• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > International > Les soldats ukrainiens utilisent des armes françaises contre le (...)
#55 des Tendances

Les soldats ukrainiens utilisent des armes françaises contre le Donbass

Dans une vidéo publiée sur TikTok, les montrant en train de violer le cessez-le-feu dans le Donbass, des soldats ukrainiens révèlent par accident qu’ils ont en leur possession des armes françaises. Des armes dont la présence est d’autant plus dérangeante que la France est garante des accords de Minsk, et donc de la résolution pacifique du conflit.

JPEG

L’analyse des nombreuses vidéos publiées sur TikTok par les soldats ukrainiens stationnés dans le Donbass, les montrant en train de tirer, permet non seulement de confirmer que ces derniers violent le cessez-le-feu, mais aussi parfois de découvrir des informations encore plus intéressantes.

Ainsi, le 20 novembre 2021, une vidéo montrant des soldats ukrainiens tirant au fusil mitrailleur, puis au lance-roquette, a été publiée sur TikTok.

 

Les soldats visibles dans la vidéo sont des soldats de la 128e brigade d’assaut de montagne de l’armée ukrainienne, comme le montre le chevron visible sur celui de droite, qui tire au lance-roquette.

Chevron - 128e brigade des FAU

De prime abord la vidéo peut sembler assez banale, les gars se filment en train de tirer sur fond de chant pro-ukrainien. Les mots-clés associés à la vidéo montrent que le compte qui l’a publiée appartient à un néo-nazi ukrainien, puisqu’à côté du fameux « Gloire à l’Ukraine » on a droit à « Bandera notre père ». Quand on s’attribue comme père spirituel un collaborateur des nazis, il y a peu de doutes sur l’idéologie de la personne qui l’a fait. Les mots clés indiquent aussi que la vidéo a été filmée dans la zone de l’Opération des Forces Interarmées, c’est-à-dire dans le Donbass.

Non, là où ça devient vraiment intéressant, c’est lorsqu’on regarde les détails de la vidéo de plus près. En effet, à 3 secondes, puis à 6 secondes on voit clairement sur la gauche de l’image un lance-roquettes qui ne ressemble pas au RPG, ni au Javelin, que l’Ukraine se vante désormais d’avoir utilisé pour la première fois dans le Donbass. Non, le lance-roquettes visible entre les deux soldats ukrainiens de la photo, n’est nul autre qu’un APILAS : un lance-roquettes antichar français !

APILAS

En clair, cette vidéo montre que les soldats ukrainiens stationnés dans le Donbass ont à leur disposition des armes françaises ! La question qui se pose immédiatement, est de savoir comment ils les ont obtenues.

Soit les soldats ukrainiens stationnés dans le Donbass ont pu obtenir ces armes françaises des djihadistes venant de Syrie (et là aussi la question se pose de savoir comment eux ont pu les obtenir) via les liens entre les néo-nazis ukrainiens et les terroristes islamistes, soit la France a secrètement vendu ces armes à l’Ukraine, en violation complète de son rôle de garant des accords de Minsk.

Car la France ne peut pas être à la fois garante des accords permettant une résolution pacifique du conflit, et fournir aux soldats ukrainiens des armes françaises, qui ne font qu’aggraver l’escalade dans le Donbass.

Or, en mars 2021, la milice populaire de la RPL avait annoncé que la France avait conclu un accord avec l’Ukraine pour la fourniture de 60 lance-roquettes APILAS, qui devaient être déployés dans le Donbass, après que les soldats ukrainiens aient testé cette arme pendant deux mois.

Il semble donc que la France a secrètement vendu ces armes à l’Ukraine, afin d’aider les soldats ukrainiens à continuer leur jeu de massacre dans le Donbass, tout en clamant publiquement vouloir que le conflit soit résolu pacifiquement en appliquant les accords de Minsk. Il s’agit peut-être là du fameux « en même temps » qu’Emmanuel Macron applique depuis le début de sa présidence.

Christelle Néant

Voir l'article sur Donbass Insider


Moyenne des avis sur cet article :  4.33/5   (18 votes)




Réagissez à l'article

24 réactions à cet article    


  • zygzornifle zygzornifle 23 novembre 08:47

    Normal, on se réclame pays des droits de l’homme, on a bien vu les 25 yeux de crevés et les 5 mains arrachées pendant le mouvement des GJ et ce qui va se passer en Guadeloupe dans les jours a venir ....


    • JPCiron JPCiron 23 novembre 15:12

      @zygzornifle

      pays des droits de l’homme >

      Oui, il y a la vitrine,
      et l’arrière-boutique...


    • Nicolas_M Nicolas_M 23 novembre 10:28

      Rhoo les vilains ...

      La France est le 3ème exportateur d’armes, avec 8,2% du marché mondial. Il y a des armes françaises sur tous les continents .


      On peut raisonnablement penser que plusieurs milliers de personnes sont tués chaque année avec des armes françaises, par des terroristes, par des régimes totalitaires, par le voisin de pallier. En Ukraine aussi ? Sûrement. Et alors ? Business is business. La vie humaine n’a jamais eu de valeur pour les gouvernements, et ce depuis la première civilisation il y a 5000 ans en Mésopotamie.


      • Christelle Néant Christelle Néant 23 novembre 14:09

        @Nicolas_M
        Le problème n’est pas simplement que la France fournit des armes à l’Ukraine. Le problème est qu’elle le fait tout en étant garante des accords de Minsk, c’est-à-dire du plan de règlement pacifique du conflit. On ne peut pas jouer les médiateurs du plan de paix dans le Donbass et fournir à l’Ukraine des armes pour continuer la guerre.


      • JPCiron JPCiron 23 novembre 15:42

        @Nicolas_M


        La vie humaine n’a jamais eu de valeur pour les gouvernements, et ce depuis la première civilisation il y a 5000 ans en Mésopotamie >
        .
        Rappelons, pour la bonne forme, que la première civilisation en Mésopotamie, c’était les Sumériens : des Noirs Dravidiens, qui venaient de la Vallée de l’Indus.

        .

        Pour ce qui est de la valeur de la vie pour les gouvernements : On peut à la rigueur adhérer à l’idée que, pour reprendre tes mots « les gouvernements n’ont absolument rien à avoir avec la propreté des peuples qu’ils gouvernent.> Cependant, en Occident, ces gouvernants sont élus démocratiquement par le peuple. Et leur voix est celle du peuple. Lequel peut les virer démocratiquement ou révolutionnairement. Mais ne le fait pas. Car il ne vaut pas plus que les gouvernements qu’il produit.

        .



      • yakafokon 23 novembre 19:34

        @Christelle Néant
        Vous savez Christelle, l’O.T.A.N. n’en est pas à une contradiction près ! A preuve :
        La Turquie est garante de la sécurité dans les détroits des Dardanelles et du Bosphore, qui mènent vers la Mer de Marmara, la Mer Noire, et la Mer d’Azov.
        Aux termes de la Convention de Montreux de 1936 ( qui fixe le tonnage des bâtiments de guerre de pays non-riverains de la Mer Noire à 10.000 T, et leur présence à 21 jours, les sous-marins devant naviguer en surface ) elle est autorisée à condamner ces détroits en cas d’aggravation de la tension militaire dans cette zone. ( ce qui est bien le cas en ce moment, me semble-t-il ).
        Mais la Turquie est également membre de l’O.T.A.N., une situation ubuesque qui devra être réglée rapidement : ou la Turquie sort de l’O.T.A.N. pour pouvoir être le gendarme des détroits, ou la Convention de Montreux tombe à l’eau si la Turquie tient à rester dans l’O.T.A.N. ! C’est ou l’autre, pas l’un et l’autre !
        Que va faire « la girouette » Recep Tayyip Erdogan ? Nul ne le sait avec cet individu qui s’imagine être Soliman le Magnifique II, le créateur du nouvel empire ottoman !



        • yakafokon 23 novembre 19:13

          @Opposition contrôlée
          Mais non voyons ! Les invendus ont été finalement vendus à l’Egypte : c’étaient les deux porte-hélicoptères Mistral, qui ont été immédiatement équipés d’hélicoptères de combat russes !
          On a dû se marrer à se péter la sous-ventrière, à Moscou !
          Ce n’est pas tous les jours qu’on gagne autant de pognon avec des gogos !


        • Guy19550 Guy19550 23 novembre 11:14

          Ce qui m’étonne c’est l’absence de babyfood en ce moment...


          • Marengo 23 novembre 12:09

            Article inutilement alarmiste : contre les armes russes, des armes... françaises ! Eh ben c’est pas gagné pour les nazis, hein ! 


            • Daruma 23 novembre 12:30

              @Marengo
              Vous ne comprenez pas ou vous faites semblant de ne pas comprendre. Il est parfaitement légitime de se poser la question de savoir comment l’armée ukrainienne a fait l’acquisition de ces armes. La France est l’un des pays garants de la mise en œuvre des accords de Minsk. Elle s’est engagée à promouvoir la résolution pacifique du conflit. Vous ne pouvez pas demander au régime de Kiev de régler pacifiquement le conflit, et en même temps lui vendre des armes qui serviront à agresser le Donbass. Ce serait un double jeu malsain, malhonnête et hypocrite. On est donc parfaitement en droit de se demander comment ces armes ont atterri en Ukraine.


            • yakafokon 23 novembre 17:39

              Bonsoir Christelle !

              Je penche malheureusement pour votre seconde hypothèse !

              Apparemment, les collabos de la France occupée qui ont fricoté avec les nazis ont fait des petits !

              Alors, quoi d’étonnant à ce que les nazis français aident les nazis ukrainiens à tirer sur les résistants du Donbass, qui ne sont que des civils, mais qui ne sont pas d’accord pour se laisser massacrer sans réagir ( plus de 15 ;000 morts à ce jour ).

              Mais comme vous le savez, puisque vous vivez à Donetsk, de plus en plus de résistants des deux républiques du Donbass sont devenus russes ( ils ont d’ailleurs voté à la dernière élection russe ).

              Si Kiev continue à faire du tir aux pigeons dans le Donbass, Moscou ne va pas tarder à réagir d’une manière très brutale, et je ne donne pas cher de la peau des nazis qui siègent à la Rada de Kiev !

              Et ce sera la fin de l’Ukraine qui va éclater en deux parties : à l’Ouest, la Galicie va se faire bouffer par la Pologne et la Hongrie, et à l’Est, les deux républiques du Donbass vont fusionner pour ne former qu’une seule région.

              Quant aux habitants du centre de l’Ukraine, privés de débouché vers la mer, je pense qu’ils vont rejoindre sans problème le Donbass.

              Les deux républiques du Donbass, et les habitants du centre formeront un seul pays ...qui s’appellera logiquement l’Ukraine !


              • La Campanella 23 novembre 22:44

                @yakafokon
                Le donbass est vidé de ses habitants 
                qui veut habiter dans ce trou ?
                c’est une région sinistrée 


              • Christelle Néant Christelle Néant 24 novembre 15:52

                @La Campanella
                Vvidé de ses habitants ? Vous avez fumé quoi ? Depuis plusieurs années les prix de l’immobilier flambent tellement l’offre n’arrive pas à suivre la demande et on a des bouchons à Donetsk. Rien que la longueur de la file d’attente pour obtenir les passeports de la RPD et de la RPL prouve que vous racontez n’importe quoi. En 2014 oui beaucoup de gens étaient partis. Mais depuis 2016 ils sont revenus en masse. Sans parler de ceux qui ont fuit l’Ukraine pour se réfugier chez nous.


              • JP94 25 novembre 01:03

                @La Campanella
                les Ukrainiens qu’on voit ici ne viennent pas du Donbass, mais de l’Ukraine sous égide américaine, côté Kiev, sinistrée et sinistre : une amie a rendu visite à sa mère à Kiev  très belle ville  mais les environs avec le drapeau fasciste et la situation économique, c’est un exil sans comparaison dans le monde, on en était à largement plus de 10 millions, selon un responsable du KPU d’Ivano-Frankivsk obligé de sa refugier en France pour ne pas être assassiné là-bas, comme cela se pratique. Le Donbass est menacé par les fascistes, donc de l’extérieur. Dans le reste de l’Ukraine c’est le fascisme ( un mathématicien français de retour de Kharkov avait un tee-shirt de Choukievitch et me disait que c’était très en vogue comme souvenir : on en vend en pleine rue : mais nos journalistes semblent peu soucieux de nous le montrer).
                les seuls du Donbass que j’ai vu sont une famille de réfugiés pro-Porochenko qui avait cru sa propagande : venez à Kiev, on vous donnera un logement et du boulot , nous vous accueillerons à bras ouverts !
                cette famille n’a eu ni l’un ni l’autre, et au contraire a été en butte à l’hostilité de la population de Kiev, qui leur disait : pourquoi êtes-vous venus ? Déjà nous n’avons pas de boulot, nous ! alors de quel droit en auriez-vous ? 
                et la famille ( un petit patron) a fui en France, où elle a été mal accueillie : la mairie de Corbeil ( proche de Dassault) a même refusé, en toute illégalité, de scolariser les enfants...


              • La question qui se pose immédiatement, est de savoir comment ils les ont obtenues. ?????

                Apparemment la question ne fait pas débat dans les assemblées , le gouv.fr n’est pas officiellement inquiété par la commission Euro-Nazi et les parlementaires Euro-Nazi ....
                Donc , les trois sources de trafic , Macron,BHL, le renseignement militaire français sont tranquilles, sans réaction.

                Donc , l’origine du trafic doit être divin . !


                • Le bébé de Macon Le bébé de Macon 23 novembre 20:58

                  Des armes françaises. Mais c’est une bonne nouvelle pour les russes ça.  smiley


                  • La Campanella 23 novembre 22:45

                    Soyons fiers de ces succès commerciaux français et arrêtons de dénigrer notre pays !


                    • Iris Iris 23 novembre 23:14

                      @La Campanella
                       smiley


                    • Daruma 24 novembre 17:40

                      @La Campanella
                      Si vous pensez que le fait d’aimer son pays ça implique d’adhérer aveuglément et de manière inconditionnelle à la politique de ses gouvernants actuels, vous êtes un demeuré. Je crois surtout que vous êtes un individu d’un cynisme répugnant, prêt à toutes les bassesses pour défendre et maintenir sa position.


                    • zygzornifle zygzornifle 24 novembre 13:28

                      Ha enfin on reconnait a l’étranger la qualité du « made in France » ....


                      • nemesis 25 novembre 08:59

                        Témoignage d’une écrivaine iranienne :

                        Je ferai remarquer que certaines de ces personnes insouciantes pensent que la Russie les aidera, mais je ne peux pas être d’accord avec cela, car Je crois que même si la Russie va aider, elle va aider ses propres intérêts et seulement en eux. Je pense que Poutine, Aliyev et Erdogan ne sont pas très différents les uns des autres, ils ont une façon de penser plus ou moins similaire. Même les casques bleus russes, qui sont maintenant en Artsakh et en Arménie, sont stationnés ici, partant de l’intérêt russe pour contrôler la situation en cours, et pas du tout dans le but de protéger les Arméniens et d’aider l’Arménie. J’en suis absolument sûr.

                        https://www.armenews.com/spip.php?page=article&id_article=86540


                        • nemesis 25 novembre 13:29

                          On sait que l’armée turque a également utilisé des drones d’attaque Bayraktar TB2 dans le Donbass, bien qu’il ne s’agisse probablement que d’entraîner le personnel militaire ukrainien à travailler avec ces drones. Il y a des suggestions selon lesquelles la frappe de drone, qui a été signalée précédemment, aurait pu être infligée par un opérateur turc à titre de démonstration.


                          https://www.armenews.com/spip.php?page=article&id_article=86560

                          Les Israéliens ne se sont pas contentés de faire une démonstration de drones contre l’Arménie pour le compte de la coalition azéro-turque


                          • Werner Laferier Werner Laferier 28 novembre 15:38

                            Le régime russe tente d’envahir l’Europe en passant par l’Ukraine. L’armée russe peut attaquer de petits pays sans défense comme elle l’a fait avec l’Ukraine ou la Géorgie. Elle n’a aucune chance face à des pays plus puissants Les délires mégalomaniaque du dictateur russe ont l’effet inverse de ce qu’il souhaite : ils accélèrent l’intégration militaire de l’UE. La Russie est en tain de créer des armes de destruction massive hypersonique, la Russie et la Chine sont des menaces pour notre monde à prendre très au sérieux. Les pays baltes, la Pologne sont européens et membres de l’union européenne, l’Ukraine ou la Moldavie sont tout aussi européens et ont le droit de rejoindre l’Union et l’OTAN et de collaborer avec nous afin de les rendre libre et de préserver nos intérêts et les leurs.

                            Voici quelques faits qui démontrent l’ampleur de la menace que font courir ces états terroristes et voyous pour le monde libre :

                            Les bombardiers russes qui font le grand tour des côtes norvégiennes aux côtes espagnoles contraignant tous les pays frôlés à envoyer des chasseurs d’escorte.

                            Le sous-marin russe équipé pour les écoutes posté au large de Toulon en France.

                            Les intrusions de bombardiers russes accompagnés d’avions chinois dans l’espace aérien coréen et japonais dans le but de préparer une invasion degrande envergure de l’Asie puis de l’Europe, nous avons toutes les preuves.

                            Les attaques informatiques contre les Pays Baltes.

                            Les troupes sans insignes en soutien aux séparatistes du Donbass.

                            Le tir de missiles sur le Boeing au dessus de l’Ukraine.

                            L’invasion migratoire planifié par l’axe du mal russo-bielorusse près de la frontière européenne.

                             Les armes de destruction massive hypersonique de la Russie.

                            L’installation ou la pérennisation d’états dictatoriaux et voyous dans le monde (Syrie, Bélarus, Corée du Nord)...


                            The Jamestown Foundation : 

                            https://www.google.com/url?sa=t&rct=j&q=&esrc=s&source=web&cd=&cad=rja&uact=8&ved=2ahUKEwjC0tCMo7v0AhWRlhQKHW4QBLwQFnoECAMQAQ&url=https%3A%2F%2Fjamestown.org%2Fprogram%2Fputins-paranoia-more-than-nuclear-weapons-and-oil-make-russia-dangerous%2F&usg=AOvVaw13fDDLRPDBawjDLoY66v7O

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON



Publicité



Les thématiques de l'article


Palmarès



Publicité