• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > International > Les illusions de l’investiture de Biden

Les illusions de l’investiture de Biden

L’investiture officielle de Biden a été largement saluée par les grands média, communiant dans un sentiment de passage du mal au bien, après les quatre années de l’extravagante présidence Trump. Mais le regard porté sur cette nouvelle administration, portée aux nues sans nuance, risque de provoquer de graves déconvenues dans les prochaines années, tant ses carences sont grandes.

 

Le président idéal pour le clan Trump

 Bien sûr, la présidence Trump a été totalement aberrante. L’ego boursouflé de ce président, qui a cassé toutes les règles et était davantage préoccupé par la communication que par réaliser concrètement ce qu’il avait promis, l’a poussé à des extrêmes qui devraient théoriquement mettre un terme définitif à sa carrière politique. Même sa guerre commerciale avec la Chine était largement superficielle, comme le montre la remontée du déficit commercial entre les deux pays, à plus de 300 milliards de dollars en 2020, proche de ses sommets historiques. Même si son opposition au confinement à l’européenne pouvait avoir du sens au regard de la culture états-unienne, sa gestion globale de la crise sanitaire, comme pour tout le reste, a été trop erratique, un Jupiter très mal élevé et incompétent.

 Pourtant, chose insuffisamment répétée, il n’a perdu que sur le fil, mobilisant des millions d’électeurs de plus qu’en 2016, rassemblant davantage de citoyens qu’Obama en 2008 et en 2012, ne perdant que de quelques dizaines de milliers de voix dans trois Etats, sur plus de 150 millions de votes exprimés  ! Non seulement la fracture du pays est profonde, mais elle se situe juste à la frontière d’une majorité électorale. Si le trumpisme a été défait, il ne l’a été qu’avec une marge extrêmement faible, ce qui signifie que Biden et les Démocrates ne sont vraiment pas en position de force et pourraient perdre, dès 2022, leur majorité au Sénat ou au Congrès. Et si Biden a raison de vouloir s’adresser à tous et rassembler les Etats-Unis, ses premiers pas ne me semblent vraiment pas prendre la bonne direction.

 Car l’administration Biden ressemble à s’y méprendre à l’administration Obama, qui a enfanté politiquement la victoire de Trump en 2016. Les Démocrates semblent faire comme si la présidence Trump n’avait été qu’un moment aberrant, sans se remettre le moins du monde en question. Même si l’attitude de Trump le 6 janvier a été irresponsable, s’embarrasser d’une procédure de destitution d’un président déjà parti me semble assez effarant. Cela l’est dans la gestion des priorités, parce que l’agenda de ce qu’il y a à faire est déjà très chargé. Mais surtout, cela hypothèque définitivement la réconciliation nationale professée par Joe Biden. N’est-il pas contradictoire de vouloir rassembler le pays et destituer Trump ? Ses 74 millions d’électeurs n’y verront qu’une vendetta revancharde qui les renforcera dans leurs idées. Et la censure de Trump par les GAFA vient sans doute aggraver le phénomène.

 Car le rassemblement à la Biden, c’est le vieux discours démocrate qui consiste à s’adresser à tous les publics individuellement, en fonction de leurs origines ou orientations sexuelles, le communautarisme comme succédané aux idées sociales pour des Démocrates qui ne remettent pas en cause un système économique injuste. La description de l’administration Biden par Le Vent Se Lève est à ce titre extrêmement éclairante. C’est la même équipe qui a créé un espace politique pour le trumpisme en 2016 et qui pourrait bien le lui conserver à l’avenir. Avec du recul, l’absence de remise en question des Démocrates est stupéfiante. Ils n’ont rien changé au logiciel perdant de 2016 et semblent incapables de réfléchir aux raisons pour lesquelles Trump a pu gagner. Bien sûr, ils ont repris le pouvoir, mais la prochaine fois, ils seront les sortants. Et l’opposition pourrait bien aller au trumpisme…

 A ce titre, il est totalement effarant d’entendre le nouveau locataire de la Maison Blanche parler de « mener le monde  » ou dire qu’il veut refaire « des Etats-Unis la grande force du Bien dans le monde  ». Comment oser tenir un tel discours près de 20 ans après l’Afghanistan et l’Irak, où ce prétendu Bien n’a apporté que chaos, désolation et des morts par centaines de milliers  ! Comment parler de « Bien dans le monde  » pour un pays qui choisit arbitrairement d’affamer des pays qui lui sont hostiles, au-delà du raisonnable et de ce qui devrait être humainement acceptable, à Cuba ou au Vénézuela. Pire, les Etats-Unis parviennent à imposer à trop de pays dans le monde de suivre leur politique, par l’extraterritorialité de leur droit, qui en fait des tyrans ! Au moins, les Etats-Unis de Trump avaient moins la prétention d’imposer leur ligne à la planète entière. Le (relatif) isolationnisme a des vertus, comme le découvriront ceux qui célèbrent un peu trop un président qui pourrait bien être plus dur pour les pays européens

 Bien sûr, le spectacle de l’investiture était réussi, pour qui s’en accomode pour une cérémonie politique. Mais en refusant de se remettre en question et en poursuivant les mêmes politiques qu’Obama, Biden créé les conditions idéales pour que le trumpisme perdure. Théoriquement, c’est aberrant, mais le scrutin de novembre montre qu’il ne faut pas sous-estimer le président sortant…

 

 Deux très bon papiers à lire, pour sortir échapper au Fan de Biden superficiel et léger :

 


Moyenne des avis sur cet article :  3.85/5   (13 votes)




Réagissez à l'article

23 réactions à cet article    


  • Séraphin Lampion Séraphin Lampion 23 janvier 10:46

    Résumé : les néocons, Soros et les LGBT sont revenus à la surface en mettant la tête sous l’eau aux libertariens, à Bannon et aux créationnistes.

    Peu importe quelle secte est à la tête de l’empire : dans les colonies que nous sommes, seuls les perroquets, les singes et les chiens galeux suivent de près les nuances des discours officiels pour naviguer dans un sens favorable à leurs carrières. Pour les autres, c’est toujours, et de plus en plus, la galère.


    • osis 23 janvier 13:06

      @Séraphin Lampion

      C’est écrit, avant 6 mois, nouveaux bombardements, nouvelles guerres...
      C’est le funeste destin de l’empire du mal.


    • Bah, suffit de reparler de l’affaire Epstein et du Prince Andrew.... Pour le moment : couche-couche panier. Les affaires sortent toujours à un certain moment,... bien calculé. LES LGBT,... beaucoup ont voté pour Trump. La prostitution, cela rapporte.


      • Attila Attila 23 janvier 11:20

        Les classes populaires américaines ont très bien compris le jeu des « Démocrates » et des « Républicains ». Trump est arrivé là-dedans avec un discours qui a suscité l’espérance de ces classes populaires : il a été élu.

        En fait, les électeurs se sont rabattus sur Trump faute d’une offre politique suffisante. L’électorat existe, il ne manque plus qu’une candidature à la hauteur.

        .

        On a une situation proche en France. Christophe Guilluy a montré dans « La France périphérique » que les classes populaires n’avaient plus de parti politique les représentant. Elles se réfugient dans l’abstention et dans le vote FN qui est un leurre.

        Comment faire émerger une candidature intègre au service des français, avec du sérieux et de la compétence en plus ?

        .


        • Aita Pea Pea Aita Pea Pea 23 janvier 11:23

          @Attila .

          Annie Dingo !


        • Séraphin Lampion Séraphin Lampion 23 janvier 11:34

          @Attila

          « Comment faire émerger une candidature intègre au service des français, avec du sérieux et de la compétence en plus ?  »

          La réponse est dans le paragraphe précédent de ton commentaire : quand elles seront représentées par un parti politique fort.
          Seulement voilà, un parti politique, ce n’est pas une compagnie d’assurance à laquelle il suffit de cotiser pour couvrir les risques, fournir l’assistance et prendre en charge les sinistres. Il faut une base qui s’implique et qui représente une force pour le faire vivre.
          La logistique des « partis » type « démocrate » (PS et LREM en France) ou « républicain » (LR et RN en France) est assurée par d’autres ressources que celles de la base : des lobbys puissants, des banques et des multinationales financent leur accession aux manettes politiques pour qu’ils prennent des mures favorable à leur business. L’illusion de choix donnée par l’alternance n’est que le reflet des rivalités entre ces groupes de pressions.
          Qu’il s’agisse des centrales syndicales ou des partis politiques, les mêmes dérives expliquent leurs évolutions : les permanents sont devenus des professionnels qui gèrent autre chose que ce qu’ils affichent.


        • Attila Attila 23 janvier 11:39

          @Séraphin Lampion
          Je suis d’accord, surtout là :
          Seulement voilà, un parti politique, ce n’est pas une compagnie d’assurance à laquelle il suffit de cotiser pour couvrir les risques, fournir l’assistance et prendre en charge les sinistres. Il faut une base qui s’implique et qui représente une force pour le faire vivre. "
          Mais il faut quand même un noyau au départ pour que la mayonnaise prenne.

          .


        • Jonas Jonas 23 janvier 11:29


          «  A ce titre, il est totalement effarant d’entendre le nouveau locataire de la Maison Blanche parler de « mener le monde  »  »

          Et combiné au programme politique de discrimination et de hiérarchie des races du nouveau président,« Notre priorité ira vers les entreprises détenues par des Noirs, Latinos, Asiatiques, Indiens », il ne fera pas bon être blanc dans l’Amérique indigéniste de Joe Biden.


          • microf 25 janvier 11:59

            @Jonas

            " il ne fera pas bon être blanc dans l’Amérique indigéniste de Joe Biden.

            "

            Pourquoi il ne fera pas bon d´être Blanc dans l´Amérique ?

            Qui détient le Pouvoir dans les Amériques ? N´est-ce pas les Blancs.

            Joe Biden est quoi ?

            N´est-ce pas un Blanc. 

            Et vous pensez que ce Blanc Joe Biden va donner le pouvoir aux Noirs, aux Indiens, aux Asiatiques ?


          • Odin Odin 23 janvier 13:15

            Bonjour,

            « Car le rassemblement à la Biden, c’est le vieux discours démocrate qui consiste à s’adresser à tous les publics individuellement, en fonction de leurs origines ou orientations sexuelles, le communautarisme »

            La preuve en image surtout avec Rachel Levine, secrétaire adjointe à la santé, elle est très représentative du progressisme. Espérons que cela ne donne pas des idées à notre freluquet smiley  

            https://fr.timesofisrael.com/qui-sont-les-juifs-que-biden-a-nommes-a-des-postes-importants/

             



              • Florian LeBaroudeur Florian LeBaroudeur 23 janvier 16:14

                « Ils n’ont rien changé au logiciel perdant de 2016 et semblent incapables de réfléchir aux raisons pour laquelle Trump a pu gagné. »

                Pourquoi changer quand on est convaincu du bien fondé de ses actions ? 

                Un croyant ne remet jamais en cause le bien fondé de ses croyances, et même quand elles sont malmenés, ça ne peut être que l’œuvre du mal qu’il s’agit de combattre à tout prix quitte à faire du mal en retour au nom du bien.

                Si 74 millions de personnes n’ont pas donner leur voix au camp du bien, ce n’est parce que les croyances ne fonctionnent pas, c’est parce que 45% des Américains sont possédés par le diable qu’il s’agit de leur ôter grâce à la puissance bienfaisante du bien qui ne peut être en aucun cas remise en cause.


                • slave1802 slave1802 23 janvier 17:41

                  @Florian LeBaroudeur

                  Et bien entendu, vous vous torchez avec les 81 millions de voix contre Trump.

                  Ah c’est vrai j’oubliais, au moins 10 millions de faux bulletins Biden, aucun faux Trump comme le démontre tous les procès en cours...

                  En 2016, Trump n’avait récolter que 63 millions de voix. Les 11 millions en plus cette année sont pour vous tout à fait normale
                  En 2016 toujours, Hillary CLINTON avait reçu 66 millions de voix et avait malgré reconnu sa défaite...mais c’est les démocraties les mauvais joueurs et tricheurs...


                • Florian LeBaroudeur Florian LeBaroudeur 23 janvier 17:50

                  @slave1802

                  Je faisais de l’ironie


                • Furax Furax 23 janvier 18:50

                  @slave1802
                  Plus personne ne parle de fraudes, il ne s’est rien passé !
                  Fraudes, corruption, censure, propagande...le progressisme en marche !


                • Furax Furax 23 janvier 19:27

                  L’ambassade US s’est permis de « guider » les manifestants en faveur du

                  PREMIER OPPOSANT à Poutine.

                  La réponse des Russes est magnifique :

                  https://fr.sputniknews.com/international/202101231045121193-zakharova-les-diplomates-us-devront-sexpliquer-sur-la-publication-ditineraires-dune-action/

                  Citons la conclusion :

                  « L’ensemble de la planète a vu votre gouvernement transformer la protestation pacifique en « non-pacifique » quand la police a commencé à tirer sur les manifestants. […] Puis le gouvernement américain a qualifié l’action des manifestants pacifiques américains d’"attaque contre la démocratie". L’hypocrisie est un outil de la diplomatie américaine qui est devenu particulièrement dangereux pendant l’épidémie de Covid », a déclaré le ministère russe des Affaires étrangères.« 

                  Rappelons que, lors des élections en Russie, Poutine »pèse« environ 60%, le représentant du Parti Communiste 25% et les autres se partagent le reste (le »principal opposant" se situe à 2%.)

                  Les néocons US ou d’ailleurs (hein Glucksman !) doivent financer le PC !


                  • ETTORE ETTORE 24 janvier 00:03

                    Ah mince ! C’était une «  investiture » ?

                    Zut ! Et moi qui pensait avoir assisté à un ....enterrement !

                    Mais alors ? Il n’est pas mort, le vieux ?

                    C’est con quand même, je le trouvais chouette ce parterre de drapeaux !

                    Je me suis même dit...Tiens ? Ils ne mettent plus de croix sur les tombes !

                    Bon, ben...On vas attendre encore un peu .


                    • julius 1ER 24 janvier 01:08

                      . Si le trumpisme a été défait, il ne l’a été qu’avec une marge extrêmement faible

                      selon le Washington Post ,Trump c’est plus de 30 000 fakes en 4 ans 20 mensonges ou altérations en moyenne par jour..... et il y en a encore pour lui trouver des qualités c’est du déni de réalité !!!


                      • Julien30 Julien30 25 janvier 11:36

                        @julius 1ER
                        « 20 mensonges ou altérations en moyenne par jour » 
                        Pourquoi pas 200 tant qu’on y est ? Et le Washington Post combien de mensonges, en particulier à propos de Trump ?


                      • Mervis Nocteau Mervis Nocteau 24 janvier 12:16

                        Les activistes sont des plaies.


                        • SPQR Sono Pazzi Questi Romani SPQR Sono Pazzi Questi Romani 25 janvier 19:00

                          Les français ha ha ha ha !

                          Bande naze si le prochain candidat à l’élection présidentielle française en 2022 , fait la promesse de supprimer les impôts sur le revenu . !

                          En 2023 plus personne ne paie d’impôt sur le revenu .

                          Cette suppression Trump la souhaitait , à votre avis pourquoi ?

                          Croyez vous que la suppression des impôts sur le revenu est motivé pour la même raison en France que aux USA ?

                          Un petit coup de pouce, la France est une république .

                          Mais les USA c’est quoi ?

                          Un autre coup de pouce, Washington DC n’est pas un état  !


                          • ETTORE ETTORE 25 janvier 19:58

                            Naaaan, mais, hier soir, in the télévisionneuse....

                            Présentation des prétendus :

                            Candid-Tats de la gôôôche....

                            Tous prêts, puisque ils ont entendu la voix des Français qui les réclament :

                            Taubira,

                            ( dites quand même, création de je ne sais combien de blogs de soutien...

                            mais bon, peut être par le même individu.) Elle est prête à aller au charbon ! Si c’est une simple histoire de couleur..

                            Hiiiiiii dalgo  ! 

                            A mon avis, va y avoir distribution de vélos gratos , attendez avant d’acheter le vôtre, si cela ne vous dérange pas que le trombinoscope de la Mairesse

                            (qui a dit Marâtre ? Sortez !) tourne sur vos rayons.

                            Montebourg !

                            Ahhh ! le re-localisateur précoce . Passé au miel Français, il compte bien se faire tartiner les trous de sa politique de développement durable !

                            De VILLIERS !

                            Toutes ses chances, vu que la France est devenue un puits de fous !

                            Hollande  ! 

                            si, si, Le fromage mou, veut se perfectionner dans les scooter/taxi, et estime qu’il est l’égal des autres....Niveau expérience !LOL !

                            Sérieux ? Vous n’avez pas peur....vous ?

                            Moi, SI !

                            Bon..Dites, on vas attendre les autres qui cheminent sur le chemin de Damas !


                            • SPQR Sono Pazzi Questi Romani SPQR Sono Pazzi Questi Romani 26 janvier 09:02

                              L’entreprise,

                              REPUBLIQUE FRANCAISE PRESIDENCE - 75008

                              https://www.societe.com/etablissement/republique-francaise-presidence-10000001700010.html

                              Comme les corporations Washington DC, Londre et le Vatican .....Lex fori

                              https://stateofglobe.no/2011/05/21/washington-dc-city-of-london-og-vatikanet-er-egne-stater/

                              L’Opacité entretenue , la fainéantise intellectuelle encouragée avec ces deux objectifs permanent ....

                              Il est possible de faire sa vie comme une valise , un abruti, une andouille célèbre ....

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON



Publicité



Les thématiques de l'article


Palmarès



Publicité