• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > International > Les FAU abattent un drone de l’OSCE pour cacher leurs armes (...)

Les FAU abattent un drone de l’OSCE pour cacher leurs armes lourdes

Hier, 18 février 2019, les forces armées de la République Populaire de Lougansk (RPL) ont annoncé que l’armée ukrainienne avait provoqué la perte d’un drone de la mission de surveillance de l’OSCE près de Tchervonogvardeïskoye.

JPEG

Le vol de ce drone de type Campcopter S-100 à partir du territoire de la RPL était prévu et connu de toutes les parties membres du Centre Conjoint de Contrôle et de Coordination du cessez-le-feu (CCCC). À 14 h 55, la mission de surveillance de l’OSCE prévient le CCCC qu’elle a perdu le contrôle du drone.

Des soldats de la milice populaire de la RPL sont alors envoyés dans la zone où le signal du drone a été perdu, et une heure après la perte de contact, les restes du drone sont retrouvés en train de brûler près de Tchervonogvardeïskoye. Le feu est alors éteint et la zone bouclée jusqu’à l’arrivée du CCCC et de l’OSCE.

D’après Andreï Marotchko, porte-parole de la milice populaire de la RPL, l’Ukraine utilise des systèmes de guerre électronique pour perturber le signal permettant de contrôler les drones de l’OSCE et les empêcher ainsi de voir la présence d’armes lourdes interdites par les accords de Minsk sur la zone du front contrôlée par l’armée ukrainienne.

« Les forces armées ukrainiennes continuent de renforcer leurs troupes et leur matériel à proximité de la ligne de contact. L’armée ukrainienne a amassé des véhicules blindés et de l’artillerie dans la localité de Krymskoye », a déclaré Marochko. « Tout le matériel est camouflé. Kiev cache ces armes aux drones de l’OSCE en utilisant des systèmes de guerre électronique.  »

D’après Andreï Marotchko, ces systèmes de guerre électronique ont perturbé le signal au point de faire tomber le drone, qui a alors pris feu après s’être écrasé au sol.

Drone de l'OSCE abattu au dessus de la RPL

Drone de l'OSCE abattu au dessus de la RPL

Photos : Lugansk Media Center

Les fragments du drone ont été remis cet après-midi aux observateurs de l’OSCE et la milice populaire de la RPL a promis d’enquêter pour établir toutes les circonstances de cet incident. Mais il serait surtout préférable que la France et l’Allemagne fassent pression sur Kiev afin que ces méthodes cessent.

Car avec un prix d’environ 400 000 $ la pièce, la perte d’un tel drone va grever le budget de la mission de surveillance de l’OSCE, et ce sont les pays membres de l’organisation qui vont devoir rembourser cette perte. Alors si ce genre d’incident venait à se reproduire, on pourrait vite atteindre une somme à sept chiffres… Le tout pour cacher des violations des accords de Minsk, dont les garants occidentaux se moquent comme de leur première chemise.

Christelle Néant

Voir l'article sur Donbass Insider


Moyenne des avis sur cet article :  4.47/5   (15 votes)




Réagissez à l'article

3 réactions à cet article    


  • Guy19550 Guy19550 20 février 09:44

    Suffit de défalquer les 400000$ à la prochaine tranche de paiement. C’est pas fort compliqué à décider.


    • Christelle Néant Christelle Néant 20 février 19:46

      @Guy19550
      Faut pas rêver, ils ne le feront pas, et les contribuables européens vont raquer pour cette gabegie...


    • François Vesin François Vesin 20 février 13:57

      La France et l’Allemagne ne feront rien

      et les vendeurs d’armes / d’équipements

      s’en frottent comme toujours les mains !

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès