• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > International > Les Suisses votent contre le revenu de base

Les Suisses votent contre le revenu de base

Dimanche, la Suisse a rejeté massivement un projet de mise en place d’un revenu de base inconditionnel, avec un assez fort taux de participation. Mais que penser de cette idée dont on trouve des partisans aussi bien parmi les alternatifs que les plus libéraux ?

 
Vrai progrès sociétal ou décomposition de la société ?
 
Difficile d’interpréter clairement ce que pourrait représenter l’instauration d’un revenu universel, dit aussi de base, dans nos sociétés. En Suisse, la proposition rejettée par plus de trois quarts des électeurs évoquait une somme mensuelle importante de 2500 francs suisses par adulte, plus de 2200 euros (et 650 pour les mineurs). Cela aurait nécessité plus de 200 milliards, soit 25 de plus que toutes les aides et assurances sociales du pays. Mais certains partisans de la mesure évoquaient la possibilité de la financer par la mise en place d’une taxe sur les transactions électroniques (0,2% aurait été suffisant pour financer le projet). Mais le montant très important du projet explique sans doute en bonne partie le refus des Suisses, dont la majorité ont sans doute rejeté le coût et les conséquences du projet.
 
Cette mesure peut paraître à la fois très sociale, dans la mesure où elle pourrait fournir un filet de sécurité à l’ensemble de la société. Mais elle est également parfois populaire dans les milieux très libéraux, à la fois pour la simplification radicale qu’elle pourrait apporter au système social, en fusionnant l’ensemble des aides dans le revenu universel, qui plus est, en laissant chaque personne en faire ce qu’elle veut. Mais ce faisant, ce revenu universel peut aussi poser problème car, en rebattant les cartes de la solidarité nationale pour en égaliser ce que l’Etat donne aux citoyens, cela revient à prendre à ceux qui ont le plus besoin de la solidarité nationale pour le donner à ce qui en ont le plus besoin. Les actifs et les bien portant y gagneraient fortement au détriment des malades, les retraités ou les chômeurs.
 

Bien sûr, le revenu universel peut mettre fin à une pauvreté difficilement acceptable dans nos sociétés, ainsi qu’à la menace d’un déclassement social complet. Mais il peut aussi être un pseudo égalitarisme cachant un refus de solidarité surtout individualiste. Difficile de conclure donc.

 

Moyenne des avis sur cet article :  2.9/5   (10 votes)




Réagissez à l'article

124 réactions à cet article    


  • Alpo47 Alpo47 9 juin 2016 09:53

    Devenir dépendants et assistés, quelle belle perspective. Le fait que ce soient les libéraux qui la proposent devrait mettre la puce à l’oreille de tout le monde.
    Donc, que je sois à la rue ou que je gagne 100K/an, j’ai droit à mon RU ? Irréel.
    Je crois que le piège des libéraux consiste à donner une somme pour consommer. Cela devrait être leur finalité ; Ainsi, la machine économique est relancée, pour le plus grand profit des multinationales et de tout le système en place.
    Une manière de maintenir « l’ordre établi ».


    • jpm jpm 9 juin 2016 12:58

      @Alpo47

      vous oubliez juste que pour le Revenu de Base Indicontionnel puisse etre distribue a chacun, il faut qu´il soit finance. Du coup, il est probable que les riches contribuent bien davantage que le modeste Revenu de Base qu´ils recevront comme tout le monde. Par contre, les plus demunis n´auront plus besoin de prouver leur indigence pour y avoir droit.


    • Alpo47 Alpo47 9 juin 2016 13:19

      @jpm
      Ce sont ceux que l’on appelle souvent « la classe moyenne », cadres et professions libérales qui payent le plus d’impôts et charges. Les vrais riches ont toutes les facilités pour y échapper grace à l’optimisation ou l’évasion fiscale.
      Maintenant, si vous appelez « riche » quelqu’un qui gagne entre 3 et 10.000€/mois ...


    • Habana Habana 9 juin 2016 13:26

      @Alpo47
      Assistés et dépendants : les gens le deviennent car c’est le gouvernement qui les a poussés à le devenir. Travailler pourquoi faire ? Le travail ne paie pas dans ce pays !

      Je pense au contraire que le revenu universel est une manière de mieux responsabiliser les gens car si j’ai bien compris, ce revenu universel viendrait en remplacement des allocations diverses et multiples.
      Il permettrait aussi de faire beaucoup d’autres économies (mais aussi peut-être de générer plus de chômeurs...quoique ??)
      On peut aussi légitimement, comme moi, trouver cela plus juste car, pourquoi seuls les cas sociaux où les fainéants devraient-ils toucher des prestations dont l’ensemble des travailleurs n’a pas le droit ?
      Quand on sait que le seuil de pauvreté est établi à 977 euros en France pour une personne seule et que le SMIC est à peine quelques euros au dessus de çà, et qu’en plus, les gens payés au SMIC toute leur vie ne toucheront que le minimum vieillesse de 800 euros à la retraite, il y a de quoi être vraiment écœuré d’autant qu’un immigré qui arrive de nul part et qui n’a jamais rien fait pour ce pays touchera la même somme une fois atteint un certain âge !
      Bref, j’y suis plutôt personnellement très favorable !! (faut-il ne pas tout redonner en impôt !!)

    • jpm jpm 9 juin 2016 15:36

      @Habana

      Il ne s´agit pas de tout redonner en impot... mais pour une revenu de de base inconditionnel de 500 euros par mois et par personne (la moitie pour les enfants) on estime qu´il faudrait prelever environ 30% sur l´ensemble des autres revenus (y compris bien sur les revenus du patrimoine car qui permetrait aux riches rentiers de participer).

      Du coup votre modeste retraite serait peut etre amputee de 30%... mais vous toucheriez 500 euros en plus. En deca de 1650 euros de revenus par mois, vous seriez probablement gagnant. Je dis peut etre, car tout depend de l´ensemble des aides dont vous pouvez beneficier. Par exemple un beneficiaire du RSA qui ne travaille pas... se retrouverait a peu dans la meme situation... sauf qu´il n´aurait plus a demander son allocation qui lui automatiquement versee tous les mois.


    • gogoRat gogoRat 9 juin 2016 19:37

      @Alpo47
       Qui sont les plus gravement ’dépendans’ et ’assistés’ dans notre beau pays si ce n’est celles et ceux qui ’touchent’ les plus gros revenus par la puissance publique ?
       Les apparatchiks + clients exclusifs de l’état + secteurs ’aidés’ + retraités+ ... se voient accorder un ou des revenus qu’ils n’ont pas créé eux-même, de façon indépendante et en parfaite autarcie.
       Certes, cela découle de conventions officiellement ... légitimationnées ; mais cette légitimation de ce qui, par la force de l’habitube (cf La Boetie) finit par paraître naturel, n’est ni une vérité mathématique ni une vérité divine  : elle ne sera jamais impartiale et dépend ontologiquement de la qualité démocratique (ou pas) du Pouvoir en vigueur !
       Seuls des esprits dictatoriaux peuvent s’imaginer à l’abri d’erreurs (voire fautes) de jugement dans les arguties qui conduisent à la distribution des mérites.
       L’effet de ces erreurs ou fautes se traduit en morts plus ou moins lentes de gens (’sous-merdes’ ?) sacrifiés sur l’autel de l’idéologie des bien-pensants, et qui finissent à la rue, inconnus et niés, sous le prétexte que leur accorder un Revenu Minimum (donc inconditionnel) d’existence risquerait de profiter à ceux qui refusent cette obole !
       ça vous parait cohérent, vous !

       Le RME devrait au moins être concédé en regard de cette autre incohérence première :
       nous vivons tous en France selon cette idée reçue que notre impot est progressif
       Depuis très longtemps, nous n’avons jamais entendu personne remettre en cause le principe de progressivité de nos impôts.
       Or, il se trouve que la progressivité de cet impôt n’a jamais été respectée jusqu’au bout !
       Un petit schéma vaut mieux qu’un long discours : un impot progressif impliquerait un net maximum  !!
       
       Que les « méritants » ménagent leur bonne conscience et leurs appétits, mais que cela aille jusqu’à refuser de laisser des miettes pour survivre à celles et ceux qui leur servent de marche-pied , cela va bien au-delà du ridicule !


    • papakill papakill 10 juin 2016 07:17

      @Alpo47

      Bonjour Alpo47, en 2015 à partir de 3544 euros net/ mois on entre dans les 10% des salariés les mieux payés de France. Et à partir de 8061 euros net/mois dans les 1% les mieux payés de France.

      Riche reste subjectif mais bon... A entendre votre remarque on croirait presque qu’entre 3 et 10k/mois on est dans la classe moyenne...

      source : http://www.capital.fr/carriere-management/actualites/salaires-gagnez-vous-plus-que-le-francais-moyen-1070467#


    • Théophile (---.---.102.148) 10 juin 2016 09:34

      @jpm
      L’autre aspect est que ça permet de baisser le coût du travail faiblement qualifié (en maintenant le revenu disponible actuel de la personne au SMIC)....et donc probablement de créer des emplois de ce type.


    • Pierre JC Allard Pierre JC Allard 11 juin 2016 06:18

      @Alpo47


      Merci aux Suisses de ne pas être tombés dans ce piège a cons. Dissocier le revenu de la contribution a la production est prematuré d’au moins trois générations et, pour le moment, ne peut que créer une autre zizanie.


      Pierre JC Allard







    • Alpo47 Alpo47 11 juin 2016 08:01

      @papakill
      Bonjour, ,
      Et vous ne pensez pas que ce « classement » totalement subjectif, et ne reposant sur rien du tout, sinon le message qu’ils veulent répandre pourrait avoir pour finalité de détourner l’attention du véritable fonctionnement ou « architecture » de notre société ?
      C’est à dire que pendant que les plus mal lotis envient et accusent de « bourgeoisie » ou de « profiteurs » ou encore de « riches » ... ceux qui s’en sortent un peu mieux, les vrais profiteurs, c’est à dire les millionnaires et milliardaires, essentiellement rentiers actionnaires des grands groupes tirent toutes les ficelles et .... se marrent de cette crédulité ?
      Parce que c’est le cas. Le smicard accuse le cadre ou la personne en activité libérale et oublie qui tire les ficelles. Diviser pour régner, comme toujours.

      Facile finalement de manipuler les « sans dents » .


    • Marc Chinal Marc Chinal 11 juin 2016 16:59

      Vivement qu’on passe à un système post-monétaire et que tous les « soigneurs du système » arrêtent de nous faire perdre du temps.
      L’humanité doit avancer. Vive la suite : post-monétaire.


    • rocla+ rocla+ 9 juin 2016 09:58

      On devrait donner  ce revenu c’ assistés aux grévistes SNCF , en leur 

      faisant signer une feuille dans laquelle ils s’ engagent à ne plus jamais 
       faire chier le monde .



      Et non transmissible à leur progéniture .

      • foufouille foufouille 9 juin 2016 11:11

        @rocla+
        le cassos retraité du RSI est dans ce cas mais il fait chier le monde.


      • Jo.Di Jo.Di 9 juin 2016 10:37

        ATTAC bizarrement pour des gôôôchiste a compris le piège du revenu universel (le benêt castiste crasse La Baudruche évidement non ...) :
         
        fin de la valeur ontologique du travail
        fin de la nécessité de recherche du plein emploi
        fin du smic (le ru faisant office d’oreiller)
        austérité et augmentation des impôts nécessaire en //
        nanification de l’état (assurances, hlm etc ...)
        financement déguisé du Capital (l’OMC d’ailleurs l’a remarqué)
        appel d’air formidable au grand remplacement
        Fin du dirigisme sur la consommation donc de la production
         
        Les libéraux évidement sont pour.
         
        « Quand au système d’assistance sociale, il ‘socialise’ le coût humain de la production capitaliste - chômage croissant, insuffisance des bas salaires [...] et freine où détourne ainsi l’évolution vers des solutions plus radicales. »
         
        «  L’idéologie de la ‘compassion’ sert des intérêts de classe [...] C’est le principe qui est à la base de tout le capitalisme moderne : continuellement susciter de nouvelles demandes et de nouveaux mécontentements qui ne puissent être apaisés que par la consommation de marchandises. »
         
         ‘La culture du narcissisme’ Christopher Lasch
         
        « Dans l’État capitaliste, l’homme est moins opprimé par les puissances financières [...] que par un idéal bobo de confort, de sécurité et d’assurance. [...] C’est cet idéal qui donne leur importance aux puissances financières »
         
        Ellul le marxiste ésotérique écolo (donc réactionnaire)


        • julius 1ER 11 juin 2016 08:14

          @Jo.Di

          ta prose me gonfle tellement elle se noie dans les contradictions, on pourrait parfaitement
          dire que tu es juste un« bon »réac de plus !!!!

          ta position est là même que ceux qui en 1936 se posaient contre les congés payés avec les mêmes arguments d’ailleurs !
          alors rien de nouveau !!!

        • JL JL 9 juin 2016 10:50

          Si une taxe de 0.2% sur les transactions électroniques pouvait procurer autant d’argent, on se demande ce que les gouvernements attendent pour renflouer les caisses vide. Bon, je sais : ils n’en ont pas l’intention, bien au contraire

           
           Ceci dit, c’est pas demain la veille qu’on pourra taxer les transactions électroniques. 

           
          Enfin, ce qu’il convient de dire : les promesses (2500 € !) n’engagent que ceux qui y croient. Vous quittez votre job ; le coût de la vie augment ; l’Etat providence met la clef sous la porte ; votre banquier saisit votre maison ; et vous êtes dans la misère noire !
           
           Les Suisses sont des gens sages ; la preuve : ils ne sont pas dans l’UE.

          • jpm jpm 9 juin 2016 12:54

            Bonjour JL,

            il faut faire attention avec les taxes sur les transactions financieres... car lorsqu´elles sont calculees sur les montants de transactions actuels, elles semblent rapporter beaucoup, mais une taxe importante reduirait drastiquement les montants echanges. Les banques et les organismes trouveraient probalement des solutions pour palier a cette taxe... et du coup le gain espere pour la collectivite ne serait plus la.

            Je ne parle meme pas de la taxe sur les operation de bourse mise en place par notre gouvernement de pieds nikles, qui taxe a coup sur les epargnants durables et epargne les joueurs (day traders). Comme quoi le lobby de la finance reste tres influent vis a vis de son soi-disant « ennemi ».

            Autant je suis pour un taxe tobin qui limiterait les echanges financiers inutiles tels que le high frequency trading... autant je ne crois pas que cela soit une source de financement fiable.

            Je pense qu´un impot sur tous les revenus, simplifie et reellement progressif reste le moyen le plus efficace d´assurer les financements publics et la redistribution. Il peut et doit evidemment etre complete par des taxes sur le patrimoine... telles que l´ISF ou les taxes sur les successions.


          • JL JL 9 juin 2016 13:23

            @jpm, bonjour,

             
            l’évolution actuelle - prélèvement à la source, paiement en temps réel - ne va pas dans le sens d’un renforcement de la progressivité, bien au contraire.
             
             Ceci dit, si j’avais à choisir entre une flat tax payée réellement par tous, et un IR épargnant les riches, les évadés fiscaux et les optimisés de tous poils, je crois que je préférerais encore la flat tax.

          • jpm jpm 9 juin 2016 15:26

            @JL

            nous sommes bien daccord... la flat tax ne va pas dans le sens de la progressivite. Mais rien n´empeche de voir le prelevement a la source a taux unique comme un prepayement (obligatoire) de l´impot progressif. Pour la plupart des gens un taux de 30% compense par un avoir fiscal de 500 euros par mois par adullte ne changerait rien. Au dela de 80 000 euros de revenus annuels par tete... ces prelevement seraient completes par la prise en compte des tranches superieures. Je suis personnellement pour ajout d´une tranche a 50%... ce qui est bien plus efficace que le pseudo taux de 75% sur les hauts salaires qui n´a pas fait long feu sous le gouvernement Vals.

            Il est donc important de veiller a ce que l´impot soit paye par tous... et que l´on mette fin aux niches fiscales en tout genre qui fait le jeu des riches... et de leurs conseillers fiscaux.


          • jpm jpm 9 juin 2016 15:54

            @jpm
             
            Pour completer mon propos, je trouve tout bonnement siderant que sous un gouvernement soi disant de gauche, avec a sa tete un felon qui a pretentu etre l´ennemi de la finance, Madame Bettencourt ait pu ne pas payer d´ISF cette annee.

            https://m6info.yahoo.com/bettencourt-arnault-guerlain-comment-les-1446367452618806.html

            La constitution dit pourtant que chacun doit contribuer en fonction de ses moyens. Avant de vouloir la changer pour des motifs purement politiques et sans interets pratiques... il serait peut etre grand temps de reappliquer ses principes fondamentaux. Mais pour cela il faudrait de vrais hommes ou de vraies femmes d´Etat, qui n´aient pas besoin de talonnettes pour avoir de la hauteur d´esprit et sachent servir l´interet general.


          • JL JL 9 juin 2016 20:33

            @jpm
             

             je suis assez d’accord avec une proposition de 30%, avec avoir fiscal de 500 € par mois complété par une tranche supérieure à 50%. Mais ce qui compte, c’est évidemment que tout le monde paie sa juste part. Et là c’est pas gagné.

          • Théophile (---.---.102.148) 10 juin 2016 09:45

            @jpm
            L’impôt le plus progressif (celui qui redistribue le plus) est un impôt linéaire qui intègre le revenu de base (i = T X (r-<r>) où T est un taux élevé de CSG, r une assiette large de revenus primaires et deltas stock, <r> la moyenne de r sur la population concernée...le revenu de base vaut T X <r>). Il n’existe pas de prélèvement positif convexe permettant de financer un revenu de base aussi élevé que ne le ferait cette grande CSG. Le système est bien progressif car le taux réel est croissant : T X (1 - <r>/r). T peut être compris comme le taux moyen maximisant la courbe de Laffer.


          • jpm jpm 10 juin 2016 10:22

            @Théophile

            Oups... j´ai un peu du mal avec votre formulation... mais la progression de l´imposition est effectivement assuree pour les faibles revenus avec un prelevement a la source a taux unique des les premier euros en contrepartie d´un revenu de base vu comme un credit d´impot inconditionnel verse tous les mois. Cela repliquerait assez bien la pseudo progressivite introduite avec le RSDA activite (ou le taux effectif de prelevement sur les bas revenus est de 38%... soit l´equivalent de ce qui preleve pour des hauts salaires de plus de 100 000 euros par an).

            Mais un taux eleve de Prelevement pour tout le monde (ce que vous appelez tres justement une CSG) ne peux pas depasser un certain seuil, sous peine de decourager les actifs. Il convient pourtant de maintenir un progression de l´impot ou dela de ce seuil... qui pourrait s´approcher de 30%... c´est a dire l´actuelle 3eme tranche des impots (0%, 14%, 30%). Je ne vois pour quelle raison, l´introduction d´un revenu de base devrait permettre aux plus aises de payer moins d´impots... bien au contraire. Il sera donc toujours necessaire de maintenir une progressivite au dela de ce seuil commun.

            @JL (bonjour)

            je suis heureux de voir que finalement nous finissions par trouver un certain terrain d´entente. A ce propos, j´aimerais connaitre votre sentiment sur le futur projet de prelevement a la source... et le concept d´annee blanche pour 2017. En gros les revenus de 2017 ne seront jamais taxes... ce qui generera automatiquement 70 milliards de dettes supplementaires pour le pays. Meme la droite n´aurait pas ose faire de tels cadeaux fiscaux aux plus aises.


          • JL JL 10 juin 2016 13:31

            @jpm
             

            en effet, c’est dans l’ordre des choses que les personnes de bonne volonté finissent par se comprendre.
             
            Sur le prélèvement à la source : Il ne faut pas s’imaginer que la perte sera l’équivalent d’une année fiscale. Mais contrairement à ce que disent les communicants de Bercy, il y aura quand même une perte. Je m’explique : comme l’Etat est éternel (relativement), et si nous étions éternels nous-mêmes, il percevrait indéfiniment et sans rupture nos impôts. Je dirais même, avec un petit supplément au passage, puisque les rentrées sur l’année n sont en principe supérieures aux rentrées de l’année n-1. Des broutilles.
             
            Voyons plus précisément ce qu’il en est : Imaginons un individu qui paye mensuellement son IR. Actuellement, quand il décède, quelque soit le mois de l’année, il a une dette envers l‘Etat de un an d‘IR. Cette dette est payée dans le meilleur des cas, par les héritiers. L’Etat rentre le plus souvent dans ses comptes. 
             
            Demain, avec le nouveau système, nous payerons mensuellement et au jour le jour, si je puis dire, l’IR. Si bien que, au jour de notre mort, nous serons quittes envers le Fisc.
             
            Et ma conclusion, la voilà : cette mesure est un cadeau fait aux héritiers, un cadeau d’autant plus important que le défunt avait de gros revenus. Ce cadeau est nul pour les héritiers de contribuables non imposables. Rien de nouveau sous le soleil, dans ce beau pays d‘égalité.
             
            Mais il faut relativiser : je doute que les héritiers des très gros revenus paient aujourd’hui ce que leur illustre parent devait, lequel ne payait peut-être pas d’IR du tout. Il y a quand même une justice dans l’affaire.

          • jpm jpm 10 juin 2016 13:39

            @JL

            je vous trouve quand meme bien conciliant pour une fois. L´annee blanche reste un beau cadeau fait a ceux qui payent des impots (soit a peine la moitie de la population). Ok je suis daccord cela ne correspondra pas a l´integralite d´une annee d´impot... mais cela restera une belle aubaine fiscale... qui profitera davantage aux hauts revenus... et a tous ceux dont les revenus baisseront en 2018. Je pense entre autres a des personnes qui viendraient a perdre leur emploi... suite a une election malheureuse smiley


          • JL JL 10 juin 2016 13:46

            @jpm
             

            moi, conciliant, pour une fois ? Ravi de lire cela !  smiley
             
             Du point de vue de l’Etat, la perte de cette quasi année blanche sera étalée sur plusieurs années. Mais c’est en effet, un cadeau fiscal : je ne ferai pas une révolution pour ça.

          • jpm jpm 10 juin 2016 14:40

            @JL

            eh oui JL, qu´est ce qui vous arrive... vous mettez des smileys... vous devenez presque daccord avec moi... et je vous trouve tout d´un coup bien gentil avec ce gouvernement. smiley Une petite baisse de regime... ou c´est plus pour mieux rebondir ensuite :

            Quoi qu´il en soit je suis heureux que nous puissions nous retrouver sur ces problemes de fiscalite... et surtout sur le defence du modele redistributif francais qui a ete bien mis a mal ces dernieres decennies.


          • Théophile (---.---.102.147) 10 juin 2016 15:46

            @jpm
            Mon calcul évacue d’abord le financement des services publics en les rendant payants (par exemple par des abonnements individuels pour la protection des personnes ou l’assurance santé, par un coût à l’année élève pour l’enseignement, etc...). Du coup, l’impôt est dédié à la redistribution et peut être formulé « à somme nulle » (puisque les services publics sont financés par ailleurs avec des redevances). Il a une composante positive croissante (ce qui finance le RB) et une composante négative constante (le RB). La composante positive a une pente limite T car au delà l’impôt est confiscatoire et « tue l’impôt » (Laffer). Je dis simplement que l’impôt de ce type qui rapporte le plus est la CSG de taux T et l’intérêt ici c’est que les pauvres peuvent payer cette CSG puisqu’ils sont remboursés par le RB. On a donc une allocation dégressive en dessous du revenu moyen et un crédit d’impôt au dessus (au dessus du revenu moyen l’impôt ressemble à la formule de la tranche d’IR à 30% : si vous regardez bien ce qui est crédité par part, c’est un RB). Les riches ne gagnent rien bien au contraire car les courbes de recouvrement montrent que pour des revenus élevés le taux s’effondre avec les niches alors qu’avec une CSG il n’y a pas de niche. Pour ce qui concerne le prélèvement à la source, il n’a d’intérêt que pour préparer une telle transformation (par exemple introduire la cible à la source, et maintenir une régularisation qu’on ferait disparaître progressivement). Si on garde les principes actuels de l’IR, c’est une usine à gaz assez complexe car l’impôt n’est pas linéaire (nécessite de connaître les revenus non salariaux pour calculer le taux), il n’est pas individuel (l’impact des parts et l’affectation des abattements liés aux quotients conjugal et familial est également un casse tête alors que cette question est réglée mécaniquement et de façon beaucoup plus juste avec le RB : rappelons qu’un RSiste se mariant avec un autre RSiste perd de l’argent alors qu’il en gagne lorsqu’il se marie avec quelqu’un imposé à partir de la tranche à 30%) et enfin il est truffé de niches. Donc avant même de parler du problème de l’année blanche c’est déjà un casse-tête pour Bercy et aussi pour les DRH des entreprises qui commencent à y réfléchir. Ensuite l’année blanche n’a pas l’impact que vous décrivez d’après moi. Elle avantage simplement les gens aisés qui prendront leur retraite après cette mesure et désavantage les jeunes qui commenceront à travailler ou seront augmentés après la mesure...


          • Théophile (---.---.102.147) 10 juin 2016 17:02

            @JL
            Le taux est plutôt voisin de 50% et non de 30% (c’est la tranche de l’IR à 30% mais en ajoutant la CSG actuelle et les cotisations non contributives) sinon vous ne parviendrez pas à financer les services publics en plus du RB. Et comme expliqué déjà, 50% sans niche me semble être la limite supérieure acceptable pour les riches sachant qu’ils doivent payer en supplément la retraite, les impôts locaux (services publics locaux) et la protection des biens (TVA sur les produits, flat tax sur le patrimoine) qui ne sont pas remboursés par le RB


          • JL JL 10 juin 2016 19:27

            @Théophile,

             
             pas d’accord pour des services publics payants. Pas d’accord pour reprendre d’une main ce qu’on donne de l’autre comme vous le proposez. C’est justement ce contre quoi je me bats.
             

          • Théophile (---.---.177.99) 11 juin 2016 13:05

            @JL
            Les services publics ne sont pas plus indispensables que le logement et la nourriture. Pourquoi les premiers seraient gratuits et les second payants ? Pourquoi une personne qui n’est pas propriétaire paierait-elle dans ses impôts la protection des biens par la police et l’armée ? Pourquoi un ouvrier paierait-il dans ses impôts l’université formant les cadres ? Il est plus juste de redistribuer plus largement mais de faire payer tout ce qui doit l’être. De plus si l’administration n’est qu’un centre de coût son budget diminuera indéfiniment sans tenir compte de la compétitivité de sa production par rapport au secteur privé. C’est avec de tels raisonnements qu’on oblige les pauvres à choisir l’école publique pendant que les riches peuvent se payer l’école privée.


          • JL JL 11 juin 2016 13:35

            @Théophile
             

            vous êtes libertarien sans doute, pas moi, bien au contraire. Je ne vais pas me laisser entraîner dans une polémique stérile puisque nous savons bien vous et moi qu’elle n’aboutira à rien, ce débat étant plus vieux qu’Agoravox.

          • JL JL 11 juin 2016 13:37

            Juste un mot : je n’ai pas vu que le référendum suisse faisait état de réduction des services public, ni de leur privatisation.

             


          • Théophile (---.---.177.99) 11 juin 2016 18:15

            @JL
            Les libertariens sont hostiles à l’allocation universelle et à toute forme de régulation étatique. Moi au contraire je défends une allocation universelle englobante (cash + droits d’achat de services publics liés à la personne comme l’assurance santé ou le chèque scolaire) et bien évidemment des règles associées.


          • JL JL 11 juin 2016 18:41

            @Théophile
             

             oui, je sais, la casse des services publics : néolibéral donc.

          • Théophile (---.---.177.99) 12 juin 2016 09:40

            @JL
            Si néolibéral veut dire pour vous « libéral de droite » les néolibéraux ne proposent pas d’allocation universelle englobante. Demandez donc à ceux qui veulent mettre la sécurité sociale en concurrence sur la santé comme le recommande l’UE : ils comparent les cotisations qu’ils payent au tarif d’assurance qu’ils paieraient mais ils n’imaginent pas une seule seconde qu’on veuille mettre en place une allocation universelle de santé et dans ce dernier cas changer de fournisseur serait beaucoup moins intéressant pour eux. Mettre les opérateurs (et non pas les services) publics en concurrence ne présuppose pas qu’ils vont disparaître. Ces opérateurs subsistent s’ils sont efficaces.


          • JL JL 12 juin 2016 10:08

            @Théophile,

             
            j’ai dit que je ne voulais pas me laisser entraîner dans une polémique avec vous. 
             
            Mais je vous dirais, par exemple, qu’il est important qu’il y ait des services publics par opposition à la marchandisation de tout ce qui est marchandisage.
             
             Pour moi, entre le collectivisme et le tout marché, il y a le bon sens : un secteur public sain et fort et un secteur privé efficace doivent cohabiter sereinement.
             
             A ceux qui ne jurent qui par le tout-marché, je leur dis qu’une voiture, ce n’est pas seulement un moteur ; aux collectivistes, je leur dis qu’une voiture sans moteur, ça ne marche pas.
             
             Je n’attends pas de réponse.

          • JL JL 12 juin 2016 10:14

            Juste un mot et j’en aurai fini : si nos services publics sont à la ramasse, c’est parce que les dirigeants sont tous obnubilés par les idées libérales qui sont des idées venues de l’étranger mais qui se sont imposées insidieusement. 


            « Le libéralisme économique préside tous les imaginaires » (Edouard Glissant)
             

          • jpm jpm 14 juin 2016 09:32

            @Theophile,

            personnellement j´envisage le revenu de base comme un droit nouveau (tout comme l´a ete l´instauration de la securite sociale en son temps)... qui ne doit pas remettre en cause la protection sociale et la gratuite des services publiques.

            L´ecole, la sante, la justice et la securite doivent rester des services publiques gratuits pour les usagers et finances par l´impot. Cela fait partie du contrat social. Les plus riches acceptent de payer des impots pour preserver leur securite personnelle. Les plus pauvres acceptent de ne pas envahir les biens des plus riches... car ils savent que la societe est la pour les aider et fournir des prestations gratuites de sante et d´education pour leurs enfants. Le revenu de base ne doit pas remettre cela en cause.


          • foufouille foufouille 9 juin 2016 11:16

            la suisse est une démocratie avec des belles banques. les suisses ne sont pas encore beaucoup touché par la mondialisation mais ça viendra.
            ensuite avec les robots, le travail deviendra rare comme partout.


            • Petit Lait 9 juin 2016 12:45

              @foufouille
              « Les suisses » sont au contraire bien plus « mondialisés » que les « français », ce qui ne les empêche pas d’être aussi bien plus « industrialisé » (en part de création de richesse). Les belles banques, pour leur part, même si elles restent importante, représente moins que l’industrie dans la richesse du pays. Tout ça pour dire que vos poncifs sont non seulement éculés, mais en plus totalement faux !!!!!


            • foufouille foufouille 9 juin 2016 13:34

              @Petit Lait
              pour l’instant le parasol suisse est encore en partie suisse. la partie armature vient de chine.
              la suisse a des frontières, donc non elle est peu touché par la mondialisation. les salaires sont encore élevé.
              on verra quand ce sera la merde comme chez nous.


            • Petit Lait 9 juin 2016 14:21

              @foufouille
              Le parasol, Mr Fourfouille, est chinois depuis longtemps. Il y a bien longtemps que nous n’en fabriquons plus, sauf si ils sont high tech et de luxe. Nous ne produisons plus depuis longtemps que des objets à fortes valeurs ajoutées. ça ne sert à rien de chercher à concurrencer les chinois, surtout pas avec vos.... « acquis sociaux ».... C’est ce que la France n’a pas encore compris. C’est pour ça que c’est la merde chez vous !


            • foufouille foufouille 9 juin 2016 19:40

              @Petit Lait
              ensuite tout sera chinois. mais pas forcément de la merde. sauf si tu en veut.
              une usine fabrique ce qu’on lui demande. rien de plus. pareil pour un artisan français.
              ensuite comme tu es con et bourgeois, le chinois prendra tout le marché.
              et ton salaire sera de de 600CHF


            • foufouille foufouille 9 juin 2016 19:42

              @Petit Lait
              surtout pas avec vos.... « acquis sociaux »..
              que tu as en suisse aussi, crevure libérale


            • julius 1ER 11 juin 2016 08:25

              @foufouille


              là dessus tu n’as pas tord !!! c’est une vision éculée de croire que les chinois ne vont confectionner que des objets à faible « valeur ajoutée » !!!!
              c’était déjà le même raisonnement dans les années 60 avec les produits japonais soi-disamment de faible qualité ???? on connaît la suite avec les bagnoles, les motos, les appareils photos, le son et l’image + la téléphonie.etc......
              ces gens qui gouvernent ne nous racontent que des conneries, le pire c’est que la population les croient !!!

            • foufouille foufouille 11 juin 2016 12:03

              @julius 1ER
              tu t’en aperçoit quand tu démontes un appareil : made in china l’intérieur.
              plus tordu, tu as made in USA ou autre quand c’est fabriqué en chine et que le client le demande.
              par exemple, tout ce qui est ecig ou électronique est de la même qualité. sauf le prix que tu peut diviser par dix pour certains trucs.
              plus fort c’est la boutique qui fait mettre son nom sur une merde fabriqué en chine a 10c et vendu 5€.
              tu as le même atomiseur pour un euro en mieux mais commandé en chine.


            • franc 11 juin 2016 21:25

              @julius 1ER

              -oui ,exact.


            • Jeff84 12 juin 2016 19:17

              @Petit Lait
              Houla, si vous enlevez à foufouille ses poncifs inexacts, il n’a plus rien à dire...


            • rocla+ rocla+ 9 juin 2016 11:45
              UNE AUTRE CULTURE - De grandes entreprises helvètes ont décidé d’accroître le temps de travail - mais pas les salaires - sans susciter de contestation massive.

              Travaillez beaucoup plus, sans gagner plus. C’est, en substance, ce que certains dirigeants ont récemment demandé à leurs salariés en Suisse. Une quinzaine d’entreprises importantes, toutes dans le secteur de l’industrie, ont demandé ces dernières semaines à leurs effectifs de passer de 40 heures hebdomadaires à 43, voire 45 heures. Et les salariés ont accepté.

              À l’origine, un « tsunami financier ». Le phénomène fait suite à une décision historique prise par la Banque nationale suisse (BNS) le 15 janvier dernier : supprimer le « taux plancher » du franc suisse. Ce dernier empêchait la valeur de la monnaie helvète de tomber en dessous de 1,20 franc suisse pour un euro. La décision a entraîné une envolée de la devise de 12% en deux mois, et un franc suisse équivaut quasiment aujourd’hui à un euro. Un « tsunami financier », dixit Nick Hayek, le patron de Swatch, qui a fragilisé les entreprises exportatrices, les poussant à demander des efforts à leurs salariés sur le temps de travail.

              Les 45 heures s’étendent… En Suisse, la durée légale de travail est de 45 ou 50 heures par semaine selon les secteurs. Mais dans les faits, les entreprises ne vont presque jamais jusque là : en moyenne, les Suisses travaillent de 40 à 42 heures selon les entreprises. Pourtant, de plus en plus de sociétés décident de profiter de leurs droits. « Le mouvement est parti de Suisse orientale, puis il s’est étendu à l’ensemble du pays », décrivait le journal Le Temps lundi. Le cas le plus marquant est celui de la société Bühler. Cette entreprise d’industrie mécanique de 10.000 salariés, qui réalisent 98% de son chiffre d’affaire à l’export, a demandé à ses salariés de travailler 45h par semaine pour regagner en compétitivité face à la hausse du franc fort. Et le tout sans augmentation de salaire. L’entreprise s’engage, en revanche, à ne pas licencier pendant les sept mois de ce « plan de bataille ».


              Bon d’ accord  si vous êtes Cégétiste c ’est pas pour vous .


              Un salaire de 5000 euros est courant là-bas .


              Mais bon , faut travailler .... smiley


              • Jimmy 9 juin 2016 12:43

                @rocla+
                ... dit un retraité payé à rien faire


              • ecophilopat 9 juin 2016 13:46

                @rocla+
                Grand manque d’honnêteté dans votre message.
                Si je m’en tiens au lien que vous fournissez, vous oubliez de dire que ces augmentations du temps de travail ne sont que provisoires, que c’était soit cela soit une diminution de salaire, et que cela s’est accompagné de quelques grèves.


              • julius 1ER 9 juin 2016 14:52
                Grand manque d’honnêteté dans votre message.

                @ecophilopat
                Rocla et le manque d’honnêteté ... c’est juste un pléonasme !!!

              • Phoébée 9 juin 2016 20:58

                @rocla+

                Voilà un internaute qui prend comme avatar un capitaine alcoolique....

                Je n’ai rien contre les alcolos, j’en fais encore partie. 

                oui dans le bateau du capitaine, il y a des fainéants génétiques.

                Il oublie qu’entre deux balades en Haute-mer, il se bourrait la gueule, festivait avec les clientes du bateau, vomissait son acrimonie dans l’océan, bref n’était pas un exemple de présence au travail....


              • rocla+ rocla+ 9 juin 2016 21:15

                @Phoébée


                Le capitaine en question était un homme libre 


                Pas un trou du cul aux ordres d’ une girouette communiste .

              • Phoébée 10 juin 2016 19:59

                @rocla+

                Okay mais en temps qu’homme libre, vous l’admettez ... ce n’est qu’un début, continuons le combat !!


              • Legestr glaz Ar zen 9 juin 2016 12:07

                @ l’auteur.

                Contrairement à ce que vous avez écrit le taux de participation à ces votations n’était pas folichon. Il s’est établi à 47% au fédéral ce qui veut dire que moins d’un électeur sur deux s’est déplacé.

                Les Suisses, contrairement à ce qui se passe en France, ont l’habitude de se prononcer à la majorité sur les sujets les plus variés. Ils ont ainsi voté « oui » au péage pour leurs autoroutes ( vignette annuelle à 40 francs, mais, avant la votation, l’usage était totalement gratuit). Ils ont aussi voté contre 6 semaines de vacances au lieu de 4 pour conserver leur compétitivité. Pour les Françaises et les Français cela peut paraître étrange mais c’est bien la majorité du peuple qui choisit. Avec un taux de chômage à 3% la Suisse ne rencontre pas les mêmes difficultés que la France. Rien d’étonnant, par conséquent, à ce que le RBI ait été rejeté.


                • rocla+ rocla+ 9 juin 2016 12:12

                  En Suisse les suisses voient la réalité .


                  En France on a la friction .

                  • ouam2 (---.---.41.186) 9 juin 2016 12:31

                    c’est tres triste que cette loi ne soit pas passée.

                    Il faut dire que la manière de la rédiger n’a pas vraiment aidé (de la naissance ...à....)

                    il aurait été bien plus judicieux de l’accorder à partir de 16 ou 18 ans.


                    • jpm jpm 9 juin 2016 12:42

                      @ouam2

                      en fait ce n´est pas triste, ni contreproductif, dans la mesure ou cela a permit le debat democratique... et surtout cela a montre que la question pouvait etre abordee sur la place publique... et donc que le revenu de base inconditionnel n´est plus une utopie. Du coup, on en parle de plus en plus... et peut etre que sous d´autres formes... et surtout avec un mode de financement plus clair... il sera accepte et demande un jour par les citoyens.


                    • ouam2 (---.---.41.186) 9 juin 2016 22:05

                      .@jpm

                      bonjour jpm,

                      oui bien sur tu à raison sur ton coté optimiste de la chose (l’art de porter le débat que cela engendre), mais ca ne me remontes pas le moral qd meme, parce que je voyais dans ce systeme bien plus loin que le revenu de base en lui meme.

                      en vrac :

                      - la fin d’une consommation exacerbée et primitive qui ne nous menera inexorablement a notre perte

                      - un renouveau et une spiritualitée accrue des peuples

                      - un gachis moins présent (plus de recyclable, moins de faux nouveau), des boulot inutiles abandonnés (plus personne ne voudra les faire car socialel), un recentrement sur l’essentiement inutiles) et à l’inverse

                      justement et en prime bcp plus de recherche fondamentale possible pousée par des groupes d’individus dans un collectif, donc une richesse bien supérieure à plus ou moins long termes.

                      C’est difficile de rentrer dans les details pour expliquer finement le pourquoi, le plus simple pour un peu illuster vaguement notre folie et ce que j’explique c’est un film francais qui se nomme « la belle verte » qui date des années 2000 environ, regarde le (ou les lecteurs ici), vous comprendrez tout ce que j’explique après l’avoir visionné, et ma deception qui en découle.


                    • Albert123 10 juin 2016 11:09

                      @ouam2

                      La fin de la consomation en filant 2500 € tous les mois a chacun ?

                      Si on vous file 2500 balles c’est justement pour consommer, ne l’aviez vous pas compris ?

                      Un renouveau de la spiritualité ? Celle qui se vend a coup de 2500 € mensuel ? 

                      C’est le culte du fric et des religions de shetan que vous tentez de nous fourguer là ?

                      Quand au gachis il sera démultiplié, car votre revenu universel n’a jamais été pensé que pour pereniser la croissance necessaire a toute système capitaliste avec de l’argent dette en guise de systeme monétaire, et pour faire de la croissance il faut « gacher » comme vous dites, donc a part offrir des débouchés supplémentaires pour continuer de piller la planète quelle sera la vertu écologique du revenu universel ?

                      Le revenu universelle c’est bien un truc de 68ard, ça flatte la paresse humaine et son plaisir reptilien immédiat mais en guise de projet de société ça revient juste a se soumettre au dieu fric encore un peu plus.



                    • Ouam2 (---.---.41.186) 11 juin 2016 21:11

                      @Albert123

                      C’est archi faux plusieurs etudes l’ont largement démontré, l’humain veut du lien social (il suffit de voir le nombre de retraités une fois la partie travail effectué et mis de coté) pendant 2 mois c’est la fete et le 3eme et les suivants deviennent affreux, d’ou l’associatif tres présent.

                      Dans le millieu du travail ou de l’avancement humain c’est pareil, pourquoi voudriez vous que cela fonctionne autrement ?

                      Vous pensez serieusement que les gens vont rester affallées des années avec leurs chips devant leur tvs ??

                      De plus les cas associaux (ou les chieurs) excusez moi, je prefere leur filer 2500 suisses que de se faire pourrir l’ambiance ou le massacre du boulot, ces gens la plus ils sont loin, mieux ca avancera, bref....

                       

                      Pour info 2500€ c’est en suisse et en suisse regardez comme cela vite fait quel est le salaire d’une caissière chez lidl, cela vous éclairera, c’est sur que pour un francais c’est une fortune.

                      Pour le revenu universel vous parlez de consommation parce que vous etes encore figés dans votre univers actuel, cela peut devenir aussi du service et des tas d’autres choses.

                      C’est évident que c’est tellement mieux notre systeme du jour qu’il ne fauut absolument rien changer, et la, le statut écologique dont vous vous gaussez, il en prends un serieux coup dans les gencives, jusqu’a preuve du contraire !

                      ps

                      attendez c’est vous qui parlez de croissance pas moi, et vous aussi qui parlez d’un systeme (illusoire) de croissance monétaire, je vous rapelle juste comme ca, que les biens que vous consommez, la terre ne vous les fait pas encore payer, c’est bien ce systeme qui mets en place cet échelle des valeurs et les conséquences qui en découlent...non ? ...oui ?


                    • julius 1ER 9 juin 2016 15:14

                      Mais que penser de cette idée dont on trouve des partisans aussi bien parmi les alternatifs que les plus libéraux ?


                      @l’auteur ,
                      que penser en effet de cette idée ..... déjà en premier lieu il faut se pencher sur cette votation !!!!
                      si j’ai lu les bon chiffres le nombre de votants n’a pas dépassé les 46 % de l’électorat et l’initiative a été rejeté à 80 % ... aussi 80% de 46 % cela fait peu de monde mobilisé et j’ajouterai que c’est le conservatisme qui a gagné et pas les progressistes !!!!
                      ceux qui sont les nantis de la société qui vivent confortablement avec de bons salaires il faudrait qu’ils soient altruistes pour aller défendre l’idée d’un revenu de base or en Suisse comme ailleurs le chacun pour soi produit les mêmes effets ...
                      cad que ceux qui ne sont pas touchés par la précarité dans leur immense majorité n’en ont rien à secouer de la précarité !!!!!

                      c’est dit crûment mais c’est un fait ..... et que la moitié du corps électoral ne se déplace pas il y a une sorte de ressemblance avec ce qui se passe ici en France !!!
                      ne me dites que les pauvres vont se mobiliser pour enfin défendre leurs intérêts et je suis prêt à parier que pour une initiative similaire en France les 10 à 12 millions de pauvres iraient voter comme un seul homme pour un système qui leur mettrait la tête hors de l’eau .... le propre des pauvres justement c’est de ne plus savoir où sont leurs intérêts de classe !!!
                      et ce ne sont pas les médias mainstream qui vont les aider dans ce sens là !!!

                      • Guitou 9 juin 2016 17:46

                        J’arrive pas bien a voir la différence avec le RSA pour ceux qui ne travail pas à par arrêter de faire semblant de chercher du travail et peut être l’age.

                        J’arrive pas non plus a voir la différence pour les personnes qui travail qui vont au final plus ou moins s’auto payer.

                        Le gros point que je vois c’est pour les moins de 25 ans qui vont vivre chez leurs parents qui vont toucher 500/250 boules pour acheter leurs Iphones.
                        Je suis pas sur que donner de l’argent à des ados/ jeunes adultes sans contrepartie soit raisonnable...
                         


                        • jpm jpm 9 juin 2016 18:22

                          @Guitou

                           le grosse difference avec le RSA c´est que ce ne sera plus necessaire de le demander, ni de faire de longs dossiers pour l´obtenir. Du coup cela laissera plus de temps au travailleurs sociaux... pour faire du social. Par ailleurs etant surs de le toucher quoi qu´il arrive... cela permettra aux beneficiaires de moins hesiter avant d´accepter une proposition d´emploi.

                          Apres pour ceux qui travaillent... et qui souhaiterait un jour faire une pause... pour s´occupper d´un proche... ou developper un projet personnel, cela leur permettra de subsister... modestement mais surement. Cela permettra donc a certains qui sont fatigues par un travail sans interet... de prendre le risque de passer a autre chose. Cela permettra aussi a certains de faire le choix de travailler moins... ou plus pres de chez eux. En gros cela donnera de l´autonomie.

                          Pour les jeunes adultes... cela pourrait en effet avoir un effet pervers... mais je ne pense que ce sera avec un revenu de base a 500 euros, ou meme 750 euros par mois, qu´ils pourront se payer le dernier Iphone ou une belle voiture. Il y aura donc toujours des candidats au travail. Par ailleurs, cela permettra surtout a certains de terminer leurs etudes... pour devenir ensuite d´excellents contributeurs.


                        • L'enfoiré L’enfoiré 9 juin 2016 19:21

                          @jpm
                          Petit retours en arrière en ce qu’en disait Fr2 à l’époque qui parlait de l’inégalité du système.

                          On parlait déjà alors de la Finlande.
                          Je ne trouve aucune suite à cette annonce.
                          2500 FS par mois, c’est bien plus que ce qui avait été proposé. 

                        • jpm jpm 9 juin 2016 19:32

                          @L’enfoiré

                          evidemment France 2 et son economiste de service Francois Lenglet, specialiste de la calomnie et de la desinformation ne risque d´informer beaucoup le public sur les aspects positifs du Revenu de Base. Par contre, en utilisant son moteur de recherche, on voit que les choses bougent du cote du revenu de base... et que de plus en plus de gens... a droite comme a gauche commencent a integrer l´idee dans leurs reflexions.


                        • Guitou 9 juin 2016 22:41

                          @jpm
                          Il est vrai que ca allegerais l’administratif, ce qui ne serait pas un luxe.

                          Mais je pense cependant que vous avez une idée idealisée de la jeunesse.
                          L’argent servira à acheter du shit, du multimedia ou a payer des vacances de type « tour du monde ».

                          Les jeunes qui n’ont pas d’argent pour finir leurs etudes ca fait pleurer dans les chaumieres mais ca ne represente qu’ une infime quantité de personne.


                        • Théophile (---.---.102.148) 10 juin 2016 10:00

                          @Guitou
                          Les 2 principales différences portent d’une part sur la grande simplification du système (économie de fonctionnaires dans les CAF et au ministère des finances consécutivement à la disparition de 80% d’allocations à plafond et à la disparition de l’IR au profit de la CSG rendue juste grâce au RB) et d’autre part et surtout sur la continuité assurée entre non travail et travail permettant de franchir plus facilement une évolution allant vers le travail : aujourd’hui les gens ne sont pas incités à travailler car ils craignent de perdre leur revenu disponible (assuré par des allocations plafonnées), les employeurs ne sont pas incités non plus à créer des emplois car il leur faut dépenser 1500 euros par mois pour simplement garantir à un salarié en revenu disponible le double du RSA. Ici on peut baisser le coût du SMIC tout en assurant le même revenu disponible (en maintenant l’équivalent du RSA) et garantir à la personne formellement qu’elle ne peut pas perdre en travaillant (même à temps partiel).


                        • julius 1ER 10 juin 2016 11:21

                          @jpm


                          Bravo JPM, vos arguments sont intéressants et de plus intelligents et on ne peut pas dire que ce soit le point fort de ceux qui argumentent contre le RU !!!

                          Car tous les crétins qui pensent que l’on peut vivre une vie digne de ce nom et surtout vivre dignement avec 450 Euros ... en fait il n’y a pas de mot pour définir ces gens-là .. peut-être des imbéciles heureux !!!!

                        • L'enfoiré L’enfoiré 11 juin 2016 19:20

                          @jpm,


                           François Lenglet n’a pour moi, étranger, aucune étiquette de calomnie ou de désinformation.
                           Je suppose qu’il se réfère à des analyses extérieures.
                           S’il n’informe pas, au vu des nouveaux licenciements chez France Télévision, il ne fera pas long feu..
                           Les Suisses seraient des cons d’avoir refusé ?
                           Non, puisqu’ils ont encore des emplois qualifiés à pourvoir.
                           Une allocation universelle, je n’ai pas encore vu les résultats positifs ou négatifs de la Finlande si ce n’est toujours une pré-évaluation.
                           Il est clair que créer des retraités dès la sortie des études ne poussent pas à progresser dans les études.
                           Les retraités y retournent pour se garder les neurones en marche, mais les jeunes ce serait pour quoi ?
                          .
                           

                        • L'enfoiré L’enfoiré 11 juin 2016 19:21

                          Si vous trouvez une autre évolution que celle-là.

                          Je serais intéressé.

                        • Ouam2 (---.---.41.186) 11 juin 2016 21:27

                          @jpm Bravo, vous avez raison de parler de ce type c’est un pure escroc doublé d’un incompétent.

                          Il est tellement nul à chier ce type la que Melanchon , imaginez vous mélanchon qui pendant les élection à dit que marile le pen avait raison au sujet du QE des usa (Planche a billet pour les non initiés), il à eu l’audace de soutenir mordicus à mlp que les usa n’en faisaient pas

                          (alors qu’ils en etaient déjà au Q.E. no2 ou no3)

                          J’invite tous les lecteurs à se procurer sur youtube la video des présidentielles et de visionner :

                          1) la partie de marine lp avec ce type abject.

                          2) et celle du landemain avec jl mélanchon ou il ridiculise lenglet.

                          Et bien sur de vérifier sur n’importe quel bon site d’éco si un ou plusieurs QE avait eu lieu avant nos élections 2012, et de verifier mes propos bien sur.

                          On retiens trois chose apres ceci :

                          - que mlp ne dit pas que des aneries

                          - que mélanchon est compétent et assez honnette, ou bien plus que d’autres, meme avec ses ennemis jurés

                          que lenglet aurait du etre viré sur le champ, ce qui n’est pas le cas, donc il n’est plus possible d’avoir de l’information fiable en france sans verifier de manière solide les dites informations, car bien trop à la solde du pouoir et/ou de l’oligarchie dominante.


                        • Phoébée 9 juin 2016 21:15

                          Je ne sais rien sur le revenu de base, moi qui touche le RSA en attendant que mon divorce soit prononcé, mais je vous jure de m’informer. En attendant je ne suis ni pour, ni contre, je veux seulement comprendre.

                          Il est possible que cette idée mette à bas notre système social à un moment où le système capitaliste se chie dessus.


                          • Yohan Yohan 9 juin 2016 22:20

                            La CGT a beau jeu de justifier sa grève par la dérégulation décidée par Bruxelles. L’élargissement de l’Europe à des pays qui sont très loin d’avoir notre vie de niveau a été une connerie monumentale que le secteur des transports, du BTP, de la construction navale n’ont pas fini de payer avec la concurrence des Peco. Du coup, le statut privilégié des cheminots devient, en comparaison, super privilégié. De toute façon, la SNCF vit ses dernières heures et probablement ses derniers soubresauts. Dès qu’elle aura lâché sur l’open access sur le TGV, tout va partir en couille. Les gouvernements ont joué avec le feu. Il fallait dire non à l’élargissement, mais c’est trop tard. A la limite, on aurait pu se concurrencer entre français, allemands et italiens, mais comme pour le fret, pas mal de salariés viennent des Peco avec contrats nettement moins favorables (pas des contrats de forçats pour autant) sur lesquelles la SNCF ne pourra jamais rivaliser. Les bisounours de Bruxelles n’ont pas fini leur travail de démolition et la CGT in fine ne fait que les aider.


                            • Goh shangO 9 juin 2016 22:35

                              Message d’un être humain énervé et désespéré par la bêtise humaine.
                              Tout est corrompu, de A à Z. 63 ultra-milliardaires détiennent plus que 3.5 milliards de personnes. Que les gens sont naïfs pour ne pas dire stupides.. Refusez un revenu de base pendant que l’oligarchie vous exploitent, fraudent dans tous les sens, nous la mettent bien à l’envers, se foutent royalement de nous et encore je suis sympa. Ils mériteraient d’être en prisons pour toutes les activités illicites et criminels auxquelles ils participent. Il suffit de creuser un peu pour s’en apercevoir. Et le citoyen servile, complètement lobotomisé continue de voter pour des menteurs et corrompus, pantins de ceux qui dirigent dans l’ombre, croient la propagande médiatique, pensent être en démocratie, se satisfait de toute cette merde tant qu’il a du pain et des jeux. On leur la met de plus en plus profondément chaque jour qui passe, de moins en moins subtilement et ils sont contents.
                              C’est un véritable cauchemar.. La plupart des actifs sont au smic et effectuent des boulots inutiles et dégradants pour des cacahuètes. Combien de galériens ? Combien dans la précarité ? Le chômage grimpe en flèche, génération perdue, société de consommation avec une croissance morte. Les banques sont au bord de l’explosion (les plus grands voleurs légaux). Le système est au bord de l’effondrement. L’avenir s’annonce sinistre. Profitez bien pendant qu’il est encore temps. Oui c’est cela, les chômeurs et profiteurs, ce sont eux qui détournent les lois et à cause d’eux si le pays et le monde va si mal. C’est d’une évidence !! Tellement facile et tellement faux. Continuons ainsi, chacun pour soi. Diviser pour mieux régner est le pire c’est que ça marche merveilleusement bien. L’avenir s’annonce sinistre, nous allons droit dans le mur à une vitesse phénoménale et allons tous être impacté, ce n’est qu’une question de temps. Pratiquement personne ne s’en rend comte. Le réveil va être brutal pour la plupart des gens dont la plus grande partie préfère faire l’autruche et fermer les yeux par lâcheté. Que dieu nous protège.


                              • Goh shangO 9 juin 2016 23:05

                                ps : Manque vraiment de sommeil, désolé pour les passages peu claires, les répétitions et les fautes..


                                • gogoRat gogoRat 10 juin 2016 00:03

                                   @Goh shangOt le

                                   Non, non ! Cela ne manque aucunement de clarté ;
                                   Je trouve cela tout à fait bien exprimé ! Bravo ! et merci !!
                                  particulièrement le ’... de moins en moins subtilement ...’
                                  et la conclusion :
                                  pour la plupart des gens dont la plus grande partie préfère faire l’autruche et fermer les yeux par lâcheté.

                                   La France (pour ne pas dire le Monde, que je connais forcément moins bien) marche sur la tête.
                                   Prenez le contre-pied du mépris et de la mauvaise-foi qui vous snobent et vous écartent et vous aurez toutes les chances de retrouver le bon sens auquel vous vouliez faire appel.
                                   Ce faisant, vous pourrez d’ailleurs faire remarquer que vous ne contrevenez pas à la ’logique’ des maîtres à penser actuels, chantres de « l’art contemporain » cultivant le paradoxe. Mais n’allez tout de même pas jusqu’à rejoindre l’absurde du conformisme à cet anti-conformisme bien balisé qui fait de vous un ’inculte’ si vous n’allez pas vous extasier devant les Cloaca et autres MERDA D’ARTISTA ... ! )

                                   

                                  Qui ne dit rien consent, mais qui consent à tout sans rien dire est une belle lavette
                                  - Pierre Dac

                                • gogoRat gogoRat 10 juin 2016 12:10


                                  Pour illustrer mon précédent propos, je viens de tomber sur quelques perles,
                                  à retrouver dans gout trouble et morbide :

                                  remarque la mieux notée :
                                  Atrée (---.---.---.171) 8 juin 17:49
                                  ... une preuve un peu plus évidente du cynisme et de l’arrogance ...

                                  et la suivante :

                                  L’ Anthropo Sociologue Amateur (---.---.---.161) 8 juin 18:30
                                   ... puisque l’art contant pour rien dépend des investisseurs plus riches de snobismes que de bon goût [...], la provocation tombe dans la vulgarité là où elle brillait hier en subtilité.

                                  et :
                                  bob87 (---.---.---.145) 8 juin 20:02
                                  Justement toi qui parles des lumières, c’est quand même étrange d’avoir des politiques ultra laïcistes qui se délectent de spectacle de diableries. C’est simplement qu’on nous à inculquer à ne croire en rien. Mais ceux qui l’ont inculqué, eux, croient à tout autre chose.

                                   
                                  Hieronymus (---.---.---.246) 8 juin 21:27
                                   ... m’enfin qu’est ce qu’il leur prend tout d’un coup à ces Suisses ...

                                      
                                  Zatara (---.---.---.167) 8 juin 23:11
                                  aussi je ne regarderais pas tant l’artiste, mais plutôt les commanditaires et autres possibles mécènes, le tout depuis quelques années....


                                • L'enfoiré L’enfoiré 13 juin 2016 17:49

                                  @gogoRat salut,


                                   Vous m’avez fait sourire. Merci, donc...
                                   Vous m’avez fait rajeunir de 11 ans. Une nouvelle fois, merci...
                                   En 2005, j’écrivais « Aide-toi, Tu t’aideras ».
                                   Je n’irai pas jusqu’à dire que c’est une perle, mais c’est une autre manière de voir les choses..
                                   Il ne me serait jamais venu à l’idée de me tourner vers le ciel pour trouver des solutions.
                                   Je suis un mécréant. C’est évident.
                                   Les commanditaires tout comme les profiteurs ne sont pas toujours ceux que l’on croit. smiley
                                   
                                   

                                • eau-du-robinet eau-du-robinet 10 juin 2016 00:13

                                  Bonjour,
                                  .
                                  J’ai suivi brièvement les informations concernant le revenue de base sur les chaines suisses par satellite ASTRA.
                                  .
                                  Le revenue de base visait à accorder une somme fixe, pour vivre dignement à chaque citoyen en Suisse.
                                  .
                                  Cet revenue de base visait à remplacer notamment les allocations sociales, les retraites, etc.
                                  Ce projet aurait signifié la fin de la mendicité !
                                  .
                                  Ce projet présentait aussi une économie pour l’état qui payé des fonctionnaires à gérer les retraites, les services sociaux. Ses services on aurait plus besoin !
                                  .
                                  Le revenue de base, c’est ce que je pense, enlèvera aussi le stress de survie des démunies, des travailleurs pauvres, puis ceux, comme moi, qui aiment travailler, cela leur permettra de mettre plus du beurre dans les épinards ...
                                  .
                                  Il y à beaucoup de gens qui se prostituant (pas dans le sens sexuel) au travail par peur de perdre leur poste, par peur d’être sans ressources. Le revenue de base sert en quelque sorte de rempart contre le mauvais traitement au travail. Cela réduira le stress, rendra les gens moins malades ce qui permettra de faire des nouvelles économies à la sécurité sociale ... le perdant sera le « Big Farma » (l’industrie pharmaceutique)... mais je ne pleur pas pour eux !!!!
                                  .
                                  Si un employeur te fait chier tu quitte ton travail sans avoir peur d’être sans ressources.
                                  .
                                  Les suisses ont dit non au revenu de base et je pense que cela été une erreur !
                                  Je suis persuadé que le revenue de base changera la société dans le bons sens.
                                  .
                                  La peurs des profiteurs, abusent du revenue de base, à certainement poussé les suisses à renoncer à ce beau projet lequel, à mon sens, aura amené les suisses vers plus de humanité vers plus partages de richesses !
                                  .
                                  Puis le revenue de base n’empêchera pas les gens qui veuillent travailler à le faire ...
                                  .
                                  .


                                  • julius 1ER 10 juin 2016 11:30
                                    Ce projet présentait aussi une économie pour l’état qui payé des fonctionnaires à gérer les retraites, les services sociaux. Ses services on aurait plus besoin !

                                    @eau-du-robinet

                                    çà aussi EDR c’est un argument intéressant que l’on se doit de développer !!!

                                    dans une société riche cela choque plus de donner un RU ou RdB que payer des gens à « gérer » la pauvreté et le chômage qui sont part définition antinomique avec justement l’idée de richesse d’une société, 
                                    rien qu’à énoncer ces faits qui sont le produit de concepts et d’une réalité montre bien le conditionnement des citoyens qui manifestent des rejets bien sélectifs et partisans !!!!

                                  • foufouille foufouille 10 juin 2016 11:34

                                    @Zip_N
                                    vu le chômage, la plupart des gens seront au minimum vieillesse.
                                    certains ont travaillé mais pas voulu cotiser assez comme RSI et MSA.
                                    donc pour eux, le RU existe.


                                  • julius 1ER 10 juin 2016 11:43

                                    @Zip_N


                                    rien n’est gravé dans le marbre il y a aussi des aménagements et des transformations à faire le débat est juste ouvert !!!

                                  • Aristide Aristide 10 juin 2016 11:53

                                    @eau-du-robinet

                                    Cet revenue de base visait à remplacer notamment ... les retraites, ...


                                    Tous ces putains de retraités qui ont bossé 40 ans et plus au RSA. Il est marrant l’eau du robinet. 



                                  • cevennevive cevennevive 10 juin 2016 12:22

                                    @Aristide,


                                    Mais non Aristide, pas les retraites ! Il n’a jamais été question des retraites. La retraite n’est pas un revenu social voyons !


                                  • eau-du-robinet eau-du-robinet 10 juin 2016 22:05

                                    Bonjour Zip_N,

                                    " Cet à dire faire gagner la même chose à un retraité qui a travaillé toute sa vie qu’a une personne qui a jamais travaillé, une équité en plus pour la société ? "
                                    .
                                    Personne empêchera celui qui travaille de créer une épargne retraite supplémentaire et cette épargne se cumulera au revenue de base !
                                    .
                                    Le salaire de base sera aussi bénéfique pour les créateurs d’entreprises surtout les TPE ou les entrepreneurs ne se versent souvent pas de salaire au démarrage voire un salaire très réduit.
                                    .
                                    Beaucoup de gens n’osent pas lancer leur propre entreprise par peur de ne plus avoir droit aux allocations chômage en cas de faillite .... cet obstacle sera détruite avec le salaire de base !
                                    .


                                  • L'enfoiré L’enfoiré 13 juin 2016 18:01

                                    @eau-du-robinet bonjour,


                                     Vous êtes donc « pour ».
                                     Ok pas de problème.
                                     Croyez-vous que ce serait la fin de la mendicité, du vol de petits larcins, . Je suis loin d’être aussi certain.
                                     Non, l’occasion fait le larron. Cette volonté d’avoir toujours plus en nous. 
                                     Les gens se foutent complètement de ce qu’il y a dans les étages inférieurs.
                                     Ils regardent vers le haut, le toujours « plus haut » ou au moins garder un acquis.
                                     Les réformes sont toujours annonciatrices d’un recul, est-il dit.
                                     On l’a vu encore lors nos grèves des gardiens de prisons.
                                     Je ne vous rappelle pas le nombre de semaines que ces grèves durent.
                                     Les prisonniers ne sont pas dans les préoccupations.
                                      C’est un cas spécial, bien sûr.
                                      Ce ne sont palus des revendications matérielles qui n’impactent qu’elles. 
                                      Ici, c’est humains au préjudices d’autres humains.
                                      Nous ne sommes pas dans la cours des miracles.
                                      Toutes les allocations ne viennent pas du ciel. Il faut les justifier, les calculer, les attribuer.
                                      Cela n’a peut être pas de lien direct avec les revenus de base mais réfléchissez, 


                                  • Raoul-Henri Raoul-Henri 10 juin 2016 04:48

                                    Bien qu’allant dans le bon sens, mettre une somme quelconque dans la poche d’un individu ne sert à rien sans au préalable fixer les prix. L’inflation, vous connaissez ? Les Suisses ont raison. Les tenants du revenant uni-vers-sel sont des nains à la question monétaire.

                                    Il y a mieux, cela se nomme : Dieu


                                    • julius 1ER 10 juin 2016 11:33

                                      @Raoul-Henri


                                      donc pour toi... pas de problème les riches peuvent s’enrichir sans outrance et les pauvres n’ont qu’à rester pauvre ou un peu moins !!!
                                      c’est bien .... pourquoi pas retourner à la Monarchie absolue dans ce cas -là !!!

                                    • julius 1ER 10 juin 2016 11:40

                                      @julius 1ER


                                      et l’inflation ...les riches prédateurs et spéculateurs ne sont en rien responsables de l’inflation dans l’immobilier ou le prix des matières premières alors que l’on voit que les hedges fund se sont accaparés le principe de vente à terme dans justement ce qui fixait le prix des dîtes matières premières !!!!!
                                      encore une fois vision très étriquée des mécanismes économiques !!!!

                                    • jpm jpm 10 juin 2016 12:32

                                      @Raoul-Henri

                                      et si au lieu de parler d´une somme (ce qui est effectivement tres relatif dans le temps) nous parlions d´un pourcentage de la production nationale que nous mettrions commun pour la redistruer sous forme d´un revenu de base individuel et inconditionnel.

                                      On pourrait par exemple commencer par decider de redistribuer 15% du PNB, soit 0.15 * 2000 milliards = 300 milliards par an soit pres de 450 euros par mois et par adulde et la moitie pour les enfants. A 20% du PNB, on arrive a presque 600 euros par mois.

                                      Du coup, cela serait un veritable pouvoir d´achat (et pas seulement un montant numeraire) qui serait distribue chaque annee... sur lequel l´inflation n´aurait pas prise. Evidemment, cela suppose que la production nationale se maintienne... et donc que la population continue de travailler comme avant... sinon plus garce a la liberte d´entreprendre et le filet de securite que constitue le versement inconditionnel d´une revenu de base incondiionnel.


                                    • Raoul-Henri Raoul-Henri 11 juin 2016 06:15

                                      @julius 1ER
                                      encore une fois ? :)
                                      Vous devriez prendre le temps de lire les liens avant de répondre à côté de la plaque.


                                    • Raoul-Henri Raoul-Henri 11 juin 2016 06:22

                                      @jpm
                                      Vous y êtes presque : multipliez simplement les vingt pour cent par cinq, et le compte y sera.
                                      Pour ma part je prône une remise de dette inconditionnelle et systématique, une souveraineté monétaire individuelle ET gouvernementale par l’intermédiaire de plusieurs monnaies locales de subvention aux entreprises. Prenez le temps d’explorer les liens que j’ai laissé, çà vaut le détour. ;)


                                    • L'enfoiré L’enfoiré 13 juin 2016 18:14

                                      @jpm,


                                        Si vous ne le savez pas, le PNB varie toutes les années.
                                        Il n’est pas fixe.
                                        Cela veut dire que l’allocation universelle devrait suivre la courbe ascendante ou descendante.
                                        Vous rendez-vous compte du problème du problème à raconter qu’une année de mauvais résultats, cette allocation verrait une baisse et qu’on ne pourrait plus redistribuer que 10%.
                                        Je suis retraité, je planifie mon futur en fonction d’une pension de retraite.
                                        La pension est aussi une sorte d’allocation universelle qui a été épargnée au cours des années précédentes par moi-même dans un ensemble de mutualité en fonction de pourcentages de revenus (limités par des barèmes de cotisations qui s’élèvent en fonction d’un brut et qui changent tous les ans).
                                        Nous sommes sur des terrains mouvants.
                                        Même le niveau de vie est fluctuant en fonction du prix des choses qui sont importées et exportées. Ce qui apporte une balance des mouvements qui peuvent être déficitaires jusqu’à aller à la faillite d’un des secteur d’exploitation. .
                                        Je pense qu’on oublie cela... dans les raisonnements.
                                        Les Suisses sont loin d’être idiots. 

                                    • Tall . malko 13 juin 2016 18:25

                                      @L’enfoiré

                                        
                                      Et blablabla et blablabla... et tout ça parce que Mr le retraité craint que le revenu de base pourrait un jour remplacer sa pension, ce qui lui ferait une perte très désagréable.
                                        
                                      Mais il suffit d’expliquer à Mr le retraité qu’il n’en est rien, et qu’un revenu de base pourrait même s’ajouter à sa retraite, qu’alors son discours ferait un 180° complet instantané.
                                        
                                       smiley

                                    • jpm jpm 14 juin 2016 09:06

                                      @L’enfoiré

                                      en effet, si le PNB venait a varier a la baisse, votre retraite resterait probablement la meme ou presque... car ... il y aurait deux solutions... soit maintenir le montant du Revenu de base soit augmenter les prelevements qui permettent de le financer. Ce sont deux choix politiques opposes... qui nous rappellent un peu la problematique actuelle du financement des retraites.

                                      Le seul mauvais choix serait de creer du deficit et de reporter sur les annnees ou les generations suivantes le financement de la redistribution.

                                      Maintenant soyons positifs, et imaginons que le PNB vienne a progresser... dans ce cas le meme choix se posera... soit augmenter le montant distribue chaque mois... soit reduire le montant des prelevements. Le seul avantage que je vois a cette approche... c´est que chaque citoyen verra sur son compte en banque les effets de la politique menee par ses elus. Ils s´interesseront alors peut etre davantage a ce qui se vote a l´Assemblee Nationale.


                                    • L'enfoiré L’enfoiré 14 juin 2016 16:20

                                      Mais mon cher malko,


                                       Mr le retraité est très pragmatique.
                                       Il sait que l’argent ne tombe pas du ciel.
                                       Il a préparé sa retraite bien avant le moment de la prise à la consommation de sa retraite.
                                       Il n’a donc pas besoin d’une augmentation de sa « p’tite pension ».
                                       « En dat in aw kas » comme on dit chez nous.
                                       Pour la traduction, c’est sur demande évidemment smiley

                                    • L'enfoiré L’enfoiré 14 juin 2016 16:37

                                      @jpm bonjour,


                                       J’ai dû répondre à Malko Linge, un peu plus vertement.
                                       Une retraite, cela se prépare.
                                       Comme disait Raymond Devos, il faut garder de l’argent devant soi tout en en mettant de côté.
                                       Pour cela, il y a beaucoup de moyens de pilier en pilier 
                                       Le problème est à la source et pas à l’embouchure...
                                       Tout a été raboté. Le nivellement par le bas.
                                       A mon époque, on pouvait espérer gagner plus en fonction de son travail.
                                       Aujourd’hui, à la suite du responsabilité commune qui voulait toujours gagner plus et payer de moins en moins pour ce qu’ils achètent, tous les salaires se sont mis à végéter.
                                       Les entreprises ont délocalisé leur activité dans des pays où les niveaux de vie étaient plus bas, tout en gardant les acheteurs dans leur pays d’origine.
                                       Demandez à rocla+, il doit être de la même époque que la mienne.
                                       La solution au problème,d’aujourd’hui n’est pas à trouver dans une aumône par une allocation universelle.
                                       Cela ne résout rien de manière définitive.
                                       « Si tu donnes un petit poisson à un homme, il mangera un jour, si tu lui apprends à pêcher, il mangera toute sa vie ».,Lao Tseu
                                       Cette maxime est tout à fait indépendante des pays et du vote des Assemblées nationales... . .

                                    • jpm jpm 14 juin 2016 17:23

                                      @L’enfoiré

                                       savoir pecher c´est bien, mais quand il n´y a plus de poissons cela ne sert pas a grand chose. De la meme facon savoir travailler c´est bien aussi mais quand il n´y a pas de travail pour tout le monde on fait quoi... seuls les plus forts survivent et les plus faibles meurent de faim. Le revenu de base c´est l´idee de reserver une part de la production de bien et services pour la partager a part egale entre toute la population de facon a ne laisser personne sur le bord du chemin.

                                      Evidemment, les producteurs de richesses peuvent completer ce revenu minimun inconditionnel par leur travail... ce qui permet de continuer de produire les biens et services necessaires au bien etre de tout le monde.

                                      Pour la retraite c´est un peu different. Le contrat social surlequel fonctionne nos societe a convenu que les actifs payent pour les retraites, qui ont eu meme payes pour leurs aines. Il faut donc considerer que la retraite est un droit acquis sur les generations futures... ou une forme de salaire differe si on prefere. Il n´est pas question d´y toucher car cela serait tout simplement du vol. Par ailleurs tout le monde n´a pas eu l´egoisme ou la chance de pouvoir mettre de cote pour sa retraite (en reduisant sa consommation et donc sa part de TVA qui sert a financer les services publics). Il serait donc parfaitement malhonnete de vouloir priver ces braves gens de la juste retraite qui leur revient de droit. 


                                    • L'enfoiré L’enfoiré 15 juin 2016 14:09

                                      @jpm bonjour,


                                       Bien d’accord avec vous.
                                       C’est ce que j’ai voulu dire en donnant la différence entre ce que j’ai vécu dans ma période de vie active et celle que les jeunes ont aujourd’hui.
                                       Oui, absolument, c’est dans tous le régime du vivant que les plus forts survivent et les plus faibles subissent.
                                       Aujourd’hui, c’est le dixième anniversaire de la mort de Raymond Devos et son sketch mettre de l’argent de côté tout en ayant de l’argent devant soi.
                                       Il a très mal terminé sa vie. Sa compagne avait écrit un livre dont j’ai parlé « L’enfer du décor » .
                                       Oui, l’argent attire comme l’aimant chez ceux qui n’en ont pas ou qui en ont mais en veulent toujours plus.
                                       L’allocation universelle est-elle à prendre comme une aumône ?
                                       Les allocations apportées par impôts, pouvez-vous les orienter comme vous le désirez ?
                                       Pourquoi ne permet-on pas à se moment de donner des pourcentages différents pour les orienter ?
                                       Mais l’idée d’un allocation est aussi dans l’air chez nous.
                                       Ce matin, l’écolo Philippe Defeyt était interrogé à ce sujet Il apportait des chiffres représentant les coûts de l’opération et il terminait en disant que c’était une idée rejeté par les syndicats parce que c’était la droite qui avait lancé l’idée.
                                       Comme quoi, droite et gauche se réunissent toujours au milieu du gués 
                                       Putain d’argent... !!!  

                                    • L'enfoiré L’enfoiré 15 juin 2016 14:22

                                      Ce qui est original, c’est son côté mixte avec des cumuls

                                      600 euros pour les adultes et 300 pour les plus jeunes ;
                                      et un équilibre à trouver.
                                      Le problème, c’est que 600 euros à la campagne, ce n’est pas rien.
                                      En ville, vous ne payez même pas une partie de la location de votre logement.
                                      Et la localisation géographique est oubliée dans le calcul. 
                                      Il n’y a pas le fait d’être jeune ou adulte.
                                      Les cas particuliers sont toujours des problèmes que l’uniformisation voulue en général par des envies de rendre les choses plus sociales.
                                      100 milliards d’euros à financer soit 23% de la richesses nationales sont impactées dans son processus d’allocations universelles.
                                      Nous sommes 11 millions tout compris....
                                      Faites le calcul... smiley



                                    • jpm jpm 16 juin 2016 09:37

                                      @L’enfoiré

                                      le revenu de base inconditionnel sera le meme que vous habitiez en ville ou a la campagne... dans le sud et dans le nord... de la meme facon qu´aujourd´hui le montant du SMIC et le montant du RSA sont les memes. En fait, il faudra quand meme habiter en France... et etre reconnu comme citoyen pour pouvoir le toucher... mais peu importe que vous habitiez un chateau a la campagne ou une mansarde sous les toits de Paris.

                                      Maintenant je rappelle que le Revenu de base est cumulable avec les autres revenus d´activite... ou du patrimoine. Il est donc probable que vous puissiez plus facilement trouver un emploi dans une grande ville. Mais si vous n´avez pas de revenu... et que vous ne souhaitiez pas trouver un travail pour vivre modestement de votre revenu de base... il vous faudra peut etre penser a vous delocaliser a la campagne ou vous orienter vers la colocation (les ponts de Paris etant a eviter en ces periodes de crue de la Seine).

                                      A propos de richesse nationale pour la France, on compte environ 2000 millards de PNB/PIB par an et 10 000 milliard de richesses accumulees dans le patrimoine des francais.

                                      500 euros par mois sur 12 mois par 50 millions d´adultes et 250 euros pour 15 millions de mineurs, cela nous donne en gros 345 milliards par an... soit environ 17% du PNB.


                                    • ENZOLIGARK 10 juin 2016 06:30

                                      BCE  : Mario Draghi demande a nouveau aux Etat$ d ’ engager de$ reforme$ radicale$ [ lesechos . fr du 09/06/16 ] . ... Ca coute rien et ca amuse la galerie  !!! . AhAhAhAhAh ... . АФФ ИСС ......


                                      • Jean Keim Jean Keim 10 juin 2016 07:28

                                        Si le revenu de base est de donner à chacun une somme avec laquelle il faut se débrouiller et abandonner toutes les avancées sociales, alors oui les suisses ont eu raison de refuser cette arnaque.


                                        • zygzornifle zygzornifle 10 juin 2016 10:00

                                          ils ont peur que la migration galopante ne s’amplifie encore plus et qu’ils deviennent le nouvel eldorado piquant la place a l’Allemagne ..... 


                                          • zygzornifle zygzornifle 10 juin 2016 10:04

                                            Au moins chez eux il y a le RÉFÉRENDUM mot qui fait trembler chez nous toute la classe politique de droite comme de gauche, mot qui leur donne des cauchemars, envie de gerber et qui souille leur fond de pantalon de matière brune bien odorante que l’on retrouve également dans leurs idées .... 


                                            • ZenZoe ZenZoe 10 juin 2016 10:18

                                              C’est marrant quand même, les Français n’ont pas les idées claires. Quand il a été question de remettre en question l’universalité des allocations familiales, il y a eu un beau tollé. Une honte, une escroquerie, un abandon des valeurs qui ont fondé le pays etc. etc. Et maintenant qu’on propose la même chose en fait, une universalité de revenu de base, il y a aussi un tollé. Profiteurs, assistés, feignasses...


                                              • cevennevive cevennevive 10 juin 2016 10:44

                                                @ZenZoe,


                                                Il y a ne différence toute de même, et de taille. Les allocations familiales ne sont pas imposables et n’entrent pas dans le total des revenus.

                                                Alors que le RU entrerait dans ce total et serait nécessairement « reversé » par ceux qui ont de gros revenus.

                                                Mais réfléchissez, tous ! Se disputer autour d’une idée formidable apte à donner du bien-être et du bonheur à plusieurs d’entre nous ! Susceptible de supprimer la montagne de paperasses que l’on vous impose de donner à la moindre demande d’aide ! Mettant fin à la déchéance du clochard transi de froid ! Apportant nourriture et aide au jeune chômeur majeur ayant brisé les liens avec sa famille ou n’ayant aucune famille !

                                                Je sous souhaite à tous de ne pas connaître ces situations. Moi, je les ai connues, rarement pour moi, mais au cours de mon activité professionnelle.


                                              • cevennevive cevennevive 10 juin 2016 11:24

                                                J’en ai perdu mon habituelle maîtrise de la dactylographie, tant je suis émue par certains commentaires...


                                                Faites-vous partie des nantis la bouche pleine, vous qui êtes si réfractaires au RU ? Ou entre-t-il dans vos dénis une part de jalousie envers ceux qui ne travaille pas, ou ne peuvent pas travailler pour plein de raisons ?

                                                Une chose qui me rassure tout de même, c’est que l’on parle du RU dans les médias, y compris dans « c’est dans l’air », émission pourtant réputée pour un certain « obscurantisme social »... Même Christophe Barbier n’y est pas réfractaire, c’est vous dire !

                                              • jpm jpm 10 juin 2016 11:37

                                                Bonjour cevennevive

                                                je trouve en effet que la progression de l´idee a fait un bon enorme dans les medias ces derniers mois... et les consicences de nos politiques qui commencent a y reflechir serieusement.

                                                Malheureusement c´est un revenu universel un peu etriquet (souvent inferieur inferieur au RSA) qui nous est vendu dans les media... et l´on n´entend pas assez des propositions plus ambitieuses et plus redistributives que la gauche devrait porter (je ne parle bien evidemment pas du gouvernement ni du triste sir qui nous preside). Mais cela viendra... car pour l´instant il est important de debattre du sujet... et comme je pense que les gens ne sont pas mechants par nature... ni fondamentalement betes, ils finiront bien par comprendre qu´il existe des formes de revenu de base et des financements qui seraient largement benefiques pour la societe... et pour eux memes et leurs proches smiley.

                                                Laissons encore un peu de temps au temps... car comme disait Victor Hugo, « Rien n’est plus puissant qu’une idée dont l’heure est venue »


                                              • Albert123 10 juin 2016 14:08

                                                @cevennevive

                                                « Même Christophe Barbier n’y est pas réfractaire, c’est vous dire ! »


                                                et donc quand Barbier valide un truc ça n’éveille pas en vous une certaine méfiance ?

                                                dès que ces chiens de garde valident quelque chose vous pouvez être sur que le peuple sera le dindon de la farce, 

                                                ça ne vous a pas suffit les dernières fois, vous en redemandez encore, faudra vous perforer le fondement combien de fois avant que ça tilte un minimum dans votre caboche ?

                                              • ZenZoe ZenZoe 10 juin 2016 15:00

                                                @cevennevive
                                                Ne vous énervez pas comme ça.
                                                En outre, je ne sais pas si votre faillite du clavier vous a fait envoyer une réponse au mauvais interlocuteur, car je n’ai jamais indiqué dans mon commentaire si j’étais pour ou contre ce fameux revenu. D’ailleurs je suis 100% pour ce revenu universel. Ca vous en bouche un coin hein ?
                                                Par parce que c’est un revenu, mais pour son universalité justement. Plus de stigmatisation, plus de questions administratives indiscrètes, de pose de conditions humiliantes...
                                                Et je ne suis pas une nantie, j’avance même que je suis peut-être moins lotie que vous. Personne n’en sait rien n’est-ce pas ? ...Même si traiter les autres de nantis la bouche pleine n’a jamais remplacé un argument convaincant à mon avis. Les riches ne pensent pas forcément avec leurs pieds et n’ont pas forcément une pierre à la place du coeur.
                                                Et je ne vois pas ce que vient faire la jalousie la-dedans, puisque TOUS auront ce revenu.


                                              • ZenZoe ZenZoe 10 juin 2016 15:13

                                                @cennevive
                                                Autre chose : je pense que vous rêvez si vous pensez que ce revenu éliminera la pauvreté.
                                                Il remplacera les autres aides, mais sans jamais être supérieur à elles mises bout à bout hélas. Les économies potentiellement réalisées grâce à la simplification seront en outre balayées par le fait que tous y auront droit.
                                                En outre, il n’est pas sûr que les prix ne seront pas tirés vers le haut (de même que l’allocation logement a tiré indubitablement les prix des logements vers le haut par un effet pervers).
                                                Le seul avantage que j’y vois, je l’ai dit plus haut, est le fait qu’il sera automatiquement accordé à tous, sans condition. Améliorant un peu le quotidien de ceux qui n’ont rien ou pas grand chose. Apaisant un peu l’angoisse des lendemains. Calmant un peu le sentiment honteux d’être un « assisté ».


                                              • cevennevive cevennevive 10 juin 2016 16:42

                                                @ZenZoe,


                                                Je me range volontiers à tous vos arguments.

                                                Je ne me suis pas énervée contre vous. C’est simplement certains arguments des commentaires qui m’ont émue.

                                                Vous avez sans doute raison et j’ai souvent pensé, par devers moi, que ce RU n’était pas la panacée. Mais il peut apporter du soulagement dans l’immédiate situation sociale où nous croupissons actuellement.

                                                Je suis loin d’être une « économiste », je pense avec mes émotions et non avec des chiffres. Et ma modeste retraite me suffit amplement. Ce RU n’apporterait rien de plus à ma condition financière.

                                                Veuillez m’excuser si j’ai pu vous blesser sans le vouloir.

                                                Bien à vous.




                                              • christophe nicolas christophe nicolas 10 juin 2016 11:37

                                                Si le revenu de base est un leitmotiv pour continuer l’esprit tordu, l’incrédulité, les mensonges, l’idolâtrie républicaine teintée de religion de l’homme, le travail dans un esprit hypocrite de justice sociale mais de réelle corruption, tout périclitera. 


                                                Chaque état se démerde et ceux qui prendront la mauvaise voie pourriront sur place comme l’URSS a périclité.

                                                Il ne faut pas faire comme les USA qui redessinent les frontières par la théorie du Chaos ou comme l’UE qui se marie en groupe échangiste ou bien comme l’URSS qui s’associaient par viols successifs à la mongolienne... Non, les états qui ne sauront pas renoncer à l’esprit malsain pourriront.

                                                • rocla+ rocla+ 10 juin 2016 12:39

                                                  etc…
                                                  -Et au final, tu quittes ce monde dans un orgasme !

                                                  Woody Allen.


                                                  Juste avant l’ orgasme  tu est décoré de la médaille du spermatozoïde `

                                                   le plus performant .




                                                  • Phoébée 10 juin 2016 20:05

                                                    @rocla+
                                                    En temps que gauchiste passé au FN , je réclame la médaille de celui qui a le plus souvent retourner sa veste. Je peux ?

                                                    Oui, je sais par rapport à la médaille du spermatozoïde c’est peu. mais comme disait ma grand-mère, il faut un début à tout ......


                                                  • L'enfoiré L’enfoiré 13 juin 2016 18:27

                                                    @rocla+


                                                     smiley smiley
                                                    Bon exemple de Woody Allen.
                                                    Ce matin je consultais le nouveau magazine « Psychologies » et Woody était à l’honneur.
                                                    Analysé via différentes voies pour.« S’accepter vraiment ».
                                                    Je recommande. Il y avait beaucoup d’idées.
                                                     

                                                  • L'enfoiré L’enfoiré 13 juin 2016 18:29

                                                    Si vous regardez cette page qui contient le menu.

                                                    Il n’y avait pas que lui qui pouvait donner des idées.

                                                  • Signal (---.---.5.175) 11 juin 2016 09:28

                                                    En France pays gauchiste génétique , toute la lie de la fange sociale assistée parasite aurait voté OUI et çà n empêcherait pas tous ces connards de grévistes à continuer à faire chier le monde et accuser les patrons les banques les financiers de ne pas leur donner assez

                                                    Pays de pourris féniants privilégiés de gauche


                                                    • Ruut Ruut 13 juin 2016 06:19

                                                      C’est cool le revenu de base universel, tu est payer a glander toute la journée pendant que d’autre gagnent pareil en travaillant dans des jobs difficiles, stressants et dangereux.......


                                                      • jpm jpm 14 juin 2016 09:12

                                                        @Ruut

                                                        vous n´avez visiblement pas compris le principe du revenu de base inconditionnel... qui se cumule avec les autres revenus. On peut donc estimer que ceux qui continueront de faire des jobs difficiles ou stressants resteront bien payes... et conserveront donc un meilleur pouvoir d´achat que ceux qui decident (ou n´ont pas d´autre choix) de rester chez eux. Personnellement j´aurais un peu du mal a me contenter de 500 ou meme 750 euros par mois... et tout naturellement et comme l´ensemble des autres citoyens je chercherais donc a ameliorer mon existence et celle de mes proches en utilisant au mieux mes capacites et ma force de travail.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès