• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > International > Les habitants de RPD-RPL pourront voter sur les amendements à la (...)

Les habitants de RPD-RPL pourront voter sur les amendements à la constitution russe

Les habitants des Républiques Populaires de Donetsk et de Lougansk (RPD et RPL) qui ont obtenu la citoyenneté russe pourront participer au vote concernant les amendements à la constitution de la fédération de Russie, qui devrait avoir lieu le 22 avril 2020.

Les habitants de la RPD appelés à se prononcer sur les amendements à la constitution russe

Cette découverte a été faite par le média ukrainien Strana, qui s’étonnait de la déclaration de Denis Pouchiline, le chef de la RPD, appelant ses concitoyens à se pencher sur les amendements à la constitution russe proposés, et à participer aux débats publics.

« À l’initiative du président de la fédération de Russie, Vladimir Vladimirovitch Poutine, un large débat sur les amendements à la constitution du pays a lieu en Russie. Je pense que les citoyens de la fédération de Russie vivant dans le Donbass devraient également être impliqués dans ce processus  », a déclaré le chef de l’État.

Denis Pouchiline a proposé aux habitants de la RPD qui possèdent désormais la citoyenneté russe une grande discussion sur les projets d’amendements à la constitution proposés par Konstantin Zatouline, premier vice-président de la commission de la Douma sur les affaires de la CEI, l’intégration eurasienne et les relations avec les compatriotes.

Et surtout la partie concernant le préambule de la constitution, que Zatouline veut formuler ainsi :

« Nous, les Russes, en alliance avec d’autres peuples frères, unis dans le peuple multiethnique de la fédération de Russie, unis par un destin commun sur notre terre, affirmant les droits et libertés de l’homme, la paix civile et la concorde, préservant l’unité de l’État historiquement établie, procédant des principes universellement reconnus d’égalité et d’autodétermination des peuples, honorant la mémoire des ancêtres qui nous ont transmis l’amour et le respect de la Patrie et la foi dans le bien et la justice, ravivant l’État souverain de la Russie et affirmant l’inviolabilité de ses fondements démocratiques, nous nous efforçons d’assurer le bien-être et la prospérité de la Russie, et sur base de notre responsabilité pour notre pays envers les générations présentes et futures, nous reconnaissant comme faisant partie de la communauté internationale, nous approuvons la constitution de la fédération de Russie. »

Denis Pouchiline a demandé aux députés du Conseil Populaire de la RPD, aux membres de la chambre civique, du Parlement des jeunes, et des mouvements « République de Donetsk » et « Donbass Libre », ainsi qu’aux autres activistes représentant la société civile de donner leur avis sur cet amendement.

«  Je suis convaincu que la possibilité d’exprimer leur avis sur les amendements à la constitution de notre mère patrie commune sera accueillie avec enthousiasme et mise en œuvre avec la conscience de l’importance, de l’ampleur et de la profondeur exceptionnelles des processus en cours, ainsi que du degré de leur impact sur le destin de notre État et de notre peuple,  » a-t-il conclu.

Face à cet appel aux habitants de la RPD à participer au processus de réforme de la constitution russe, le site Strana a été surpris. Le média ukrainien ne comprenait pas pourquoi le chef de la RPD appelait ses concitoyens à participer aux débats si les habitants ne pouvaient pas voter pour ou contre les différents amendements à la constitution russe qui seront proposés.

Près de 168 000 habitants de la RPD et de la RPL ont déjà reçu un passeport russe

Il semble que les journalistes de Strana ont oublié qu’un bon nombre d’habitants de la RPD et de la RPL ont déjà reçu la citoyenneté et le passeport russe.

Depuis la signature par Vladimir Poutine du décret facilitant l’octroi de la citoyenneté russe aux habitants des deux républiques populaires le 24 avril 2019, ce sont près de 83 000 habitants de la RPD et plus de 85 000 habitants de la RPL qui ont déjà reçu la citoyenneté russe. Soit un total de 168 000 nouveaux citoyens russes pour les deux républiques.

Et la délivrance des passeports russes ne va qu’en s’accélérant. Ainsi alors que 55 000 habitants de la RPL ont reçu la citoyenneté russe en 2019, ils sont déjà 30 000 à l’avoir reçue durant les deux premiers mois de 2020 !

Il faut y ajouter les 15 000 dossiers de demande envoyés par la RPL qui sont encore en cours d’examen par le service de migration de la fédération de Russie. D’après le ministre de l’Intérieur de la RPL environ 500 personnes franchissent chaque jour la frontière pour aller chercher leur passeport russe !

Le processus est similaire en RPD, où plus de 51 000 personnes avaient obtenu la citoyenneté russe en 2019, et près de 32 000 en janvier et février 2020.

Un processus qui s’accélère de mois en mois, grâce à l’ouverture par la Russie de nouveaux centres de traitement des dossiers dans la région de Rostov. Actuellement il y a trois centres où les habitants des deux républiques populaires peuvent venir chercher leur passeport russe, et un autre ouvrira sous peu.

Les habitants de la RPD et de la RPL, des citoyens russes à part entière

Bien que les médias ukrainiens soient au courant de ces informations, il semble que Strana a cru que les Russes habitant en RPD et en RPL seraient des citoyens de seconde zone, qui n’auraient pas les mêmes droits que leurs homologues vivant en fédération de Russie, et qui ne pourraient donc pas voter pour les amendements à la constitution du pays.

Strana a donc contacté la Commission Électorale Centrale (CEC) russe, via leur hotline, où ils se sont vu confirmé que les citoyens russes habitant en RPD et en RPL pourront voter sur les amendements à la constitution.

« Il s’agit d’un vote pan-russe sur des amendements constitutionnels, et non d’un référendum. Oui, la procédure de vote pour les citoyens de la fédération de Russie qui vivent sur le territoire de la RPD et de la RPL est actuellement en cours d’élaboration. La procédure sera adoptée – l’information paraîtra dans les médias, et sur le site web de la CEC. Probablement vers le 20 [du mois de mars]  », a déclaré un membre de la hotline de la CEC russe au journaliste de Strana.

Un bureau de vote spécial sera ouvert dans la région de Rostov pour que tous les citoyens russes qui vivent en RPD et en RPL aient l’opportunité de s’exprimer sur les amendements à la constitution de leur nouvelle patrie.

Ce vote concernant les amendements à la constitution sera le premier vote russe dans lequel les habitants du Donbass pourront prendre part, ce qui constitue un symbole fort de l’intégration de la RPD et de la RPL avec la fédération de Russie. Et montre que les citoyens russes du Donbass ne sont pas juste des « Russes de papier », ni des citoyens de seconde zone, mais des citoyens russes à part entière, impliqués dans la vie politique de leur patrie.

Christelle Néant

Voir l'article sur Donbass Insider


Moyenne des avis sur cet article :  3.55/5   (11 votes)




Réagissez à l'article

31 réactions à cet article    


  • rita rita 7 mars 11:00

    Nous n’en doutions pas une seconde !

     smiley


    • The White Rabbit The White Rabbit 7 mars 12:00

      En Europe de l’ouest la propagande pro-poutine que vous servez ne prend pas.

      L’initiative effrontée de Poutine de mettre en place un mécanisme constitutionnel pour éviter de mettre en œuvre les traités internationaux pourrait gravement porter atteinte au droit international. Si elle était adoptée, la législation proposée non seulement aggraverait probablement la situation des droits humains en Russie, mais elle pourrait également servir de modèle dangereux, ouvrant la voie à d’autres pays pour se soustraire à leurs obligations internationales en matière de droits humains.

      https://www.fidh.org/fr/regions/europe-asie-centrale/russie/coup-d-etat-constitutionnel-en-russie-l-initiative-de-poutine-de

      Selon Andreï Kolesnikov, expert du Centre Carnegie de Moscou, les projets de modification de la constitution viseraient à doter le Conseil d’Etat de pouvoirs accrus, notamment à partir de 2024 quand le président russe arrivera à la fin de son mandat.

      https://www.liberation.fr/planete/2020/02/11/la-reforme-de-poutine-renforce-le-systeme-autoritaire_1777903


      Les modifications constitutionnelles pour que Poutine se maintienne au pouvoir rencontre une forte opposition en Russie même.

      Cinq ans après la mort de Boris Nemtsov, le 27 février 2015, le traditionnel hommage organisé en mémoire de l’opposant assassiné a réuni plus de 20 000 personnes à Moscou, samedi, et permis à l’opposition de se faire entendre après l’annonce par Vladimir Poutine d’une réforme constitutionnelle importante.

      « Se souvenir, c’est combattre », a notamment scandé la foule, deux fois plus nombreuse qu’en 2019. Les années passant, l’onde de choc causée par cet assassinat politique commis à quelques mètres des murs du Kremlin ne s’efface pas.



      • Christelle Néant Christelle Néant 7 mars 12:59

        @The White Rabbit
        Quelle propagande ? Je transmets des faits. Qui ne conviennent pas à votre délire, mais ce sont des faits.
        Parce qu’il faut avoir un problème de perception de la réalité pour interpréter les changements à la constitution proposés comme vous le faites.
        Poutine tient à rappeler la suprémacie de la souveraineté du pays face à des décisions juridiques internationales qui vont à l’encontre de la constitution et des lois du pays. https://russiepolitics.blogspot.com/2020/01/le-pari-de-poutine-une-russie.html
        et https://russiepolitics.blogspot.com/2020/01/russie-acceleration-et-precision-de-la.html
        La modification finalement proposée est "Les décisions des organes internationaux, adoptées sur le fondement des actes internationaux ratifiés par la Fédération de Russie, dont l’interprétation contrevient à la Constitution de la Fédération de Russie, ne peuvent être appliquées sur le territoire de la Fédération de Russie"

        . Ce qui est normal.
        La constitution russe respecte parfaitement les normes du droit international, dont les droits de l’homme. Donc il n’y a aucun recul de ce point de vue. Ce n’est qu’une protection contre des tentatives d’ingérence extérieure via des organes qui ne sont plus des organes judiciaires internationaux mais des organes poltiiques, comme la CEDH, dont on attend toujours les condamnations contre l’Ukraine pour ses crimes de guerre contre la population du Donbass.
        Donc remballez vos violons larmoyants qui n’ont rien à voir avec la réalité. Pareil pour Libération qui n’a strictement rien compris aux modifications proposées, qui au contraire de ce qu’ils racontent (et de ce que vous racontez) va redistribuer les cartes de l’équilibre des pouvoirs entre les différentes institutions politiques, et surtout empêcher que les vendus à l’Occident puissent accéder un jour à la fonction présidentielle. Ce qui est totalement normal. Quand on est le président d’un pays on se doit d’être loyal et d’agir dans l’intérêt de ce même pays, et pas d’un autre. Sans ça on est pas un Président, on est un traître à sa patrie.
        Je signale que parmi les modifications proposées par Poutine figure le fait de ne pas pouvoir faire plus de deux mandats présidentiels, tout court, et non plus d’affilée comme c’était le cas avant. Ce qui l’exclut de fait de toute possibilité de se présenter à nouveau.
        L’opposition aux changements constitutionnels dans la population n’est que de 12% d’après le dernier sondage https://wciom.ru/index.php?id=236&uid=10187
        C’est ça que vous appelez une forte opposition ? Morte de rire.
        Quant à la manif pro-Nemtsov à Moscou, 20 000 personnes selon vous, 10 500 selon le ministère de l’intérieur russe, dont des Ukrainiens qui ont été amenés là pour faire de la masse, et des gens qui protestaient contre les amendements à la constitution sans même les avoir lu, ni avoir lu les pancartes qu’ils portaient !!! Dois-je rappeler le nombre d’habitants de Moscou ? Presque 12 millions d’habitants. Donc même en prenant votre chiffre de 20 000 manifestants, ca nous fait 0,16% de la population de la capitale.... De quoi faire trembler Poutine. MDR
        Pareil pour l’impact qu’auront les citoyens russes de la RPD et de la RPL (168 000) sur le futur vote, face au nombre d’habitants en Russie qui est de plus de 146 millions, soit un impact de 0,11%. De quoi changer la donne c’est sûr...
        Non mais sérieux les mecs arrêtez avec vos délires, vous vivez hors sol, hors réalité. Poutine n’a pas besoin des habitants du Donbass (0,11% de la population russe) pour faire passer les modifications constititutionnelles proposées, faut arrêter là.
        La parano ca se soigne très bien, le délire psychotique aussi.


      • The White Rabbit The White Rabbit 7 mars 14:58

        La psychiatrisation des opposants est une vieille tradition en Russie.
        Les droits de l’homme ? Laissez-moi rire smiley

        Poutine a estimé que les personnes participant à des actions de protestation non-autorisées devaient être prêtes à « croupir » en prison et à s’y faire tondre après leur arrivée. "Si vous n’avez pas reçu d’autorisation et que vous manifestez, alors oui, je vous en prie, allez-vous faire raser" en prison, a dit le chef d’État, avec un petit sourire, dans un entretien avec l’agence de presse russe TASS diffusé ce mardi. 

        "Pour vous reposer, pour vous détendre un peu« , a-t-il poursuivi. »Pour trois ou cinq ans ?", lui a demandé le journaliste de TASS Andreï Vandenko, auteur d’une série d’interviews organisée avec Vladimir Poutine pour ses 20 ans au pouvoir. « C’est au tribunal de décider », lui a répondu le maître du Kremlin, tout en ajoutant que la législation de "certains pays" prévoit que les participants à des actions de protestation non-autorisées « croupissent cinq ans ou dix ans en prison ». 

         

        Il devait avoir en tête ce qu’il se fait de mieux en matière de régime autoritaire.


      • Christelle Néant Christelle Néant 7 mars 15:25

        @The White Rabbit
        La psychiatrisation des opposants ou des gens qui l’ouvrent trop se fait en France. Commencez par balayer chez vous avant de critiquer un pays que vous ne connaissez pas. Et vous concernant ce n’est pas de la psychiatrisation d’opposant c’est de la qualification de propos manifestement délirants.
        Oui violer la loi, et donc manifester sans avoir déclarer la manif c’est violer la loi, ca vous envoie en prison. Quoi de bizarre ?
        Ah oui j’oubliais qu’en France y a plein de passe droits pour un paquet de catégories de personnes qui peuvent violer la loi en toute impunité. Désolée en Russie c’est pas comme ça. En Russie la loi c’est la loi. Закон есть закон comme disent les Russes. Et donc si vous ne déclarez pas votre manif ou que vous ne respectez pas le parcours prévu vous allez en prison. C’est normal. Ce n’est pas une violation des droits de l’homme. Les manifs de Navalny, pro-Nemtsov etc ont lieu sans problème, elles sont autorisées. Donc y a pas de violations des droits de l’homme ailleurs que dans votre tête. Et quand on prend ses fantasmes pour la réalité ca s’appelle du délire. C’est pourtant simple.
        D’ailleurs c’est simple puisque vous voulez parler de régime autoritaire, combien de mains et de pieds arrachées, et de gens éborgnés, ou tués dans les manifestations en Russie vs la France ? Allez-y le résultat vous promet une belle dissonnance cognitive.
        Ce que dit Poutine c’est que c’est la justice qui fixe la peine, comme dans tout pays démocratique où le pouvoir judiciaire est indépendant. Ce n’est pas Poutine qui fixe les peines de prison, ce sont les juges. Et ils font leur travail en Russie. Ne vous en déplaise.
        Vous parlez d’un pays que vous ne connaissez absolument pas. Vous vous enfoncez à chaque commentaire.


      • The White Rabbit The White Rabbit 7 mars 12:02

        Il est donc stratégique pour poutine de faire voter les territoires illégalement annexés à l’ukraine en leur distribuant à foison des papiers russes ! smiley


        • Christelle Néant Christelle Néant 7 mars 13:02

          @The White Rabbit
          Du grand délire à plusieurs titres. La Russie n’a rien annexé illégalement, vu que l’armée russe n’est pas dans le Donbass. De rune. Et de deux le nombre de citoyens russes dans le Donbass représente 0,11% de la population russe. Si ça c’est stratégique pour faire basculer le vote en Russie, c’est que vous ne savez pas ce que veut dire le mot stratégique.


        • The White Rabbit The White Rabbit 7 mars 14:59

          @Christelle Néant

          Délire...encore l’argument psychiatrique smiley

          Des manifs il y a en eu aussi à Saint-Pétersbourg pas qu’à Moscou.

          Les russes de 20 ans n’ont connu que poutine et veulent du changement pas un homme de paille aux prochaines présidentielles ou votre cher poutine ne pourra pas se représenter.

           

          S’il ne risquait la prison pour deviance politique et manif non permise, ne pensez-vous pas que l’expression du mécontentement populaire ne serait plus visible ?

           

          Art.13.2 de la constitution :

           

          "Aucune idéologie ne peut s’instaurer en qualité d’idéologie d’Etat ou obligatoire "

           

          Art.14.1

           

          La Fédération de Russie est un Etat laïc. Aucune religion ne peut s’instaurer en qualité de religion d’Etat ou obligatoire.

           

          Poutine veut juste inclure dieu dans ses réformes smiley

           


        • Christelle Néant Christelle Néant 7 mars 15:14

          @The White Rabbit
          Ce n’est pas parce que quelques jeunes de Moscou se laissent avoir par le discours de Navalny and co que c’est le cas de tous. Vous parlez de la Russie sans connaître la réalité du terrain. Ce qui donne un propos complètement déconnecté de la réalité. Et donc oui c’est du délire. Si vous me dites que le ciel est rose, je vous dis que vous racontez n’importe quoi. Si vous insistez et que vous me dites que vous êtes une mite en pullover je vous dis que vous délirez et c’est un fait. Pas la peine de jouer les victimes.
          Les gens en Russie peuvent manifester sans problème. La preuve votre manif pro Nemtsov a eu lieu. Ben oui. Encore du grand n’importe quoi. Il suffit de déclarer la manif comme en France. Les seuls fois où des gens ont été arrêtés c’est parce qu’ils ont manifesté ailleurs que là où le parcours était autorisé. Ca s’appelle violer la loi. Et donc c’est puni. Aucune violation des droits de l’homme là dedans.
          C’est en Ukraine que les gens finissent en prison pour « déviance politique » pas en Russie. Donc il n’y a aucune restriction du droit à manifester, donc le mécontentement populaire s’exprime. Et les Russes le font très bien quand c’est justifié. Il suffit de voir la réaction de la population et des journalistes, y compris ceux des médias d’état quand Golounov a été arrêté. Et ça a été efficace.
          Et concernant la mention de Dieu ce n’est pas Poutine qui seul a proposé cet amendement mais la commission qui a travaillé sur les amendements à proposer, et entre autre Sergueï Gavrilov : http://russiepolitics.blogspot.com/2020/03/quand-la-russie-entend.html
          Et ne vous en déplaise en Russie beaucoup de gens sont croyants, qu’ils soient orthodoxes, juifs, musulmans, ou païens. Donc une telle mention n’est pas si choquante que cela pour les Russes. Les Russes ne sont pas les Français. La laïcité à la Russe n’est pas l’anti-cléricalisme français.
          C’est ça le problème de l’ouvrir sur un pays que vous ne connaissez pas. Vous racontez n’imp.


        • The White Rabbit The White Rabbit 7 mars 15:23

          @Christelle Néant

          Ce que vous nommez « raconter n’importe quoi » est un extrait de la constitution russe concernant un état laïque. Faut se renseigner Christelle smiley

          Pas de ciel rose ?

          Faut sortir du bunker :
          https://www.google.fr/search?q=pink+sky&tbm=isch&ved=2ahUKEwjwkdbCx4joAhVYgaQKHVZKB9QQ2-cCegQIABAA&oq=pink+sky&gs_l=img.3..0l10.16015.20003..20362...0.0..1.1381.2848.5j1j0j1j0j1j0j1..... .0....1..gws-wiz-img.....0..0i67.CgLpXryTVWw&ei=pK1jXvCvJ9iCkgXWlJ2gDQ&bih=966&biw=1920


        • Christelle Néant Christelle Néant 7 mars 15:30

          @The White Rabbit
          Oui et votre extrait ne dit rien qui soit contraire à ce que je vous dis. La laïcité en Russie n’est pas la laïcité à la française. Pas la peine de venir avec vos coucher de soleil pour faire genre le ciel est rose, remplacez rose par violet à pois vert et votre truc ne marche plus. Les Russes ne conçoivent pas la laïcité comme les français. La plupart des Russes sont croyants. Ce n’est pas le cas en France. Les deux pays ont une histoire et une culture totalement différente. La laïcité à la russe n’est PAS la laïcité à la française. J’ai l’impression de parler à un môme de 5 ans.


        • Ouallonsnous ? 9 mars 00:01

          @Christelle Néant

          Bonsoir Christelle, je constate que vous êtes la cible d’un troll du genre de celui qui ne me quite pas depuis janvier. Ne répondez pas, ces troll sont mis sur le site d’Avox pour neutraliser la pertinence de nos articles et posts.

          Leur méthode réside dans la répétition du même contenu de mensonges, voir d’insultes qu’ils vont vous répéter jusqu’à ce que les échanges ne tournent qu’a rectifier leurs logorrhées mensongères.

          Le mieux consiste à ne pas relever leurs mensonges et leurs violations de la Charte du site puisque la modération renonce à les sanctionner !

          Bien à vous, Ouallonsnous ?


        • Christelle Néant Christelle Néant 9 mars 13:52

          @Ouallonsnous ?
          J’ai un paquet de trolls depuis mes débuts sur Agoravox. Contrairement à ce qu’ils peuvent dire je ne censure pas toute opinion opposée, je demande à la modération de faire appliquer la charte lorsque ca vire à l’attaque ad-hominem, aux insultes et à la diffamation, ce qu’ils ne se privent pas de faire. Ensuite ils viennent jouer les pleureuses et les victimes en me décrivant comme une horrible personne usant de la censure à tout va, alors qu’ils ont mérité leur punition.
          Je continuerai à procéder comme je le fais, replaçant l’église au milieu du village quand il faut et en faisant appel à la modération du site quand il faut aussI.


        • Guy19550 Guy19550 7 mars 23:27

          Au risque de me faire sortir et critiquer, je suis contre cela, j’estime en effet que les passeports russes donnés dans les républiques ne peuvent pas donner ce droit. En effet, jusqu’à présent ce passeport russe avait été donné pour des raisons humanitaires, c’est à dire que si les terroristes de Kiev attaquent violemment les républiques, que ceux qui veulent fuir les républiques peuvent trouver refuge en Russie pour des raisons humanitaires. Cela, je l’approuve pleinement, mais en donnant ce droit de participation, on semble oublier la raison humanitaire initiale et cela constitue un fait qui permet aux occidentaux de trouver une assise pour les critiques.

          De ce fait, ce droit de participation, il ne devrait pas en être question, avant une évolution sur le terrain qui soit favorable ou défavorable. Ce droit renforce une issue défavorable et est contraire aux accords de Minsk. 

          Ce droit peut devenir automatique dès que l’Ukraine refuse d’appliquer les accords de Minsk, mais pas avant une prise officielle de la chose.


          • Christelle Néant Christelle Néant 7 mars 23:48

            @Guy19550
            En fait le problème vient du fait que vous n’avez pas compris ce que recouvrait le terme humanitaire concernant la délivrance de ces passeports. Ceux qui veulent fuir en Russie le peuvent déjà avec les passeports de la RPD et de la RPL qui sont reconnus par la Russie.
            Si Moscou a décidé de donner la citoyenneté russe aux habitants du Donbass c’est parce que :

            1. Les passeports de la RPD et de la RPL ne sont pas reconnus internationalement et donc il fallait pallier au fait que Kiev ne fournit plus de documents d’identités reconnus à l’international, pour permettre aux gens de se déplacer librement, y compris hors Russie ;
            2. La citoyenneté russe est une sécurité pour les habitants du Donbass, puisque la constitution russe prévoit que le pays doit assurer la protection de ses ressortissants partout, ce qui servira d’épée de Damoclès une fois un certain seuil atteint en terme de % de citoyens russes pour décourager l’armée ukrainienne de toute vélléité d’offensive voir ici http://www.donbass-insider.com/fr/2019/04/30/politologue-toute-la-puissance-de-larmee-russe-defendra-le-donbass/
            Or, si la constitution russe prévoit de protéger ses ressortissants dans le Donbass, c’est qu’ils sont des citoyens russes à part entière et non de simples « Russes de papier ». Cela ne contrevient en rien aux accords de Minsk. Ces gens sont des citoyens russes de plein droit. Ils ont donc aussi le droit de vote. Les en priver serait une violation de leurs droits en tant que citoyens de la fédération de Russie.
            Expliquez moi en quoi cela serait-il contraire aux accords de Minsk ? Tout pays à le droit de délivrer des documents d’identité à ses citoyens vivant à l’étranger. Les accords de Minsk ne peuvent pas changer ce droit reconnu internationalement.
            Quant à l’évolution favorable ou défavorable de Minsk II, Zelensky lui même a dit au Guardian que si d’ici la fin de l’année la guerre n’est pas finie, Kiev passera au plan B... Le scénario chypriote est dans les cartons. Et Moscou le sait. La Russie n’a pas besoin d’une officialisation de la chose pour se comporter comme si c’était le cas.

          • Guy19550 Guy19550 8 mars 05:09

            @Christelle Néant
            Je maintiens pas de vote, car cela va donner des frictions qui s’opposent aux accords de Minsk. Pour le reste je précise aussi que l’Europe a déjà décidé de ne pas reconnaître les passeports délivrés par la Russie aux habitants du Donbass (j’ai vu cette news sur Tass). Ce passeport ne servira de ce fait qu’aux pays amis de la Russie en dehors du continent et en Russie évidemment également.
            Pour un vote, vaut mieux attendre que les terroristes de Kiev et/ou l’Europe lâchent les accords de Minsk. A partir de ce moment, le Donbass aura un dégré de liberté plus élevé de par la position des russes. Dès que les accords seront lâchés la guerre va probablement reprendre de plus belle, sauf que la Russie pourra intervenir de manière légitime.


          • Guy19550 Guy19550 8 mars 05:16

            @Guy19550
            Pour l’heure, les accords de Minsk demeurent la seule issue. Si les ukrainiens veulent en sortir et/ou l’Europe, que grand bien leur fasse. Moi je m’en tape personnellement, on passe alors à côté d’une régularisation win/win pour les deux parties en Ukraine. Et de plus en plus cette option se dessine comme ayant plus de chances que les accords de Minsk. La situation deviendra je pense comme en Georgie.


          • Christelle Néant Christelle Néant 8 mars 08:11

            @Guy19550
            Quelles frictions qui s’opposent aux accords de Minsk ? Quel point des accords de Minsk ce vote enfreint-il ?
            La position de l’UE est illégale du point de vue du droit international. Encore une fois les occidentaux ont ouvert la boîte de Pandore. Si par après la Russie décide de ne pas reconnaître les passeports français de telle ou telle région de France, les passeports allemands de plusieurs lands d’Allemagne, ou de gens qui ont reçu la nationalité française etc, les européens auront l’air fins. La liberté de changer de nationalité est inscrite dans le droit international. La position de l’UE, en refusant de reconnaître les passeports russes délivrés au Donbass, est donc une violation flagrante du droit international.


          • Guy19550 Guy19550 8 mars 20:02

            @Christelle Néant
            « Quelles frictions qui s’opposent aux accords de Minsk ? Quel point des accords de Minsk ce vote enfreint-il ?  »
            Les républiques sont encore des ukrainiens à l’heure actuelle, même si certains ont eu des passeports Russes en plus de leurs papiers ukrainiens. Les accords de Minsk visent la réconciliation des ukrainiens et les deux choses s’opposent, les frictions viendront de là Christelle. La Russie saborde les accords de Minsk si on passe au stade des votes. Vous pouvez bien sûr dire avec raison que les terroristes de Kiev sabordent aussi les accords de Minsk, mais jusqu’à présent les russes étaient toujours restés droit dans le leurs bottes. Cela va changer pour sûr, mais il ne faut pas faire cela avant que officiellement les accords de Minsk soient reniés.


          • Xenozoid Xenozoid 8 mars 20:12

            @Guy19550

            ça ne s’arrengera jamais,lá bas,peut être je me trompe mais la russie ne laissera pas(jamais) l’ukraine en l’état rentrer dans l’otan,de plus l’ukraine ne rentrera pas dans l’otan en l’état,match nul on laissera les néonazis ou ils sont pour foutrent la merde,le jour ou l’otan décide de la guerre on verra enfin a qui servent les neo nazis,mais ça on sait


          • Christelle Néant Christelle Néant 8 mars 20:21

            @Guy19550
            Vous confondez le territoire et les habitants. Le territoire peut être officiellement ukrainien mais habité par des citoyens russes. Je suis française, j’ai vécu en Belgique sans être belge, et je votais depuis là-bas pour les élections françaises. De la même façon que les Russes vivant en Ukraine doivent pouvoir normalement voter pour les élections russes. C’est un droit constitutionnel. Et cela ne contrevient absolument pas aux accords de Minsk, qui visent à réintégrer un territoire avec ses habitants. Mais il n’y a aucun point qui précise qu’ils doivent être ukrainiens.
            Les Russes ne sont pas des idiots. Poutine est un juriste. Les Russes sont légalistes comme vous ne pouvez pas l’imaginer. S’ils le font c’est que légalement ils sont droit dans leurs bottes.


          • Xenozoid Xenozoid 8 mars 20:39

            @tous
            j’ais ici une vidéo interview d’un neo nazi de kiev par un neo nazi pro kremlin hollandais,bien avant maidan,si vous voulez la voir je vous file l’adresse, en anglais...



          • Guy19550 Guy19550 7 mars 23:45

            Je ne partage pas l’avis de White Rabit pour autant, mais la Russie aurait du prendre une position neutre en cette matière, elle ne l’est pas et c’est la raison pour laquelle je suis contre.


            • Christelle Néant Christelle Néant 7 mars 23:49

              @Guy19550
              Neutre ? Ce sont ses citoyens. Le passeport va avec la nationalité. Et le droit de vote est le plus basique des droits d’un citoyen, garantit par la constitution. Voir mes explications ci-dessus.


            • Guy19550 Guy19550 8 mars 00:27

              Je maintiens ma position Christelle. Cependant ce n’est qu’au stade de disussions pour l’heure que ce droit est accordé et cela n’a donc rien à voir avec un droit strict. Tant que cela reste au stade des discussions, y a pas de problème, mais cela deviendra pénible par la suite s’il y a des votes, les gens des républiques peuvent discuter librement mais pas encore voter selon moi. Or d’après ce que j’ai lu, il n’est pas encore question de voter, mais simplement de discuter. 


              • Christelle Néant Christelle Néant 8 mars 07:59

                @Guy19550
                Non, relisez mon article svp. La commission électorale russe a confirmé que les habitants de la RPD et de la RPL pourront voter le 22 avril, et qu’ils auront un bureau de vote spécial dans la région de Rostov. C’est dit explicitement dans l’article.


              • Guy19550 Guy19550 8 mars 20:10

                @Christelle Néant
                Rostov est en Russie, encore heureux que le vote n’ait pas lieu à Donetsk !
                Vous voyez la différence ?

                Ne vous méprenez pas, j’ai du respect pour les républiques alors que pour Kiev, c’est déjà dans les toilettes que cela se passe. Je n’aimerais pas avoir à faire un autre constat dans le futur, mais si besoin en était, il sera fait. 


              • Christelle Néant Christelle Néant 8 mars 20:15

                @Guy19550
                Bien sûr que je vois la différence. Mais ca ne change pas le fait qu’ils pourront voter.


              • Guy19550 Guy19550 9 mars 19:05

                J’abandonne Christelle et heureusement qu’on n’est pas marié car dans ce cas on aurait des étincelles tous les jours. Je plaisante évidemment.

                J’aimerais bien voir l’avis de Nathalie sur le sujet, mais elle ne semble pas se prononcer. 

                Je continue cependant à suivre les événements. Il y a en ce moment du plus sérieux avec le virus « américain ? » en Chine. Voir les décisions françaises et surtout Italiennes.

                C’est mal barré pour les marchés et ceux qui ont tant espéré avec la Maidan, en prendront pour leur grade. L’Europe n’est pas un paradis comme certains pourraient le croire. 

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès