• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > International > Les FAU tirent sur une ambulance et des habitations à Kominternovo - Deux (...)

Les FAU tirent sur une ambulance et des habitations à Kominternovo - Deux morts et quatre blessés

Durant les dernières 24 heures, l’armée ukrainienne a continué ses tirs quotidiens sur le sud de la République Populaire de Donetsk (RPD), et particulièrement les villages de Sakhanka et Kominternovo, où les tirs de la journée écoulée ont déjà fait deux morts et quatre blessés.

La tendance à l’escalade entamée après la mort d’Alexandre Zakhartchenko ne semble plus pouvoir être arrêtée, surtout sur cette portion du front.

Hier, 26 septembre, à 13 h 25, l’armée ukrainienne a de nouveau ouvert le feu sur le village de Kominternovo, à coup de grenades et de lance-roquettes antichars, blessant deux civils : un homme de 59 ans et une femme de 60 ans. Tous deux ont été emmenés à l’hôpital de Novoazovsk pour y être soignés.

La femme a reçu des blessures par shrapnels au cou et à l’avant-jambe, et l’homme en a reçu à l’abdomen.

Dans l’après-midi et en soirée, les tirs se sont poursuivis contre Kominternovo, mais aussi contre les villages environnants comme Leninskoye, mais cette fois avec des mortiers de 120 mm ! Heureusement ces tirs n’ont pas fait de victimes, mais une maison a été endommagée à Kominternovo (un obus a traversé le toit).

Poursuivant sur cette lancée, les soldats ukrainiens ont tiré ce matin sur les positions de la milice populaire de la RPD situées près de là, blessant un soldat. Une ambulance a alors été envoyée pour l’évacuer.

Le véhicule n’était pas de type militaire et était clairement identifiable comme étant une ambulance. Mais comme à l’accoutumée, les soldats ukrainiens n’en ont eu que faire, et violant la convention de Genève pour la énième fois, ils ont tiré sur l’ambulance alors qu’elle évacuait le soldat blessé, tuant deux personnes et blessant un autre soldat qui se trouvait avec le soldat initialement blessé.

Ce qui nous fait un bilan total, civils et soldats confondus, de deux morts et quatre blessés en 24 heures dans le même village.

Cet après-midi, les tirs ont repris, contre Sakhanka cette fois, avec un total de dix obus de mortier de 120 mm tirés par l’armée ukrainienne à l’heure où j’écris ces lignes.

Pendant que Porochenko glose sur un projet de résolution de l’ONU pour envoyer des casques bleus dans le Donbass, son armée continue de génocider la population de la région en toute impunité, dans le silence des chancelleries française et allemande...

Christelle Néant

Voir l'article sur DONi


Moyenne des avis sur cet article :  4.5/5   (10 votes)




Réagissez à l'article

5 réactions à cet article    


  • rafupude 28 septembre 10:50

    Bravo ! Vous avez réussi, plus personne ne parle.


    • JC_Lavau JC_Lavau 28 septembre 11:27

      @rafupude. L’article est essentiellement factuel, et nous ne sommes pas sur place.


    • rafupude 28 septembre 14:47

      @JC_Lavau


      Deux vérités pour un mensonge.

    • V_Parlier V_Parlier 28 septembre 15:22

      @rafupude
      Apparemment vous êtes en manque d’inspiration.


    • rafupude 28 septembre 15:43

      @V_Parlier


      Je manque d’enthousiasme.

      Il y a plus de walliste que de grévistes dans la mégalopole tentaculaire et même si il y en as des sympa ca reste des cons d’esclaves pressé de retourné travailler qui me font gâcher des précieux support de communication, en majorité.

      Mais bon, pendant ce temps la, j’aurais pris le temps de tacler les séparatistes victimisant leur goute de sang quotidienne, de contribuer a banaliser Edrogan qui n’est pas si mal, de rappeler que la place des monarques et au bout d’une corde.

      Ce soir a 18h, j’irais avec quelques autres faire le figurant a proximité du théâtre de la commune, quel part de mon agitation dépressive pré insurrectionnel sera t’elle la moins futile ? Quelques post dans le cerveau, ou quelques pas dans la capitale ?

      Dans le doute, je fait les deux. Rejoignez-nous.

      ++


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès