéissance, il y a même des stages qui ont été organisés, tel celui du 10 et 11 mai dernier qui s’est tenu en Ardèche, prônant l’action directe non violente. lien

Leurs actions sont multiples, comme celle menée par exemple dans les Arènes de Rodilhan, du côté de Nîmes, pour empêcher une mise à mort payé par les contribuables, au cours duquel des apprentis toreros devaient massacrer a coup d’épée de jeunes taureaux. lien

Sur cette vidéo, on peut découvrir de quelle manière, leur action pacifique a été perçue, face à un public aviné et déchainé, sous l’œil bienveillant de la police locale.

Le 19 octobre, Stéphane Hessel et Edgard Morin, fondateurs historiques de l’indignation, se sont adressés aux candidats présidentiels en lançant l’appel de l’espérance. lien

A Wall Street, le mouvement, se réclamant du « printemps Arabe », prend de l’ampleur, et 700 indignés ont été arrêtés souvent avec violence. photos et vidéo

Deux journalistes, Roy Isen et Dick Brennan, en gardent les douloureuses traces. lien

L’espoir déçu qu’avait fait naitre Obama motive en partie la révolte des américains. lien

La célèbre journaliste canadienne, Naomi Klein (la stratégie du choc) affirme : « le mouvement « Occupons Wall Street » est actuellement la chose la plus importante au monde ». lien

De la manifestation dans « Zuccotti Park » le 30 septembre à New York, à l’occupation du Pont de Brooklyn le 1 octobre, suivie par celle de la Mairie de Los Angeles, le 3 octobre, puis par l’occupation de la Bank of America à Los Angeles, le 6 octobre, et enfin Wall Street le 7 octobre, les indignés semblent ne plus vouloir s’arrêter (lien) et a être pris au sérieux. lien

Après avoir occupé le Bureau du Sénat à Washington, ils envisagent d’autres occupations symboliques. lien

Une pétition qui devrait bientôt atteindre le million de signatures à été lancée début octobre. lien

Le mouvement s’est étendu comme une tache d’huile à 847 villes, (lien) et si Eric Cantor, chef de la majorité républicaine de la chambre des représentants des Etats unis les traitent injustement de « voyous », Obama, manifestement mal inspiré, à déclaré « nous avons traversé la crise financière la plus grave depuis la grande dépression, avec d’énormes dégâts collatéraux dans tout le pays, dans l’économie réelle, et on voit pourtant toujours certains irresponsables combattre les efforts engagés pour mettre fin aux abus qui nous ont amenés là  ». lien

Ces déclarations ne semblent pas avoir de prise sur les manifestants, et à partir du 15 octobre plus de 900 manifestations d’indignés se sont tenues dans le monde, du Canada, à l’Amérique Latine, en passant par la Corée, l’Australie, le Japon etc. lien

Aux cris de « mettez fin aux guerres, taxez les riches », ils sont définitivement révoltés. lien

Depuis cette date, le mouvement des indignés est devenu global. lien

Sur cette carte, actualisée régulièrement, on peut découvrir tous les lieux d’indignation.

Dans cette vidéo, un petit tour du monde montrant la férocité policière qui s’exerce sur eux.

Sur ce lien, on peut suivre en direct le mouvement « Occupy Wall Street  ».

Les blogs se multiplient, et celui de « FrenchRévolution » mérite plus qu’un détour.

Sur ce lien, on peut découvrir un court documentaire qui tente de raconter avec pas mal d’humour le mouvement de Wall Street.

Et les indignés de Grenoble après leur action du 22 octobre, proposant comme matière à réflexion leur « manifeste d’économistes atterrés  », envisagent pour le 4 novembre 2011 la construction d’un mur des indignés. lien

Le mouvement « Tous candidats 2012 » est dans cette même logique lorsqu’il propose ses 5 solutions d’avenir. lien

Aujourd’hui 53% des français sont révoltés et en veulent non seulement à leur dirigeant, mais aussi aux banques. lien

Pour revenir à l’Europe, les indignés s’attaquent maintenant au M.E.S. (lien) (Mécanisme Européen de Stabilité) un traité européen préparé discrètement, déjà signé le 11 juillet 2011, devant être ratifié avant le 31 décembre 2011, lequel permettrait à cette nouvelle administration de vider les caisses des Etats, sans leur consentement, et aussi souvent qu’elle le voudrait. vidéo

Comme dit mon vieil ami africain : « réfléchir, c’est déjà désobéir  »

Merci à Corinne Py pour son aide efficace.

Articles anciens :

Mon village en utopie

Paroles de résistants

La résistance sur un plateau

Travailler ? Moi jamais 

Réponses d’un peuple en colère

Comme une lettre à « la Poste » ?

Le travail est mort, vive la paresse

L’envie de vivre

Ces cigales qui aident les fourmis

L’image illustrant l’article provient de « lesmoutonsenrages.fr »


Moyenne des avis sur cet article :  4.5/5   (48 votes)




Réagissez à l'article

165 réactions à cet article    


  • ottomatic 24 octobre 2011 09:58

    Les indignés, voici le vocable qui sera utiliser par les maitres du monde pour nous faire avaler le nouvel ordre mondiale... un mai 68 en bien pire... mais sur la même logique...


    On vous a pourtant fait le coup bien souvent avec les révolutions oranges, la révolution de jasmin et autres fadaise en tout genre... dites spontanés bien que savamment manipulés...

    • olivier cabanel olivier cabanel 24 octobre 2011 10:06

      ottomatic

      comme vous je me suis posé aussi cette question, certains rumeurs courent prétendant même que ces révoltes sont manipulées en haut lieu ?
      dans quel but ? je ,ne vois pas trop l’intéret de ces manipulateurs, et je vous avoue que ça me parait un peu tiré par les cheveux...je pense plutot qu’il y a un réel raz le bol de tout ce que vivent les opprimés du monde entier, mais en tout cas, si vous avez les preuves d’une manipulation, vous devriez proposer au moins un lien, sinon, ça n’est guère constructif, et ne permet pas réellement d’alimenter le débat.

    • ottomatic 24 octobre 2011 10:39
      Pour les révolution arabes, entre remplacement de potentats locaux devenu trop gourmand et faire sauter tout les verrous permettant d’attaquer l’iran tranquillement, je vous laisse le choix...
       
      Pour le reste, c’est justement le réel raz le bol des peuples qui est le meilleurs outils du mondialisme ! On sait déjà tous que le système économique et financier est mort. il faudra le remplacer alors entre temps autant donner aux mécontents un os a ronger comme wallstreet et consort, os qu’on peut maintenant donner en pâture vu que ces os là n’existeront plus dans le prochain système.

      On énerve les gens à juste titre sur ce système économique de malade pour utiliser la colére populaire comme force motrice d’installation du prochain système économique... et devinez quoi, le peuple est énervé mais il n’as pas de nouveau système à proposer... nouveau système qui sera proposé par les tenanciers de l’actuel système...

      De manière plus générale, malheureusement, les révolutions qui aboutissent sont rarement à la seule initiative du peuple... 

    • olivier cabanel olivier cabanel 24 octobre 2011 10:54

      ottomatic

      vous faites un raccourci saisissant, car s’il est vrai que les révoltes sont souvent récupérées (que reste-t-il de 1789 ?) ce n’est peut-etre pas une raison pour refuser de s’indigner, car comme dit souvent mon vieil ami africain : « ce n’est pas qu’ils soient plus grands que toi, c’est seulement parce que tu es à genoux ».
       smiley

    • ottomatic 24 octobre 2011 11:00

      Vous vous doutez bien que je suis un indigné mais un indigné qui ne veut pas se faire récupérer... et dans ma ville, j’ai vu ce que ça a donné : quelques pèlerins avec une cohorte de membres de divers syndicats et autres npa qui évitent soigneusement que la moindre question sérieuse soit posé... en recourant à la menace si nécessaire...


    • olivier cabanel olivier cabanel 24 octobre 2011 11:19

      ottomatic

      bienvenue au club !
      je crois aussi avoir bien compris (c’est dans l’article) que les indignés sont très prudents, et même si aux USA, les syndicats les ont rejoints, ils feront tout pour ne pas être récupérés.
      l’histoire nous prouvera la suite.
       smiley

    • miha 24 octobre 2011 11:27

      Ottomatic : dans ma ville aussi les indignés étaient, au début, « pollués » par des militants de partis politiques et de syndicats (et même de certaines sectes !!!!).

      Petie à petit, ceux-là se sont découragés et ont disparu des rassemblements.

      Leur volonté de nous « convertir » à leur système n’a pas fonctionné et leurs façons de pinailler sans cesse sur le moindre mot, la moindre virgule nous ont détournés d’eux.

      Maintenant, nous sommes moins nombreux, certes, mais nous sommes cohérents avec la philosophie des indignados.

       

      P.S. : à l’auteur, merci beaucoup pour cet article quasi exhaustif sur ce mouvement.


    • olivier cabanel olivier cabanel 24 octobre 2011 11:49

      miha

      merci de votre commentaire, confirmant la volonté des indignés de ne pas se faire récupérer, et de vos encouragements, 
      n’hésitez pas à diffuser l’article partout ou vous le pourrez, 
      n’hésitez pas non plus à me donner des infos supplémentaires, car je ne serais pas surpris de proposer sous peu une suite à cet article.
      j’ai mis en chantier un article sur les « nouvelles armes » que la police compte utiliser, (armes sonores etc) ainsi que les moyens de les contrer.
       smiley

    • Vipère Vipère 24 octobre 2011 15:35

      Bonjour à tous et à Olivier

      Les indignés ont raison d’être prudents, l’extrême prudence s’impose, désarmés et inorganisés face aux violences policières.

      Ils ne luttent pas à arme égale avec les forces de l’ordre qui détiennent armes et coercition. 

       


    • olivier cabanel olivier cabanel 24 octobre 2011 18:20

      Vipère

      merci de ce commentaire, que je partage totalement,
       smiley

    • oncle archibald 24 octobre 2011 19:00

      Stephane Hessel a participé à l’investiture officielle de François Hollande comme candidat aux présidentielles .. le PS va s’indigner de quoi ?? va révolutionner quoi ?? !! tu parles d’une indignation ... ramollie façon Flamby ... 

      Quand j’ai vu sa face réjouie entre celles de Martine Aubry et de François Hollande je me suis dit il se fait vieux Mr Hessel pour s’acoquiner avec des vieux chevaux de retour préoccupés surtout de leur avenir bien tracé, de leur qualité de « notables » bref .. tout ce qui plait aux jeunes indignés, d’habitude.

    • oncle archibald 24 octobre 2011 19:03

      et j’avais loupé celle la : « merci de votre commentaire, confirmant la volonté des indignés de ne pas se faire récupérer » ... qui vient bien confirmer mon commentaire précédent !! 

      Récupérés ils le sont d’avance, suivez le guide !

    • olivier cabanel olivier cabanel 25 octobre 2011 08:32

      cher oncle

      stephane Hessel a toute liberté de choisir tel ou tel candidat, 
      il a écrit un livre magnifique qui est générateur d’espoir,
      les indignés ont repris la balle au bond, et le vieux monde est en train de changer,
      rien de tout ceci n’est contradictoire.
      merci de votre commentaire.
       smiley

    • eric 24 octobre 2011 10:41

      Comme souvent hilarant au premier degré, inquiétant au second.....
      Que de liens révélateurs ! Merci Cabänel .

      L’ appel pour un « pacte de la citoyenneté » signé par :

       Patrick Peugeot, enfant de la famille des voitures du même nom, X énarque cour des comptes, ancien patron de la SCOR ( acteur majeur dans le monde financier international ultralibéral mondialisé ), mais aussi trésorier de Rocard en son temps. Je me souviens de son appart rue notre dame des champs. Je n’imaginais même pas qu’il puisse exister des loyers pareils.....Encore un qui n’aime pas les « autres » riches comme Strauss Kahn et Hollande.

      Victor Colombani : fils d’un journaliste du Monde ( pas LE) et élève au lycée Henry IV, vous savez ? L’établissement populaire à la pointe de la lutte pour l’égalité républicaine ?

      Suivent à peu prêt tous ceux qui en leur temps créèrent et financèrent de toute pièce SOS racisme ne inscrivant d’office les adhérent de la FCPE ? de la FEN etc... pour donner l’impression qu’il y avait des membres ?

      Bref ! le « peuple » est dans la rue !

      D’ailleurs occupy wall street confirme, passant de 2500 à 5000 manifestants, ils affirment sans rire représenter 99% de la population.

      On va peut être finir par découvrir qui organise, coordonne, dirige et surtout finance tous ces trucs soit disant transparents et spontanés..

      La bonne nouvelle c’est que la CIMADE, les alter, la cgt, l’unef, les alter, les PS seconde composante et les autres confirment qu’au fond, ils ont bien la même conception de la démocratie et des droits de l’homme.

      Quand on les entendait s’insulter mutuellement en se traitant de socio démocrates alliés objectif du libéralisme ou de gauchistes on pouvait avoir quelques inquiétudes sur l’unité idéologique de la gauche....

      A travers cette liste improbable pour qui prendrait au premier degré leurs soi disant luttes intestines, on voit que la gauche reste bien le lobby des gens qui émargent à la dépense publique, divisée par des enjeux intérieur de redistribution des prébendes et des postes, mais au final quand même bien contrôlée par les apparatchiks de la gauche de gouvernement, tant sur les plans idéologiques qu’organisationnels.

      Rien ne change : http://www.agoravox.fr/actualites/politique/article/partager-a-gauche-pour-degonfler-54982

      Confronté au fait incontournable que les pauvres partout et de plus en plus votent à droite, la gauche se sert de ses marges, de ses supplétifs, eux même émargeant aux financements publics pour tenter de faire croire qu’il existerait encore un peuple de gauche...

      Le fait qu’elle se croie obligée d’occuper le pavé, parallèlement à sa participation aux élections, démocratique, est quand même un peu inquiétant...


      • olivier cabanel olivier cabanel 24 octobre 2011 10:56

        eric

        par le passé vous nous avez habitué à un certain cynisme, et je dois dire que sur ce chapitre, vous avez une belle tête de champion.
         smiley

      • sisyphe sisyphe 24 octobre 2011 15:31

        eric le jaune : 


        Confronté au fait incontournable que les pauvres partout et de plus en plus votent à droite,

        Ah bon !?! 

        Des exemples, des chiffres, des pays ? 

        Le brave éric qui prend ses rêves pour la réalité .. smiley 


         la gauche se sert de ses marges, de ses supplétifs, eux même émargeant aux financements publics pour tenter de faire croire qu’il existerait encore un peuple de gauche...

        Ah : le docte éric a émis sa sentence ; plus de « peuple de gauche » ; rien que des supplétifs (assistés, bien sûr) : décidément les voyous de la droite esclavagiste (ou collabo, ou servile) sont dans le déni ; histoire de ne pas avoir à abandonner la moindre prérogative, de ne pas avoir à lâcher le manche du fouet..et les « subsides » qui vont avec.....

        Le fait qu’elle se croie obligée d’occuper le pavé, parallèlement à sa participation aux élections, démocratique, est quand même un peu inquiétant...

        Ça, c’est une bonne nouvelle smiley ; les voyous esclavagistes commencent à s’inquiéter ; preuve que les indignés ont bien raison, et qu’il faut les soutenir et les rejoindre....

        Allez, camarades ; solidarité et révolte ; les voyous commencent à faire dans leur froc ; c’est un bon signe ! 

         smiley 


      • eric 24 octobre 2011 18:27

        Sysiphe, vous n’y êtes pas du tout, ce qui m’inquiète c’est que la gauche française n’ait toujours pas compris ce qu’est la démocratie, ce qui compromet régulièrement les possibilités d’alternances, ce qui n’est pas une bonne chose.


      • sisyphe sisyphe 24 octobre 2011 19:08

        Ah ! 


        Voilà l’ultralibéral éric qui s’inquiète pour la gauche française ! smiley 

        Vous nous prenez pour des cons ou c’est vous qui l’êtes vraiment ? 

      • eric 24 octobre 2011 19:35

        A Sysiphe, en ce qui vous concerne, j’ai bien une idée, mais la charte du site invite à rester courtois et je m’efforce de la respecter....


      • sisyphe sisyphe 24 octobre 2011 19:48

        Heureusement que la charte du site n’impose pas la lucidité, la solidarité, ni n’interdit la bêtise, la mauvaise foi et le cynisme ; auquel cas, malgré tous vos « efforts », on ne vous lirait pas souvent ici....

         smiley 

      • dom y loulou dom y loulou 29 octobre 2011 02:00

        occupy wall street n’est pas un fait isolé de 5000 personnes, mais des dizaines de villes americaines connaissent ce mouvement, plus de 60’000 personnes et maintenant sur toute la planète il existe alors ne racontez pas n’importe quoi en étant persuadé que c’est la vérité simplement parce que vous vous le répétez à longueur de journée


        ce mouvement est même devenu occupy the world 

        pur constat

        ce mouvement est partout et n’a pas de nom, vous pigez ? Il est individualiste et cela fait quatre mille ans qu’il marche en parallèle de la folie collectiviste toujours réanimée en occident, il n’est ni de gauche ni de droite parce que ce sont des termes inventés par nos séparateurs professionnels

        et nous avons même un terme qui nous unit, les aom, au lieu des hommes ET des femmes

        on nous sépare en faisant semblant de nous unir par voie « légale » et on se demande pourquoi le seul résultat récurent sont des atrocités dans cette oppression mentale constante où seuls les fous y prennent plaisir

        c’est un changement culturel qu’il nous faut ou nous finissons tous en robots de plastiques empoisonnés





      • olivier cabanel olivier cabanel 24 octobre 2011 11:55

        orion

        comme toi, je pense que ce n’est qu’un début, et qu’à l’évidence, on en est à la globalisation d’un mouvement profond, dont on n’a pas fini d’entendre parler,
        merci de ton commentaire.
         smiley

      • le journal de personne le journal de personne 24 octobre 2011 11:38

        Revolta

        La résignée : Oui à l’indignation et après ?
        L’indignée : On s’indigne d’abord et on voit après
        La résignée : si ça se trouve y a pas d’après
        L’indignée : s’il y a un avant, il y a un après
        La résignée : je n’ai pas cette impression
        L’indignée : tu as l’impression qu’on tourne en rond ?
        La résignée : Non, l’impression qu’il ne peut pas en être autrement !

        http://www.lejournaldepersonne.com/2011/10/revolta/


        • olivier cabanel olivier cabanel 24 octobre 2011 11:56

          personne

          pas mieux,
          merci de cet air frais non dénué d’humour.
           smiley

        • eric 24 octobre 2011 11:39

          Alors on est au moins 2, parce que j’imagine que ce n’est pas par hasard que vous joignez les liens qui permettent enfin d’avoir une vague idée de la manière dont tous cela est organisé en sous main dans le même temps ou vous affectez de croire qu’on pourrait réellement avoir affairre à un « mouvement populaire ».


          • olivier cabanel olivier cabanel 24 octobre 2011 11:51

            eric

            je joins des liens, parce que je pense qu’un journaliste responsable ne peut affirmer telle ou telle chose sans donner au lecteur une ou plusieurs preuves de ce qui est écrit, le laissant ensuite les vérifier, au besoin donner des contre-liens, et lui permettant au final de faire sa propre analyse.

          • eric 24 octobre 2011 13:01

            A Cabänel : ok, et maintenant que vous savez que ce mouvement est soutenu, aidé, accompagné pourrait-on dire pour rester soft, par de grands apparatchiks socialisants avec le soutien de leurs enfants privilégiés et de leurs courroies de transmissions habituelles, vous y croyez encore que c’est un « grand mouvement populaire spontanné civil civique citoyen porteur de lendemain qui scintillent » ou vous faites une analyse plus marxiste ?


          • olivier cabanel olivier cabanel 24 octobre 2011 14:58

            eric

            je dirais simplement avoir compris que ce mouvement vous met mal à l’aise, et qu’il vous arrange de le classer du coté improbable d’éventuels marxistes...
            dites, ça doit pas être drôle tous les jours la vie d’un éric.
             smiley

          • sisyphe sisyphe 24 octobre 2011 15:35

            le voyou esclavagiste éric entamant le grand air de la théorie du complot (des pauvres contre les riches) ; ça, c’est jouissif ! 

             smiley 

            allez éric, il faut lancer un grand mouvement d’indignation contre ....... les indignés ! 
             smiley 

          • olivier cabanel olivier cabanel 24 octobre 2011 18:19

            sisyphe

            on sent bien ce pauvre éric dépassé par un monde en train de changer,
            arc bouté sur des valeurs obsolètes, il essaye de se convaincre que « tout va bien, je vais bien »
             smiley

          • eric 24 octobre 2011 18:39

            Ce mouvement ne saurait me mettre mal à l’aise bien au contraire, dés lors qu’il reflète le dernier cris d’agonie transformé en produit marketing d’une gauche archaïque. Et le qualifier de marxiste ou non m’importe peu. Ce qui m’intéressait était votre propre analyse à la lumière de votre propre expérience. Que les enfants de la classe moyenne inquiets d’un possible déclassement social puissent avoir un potentiel plus ou moins révolutionnaire est une évidence, mais ici, le caractère évidemment fabriqué et goupusculaire de cette manipulation orchestrée par les gens que vous nous avez signalé me parait être un chant du cygne des méthodes anciennes et en définitive un signe de progrès.


