• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > International > Malgré un nouveau cessez-le-feu, les bombardements de l’armée (...)

Malgré un nouveau cessez-le-feu, les bombardements de l’armée ukrainienne sur le Donbass continuent

Le 1er juin 2017 à minuit, un nouveau cessez-le-feu est entré en vigueur dans le Donbass. Il y en a eu tellement, rien que depuis le début de cette année, qu'on en perd le compte, et qu'on en vient à douter de son utilité.

JPEG - 376.3 ko
Image d’archive

Ce jour-là, plus de 10 000 personnes se sont rassemblées en République Populaire de Donetsk (RPD), pour rendre hommage de manière pacifique aux enfants morts sous les bombardements de l'armée ukrainienne depuis le début de la guerre dans le Donbass à l'occasion de la Journée internationale des Enfants. Cette campagne intitulée « Les Anges » a eu lieu aussi en République Populaire de Lougansk (RPL) et en Russie.

Des commémorations ont aussi été organisées en en Allemagne à Berlin, Hambourg, Munich et Quakenbrück, en Italie, et en Grèce au sein des bureaux représentatifs de la RPD, en Serbie et en Ossétie du Sud, mais aussi en France à Lyon grâce à l'association Ouest-Est de Nikola Mirkovic.

Commémorations en l'honneur des enfants tués par l'armée ukrainienne

À Donetsk, des centaines de lampions chinois ont été lancés par les gens qui s'étaient rassemblés. Malgré le nouveau cessez-le-feu entré en vigueur le jour même et le fait que l'armée ukrainienne avait été avertie de ce lancé de lampions, les soldats ukrainiens n'ont rien trouvé de mieux à faire que de tirer à la mitrailleuse sur les lampions près du Centre Volvo… Un cynisme ignoble. Après avoir assassiné ces enfants, l'armée ukrainienne gâche l'hommage qui leur est rendu.

L'armée ukrainienne tire sur les lampions

L'armée ukrainienne tire sur les lampions

Le même jour dans la partie du Donbass occupée par l'armée ukrainienne, une jeune fille de 14 ans a été violée puis assassinée à Andreyevka, alors que la localité est occupée par des soldats ukrainiens.

Et après les 389 violations du cessez-le-feu et les 3 632 obus d'un calibre interdit par les accords de Minsk que l'armée ukrainienne a tirés cette semaine, le nouveau cessez-le-feu n'a rien changé à la donne, puisque les dernières 24 heures ont été marquées par 60 nouvelles violations du cessez-le-feu, et plus de 911 obus tirés sur le territoire de la république par l'armée ukrainienne (soit un quart du nombre d'obus de l'ensemble de la semaine tirés en seulement 24 h). Ce crescendo du nombre de bombardements se reflète aussi dans le nombre de destructions, puisque aux 23 habitations endommagées durant la semaine écoulée, les bombardements des dernières 24 h sont venus y ajouter 15 habitations de plus.

Le seul point « positif » de la semaine fut la baisse du nombre de victimes aussi bien parmi les civils que les soldats avec un mort parmi ces derniers et deux blessés parmi les civils.

Du côté contrôlé par l'armée ukrainienne par contre, la dernière provocation a fait des victimes parmi les civils. Comme craint et annoncé par Edouard Bassourine, l'armée ukrainienne a de nouveau tiré sur Avdeyevka pour faire porter le chapeau à la RPD.

Le 30 mai, à 19 h 30, la 72e brigade a tiré sur la ville, y compris la zone résidentielle près de la cokerie. Trois civils ont été blessés par des shrapnels de mortier. Il faut rappeler qu'à cet endroit du front, suite au plan de désescalade élaboré en début d'année, l'armée de la RPD a reculé ses mortiers de plus de 4 km de la ligne de contact, et que les mortiers utilisés ont une portée maximum de 3 km. Donc seule l'armée ukrainienne pouvait mener ces tirs.

Et il n'y a pas que les provocations et les bombardements qui vont crescendo dans l'armée ukrainienne, les désertions aussi. D'après des documents du quartier général de l'OAT obtenus par l'armée de la RPD, depuis le début de la guerre 10 230 soldats ukrainiens au total ont déserté de la zone de l'OAT (soit 1 700 de plus par rapport au mois d'avril). Rien que durant la période du 11 au 17 mai 2017, 67 soldats ukrainiens ont déserté, du 18 au 25 mai 81 soldats ont déserté, et durant la semaine écoulée c'est 127 soldats ukrainiens de plus qui sont venus grossir les rangs des déserteurs.

Comme on peut le voir c'est une tendance clairement à la hausse, et la plus grande partie des déserteurs vient des 72e et 92e brigades impliquées dans les bombardements sous faux drapeau qui ont frappé Avdeyevka et Krasnogorovka.

La Garde Nationale et le SBU sont arrivés sur zone pour mener les recherches, mais aussi pour empêcher de nouvelles désertions en jouant le rôle d'unités de barrage, tout en servant à boucher les trous sur le front laissés par ces désertions massives.

D'ailleurs l'ancien ministre de la Défense ukrainien, Anatoly Gritsenko, a avoué à la télé, sur la chaîne 112 que si Kiev veut absolument enrôler les officiers de réserve c'est pour combler les manques de personnel flagrants dans l'armée ukrainienne. Dans certaines brigades comme la 501e, le taux de remplissage réel des effectifs n'est que de 55 % au lieu des 88 % officiellement annoncés.

Devant cette décomposition accélérée de l'armée ukrainienne, on comprend l'empressement de Kiev à vouloir provoquer une offensive dont elle a tant besoin, tant qu'il lui reste un semblant d'armée pour la mener. Les deux républiques populaires s'attendent donc à une multiplication des provocations mais aussi des attentats menés par les groupes de diversion ukrainiens, afin de pouvoir justifier cette offensive, voire même demander à l'OTAN de renforcer son aide militaire à l'Ukraine.

Christelle Néant

Voir l'article sur DONi


Moyenne des avis sur cet article :  4.43/5   (14 votes)




Réagissez à l'article

65 réactions à cet article    


  • Dzan 5 juin 10:07

    Vous n’avez pas fini de nous barber avec votre prose pro Russe ?


    • Christelle Néant Christelle Néant 5 juin 10:35

      @Dzan
      Eh non je n’ai pas fini de vous barber avec les faits de ce qui se passe aux portes de l’Europe. Si cela ne vous plaît pas, personne ne vous oblige à lire. Vous pouvez aller lire autre chose.


    • JC_Lavau JC_Lavau 5 juin 10:59

      @Dzan. Les donbassites seront très touchés de toute la part que tu prends à leurs deuils. Quel humaniste ! Quel exemple pour tes enfants et petits-enfants !


    • arthes arthes 5 juin 14:20

      @Dzan

      C est l anti Russe qui fait plus que barber !

      Bref, les anti Russes, allez vous faire taper chez qui vous voudrez !

      (Chuis venere smiley )



    • Christelle Néant Christelle Néant 5 juin 14:47

      @arthes
      C’est du harcèlement visant à décourager les gens d’informer sur ce qui se passe ici. J’ai l’habitude.


    • Emmanuel38 5 juin 19:42

      @Dzan
      Si la prose de C.N. vous barbe, pourquoi venez-vous la lire ?


    • velosolex velosolex 6 juin 10:11

      @Dzan

      Attention votre commentaire est limite et risque de disparaitre sous les assauts de la censure néant. Comment dit on néant en russe ? 
       C’est le sort des miens qui durent à peine l’espace d’un rayon de soleil, ou d’un obus de mortier, comme dirait l’autre. 
      Je ne suis pas sûr que la camarade lit les articles qu’elle est censée écrire, et qui passent au traducteur automatique. 
      Quand la moindre trace d’humour ou d’ironie est absente, ou taclée aussitot, mefiez vous camarades, la police politique n’est jamais loin.

    • Christelle Néant Christelle Néant 6 juin 10:20

      @velosolex
      Les votres sont remplis de diffamation et d’insultes. Ce qui n’a rien à faire sur les forums Avox. Il y a des règles. Lisez les et respectez-les. Point.
      Le jour où vous verrez un traducteur automatique écrire comme je le fais vous me ferez signe. En attendant c’est juste une énième ânerie de votre part.


    • JC_Lavau JC_Lavau 6 juin 11:12

      @velosolex. Et ta drogue militante te rend-elle heureux, au moins ? Si être télécommandé comme toi par tes marionnettistes ne te rend même pas heureux, quel est ton bénéfice ?


    • velosolex velosolex 8 juin 11:28

      @Christelle Néant

      « Point », comme vous dites. C’est tout à fait ça, c’est tout à fait vous ; Pour ma part je préfère les virgules aux points, et au poings.
       Si je vous disais, sous forme de métaphores, bien sûr, que vous tenez peut être de la kalashnikov enrayée, et aux ordres, est ce que c’est plus parlant.
       Est ce que c’est de la diffamation, ou de l’ironie, ou une anerie. Je laisse chacun juge.

       Il est vrai que les traducteurs automatiques ont leur limite
      Vos textes robotifs me rappellent simplement la pire forme de journalisme, celle qui est aux ordres, clivant le monde entre bon et mal, gentils et méchants. Un point de vue lié à mon histoire, à mon vécu. Connaissez vous Rudyard Kapuscinski par exemple. Un journaliste venu des ex pays frères, et qui su trouver le ton juste, entre pertinence, acceptation des lignes, et ironie, pour se faire un nom, et forcer le respect.
      .

    • Christelle Néant Christelle Néant 8 juin 18:10

      @velosolex
      Et vous vous tenez du disque rayé qui répète sans cesse la même chose sans être capable de se mettre à jour en fonction des informations reçues.
      Votre point de vue sur ce que devrait être le journalisme, c’est le votre et vous n’avez pas à l’imposer aux autres. Si mon journalisme ne vous plaît pas, ne le lisez pas. Point. Je ne vous oblige pas à me lire par la force aux dernières nouvelles...
      Mon journalisme n’est pas aux ordres comme vous dites, et oui il y a une différence entre des gens paisibles qui voulaient continuer de vivre leur vie, parler leur langue, et perpétuer leur histoire et leur culture et des néo-nazis qui décrètent que tout ce qui n’est pas eux ou qui n’est pas d’accord avec eux mérite de mourir, qui tirent volontairement sur des civils, tuent des femmes et des enfants de manière délibérée, qui kidnappent, violent, torturent, et commettent des exécutions sommaires le tout à échelle stratosphérique et en toute impunité. Si vous n’êtes pas capable de voir cette différence, restez dans votre petit monde sans bien ni mal. Moi les effets du mal je les vois tous les jours sur le terrain...


    • antiireac 5 juin 11:12

      ça paye bien d’être l’agent de Moscou ?

       Parce que être agent de L’OTAN ça paye mieux parait-il
       alors vous pouvez changer de patron...

      • JC_Lavau JC_Lavau 5 juin 11:23

        @antiireac. Que tu sois une ordure vénale ne fait pas de doute. Mais qu’est-ce qui te fait croire que le reste des gens soit à ton image ?


      • Christelle Néant Christelle Néant 5 juin 12:04

        @antiireac
        Je ne sais pas vu que je ne suis pas agent de Moscou et que je n’ai jamais reçu d’argent du Kremlin. mais comme l’a si bien dit JC_Lavau, il y a des gens qui sont plus intéressés par la défense de certains idéaux et valeurs que par l’argent.


      • Claude Simon Gandalf 5 juin 13:52

        @JC_Lavau

        Quand on arbitre entre certains idéaux, cela sert la vénalité.

      • JC_Lavau JC_Lavau 5 juin 14:17

        @Gandalf. On a déjà fait plus clair.

        Essaie encore.

      • Claude Simon Gandalf 5 juin 15:39

        @JC_Lavau


        Certaines éthiques sont en compétition. Hélas, c’est conflictuel, ce qui mène à la déshérence et la misère et c’est tout ce qui me préoccupe.

        Ca doit être une des raisons impériales.

        Enfin, tu sais, des fois il suffit de changer d’état d’esprit (champ électromagnétique) pour que les nuages s’éclaicissent sur le front.

      • JC_Lavau JC_Lavau 5 juin 16:02

        @Gandalf. Pas mieux.

        Je préfère ce mariage à la mode amerloque où le curé ou pasteur déclare au marié :
        « Vous avez le droit de rester silencieux. Tout ce que vous direz à partir de maintenant pourra être retenu contre vous jusqu’à ce que la mort vous sépare ».

      • Claude Simon Gandalf 5 juin 16:07

        @JC_Lavau


        Mr sera intrigué, Mme va en profiter.

      • JC_Lavau JC_Lavau 6 juin 20:33

        @antiiiireac. Certaines petites soeurs emploient ton truc pour faire enrager la grande soeur ou le grand frère.

        - Ça va bien chercher dans les, hm, cinq ans.
        - De prison ?
        - Non, d’âge mental.


      • Hairon Hairon 5 juin 11:26

        J’adore les trolls sous les articles de Christelle ! Vous êtes au top ! Ne changez rien surtout, car en vous lisant je me tape de sacré fou rire à lire vos « messages ». Merci beaucoup. 


        • Mychris Mychris 5 juin 11:53

          Bonjour Christelle,

          Vous devriez, regarder cette vidéo à partir de 28:30, je pense que cela ne devrait pas vous déplaire.
          https://www.youtube.com/watch?v=ZdkmYv9S0-M

          Je n’étais pas chevènementiste pour rien.


          • Christelle Néant Christelle Néant 5 juin 12:08

            @Mychris
            Bravo à Mr Chevènement qui dit clairement les choses. Et merci pour cette vidéo.


          • Aristide 5 juin 12:25

            Y compris quand il dit « Et que certainement, on pourra faire des observations à Mr Poutine pour le soutien qu’il apporte en sous mains aux milices des deux républiques auto proclamées ».


            • Christelle Néant Christelle Néant 5 juin 12:30

              @Aristide
              Sur ce point ce que je vois sur le terrain est en désaccord avec ce que dit M. Chevènement. Mais je ne doute pas au vu de ses propos, que tout comme M. Moreira concernant l’invasion russe de l’Ukraine, il sera capable d’admettre qu’il avait tord sur ce point après avoir obtenu des informations factuelles sur la réalité du terrain.


            • Aristide 5 juin 19:13

              @Christelle Néant

              C’est bizarre ce filtre assez spécial consistant à n’approuver dans un discours que ce qui correspond à ce que l’on pense. 

              Je serais toujours surpris avec quel aplomb vous arrivez à rester droit dans vos bottes face aux évidences en détournant les propos tenus.

              Il ne parle pas d’invasion russe, mais de soutien en sous mains de Poutine ... 

            • Christelle Néant Christelle Néant 5 juin 19:33

              @Aristide
              Et vous c’est assez bizarre ce filtre qui vous empêche de comprendre ce que j’écris. Je fais une comparaison entre le propos de M. Chevènement et un autre tenu par M. Moreira, qui faisait partie du même package d’accusations gratuites contre la Russie concernant le conflit ici, en faisant le parallèle suivant : comme M. Moreira concernant l’accusation d’invasion, M. Chevènement reviendra surement sur ses propos après avoir eu des éléments factuels probants.
              C’est plus clair ou vous toujours pas comprendre ?


            • Aristide 5 juin 19:40

              @Christelle Néant


              Cette méthode d’amalgame pour éviter de répondre aux propos tenus par Chevènement est assez ridicule. Un « soutien en sous mains ». 

              Vous ne pouvez piocher ce qui vous arrange dans les propos tenus. Chevènement soutien le processus de Minsk, et tout le processus, il accuse l’Ukraine de quelques atermoiements et non respect des engagements, et il avance que la Russie de Poutine soutien en sousmains ces deux républiques. 

              Voilà ce qu’il dit, une sorte de vision équilibrée qui change votre propagande assez ... grossière. Comment donc Poutine pourrait laisser tomber ces deux républiques, ne leur apporter aucun soutien ? 

            • Christelle Néant Christelle Néant 5 juin 20:49

              @Aristide
              C’est vous qui faites un amalgame en considérant que si une partie est juste l’ensemble du discours l’est. C’est le meilleur moyen pour faire gober des mensonges aux gens je vous signale : 90% de vérité et 10% de mensonges qui passent alors comme une lettre à la poste. Ce n’est pas parce qu’il dit des choses totalement exactes concernant le processus de Minsk qu’il a tout bon. la perfection n’est pas de ce monde.
              La Russie soutient la RPD et la RPL de manière ouverte sur les plans humanitaires et diplomatique. Concernant le volet militaire, je n’ai vu aucune preuve jusqu’ici d’une aide militaire de la Russie. Les soldats d’ici aimeraient bien recevoir une telle aide. Ils en font fréquemment la réflexion quand on les interroge à ce sujet, et se plaignent qu’elle n’existe que dans les fantasmes de l’OTAN.


            • Aristide 6 juin 12:23

              @Christelle Néant


              C’est bien ce que je dis, vous ne retenez de la prise de position de Chevènement que ce qui conforte vos ... affirmations. 



            • Alcyon 9 juin 09:50

              @Christelle Néant et on peut appliquer le « 90% de vérité, 10% de mensonge » à tes « articles ». Tu sembles bien connaître la méthode propagandiste tiens, tiens.


              Prévois un plan de sortie, quand les deux républiques auto-proclamées tomberont. C’est juste pour t’éviter des problèmes.

            • Christelle Néant Christelle Néant 9 juin 12:07

              @Aristide
              Parce que vous retenez toujours systématiquement tout de ce que les gens racontent s’ils ont énoncé une ou deux vérités au milieu d’un paquet de conneries ? Eh ben ....


            • Christelle Néant Christelle Néant 9 juin 12:11

              @Alcyon
              Si tu veux le combattre il te faut connaitre son ennemi, et ses méthodes. Puisque je combat la propagande de l’OTAN oui je connais bien ses méthodes. Cela ne veut en rien dire que je les applique. Cela veut dire que je sais par quel moyen la propagande de l’adversaire fonctionne. Point.
              Quant à votre dernier paragraphe, c’est juste à mourir de rire. La RPD et la RPL ne tomberont pas. Vous pouvez arrêter vos fantasmes.


            • Claude Simon Gandalf 5 juin 13:04

              C’est rassurant, on va pouvoir mettre les entreprises avides de bas salaires entre les lignes de feu. Pour l’instant, à part embaucher des douilles vides, je ne vois pas trop.


              • anna anna 5 juin 14:55

                Un petit moment de détente en Ukraine fraichement et merveilleusement démocratique :


                A Berdiansk, la région de Zaporojié, a eu lieu un défilé de mode, un fashion week a la mode ukrainienne 
                A savourer les photos


                • UKIP 5 juin 18:01
                  Bonjour,

                  Plus le temps passe, et plus votre résistance est insensé et cruelle. Évacuez en Russie sous asile politique, cramez tout ce que vous abandonnez, voila la meilleur victoire que vous n’aurais jamais sur Kiev.

                  Il n’y a pas de cessez le feu avec les séparatistes dans une nation indivisible. Ce que vous faites, en ce moment, c’est le ’bouclier humain", vous vous dissimulez a proximité de civils, pour décourager l’ennemi d’exploiter sa supériorité au bombardement.

                  Kiev ne tombera pas face a vous, ne se rendra jamais, ne respectera jamais de cessez le feu. C’est au faible qu’il convient de choisir entre perdre a la bataille, perdre a la retraite, et vous rendre. Continuer a résister en priant pour une intervention internationale, vous savez ce que ca coûte en vie par jour.

                  Rendez vous ou vous mourez tous les uns après les autres, jusqu’à ce que vous soyez un mouvement clandestin régional sous contrôle, ou jusqu’à ce que des étrangers vous apporte une victoire amère et sous conditions. CF toute l’histoire.

                  ++



                  • Christelle Néant Christelle Néant 5 juin 18:10

                    @UKIP
                    Ah non l’utilisation des civils comme bouclier humain c’est l’Ukraine qui pratique çà, comme l’a revendiqué un de leurs responsables d’Avdeyevka à la TV http://www.stalkerzone.org/ukrainian-military-admitted-hide-behind-civilians-fighting/.
                    Si vous croyez que le Donbass va plier avec vos pseudos arguments, décidément les pro-Kiev n’ont toujours pas compris comment fonctionnent les gens ici. C’est leur terre, ils ne l’abandonneront jamais. JAMAIS.
                    Et le faible dans cette histoire n’est pas celui que vous croyez, dois-je rappeler les chaudrons d’Ilovaïsk et de Debaltsevo. Ce sont les accords de Minsk qui ont sauvé l’armée ukrainienne. Pas l’inverse.


                  • Claude Simon Gandalf 5 juin 18:49

                    A part déterrer Kroutchev pour faire perdre une voix diplomatique à l’Onu, puisque vous parlez, UKIP de puissance par les bombes, alors qu’il ne s’agit que de lâcheté dans une nation que vous prétendez indivisible, je ne vois pas.


                    Ou alors, Kiev et Moscou tolèrent une région commune, reliquat communiste. Car je sais que les criméens préfèrent la paix, et je ne tolèrerais pas un raisonnement menaçant par les bombes.


                  • JC_Lavau JC_Lavau 5 juin 19:04

                    @UKIP. Qu’en pense ton psychiatre, de tes dénis de réalité, et de ta manie de tout détruire ?

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès