• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > International > Maroc : pour une diplomatie offensive contre Alger

Maroc : pour une diplomatie offensive contre Alger

Après la publication de la dernière résolution du Conseil de Securite sur le Sahara qui a balayé d'un revers de main les pressions de toutes sortes des dirigeants d'Alger, il est temps à mon avis pour le Maroc de capitaliser sur ce succès et d'aller beaucoup plus loin dans une offensive diplomatique à même de corriger une situation inique et unique au monde en mettant la communauté internationale devant ses responsabilités. La politique de retenue de notre pays devant les provocations des dirigeants algériens est le comportement le plus adéquat contre une sorte de schizophrénie qui s'est emparé de ces dirigeants incapables de faire face aux défis économiques et sociaux de leur pays en recourant à la technique employée par les dictatures de par le monde. A savoir imputer tous leurs déboires à un ennemi extérieur. Mais cette politique de retenue perçue plus comme une faiblesse n'est plus suffisante à mon avis à l'encontre d'un régime aux abois. 

En effet dans le cas des dirigeants algériens, les débordements dépassent tout entendement et deviennent une sorte de paranoïa collective vers laquelle ils sont en train d'entrainer toute la population algérienne à coup de mensonges éhontées y compris en travestissant l'histoire des deux pays au plus haut niveau de l’Etat. Mais devant cette logorrhée d'insultes, de mensonges et de calomnies contre notre pays et les provocations de toute sortes : coupure des relations diplomatiques, interdiction de l’espace aérien algérien aux avions marocains, coupure des approvisionnements du Maroc en gaz, interdiction de toute échange et toute relations économiques, et commerciale, coupure des échanges électriques entre les deux pays, sanctions et emprisonnement de tout journaliste algérien qui ose faire un papier favorable au Maroc ou décrit la moindre avancée de ce pays. Provocations militaires de tout ordre contre le Maroc en engageant notamment des manœuvres militaires à nos frontières dont les derniers ont pour thème comment, envahir le pays voisin en langue arabe اكتساح.

Devant cette situation unique au monde, notre pays se prépare au pire et notre armée est aux aguets pour repousser toute incursion mais cela n'est pas suffisant de mon point de vue. Le secours au Conseil de Sécurité de l'ONU et à la communauté internationale pour agression devient une nécessité. Car aux termes de l'article 24 de la charte de l'ONU, les pays membres de l'ONU confèrent " au conseil de sécurité la responsabilité principale du maintien de la paix et de la sécurité internationales et reconnaissent qu'en s'acquittant des devoirs que lui impose cette responsabilité le Conseil de sécurité agit en leur nom".

Dans un article de 2018, j'avais déjà proposé de couper les relations diplomatiques et de saisir le Conseil de Sécurité pour la guerre non déclarée des dirigeants d'Alger contre notre pays en arguant ,"...qu' il est temps pour notre pays de saisir le conseil de sécurité des nations unies pour condamner Alger et la sommer d'arrêter les actes de guerre contre son voisin de l'Est y compris de désarmer les mercenaires d'Alger qui agissent sur son territoire. En récupérant notamment les armes qu'ils ont fournies à ces mêmes mercenaires. Car en armant et en abritant des combattants contre le pays voisin Alger enfreint la charte des Nations Unies.

 A rappeler que pendant les hostilités, les combattants du Polisario armés par l’Algérie faisaient des incursions à partir du territoire algérien de Tindouf et attaquaient les troupes marocaines et repartaient tranquillement se réfugier en Algérie. Feu Hassan II qui était en droit d’exercer un droit de suite en territoire algérien s’est toujours interdit d’insulter l’avenir en engageant une guerre ouverte avec l’Algérie. L'Algérie continue d'abriter sur son territoire le Polisario, ( groupe armée hostile au Maroc). C'est un acte d'hostilité contre le Maroc et il doit être traité en conséquence.

Auparavant commençons par couper les relations diplomatiques avec Alger pour marquer notre dépit au sujet d'un pays qui nous endorme avec des messages de fraternité adressés au souverain alors qu'en sous-main, il mène une guerre non déclaré contre nous. Guerre économique en maintenant les frontières est du pays fermées pour couper notre pays de son prolongement arabe, guerre diplomatique en s'opposant partout au Maroc, guerre médiatique en mobilisant ses médias contre nous et enfin une guerre tout cours comme je l'ai signalé puis haut".

Avec les derniers développements, il n'est donc que temps pour notre pays de mettre les membres du Conseil de Sécurité devant leur responsabilité en adressant une mise en garde éventuellement une condamnation des agissements agressifs dont fait l’objet notre pays susceptibles de déstabiliser toute la région dans un conflit armé.


Moyenne des avis sur cet article :  1.92/5   (13 votes)




Réagissez à l'article

49 réactions à cet article    


  • samy Levrai samy Levrai 4 novembre 2021 19:52

    Je n’ai pas d’opinions , j’ignore tout de ce conflit mais :

    https://strategika51.org/2021/11/04/guerre-du-sahara-occidental-casus-belli-marocain-et-options-algeriennes/

    dit le contraire.


    •  Mohamed Takadoum Mohamed Takadoum 4 novembre 2021 21:07

      @samy Levrai Je viens de voir votre lien qui fait état de la version algérienne sur un point d’actualité, la amort de trois chauffeurs algériens dans une zone tampon entre l’Algérie et le Maroc. L’auteur explique aux militaires algériens comment ils doivent répliquer militairement contre le Maroc à cette attaque.
      Or la force d’interposition de l’Onu MINORSO qui était sur place ce jour a constaté que les camions étaient tout simplement brulés dans une zone contrôlée par le Polisario et n’avaient pas fait l’objet d’attaque de drone ou d’artillerie contrairement aux accusations des dirigeants d’Alger. Pour voir plus clair dans ce conflit je vous invite à lire mon article de 2016 sur Agora dont voici le lien                                                 
      .https://www.agoravox.fr/actualites/international/article/maroc-algerie-une-situation-de-ni-178646


    • samy Levrai samy Levrai 4 novembre 2021 23:07

      @Mohamed Takadoum
      Tout le monde semble appeler à la guerre, il est temps de se calmer et de ne plus rien exiger. 


    • ᗪᗩᖇTH Ƭᖇ〇〇ᖘᕮᖇ Reptile 4 novembre 2021 23:18

      @samy Levrai

      l’ algerie est un etat 3 fois plus grand que le maroc , qui lui as deja fait la guerre a de nombreuse reprise , il n’ est pas possible au maroc d’ abandonner le sahara maroco mauritanien et de se faire enveloper par un pays beliqueux .

      meme situation que gaza entouré par israel.


    • samy Levrai samy Levrai 5 novembre 2021 14:37

      @Reptile
      Je comprends ce qu’est un encerclement mais j’aime le Maroc et l’Algérie, je ne les veux pas en guerre( ils sont frères )

      , avec des amis comme l’occident il n’ont pas besoin de se créer des ennemis .


    • ᗪᗩᖇTH Ƭᖇ〇〇ᖘᕮᖇ Reptile 5 novembre 2021 14:41

      @samy Levrai

      je vais etre honete , j’ ais une petite preference pour les marocain , que je trouve plus conviviaux et acceuillant . 

      Mais comme tu le dit , ce sont des pays qui devrais etre amis car leur peuple sont issue du meme peuple .

      Ne met pas tout non plus sur l’ occident , et surtout pas sur la france , l’ algerie et le maroc se battait bien avant nous .


    • Berthe 7 novembre 2021 16:59

      @Reptile
      ah bon ? je suppose que vous savez de quoi vous parlez pour y être allé smiley !! 11 frontières, jamais de problème ni de guerres interventionniste !! Avec en sus, des masses de migrants à contenir, notamment en provenance de l’Afrique Subsaharienne, Libye via la Tunisie, Mauritanie, et bien plus encore, Syrie ... C’est à se demander comment l’Algérie tient encore. Le Maroc c’est 4 frontières à peine avec des pays frontaliers et des menaces, guerres et une main mise sur le Sahara occidental. Je vous rappelle en l’occurrence, que le problème est plus large, c’est lié à l’Espagne surtout qui a mal digéré l’annexion du Sahara occidental par le Maroc. Informez vous bon sang. Le Maroc est une monarchie à l’’image de la saoudie, conquérante et belliqueuse dont la réputation n’est pas à prouver, c’est un pays islamiste à l’image des pays du golfe qui sèment l’islamisme depuis les années 80. On note parmi les leaders islamistes en majeure partie des marocains, opposant au régime chérifien depuis les années 90, clairement intégré à Al Quaida. Oui le politique algérien a des choses à se reprocher, mais en aucun cas, il n’a agressé un pays frontalier. Il lui a été reproché par la France, de ne pas engager l’armée dans la lutte contre le terrorisme. Parce que l’Algérie sait que le terrorisme ne se combat par l’envoi des troupes, mais par la liquidation pure et simple de la « tête du serpent ». C’est l’armée la plus aguerrie et la mieux informée sur le sujet parce qu’elle l’a combattu pendant des décennies. Alors cesser de nous bassiner avec vos idées dépassées d’un Maroc pur et faible, c’est l’image qu’on nous a renvoyée pendant des années en France (la même qu’on nous renvoie a chaque fois des despotes compatibles avec l’occident genre Ben Ali), d’un Maroc ouvert, "démocratique !! Quelle aberration ! démocratie au Maroc, c’est à mourir de rire l !! C’est une monarchie esclavagiste qui a la main mise sur les richesses terrestres (pour ne citer que les mines de diamants), le taux d’illettrisme est de 70% dont une majorité de femmes. Les gens crèvent la dalle dans les campagnes, les berbères sont livrés à eux mêmes dans les montagnes (le rais a pas étouffé les mouvements dont le leader pourri en prison depuis 6 ans)... C’est les piètres descendants des omeyades d’Espagne que les berbères de l’époque (kharidjites) menaçaient de jeter à la mer, leur seule volonté étant les conquêtes territoriales !! D’ou vient cette monarchie, revoyez l’histoire... Aujourd’hui c’est Maroc panama paper ! vous m’avez l’air fin et informé.. pfff 


    • ᗪᗩᖇTH Ƭᖇ〇〇ᖘᕮᖇ Reptile 7 novembre 2021 17:46

      @Berthe

      Oui je connais tres bien , ma famille comporte une branche allié a une famille marocaine ... 

      L’ algerie est au maghreb l’ equivalent de l’ allemagne national socialiste des année 40 ...

      • supremaciste racialement 
      • beliqueuse
      • expansioniste 
      • colonisatrice 
      • fourbe 
      • et endoctriné par le FLN 

      Les algerien , parle deja de conquerir les iles canarie , acore , et baleare quand ils auront conquis le sahrara occidental . l’ algerie reve aussi de reconquerir l’ espagne puis la france .

      c’ est en algerie qu’ est né le GIA pas au maroc 

      c’ est en algerie que nos moine se font couper la tete 

      c’ est en algerie que l’ on nous envoit tout les fond de prison 

      c’ est en algerie que l’ on nous refuise des visa de retour 

      c’ est en algerie que l’ on nous interdit le survol pour frapper les terroriste au maroc .

      Le maroc au contraire est un partenaire fiable ...


    • tonimarus45 7 novembre 2021 18:40

      @Repile -Mytho -mrd


    • Schrek Docteur Faustroll 4 novembre 2021 20:06

      Mais qu’est-ce qu’il attend, Macron, pour mettre un peu d’ordre là-dedans ?

      Biden, lui, il sait s’y prendre. Il ne laisse pas les colonisés s’écharper comme des charcutières sur un marché de province.


      • zygzornifle zygzornifle 5 novembre 2021 08:51

        ils sont en train d’entrainer toute la population algérienne à coup de mensonges éhontées 

        Tiens ils ont appris quelque chose de l’occupation Française ...


        • macchia 5 novembre 2021 13:40

          Le progrès de l’humanité et de la raison continue inexorable, après Erdogan, les Talibans, le coup d’Etat au Sudan, la guerre civile en Ethiopie, le Mali , la Somalie, les professeurs assassinés au Bangladesh etc maintenant il nous faut la guerre entre le Maroc et l’Algérie.


          • wpjo 5 novembre 2021 13:40

            Merci de laisser vos conflits de chez vous chez vous, et surtout, de ne pas les importer en France. Sinon, rentrez au bled et ne revenez plus ici.



              • voxa 5 novembre 2021 18:12

                Le Maroc n’est pas un pays.

                C’est une S.A.R.L.

                Non, erreur pas une SARL Mais E.U.R.L.

                Puisqu’il n’a qu’un associé.

                ...


                • Vangelis Vangelis 5 novembre 2021 21:34

                  Mon pauvre sujet de sa majetski, vous êtes impayable à vanter votre no-pays prétendant que l’Algérie est l’agresseur et vous le gentil colonisateur.

                  Vous ne savez pas, mais tout le monde le sait que Le Sahara Occidental est un pays qui n’a aucune relation et aucun lien avec le Hmaroc. 

                  Tous les avis des juridictions internationales ont affirmé cette donnée. 

                  Toutes les résolutions de l’ONU et plus précisément de son Conseil de Sécurité, ont TOUTES affirmé que le Sahara Occidental était un territoire à recouvrer son indépendance et à cet effet à été créée, la MINURSO (Mission des Nations Unis pour le REFERENDUM au Sahara Occidental), y compris la dernière portant le n° 2602 du 29 octobre 2021.

                  De fait et contrairement à vos assertions fausses comme d’habitude, le Hmaroc n’est nullement dans son droit de rester dans un territoire qui ne lui appartient pas.

                  Qui plus est votre no-pays créé par Lyautey, n’a aucune héros à honorer, n’a fait aucune guerre de libération et se permet de jouer comme toujours à la victime.

                  Il pratique le chantage envers quiconque n’adhère pas à sa politique (Allemagne, Espagne, Algérie ....) et ment comme la dernière fois en affirmant que la Colombie avait reconnu la prétendue Hmarocanité du Sahara Occidental, ce qu’elle a démenti dès le fake news porté à sa connaissance. 

                  Pour parler de l’Algérie qui n’a été qu’observateur elle abrite des réfugiés Sahraouis qui sont visités régulièrement par toutes le organisations internationales et des ONG. Ce ne sont pas des prétendus séquestrés comme votre no-pays le dit par habitude mensongère.

                  L’Algérie, c’est elle qui a rompu ses relations avec votre no-pays et pas l’inverse comme vous l’appelez de vos vœux, prouvant que vous êtes encore en retard sur les évènements ou mieux encore pour mentir sur ce fait précis.

                  Bref, un Hmarocain restera un Hmarocain car enfermé dans ses certitudes et devant l’évidence et les faits, renie ses responsabilités de trouble fête et de mauvais voisin qui ne recherche que des histoires, pour être courtois. 


                  • Jonas 5 novembre 2021 22:15

                    @Vangelis
                    Comme je l’ai écrit , a plusieurs reprises sur ce site , l’Algérie , devrait à titre de reconnaissance , élever des statues aux monarques chérifiens dans chaque ville, en souvenir de l’aide et de l’ assistance que le Maroc à apporter aux Algériens lors de leur guerre de l’indépendance.

                    Tous les combattants , comme les dirigeants étaient reçu avec chaleur , solidarité, hospitalité et bienveillance , par le Maroc, soit pour se faire soigner soit pour trouver du repos . A aucun moment la frontière du Maroc n’a été fermée , pour recueillir les combattants et les dirigeants , malgré les protestations et les critiques nombreuses de la France . Tous les dirigeants du FLN , doivent leur vie ou leur survie au Maroc. 


                  •  Mohamed Takadoum Mohamed Takadoum 5 novembre 2021 23:14

                    @Vangelis Je passe sur Hmaroc ou Hmarocain en ne vous appelons pas algéchien enragé comme vous appelle certains égarés de chez nous et que je combat car les insultes et les invectives c’est les armes des faibles en manque d’arguments. Vous connaissez vous un pays qui héberge chez lui des réfugiés, les arme, les finance contre le pays voisin depuis des décennies.
                    C’est le thème de mon article. Pour le reste le Polisario est constitué au préalable d’opposants au régime marocain qui avaient demandé au départ de prendre les armes pour libérer le Sahara mais sous souveraineté marocaine0 il n’ont été écouté ni par les autorités qui les ont réprimés ni par les chefs des partis politiques.
                    Pris en charge d’abord par Kadafi et ensuite par Alger et c’est dans un Hotel connu d’Alger qu’ils ont tenus leur premier congrès. Dans cet article vous avez tout sur ce mouvement dont la famille du premier président réside toujours au Maroc notamment son père et ses deux frères. http://bouliq.blogspot.com/2012/11/la-vraie-histoire-du-front-polisario.html
                    En 1975 la Cour internationale de justice de LaHay consultéé à ce sujet avait constaté qu’avant l’arrivée des espagnols dans ce territoire des relations d’allégeance existaient entre les tributs du Sahara et le Rois du Maroc. Les mêmes relations qui existaient avec les autres régions du Maroc. Cette Cour avait constaté aussi que des relations existaient aussi l’ensemble mauritanien qui n’était pas encore un état. D’où le découpage de ce territoire du Sahara au départ entre le Maroc et la Mauritanie. L’ONU avait échoué dans l’organisation d’un référendum à cause du différent sur le corps électoral entre les deux partis ce qui a poussé le Maroc à proposer à son corp défendant l’autonomie pour ce territoire. Pour l’Onu il s’agit de trouver une solution crédible et acceptables par les partis.
                    Vous osez dire que notre pays a été crée par Lyautey alors rien que la dynastie alaouite et ses souverains ont été à la tété du pays des centaines d’années avant. D’ailleurs voila ce que racontait Lyautey du Maroc du Maroc, de L’Algérie et de la Tunisie, Témoignage frappant.

                    « Alors que nous nous sommes trouvés en Algérie en face d’une véritable poussière, d’un état de choses inorganique, où seul le pouvoir constitué était celui du dey turc effondré dès notre venue, au Maroc, au contraire, nous nous sommes trouvés en face d’un empire historique et indépendant, jaloux à l’extrême de son indépendance, rebelle à toute servitude, avec sa hiérarchie de fonctionnaires, sa représentation à l’étranger, ses organismes sociaux dont la plupart subsistent toujours. Songez qu’il existe encore au Maroc nombre de personnages qui furent ambassadeurs du Maroc à St Pétersbourg, à Londres, à Berlin, à Madrid, à Paris, accompagnés de secrétaires et d’attachés, hommes d’une culture générale, qui ont traité d’égal à égal avec les hommes d’état européens, qui ont le sens et le goût des choses politiques : rien de similaires en Algérie ou en Tunisie. A côté de cet état-major politique, il existe également un état-major religieux qui n’est pas négligeable. Le ministre de la justice actuel du sultan a professé pendant des années à l’université d’El-Azar au Caire, à Istamboul, à Brousse, à Damas, est en correspondance avec les oulémas jusqu’aux Indes, et n’est pas le seul qui soit en relations avec l’élite islamique d’Orient. Il existe enfin une équipe économique de premier ordre composée de gros commerçants qui ont des maisons à Manchester, à Hambourg, à Marseille... »

                      

                  • SilentArrow 6 novembre 2021 08:41

                    @Vangelis

                    Tiens, tiens ! Y a Hvangelis. Comme c’est curieux !


                  • Vangelis Vangelis 6 novembre 2021 13:04

                    @Jonas

                    A oui ? Voyons, voyons !

                    N’est-ce pas le Hmaroc qui a vendu les historiques du FLN qui prenaient l’avion de Rabat vers Tunis pour une sommet au sujet de la guerre d’Algérie ? 

                    Et c’est vente d’après vous à qui elle avait été faite ? La réponse est dans la question et pour ne pas la nommer à la France coloniale.

                    Et plus encore c’est grâce à la lutte de l’indépendance de l’Algérie que tant le Hmaroc que la Tunisie avaient recouvert leur indépendance. Et pour le cas du Hmaroc, il était sous protectorat depuis des lustres, sans même s’émanciper de cette soumission. 


                  • Vangelis Vangelis 6 novembre 2021 13:23

                    @Mohamed Takadoum

                    Vous ne combattez rien du tout, sauf l’Algérie que votre Hmaroc sous la direction actuelle de bouffi sex n’arrête pas d’insulter, provoquer, et accuser comme vous le faites d’ailleurs biberonné par le makhzen.

                    Non seulement vous méritez le désignation de Hamrocain puisque vous êtes incapables de discernement, de raisonnement et de respect mais en plus le pendant que vous dites algéchien, existe aussi pour marochien mais personnellement, je préfère hmarocain. 

                    Relativement à la décision de la CIJ, d’ailleurs saisie par hassan dos, elle a rendu un arrêt qui dit explicitement que le Sahara Occidental n’a aucun lien de quelque nature qu’il soit avec le hmaroc. 

                    https://www.icj-cij.org/fr/affaire/61

                    Je répète car vous faites le têtu. Toutes les instances internationales disent et répètent que le Sahara Occidental est un territoire autonome soumis à indépendance. Que cela vous plaise ou non, c’est ainsi et pas autrement. 

                    Sinon comment se fait-il que votre hmarocanité sur le Sahara Occidental n’est reconnue que par 4 pékins et 3 tondus. Au contraire, le Polisario est reconnu comme LE représentant légitime des Sahraouis par vous. 

                    Vous avez envahi le Sahara Occidental sans droit ni titre. Vous exploitez ses richesses, là aussi en contravention avec les lois internationales, vous volez les Sahraouis, en plus de les maltraitez et vous faites des mains et des pieds pour ne pas que l’ONU adopte une résolution supervisant les droits de l’homme. De quoi avez vous peur puisque vous racontez que les Sahraouis sont heureux sous votre domination. N’était le soutien de la France, il y a longtemps que les Sahraouis seraient indépendants de votre malfaisance occupation.

                    Évidemment la France ne donne pas un tel soutien si elle n’avait pas un intérêt. Le Hmaroc est à nouveau sous protectorat et tout est partagé avec elle et votre bouffi sex.

                    Vous êtes impayables et malhonnêtes. Si on vous écoutait, vous n’êtes pas le 1er producteur et exportateur de hasch. Non plus le remplaçant de la Thaïlande. Non plus courant après l’argent par la prostitution et la pédophilie. 

                    Bref vous racontez des fables à faire rire même les morts.


                  • Vangelis Vangelis 6 novembre 2021 13:47

                    @SilentArrow

                    Tiens, tiens encore un hmarocain. Et au sujet du sujet vous faites silent car qui ne dit mot consent.


                  • SilentArrow 6 novembre 2021 14:57

                    @Vangelis

                    Tiens, tiens encore un hmarocain. Et au sujet du sujet vous faites silent car qui ne dit mot consent.

                    Je ne vous cacherai pas que je n’ai guère d’amour pour les divers moustoufistans.
                    Mais dans ce cas précis, il est tellement clair que l’Algérie cherche à obtenir un accès à l’Atlantique.

                    Si l’autodétermination des peuples était son véritable soucis, elle donnerait l’indépendance à ses propres Sahraouis ou à ses Kabyles au lieu d’essayer d’en faire des Arabes.


                  •  Mohamed Takadoum Mohamed Takadoum 6 novembre 2021 15:19

                    @Vangelis Vous ne pouvez pas répondre ou répliquer sans insultes, (armes des faibles d’esprit) c’est connu. Pour le reste,. je vous ai envoyé un lien sur le Polisario qui explique la genèse et le développement de ce mouvement par ses premiers dirigeants et créateurs et que vous ne voulez pas lire..
                    Vous me sortez des pays qui ont reconnu le Polisario ou la chimérique RASD. Cela ne veut rien dire car tous les étudiants de 1er année de droit apprennent la définition d’un Etat qui est composé d’un territoire, une population et une reconnaissance de ONU. Ce n’est pas le cas de la RASD qui ne peut se prévaloir de qualificatifs d’Etat admis à tort à l’ONU parmi des états souverains alors qu’il n’as pas la moindre souveraineté et certains pays qui peuvent reconnaitre certes un mouvement mais pas un Etat qui n’existe pas dans les faits. 
                    Nous n’avons pas envahi un territoire mais nous avons récupéré un territoire qui nous appartenait avant qu’il soit colonisé par l’Espagne. Vous avez vu autour de vous, y un sahara algérien , un sahara tunisien, libyen et égyptien sauf au Maroc car les dirigeants d’Alger ont en décidé autrement pour avoir à leur frontière ouest un état faible et divisé. 
                    Je ne vais pas m’éterniser avec vous mais j’avais tout expliquer dans cet article sur Agora, il y a tout la dedans et qui contredit les mensonges de vos dirigeants et de vos médias appelés à véhiculer la parole officielle sinon c’est l’accusation de trahison, drôle de pays et de régime.
                    https://www.agoravox.fr/actualites/international/article/maroc-algerie-une-situation-de-ni-178646
                    Je sais que vous ne pouvez pas en faire état dans vos écrits gardez le pour pour corriger les certitudes inculquées par vos généraux et des vérités qui y mentionnées car tout expression sur le sahara marocain, pire encore, tout écrit positif sur notre pays conduit chez vous son auteur directement en prison pour trahison. 


                  •  Mohamed Takadoum Mohamed Takadoum 6 novembre 2021 15:33

                    @Vangelis Correction sur mon écrit ...admis à tort à l’Union africaine et non à l’ONU....bien entendu car cette organisation n’admet que des Etats souverains.


                  • SilentArrow 7 novembre 2021 01:55

                    @Vangelis

                    Pour parler de l’Algérie qui n’a été qu’observateur ...

                    Je n’ose pas imaginer les hurlements du gouvernement FLN si le Maroc soutenait activement les indépendantistes de Kabylie et en plus, se déclarait simple observateur.

                  • Berthe 7 novembre 2021 17:03

                    @Jonas
                    vous voulez parler de l’armée des frontières ? pfff encore un qui connait tout je constate haha 


                  • tonimarus45 7 novembre 2021 18:32

                    @Vangelis---Bonjour —Hors sujet mais je viens d’etre banni des articles de moderatus avec la complicitede «  »cyrus« alias »reptile« alias »manba bleuue«  ECT.Ce dernier conard,, de chez connard, fele du ciboulot m’accuse d’avoir un autre compte au nom de »Vangelis« ,oui le votre ( apres en avoir eu pretent t’il un au nom de »omar" ??),Et alors que c’est la premiere fois que j’echange avec vous ;Je tenais simplement a vous prevenir


                  • tonimarus45 7 novembre 2021 18:42

                    @Vangelis---Tout a fait j’approuve


                  • tonimarus45 7 novembre 2021 18:46

                    @Vangelis---commentaire de 13 ;23 —ENCORE BIEN DIT 


                  • ᗪᗩᖇTH Ƭᖇ〇〇ᖘᕮᖇ Reptile 7 novembre 2021 18:48

                    @SilentArrow

                    Bien sur il y a des partage possible qui permetrais de regler la situation de maniere saine pour tout le monde ... le regroupement des kabyle berbere ensmble avec un couloir vers la mer , un parti du sahara au maroc , l’ autre a la mauritanie ...

                    Et ansi l’ algerie retrouverais des dimension plus humaine et moins salafo-coloniale orienté marxiste ...

                    Si l’autodétermination des peuples était son véritable soucis, elle donnerait l’indépendance à ses propres Sahraouis ou à ses Kabyles au lieu d’essayer d’en faire des Arabes.



                  • SilentArrow 8 novembre 2021 08:06

                    @tonimarus45

                    Tiens tiens, tonimarus45 qui vient supplier Vangelis de lui tenir la main dans l’épreuve.

                    On attend la réponse de Vangelis.

                    Quel suspens, les gars !


                  • Jonas 5 novembre 2021 21:47

                    Je pense que le conflit entre le Maroc et l’Algérie n’aura pas lieu, malgré les gesticulations des dirigeants Algériens. Le rapport des forces n’est pas en leur faveur . Ils ont habitude , devant chaque crise économique , politique et sociale de voir la main de l’étranger Si ce n’est pas la France , aujourd’hui c’est le Maroc qui est désigné. 

                    Mais ce n’est ni la France ni le Maroc qui sont par exemple responsables du mauvais classement ,-l’indice de prospérité dans le monde-  , malgré ses richesses colossales, l’Algérie se situe à la 108e place sur un total de 167 pays, devancée par le Maroc ( 96e) et la Tunisie ( 99eme). 

                    Cet indice s’appuie sur 12 critères : la sécurité , la liberté des personnes , la gouvernance ,le capital social, le climat d’investissement , la situation des entreprises , l’accès au marché et à l’infrastructure , la qualité économique , les conditions de vie , la santé , l’éducation et l’environnement. 

                    D’ou la technique de trouver un bouc émissaire , pour détourner l’attention et de désigner le Maroc , comme responsable des incendies en Kabylie , par le financement avec Israël des indépendantistes kabyles pour allumer des feux. Je rappelle à toutes fins utiles que les incendies n’ont épargné aucune région cet été 2021. 

                    La réalité est tout autre , l’Algérie manque de matériels modernes et de pompiers capables d’éteindre et de circonscrire les incendies. Ce qui est dramatique pour un tel pays riche, qui a le malheur d’avoir des mauvais dirigeants , depuis l’indépendance. 


                    • Vangelis Vangelis 6 novembre 2021 13:38

                      @Jonas

                      Evidemment, vous ne pouvez pas ne pas soutenir l’un des nouveaux amis de votre pays.

                      Vous sortez un indice « legatum » de 2018 et vous tirez des plans sur la comète.

                      Je ne vais même pas perdre mon temps à vous tenir la contradiction car nous n’avons pas les mêmes valeurs.


                    •  Mohamed Takadoum Mohamed Takadoum 6 novembre 2021 15:50

                      @Vangelis C’est vrai que ces gens ne veulent parler de chiffres. Ils sont plutôt dans les insultes et les invectives. Pays pétrolier ils avaient des réserves de 1000à à 800 milliards de dollars de réserves. De quoi véritablement mettre pays au niveau de certains pays européens. Ce montant colossal a disparu au fil des années pour descendre 40 milliards actuellement  20 milliards vers la fin de cette année. ( mauvaise gestion corruption etc..). D’après des économistes algériens sérieux le pays sera en quasi faillite dans 2 à trois ans. Et on ose donner des leçons aux autres. 


                    • Jonas 8 novembre 2021 11:42

                      @Vangelis

                      Essayez de définir vos valeurs par rapport aux miennes ?

                      Les Algériens , qui réfléchissent et ils sont nombreux , savent parfaitement , que les dirigeants successifs de l’Algérie , depuis l’indépendance ont ruiné leur pays , pourtant riche et, qui était appelé a un bel avenir. Il fut même l’espoir et l’exemple pour beaucoup de pays que l’on appelait autrefois « Tiers-monde ».

                      Le Maroc n’est pour rien , dans la dégringolade de ce pays ,ni dans les divers classements internationaux. 

                      Les dirigeants Algériens inconséquents et incompétents , sont les responsables des nombreuses crises internes qui ont poussé au Hirak, comme à la révolte des Kabyles etc et pour détourner l’attention ,du peuple algérien , ils ont recours à l’ennemi extérieur en l’occurrence le Maroc, au lieu de résoudre les problèmes quotidiens des Algériens. 


                    • GHEDIA Aziz GHEDIA Aziz 7 novembre 2021 21:03

                      A l’auteur

                      Cher ami, un adage de notre terroir dit ceci « dharabni ou beka, ousabkni ou echtka ». La traduction de mon cru donnerait « Il a pleuré après m’avoir battu et il m’a devancé pour se plaindre ». C’est exactement ce qui s’est passé dans cette histoire maroco-algérienne. Le Maroc a commencé les hostilités. Et cela remonte à bien longtemps, la dernière affaire (l’assassinat de trois ressortissants algériens par les FAR) n’est, en fait, que la goutte qui a fait déborder le vase. Mais, nous ne sommes pas en guerre, nous espérons que la sagesse et la realpolitik finiront par pousser les deux régimes à revenir à la raison et à s’éloigner des bruits de bottes.  


                      •  Mohamed Takadoum Mohamed Takadoum 7 novembre 2021 23:33

                        @GHEDIA Nous avons la même expression largement véhiculée chez nous et des centaines sinon des milliers d’autres dans nos darija respectives et aussi dans la composante amazigh. C’est dire que les deux peuples sont véritablement des peuples frères liés par énormément de choses.                               Mon propos n’est pas de parler de l’assassinat terrible des trois chauffeurs algériens allayarhamhoum la MINIRSO doit faire rapidement son enquête et son rapport et le rendre public pour déterminer les responsabilités dans cette affaire . Mais bien autre chose et je suis prés de discuter avec vous du contenu de mon article.                                                             Quand aux hostilités et qui a commencé quoi je vous invité à lire mon article écrit sur ce site https://www.agoravox.fr/actualites/international/article/maroc-algerie-qui-a-trahi-qui-234390


                      • GHEDIA Aziz GHEDIA Aziz 8 novembre 2021 20:00

                        @ Mohamed Takadoum

                        Cher ami,

                        Hier soir, j’étais dans les bras de Morphée quand votre réponse à mon commentaire a été publiée sur Agoravox. Il était 23h 33 exactement. Ce n’est que ce matin donc que j’ai pu la lire. Je n’ai pas eu le temps de vous répondre. Et puis, il fallait aussi que je reprenne certains de mes posts sur Facebook concernant le problème qui nous préoccupe tant aujourd’hui. En effet cette nouvelle crise Makhzeno-algérienne est largement commentée sur les réseaux sociaux en Algérie. Le peuple algérien dans son ensemble est très remonté contre le Makhzen. Oui, cela vous paraît peut-être bizarre que j’utilise ce mot « Makhzen » au lieu de Maroc ou de royaume du Maroc car, de notre point de vue, le peuple marocain est en dehors de tout cela. Il ne nous veut pas de mal et c’est réciproque aussi de notre côté. Nous avons toujours considéré le peuple marocain comme frère et ce n’est pas des paroles en l’air, croyez-en moi. Le problème provient de l’entourage immédiat de votre roi, M6 comme l’appelle la presse, qui doit être très mal conseillé par les Azoulay and co. Voilà, j’ai dit cela tout de go. Car, si par le passé, le Makhzen a causé beaucoup d’ennuis à l’Algérie, il faut admettre que depuis qu’il a « normalisé » ses relations diplomatiques, politiques, commerciales, etc avec l’Etat d’Israël, il est devenu plus belliqueux envers l’Algérie.

                         Mais, force est d’admettre qu’avec cette politique, le Maroc risque de perdre gros. Et je ne fais pas du tout allusion à la fermeture du pipeline de gaz GME. Ce n’est pas vraiment une sanction que l’Algérie a prise contre le peuple marocain. C’est le contrat entre les deux pays qui est arrivé à son terme et que, pour de multiples raisons, l’Algérie n’a pas voulu renouvelé…

                        C’est vraiment désolant que nos deux pays qui ont, pourtant, beaucoup de choses en commun en soient arrivés à cette situation. 


                        •  Mohamed Takadoum Mohamed Takadoum 9 novembre 2021 15:08

                          @ GHEDIA Aziz. Au départ je n’ai pas voulu répondre à votre commentaire mais à la réflexion je suis dit que des précisions doivent être formulées à votre écrit. Petite remarque préalable ; si je comprends que des médias aux ordres des sites inféodés par les services algériens véhiculent les thèses anti marocaines des autorités algériennes pourquoi des intellectuels algériens, des hommes d’opinion des historiens se mettent aussi de la partie contre le Maroc. Or dans cette affaire du Sahara marocain il faut tout simplement interroger l’histoire, avant l’occupation espagnole à qui appartenait ce sahara ? Sur la genèse du Polisario au départ mouvement d’opposition au régime marocain dont les dirigeants réclamaient la libération de ce territoire et le rattachement au Maroc avant d’être pris en main par feu Boumediene et Kadhafi. J’avais repris sur mon blog en 2011 un article réalisé par des dirigeants de ce mouvement qui ont rejoints le Maroc et qui détaille toute cette histoire. http://bouliq.blogspot.com/2012/11/la-vraie-histoire-du-front-polisario.html Concernant les actes belliqueux su Maroc, à part des accusations : les dirigeants d’Alger n’ont jamais montré la moindre preuve à la communauté internationale sur ces accusations. Quant aux relations du Maroc avec Israel et suite aux accords d’Oslo entre palestiniens et israélien, le 1er septembre 1994 Shimon Peres, alors ministre israélien des Affaires étrangères, était à Rabat pour l’inauguration d’un bureau de liaison israélien. Suite aux évènements de Gaza ces relations ont été suspendus jusqu’a récemment. De plus 800 000 à 1M d’israéliens d’origine marocaine vivent en Israël. Cette communauté a gardé des liens forts avec le Maroc, leur pays d’origine, tradition musique, habillements cérémonie etc…Cette reprise des relations va permettre à cette communauté de visiter le pays de leurs ancêtres, leurs saints enterrés au Maroc directement sans passer par des pays tiers. Dans cet article appel j’avais de mandé à cette communauté en Israël de se ranger derrière le camp de la paix en Israëlhttps://www.agoravox.fr/tribune-libre/article/maroc-israel-palestine-appel-a-nos-199903 Que vient donc faire l’Algérie dans cette affaire. Vous parlez aussi de M Azoulay, sachez que les Sultans du Maroc à travers l’histoire ont eu souvent des conseillers voire des ministres de confession juive. Le premier gouvernement constitué après l’indépendance du Maroc comprenait un ministre de confession juive M Benzaken et feu Hassan2 avait désigné M Berdugo juif marocain comme ministre du tourisme. Tout cela et tous ces références historiques vous les trouverez dans aucun média ou site algérien que des insultes et des invectives contre le Maroc, les marocains et leur souverain qui n’a pas hésité à tendre la main à l’ Algérie dans beaucoup de ses discours dans le plus remarquable est celui de 2018. C’est, donc, en toute clarté et en toute responsabilité que je déclare aujourd’hui la disposition du Maroc au dialogue direct et franc avec l’Algérie sœur, afin que soient dépassés les différends conjoncturels et objectifs qui entravent le développement de nos relations. A cet effet, je propose à nos frères en Algérie la création d’un mécanisme politique conjoint de dialogue et de concertation. Le niveau de représentation au sein de cette structure, son format, sa nature sont à convenir d’un commun accord ».

                           Un peu avant dans son discours, le Roi et après avoir rappelé l’état « de division et de discorde » actuel a insisté sur l’histoire qui unit les deux pays et les siens de sang qui unissent les deux peuples dans ces termes. Cet état contraste avec l’ambition de concrétiser l’idéal unitaire maghrébin, qui animait la génération de la Libération et de l’Indépendance, ambition qui s’est incarnée en 1958 par la Conférence de Tanger, dont nous célébrons le soixantième anniversaire. Auparavant, l’appui apporté par le Royaume à la Révolution algérienne avait contribué à renforcer les relations entre le Trône marocain et la Résistance algérienne. Il avait également été un élément fondateur de la conscience et de l’action politique maghrébine commune. De longues années durant et jusqu’au rétablissement de l’indépendance, côte à côte, nous nous sommes dressés contre le colonisateur dans un combat commun ; et nous nous connaissons bien. Par ailleurs, nombreuses sont les familles marocaines et algériennes qui partagent des liens de sang et de parenté. Nous savons aussi que l’intérêt de nos peuples réside dans leur unité, leur complémentarité, leur intégration ; et nul besoin qu’une tierce partie joue, entre nous, les intercesseurs ou les médiateurs ».Aucune suite n’ été donné par les autorités algériennes à ce discours. Dans cet invite le Roi du Maroc est resté fidèle à ses ancêtres alors que le terme makhzen est galvaudé à tort et à travers par vos médias.

                           https://www.agoravox.fr/tribune-libre/article/maroc-algerie-pourquoi-la-presse-204816

                           



                          • GHEDIA Aziz GHEDIA Aziz 9 novembre 2021 18:39

                            Cher ami,

                            L’Algérie est toujours reconnaissante au rôle joué par le Maroc lors de la guerre de libération. A l’époque, le Maroc avait, effectivement, donné refuge à notre armée des frontières. C’est aussi le cas de la Tunisie. Malheureusement, dès l’indépendance, en 1963 pour être exact, il avait essayé d’envahir notre pays pour soi-disant récupérer des terres qui lui appartenait dont la région de Tindouf. Cet épisode dramatique est connu sous le terme de "guerre des sables". En fait, cette guerre n’avait pas duré longtemps ; Elle se résumait en quelque sorte à quelques escarmouches, les deux armées s’étaient sans doute vite rendu compte que cela ne servait pas les intérêts des deux peuples. Cet épisode est complètement oublié puisque, entre temps, il y a eu entente entre les deux pays sur le tracé frontalier (en fait, les frontières reconnues sont celles laissées par le colonisateur français et cela avec tous les pays qui ont une frontière avec l’Algérie). En fait, ceci est trop simpliste comme explication. En réalité, il y a eu intervention de plusieurs médiateurs entre personnalités politiques de pays de la région et institutions internationales (OUA, ligue arabe) pour mettre fin aux hostilités de part et d’autre.

                            Mais, nous autres Algériens, nous ne sommes pas rancuniers, pas avec le peuple marocain en tous les cas, peuple que nous considérons toujours, je le répète, comme frère. 

                            Loin de moi l’idée de donner une leçon d’histoire, mais permettez-moi de vous dire ceci : il s’agit, en fait, d’une citation de Giap, le Général Giap, qui avait bouté les Américains de son pays en disant, lors de sa visite en Algérie, juste après l’indépendance de notre pays, que « le colonialisme est un mauvais élève » et qu’il n’apprenait pas ses leçons. C’est également le cas du Maroc. Pour agrandir son territoire, il s’en prend à celui des autres. C’est ainsi que le roi Hassan 2, en 1975, organise la fameuse marche verte qui lui avait permis d’envahir le Rio de Oro, que l’Espagne, la force occupante jusqu’alors, venait de restituer à ses véritables habitants : les Sahraouis.

                            Que pouvait-elle faire, l’Algérie, dans ce cas ? Défendre le principe du droit à l’autodétermination des peuples. Et elle continue à agir dans le cadre de ce principe jusqu’à aujourd’hui. Sans aucune arrière-pensée comme le pensent les Marocains. Sans aucune intention de s’aménager, de s’ouvrir, un passage vers l’Atlantique où, parait-il, les eaux sont poissonneuses, ou de s’accaparer des richesses minières que recèle le sol de cette partie du Sahara. Cela c’est la vision du Maroc qui, paradoxalement, ne réclame pas à l’Espagne les terres qui lui appartiennent vraiment, Ceuta et M’Lila. Mais, cela ne nous regarde pas.

                             

                             


                            • Jonas 10 novembre 2021 08:57

                              @GHEDIA Aziz ( 1) 
                              Merci a vous de reconnaître la contribution importante du Maroc a l’Algérie , lors de la guerre d’indépendance. Beaucoup de vos compatriotes abreuvés de propagandes anti-marocaines l’ignorent . 

                              Concernant Tindouf , feu Hassan II , donne une version a ce sujet , lors d’ une interview accordée à « Jeune-Afrique » du 27 novembre 1985. Extraits :

                              —Jeune Afrique : Majesté , puisque c’est l’intrusion de l’Algérie  qui est à l’origine de la complication de l’affaire du Sahara , pourquoi le Maroc n’a-t-il pas saisi l’occasion de l’accord frontalier de 1972 pour lier la question des frontières a l’affaire du Sahara , de manière à amener le voisin à tenir ses engagements ? Et , lors de la guerre des sables en 1963 , l’armée marocaine se trouvait devant Tindouf , pourquoi avez-vous ordonné au général Driss Ben Omar de battre en retraite ? 
                               Hassan II : Je commence par la deuxième question . J’estimais qu’il ne fallait pas créer entre les deux pays un point de fixation morbide. En second lieu , Tindouf en elle -même ne m’intéresse pas. Elle est intéressante sentimentalement ,mais elle ne constitue ni un noeud de voies stratégiques, ni un lieu de passage obligé.Vous me direz qu’elle contient du fer et c’est vrai. Mais ce fer est piégé ; s’il ne passe pas par le Maroc, il ne peut passer nulle part. Enfin, aucune ville marocaine ou algérienne , ne mérite une guerre. Je vous dirai plus, et qui est totalement inédit : Je n’ai pas arrêté le seul général Driss , mais également le général Kettani . Il m’a dit : « Si Votre Majesté veut faire la prière à Oran vendredi prochain , nous y serons. » j’ai répondu :« Non, ce n’est pas la peine , puisque nous ne pouvons y rester ! » Non , vraiment , ce n’était pas la peine de creuser la tombe d’une amitié qui paraissait à l’abri de toute contingence . 


                            • Jonas 10 novembre 2021 09:24

                              @GHEDIA Aziz ( suite et fin , de l’interview de Jeune-Afrique , du 27 novembre 1985) 

                               Est-ce qu’un président algérien , dans une situation comparable , mais inverse ( l’armée algérienne devant Oujda) , aurait donné le même ordre à ses généraux ? 

                               Hasan II : Ce que je puis vous dire , c’est que les autorités algériennes ont osé mettre à la porte de l’Algérie , en 1975 , quarante-cinq mille ( 45 000) Marocains , dans des conditions effroyables . Voilà ce que les Algériens ont fait sur le plan civil ; sur le plan militaire , je ne sais pas . 

                              Par ailleurs comparaison n’est pas raison. Si le général Giap a bouté les américains du Vietnam, c’est parce que les américains sont intervenus dans un pays où ils ignoraient tout , des moeurs, coutumes , traditions , religion, langue et paysage. 

                              Ce qui n’est pas le cas du Sahara Occidental où tout est familier aux Marocains où rien ne dénote des moeurs , coutumes ,traditions , religion , langue et paysage etc 



                              •  Mohamed Takadoum Mohamed Takadoum 10 novembre 2021 16:11

                                @Jonas Avec nos interlocuteurs algeriens, nous nous trouvons malheuresement devant un mur. Avec le nouveau régime chez eux ou bien vous insultez le Maroc et ses institutions, assenez des contres vérités historiques donc ne pas s’écarter de la version officielle ou vous êtes accusés de trahison ou pire collision avec le makhzen qu’ils galvaudent à tout bout de champ.

                                Avec notre ami @Aziz Ghedia, je lui ai fait une longue réponse étayées par des liens sur ce mouvement du Polisario crée de toute pièce par Alger plus précisément par le sinistre Fkih Basri rien à voir avec l’ancien ministre qui était réfugié à Alger. Kadafi s’en est mêlé ensite. Toute cette histoire décrite en détail sur le lien que je lui ai envoyé. Avant l’occupation espagnole, les sultans du Maroc désignaient leurs représentants dont des Caïds et pachas qui géraient ces provinces. Le plus illustre d’entre eux Maa El Ainin a construit la ville de Smara voir cette vidéo sur You Tube https://youtu.be/aUdIHHLyBjE

                                Au lieu de répondre à mon argumentation mon interlocuteur me sort la guerre de 1963 date de naissance de notre souverain Mohammed6 sortie aussi par M Laamara pour justifier la coupure des relations diplomatiques alors que j’avais détaillé le contexte de cette guerre a pour cause la parole non tenue de Farhate Abbas a MohammedV. Mon interlocuteur me sort aussi la question des deux villes marocaines encore sous occupation espagnole Sabta et Melilia. L’occupation de ces deux villes au 15éme siecle par l’Espagne est un tribu que paye le Maroc seul au nom du monde arabo-musulman après le départ des arabes d’Andalousie. Notre pays ne peut courir deux lièvres à la fois .La priorité est la récupération de nos provinces sahariennes. L’Espagne se cache derrière la question de Gibraltar occupé par l’Angleterre. Mais je n’en tiens pas rigueur à mon interlocuteur qui même s’il est convaincu est obligé de répéter la parole officielle alors que chez nous un parti marxiste léniniste certes minoritaire et qui ne représente que lui continue de prôner « l »’autodetermination du peuple sahraoui" sans être inquiété par les autorités. Ces irresponsables auraient dû demander l’autodétermination des sahraouis, de tous les sahraouis du Maroc à l’Égypte puisqu’il y a un sahara qui va du Maroc jusqu’en Egypte et qui traverse d’abord l’Algerie, et ensuite la Tunisie, et la Libye. Le Sahara est une entité géographique et non pas un pays.


                                • GHEDIA Aziz GHEDIA Aziz 10 novembre 2021 17:45

                                  Cher ami, entre le Maroc et l’Algérie, il n y a pas que la « guerre des sables » de 1963 ; la dernière sortie médiatique de votre représentant à l’ONU qui a soutenu ( sans être vraiment convaincu de ce qu’il disait) l’autodétermination de la Kabylie alors que cette région est le cœur palpitant de l’Algérie, est un autre coup de poignard du Maroc porté à l’Algérie. Cette ingérence dans les affaires intérieures de l’Algérie est inacceptable d’où qu’elle vienne.  


                                  •  Mohamed Takadoum Mohamed Takadoum 10 novembre 2021 19:15

                                    @Ghedia Aziz, Il manquait des précisions sur cette sortie du représentant du Maroc à l’ONU et que vous appelez à mon avis tort "poignard dans le dos. Le contexte, à la conférence des mouvements des non alignés M Lamara a fait un discours où il s’est lancé dans une diatribe contre le Maroc traité de tous les noms etat colonialiste occupant un pays qui n’existe que dans son esprit. M Hilal répondait à cette diatribe à parlé de l’autodétermination de la Kabylie. Une réponse de contexte, rien de plus. 

                                    En Algerie on en fait toute une histoire à côté de celle grotesque que le Maroc aurait télécommandé les feu de forêt en Algerie qui ont traversé cette éte presque tous les pays de la Meditérannee plus d’autres accusations plus grotesques les unes que les autres. Le Roi juste après avait oficiellement lancé un message de fraternité à l’Algerie et au peuple algérien unique et uni. Le 6novembre le souverain a encore parlé des 5 peuples du Maghreb uni ni de 6 ni 7 peuples.Les messages sont clairs. D’Alger les réactions sont encore disproportionnées on veut des excuses officielles à un non événement chez nous . Car officiellement nous n’avons reconnu as le MAC nous ne lui ont pas ouverts de bureau à Rabat. Nous ne l’avons pas armé, nous n’avons pas hébergé ses militants, nous n’avons pas financé des bureaux ou des ambassades à l’etranger pour ce mouvement nous n’avons pas mobilisé tout un pays déboursé des milliards de dollars pour sa cause chez nous comme vous l’avez fait et faites avec le Polisario une affaire marocaine qui devient contre toute logique une affaire intérieure algérienne.

                                    Vous conviendrez avec moi que c’est bien nous au Maroc qui peuvent parler de poignard dans le dos.Nous pouvons effacer tous les différents y compris l’histoire de larges portions du territoires national rattachés par le France à l’Algerie. D’ailleurs dans un geste d’apaisement feu Hassan a signé et fait ratifier l’accord sur les frontières espérant un geste des dirigeants algériens. Rien. Pour l’instant et c’est une sage décision le Maroc a décidé oficiellement d’ignorer les gesticulations des dirigeants algériens le gaz on l’a trouvé auilleurs et le pays n’est nullement impacté, les échanges électriques non plus contrairement à une propagande éhontée qui nous vient de l’Est. Les avions de la RAM sont détournés sans aucun problème de l’espace aérien algérien et quoi encore ? Et moi je ne vais pas parler de poignard dans le dos.


                                    • GHEDIA Aziz GHEDIA Aziz 10 novembre 2021 20:30

                                      Cher ami, tout cela n’a pas de sens. Nous espérons que ce n’est qu’une conjoncture passagère et que les choses redeviendrons normales dans un futur proche (quelques mois tout au plus). Nous avons besoin les uns des autres, une guerre entre nos deux peuples (que je n’envisage pas personnellement) serait catastrophique pour toute la région du Maghreb. Donc, nous devons, de part et d’autre de notre frontière, mettre de l’eau dans notre vin si je puis m’exprimer ainsi., 


                                      •  Mohamed Takadoum Mohamed Takadoum 10 novembre 2021 21:53

                                        @GHEDIA Aziz Je l’espère aussi pour nos deux peuples, pour nos enfants que les choses se calment et que chacun s’attelle d’abord pour le développement economique et social de son pays et de ses concitoyens. Bonne soirée.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON



Publicité



Les thématiques de l'article


Palmarès



Publicité