• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > International > Les gros sabots de la CIA, ou la stratégie du bourrin

Les gros sabots de la CIA, ou la stratégie du bourrin

Quand le New York Times relaie des « révélations » selon lesquelles Vladimir Poutine aurait "personnellement" dirigé la façon dont les e-mails piratés de la campagne de Clinton devraient être utilisés, on voit la CIA arriver avec leurs gros sabots.

Ce qui semblait avoir choqué Killary quand elle a été mise K.O., c’était les commentaires des partisans de Trump, jugés « déplorables », et surtout la lettre de Comey, le directeur du FBI qui sortait un joker inattendu avec de nouvelles découvertes d’e-mails compromettants pour le camp démocrate. Tout cela n’avait aucun rapport avec la Russie. D’ailleurs, ces derniers e-mails n'avaient pas été « piratés » : c’était le résultat d’un hameçonnage classique auquel le destinataire avait répondu par erreur en cliquant bêtement sur le lien du courrier électronique reçu (alors que tout le monde sait qu’il ne faut jamais faire ça).

Quoi qu’il en soit, personne ne peut dire si ces fuites d’e-mail passant pas des tuyaux percés ont eu un réel effet sur l'élection, et il n'y a aucune raison d’accuser la Russie d’avoir faussé les élections. Or la CIA explique maintenant comment Poutine aurait lui-même pris le contrôle de l'opération, en raison d'une vieille rancune qu’il aurait ruminée de longue date et qui concernait justement Mme Clinton.

Aucun élément nouveau n’est apparu pour justifier une telle allégation de l'implication personnelle du président russe, mais peu importe, cette vision fabriquée d’un Poutine intervenant personnellement dans une élection américaine a un objectif clair : viser le cœur. C'est visiblement une forme de propagande, qui utilise les vieilles ficelles léguées par le maccarthysme, et qui consiste à personnifier le « méchant » de l’histoire pour lui donner de la consistance et diriger sur lui la vindicte de la foule en colère.

George W. Bush était un utilisateur chevronné de cette technique simple (et donc à sa portée). Il l’avait ressortie dans le discours où il assénait avec vigueur qu'il avait eu raison de débarrasser l’Irak de Saddam Hussein, même si ce pays ne détenait aucune des armes de « destruction massive » qui avaient justifié l’intervention américaine. Pourquoi ? Parce que Saddam Hussein était « mauvais ». Il était l’un des pivots de l’ »axe du mal » dont l Kim Jong-un constituaient l’autre pôle satanique, en Corée du nord.

La « méchanceté » d'un adversaire de la politique américaine est métaphysique et peut servir à justifier presque n'importe quoi.

En 1953, le premier ministre iranien Mohammad Mosaddegh avait osé réclamer à la compagnie pétrolière BP une part équitable des profits réalisés sur la vente du pétrole de son pays. L'administration d'Eisenhower relayée par une presse américaine complaisante (pour ne pas dire « à la botte ») a alors mené une virulente campagne de diffamation personnelle contre le premier ministre en personne, l’accusant d’être un communiste et une marionnette de l'Union Soviétique, alors que Mosaddegh était un aristocrate nationaliste. Faire de lui le Lucifer oriental était le préalable utilisé par la CIA pour renverser le premier ministre élu d'un grand pays parlementaire qui n'a toujours pas retrouvé son régime « démocratique » d’alors.

Plus récemment, au Vénézuela, Hugo Chavez a subi un traitement comparable, tout comme Yasser Arafat en Palestine ou Salvador Allende au Chili en avaient été les victimes.

Chaque fois que les agences de renseignement des États-Unis collaborent avec les médias pour salir un dirigeant étranger, pour l’affubler des cornes du diable et colorier en rouge son visage éclairé par les flammes de l'enfer, il faut comprendre cette projection comme le signe d’un projet visant le pays concerné.


Moyenne des avis sur cet article :  4.86/5   (35 votes)




Réagissez à l'article

32 réactions à cet article    


  • roman_garev 18 décembre 2016 19:20

    D’accord, sauf cette phrase finale : « il faut comprendre cette projection comme le signe d’un projet visant le pays concerné ».


    Comme si ce projet antirusse ne datait et ne s’effectuait pas déjà depuis des décennies et n’était né que cette année-ci...

    • Jeussey de Sourcesûre Jeussey de Sourcesûre 18 décembre 2016 22:33

      @roman_garev

      Une ligne de conduite n’est pas un projet.
      Ils ont pourtant cru avoir fait une bonne affaire avec Yeltsin...

    • izarn izarn 19 décembre 2016 01:43

      @roman_garev
      Bien entendu Trump va s’attaquer à la Russie parceque celle-ci a révélé les mensonges et magouilles de Clinton !
      On est en plein délire !


    • roman_garev 19 décembre 2016 08:42

      @Jeussey de Sourcesûre
      Ah bon ? Il leur a fallu donc 17 ans d’après Yeltsin pour comprendre enfin que cette « bonne affaire » a échoué ?

      Quant aux projets concrets, ils abondaient tous les ans, détrompez-vous. La liste de Magnitsky, les sanctions, etc....

    • QAmonBra QAmonBra 18 décembre 2016 19:51

      Merci @ Jeussey pour le partage.

      Pertinent rappel des valeurs « démocratiques » des dirigeants U$ et du grand respect de leur CIA pour les aspirations des autres Peuples de la planète, notamment lorsque le sous sol de leurs pays recèle des richesses.

      Jeussey, ce n’est pas seulement que leur stratégie relève du bourrin, mais aussi que leur Peuple, comme le nôtre hélas, semble un troupeau de veaux aux hormones ! Dieu merci il est une fin a tout et elle se profile à vitesse grand V. . . 


      • rogal 18 décembre 2016 21:01

        Moon of Alabama pense que les accusations contre Poutine visent en fait à empêcher l’élection de Trump (pas encore achevée). Mais il peut y avoir plusieurs visées. Comme roman_garev j’y vois plutôt une simple phase de plus dans l’agression en cours contre la Russie. Ce qui est sûr, c’est qu’Obama est incapable de prouver quoi que ce soit. Il est grand-temps qu’il dégage et que ses caniches européens le suivent..


        • Jeussey de Sourcesûre Jeussey de Sourcesûre 18 décembre 2016 22:35

          @rogal

          La véritable élection de Trump aura lieu demain lundi 19 décembre.
          On en reparlera demain soir.


        • aimable 18 décembre 2016 23:30

          @rogal
          au moment de son élection presque tout le monde pensait qu’avec Obama tout changerait , un commentateur sur ce site avait écrit ,avant c’est un Américain , il n’y a pas de doute c’est un Américain !


        • fred.foyn 19 décembre 2016 07:30

          La CIA est une organisation « TERRORISTE » et devrait être combattue et dissoute pour tous ses méfaits !


          • roman_garev 19 décembre 2016 08:46

            @fred.foyn
            Non, il faut absolument laisser cette organisation dans l’état pitoyable qu’il est ! Elle ne peut que se gonfler et se lamenter tout en absorbant un sacré budget...


          • jmdest62 jmdest62 19 décembre 2016 08:13

            Que la CIA pense , 1 mois après , qu’un pays étranger ait pu interférer dans les élections Zuniennes en dit long sur « l’efficacité » de........ la CIA.

            Une « officine » qui « renseigne » à postériori ça s’appelle une « agence de presse » Non ?

            @+


            • Jeussey de Sourcesûre Jeussey de Sourcesûre 19 décembre 2016 09:35

              @jmdest62

              hélas, les grandes agences de presse désinforment autant que la CIA, avant, pendant et après...

            • zygzornifle zygzornifle 19 décembre 2016 09:39

              Clinton et Obama sont de mauvaise foi, ils cherchent par tout les moyens et ils n’en manquent pas de foutre la merde entre Trump et Poutine mais ceux ci ne sont pas assez stupides pour tomber dans ce piège ....


              • zygzornifle zygzornifle 19 décembre 2016 09:44

                il y a peu de temps les ricains avaient intercepté les échanges de Merkel, Hollande etc ...mais la pas de scandale c’est normal l’Europe est une sous merde que l’Amérique peut piller a tout va , nos politiques se vautrent dans la nullité la plus totale rampants et tendant leur culs flaques et ils en redemandent avec les traités CETA TAFTA et autres destinés a les assouvir .... 


                • Olivier Perriet Olivier Perriet 19 décembre 2016 10:55

                  « La « méchanceté » d’un adversaire de la politique américaine est métaphysique et peut servir à justifier presque n’importe quoi. »

                  Bonjour,

                  je fait juste remarquer en passant que la campagne Trump Clinton a elle même utilisé cette ficelle, chacun qualifiant l’autre de « mauvais », et se prévalant d’une morale à toute épreuve.

                  Par ailleurs, les anti sarkozystes, comme les anti chirac en leur temps, ont ici utilisé aussi cet argument (cf les nombreux articles publiés ici par Verdi ou autres Fergus et daubant sur l’absence de moralité de notre ex président).


                  • Parrhesia Parrhesia 19 décembre 2016 11:33
                    @Olivier Perriet

                    A ceci près que les anti-sarkozistes (comme les anti-hollande d’ailleurs) n’ont plus besoin depuis longtemps de recourir à la métaphysique pour trouver des arguments contre cette faune !!!

                  • Olivier Perriet Olivier Perriet 19 décembre 2016 13:00

                    @Parrhesia

                    cette faune a récolté plus de 50% des votes en 2012 au 1er tour.

                    À cette ampleur, les défauts que vous prêtez à cette faune concernent tous les Français ; donc c’est un peu court votre analyse.


                  • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 19 décembre 2016 11:29

                    D’après Wikileaks, la fuite vient de l’intérieur même du Parti démocrate...

                    " Alors que la Maison Blanche continue d’incriminer les pirates russes et Vladimir Poutine, un représentant de WikiLeaks et ancien ambassadeur britannique en Ouzbékistan, Craig Murray, confirme avoir reçu les documents compromettant Hillary Clinton de la part... d’un démocrate dégoûté par l’activité du parti !"


                    • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 19 décembre 2016 11:39

                      Il y aurait en préparation, un plan d’enfumage de grande envergure pour que Bachar El Assad soit inculpé de crimes de guerre par la CPI...


                      "... un plan qui repose sur la promotion des allégations selon lesquelles l’armée arabe syrienne aurait commis un génocide contre les habitants des quartiers libérés d’Alep de l’est ».

                      "Toujours selon Farsnews, cette équipe d’experts a pour mission de fournir aux agences de presse et aux chaines satellitaires occidentales et internationales des images, des reportages et des documentaires qui accusent la Syrie et ses alliés de  crimes de guerre. Et pour ce faire, ils comptent jouer sur la fibre sentimentale en provoquant des émotions vives, en montrant des images d’enfants tués ou blessés, des femmes et des parties du corps décapitées, le tout accompagné de déclarations de dirigeants de l’axe de la résistance, qu’il s’agisse du président syrien Bachar al-Assad ou du secrétaire général du Hezbollah Sayyed Hassan Nasrallah ou même du président russe Vladimir Poutine, afin de suggérer aux téléspectateurs que ces dirigeants sont responsables de crimes de guerre ».


                      Hollande a demandé l’intervention d’observateurs de l’ ONU à Alep, mais pas à Mossoul, étonnant, non ?


                      • Eric F Eric F 19 décembre 2016 11:45

                        On peut voir la question autrement :
                        -la Russie souhaitait-elle la défaite d’Hillary ?
                        -ies services secrets russes sont-ils efficaces ?
                        -s’il y avait une opportunité pour donner un coup de pouce pour contribuer à l’élimination d’une candidate jugée hostile, les dirigeants russes s’en seraient-ils privés ?
                        -le résultat inattendu de l’élection présidentielle étasunienne va-t-elle dans le sens souhaité par la Russie ?
                        - jamais aucun pays ne reconnait une immixtion dans les affaires intérieures d’un autre pays

                        On n’aura jamais de certitude, mais il y a une certaine crédibilité pour cette intervention


                        • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 19 décembre 2016 12:17

                          @Eric F
                          Vous avez plus vite fait que poser la question :
                          « A part les pays occidentaux, qui souhaitaient Killary ? » Personne.


                        • QAmonBra QAmonBra 19 décembre 2016 12:37

                          @Eric F

                          (. . .) « jamais aucun pays ne reconnait une immixtion dans les affaires intérieures d’un autre pays » (. . .)

                          Vous plaisantez !?

                          Les états occidentaux, France en tête, ne font que cela et ne s’en cachent même pas, forts de leur conception de la « démocratie », de la « liberté » et « des droits de l’homme », sur laquelle ils estiment avoir des droits intellectuels et qu’ils affirment supérieure à tout ce qui peut exister sur la planète.

                          (. . .) « On n’aura jamais de certitude, mais il y a une certaine crédibilité pour cette intervention »


                          Opinion s’alignant avec la conception totalement inversée, voir pervertie, de nos merdias du principe fondamental de Justice et du droit y afférant : L’absence totale de preuves et le doute profite toujours à l’accusé, mais, comme les merdias en question ont besoin d’un coupable et non d’un innocent. . .


                        • leypanou 19 décembre 2016 14:44

                          @Eric F
                          On n’aura jamais de certitude, mais il y a une certaine crédibilité pour cette intervention : crédibilité basée sur quoi ?
                          D Trump lui-même n’y croit pas.



                          • Pyrathome Pyrathome 19 décembre 2016 22:04

                            @Shawford
                            Hey,
                            Tu crois qu’ils avaient encore internet à Alep ??


                          • gaijin gaijin 20 décembre 2016 17:37

                            @Pyrathome
                            en fait c’est ..........chuck norris ........... smiley



                            • SPQR Sono Pazzi Questi Romani SPQR Sono Pazzi Questi Romani 19 décembre 2016 20:16

                              C’est le FBI qui a agi, comploté afin de faire tomber Alstom dans l’escarcelle de G.E....

                              La France et l’Europe n’ont strictement rien fait pour prendre des mesures de rétorsion.
                              Cette attitude en dit long sur la main mise des U.S et d’Israèl sur l’Europe.

                              Tous ces « langues » deputes européens que nous payons pour nous représenter et défendre nos intérêts méritent la déchéance politique et citoyenne.

                                 


                              • Allexandre 19 décembre 2016 20:51

                                Il est vrai que la CIA et la Maison Blanche n’ont jamais faussé d’élections nulle part. Ils étaient plus radicaux, ils renversaient et assassinaient les dirigeants « persona non grata » à Washington !! Ou bien, ils étaient victimes d’un accident d’avion....quelle terrible coïncidence !


                                • SPQR Sono Pazzi Questi Romani SPQR Sono Pazzi Questi Romani 20 décembre 2016 10:14

                                  IN-Q-TEL ou le financement des coups tordus de la CIA....(ça sent l’écurie)

                                  http://www.wsj.com/articles/the-cias-venture-capital-firm-like-its-sponsor-operates-in-the-shadows-1472587352

                                  « Comment » IN-Q-TEL a détourné (à s’approprier) les brevets de la carte à puce..( Invention purement française de Roland Moreno).

                                  Bizarrement des petites mains tentent d’effacer l’implication de R M de l’histoire de la carte à puce.
                                  Curieux, n’est ce pas ... !

                                  Les langues « deputes » ont dit plus jamais ça depuis l’eau a coulé sous les ponts et les américains ont recommencé.
                                  Quand on se comporte comme des simplets, on mérite ce que l’on est.
                                       


                                  • gaijin gaijin 20 décembre 2016 17:38

                                    la preuve que ce n’est pas vrai c’est que si c’était vrai ils ne s’en vanteraient pas ..............
                                    ou bien ?

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON








Les thématiques de l'article


Palmarès



Partenaires