          • eric 24 octobre 2011 18:54

            A cabänel, vous me connaissez, les seuls données qui me paraissent à peu prêt significatives sont les chiffres démographique. Tous les autres se prêtent à contestation ou interprétation. Donc oui, bien sur, malgré vous, et vos copains, je pense que les choses ne vont pas si mal puisque les français ont des enfants. Cela signifie évidemment : qu’ils en ont les moyens, et surtout, qu’ils en ont envie. Qu’ils ont envie que cela continue ( désir d’avenir ?). Il est vrai que cela concerne les riches et les pauvres et qu’effectivement une partie de la classe moyenne à statut, inquiète pour son avenir a tendance à stresser. Il est vrai aussi que, très nombrilique, qu’elle a traditionnellement tendance à se prendre pour un « peuple » qu’elle ne connait pas. Il me parait important de la rassurer car ce sont ces catégories sociales qui nous ont donné bolchevisme et nazisme.
            D’ailleurs, il suffit de lire Sisyphe, il voit des esclavagistes et des voyous partout...


          • sisyphe sisyphe 24 octobre 2011 19:05

            Par eric (xxx.xxx.xxx.73) 24 octobre 18:54

            . Donc oui, bien sur, malgré vous, et vos copains, je pense que les choses ne vont pas si mal puisque les français ont des enfants. Cela signifie évidemment : qu’ils en ont les moyens, et surtout, qu’ils en ont envie.

            Celle là, elle est bonne ! smiley

            Tout va mal ? Faites des enfants : le mage éric vous prouvera que, finalement, tout va bien...

             smiley 


          • eric 24 octobre 2011 19:37

            A Sysiphe :

            le voyou esclavagiste éric entamant le grand air de la théorie du complot (des pauvres contre les riches) ; ça, c’est jouissif ! 

              

            allez éric, il faut lancer un grand mouvement d’indignation contre ....... les indignés ! 
             

            Absolument inutile. Cet article apporte de nombreuses preuves que ce mouvement n’existe pas et que c’est un produit de com.
            Mais oui, il est inquiétant de voir ce qui fut la gauche en être réduit à de tel expédients. C’est la prueve d’un vide politique.


          • eric 24 octobre 2011 19:44

            A sysiphe, cette charte est décidément bien contraignante mais j’imagine ne pas la transgresser en vous adressant à nouveau ce lien.http://www.apprendre-a-lire.com/
            Le fait est que les français font des enfants, parés, vous pouvez en tirer la conclusion que c’est parce qu’ils sont désespéré par une société qui ne leur offre aucun avenir, mais heureusement, là aussi il existe des ressources sur le net...http://www.lofs.ucl.ac.be/log/LogNuls/LogNuls1.html


          • olivier cabanel olivier cabanel 24 octobre 2011 20:07

            eric

            oui, je vous le confirme, les français ont des enfants, 
            et pour votre gouverne certains vivent très bien l’époque actuelle
            bien sur ce n’est pas le plus grand nombre, puisque qu’ils sont quelques dizaines à se partager quelques milliards, les autres se contentent des miettes,
            comme vous le savez, il existe dans ce pays des gens qui gagnent 900 fois le smic
            j’espère qu’ils en font bon usage,
            les autres fouillent dans les poubelles pour survivre.
            vous avez raison, tout va donc très bien.
             smiley

          • sisyphe sisyphe 24 octobre 2011 20:43

            @ olivier 


            laisse tomber ; rien à en tirer : à ce niveau de bêtise, de mauvaise foi, de collusion, de cynisme ; c’est de la collaboration consciente avec les voyous esclavagistes ; un troll inutile et nuisible....

            A mettre hors d’état de nuire...

          • Cosmic Dancer Cosmic Dancer 24 octobre 2011 22:25

            Le doux Sisyphe, qui pleure l’assassinat inhumain de Mouammar Khadafi, reste prompt à vouloir éradiquer ceux qu’il considère comme ses ennemis : « Coupez-leur la tête ! », c’est son refrain de Reine de Pique depuis des années. Combien en a-t-il menacés ! Aujourd’hui la formule est plus arrondie, il n’est question que de mettre « hors d’état de nuire » smiley


          • eric 25 octobre 2011 00:26

            Cäbanel ; d’habitude vous êtes un tout petit peu sérieux, mais là les 13 000 plus gros contribuables de France qui feraient à eux tous seuls, nos presque 2,1 enfants par femme, ou tous les autres français qui les élèveraient dans les poubelles... Vous devez connaitre la pauvreté à peu prêt autant que votre facteur recréateur de lien social ou votre boulanger ultralibéral...


          • olivier cabanel olivier cabanel 25 octobre 2011 08:38

            eric

            le problème ne se limite pas aux « plus riches d’entre nous », mais aussi à ceux qui, dans ce gouvernement, dilapident les richesses du pays, s’octroyent des salaires mirifiques, utilisant outrageusement les services de l’état, (1500 gendarmes pour protéger l’autocrate présidentiel), les ministres ne sont pas en reste, utilisant des jets d’état pour des voyages privés, fumant des cigares sur le dos de la république, plaçant leur rejetons et leurs amis aux postes clefs, 
            les français ne supportent plus toute cette corruption, ces attitudes peu citoyennes, ces dérives démocratiques, et comment des lors ne pas comprendre qu’ils sont indignés ?
             smiley

          • sisyphe sisyphe 25 octobre 2011 11:12

            Tiens !?


            La hasbara Cosmic qui intervient sur un fil où il n’est pas question d’Israël ? 

            Ah, mais elle ne peut s’empêcher de citer Khadafi, pour fustiger ceux (moi, en l’occurrence) qui « s’apitoient » sur son assassinat... 
            Dame ; c’est que l’opération était menée par l’Empire USraélien : on comprend que « l’apitoiement » n’est pas de leur ressort.... 

            Quant à « mettre hors d’état de nuire » ; oui, c’est une formule que j’emploie souvent vis à vis de tous les ennemis de la justice, de la liberté, de la solidarité, de la démocratie ; tous les oppresseurs, les exploiteurs, les mafias financières qui étranglent le monde et leurs complices, leurs collabos, les politiciens valets qui l’offrent à la privatisation ; et ce n’est pas un appel au meurtre (contrairement aux assassinats perpétrés par l’Empire pour ses intérêts, ses banques, son poison noir, ses armes, sa politique de domination, d’occupation, d’asservissement) ; juste une demande pour qu’on leur ôte les moyens de nuire à la très grande majorité des citoyens... 

            Par exemple, leur réserver un domaine, où ils pourraient, à loisir, s’étriper, se dominer, s’éliminer entre eux, sans plus nuire à personne d’autre... : une sorte de mafialand, où tous les coups seraient permis, pour leur permettre de se défouler un peu...

            Pour le reste du monde, juste la justice, la solidarité, la liberté, la démocratie, le respect de l’égalité, des droits de la personne humaine...

            Après, à chacun de choisir son camp, n’est-ce pas, Cosmic Dancer ? 
             smiley 

          • dom y loulou dom y loulou 29 octobre 2011 02:07

            et vous , comsic dancer, aimez toujours autant jouer au ping pong ;)


          • HerveM HerveM 24 octobre 2011 11:48

            Pour le cas de Rodilhan, il s’agit d’une action du CRAC dont les revendications sont bien antérieurs à la farce écrite par Hessel.

            Quand aux indignés, il suffit de voir leur dégaine pour comprendre qu’il ne s’agit là que de qelques manipulateurs/manipulés d’extrême gauche.
            Comme dans les années 30, l’oligarchie nous laisse le choix entre wall street et moscou et vu le dégoût qu’ils sont en train de faire naître pour le libéralisme, je ne serai pas surpris que notre future soit bolchévique. Un bolchévisme sans moscou mais avec Yerushalayim comme capitale du monde, selon les souhaits de ses altesses Royales Rotschild, Warburg, Rockefeller.......


            • révolQé révolté 24 octobre 2011 12:45

              Bien evidement les peuples (pauvres) du monde en ont assez,mais laisser grandir ce mouvement d’indignés est peut être voulu par les hautes spheres du NOM afin de mieux s’imposer avec ses lois répressives et liberticides.
              En effet quoi de mieux qu’un grand chaos pour que le commun des mortel acceptent sans trop rechigner qu’un « Ordre Mondiale » s’installe afin de ramener un semblant de calme (apparent)... ?

              De tous temps les gouvernements ont fait ce qu’il a fallut pour détruire tous mouvements révolutionnaires et toutes rébellion dans l’oeuf et je trouve que pour une fois il laisse beaucoup faire,même si en france tout ce qui peut se passer à l’étranger ou dans l’hexagone n’est pratiquement jamais relayer par les médiats qui,comme tout le monde le sait ,(à part surement ceux qui regardent encore leur TV ) sont à la soldes de état actuel.

              Je me pose donc plus d’une question...

              mais quoi qu’il en soit...

              RÉVOOOOOOOOOLTE... !!!


            • olivier cabanel olivier cabanel 24 octobre 2011 14:56

              hervém

              dans votre commentaire, quelque chose dépasse.
              « il suffit de voir leur dégaine »
              je me permet de vous rappeler que « l’habit ne fait pas le moine »
              la dégaine de l’autocrate présidentiel est pourtant tout à fait acceptable, ça n’en fait pas pour autant quelqu’un de respectable,
              et dans la foulée, je dirais que les habits somptueux du pape n’en font pas pour autant un saint.
              le ciel vous tienne en joie.

            • HerveM HerveM 25 octobre 2011 09:04

              Olivier,

              Merci pour ces 2 contre exemples notoires.
              Je m’en vais en vous laissant méditer ce texte d’Alain de Benoist...

              IL FUT UN TEMPS OÙ PARIS DONNAIT LE TON. Cette mode était une grande chose. Puis les modes se sont succédé(es) de plus en plus rapidement, devenant souvent de plus en plus absurdes. Et finalement, la mode a été qu’il n’y eut plus de mode du tout. On a commencé à s’habiller n’importe comment (c’était plus pratique), en même temps qu’on s’habituait à dire n’importe quoi et à penser avec n’importe qui. Les fabricants de jeans ont réussi là où d’autres occupants avaient échoué : à mettre tout le monde en uniforme. Que ce soit à la radio, à la télévision ou ailleurs, LA VULGARITÉ SEMBLE ÊTRE REDEVENUE LA RÈGLE.

              C’est le règne du « treizième César », ce despote dont l’un des traits, disait Montherlant, est « la volonté de dégradation systématique des caractères et le détraquage systématique des esprits ». « La domination mondiale de l’imposture, et la facilité avec laquelle elle s’est imposée, grâce au snobisme né de l’abaissement de l’intelligence, écrivait-il encore, sont des nouveautés aussi importantes dans l’histoire de l’humanité que les inventions atomiques. » Déjà avant la guerre, Montherlant s’en prenait à la « morale de midinettes ». Mais c’était encore une morale — et il n’y a plus de midinettes. On en est à l’apologie des larves.

              Qu’on ne vienne surtout pas parler de manières de classe ou de mœurs de salon ! C’est dans les salons, précisément, qu’on se met en dégueulasse. Ce n’est jamais le « peuple » qui a donné l’exemple du laisser-aller, mais la plèbe dorée des petits marquis pour qui le « populaire » est un alibi commode pour se laisser glisser sur la planche bien savonnée de leurs instincts. D’ailleurs, une classe, cela se dépasse de deux façons : par le haut ou par le bas. Par l’aristocratisme ou par la chienlit. N’oublions pas Flaubert : « J’APPELLE BOURGEOIS QUICONQUE PENSE BASSEMENT. » Voilà les barrières de classes enfoncées !

              Le laisser-aller, qu’il soit vestimentaire ou intellectuel, n’est à la vérité qu’une des formes de la régression. Se laisser aller, sous prétexte que c’est plus « simple » ou plus « pratique », c’est perdre toute forme. Or, le but de la vie, c’est de se donner une forme — et subsidiairement d’en donner une au monde. La distinction, elle aussi, vise à donner une forme. C’est une catégorie de l’être, plus encore que du paraître. Qui nous donnerait une forme si nous ne nous en donnions une nous- mêmes ?

              On parle beaucoup des droits de l’homme ces temps-ci. On parle moins de ses devoirs. Cela a choqué Soljénitsyne, comme en témoigne son célèbre discours de Harvard. LA VERITÉ EST QU’ ON A DES DROITS EN PROPORTION QU’ON A DES DEVOIRS. Ni plus ni moins. Et parmi les devoirs de l’homme, il y a celui d’en être un, c’est-à-dire de ne pas déchoir, de ne pas tomber en dessous de sa condition.

              L’homme est né d’un singe redressé. Il ne lui vaut rien de se remettre à quatre pattes. Il gagne par contre beaucoup à se dresser encore. On a peut-être le droit de refuser les contraintes qui proviennent des autres. Mais à la condition d’être capable de s’en imposer à soi-même.

              L’illusion commune que sécrètent les sociétés modernes, c’est qu’au fur et à mesure que la vie devient plus « facile », l’effort devient inutile. C’est en réalité l’inverse. L’effort change seulement d’objet. Plus il y a d’éléments sur lesquels nous pouvons agir, plus il nous faut d’énergie pour les mettre en forme. La volonté, non l’espérance, est une vertu théologale. C’est aussi l’une des formes de la possession de soi — laquelle en italien se dit maestria.

              LE STYLE C’EST L’ HOMME : vieille formule. Iversen, le héros de La Ville, roman d’ Ernst von Salomon, déclare : « Peu importe ce qu’on pense ; ce qui compte, c’est la façon de penser ». Propos à peine paradoxal, mais qu’une certaine classe d’hommes (une classe qui n’a rien à voir avec la lutte des classes) aura toujours du mal à comprendre. L’engagement et la manière de s’engager, la lettre et l’esprit, le physique et le moral : c’est tout un. Aucun « préjugé » là-dedans : ON EST AUSSI CE QU’ON PARAIT ÊTRE.

              Il y avait une chanson de Jacques Brel (« Voilà que l’on se couche, de l’envie qui s’arrête de prolonger le jour… ») dont le refrain était : « Serait-il impossible de vivre debout ? ». Le poète Brel serait-il disparu au moment où de tels mots ne pouvaient plus se chanter ? On se le demande. Les gens qui ne se respectent pas triomphent trop souvent des autres. Quelques années avant de se donner la mort, Montherlant écrivait du préfet Spendius, héros d’un roman que nous ne connaîtrons jamais : « Spendius feint de se tuer parce qu’il est atteint d’un mal inguérissable, et il se tue parce que c’est sa patrie qui est inguérissable ».


            • olivier cabanel olivier cabanel 25 octobre 2011 09:10

              herveM

              beaucoup d’erreurs dans ce texte proposé,
              l’homme aurait beaucoup à apprendre du singe
              tenez j’ai un scoop pour vous
              au conte un peu désuet que vous avez proposé, j’en oppose un autre :

              Le Grand Chef de Washington nous a fait part de son désir d’acheter notre terre.

              « Le Grand Chef nous a fait part de son amitié et de ses sentiments bienveillants. Il est très généreux, car nous savons bien qu’il n’a pas grand besoin de notre amitié en retour.

               »Cependant, nous allons considérer votre offre, car nous savons que si nous ne vendons pas, l’homme blanc va venir avec ses fusils et va prendre notre terre.

              « Mais peut-on acheter ou vendre le ciel, la chaleur de la terre ? Etrange idée pour nous !

               »Si nous ne sommes pas propriétaires de la fraîcheur de l’air, ni du miroitement de l’eau, comment pouvez-vous nous l’acheter ?

              « Le moindre recoin de cette terre est sacré pour mon peuple. Chaque aiguille de pin luisante, chaque grève sablonneuse, chaque écharpe de brume dans le bois noir, chaque clairière, le bourdonnement des insectes, tout cela est sacré dans la mémoire et la vie de mon peuple. La sève qui coule dans les arbres porte les souvenirs de l’homme rouge.

               »Les morts des hommes blancs, lorsqu’ils se promènent au milieu des étoiles, oublient leur terre natale. Nos morts n’oublient jamais la beauté de cette terre, car elle est la mère de l’homme rouge ; nous faisons partie de cette terre comme elle fait partie de nous.

              « Les fleurs parfumées sont nos soeurs, le cerf, le cheval, le grand aigle sont nos frères ; les crêtes des montagnes, les sucs des prairies, le corps chaud du poney, et l’homme lui-même, tous appartiennent à la même famille.

               »Ainsi, lorsqu’il nous demande d’acheter notre terre, le Grand Chef de Washington exige beaucoup de nous.

              « Le Grand Chef nous a assuré qu’il nous en réserverait un coin, où nous pourrions vivre confortablement, nous et nos enfants, et qu’il serait notre père, et nous ses enfants.

               »Nous allons donc considérer votre offre d’acheter notre terre, mais cela ne sera pas facile, car cette terre, pour nous, est sacrée.

              « L’eau étincelante des ruisseaux et des fleuves n’est pas de l’eau seulement ; elle est le sang de nos ancêtres. Si nous vous vendons notre terre, vous devrez vous souvenir qu’elle est sacrée, et vous devrez l’enseigner à vos enfants, et leur apprendre que chaque reflet spectral de l’eau claire des lacs raconte le passé et les souvenirs de mon peuple. Le murmure de l’eau est la voix du père de mon père.

               »Les fleuves sont nos frères ; ils étanchent notre soif. Les fleuves portent nos canoës et nourrissent nos enfants. Si nous vous vendons notre terre, vous devrez vous souvenir que les fleuves sont nos frères et les vôtres, et l’enseigner à vos enfants, et vous devrez dorénavant leur témoigner la bonté que vous auriez pour un frère.

              « L’homme rouge a toujours reculé devant l’homme blanc, comme la brume des montagnes s’enfuit devant le soleil levant. Mais les cendres de nos pères sont sacrées. Leurs tombes sont une terre sainte ; ainsi, ces collines, ces arbres, ce coin de terre sont sacrés à nos yeux. Nous savons que l’homme blanc ne comprend pas nos pensées.Pour lui, un lopin de terre en vaut un autre, car il est l’étranger qui vient de nuit piller la terre selon ses besoins. Le sol n’est pas son frère, mais son ennemi, et quand il l’a conquis, il poursuit sa route. Il laisse derrière lui les tombes de ses pères et ne s’en soucie pas.

               »Vous devez enseigner à vos enfants que la terre, sous leurs pieds, est faite des cendres de nos grands-parents. Afin qu’ils la respectent, dites à vos enfants que la terre est riche de la vie de notre peuple. Apprenez à vos enfants ce que nous apprenons à nos enfants, que la terre est notre mère. Tout ce qui arrive à la terre arrive aux fils de la terre. Lorsque les hommes crachent sur la terre, ils crachent sur eux-mêmes.

              « Nous le savons : la terre n’appartient pas à l’homme, c’est l’homme qui appartient à la terre. Nous le savons : toutes choses sont liées comme le sang qui unit une même famille. Toutes choses sont liées.

               »Tout ce qui arrive à la terre arrive aux fils de la terre. L’homme n’a pas tissé la toile de la vie, il n’est qu’un fil de tissu. Tout ce qu’il fait à la toile, il le fait à lui-même.

              « Mais nous allons considérer votre offre d’aller dans la réserve que vous destinez à mon peuple. Nous vivrons à l’écart et en paix. Qu’importe où nous passerons le reste de nos jours. Nos enfants ont vu leurs pères humiliés dans la défaite. Nos guerriers ont connu la honte ; après la défaite, ils coulent des jours oisifs et souillent leur corps de nourritures douces et de boissons fortes. Qu’importe où nous passerons le reste de nos jours ? Ils ne sont plus nombreux. Encore quelques heures, quelques hivers, et il ne restera plus aucun des enfants des grandes tribus qui vivaient autrefois sur cette terre, ou qui errent encore dans les bois, par petits groupes ; aucun ne sera là pour pleurer sur les tombes d’un peuple autrefois aussi puissant, aussi plein d’espérance que le vôtre. Mais pourquoi pleurer sur la fin de mon peuple ? Les tribus sont faites d’hommes, pas davantage. Les hommes viennent et s’en vont, comme les vagues de la mer.

               »Même l’homme blanc, dont le Dieu marche avec lui et lui parle comme un ami avec son ami, ne peut échapper à la destinée commune. Peut-être sommes-nous frères malgré tout ; nous verrons. Mais nous savons une chose que l’homme blanc découvrira peut-être un jour : notre Dieu est le même Dieu. Vous avez beau penser aujourd’hui que vous le possédez comme vous aimeriez posséder notre terre, vous ne le pouvez pas. Il est le Dieu des hommes, et sa compassion est la même pour l’homme rouge et pour l’homme blanc.

              « La terre est précieuse à ses yeux, et qui porte atteinte à la terre couvre son créateur de mépris. Les blancs passeront, eux aussi, et peut-être avant les autres tribus. Continuez à souiller votre lit, et une belle nuit, vous étoufferez dans vos propres déchets.

               »Mais dans votre perte, vous brillerez de feux éclatants, allumés par la puissance du Dieu qui vous a amenés dans ce pays, et qui, dans un dessein connu de lui, vous a donné pouvoir sur cette terre et sur l’homme rouge. Cette destinée est pour nous un mystère ; nous ne comprenons pas, lorsque tous les buffles sont massacrés, les chevaux sauvages domptés, lorsque les recoins secrets des forêts sont lourds de l’odeur d’hommes nombreux, l’aspect des collines mûres pour la moisson est abîmé par les câbles parlants.

              « Où est le fourré ? Disparu. Où est l’aigle ? Il n’est plus. Qu’est-ce que dire adieu au poney agile et à la chasse ? C’est finir de vivre et se mettre à survivre.

               »Ainsi donc, nous allons considérer votre offre d’acheter notre terre. Et si nous acceptons, ce sera pour être bien sûrs de recevoir la réserve que vous nous avez promise. Là, peut-être, nous pourrons finir les brèves journées qui nous restent à vivre selon nos désirs. Et lorsque le dernier homme rouge aura disparu de cette terre, et que son souvenir ne sera plus que l’ombre d’un nuage glissant sur la prairie, ces rives et ces forêts abriteront encore les esprits de mon peuple. Car ils aiment cette terre comme le nouveau-né aime le battement du coeur de sa mère. Ainsi, si nous vous vendons notre terre, aimez-la comme nous l’avons aimée. Prenez soin d’elle comme nous en avons pris soins.

              « Gardez en mémoire le souvenir de ce pays, tel qu’il est au moment où vous le prenez. Et de toute votre force, de toute votre pensée, de tout votre coeur, préservez-le pour vos enfants et aimez-le comme Dieu vous aime tous.

               »Nous savons une chose : notre Dieu est le même Dieu. Il aime cette terre. L’homme blanc lui-même ne peut pas échapper a la destinée commune. Peut-être sommes-nous frères, nous verrons.


            • dom y loulou dom y loulou 29 octobre 2011 02:13

              clarté magnifique et noblesse d’être pure des anciennes tribus, des vrais aom. Merci beaucoup.


            • Deneb Deneb 24 octobre 2011 11:49

              Je suis indigné par la pub orangina que je dois me payer pour pouvoir accéder à Agoravox. La monétisation du contenu, quand tu nous tiens... Murdoch restera dans l’histoire comme le dernier et le plus grand manipulateur des masses. Je regrette qu’Agoravox n’aie pas trouvé de moyens plus élégants pour survivre. En tout cas, ça jette un froid ...


              • olivier cabanel olivier cabanel 24 octobre 2011 14:52

                deneb

                ils attendaient manifestement en vain une aide de votre part, 
                je préferais, comme vous apparemment, que les lecteurs soient les seuls a sponsoriser le site, et vous les avez déçu.
                 smiley

              • Deneb Deneb 24 octobre 2011 16:31

                Mon cher Olivier, mettre en relation l’argent et l’information, c’est contre ma religion. J’estime en faire assez en postant des pensées que je crois représenter un intérêt pour l’autrui. Que ça ne contribue pas au crédit d’ Agoravox, c’est à voir. Ce qui lui en fait perdre, c’est de favoriser la faune des sectaires et des « je me la pète ». J’ai remarque, lors de mes 6 ans de contributions, que bien de contributeurs intéressants ont déserté ce lieu où on se fait un peu trop souvent insulter par les intégristes et d’autres trolls malfaisants.J’essaie donc, comme vous d’ailleurs, de rendre ce lieu plus intéressant, par mes modestes moyens. Mais, on m’a un peu secoué le pulpe, ce matin. Et je suis sur le point d’abandonner la lutte, pour chercher des cieux plus cléments, chez les geeks de Numérama, chez les yuppies de Slate ou chez les indignados d’Owni, je n’ai que l’embarras du choix. Agoravox, une belle aventure, dommage que ça finit en l’eau de boudin...


              • Razzara Razzara 24 octobre 2011 17:08

                De la pub ???

                Allons, allons Deneb, avec Firefox et les plugin Adblock (plus une petite inscription à une liste qui va bien) et Noscript il n’ y a plus de pub, plus de fenêtres à la con, plus de bandeau en bas de page, etc .... L’essayer c’est l’adopter. A tel point que, quand j’ai lu votre commentaire, je me suis dit : ’mais qu’est-ce qu’il raconte celui là ?’ C’est dire, que je ne vois tellement plus de pub en naviguant que je finis par croire que ça n’a jamais existé, ah ah, ah !

                Voir ici :

                http://adblockplus.org/fr/

                https://addons.mozilla.org/fr/firef...

                Et le net est plus beau, Agoravox aussi

                Razzara


              • olivier cabanel olivier cabanel 24 octobre 2011 18:15

                mon cher Deneb,

                à voir le nombre de personnes qui se connectent sur agoravox, et le nombre de blogs qui reprennent les articles parus, je n’arrive pas aux mêmes conclusions pessimistes qui sont les vôtres.
                 smiley

              • Yoann Yoann 24 octobre 2011 20:05


                Il y a un gros pic de connexion vers la mi-mai et environ 55000 visiteurs uniques par jour sur 2011 contre 35000/jour en 2010, agoravox progresse donc en terme de trafic : http://www.alexa.com/siteinfo/agoravox.fr


              • olivier cabanel olivier cabanel 24 octobre 2011 20:10

                yohann

                merci de cette info qui confirme ce que j’ai écrit à Deneb,
                à+
                 smiley

              • Deneb Deneb 25 octobre 2011 07:52

                En effet. C’est précisément ce que je reproche à AV : la volonté de faire du chiffre au lieu d’un forum de discutions créatives et constructives. La moitié (au bas mot) de contributeurs sont des insulteurs qui viennent sur AV dans le but de se défouler. AV se targe donc d’un succès en tant que défouloir. J’aurais préféré avoir moins de contributeurs, mais pratiquant un vrai débat. Mais les objectifs d’AV sont clairement d’ordre financier, à suivre les « bussiness model ». ... J’ai une autre vision d’un forum de discussion que d’afficher ses buts mércantiles et de privilégier le chiffre au détriment de la qualité du débat.

                On peut faire beaucoup de choses, mais celles qui restent, ce sont celles où on y a mis du coeur.


              • olivier cabanel olivier cabanel 25 octobre 2011 08:21

                Deneb,

                je ne sais pas pour les autres rédacteurs, mais je peux vous affirmer que, à part les 2 ou 3 trolls qui viennent parsemer d’un peu de légereté le fil des articles, la plupart des commentateurs proposent des contributions constructives.
                j’en profite pour les remercier sincèrement de faire vivre ainsi le débat.
                 smiley

              • Deneb Deneb 25 octobre 2011 09:38

                Ollivier, dans vos articles peut-être. Je les aime bien, je trouve que vous avez une belle plume, mais aussi une adresse imparable pour éviter des sujets qui fâchent. C’est sans conteste une attitude positive que j’applaudis : rassembler au lieu de diviser. Mais il y a des sujets plus sensibles, où les passions se déchaînent, les sujets où on a du mal à garder son sang froid, où toute intervention exige du courage et une clairvoyance sans faille, sous peine de se décrédibiliser pour un bon bout de temps. C’est là que je trouve qu’AV n’a pas su départager ceux qui discutent pour faire émerger des idées et faire avancer le schmilblick, et les autres qui au contraire veulent brouiller la vision, ceux dont l’intérêt est l’opacité plutôt que la transparence. Quand on le fait dans l’esprit de faire du chiffre, la dégénérescence est la conséquence la plus logique. Ca ne marche que si l’on le fait d’abord pour la beauté du geste, et que les retombés pécunières ne fassent pas partie du planning. En affichant « filez nous de la thune, sinon vous allez subir la pub » AV lance un message extrèmement douteux, à la limite du chantage.

                Comme dirait mon ami africain : Ce n’est pas parce qu’il y ait un plus grand nombre de mouches qui viennent sur un étron, que çe dernier aurait alors une odeur plus agréable.


              • olivier cabanel olivier cabanel 25 octobre 2011 09:50

                Deneb,

                merci pour le compliment, 
                en réponse au dicton de votre vieil ami africain, je vous propose cette belle phrase de Schopenhaueur : « toute vérité franchit trois étapes, d’abord elle est ridiculisée, ensuite elle subit une forte opposition, puis elle est considérée comme ayant toujours été une évidence ».
                 smiley

              • Yoann Yoann 25 octobre 2011 14:19

                De rien Olivier et pour info, je suis d’accord avec Deneb, l’augmentation du trafic aurait dû se traduire par une baisse de la publicité, car plus de revenus à pub égale, or c’est l’inverse qui se produit ...
                Agoravox devient un vrai sapin de Noël publicitaire, jusqu’au fameux :« Investissez dans le forex », c’est incroyable de voir cela ...
                Par exemple, sur mon blog, je peux tenir environ 15000 connexions / jour pour 19.99€ / mois, que je finance d’ailleurs entièrement de la poche (0 pub), je dirais que les serveurs d’agoravox doivent couter dans les 500€/ mois grand grand maximum et avec de la marge.
                Statistiquement, un visiteur rapporte en moyenne entre 0.001 et 0.003 cts, avec 50000 connexions / jour, ça fait dans les 50-150€ de revenu pub par jour soit entre1500€ et 4500€ / mois. Ajoutez à cela les dons que je suis incapable de chiffrer et vous avez les revenus d’agoravox.
                Le webmaster ou le patron du site a dû s’augmenter un peu :->


              • Maurice Maurice 24 octobre 2011 11:57

                Bonjour monsieur Cabanel,

                je trouve votre article unificateur. Vous rassemblez des liens intéressants pour se tenir informé.
                Bravo !

                Aux commentateurs :
                Ne soyez pas résigniés, il est nécessaire d’epuiser les voies légalistes pour changer les choses. On ne peut utiliser la force comme moyen, pour changer un système comme le notre... à moins d’y être contraint. Cela se fera alors en dernier recours.
                Les mouvements se fédèrent, le plus difficile est de conserver son esprit critique, et le recul sur les promesses qui nous sont faites.

                Pour nous français, je pense qu’il est urgent de s’emparer du problème de l’Europe, le FESF (futur MES) européen va marquer l’apogée de la dictature financière et bancaire en Europe. Nos dirigeants nous amène à l’abattoir, et pendant ce temps nous ne faisons rien. Notre petit confort va nous tuer, mais nous avons besoin que l’on nous place le nez dans la m...e pour réagir. Laissons les s’engluer dans leur arrangements technocratiques, les gens ouvriront les yeux quand ils auront du mal à aller acheter leur baguette de pain quotidiennement... Il ne faudra pas alors oublier à ce moment là qui nous a mis dans la panade...


                • olivier cabanel olivier cabanel 24 octobre 2011 14:44

                  maurice

                  merci pour votre commentaire,
                  au sujet de « ceux qui nous ont mis dans la panade », le traité de Lisbonne m’est resté en travers de la gorge, et je ne crois pas etre le seul dans ce cas,
                  sinon, mon analyse rapproche d’abord l’UMP du FN,
                  (et non pas du PS)
                  c’est d’ailleurs des membres de ces deux partis qui souhaitent un rapprochement,
                  et la campagne de désinformation qui met « tout le monde dans un meme sac » ne trompe pas tout le monde,
                  j’ai la naiveté de croire qu’a gauche, ils y a des valeurs de solidarité qui rassemblent, et qu’a droite les valeurs qui rassemblent viennent des camps du fn et de l’ump.
                  si vous en voulez des preuves, j’en ai quelques unes.
                   smiley

                • Maurice Maurice 25 octobre 2011 11:09

                  Bonjour,
                  Je serais peut être plus catégorique que vous, je pense que pas un homme politique actuel de l’extrême gauche à l’extrême droite ne propose de solution sérieuse.
                  Notre classe dirigeante est complètement à côté de la plaque, sous l’oeil complice de nos médias qui nous font croire qu’il n’y d’autre alternative. Dupont Aignan, jacques Cheminade, françois Asselineau. Ces solutions me semblent meilleures que l’armada de courtisans gravitant actuellement autour de la magistrature sûpreme...


                • olivier cabanel olivier cabanel 25 octobre 2011 11:35

                  Maurice

                  il semble évident que les partis politiques traditionnels ne soient pas en phase avec la demande des citoyens, lesquels ne supportent plus la corruption, les écarts scandaleux de salaire, le refus de pratiquer une démocratie directe, l’argent jeté par les fenetres, les salaires et avantages des hauts fonctionnaires, des grands élus...
                  tout cela n’a que trop duré.
                  merci de votre commentaire.

                • arobase 24 octobre 2011 12:09

                  bonjour Olivier


                  ce matin on parle de réduire nos retraites et baisser les salaires des fonctionnaires. pour plaire au marché afin de pouvoir emprunter pour faire des chèques du bouclier fiscal aux béttencourts et augmenter la dette.

                  histoire de fous. tant qu’il s’agit des autres, une indignation chasse l’autre, mais là il s’agit de toucher la poche de millions de gens.. leur poche.

                  ça ne va plus être de l’indignation mais de la fureur. et un peuple en fureur......le risque pour ces gouvernants c’est de se faire embastiller pour crime contre la nation.

                  • olivier cabanel olivier cabanel 24 octobre 2011 14:46

                    arobase

                    j’ai bien peur qu’avant d’accepter une baisse de leur retraite, quelques français lucides demandent au gouvernement de baisser d’abord le salaire du président, de ses ministres, des députés, sénateurs, et de tous ces énarques qui vampirisent notre pays,
                    puis si ça ne suffit pas, il faudra demander des comptes aux banques, et aux plus riches, 
                    on verra après pour les pauvres...et les classes moyennes.
                     smiley
                    merci de votre commentaire
                     smiley

                  • Lisa SION 2 Lisa SION 2 24 octobre 2011 12:17

                    Il n’est pas inutile de rappeler que la résistance justifiait ainsi de perdre momentanément sa dignité pour se laisser dominer momentanément par un instinct animal et tuer l’ennemi...

                    certains le méritent comme Lloyd Blankfein, Président de Goldman Sachs, voici la lettre qu’il destine à ses actionnaires : mercredi 19 octobre 2011, par Comité Valmy http://www.comite-valmy.org/spip.php?article1969 extrait :

                    " Cher investisseur,

                    Jusqu’à présent, Goldman Sachs a été silencieux au sujet du mouvement de protestation connu sous le nom de « Occupy Wall Street ». Toutefois, cela ne signifie pas qu’il n’était pas bien présent dans nos esprits. Quand des milliers de gens se sont rassemblés dans le Lower Manhattan, exprimant passionnément leur profond mécontentement face au statu quo, nous avons pris bonne note de ces protestations. Et nous nous sommes posé cette question :

                    Comment pourrions-nous faire de l’argent avec eux ?

                    La réponse est le tout nouveau Fonds d’investissement Goldman Sachs Global Rage, dont l’objectif est de monétiser les manifestations de rue « Occupy Wall Street » "

                    Il y a indignation y compris dans les rangs des forces de l’ordre, donc le journal de fr2 en profite pour faire un sujet hier sur les nouveaux robots anti manifestation, manipulés par des gendarmes bien au chaud derrière leur console...voilà la forme de dialogue avec l’autorité promue dans l’avenir proche sous le pouvoir des banques...

                    Ce sont des militaires américains, en poste à domicile derrière leurs consoles qui ont guidé les drones sur le convoi véhiculant Kadafi

                    résistants indignés ou collabo résignés, il faut choisir aujourd’hui.


                    • Lisa SION 2 Lisa SION 2 24 octobre 2011 12:39

                      Entendu hier, 59 % des français sont révoltés, et 35 % résignés, c’est à dire que plus de 8 français sur 10 rejettent la présidence de NS.

                      L’analyse du sondage sur le sentiment européen par la Fondapol

                      Les principaux résultats du sondage TNS-Sofres pour la Fondapol

                      Les résultats détaillés du sondage TNS-Sofres pour la Fondapol



                    • Lisa SION 2 Lisa SION 2 24 octobre 2011 14:35

                      On comprend mieux en tout cas pourquoi notre gouvernement ne veut pas envisager sérieusement d’autres pistes à l’énergie nucléaire, les banques ne le veulent pas tout simplement. Comme pour le pétrole ou pour l’industrie militaire. Pourquoi croyez-vous que l’on continue à produire des horreurs, pourquoi on continue à détruire la planète avec le gaz de schiste dernièrement, pourquoi les guerres sont omniprésentes ? Mais parce que les banques y trouvent leurs bénéfices tout simplement. Donc avant d’envisager l’énergie libre et la protection de la planète il serait temps de contraindre les banques en les nationalisant à nouveau ou du moins en les contrôlant publiquement. L’industrie nucléaire envisage même de construire une centrale sous-marine ! N’oublions pas que ce sont les banques qui détiennent notre dette et qui induisent ainsi la politique européenne et mondiale ! Peuple du monde lève-toi contre le bankstering !


                    • olivier cabanel olivier cabanel 24 octobre 2011 14:47

                      lisa

                      pas mieux, je partage.
                      et je te remercie.
                       smiley

                    • Lisa SION 2 Lisa SION 2 24 octobre 2011 22:04

                      plus en rapport encore avec l’article, extrait :

                      « Les »indignés« ont raison :  »Ceci n’est pas une crise, c’est une arnaque !" Il ne s’agit pas ici de minimiser la responsabilité (ou l’irresponsabilité) des gouvernements et des citoyens, mais seulement d’apporter le diagnostic le plus complet possible de la situation. Car si le diagnostic est faux, il n’y a aucune chance qu’on parvienne à vaincre le mal. Le 19 octobre à Francfort, la chancelière Angela Merkel affirmait qu’il fallait « attaquer la crise à la racine » au lieu de s’attaquer seulement aux symptômes. Elle a parfaitement raison ! Et les racines de la crise, c’est trente ans de chômage et de précarité."

                      Trente ans, cela nous mène au 10 mai 1981, avec les premiers effets du chômage imputé à Mitterrand, mais du à la loi Pompidou Rotschild de 73...

                      http://www.lemonde.fr/idees/article/2011/10/24/pourquoi-les-indignes-ont-raison_1593000_3232.html


                    • olivier cabanel olivier cabanel 24 octobre 2011 14:48
                      orion
                      merci d’avoir proposé ce rendez vous,
                      c’est aussi le sens de cet article de continuer d’informer, 
                       smiley

                    • alcodu 24 octobre 2011 14:44

                      L’indignation utilisée comme un argument est la signature de ceux qui n’en ont pas.


                      • olivier cabanel olivier cabanel 24 octobre 2011 15:00

                        alcodu

                        et le fait que vous ayez pris un pseudo étrange est-il la signature de quelqu’un qui n’en a pas ?

                      • De la hauteur 24 octobre 2011 15:02

                        @ Olivier, merci pour l’état des lieux de l’indignation.
                        c’est vrais qu’il est salutaire d’être indigné, et c’est assez logique que des êtres qui sont sains soit indignées.
                        Est que seul indignation suffit ?

                        Bien sûr que non, et en réalité à quoi cela sert d’êtres indignées ?

                        Pour le retours à des fondamentaux qui date de 1945 ?
                         
                         
                        Alors ce monde à changer, à vieillie et ce qui était juste après la guerre peut se révéler une aberration aujourd’hui,

                        Il est indémaillable que le monde à changer, que le fait d’être rentré de force dans une civilisation où les valeurs humaines sont foulés au pied, où la vision matérialisme, scientisme, conformiste ont depuis montrés leurs totales perversités, montre que la véritable rénovation ne peut sourdre d’une spiritualité libre.

                        Est que la véritable résistance est contenue dans ses mots ;

                        Si tu veux changé le Monde , change t’ont Âme le Monde Changera.

                        De trompe pas dans cette phrase, il y a une force qui est plus grande que tous les discours qui nous appelle à s’indigne.

                         


                        • olivier cabanel olivier cabanel 24 octobre 2011 18:03

                          de la hauteur,

                          j’ajouterais que depuis les jours heureux de 1789, les nantis n’ont cessé de grignoter les acquis de cette époque, et qu’aujourd’hui, il en reste si peu que l’indignation est plus que jamais justifiée.
                          merci de votre commentaire.
                           smiley

                        • De la hauteur 24 octobre 2011 19:41

                          Ce n’est pas êtres indignées qui va changer les choses.


                        • olivier cabanel olivier cabanel 25 octobre 2011 08:23

                          de la hauteur

                          l’indignation n’est que le carburant qui fera avancer le véhicule du changement.
                           smiley

                        • agathe agathe 24 octobre 2011 15:58

                          @l’auteur

                          « La société la plus barbare serait peut-être celle où, chacun étant traité à son mérite, le pauvre n’aurait même pas la ressource de s’indigner. »
                          Jean Rostand

                          Bref mais explicite.


                          • olivier cabanel olivier cabanel 24 octobre 2011 18:00

                            merci agathe de cette citation effectivement bien à sa place.

                             smiley

                          • Marco07 24 octobre 2011 19:23

                            Je reproche aux indignés de se focaliser sur tous les sujets. Certains m’intéressent, d’autres absolument pas... Du coup les 99%... bofbof.


                            @Eric, commentaires intéressants. @Olivier, êtes-vous disponible mercredi soir ? Je pense qu’avec vous j’ai toutes mes chances.

                            • olivier cabanel olivier cabanel 24 octobre 2011 20:21

                              marco

                              décidément, vous êtes prévisible, et je ne suis pas surpris que vous appréciez la prose d’éric, 
                              votre club est en train de s’élargir,
                              bonne nouvelle pour les futurs jeux de neige.
                               smiley


                            • Cosmic Dancer Cosmic Dancer 24 octobre 2011 20:43

                              Toutafé, Monsieur Cabanel : Eric et Marco sont particulièrement indignants.
                              Je suggère de les lister à la suite des indignations assermentées.


                            • Marco07 24 octobre 2011 20:58

                              Décidément vous vous indignez pour tout.

                              Tepco partage ses informations, vous êtes indigné, ils ne partagent pas, vous êtes indigné, Areva communique, vous êtes indigné, ils ne communiquent pas, rebelote (la liste est longue)...
                              Et moi je m’indigne contre les indignés, et re-rebelote vous voilà... Votre vie est remplie de frustrations, avez-vous des aigreurs d’estomac ? Peut-être avons-nous cerné la cause ! (reste à savoir dans quels proportions l’indignation est problématique pour votre digestion par rapport à votre consommation quotidienne d’argile et de plantes douteuses... -on ne connait pas les interactions entre ces produits... et encore la liste n’est peut-être pas terminée, prenez-vous des gouttes ?)

                              Amicalement !

                            • Marco07 24 octobre 2011 21:03

                              @Cosmic Dancer, faites attention, en ce moment Olivier est sur les nerfs, sa petite Eva s’efface peu à peu du paysage médiatique... Et Hollande refuse le diktat écologique


                            • Cosmic Dancer Cosmic Dancer 24 octobre 2011 21:04

                              Allez, Marco, reprenez plutôt un petit verre d’argile et n’en parlons plus !
                              (Mais organique, je vous prie, sans quoi nous devrons nous indigner.)


                            • Cosmic Dancer Cosmic Dancer 24 octobre 2011 21:06

                              Mais enfin, Marco, il faut tout vous réexpliquer ! Vous n’avez donc rien entendu à l’oeuvre complète de saint Olivier ? Il l’avait prévue en secret, cette catastrophe : le fourbe Hollande à face de tulipe de chez Monsanto est en réalité un membre de la secte secrète du lobby des pro-Bretons !


                            • Marco07 24 octobre 2011 21:45

                              Je pencherais plutôt pour les anti-Bretons, mais ça devient de plus en plus complexe, ça dépasse de loin mes capacités de compréhension, les intérêts semblent vraiment élevés. Seraient-ils à l’oeuvre sur l’attaque holographique du WTC ?


                            • Cosmic Dancer Cosmic Dancer 24 octobre 2011 22:02

                              Comme vous n’êtes pas sans l’ignorer, les pro et les anti-Bretons sont les deux faces d’un même complot : hologramme et thermites sont un peu comme l’argile et l’eau devenue argileuse, si vous voyez ce que je veux dire. Dommage, car il y avait un lien, vous savez, un lien, du forum lucide, citoyen et agissant contre, de Mumu la Turbine, mais il a disparu dans des conditions encore inexpliquées au moment où les manipulations du HAARP ont déclenché le séisme en Turquie, comme par hasard le jour des élections en Tunisie...


                            • olivier cabanel olivier cabanel 24 octobre 2011 22:06

                              cosmic

                              céfé depuis longtemps
                              et je m’inquiète pour leur santé morale,
                              voire physique, puisque malgré tous les conseils d’internautes avisés, ils ont été infoutus de faire le moindre chateau de sable tout au long de cet été interminable.

                            • Marco07 24 octobre 2011 22:06

                              Tout s’explique, vivement qu’Olivier nous fasse un article sur le sujet pour nous éclairer ! (peut-être sans nucléaire)


                            • olivier cabanel olivier cabanel 24 octobre 2011 22:14

                              marco,

                              j’en serais le premier surpris,
                              tant que cette énergie désuète et dangereuse n’aura pas quitté le territoire planétaire, j’ai bien peur d’être obligé de l’évoquer encore quelques temps.

                            • Cosmic Dancer Cosmic Dancer 24 octobre 2011 22:17

                              Il semblerait qu’à l’heure actuelle, notre saint homme ait d’autres idées en... tête... Je me garderai bien, sainte Garde protégez-moi !, de les mentionner et plus encore, d’en lire les subatomiques effets !


                            • Marco07 24 octobre 2011 22:25

                              Olivier, quel est votre choix ? Lignite gaz ou fioul ?


                            • Cosmic Dancer Cosmic Dancer 24 octobre 2011 22:34

                              Bougie à la cire d’abeille bio !

                              J’ai bon ?


                            • olivier cabanel olivier cabanel 25 octobre 2011 08:25

                              marco

                              vous faites erreur, Hollande a besoin des voix écolos, et s’il ne choisit pas la sortie rapide du nucléaire, il n’aura pas les voix écologiques.
                              vous auriez du écouter ce matin, sur europe1 l’interview d’eva Joly.
                               smiley

                            • olivier cabanel olivier cabanel 25 octobre 2011 08:40

                              marco

                              mon choix ?
                              la soupe au choux.
                              je récupère le méthane, et je fais avancer ma voiture, évitant du coup de propager des odeurs douteuses à mon voisinage.
                              j’ai tout bon ?
                               smiley

                            • olivier cabanel olivier cabanel 25 octobre 2011 08:42

                              cosmic

                              ma réponse sera la même faite à marco
                              la soupe aux choux
                               smiley


                              • olivier cabanel olivier cabanel 24 octobre 2011 20:30

                                Serge

                                merci de ce lien,
                                l’article est exemplaire, et tout est dit.
                                j’en conseille à tous la lecture.
                                 smiley

                                • Cosmic Dancer Cosmic Dancer 24 octobre 2011 20:38

                                  Mon Dieu, Marie, Joseph, sainte mère de la Tripote, secourez-nous ! Monsieur Hessel, quand a-t-il fait tous ces enfants ?


                                  • Marco07 24 octobre 2011 20:52

                                    Tout ça pour la caf... Mr Hessel vit sur les deniers de la société !


                                    Affligeant. Merci Cosmic Dancer, comme dirait mon ami bonobo, je partage.

                                  • Cosmic Dancer Cosmic Dancer 24 octobre 2011 21:01

                                    Elle vous en prie, Frère Marc.
                                    Simplement, l’évocation de votre ami... comment dire... sans vouloir offusquer notre seigneur en sa qualité d’inventeur de toute créature et du respect que l’on lui doit (qu’il me pardonne si je dois prononcer, je me flagelle de ce pas, le nom de ces...), l’évocation de votre simiesque (sans connotation péjorative aucune, seigneur aidez-moi) ami, me fait aux joues le rose monter. Ce bon monsieur Hessel. Tout de même ! Quel cachotier !


                                  • Marco07 24 octobre 2011 21:48

                                    Impressionnant effectivement, je suis curieux de savoir combien de pensions alimentaires sont versées par cet homme.


                                    Un DSK en puissance !

                                  • Cosmic Dancer Cosmic Dancer 24 octobre 2011 21:57

                                    Comme vous y allez, Frère Marc ! Notre bon Monsieur Hessel a fait des enfants, et notre seigneur Jésus n’a-t-il pas commandé de laisser venir à lui les petits enfants ? Monsieur Hessel fait venir à lui beaucoup d’enfants, Monsieur DSK est une figure démoniaque et stérile dont les acrobaties ne sont pas chrétiennes (et blague à part, c’est une ordure à mes yeux non pour ses frasques, mais pour les agressions) ! Monsieur Hessel a quelque chose de tout à fait très chrétien jusque dans sa bonhomme figure au sourire si compatissant, un sourire à visage humain, ce sourire du grand homme sachant rester modeste, humble et discret face au succès retentissant de sa noble cause d’indignation vertueuse. Raison pour laquelle nul n’eût jamais songé qu’il pût être si performant... smiley


                                  • olivier cabanel olivier cabanel 24 octobre 2011 22:00

                                    cosmic

                                    sainte marie de la tripote ?
                                    c’est dans quel ouvrage ?
                                    un livre que l’on doit lire d’un doigt attentif, j’imagine.


                                  • olivier cabanel olivier cabanel 24 octobre 2011 22:03

                                    cosmic

                                    les frères bénédictins ont la réputation d’être passé maitres dans la création de boissons fortifiantes, mais vous ne devez pas ignorer que leur abus n’est pas conseillé,
                                     smiley

                                  • Cosmic Dancer Cosmic Dancer 24 octobre 2011 22:06

                                    Lisez les Confessions d’une religieuse, de soeur Emmanuelle, saint Olivier du Rameau de l’Agora. Et prenez garde à votre doigt.


                                  • olivier cabanel olivier cabanel 24 octobre 2011 22:08

                                    frere marco sancho sept,

                                    il vous en prie aussi de ne pas prendre les enfants du bon dieu pour des canards sauvages, et surtout de ne pas confondre bonobos et vieil ami africain,
                                    ce qui serait un mauvais présage pour vous,
                                     smiley

                                  • olivier cabanel olivier cabanel 24 octobre 2011 22:09

                                    cosmic

                                    ouvrage que je connais par coeur, et dont je m’interroge sur des taches suspectes sur certaines pages.
                                    (vous m’aviez prêté ce livre, et ces taches m’ont toujours interrogé)

                                  • Marco07 24 octobre 2011 22:19

                                    Quand je disais bonobo, c’était en hommage à un auteur qui me fait sourire. Mais j’admet avoir été trop loin, je m’excuse auprès de toute la communauté bonobo que j’ai offensé.


                                  • olivier cabanel olivier cabanel 25 octobre 2011 08:27

                                    marco

                                    je vois que vous avez des liens étroits avec la population bonobo,
                                    ceci explique pas mal de choses.
                                     smiley

                                  • Marco07 24 octobre 2011 21:52

                                    Question mathématique, si je ne retrouve ni dans les 99% ni dans le 1%, est-ce que j’existe vraiment ?


                                    • Marco07 24 octobre 2011 21:56

                                      Qui suis-je ? un surplus de population ? Une personne unique ? Est-ce que ça veux dire que 100% de la population peut-être définie alors que moi non ?!


                                      Heureusement le gourou me remettra sur le vrai chemin, celui de la vérité, de la sagesse, de l’EELV et des associations anti-tout.

                                    • olivier cabanel olivier cabanel 24 octobre 2011 22:01

                                      marco

                                      j’ai un scoop pour vous,
                                      vous n’existez pas.
                                       smiley

                                    • Marco07 24 octobre 2011 22:04

                                      Si vous me répondez, c’est soi parce que vous avez des capacités d’extra lucide, soi parce que vous n’existez pas non plus. Ou alors -comme à votre habitude- vous vous plantez...


                                      Vous m’apportez plus de questions que de réponses.

                                    • olivier cabanel olivier cabanel 24 octobre 2011 22:12

                                      marco

                                      se planter n’est pas grave,
                                      il suffit d’en récolter les fruits,
                                      comme dit mon vieil ami africain, « ce sont nos erreurs qui nous grandissent, puisqu’elles nous construisent »
                                      quand deviendrez vous adulte ?
                                       smiley

                                    • Marco07 24 octobre 2011 22:23

                                      Vous êtes en contradiction entre votre commentaire précédent et celui-ci, faites attention aux court-circuits.


                                    • Cosmic Dancer Cosmic Dancer 24 octobre 2011 22:33

                                      Marco, m’auriez-vous vue ? Car si j’en crois, et Dieu sait si j’en crois !, notre saint Olivier du Rameau de l’Agora, n’étant pas plus à compter dans cette majeure majorité, je n’existe pas non plus smiley


                                    • Lisa SION 2 Lisa SION 2 24 octobre 2011 22:08

                                      Alors Marco y croit à un jeu de mot vaseux de sous les aisselles...
                                      et Coder ai croit que c’est l’abréviation déployée de Saint Laurent...
                                      On est pas rendu avec ces deux pitres qui se lèchent... !


                                      • olivier cabanel olivier cabanel 24 octobre 2011 22:11

                                        lisa

                                        au cas probable ou une rencontre se ferait entre ces deux là, je tremble à l’idée de ce que seront ces enfants.
                                         smiley

                                      • Pyrathome Pyrathome 25 octobre 2011 00:29

                                        Salut Olivier,
                                         Beau catalogue de liens, merci
                                        un extrait de Carlin, la vérité à l’état pur.... le réveil est en marche exponentielle
                                        attention ! un tsunami géant va déferler..... smiley .


                                        • olivier cabanel olivier cabanel 25 octobre 2011 08:47

                                          Pyra

                                          magnifique discours !
                                          merci, j’encourage chacun à le découvrir
                                           smiley

                                        • Jean-paul 25 octobre 2011 03:22

                                          Titre de l’auteur qui se dit ecolo anar en retraite :Les enfants d’Hessel
                                          Sur youtube :Hessel tous derriere Hollande.
                                          Le titre aurait donc du etre « les enfants d’Hollande »
                                          Quant a nous sommes indignes ,c’est qui nous ?Ceux qui sont etudiants ou au chomage et qui vivent chez papa et maman (generation Tanguy ) , les autres ils bossent car ils ont leur famille a nourrir ,les traites de la voiture ,de la maison a payer,les assurances etc....


                                          • olivier cabanel olivier cabanel 25 octobre 2011 08:49

                                            jean paul

                                            vous faites un raccourcis saisissant, et totalement improbable.
                                            un peu comme si vous aviez mis dans un même sac Jaures et Mitterrand.
                                            avez vous le sens des nuances ?
                                             smiley

                                          • Jean-paul 25 octobre 2011 03:36

                                            Toujours sur youtube
                                            Les traders poursuivent leur activite dans l’indifference .
                                            les cadres de la Bourse narguent les indignes de wall Street en buvant du champagne au balcon .
                                            Les Francais ,Allemands .Anglais ne veulent pas payer pour la Grece .
                                            Bref sur Agoravox je remarque que chacun clique sur les informations qui lui conviennent en pretendant qu’il detient la raison ..


                                            • olivier cabanel olivier cabanel 25 octobre 2011 08:54

                                              jean paul

                                              ah bon ?
                                              en 2008, les traders n’avaient pas le moral au beau fixe,
                                              et ça ne s’est pas arrangé aujourd’hui.
                                               smiley

                                            • Ruut Ruut 25 octobre 2011 08:18

                                              Les indignés ce sont les pères et les mères qui bossent pour survivre et éduqyuer leurs enfants et qui constatent que le l’Europe vas dans un mur.

                                              Disparition des industries locales, impossibilité d’avoir des produits de haute technologie Fabriqués en France, destruction de la qualité des rares produits encore fabriqués partiellements en France.

                                              Destruction des acquis sociaux depuis le passage aux 35h et maintenant sous menace de délocalisations voir de crise bidon.

                                              L’Europe vas mal, et tend a s’auto détruire.

                                              Les citoyens qui n’ont aucun mot a dire dans les décisions qui les impactent sont de plus en plus acculés et sont terrifiés pour l’avenir de leurs enfants.

                                              Déja qu’il y as 20 - 25 ans ce n’étais pas beau, maintenant, c’est monstrueux.



                                              • olivier cabanel olivier cabanel 25 octobre 2011 18:45

                                                Serge,

                                                je ne serais pas autrement surpris que l’euro soient attaqué sous peu.
                                                a mon avis, la france n’échappera pas à la perte de son triple A.


                                                • olivier cabanel olivier cabanel 25 octobre 2011 18:44

                                                  Serge,

                                                  merci de cette info,
                                                  ils filent du mauvais coton, sur leur ile, et ne devraient pas ignorer que l’indignation ne tient pas compte des frontières.
                                                   smiley

                                                • Jean-paul 25 octobre 2011 19:16

                                                  Qui s’interesse a l’indignation de Mayotte ?


                                                • SergeL SergeL 25 octobre 2011 21:15

                                                  Pendant plusieurs semaines, des manifestations sont organisées contre la vie chère. L’île est progressivement paralysée et les actes de violence se multiplient. Des magasins sont pillés, des barrages sont montés. Les CRS chargent et par erreur passent à tabac le président du conseil général ; un manifestant décède dans ces affrontements et un autre est grièvement blessé. Les médias de la métropole observent un silence général sur les événements

                                                  La république irréprochable de Sarkozy !!!!!! 

                                                   INDIGNITE



                                                  • olivier cabanel olivier cabanel 25 octobre 2011 18:42

                                                    Serge

                                                    effectivement, ça commence plutot mal, dire une chose, et son contraire, est une constance en politique, mais du candidat présidentiel, on pourrait s’attendre à plus de constance.
                                                     smiley

                                                  • Jean-paul 25 octobre 2011 19:14

                                                    Hessel « le pere des indignes » demande a voter Hollande ,quoiqu’il aurait prefere Aubry .


                                                    • jacques lemiere 30 octobre 2011 01:29

                                                      Les méthodes des indignés ressemblent plus à de la com qu’à autre chose...

                                                      D’ailleurs les indignés n’ont pas vraiment de propositions ou ils communiquent bien mal sur le fond tant ils privilégient la forme...ils désobéissent mais ils ne savent pas exactement à quoi...
                                                      Je dois dire que ce rejet de la démocratie me fait froid dans le dos....
                                                      L’indignation devait être un préalable à une prise de conscience...mais cela ne remplace pas la reflexion....

                                                      pourquoi ne manifestent on pas dans la rue pour dénoncer la plus grande des abjections qui est la faim dans le monde ?????

                                                      Ce sont des gosses de pays riches bardés de gadgets hitech....

                                                      quant à comparer la resistance aux nazis aux indignés....c’est votre droit....
                                                      je connais un homme qui refuse de boucler sa ceinture de sécurité...il résiste aussi...contre l’oppression ....

                                                      cabanel..ouvrez les yeux vous êtes un bourgeois dans un pays riche...cette chance de la naissance qui est aussi une injustice profonde car elle n’est pas liée à vos talents est difficile à supporter certes mais ces récoltes de pacotilles n’y changeront rien....

                                                      • olivier cabanel olivier cabanel 30 octobre 2011 06:20

                                                        lemière

                                                        ne le prenez pas mal, mais votre réaction me fait sourire,
                                                        en 68 j’avais 26 ans, et je me souviens des réactions amusées du bon peuple bien pensant qui disait des manifestants d’alors la même chose que vous dites aujourd’hui des indignés.
                                                        vous avez beau jeu d’évoquer la faim dans le monde qui n’est hélas pas une illusion, mais je vous rétorquerai ce dicton africain « si tu veux aider celui qui a faim, ne lui donne pas du poisson, mais apprends lui à pêcher ».
                                                        parce que voyez vous, faire la charité, c’est bien pratique pour se donner bonne conscience, mais je préfère pour ma part ne pas en arriver là.
                                                        et tout faire pour que de pauvres gens en soient réduits à tendre la main, fouiller dans les poubelles, et aller chercher sa soupe populaire.
                                                        merci de votre commentaire.
                                                         smiley

                                                      • Di Girolamo 30 octobre 2011 08:55

                                                        Ton vieil ami africain : « réfléchir, c’est déjà désobéir  »
                                                        a vraiment tout compris.

                                                        Ce qui me fait prolonger sa pensée en disant que « la démocratie c’est un système politique qui organise la réflexion du peuple . » C’est le principe fondateur de la démocratie ; encore plus fondateur que « le pouvoir au peuple » parce que le pouvoir est une entité qui se fonde sur la compréhension qui elle même se fonde sur la réflexion.
                                                        Conclusion :
                                                        La première et essentielle action politique à mener face au contexte de confusion des esprits et de tyrannie d’un système c’est d’organiser la réflexion ; je dis bien organiser : créer un outil public lui permettant de se déployer dans la république.


                                                        • olivier cabanel olivier cabanel 30 octobre 2011 10:40

                                                          Di Girolamo

                                                          merci de votre commentaire, que je partage, bien évidemment.
                                                           smiley

                                                        • Jean-paul 30 octobre 2011 09:40

                                                          @ Cabanel
                                                          Quand on sait ce que sont devenus les anciens de mai 68 ca fait rigoler .
                                                          Quant a l’ argument sur la faim dans le monde et votre bonne conscience c’etait le meme il y a ...40ans deja.Rien n’a change malheureusement et par contre cela ne vous indigne pas .
                                                          Je pense que vous etes un bourgeois de gauche dans un pays riche.


                                                          • olivier cabanel olivier cabanel 30 octobre 2011 10:39

                                                            jean paul

                                                            je suis un ancien de mai 68 et je n’ai pas honte de ce que je suis devenu.
                                                            mais si vous pouviez proposer votre analyse de « ce qu’ils sont devenus », ça devrait être intéressant.
                                                             smiley
                                                            une occasion de plus de rigoler ...peut etre de votre réponse.
                                                            quand à votre conclusion, 
                                                            vous êtes manifestement plus à l’aise à servir la soupe populaire, et donner l’aumone qu’à tenter de faire quelque chose pour changer le cours des choses.
                                                            mais c’est votre choix, et je le respecte.
                                                             smiley

                                                          • Antoine 30 octobre 2011 16:06

                                                             Ben oui, sous l’Hessel cela sent le fromage de Hollande !


                                                          • olivier cabanel olivier cabanel 30 octobre 2011 16:11

                                                            Antoine

                                                            sauf que le fromage de Hollande ne sent pas grand chose,
                                                            merci tout de même d’avoir tenté le jeu de mot.
                                                             smiley

                                                          • Antoine 30 octobre 2011 16:24

                                                             Cette détection suppose en effet un nez fin !


                                                          • olivier cabanel olivier cabanel 31 octobre 2011 08:05

                                                            Antoine,

                                                            je dois avouer ne pas être fan des fromages sans gout...
                                                            alors le hollandais ne me tente pas trop,
                                                            bien sur,on peut trouver de la « finesse » dans le parfum du beurre, mais pour ma part,ce sera roquefort, ou comté.
                                                             smiley
                                                            voire puant macéré, et autres gris de lille.
                                                             smiley

                                                          • oncle archibald 31 octobre 2011 08:47

                                                            ou même juste un maroilles fermier, interdit en cabine dans les avions !

                                                            Bon sang ! écrire ça juste après le café .. enfin .. bonne journée à tous !

                                                          • olivier cabanel olivier cabanel 31 octobre 2011 09:12

                                                            cher oncle

                                                            justement, parait qu’une tartine de maroil, c’est l’idéal à tremper dans un café bien noir, 
                                                            voire même un café au lait...
                                                             smiley

                                                          • oncle archibald 31 octobre 2011 09:47

                                                            Mon fils exilé à Lille a réussi à me convaincre sur le bon usage de la « bistouille » mais pas encore à la tartine de maroilles trempée dans le café ... mais son beau-père le fait, je l’ai vu de mes yeux ... 

                                                            Pour la bistouille une seule grande marque de genièvre : la « Houlle » .. avec la Houlle pas de tangage !

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès