• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > International > Les politiciens ukrainiens en état choc face à la situation en (...)

Les politiciens ukrainiens en état choc face à la situation en Afghanistan

Suite au chaos engendré en Afghanistan par le retrait des États-Unis, il semble que certains politiciens ukrainiens commencent à comprendre que la même chose les attend, provoquant une onde de choc dans le monde politique à Kiev.

JPEG

Sans surprise, certains politiciens ukrainiens, comme l’ancien ministre ukrainien des Affaires étrangères, Pavel Klimkine, essayent de se rassurer autant qu’ils essayent de calmer la population ukrainienne, en déclarant que l’Ukraine peut éviter le même sort que l’Afghanistan en restant un « allié fiable et fort » des États-Unis.

L’ancien ministre essaye de faire croire que l’Ukraine ne subira pas le même sort que l’Afghanistan car « nous, Ukrainiens, avons montré ce qu’est l’esprit de combat », alors que « les Afghans n’en sont pas capables, malgré les équipements et les armes ».

« La conclusion pour nous devrait être très simple : les États-Unis apprécient les vrais alliés, fiables et forts. Qui ne se rendent pas. Mais en même temps, ils ne pardonnent jamais la corruption et l’incapacité à être fort et à atteindre des objectifs. Ils n’aident que ceux qui se battent pour eux-mêmes, et l’Afghanistan est un autre exemple. C’est une chose à laquelle il faut réfléchir  », a-t-il écrit sur sa page Facebook.

Quand on voit combien de désertions il y a eu dans l’armée ukrainienne depuis le début de la guerre dans le Donbass, et combien de soldats ukrainiens en Crimée ont décidé de rejoindre l’armée russe en 2014, la déclaration de Klimkine sur l’esprit combatif des soldats ukrainiens a de quoi faire rire à gorge déployée.

C’est d’ailleurs sur un ton très enjoué que l’avocate ukrainienne Tatiana Montiane a répondu à Klimkine, en assurant à la « poubelle génétique nazie » que peu de politiciens ukrainiens auront le temps de fuir l’Ukraine (contrairement au Président Ghani qui a réussi à fuir l’Afghanistan avec une énorme quantité d’argent), et que la plupart finiront pendus le long les routes.

«  Klimkine, petit chat ! Quand les Yankees finiront par vous jeter comme de la verroterie, peu d’entre vous auront le temps de fuir l’Ukraine. La plupart d’entre vous seront pendus à des poteaux télégraphiques le long de champs sans fin. Tu imagines ? Des rangées interminables de Maïdanoutes [gens ayant fait le Maïdan – NDLR], la tête couverte d’une casserole, pendus à des poteaux le long des routes… Médite sur cette image, salopard ! Bientôt, cela deviendra une réalité ! », a écrit Montiane sur sa chaîne Telegram.

Mais si Klimkine se veut rassurant publiquement, il semble qu’à Kiev certains comprennent que la menace brandie par Tatiana Montiane n’est peut-être pas si éloignée de la réalité, comme l’a souligné le politologue Vladimir Karassiov sur sa chaîne Telegram.

« La situation en Afghanistan a choqué les politiciens ukrainiens. Ils estiment à juste titre que l’Afghanistan était un partenaire plus proche des États-Unis que l’Ukraine. Les Américains ont investi plus d’argent en Afghanistan et ont ouvert plus de bases militaires, mais… Vint le moment où Washington décida de mettre fin à la mission. Le monde entier a vu comment les alliés d’hier des États-Unis ont été tout simplement abandonnés à leur sort. Les politiciens ukrainiens ont été horrifiés de voir ce qui les attendait après le départ des Américains. Et tous ceux qui sont impliqués dans le bombardement des villes du Donbass, dans l’incendie d’Odessa et dans la terreur contre les activistes russes en Ukraine devront rendre des comptes », écrit le politologue.

Pour appuyer ses dires, Karassiov a cité des propos tenus par un propagandiste pro-Bandera de la télévision ukrainienne dans le fumoir de la Verkhovna Rada.

« Si les États-Unis ont abandonné leur gouvernement en Afghanistan si facilement, ils nous abandonneront sans même prévenir. Et que se passera-t-il lorsque les séparatistes entreront dans Kiev ? Je ne veux même pas y penser », a déclaré le propagandiste ukrainien.

Si ce propagandiste ne veut «  même pas y penser  », il faudra pourtant « y réfléchir  » et «  il faudra rendre des comptes », comme l’a souligné Karassiov en conclusion de son post.

Pendant sept ans, ceux qui, en Ukraine, ont enclenché et soutenu la russophobie et la machine de guerre contre le Donbass ont cru qu’ils bénéficiaient d’une immunité totale grâce à la protection des États-Unis. Ce qui s’est passé en Afghanistan vient de prouver aux politiciens ukrainiens que Washington, non seulement les abandonnera un jour, mais aussi ne les aidera pas à s’enfuir ! Et à l’idée de devoir rendre des comptes pour tous leurs crimes il semble que certains soient déjà en panique.

Christelle Néant

Voir l'article sur Donbass Insider


Moyenne des avis sur cet article :  4.69/5   (26 votes)




Réagissez à l'article

22 réactions à cet article    


  • Clocel Clocel 18 août 09:27

    Le retour du réel...


    • Aimable 18 août 09:37

      @Clocel
      Il y a de quoi pleurer de s ’être fait couillonner par des Américains camouflés en miroir au alouettes .


    • Clocel Clocel 18 août 09:44

      @Aimable

      America è mobile...

      Bienvenue au club... Des cocus.


    • Rita 19 août 23:26

      @Aimable
      Etre ennemi des US peut être dangereux.
      Etre ami des US peut être mortel.


    • bouffon(s) du roi bouffon(s) du roi 18 août 10:39

      L’USAID (Agence des États-Unis pour le développement international) finance et arme les talibans, ce n’est pas la Chine ou la Russie comme le dit la fake news de l’opp psi de Cheltenham. Les talibans ont été activés pour sauver Lockheed Martin et Bae Systems. Le Congrès nord-américain et le Parlement britannique exigeront des perceptions élevées d’impôts pour une guerre coordonnée par leurs départements agricoles et scientifiques ».

      En septembre 2020, l’USAID a commencé à armer et à financer les talibans afghans ; ce qu’ils ont déclaré comme une négociation de paix , est encore une fois l’une des milliers d’opérations psi opps pour les médias et les informations diffusées par Cheltenham pour l’ouest.

      Usaid est le département américain de l’Agriculture dirigé par Monsanto et l’armée privée Blackwater.

      ICI



      • bouffon(s) du roi bouffon(s) du roi 18 août 11:11

        @Clocel

        et oui ^^


      • Clocel Clocel 18 août 11:18

        @bouffon(s) du roi

        Merde ! On s’est encore fait sniper ! smiley


      • Germain de Colandon Germain de Colandon 18 août 14:21

        Heureusement, Macrotte va les accueillir à fesses... heu... à bras ouverts !


        • Guy19550 Guy19550 18 août 14:58

          Je ne demande qu’une chose, c’est que le couillon de l’Europe ne dise plus un mot sur l’Afganistan car à cause de lui on risque de ramasser des terroristes en Belgique alors qu’en se taisant, ils iront en France et en Allemagne. Pour le reste je suis satifait pour le sort des armes là-bas qui ont été saisies. C’est gratuit et utile pour virer les collabos. 

          Ceci dit, ce n’est sûrement pas gai pour les femmes là-bas en ce moment.


          • Darks67 Darks67 25 août 18:00

            @Guy19550
            Pffff quel bande de faux cul ceux qui parlent des sorts des femmes afghans, comme si c’était mieux dans d’autres pays comme l’Arabie saoudite pour ne cite qu’eux.


          • filo... 18 août 17:02

            Il faut que les ukrainiens comprennent que les américains sont prêts à se sacrifier, pour eux, mais seulement jusqu’à dernier ukrainien et pas plus loin !


            • toyet 18 août 17:12

              La revanche de Nestor Makhno, la partition de l’Ukraine en vue. Merci aux zéropéens, on comprend mieux la petite lettre de Poutine. 


              • Jean Dugenêt Jean Dugenêt 18 août 17:32

                L’AGIMO, et les organisations de l’UIT-QI et de la LIT-QI, soutiennent la résistance afghane et se félicitent de cette cuisante défaite de l’impérialisme américain et de ses institutions comme l’Union Européenne. Nous soutenons sans hésitations la résistance du peuple afghan pour expulser les troupes des envahisseurs et les institutions de l’impérialisme (qu’elles soient nord-américaines, européennes ou « mondiales »). Cependant, notre soutien ne signifie aucunement que nous soutenons le gouvernement ultra-réactionnaire des talibans. Nous comptons qu’il y aura nécessairement une résistance populaire importante contre ce nouveau gouvernement. Nous anticipons notre rejet de toute action répressive à l’encontre des femmes et du peuple afghan en général. Ce sont les travailleurs afghans qui méritent la solidarité internationale pour lutter pour leur indépendance et reconstruire leur pays sans envahisseurs et sans dictatures théocratiques d’où qu’elles viennent. La solidarité est également nécessaire avec les millions de réfugiés afghans qui sont discriminés et exploités en Asie et en Europe, afin qu’ils soient acceptés comme migrants d’un pays détruit par l’impérialisme, avec tous leurs droits sociaux, notamment le droit au travail.


                • filo... 18 août 17:57

                  Les américains depuis toujours sont une nation « valeureuse, pilier de la démocratie dans le monde et défendant sans relâche des libertés. »

                  Se croyant investis d’une mission messianique ils cherchent à imposer « leurs valeurs et leur démocratie »

                  Ce qu’ils disent du moins ?

                  La réalité est tout autre, ils sèment partout la désolation et la mort avec leurs guerres incessantes. 

                  A l’origine, lors de la création des USA il avait 5% des gens normaux honnêtes à la recherche d’un vie meilleure et es autre 95% ce sont des bandits et bagnards sortis des prisons mis de force sur les bateaux et envoyé aux Amériques.

                  Ces gens là étaient très rapidement fatales au 20 millions d’amer-indiens, habitant depuis toujours ces lieux.

                  En moins d’un siècle de la conquête de Far Ouest il ne restaient à peine 600’000 âmes. Ce fut le plus grand génocide dans l’histoire de l’humanité.

                  Et maintenant c’est eux qui nous font la leçon de morale. Plus que risible !

                  En 250 ans d’existence ils ont menaient plus de 240 guerres de part le monde. Ils ont tués avec un cynisme sans bornes des millions de gens innocents.

                  Leur but (non avoué) en réalité c’est le pillages des richesses naturelles des pays envahis !

                  Savez-vous que si le monde entier vivait de même manière et sur le même niveau de vie que les américains, en 5 ans nous aurions épuisés toute les richesses naturelles de notre planète Terre ?

                  Leurs agences secrets CIA, NSA etc. ont encore aujourd’hui des départements dans lesquels le personnels est payé pour inventer toujours des nouvelles initiatives qui provoqueront dans le mondes un maximum des nuisances et des misères !

                  Presque incroyable, oui !

                  Les USA sont la personnification du mal ; le mal est conçu, crée et répandus sur le monde par eux.

                  Si on supprime les USA et les religions (toutes les religions sans distinction) en mois de deux générations nous pourrions créer un monde parfait.

                  Alors pourquoi ne pas le faire ?

                  Commençons immédiatement.


                  • roman_garev 18 août 18:27

                    @filo..
                    D’ac sur tous les points, sauf les religions.
                    J’étais même très étonné en voyant la religion paraître (sans cause visible) vers la fin de votre poste, jusque-là tout à fait raisonnable.

                    Je vous signale que la seule force réellement capable dans le monde actuel de « supprimer les USA » au cas de nécessité, c’est la Russie. Tous les autres moyens ne peuvent apparaître que dans les rêves.

                    Et la Russie ne rejette guère les religions. Juste au contraire, elle vient d’inclure « la Foi en Dieu, nous transmise par nos ancêtres » dans sa Constitution (article 67). On considère que les principes du moral humain, énoncés dans toute vraie religion, seules permettent de faire face à la déshumanisation totale régnant aujourd’hui dans le monde jadis appelé « civilisé ».


                  • xana 18 août 19:39

                    @roman_garev
                    Et c’est même pour moi un point important de désaccord avec le gouvernement russe.
                    Même si je comprends bien les raisons de leur choix.


                  • roman_garev 18 août 20:49

                    @xana
                    Bonjour.
                    Je n’arrive pas à comprendre de quoi s’agit-il dans votre point de désaccord.


                  • Guy19550 Guy19550 18 août 23:01

                    @roman_garev

                    Sans doute le troisième parapraphe, la Russie n’accepte pas à la base toutes les religions, puisque le besoin existe d’en ajouter dans la constitution. Et que dire des témoins de Géova par exemple. Je ne sais pas si ce sont les mêmes en Russie que chez nous, mais je me souviens de mon père à une certaine époque qui remonte à plus de 30 ans en arrière. Il avait ouvert la porte pour aller à la rencontre de la personne, qui s’est présentée comme un témoin de Géova une fois rentrée. S’il avait su, il n’aurait pas ouvert la porte, mais là c’était trop tard et la dame est rentrée. Après avoir écouté la dame quelques instants, il a dit qu’il avait un contrat avec le diable et qu’elle devait faire attention à ce qu’elle disait, là-dessus la dame est sortie à toute vitesse. Mon père avait des yeux foudroyants quand il sentait que cela lui devenait utile.

                    La dame n’a pas apprécié du tout l’humour de mon père. Il savait en effet rester hyper sévère du regard comme quelqu’un de fâché tout en plaisantant.


                  • Guy19550 Guy19550 18 août 19:46

                    Je crois que l’inventeur de la religion (je suis athée je le rappelle) se retournerait dans sa tombe s’il voyait ce qui se passe actuellement. La religion est nécessaire pour une partie des gens, mais pas tous. L’homme a trouvé ce moyen pour avoir un certain impact sur les populations et chacun a subit avec cela une certaine évolution.

                    Une religion ne peut autoriser que l’on tranche la tête à quelqu’un par exemple, somme toute cela doit créer les notions de bien et de mal. En principe toutes les religions sont bonnes car pour la plupart, on fait la différence entre le bien et le mal. Il y a cependant des exceptions à cela et je ne suis pas disposé à les accepter. La séparation des pouvoirs est une bonne chose, mais trop souvent, je vois encore que des gens de la hierarchie abusent de leur autorité religieuse. Le double langage est encore bien présent.


                    • Doume65 20 août 00:09

                      Il y en a qui s’étonnent encore ? Allez demander au Kurdes, par exemple, comment les ricains lâchent leurs idiots utiles.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON



Publicité



Les thématiques de l'article


Palmarès



Publicité