• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > International > Malgré les risques de schisme dans l’Église orthodoxe, Constantinople (...)

Malgré les risques de schisme dans l’Église orthodoxe, Constantinople s’arroge le droit d’accorder l’autocéphalie à Kiev

Malgré l’échec des pressions politiques sur le Métropolite Onuphre, et la levée de boucliers de l’ensemble des Églises orthodoxes autocéphales, Constantinople continue de vouloir accorder l’autocéphalie à l’Église orthodoxe ukrainienne schismatique.

Le synode qui s’est tenu au Phanar pendant trois jours, vient de communiquer ses décisions sur son site, après beaucoup de conjectures publiées dans les médias (comme le fait que l’Église de Géorgie soutenait l’autocéphalie, ce qu’elle a dû démentir par voie de presse).

Il faut dire que rien n’avait été épargné par l’Église orthodoxe ukrainienne du Patriarcat de Kiev (UOC-KP, Église schismatique non reconnue) et le gouvernement ukrainien pour tenter d’obtenir l’autocéphalie.

Après avoir déboursé 25 millions de dollars pour faire venir les hiérarques de Constantinople en Ukraine, les autorités ukrainiennes ne pouvaient pas laisser cette venue aboutir sur un échec.

Devant les réticences initiales de Constantinople à faire face à une fronde générale des Églises orthodoxes, Porochenko avait même convoqué une réunion avec le Métropolite de Kiev, Onuphre (de l’Église orthodoxe ukrainienne du Patriarcat de Moscou - UOC-MP), pour tenter de faire pression sur lui.

Cette réunion qui a eu lieu le soir du 9 octobre n’a pas été confirmée par l’administration présidentielle ukrainienne, mais plusieurs députés ukrainiens, dont Igor Mossiytchouk, ont révélé l’information.

D’après ces informations, Porochenko aurait demandé à Onuphre de ne pas déclencher de manifestations si l’UOC-KP obtenait l’autocéphalie, mais surtout il lui aurait demandé de « faire partie du processus d’autocéphalisation » en faisant une demande de Tomos à Constantinople, afin de légitimer la demande des autorités de Kiev.

Car malgré toute la propagande déversée dans les médias ukrainiens, Constantinople avait un gros problème : la demande d’autocéphalie ne vient pas de l’Église orthodoxe ukrainienne officielle, mais d’une Église schismatique non-reconnue ! Ce qui semblait finalement poser un gros souci de légitimité au Patriarche Bartholomée, qui a tergiversé pendant deux jours.

Il semble qu’un troisième point était à l’ordre du jour, puisque Porochenko aurait aussi demandé au Métropolite Onuphre de ne pas excommunier le Métropolite de Vinnitsa (qui est un proche de Porochenko) au cas où l’autocéphalie serait accordée à l’UOC-KP. En clair, Porochenko se serait une fois de plus immiscé de manière totalement anticonstitutionnelle dans les affaires de l’Église !

La réponse d’Onuphre a été que l’UOC-MP ne prévoit pas d’organiser des protestations, MAIS que si ses temples étaient attaqués, les croyants les défendraient. Concernant les deux autres points de la demande du Président ukrainien, la réponse du Métropolite de Kiev a été négative. Hors de question pour Onuphre de légitimer cette mascarade d’autocéphalie.

Histoire de contourner ce problème de légitimité, le Synode de Constantinople a donc pris plusieurs décisions, qui vont sérieusement aggraver la situation concernant les relations de Moscou avec le Phanar.

Voici la traduction de la décision de Constantinople, avec mes commentaires en italique :

1) Renouveler la décision déjà prise pour que le Patriarcat œcuménique procède à l'octroi de l'autocéphalie à l'Église d'Ukraine.
Commentaire : Donc Constantinople s’arroge bien le droit de décider seule d’interférer dans les affaires d’une autre Église orthodoxe, sans passer par la case discussion avec les autres Églises comme l’exigent les règles de fonctionnement de l’Église orthodoxe.
2) Rétablir, en ce moment, la Stavropégie du Patriarche œcuménique à Kiev, une de ses nombreuses Stavropégies en Ukraine qui y a toujours existé.
Commentaire : Constantinople réinstalle donc une Église orthodoxe dépendant de son Patriarcat en Ukraine afin de légitimer la suite. Le problème est qu’elle le fait sur le territoire canonique d’une autre Église orthodoxe sans son accord. Ceci est là aussi une violation grossière des règles de fonctionnement de l’Église orthodoxe, et n’est ni plus ni moins qu’une ingérence illégale dans les affaires de l’Église orthodoxe russe.
3) Accepter et réviser les pétitions d'appel de Philarète Denissenko, de Macaire Maletitch et de leurs disciples, qui se sont trouvés dans un schisme non pas pour des raisons dogmatiques, conformément aux prérogatives canoniques du Patriarche de Constantinople de recevoir de telles pétitions par les hiérarchies et autres ecclésiastiques de l'ensemble des églises autocéphales. Ainsi, les personnes susmentionnées ont été canoniquement rétablies à leur rang hiérarchique ou sacerdotal, et leurs fidèles ont été restaurés à la communion avec l'Église.
Commentaire : Par cette décision, Constantinople essaye de rendre une forme de légitimité à l’Église schismatique ukrainienne, sauf qu’elle n’en a pas le droit, car l’anathème a été lancé par l’Église orthodoxe russe, et non par celle de Constantinople.
4) Révoquer la validité de la Lettre synodale de l'année 1686, publiée dans les circonstances de l'époque, qui accordait au Patriarche de Moscou le droit par économie d'ordonner le métropolite de Kiev, élu par l'Assemblée clérico-laïque de son diocèse, qui devait commémorer le Patriarche oecuménique comme premier supérieur lors des fêtes et qui proclamerait sa dépendance canonique envers la mère église de Constantinople, et qui l'affermit dans cette déclaration.
Commentaire : Cette décision est à mettre en lien avec la précédente. Constantinople va en faire réintégrer l’Église schismatique ukrainienne (et sa hiérarchie) au sein de son Patriarcat pour ensuite pouvoir lui accorder l’autocéphalie « légalement ». Le tout en s’asseyant sur le droit canon, et les règles de fonctionnement de l’Église orthodoxe. Sans parler de la réécriture de l’Histoire, toujours bien pratique dans ce genre de situation où l’Histoire est en défaveur de l’Ukraine.
5) Faire appel à toutes les parties concernées pour qu'elles évitent l'appropriation des églises, monastères et autres biens, ainsi que tout autre acte de violence et de représailles, afin que la paix et l'amour du Christ puissent prévaloir.
Commentaire : Cette partie est de loin la plus cynique et la plus immonde de cette déclaration. En gros, après avoir jeté une allumette sur la flaque d’essence qu’il a répandue, Bartholomée dit maintenant espérer que personne ne sera brûlé ou blessé dans l’affaire. Pour parler crûment, cela s’appelle du foutage de gueule intégral. Bartholomée joue là au pompier pyromane qui fait semblant d’avoir des remords pour les conséquences de ses crimes.

L’Église de Serbie a officiellement déclaré son soutien à l’Église orthodoxe russe et au Métropolite Onuphre dans cette affaire. Et avant la décision du Synode de Constantinople, l’Église d’Antioche a demandé la tenue d’une réunion urgente des chefs des Églises orthodoxes autocéphales concernant la situation en Ukraine.

La réponse de l’Église orthodoxe russe à cette décision de Constantinople n’a pas encore été communiquée. Mais il est clair que chaque Église orthodoxe va devoir choisir son camp entre ceux qui veulent respecter le droit canon et les règles de fonctionnement de l’Église orthodoxe (Église orthodoxe de Russie, de Serbie, de Pologne, etc) et ceux qui sont prêts à mélanger politique nationaliste et religion, quitte à déclencher un schisme et une guerre de religion (comme le Patriarcat de Constantinople).

Le schisme au sein de l’Église orthodoxe semble désormais inévitable, et la guerre de religion en Ukraine aussi. Porochenko, Philarète et Bartholomée porteront à tout jamais sur leurs mains et sur leurs âmes le sang qui sera immanquablement répandu suite à l’accord de cette autocéphalie anti-canonique.

Christelle Néant

Voir l'article sur DONi


Moyenne des avis sur cet article :  4.38/5   (16 votes)




Réagissez à l'article

47 réactions à cet article    


  • Lympios8 Lympios8 12 octobre 08:40
    @ Christelle Néant
    .
    Votre intérêt incongru pour les démêlés de l’Église orthodoxe font naitre plus qu’un doute sur la validité de vos sentiments Républicains maintes fois affichés .
    Ces charlatans de Popes et leurs manigances byzantines et avides ne nous surprennent pas ...
    mais que vous vous en mêliez !!!!!!!! ???????????
    On se demande quel but vous poursuivez.

    • Lympios8 Lympios8 12 octobre 10:46

      @Lympios8
      ....« fait naitre ».....


    • Christelle Néant Christelle Néant 12 octobre 11:06

      @Lympios8

      Je suis orthodoxe monsieur. Voilà pourquoi j’y porte un intérêt. Être républicaine ici ne signifie pas être anti-cléricale. La plupart des gens ici sont croyants et pratiquants. Et nous sommes en République.
      De plus cette décision risque de provoquer une guerre de religion en Ukraine. Rien que cela est suffisant pour justifier de dénoncer ces manigances qui tiennent plus de la basse politique que de la spiritualité.

    • V_Parlier V_Parlier 12 octobre 12:47

      @Christelle Néant

      Bien des choses sont incompréhensibles pour les « républicains » (TM) français qui ne voient leur futur que par la destruction de tout ce qui peut toucher de près ou de loin à une forme de conservatisme ou de tradition (bref, souvent la pitoyable gauche occidentale). Par ailleurs c’est une occasion de plus pour eux pour ne pas avoir à fournir d’arguments.


    • Christelle Néant Christelle Néant 12 octobre 17:22

      @Mandyvila

      Grenouille de bénitier ? Eh bien. Désolée de vous contredire mais on peut être croyant sans être une « grenouille de bénitier » comme vous dites, et savoir faire la part des choses entre religion et politique. C’est le cas de la très grande majorité des gens ici et de moi-même. Le seul qui montre son extrémisme et son manque d’ouverture d’esprit ici c’est vous.
      Le fait que je sois orthodoxe, comme l’était feu Alexandre Zakhartchenko, et la très grande majorité des gens ici, y compris les hommes politiques, qu’est-ce que cela change au combat qui est mené dans le Donbass pour l’indépendance des deux républiques ?
      Quand les commandants Motorola et Guivi ont été assassinés, ou quand le chef de l’État l’a été, leurs enterrements ont été faits selon le rite orthodoxe. Quand on célèbre les défenseurs du Donbass tombés au combat, c’est aussi selon le rite orthodoxe. Cela fait partie de la culture du Donbass, comme de la Russie. Ne pas être capable de comprendre que vos vues anti-cléricales ne sont pas la seule façon d’envisager une république montre que vous êtes un extrémiste du même acabit que les extrémistes religieux sur lesquels vous crachez.

    • V_Parlier V_Parlier 12 octobre 19:39

      @Mandyvila

      Je cite : « Il n’y a pas pire adversaire de la démocratie républicaine que les hiérarchies religieuses autoproclamées »
      -> Ca tombe bien, l’article parle justement de sectes autoproclamées qui nous sont présentées comme des « églises ukrainiennes indépendantes de Moscou ».

      Mais comme ça ne vous intéresse pas (ce qui est votre droit) mais que vous venez commenter quand même, il vous faut trouver 2-3 trucs couillons à dire parce-qu’il y a « religion » dans le texte, histoire de cracher un peu de fiel comme vous le faites sur tous les fils. Il suffit de parcourir vos publications, à défait d’argument il n’y a que moqueries, dénigrement, gloussements...

    • Guy19550 13 octobre 19:36

      @Christelle Néant
      Votre réponse est de nature à comprendre vos sentiments et votre intérêt pour la chose. Moi, je n’y arrive pas et je me rattache au besoin d’être tolérant pour éviter une guerre de religion. Pour moi, la religion est sans le moindre intérêt car je suis athée, je ne souhaite qu’une seule chose, plus de tolérance et il faut bien reconnaître que chaque jour qui passe fait agraver la situation.


    • V_Parlier V_Parlier 14 octobre 18:02

      @Guy19550
      Un président qui organise lui-même une opération de « création d’une église nationale » en ramassant des gourous ultranationalistes qui appellent à la guerre depuis plus de 4 ans, et en projetant de saisir par la force les églises de paroisses non ralliées, est-ce que ça s’appelle de la tolérance ?


    • Christelle Néant Christelle Néant 14 octobre 18:55

      @Guy19550
      Le problème de la tolérance c’est que si vous l’êtes avec ceux qui sont intolérants, ils vous détruisent. Point.


    • Parrhesia Parrhesia 12 octobre 08:41
      Bonjour Christelle Néant, et bien vu !

      En clair, Kiev avec la complicité de l’Occident est en train de recréer un problème dont les conséquences sociétales risquent d’être au moins aussi douloureuses que les celles créées par l’émergence du bogomilisme au X° s.
      Pour ne citer que l’exemple du bogomilisme ...
      Les gens qui sont aujourd’hui derrière cette manœuvre n’ont jamais eu la moindre retenue quant à leurs ambitions et aux moyens qu’ils utilisent pour les atteindre !!!
      Mais, bonne journée à vous, bien que le ciel s’assombrisse à nouveau !



      • Christelle Néant Christelle Néant 12 octobre 11:07

        @Parrhesia
        Merci. Oui les conséquences risquent d’être terribles, et cela me fait peur pour les croyants orthodoxes non seulement en Ukraine, mais partout ailleurs dans le monde.


      • Dom66 Dom66 12 octobre 10:12

        Je sais, tout est bon dans le cochon, et tout est bon pour le Porc-au Chenko, pour nuire aux Russophones, et fait tout pour créer la division….MAIS :


        Que les religieux se démerdent entre eux, les gens du Donbass qui prennent des bombes sur la tronche, se moquent des auto cephale »ées » (Céphalée= mal de tête).

        Sur le plan de l’église orthodoxe d’Ukraine, nous verrons bien la réaction des Ukrainiens, c’est a eux de régler leurs problèmes.

        Je n’aime pas trop la musique « Pop » et même quand le pop corne.


        Christelle merci de l’info...continuez votre travail de reportage sur ce qui se passe dans la région.


        Et comme dit « Lympios8 » « Ces (charlatans de) Popes et leurs manigances byzantines et avides ne nous surprennent pas » ...


        • Christelle Néant Christelle Néant 12 octobre 11:09

          @Dom66
          Le Donbass ne se moque pas du tout de cette histoire d’autocéphalie. La RPD a plusieurs fois rappelé son soutien à l’Église orthodoxe ukrainienne du Patriarcat de Moscou. Beaucoup de gens ici sont orthodoxes. Donc cela est important et pas seulement pour les Ukrainiens. Cette histoire va avoir des conséquences et pas que pour l’Ukraine.


        • Dom66 Dom66 12 octobre 11:20
          @Christelle Néant

          Oui « Cette histoire va avoir des conséquences » des Odessa(s) j’ai peur.

          Une vidéo explicative pour tous


          Risque de schisme orthodoxe et intox ignoble des medias (Ukraine)


        • Christelle Néant Christelle Néant 12 octobre 12:01

          @Dom66
          Oui c’est ce que je crains, une répétition à grande échelle du massacre d’Odessa... Très bonne vidéo.



        • Dom66 Dom66 12 octobre 20:14

          @V_Parlier

          Il me semble que c’est la même vidéo de 6.32 minutes mon lien est direct sur youtube

           smiley


        • V_Parlier V_Parlier 12 octobre 20:59

          @Dom66

          Mais il y a un « time stamp » dans le lien qui fait qu’elle démarre à la fin.
          (Evidement on peut remettre le curseur au début mais les gens peuvent croire que la vidéo ne concerne que ce qui est raconté dans quelques dernières secondes, alors que c’est un « truc en plus »)

        • mekihuhul 12 octobre 18:45
          L’aspiration publique a l’autocéphale de l’église orthodoxe d’Ukraine date de 1991 online, et certainement plus de offline.

          Ca reste un événement mineur dans la réalité, les ministres des deux cultes et fidèles aux même croyances étant traité par le gouvernement avec « laïcité ». partageant méme des lieux de cultes physiques dans la capitake.

          L’actel gouvernement a fait un long et larmoyant communiqué pour que ce sois bien clair, ils en ont rien a faire et n’y réagissent d’aucune maniére, en angalis sur un .guv.uk que je ne citerai pas.

          La derniére fois que j’ai cité ya eu une émeute.

          • V_Parlier V_Parlier 12 octobre 19:43

            @mekihuhul

            « ils en ont rien a faire et n’y réagissent d’aucune maniére »
            -> Tiens donc ! Ils préparent déjà les saisies officielles de sanctuaires pour les remettre à leurs « églises nationales » (sic). Ne vous payez pas notre tête.

          • V_Parlier V_Parlier 12 octobre 19:44

            @mekihuhul

            « étant traité par le gouvernement avec laïcité »
            -> La bonne grosse rigolade ! Vous avez vu la vidéo en lien plus haut ? On y voit les intéressés eux-mêmes !

          • Christelle Néant Christelle Néant 12 octobre 20:11

            @mekihuhul
            Bien essayé le petit laïus pro-Kiev, sauf que ca se fracasse sur les faits : vols d’églises (plus de 50 depuis le Maïdan) appartenant à l’UOC-MP par des néo-nazis et des membres de l’UOC-KP, empêcher les prêtres de l’UOC-MP d’aller célébrer l’office dans leurs églises, etc j’appelle pas ça un « partage » de lieux de cultes. Ca s’appelle une expropriation par la force. Si c’est ça votre conception de la « laïcité » je vous conseille d’aller ouvrir un dictionnaire. De plus Porochenko s’est personnellement mêlé de cette affaire, ainsi que le parlement ukrainien, alors que la constitution ukrainienne l’interdit justement sur base du principe de séparation de l’Église et de l’État. Démarche donc totalement illégale et qui contredit votre pitoyable « le gouvernement n’en a rien à faire ». S’ils n’en avaient rien à faire ils n’auraient pas sorti 25 millions de dollars pour obtenir l’autocéphalie. Allez postuler chez BFM WC, votre niveau de fake news est tel que vous avez vos chances.


          • V_Parlier V_Parlier 12 octobre 20:15

            @Christelle Néant
            Il faut dire qu’en prenant ses sources sur la version aglophone polissée de la presse kievienne, il a fait très fort.


          • Dom66 Dom66 12 octobre 20:19

            @V_Parlier
            C’est certain....du lourd ce Mr


          • Christelle Néant Christelle Néant 12 octobre 20:22

            @V_Parlier
            Encore un peu et il va nous sortir que l’Ukraine est un havre de paix le plus démocratique du monde...


          • seken 22 novembre 02:58

            Il se trouve, quelque temps après...

            Sue quelques ministre du culte orthodoxe ’conservateurs’ (accusé d’être pro russe, évidement) on été expulsé, que de fait il n’y a plus de « partage des lieux de culte ».

            Il y a également eu un transfert de compétence entre les ville et une institution d’état centralisé sur l’entretien des lieux de culte, pratiquement une « nationalisation ».

            On trouve un billet ou le ministre de l’intérieur se réjouit d’avoir « rétablis la primauté de la loyauté a l’état sur la loyauté a l’église ». En anglais ca fait très archaïque.

            Donc, oui, il ont violé dix fois la séparation de l’église-Etat, il ont rétablis une religion officielle d’état, et interdit aux catholique la solidarité pécuniaire papistes.

            Je n’ai pas choisis le bon menteur, sur ce coup la.


          • Dom66 Dom66 12 octobre 20:18

            Une chose grave et inquiétante aussi


            "Kiev refuse la proposition d’interdire les tirs contre des ouvrages civils dans le Donbass"


            "L’autorisation d’utiliser n’importe quelle arme dans le Donbass donnée aux militaires ukrainiens par Piotr Porochenko est contraire aux accords en vigueur et sera la source d’un regain de tension dans le sud-est de l’Ukraine, selon le porte-parole du Kremlin Dmitri Peskov".



            • Christelle Néant Christelle Néant 12 octobre 20:29

              @Dom66
              Oui et ils recommencent à amasser de l’armement près de la ligne de front + Porochenko qui a donné l’ordre à ses soldats de tirer avec tout ce qu’ils ont... Très mauvais.


            • Jean Keim Jean Keim 12 octobre 21:48
              Des hommes se font la guerre, tuent, sèment la mort et la misère, d’autres se chamaillent pour savoir si des églises peuvent être autocéphales, lancent des anathèmes et menacent de l’excommunication, c’est un monde insensé et des gens souffrent de leur démence.

              • V_Parlier V_Parlier 13 octobre 10:41

                @Jean Keim
                Des tas de gens ont eu ici la patience d’expliquer pourquoi les opérations politiques de Kiev et Washington déguisées en religion risquent d’engendrer la guerre, la mort etc... Mais bon, les « grands esprits » comme vous sont au dessus de ça, hein... ils se contentent de dire que les autres sont déments et comme ça ils peuvent rester fiers et indifférents.


              • Jean Keim Jean Keim 14 octobre 08:46
                @V_Parlier
                Je peux me fourvoyer mais je ne suis pas indifférent ni fier, simplement je perçois la guerre différemment de vous.

                Je ne vois pas de lucidité dans la guerre et les querelles religieuses malgré tous les arguments déployés, arguments qui ne sont que le fait d’un système de pensée.

                Si des gens sont attaqués ils peuvent se défendre, mais dans leur essence, ce sont les mêmes êtres humains qui agressent et qui ripostent, ces mêmes êtres humains bien avant les hostilités, et qq. soit leur bord, avaient et ont toujours la possibilité de refuser de participer à un conflit sous qq. forme que ce soit.

                Si des organisations hostiles mènent des opérations politiques pour déstabiliser une population, mais si cette dernière est sourde à leurs manigances, alors la guerre ne peut avoir lieu. La guerre est avant tout une activité économique qui sans les conflits ne fait pas de profit sur la durée, chacun pour expliquer le monde se retranche derrière des concepts comme l’état, Kiev, Washington, mais dans la réalité toute nue, ce sont des individus qui agissent sciemment pour leurs intérêts sans compassion, aller dans leur sens c’est aliéner ce qui fait d’un individu un être humain.



              • Jean Keim Jean Keim 14 octobre 08:52

                Quand il y a une guerre qq. part, il semble qu’il n’y ait pas d’autre alternative que d’opter pour un parti, en agissant ainsi on fait le jeu de la guerre et on l’alimente, et l’économie de guerre se porte bien, et pourtant sans participants la guerre est impossible.


              • Jean Keim Jean Keim 14 octobre 09:12

                On ne remet pas en cause un contrat juteux de vente d’armes, on morigène le méchant pays mais les affaires sont les affaires.



              • Dom66 Dom66 14 octobre 12:17

                @Jean Keim

                Bonjour,

                Je vous ai lu et il y a quelque chose qui m’interpelle


                « Si des gens sont attaqués ils peuvent se défendre, mais dans leur essence, ce sont les mêmes êtres humains qui agressent et qui ripostent, ces mêmes êtres humains bien avant les hostilités, et qq. soit leur bord, avaient et ont toujours la possibilité de refuser de participer à un conflit sous qq. forme que ce soit »


                « Oui ce sont les mêmes êtres humains qui agressent et qui ripostent » en 40 il y avait les divisions SS « les mêmes êtres humains » !!!!!


                 Et les partisans « avaient et ont toujours la possibilité de refuser de participer à un conflit » !!!!


                Pensez aux hommes assiégés par des fous

                allez courage regardez

                 https://www.youtube.com/watch?v=uid6k1wjPQg

                 https://www.youtube.com/watch?v=Df6mbQiSL-g


              • Christelle Néant Christelle Néant 14 octobre 12:48

                @Jean Keim
                Donc en clair ce que vous dites c’est que pour éviter de faire le jeu de la guerre les habitants du Donbass auraient dû laisser les soldats et néo-nazis ukrainiens les massacrer ou partir de ce qui est « chez eux » ? Merci de nous avoir exposé votre conception fascinante. Pour rappel ceci est de l’incitation au nettoyage ethnique, qui est un crime contre l’humanité....


              • Jean Keim Jean Keim 14 octobre 18:41

                @Dom66 & @christelle Néant 


                Je vois que vous ne me comprenez pas, je dis que la guerre existera tant qu’elle sera acceptée comme une solution possible, voire comme la solution, et tant qu’elle sera d’un bord ou d’un autre justifiée au nom d’un raisonnement idéologique.

                Tant que l’humanité ne manifestera pas une conscience, un esprit sains, alors la guerre aura encore de beaux jours devant elle, si cette conscience s’était manifestée notamment dans les années du début du 20ème siècle, les deux guerres mondiales n’auraient pas eu lieu ainsi que toutes celles qui ont suivi malgré le « plus jamais ça » ignominieusement hypocrite.

                Mais il y a plus grave, vous en rester à la surface, vous expliquer les guerres suivant une direction particulière et partisane de l’histoire, votre cheminement personnel, vos attaches, vous font raisonner dans un sens, les autres en face en font tout autant dans un autre sens, mais jamais vous ne vous posez la question de savoir quelles sont les causes fondamentales qui poussent les gens à s’affronter.

                La haine de l’autre qui a son paroxysme déclenche un conflit ne vient pas de rien, elle a son origine dans une propagande qui s’adapte aux différents belligérants pour les persuader que l’autre est une menace, un barbare, un ennemi, un salaud qu’il faut combattre, anéantir, tuer.

                Pourquoi acceptons-nous d’adhérer à des idologies de toutes sortes y compris religieuses ?

                De même apparemment vous ne percevez pas plus que la guerre fait le jeu de ceux qui s’enrichissent au-delà de toute mesure sur son dos, ces gens ont intérêt à ce que les conflits durent le plus longtemps possible,

                Nous ne pouvons pas individuellement supprimer la guerre, mais nous pouvons sinon ne pas y participer, tout au moins ne pas la justifier ni la conforter.

              • Christelle Néant Christelle Néant 14 octobre 18:54

                @Jean Keim
                Pas la peine d’essayer de faire comme si nous étions trop stupides pour comprendre vos propos qui sont très clairs. Vous croyez vraiment qu’on vous a attendu pour savoir ce qui déclenche les guerres ? Merci de nous prendre pour des débiles, mais nous ne vous avons pas attendu pour ça. La guerre contre la Russie est une guerre pour l’argent et le pouvoir de quelques uns. Et au nom de cela tous les coups sont bons y compris déclencher une guerre civile en Ukraine. Votre utopie anti-guerre est très jolie sur le papier mais j’ai le regret de vous annoncez que nous ne vivons pas dans une utopie, nous vivons dans la réalité.
                En quoi est-ce une idéologie de dire que les gens du Donbass ont le droit de défendre leur vie contre ceux qui veulent les tuer au nom d’une idéologie néo-nazie ? Dites-moi ? En quoi est-ce mal de dire que c’est de la légitime défense, vu que c’est la vérité ?
                Celui qui reste à la surface de son idéologie utopiste c’est vous. Retournez y vivre et ne dites pas à ceux qui subissent une guerre qu’ils n’ont pas demandée depuis plusieurs années qu’ils auraient mieux fait de se laisser massacrer pour ne pas participer à la guerre.


              • Dom66 Dom66 14 octobre 20:22

                @Jean Keim

                Bonsoir,

                Je vous ai lu..OK. Oui c’est vrai la guerre c’est pas bien c’est pas beau, et ça tue du monde, et tous voudrait la paix...oui ça c’est beau mais dans la vrai vie, c’est autre chose.

                Comme dit Christelle, nous comprenons vos propos, nous ne somme pas bouché à ce point.


                Savez vous qu’un homme important US, je n’ai pas le temps de chercher le lien, mais je me souviens, qu’il avait déclaré : Ce n’est pas normal que toutes la richesse de la Russie n’appartienne qu’a la Russie.


                Prenons l’histoire. Les peuples subissent la folie de certains hommes..Les nazis ont attaqués le monde pour imposer par la force leurs façons de concevoir l’existence….fallait-il les recevoir avec des fleurs…..et leurs expliquer avec votre raisonnement.


                « Chers nazis avez vous un esprit sains, regardez votre cheminement personnel bla bla bla. »


                L’ennemi c’est la méchante Russie, maintenant qu’il n’y a plus l’ivrogne au pouvoir qui bradait tout, et que maintenant c’est un certain Poutine qui n’a pas envie vendre la Russie, alors les USA essaient par tous les moyens d’encercler e et de déstabiliser la Russie. Résultat ce qu’il c’est passé en Ukraine. Et ce qui est triste c’est que l’occident aide des Nazis.


                Les US perdent leurs domination mondiale et c’est ce qui devient dangereux…

                Bonjour Russie et Bonjour la Chine.


                Vos propos nous les comprenons, mais hélas il n’y a pas de bisounours dans la vraie vie.

                Le peuple du Donbass, n’a pas, par plaisir manifesté sa colère, et n’a pas voulu que par la force ont leur enlève leurs culture et interdise de parler Russe.

                Et prendre des bombes sur la tête, n,’est agréable pour personne, et a un moment donné sa gonfle, même quand on veut la paix


              • Jean Keim Jean Keim 15 octobre 07:49

                @Dom66
                Quand il y a des nazis c’est trop tard, alors on fait la guerre, on est attaqué et donc on se défend, ok, dans un commentaire je n’ai pas dit autre chose, mais ensuite on fait quoi ? 

                On dit « plus jamais ça »... et on fait la guerre d’Indochine, la guerre d’Algérie, et ensuite les autres, et les racines de la guerre sont tjrs dans les esprits.

                Parmi les causes de la guerre, il y en a une qui pèse lourd : la cupidité sans limite de l’économie de guerre qui trame tous les conflits sans exception.

                La guerre est impossible si personne ne veut la faire, c’est valable vu de tous les bords, si les allemands avaient sainement rejeté Hitler et toute sa clique, que ce serait-il passé ? Seulement dans les esprits la guerre précédente n’était pas terminée, il y a avait encore du grain à moudre, les technologies guerrières développées lors de 14-18 promettaient d’autres beaux conflits en perspective, la suite on la connaît.

                Dans qq. centaines d’années, quand les racines de la guerre auront disparu (nous pouvons rêver), l’histoire dira qu’une guerre a eu lieu de - 5000 ans à 2*** , et les enfants, je l’espère, se demanderont alors comment est-il possible que des gens aient eu envie de se tuer.




              • Cateaufoncel3 Cateaufoncel3 15 octobre 08:24
                @Jean Keim

                « La guerre est impossible si personne ne veut la faire. »

                Mais justement, il y en a qui veulent la faire. Alors, j’offre à vos méditations, un exemple extrême, et en même temps, une bonne tête franchouillarde que personne ne remarquait dans la rue :

                L’histoire, c’est celle d’Albert Séverin Roche (1895-1939). Un avorton que le conseil de révision retoque lors de la mobilisation, en 1914. Il réussit à se faire incorporer dans un bataillon de chasseurs, sauvé in extremis du peloton d’exécution, en 1917, alors qu’on l’a pris pour un déserteur, il affiche 1180 prisonniers à son tableau de chasse, à la fin de la guerre.

                Blessé neuf fois, chevalier de la Légion d’honneur en septembre 1918, titulaire de quatre citations à l’ordre de l’armée, il a 23 ans, quand Foch le présente à la foule en liesse, du balcon de l’hôtel de ville de Strasbourg . « Alsaciens. Je vous présente votre libérateur Albert Roche. C’est le premier soldat de France  ! »

                 

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès