• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > International > Lorsque l’Algérie et la Tunisie vivaient sous la menace d’une (...)

Lorsque l’Algérie et la Tunisie vivaient sous la menace d’une intervention israélienne. (1988)

 Lorsque l'Algérie et la Tunisie vivaient sous la menace d'une intervention israélienne. (1988)

Les deux pays se sont employés à défendre les réunions de l'OLP

Tard dans la matinée du 1er octobre 1985, une formation de 10 chasseurs F-15 de l'armée de l'air israélienne s'est approchée de la côte méditerranéenne de la Tunisie à une altitude de 40 000 pieds.

Devant, six F-15B et F-15D du 106e Escadron « Spearhead ». Chacun des avions transportait une bombe à guidage électro-optique GBU-15 fabriquée aux États-Unis, la nacelle nécessaire au guidage de ces armes et quatre missiles AIM-7 Sparrow.

À l'arrière se trouvaient deux F-15C de l'escadron « Twin Tail » n ° 133, armés de missiles AIM-7 Sparrow et AIM-9 Sidewinder, mais aussi six bombes Mk.82 montées sur un rack à éjecteurs multiples, installées sous la ligne centrale. point dur.

Peu de temps avant d'entrer dans l'espace aérien tunisien, la formation s'est scindée en deux vols de quatre, séparés par quatre minutes. Deux des F-15 ont subi diverses défaillances d'avionique et ont été forcés d'abandonner la mission. Les autres équipages ont donc dû redistribuer des cibles entre eux.

Les trois premiers F-15 Eagles ont sorti leurs GBU-15 à environ 15 milles de leur cible. Le deuxième vol a commencé son attaque, avec deux F-15B / D libérant leurs GBU-15.

Ceux-ci ont ensuite été suivis par deux F-15C, dont l'un a abandonné ses Mk.82 lors de la première manche. L'autre a fait un cercle et a ensuite attaqué à nouveau à partir d'une direction différente à cause de la fumée dense qui recouvrait la cible.

En 1988, l'Algérie et la Tunisie ont été terrifiées par les raids aériens israéliens

Préparé avec l'aide des renseignements fournis par Jonathan Pollard, un officier du Commandement du renseignement naval de la Marine américaine - qui a été arrêté par le FBI en novembre 1985 - l'opération en question portait le nom de code « jambe de bois ».

Elle visait le siège de l'Organisation de libération de la Palestine à Hammam Chott, près de la ville de Tunis, à environ 1 280 kilomètres de son point de départ, la base aérienne de Tel Nof, en Israël.

Les sources diffèrent considérablement en ce qui concerne les victimes. Alors que les Israéliens affirmaient que 75 personnes avaient été tuées - dont une soixantaine étaient des membres de l'OLP - d'autres sources avancent que 56 Palestiniens et 215 Tunisiens auraient été tués. Selon des sources officielles tunisiennes, le bilan final est de 47 morts et 65 blessés.

Selon un officier de l'armée de l'air tunisienne à la retraite, trois ans plus tard, les Israéliens ont tenté quelque chose de similaire.

Comme prévu, la frappe aérienne israélienne sur le siège de l'OLP à Hammam Chott n'a pas manqué de soulever l'îre des dirigeants tunisiennes. Convaincus que les Israéliens avaient attaqué d'un porte-avions de la Marine américaine, les Tunisiens ont décidé d'acheter de l'équipement de défense aérienne de fabrication soviétique.

"Au moment de cette attaque, nous n'avions qu'un radar civil - et il était hors service", a déclaré l'officier. "Ensuite, notre force aérienne a envisagé la possibilité d'acheter un système de défense aérienne soviétique. Nous avons envoyé une délégation en Algérie pour étudier leur équipement. "

"Les Algériens nous ont proposé de déployer une de leurs batteries SA-3 à Tunis, sur une base temporaire. Cependant, lorsque les Algériens nous ont informés des capacités limitées de ce système, nous avons annulé l'idée. "

La colère des Tunisiens est à peine retombée lorsque l'OLP décida de tenir son prochain congrès, en novembre 1988, le choix s'est porté sur Alger.

"Au départ, l'OLP voulait organiser ce congrès à Bagdad", a poursuivi la même source. "La guerre avec l'Iran était terminée et donc l'endroit était considéré comme suffisamment sûr. Cependant, les Palestiniens ont reçu un avertissement qu'Israël attaquerait, peu importe l'endroit qui abritera ce congrès. Par conséquent, ils ont choisi Alger. Cela a été considéré comme un endroit plus sûr. "

Les Algériens ont mis en place un large dispositif pour protéger le site du congrès, qui s'est tenu au Palais des Nations du Club des Pins, à environ 12 milles à l'ouest d'Alger, sur la côte méditerranéenne.

"Tout le monde était sûr à 100% qu'ils [les Israéliens] reviendraient attaquer ! Par conséquent, les Algériens ont déployé une des batteries SA-6 à proximité et ont établi une zone d'exclusion aérienne dans un rayon de 20 kilomètres autour du Club des Pins. Une paire de MiG-25 chapeautait une patrouille aérienne de combat à haute altitude, et une paire de MiG-21 le faisait à moyenne altitude, chaque fois que de hauts représentants palestiniens se réunissaient. Des intercepteurs supplémentaires étaient en état d'alerte sur leurs bases. "

Comme attendu, le congrès s'ouvre officiellement le 10 novembre 1988, des radars d'alerte avancée algériens ont détecté une formation de contacts radar suspects venant de l'est.

"Un radar algérien a détecté un certain nombre de contacts à l'est, approchant à un niveau moyen", a déclaré l'officier tunisien à la retraite. "Immédiatement, une paire de MiG-23 et de MiG-25 a été déployée pour renforcer quatre MiG qui étaient déjà en CAP autour du Club des Pins.

"Les Algériens ne les ont pas interceptés - les Israéliens étaient encore beaucoup trop loin. Ils ont ordonné à leurs MiG de grimper et de prendre position devant les avions qui arrivent. En raison de l'activité algérienne, nous nous sommes mis en alerte aussi, et nos radars ont alors pris deux groupes d'avions, au moment et à l'endroit où aucune activité commerciale ou militaire n'était attendue ou annoncée. "

La tension dans les cieux et sur le sol a commencé à augmenter. Au cours des minutes suivantes, de plus en plus de stations radar algériennes et tunisiennes se sont mises en marche et ont commencé à suivre la formation entrante. Selon l'officier tunisien à la retraite, la vigilance des défenses aériennes algériennes a finalement eu un effet.

"Ce n'est qu'une supposition, mais je pense qu'ils ont détecté toute cette activité électromagnétique. Ils ont suivi un cours radial pendant un moment, puis sont revenus à l'est. Ils n'avaient pas peur de nous, ni des Algériens. Mais pour que leur raid réussisse, ils voulaient frapper l'OLP sans subir de pertes. C'est pourquoi ils ont décidé d'annuler leur attaque. "

Selon cette source et d'autres sources disponibles, les deux formations d'avions en question n'ont jamais été identifiées formellement. Néanmoins, la principale raison qui permet de supposer qu'il s'agissait probablement d'avions israéliens est le fait qu'ils se soient approchés de l'espace aérien tunisien et algérien à partir d'une direction est à une altitude de 40 000 pieds et à une vitesse relativement élevée.

L'escadron en question s'est bien éloigné avant que l'un de ses appareils ne puisse être vu ou identifié par d'autres moyens.

 


Moyenne des avis sur cet article :  4.74/5   (23 votes)




Réagissez à l'article

21 réactions à cet article    


  • JC_Lavau JC_Lavau 16 décembre 2017 15:18

    C’est trop peu connu.

    Actuellement, ils menacent de ramener le Liban entier à l’âge de pierre :
     

    • Ouallonsnous ? 16 décembre 2017 17:08

      Il faut commencer par « vitrifier » Dimona" pour les ramener à la raison et leur montrer qu’ils n’ont pas de place au ban des nations !


      • OMAR 16 décembre 2017 17:50

        Omar9

        @Fennecdz : "Préparé avec l’aide des renseignements fournis par Jonathan Pollard, un officier du Commandement du renseignement naval de la Marine américaine...« .
        .
        Jamais Israël ne lance une opération militaire -surtout aérienne » sans l’aval, la protection et l’assistance des USA.
        .
        Et jamais Israël ne s’aventure dans une opération où sa suprématie militaire n’est pas écrasante.
        .
        Enfin, jamais Israël n’attaque son adversaire de manière autre que par lâcheté et ignominie.


        • Zolko Zolko 16 décembre 2017 18:26

          @OMAR : « Enfin, jamais Israël n’attaque son adversaire de manière autre que par lâcheté et ignominie. »
           
          ouais, bof, en même temps, c’est un peu le principe de la guerre. Les guerres nobles genre : « Messieurs les Anglais, tirez les premiers » n’existent plus depuis longtemps. Le nouveauté ne vient pas de la supposée lâchetée (l’effet de surprise est un des éléments de toute guerre), mais le fait de s’attaquer à des civils, et ça a été inventé pendant la deuxième guerre mondiale, des 2 côtés.


        • mmbbb 16 décembre 2017 18:41

          @Zolko mais cela a toujours existe depuis longtemps Le sac de Rome par les Wisigoth tout etait saccage femmes enfants massacres Durant la guerre Palatine de Louis XIV , du grand massacre des populations etc etc


        • Trelawney Trelawney 16 décembre 2017 19:04

          @OMAR
          Enfin, jamais Israël n’attaque son adversaire de manière autre que par lâcheté et ignominie.

          C’est justement ce qu’à dit Idi Amin Dada, lors du raid sur Entebbe

          Jamais Israël ne lance une opération militaire -surtout aérienne » sans l’aval, la protection et l’assistance des USA.
          En 1967, lors de la guerre des 6 jours.( Il n’aura pas fallu plus de 6 jours pour foutre en l’air l’armée égyptienne, syrienne et jordanienne réunit), la marine israélienne attaqua l’USS Liberty (navire de renseignement américain). Les américains leurs avaient probablement donné l’autorisation.

        • OMAR 16 décembre 2017 19:10

          Omar9

          @Zolko :« ..en même temps, c’est un peu le principe de la guerre... ».
          .

          Non mon ami, ce que vous défendez, c’est le principe de l’agression. qui est un acte immoral, parce que ignoble et lâche....
          Même les hauts officiers et stratèges militaires japonais avaient le moral à plat quand ils apprirent que l’attaque de Pearl Harbor avait eu lieu quelques heures avant la déclaration de guerre.
          .
          Israël cultive parfaitement cet art de la fourberie qui l’autorise, avec la bienveillance de l’Occident, de parler de « guerres préventives » avec les pays arabes, alors qu’elles ne furent que de lâches agressions.
          https://fr.wikipedia.org/wiki/Guerre_des_Six_Jours
          Même le Général De Gaulle avait qualifié cet acte d’agression israélienne contre les pays arabes...


        • HELIOS HELIOS 16 décembre 2017 20:06

          @OMAR


          ... et la guerre du Kippour ? ce sont aussi les israeliens qui se sont lachement defendus des attaques egyptiennes et syriennes, juste le jour ferié israelien du Yom Kippour. 

          On peut bien dire que le principe de l’agression est clair, les juifs se sont lachement defendus....

          Ne pas defendre, ni les arabes, ni les juifs... voila un bon principe.

        • mmbbb 17 décembre 2017 08:36

          @OMAR cela Omar cela existe depuis la nuit des temps . Vous êtes aussi mal place Les attaques des Maures en Meditérannée Allez tenir ce genre de propos en Corse, vous allez être recu tres courtoisement Pour rappel cette ile est constellée de fortins ; ces vigies en charge de surveiller la grande bleue La c etait de la guérilla . C etait de l agression Louis XIV fut un des premiers a bombarder Alger en voulant donner un signal


        • OMAR 17 décembre 2017 10:02

          Omar9

          @mmbbb :
          .

          Vous assimilez les principes de la guerre de course basée sur la piraterie et la flibusterie et dont l’Europe s’est faite championne en la matière à la guerre contemporaine ?
          Les plus grands, plus importants et plus nombreux pirates étaient européens et même des femmes y participaient :
          https://fr.wikipedia.org/wiki/Liste_de_pirates
          Quant aux attaques des Maures, elles étaient peanut’s devant la coalition des européens contre la rive sud méditerranéenne, ou quand ces mêmes coalisés s’entretuaient ou écumaient toutes les contrées du monde.


        • OMAR 17 décembre 2017 10:27

          Omar9

          @Trelawney
          .
          Frustrés d’être absent dans cette ignoble coalition anglo-franco-israélienne qui attaqua l’Égypte par lâcheté et orgueilleuse de sa suprématie militaire, les USA ont vite fait de remplacer en 1967 les anglais qui ont donné la Palestine aux sionistes et les français qui ont constitué l’arsenal nucléaire israélien.
          .
          L’attaque du USS Liberty par les Israéliens a été exécutée sous faux drapeau parce que LB Johnson. le leur a suggéré. LBJ, et non les Israéliens, ont offert l’USS Liberty comme un agneau sacrificiel, suggérant aux Israéliens d’utiliser des avions banalisés, et proposant cette attaque sous faux drapeau, sacrifiant - avec malice et esprit - des vies étatsuniennes pour « justifier » l’intervention des USA contre L’Égypte en 1967.
          http://le-blog-sam-la-touch.over-blog.com/2017/10/uss-liberty-une-attaque-sous-faux-drapeaux-made-in-the-usa-american-herald-tribune.html
          Eh oui, la haine, le mépris et la fourberie des USA envers les arabes et les musulmans, ne datent pas de puis Trump..


        • Trelawney Trelawney 18 décembre 2017 07:03

          @OMAR
          la haine, le mépris et la fourberie des USA envers les arabes et les musulmans, ne datent pas de puis Trump..

          C’est vrai que le Koweit, l’Arabie Saoudite, Les émirats, le Pakistan, le Maroc, l’Egypte, le Niger, le Soudan, la Malaisie, Singapour etc (ils sont trop nombreux) en tremble de peur

        • OMAR 18 décembre 2017 09:15

          Omar9

          @Trelawney ou l’art de l’esquive et de la fourberie.
          .
          Quand vos arguments sont battus en brèches, vous sautez à autre chose pour éviter de reconnaitre vos erreurs et mensonges.
          .
          Quant aux pays que vous citez, la majorité d’entre-eux possèdent une base militaire américaine. quand ils ne sont pas de simples affidés à l’Oncle Sam
          http://www.bfmtv.com/international/bahrein-puissante-calme-base-navale-golfe-persique-785969.html
          Et puis, marrant votre exemple du Soudan dont le président est recherché par les .... USA, et dont les citoyens sont interdits d’accès aux USA comme le Yémen, l’Irak, l’Iran, la Somalie et la Libye...


        • Jean d'Hôtaux Jean d’Hôtaux 18 décembre 2017 10:50

          @OMAR

          « Israël cultive parfaitement cet art de la fourberie ... »


          Votre affirmation sonne comme un hommage du vice à la vertu. Vous avez la mémoire courte ou peut-être n’étiez-vous pas né lors de la guerre du Kippour en 1973 ...

        • pierre 20 décembre 2017 12:03

          @mmbbb
          ah ! comme je déteste cet argument : « @Zolko mais cela a toujours existe depuis longtemps »
          et cela légitime sa continuation ?


        • OMAR 22 décembre 2017 19:33

          Omar9

          @Jean Hô taux sioniste élevé

          . Connaissez vous un état au monde autre que Israël, qui a eu à festoyer et jubiler, parce que sa « capitale » a été reconnue ?
          .
          Connaissez vous un état au monde autre que les USA, dont le seul argument pour convaincre ses interlocuteurs, a été la menace ?
          http://www.lefigaro.fr/international/2017/12/20/01003-20171220ARTFIG00319-assemblee-de-l-onu-trump-menace-les-pays-votant-contre-sa-decision-sur-jerusalem.php
           ;
          Votre commentaire élève au rang de vertu, l’illégal, l’abject et l’immonde...


        • Hijack Hijack 16 décembre 2017 23:51

          Hum ! Je ne crois pas à ce genre de trucs, pour la simple et bonne raison que : Aussi bien Arafat ainsi que son parti le Fatah n’ont fait qu’appliquer ce que Israël souhaitait qu’ils fassent --- en gros, d’un côté faisait semblant d’avoir un ennemi et ainsi pouvoir se plaindre, tout en manipulant ce soit disant ennemi. Je ne dis pas que Arafat trahissait, non ... mais il a été bien naïf, a été utilisé d’un bout à l’autre de sa carrière : la preuve, Israël n’a fait que construire et encore construire des colonies. Le Fatah et le Hamas, c’est pas sérieux à mon sens ... du moins, ils ne sont guère dangereux pour Israël. Enfin, imaginons que Arafat aurait été clairement assassiné : il serait devenu un martyre, ce que voulait éviter Israël. Faut chercher autre chose.
          .
          Certes Israël a la capacité de faire ce qu’il lui plaît, capable de faire croire à ce qu’il veut, tout le monde tombe dans le panneau , évidement, avec l’aide de son bras armé US /// ... et survoler l’Algérie ou le Maroc, malgré les nouvelles armes acquises par Alger, ne changera rien. Si, par exemple, la Russie (moins conne que l’oncle Sam) intervenait, ça risquerait de tout envenimer. Voilà où nous en sommes.


          • mmbbb 17 décembre 2017 08:46

            @Hijack c est tout de meme probable Vous oubliez le Roi de Jordanie Hussein ayant expulse les Fedayins de son royaume ( septembre noir ) afin d eviter une guerre frontale avec Israel . Les israeliens etaient dans le même schema de pensée, ils craignaient l installation d une base arrière dans un pays tiers arabe


          • Hijack Hijack 17 décembre 2017 14:16

            @mmbbb

            Oui, il y a ce que dit Israël et la réalité ... ils ne craignent pas les arabes, n’ayant rien pour les contrer. Les seuls qui auraient pu leur faire quelques chatouilles, c’est la Syrie aidée par la Russie (l’intervention russe à ce niveau a été une sacrée raclée à Israël et à leur bras armés + serviteurs --- bien que tu n’entendras nulle pas qu’Israël a été atteinte quelque part dans sa stratégie ///, donc, Syrie, mais aussi le non arabe Iran.


          • covadonga*722 covadonga*722 17 décembre 2017 07:19

            la prochaine ne viendra pas des airs, et tout ça grâce a la repentance allemande ....


            • MAIBORODA MAIBORODA 17 décembre 2017 09:20

              Il est bon que ces choses là se sachent.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON

Auteur de l'article

Fennecdz

Fennecdz
Voir ses articles






Les thématiques de l'article


Palmarès