• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > International > Maroc - Russie ou l’accord matriochka

Maroc - Russie ou l’accord matriochka

Le 10 octobre dernier, le premier ministre russe Dimitri Medvedev, accompagné de son ministre de l'Agriculture Alexandre Tkatchev, s'est rendu au Maroc à l'occasion du Forum d'affaires russo-marocain. La veille, Medvedev avait fait une escale fructueuse chez les voisins algériens à l'issue de laquelle la coopération économique et militaire historique entre Moscou et Alger s'était vue confirmée, avec pour horizon une sortie de la dépendance à la rente pétro-gazière. Cinq accords avaient été signés dans les secteurs de la justice, de la santé, de la formation professionnelle, des hydrocarbures et de l'énergie nucléaire civile1.

Pour en revenir au Maroc, si aucun chef de gouvernement russe n'y avait posé les pieds depuis 1971, le déplacement de Medvedev s'inscrivait dans la continuité de la visite de Vladimir Poutine en mai 20162. Ce déplacement fut ainsi l'occasion de signer onze accords de coopération3 entre les deux pays, dont les relations économiques ont connu une croissance conséquente sur les quinze dernières années ; le volume de leurs échanges commerciaux est ainsi passé de 200 millions de dollars en 2001 à 2,5 milliards en 2016.

Au menu de ces accords, l'agriculture fut un plat de choix avec la perspective d'une augmentation des livraisons de blé, de sucre et d'huile végétale russes contre celles d'agrumes et de légumes marocains. Ajoutons à cela l'opportunité pour l'agriculture marocaine d'un accord de libre-échange avec la Russie en 20184, qui lui ouvrirait de facto l'accès aux marchés des pays membres de la CEI - c'est-à-dire, outre la Russie, l'Azerbaïdjan, l'Arménie la Biélorussie, le Kazakhstan, le Kirghizstan, la Moldavie, l'Ouzbékistan et le Tadjikistan - représentant un ensemble de deux-cent millions d'habitants - représentant un ensemble de deux-cent millions d'habitants.

 Le barrage al Wahda, conçu selon des technologies russes, produit un tiers de l'électricité du Maroc

       Le barrage al Wahda, conçu selon des technologies russes, produit un tiers de l'électricité du Maroc

Le domaine énergétique tenait également une place primordiale dans les négociations : les sols marocains sont dépourvus d'hydrocarbures et les compagnies russes se feront un plaisir d'approvisionner en gaz naturel liquéfié. Pour ce qui est de l'électricité, l'imposant barrage Al Wahda, conçu selon des technologies russes, en génère déjà le tiers du royaume. Pour finir, Rosatom a remporté la mise concernant l'implantation du nucléaire civil... Et l'atome français dans l'affaire, nous demanderez-vous ? C'est ballot ! La vente d'Alstom a renvoyé aux vestiaires la fine équipe Areva-Alstom-EDF, et, par là même, notre chaîne de production nucléaire maison5. Oui, on tire un peu sur l'ambulance... Alors ne mitraillons pas non plus le corbillard en évoquant l'incapacité toute française à jouer sur le levier économique formidable que constitue la francophonie6...

Autre secteur d'importance, et non des moindres, concerné par ces accords : l'armement. Le Maroc devrait prochainement acquérir des batteries du fameux système de missiles sol-air russes S-4007. Système de défense donc mais contre qui ? A priori, plutôt contre un vieux et fidèle client des jolis joujoux russes, lui aussi maghrébin et du genre chatouilleux...

Si vous entrez parmi les borgnes, fermez un œil.

 

1 https://www.tsa-algerie.com/algerie-russie-plusieurs-accords-signes-video/

2 https://www.medias24.com/NATION/POLITIQUE/162459-Signature-de-16-conventions-entre-le-Maroc-et-la-Russie.html

3 https://ledesk.ma/2017/10/11/medvedev-le-detail-des-accords-conclus-entre-le-maroc-et-la-russie/

4 https://www.medias24.com/MAROC/ECONOMIE/ECONOMIE/177167-Maroc-Russie-un-accord-de-libre-echange-en-2018.html

5 https://www.youtube.com/watch?v=WR-ILZ1nBSM

6 http://la-centrale-a-idees.over-blog.com/2016/09/la-francophonie-un-tresor-delaisse.html

7 http://fr.le360.ma/politique/exclusif-le-maroc-interesse-par-lacquisition-du-systeme-de-missiles-sol-air-russe-s-400-138449


Moyenne des avis sur cet article :  2.64/5   (22 votes)




Réagissez à l'article

21 réactions à cet article    


  • roman_garev 2 novembre 09:16

    Curieusement, cet article aurait été pu être publié dans la Pravda des années 1970 (il aurait suffi de changer quelques noms russes).


    Sauf le paragraphe dernier, tiré directement de l’esprit de l’auteur :

    « Système de défense donc mais contre qui ? A priori, plutôt contre un vieux et fidèle client des jolis joujoux russes, lui aussi maghrébin et du genre chatouilleux... »

    L’auteur ne comprend même pas, qu’un système de défense ne se construit pas « contre quelqu’un », mais toujours « pour soi », car ces « quelques-uns » peuvent varier maintes fois durant le long terme d’existence de ce système. Pour le Maroc, il s’agirait plutôt de la France ou des USA... En tout cas, avec ce système de défense la probabilité d’une attaque de la part d’un ami d’aujourd’hui (qui pourrait cesser être tel d’un jour à l’autre, selon les circonstances ; se reporter au cas des amis de la Libye et de l’Irak) baisse vers le zéro. Ce qui ne peut que chagriner les amis actuels du Maroc...

    • V_Parlier V_Parlier 2 novembre 10:04

      @roman_garev
      En effet il se peut fort que durant les jours à venir le Maroc nous soit tout à coup présenté comme une dictature. On nous présentera des « opposants » (qui auront rasé leurs barbes pour un temps) et trouvera bien quelque part une femme à qui des flics ripoux ont fait des sales trucs, une méthode qui marche bien. Ensuite, bobos et cailleras de France réclameront tous ensemble une guerre civile au Maroc, on connaît. Ils iront peut-être même réhabiliter Ramadan pour qu’il nous sorte des grosses intox comme avec ses photos de Birmanie...


    • La centrale à idées La centrale à idées 2 novembre 13:07

      @roman_garev
      Le paragraphe que vous citez n’est guère tiré de mon esprit. Les Algériens ont des batteries de missiles sol air à quelques km de la frontière marocaine. C’est factuel. Dans ces conditions, il est assez logique que les Marocains veuillent se prémunir à leur tour. Et l’hypothèse la plus probable pour eux est une confrontation avec leur voisin.


    • titi 2 novembre 17:00
      @roman_garev

      Samedi j’étais vers Sidi Ifni...

      On m’a montrer la « colline Sarkozy »...
      Chirac a ses habitude à Agadir...

      Tous nos présidents ont reçu un terrain, une propriété, un Ryiad, au Maroc.

      Si il y a un pays qui ne sera pas bombardé c’est bien celui-ci

    • OMAR 2 novembre 17:30

      Omar9

      @titi
      .
      Tiens, j’ai toujours appris que le Maroc est indépendant depuis le 2 Mars 1956.
      La France serait-elle revenue en catimini ?


    • titi 2 novembre 22:10
      @OMAR
      Le sens de mon message c’était plutôt l’inverse...

      Nos dirigeants ont été corrompus... C’est la France qui n’est plus indépendante.

    • titi 2 novembre 22:14
      J’ajoute que le Maroc a bien raison de penser à sa défense..

      Quand Boutef’ cassera sa pipe... ou plutôt quand les Algériens n’auront plus assez de chloroforme pour rendre présentable leur président, je donne pas cher de la paix civile en Algérie...

      Les barbus reviendront comme il y a 25 ans.

    • V_Parlier V_Parlier 3 novembre 10:31

      @titi
      « Si il y a un pays qui ne sera pas bombardé c’est bien celui-ci »
      Bombardé non. Mais un petit « regime change » c’est devenu presque de la routine...


    • OMAR 3 novembre 11:25

      Omar9

      @titi :« ...je donne pas cher de la paix civile en Algérie... ».
      .
      C’est une supposition ou un vœu ?


    • titi 3 novembre 11:47
      @OMAR

      Une supposition.
      Mes vœux vont au contraire vers une stabilité du pays.

    • titi 3 novembre 11:59
      @V_Parlier
      « Mais un petit « regime change » c’est devenu presque de la routine... »

      Ces terrains, ces villas, ces Riyad, ce sont des cadeaux du Roi.
      Je pense qu’il est tranquille de ce coté.

      L’Algérie a beau téléguider quelques émeutes par ci par là, le renversement ne viendra pas de l’intérieur non plus.

      En fait la diplomatie du Maroc réussit le tour de force d’être amie avec l’occident, avec les Russes, d’avoir réussi le retour dans l’Union Africaine.
      Pour le bombardement ou le « regime change »... ca va être quand même difficile.

    • bob14 bob14 2 novembre 12:50

      2eme...et pendant ce temps la france elle stationne devant les bordels de ce pays en envoyant le meilleur de ses troupes.. !


      • yazz 2 novembre 17:53

        @bob14
        Le seul pays musulman au monde qui légalise les bordels avec fiche et tout..c’est bien ton pays l’Algérie où les Chinois font la queue


      • bob14 bob14 3 novembre 07:53

        @yazz....Désolé...moi...Yankee...et j’aime pas les arabes dans ton genre !


      • wesson wesson 2 novembre 12:53

        Je profite de cet article pour constater une chose que personne ne dit :


        Autrefois, de par sa position diplomatiquement différente et indépendante, la France pouvait s’enorgueillir de parler à tous les pays. Elle pouvait se proposer en médiation de tous les conflits, et se trouvait dès lors bien placée avec toute une série de pays qui n’était pas très heureux de l’hégémonie Nord Américaine.

        Depuis notre alignement imbécile sur la politique extérieure Américaine (et aussi la volonté obtuse de nos dirigeants de faire « comme les Allemands »), diplomatiquement on ne parle plus à personne. On ne parle pas aux ennemis des USA, et on ne parle pas non plus aux amis, qui s’adressent directement au maître.

        Et bien, on peut constater que c’est aujourd’hui la Russie qui a pris diplomatiquement cette place, et l’occupe d’ailleurs avec grand talent. 

        Qui peut parler à la fois aux Syriens, aux Turcs, aux Saoudiens, aux Israéliens, aux Iraniens, aux Qataris, aux Jordaniens, aux Égyptiens, aux Algériens, aux Marocains, aux Chinois, au Nord Coréens et j’en passe ? Ce n’est plus nous, c’est les Russes. 


        Comme quoi, on peut parfaitement constater l’excellence de la politique extérieure Russe, tout en la critiquant vertement à l’intérieur, n’en déplaise aux Russophiles hors sol du genre Roman Garev qui repeint n’importe qui en anti-russe dès lors que on trouve que quand même tout ne vas pas si magnifiquement que cela sous la direction de Poutine. 

        • François Vesin François Vesin 2 novembre 14:07

          @wesson
          «  Autrefois ... »


          ...jusqu’en 1969,
          quand nous étions encore un pays souverain
          vertement critiqué à l’intérieur
          mais respecté à l’extérieur !


        • cheg 2 novembre 19:52

          L HERITAGE DU PERE AU FILS QUI MAINTENANT VA CASSER LA BARAQUE UN MARCHE A PLUS DE DEUX CENT MILLIONS D INDIVIDUS

          LES BANQUES MAROCAINES ET ROYAL AIR MAROC VONT S INSTALLER DANS CE FAMEUX FUMEUX MARCHES

          VOYEZ CECI SUIVEZ LE LIEN HTTP ://www.voltairenet.org/article6811.html


          • keiser keiser 3 novembre 19:46

            @cheg

            Déjà toi, on ne sait pas d’où tu sors ? ...
            Ensuite ... tu devrais connaitre la charte de tous les forums.
            A savoir que l’on ne se sert pas de la fonction majuscule pour poster.
            Allez retourne d’où tu viens, c’est à dire de nulle part.


          • keiser keiser 3 novembre 20:30

            @keiser

            Boulevard Voltaire est un site généraliste d’information, lancé le 1er octobre 2012 par Robert Ménard et Dominique Jamet. Il est fréquemment classé à l’extrême droite1, et a notamment publié des textes de militants de la Nouvelle Droite et du Bloc identitaire2.


          • keiser keiser 3 novembre 11:53

            Oui bon ...
            Sauf que les américains sont très très implantés en sous main au Maroc.
            Cela en raison de sa position géographique et les militaires marocains ne roulent pas en Lada.
            Alors ils peuvent partager un peu le bac à sable avec les Chinois et les Russes.
            Mais ils ne sont pas près de lâcher l’affaire. 
            Et personne ne bombardera le Maroc car c’est l’un des pays le plus stable du Maghreb.
            De plus, le roi est le garant de l’unité de la nation ( même si ce n’est pas mon copain ).
            Alors pourquoi vouloir déstabiliser le Maroc comme en Irak ?

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON








Les thématiques de l'article


Palmarès



Partenaires