• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > International > Navalny : Le projet occidental contre la Russie

Navalny : Le projet occidental contre la Russie

 

En moins d’une semaine, Alexeï Navalny a été conduit à la barre, dans le box en verre réservé d’habitude aux prévenus deux fois pour des procès qui n’ont aucun lien avec son engagement politique même si, le lien est vite fait.

Celui que les occidentaux ont qualifiés d’opposant politique numéro un à Vladimir Poutine est en train de passer un salle temps depuis son retour en Russie en provenance d’Allemagne où il a été soigné et passé la convalescence, suite à son supposé empoisonnement à un agent neurotoxique du type novitchok.

En moins d’une semaine, Navalny a été conduit à la barre dans le box en verre réservé d’habitude aux prévenus deux fois pour des procès qui n’ont aucun lien avec son engagement politique même si, le lien est vite fait.

D’abord pour le non-respect de son contrôle judiciaire dans une affaire qui remonte à 2014. Ensuite pour diffamation pour avoir diffusé des informations mensongères et injurieuses au sujet d'un ancien combattant de la Seconde guerre mondiale qui, avait figuré dans un clip de campagne lors du référendum constitutionnel dans ce pays.

Une erreur monumentale pour quelqu’un qui prétend prendre le pouvoir en Russie, un pays ou les héros de cette guerre contre le nazisme sont vénérés - un suicide politique en direct pourrait-on dire.

La tenue de ces deux procès a largement suffi aux russes pour qu’ils fassent leurs points de vue sur le patient de la clinique allemande "Charité" - Alexeï Navalny ; sur sa "popularité" ; sur son projet politique – son patriotisme, sur ses capacités d’homme d’Etat, mais surtout sur ses soutiens extérieurs.

A cette occasion, les plus sceptiques ont été abasourdis de constater à quel point, les puissances occidentales accordent plus de crédits à Navalny et à d’autres acteurs politiques russes de l'opposition au détriment de Vladimir Poutine.

Nous sommes à la fin des années 80, l’Union soviétique est en plein ébullition une étincelle suffit pour que le pays s’éclate. Les populations supportent dans la douleur la séparation survenue, le 26 décembre 1991. C’est le chaos – vainqueur du duel avec Mikhael Gorbatchev, Boris Eltsine et son équipe sont désemparés – incapable de redresser la situation. Les richesses de la nouvelle Russie sont systématiquement pillées et détournés.

Désormais, les oligarques dictent leur loi sur la marche du pays qui, s’appauvrit du jour au lendemain. Le chef de l’Etat russe s’attire la sympathie des occidentaux, notamment des américains qui sautent sur l’occasion. De nombreux conseillers sont envoyés en Russie quasiment dans tous les domaines. Convaincu que c’est la voie à suivre, Eltsine débarque aux Etats Unis en juin 1992. Washington se félicite de la normalisation des relations entre les deux pays. Amadoué par ce soutien, Boris Eltsine déclare devant le Congrès américain : "Le communisme est mort, vive l’Amérique" - La Russie est à genoux.

La fin de la récréation interviendra quelques temps plus tard après l’arrivée au pouvoir de Vladimir Poutine. Cependant, entre 2010 et 2012 une bonne partie de l’entourage de l’ancien président russe, Boris Eltsine encore aux affaires s’opposent à un éventuel retour à la tête du pays de Vladimir Poutine. Plusieurs prétendants au profil occidental sortent du lot et sont régulièrement évoqués dans les chancelleries occidentales et autres services spéciaux à Moscou. Il s’agirait entre autres du champion du monde des jeux d’échecs, Garry Kasparov qui vit aujourd’hui à New-York, ou encore du vice-président du Conseil des ministres de la Russie dans les années 90 et président du parti politique Yabloko. 

Toutes les tentatives à ce projet funeste ayant échoués, le choix a été porté sur celui que les russes appellent désormais, "le patient de Berlin" qui du reste n’est pas blanc comme neige dans sa lutte contre la corruption. En réalité, Navalny ne serait qu’une partie du projet global américain et occidental contre la Russie au même titre que l’Ukraine.

Dans cette affaire, les diplomates chevronnés vous diront que, la Convention de Vienne sur les relations diplomatiques a été violée sur toute la ligne par de nombreuses représentations diplomatiques à Moscou.

Ce malgré la déclaration de la Cour européenne de droit de l’homme qui a pris le soin de souligner que la condamnation de Navalny n’a aucun rapport avec ses convictions politiques. Les dirigeants de l’UE et les médias occidentaux qui observent un silence complice affirment le contraire alors que, Alexeï Navalny et son frère avaient été reconnu coupable dans une affaire de malversation financière dans l’une des filiales moscovites de l’entreprise française – Yves Rocher.

Ironiquement, les leaders occidentaux proclament qu’ils ne s’ingèrent pas dans les affaires intérieures de la Russie. Au même moment, de nombreux diplomates européens à Moscou ont non seulement tentés d’exercer une pression psychologique sur la justice russe, le 2 février 2021. Mais ont également pris part aux manifestations du 3 février.

Agissant comme un "général" envoyé au front ce même 2 février la présidente en exercice de l'OSCE la ministre suédoise des Affaires étrangères Ann Linde, lors d’une conférence de presse commune à Moscou avec le ministre russe des Affaires étrangères Sergueï Lavrov, amplifie davantage les hostilités en demandant à Moscou de libérer Navalny.

De Washington à Berlin en passant par Paris, des appels sont lancés pour la libération immédiate et sans condition d’Alexeï Navalny. Joe Biden va même jusqu’à durcir le ton : "Nous ferons payer la Russie sans hésitation dans son ingérence dans nos élections et nous serons plus efficaces dans nos relations avec les Russes, en agissant en coalition et en coordination avec nos partenaires partageant les mêmes idées, l'emprisonnement à motivation politique d'Alexeï Navalny et les efforts de la Russie pour supprimer la liberté d'expression et de réunion pacifique sont une source de profonde préoccupation pour nous et la communauté internationale".

Mais sans compter avec le calme et la sagesse qui le caractérise, le Kremlin qui a lancé un « missile hypersonique Sarmat » contre l’Allemagne, la Suède et la Pologne en déclarant trois diplomates de ces pays persona non grata. Avec cette action diplomatique, Moscou a non seulement humilié le chef de la diplomatie de l’UE Josep Borrell en visite dans le pays, le 5 février 2021 mais a démontré de fort belle manière à l’Occident que, le projet européen contre la Russie sur Navalny comme c’est fut avec d’autres acteurs politiques russes depuis 1991 est sous contrôle.

A ce propos, l’histoire nous enseigne que les relations entre la Russie impériale et le reste de l’Europe a été toujours conflictuelle, notamment avec l’Allemagne. La plupart des Tsars russes ont des origines germaniques, les têtes pensantes de la révolution d’octobre 1917 revenaient bien d’Allemagne. Tout comme Navalny, lui aussi revenait d’Allemagne lorsqu’il a grillé ses cartes en direct. Tout compte fait et tenez-vous bien, au nom du « champion de la démocratie » en Russie, Berlin a déboursé plus de deux millions d’euros du contribuable allemand pour le séjour complet de Navalny dans ce pays.

L’insolence qui remonte depuis la nuit des temps persiste encore de nos jours. Il existe en Russie des médias : "Dojd", écho de Moscou et bien d’autres y compris des acteurs politiques dont les financements de leurs activités proviennent exclusivement de l’extérieur. Ces derniers affichent ouvertement et publiquement leur collaboration avec les gouvernements occidentaux en vue de renverser le pouvoir en place et déstabiliser la Russie – activités considérées par les autorités russes comme étant une haute trahison.


Moyenne des avis sur cet article :  4.67/5   (30 votes)




Réagissez à l'article

48 réactions à cet article    


  • Gasty Gasty 10 février 14:33

    Vladimir Poutine a fait comme Charles de Gaulle en son temps, il a reconduit les amerloques hors du pays. Ce qui ne leur a pas plu. Eux qui voulaient asseoir définitivement l’hégémonie du dollars sur le monde.

    Alexeï Navalny c’est celui qui veut prendre la place de Poutine et puis c’est tout. Il n’est pas très clair dans ses intentions mais il est celui que veut les USA, celui qui va remplacer Boris Eltsine.


    • Ferdinand DITENGOU MBOUMI 10 février 18:14

      @Gasty Il a démontré ses limites, il me semble qu’il n’est pas digne d’un homme d’Etat comme la Russie. Malheureusement il vient de griller toutes cartes, même si il était perdant depuis le départ, car le FSB avait son dossier en main. Je comprends finalement pourquoi, ils ont pris tout ce temps là.
      Dans tous les cas, les gènes ukrainiennes de Navalny parle d’elles mêmes.


    • Samson Samson 10 février 20:23

      @Gasty
      « Alexeï Navalny c’est celui qui veut prendre la place de Poutine et puis c’est tout. »
      Alexei Navalny ne veut pas plus prendre la place de Poutine que Marine Le Pen ne veut accéder à la présidence. Ni l’un ni l’autre n’ont la carrure !
      Leur seul but est de faire prospérer leurs propres combines et vivre le plus confortablement possible sur le dos des pigeons qui y ajoutent foi !

      Pour Navalny qui s’est montré par trop présomptueux comment a-t-il pu se fier à ce point à ses commanditaires ? - le business paraît quelque peu compromis ! smiley smiley smiley


    • Ferdinand DITENGOU MBOUMI 10 février 20:45

      @Samson Attention, il faut respecter Marine le Pen. Elle fait vraiment bouger les lignes en France, rappelez-vous de la dernière élection présidentielle  le pays a bien trembler. Donc de mon point de vue, Alexeï Navalny ne fait pas le poids devant elle. 


    • Samson Samson 10 février 22:22

      @Ferdinand DITENGOU MBOUMI
      « ... rappelez-vous de la dernière élection présidentielle — le pays a bien trembler »
      ... jusqu’au débat du deuxième tour l’opposant à notre très immature et narcissique petit Monarc. Sa médiocrité ne faisait tout simplement pas le poids, et je ne doute pas qu’elle en soit la première consciente. Bref, elle s’est arrangée pour ne pas être élue !

      Le scénario est pourtant bien rodé : Marine Le Pen joue sur l’échiquier politique le rôle de repoussoir idéal et constitue le meilleur atout de son adversaire, quel qu’il soit ! Elle permet d’éliminer des candidats plus pertinents dès le premier tour, et sans aucune chance d’emporter la mise au second !

      En matière de suffrage universel, l’option « démocratique » laissée entre la médiocrité brun-marine et un giton de Rothschild en manager de la start-up « France » illustre on ne peut mieux les deux mâchoires d’un même piège à cons ! smiley


    • Onecinikiou 11 février 09:12
      Qui est Navalny ? Un agent américain pro-impérialiste et pro-néoconservateur, formé à l’Université de Yale, et déguisé en pseudo-nationaliste par farce stratégie électorale. Un nouveau « Young Leader » du type de ceux qui sont à la tête de l’Etat français depuis Sarközy !

      Pour preuve, ce salopard de traitre russe, soutenu par toute l’intelligentsia occidentale et ses vecteurs de propagande, déclara souhaiter que la Russie, je cite, « rejoigne l’Union européenne et se rapproche de l’OTAN » !


      Je serais partisan de lui administrer un peu de « Novichok » pour soigner sa traitrise antinationale !

    • Darks67 Darks67 11 février 11:40

      @Ferdinand DITENGOU MBOUMI
      Owi on respecte son écartement de jambe monumental et inoubliable face à Macron lors du duel télévisé. Son électorat à du vraiment apprécier, dans le pays des imbéciles l’idiot est roi ou reine au choix.


    • pipiou2 10 février 14:44

      ça paie bien ce genre d’article ?


      • Ferdinand DITENGOU MBOUMI 10 février 17:14

        @pipiou2 Pourquoi faire du suivisme et fermé les yeux comme si rien ne se passe ! Et pourtant les faits parlent d’eux mêmes.


      • tonimarus45 10 février 18:57

        @pipiou2—Si l’auteur etait bien present sur ago comme par exemple « rakototo » vous pourriez peut etre vous poser la question et le pourrais vous retourner votre question ??? .Mais bon lorsque que l’on a rien a dire ??????


      • damocles damocles 10 février 15:16

        Les otaniens veulent réediter le coup d’ état du MAIDAN à KIEV ! 

        Navalny ,l’agent britannique provocateur , dont bizzarement personne ne rappelle les propos racistes contre les tchetchènes et les juifs , téléguidé par le MI16 et la CIA ,essaye de faire prendre une mayonnaise anti-Poutine mais il apparait de plus en plus comme un traitre à la patrie russe D’AUTANT PLUS QUE LES FINANCEMENTS DE SON PARTI proviennent des USA et de L’UK et probablement aussi de L’ UE

        Je vois mal la NULAND ( « on a balancé 5 MILLIARDS , il faut finir le boulot ») distribuer des hot-dogs ou des croissants sur la Place Rouge comme elle l’a fait à Kiev ....

        Même si une certaine usure du pouvoir se fait sentir , les Russes sont des patriotes et jamais il ne soutiendront des traitres !


        • Ferdinand DITENGOU MBOUMI 10 février 18:06

          @damocles Oui, nous sommes d’accord sur ce plan. Aucun pardon pour les traitres et ceux qui se permettent d’humilier les combattants de la « Guerre patriotique ». Oui, ces gens là sont des vrais patriotes la majorité des occidentaux ne comprendrons jamais ce peuple  dommage.


        • tonimarus45 10 février 18:48

          bonjour—Je pense que la russie a deja integre le fait que le nord- stream 2 ne se fera pas .Quel que soit les pretextes certains pays que ce soit  certains caniches europens des etats -unis, l’europe, et bien sur les etats unis eux meme feront et meme ont fait capoter ce projet.D’autre part, avec le montage du soit disant empoisonnement de « navalny » poutine sait a present qu’il n’a plus rien a attendre de l’europe.Faut dire que dans cette affaire « poutine »,n’ayant pas vu le coup venir, a ete naif 


          • Samson Samson 10 février 20:10

            @tonimarus45
            « Je pense que la russie a deja integre le fait que le nord- stream 2 ne se fera pas »
            Encore faudrait-il que les industriels teutons l’intègrent, ce qui n’est pas près d’arriver ! Et comme le IVème Reich €urocrate n’obéit qu’aux diktats germaniques, ce n’est pas chez Gasprom qu’on se fait actuellement du souci ! Et d’autant moins que si d’aventure, le client allemand venait à faire défaut, le marché chinois devrait offrir de larges compensations !

            « Faut dire que dans cette affaire « poutine »,n’ayant pas vu le coup venir, a ete naif »
            En apparence, peut-être, mais êtes vous bien sûr que Poutine soit le vrai niais de l’histoire ??? (voir le lien dans mon commentaire ci plus bas !)


          • Ferdinand DITENGOU MBOUMI 10 février 21:01

            @tonimarus45 J’ai du mal à penser et à croire que Vladimir Poutine n’a pas vu venir le coup et qu’il était naïf. Loin de là, à mon avis il connait parfaitement le dossier Navalny dans le moindre détails. Tous les faits et gestes de ce Monsieur, que les autorités russes appellent désormais « Le patient de Berlin » sont suivis à la loupe. 


          • tonimarus45 11 février 09:16

            @Ferdinand DITENGOU MBOUMI---Bonjour je pense toujours que poutine ayant confiance en l’ordure de « merkel » a ete naiF( faut dire que cette derniere sur le depart de son poste de chanceliere, lui a fait une vacherie de chez vacherie) , comme le fut « gorbi » quand on lui promit que l’otan ne setendrait pas aux anciens pays de feu « l’urss ».Ceci dit je ne suis pas dans les pensees de poutine et donc je peux me tromper


          • tonimarus45 11 février 09:21

            @Samson

             concernant le « nord stream 2 », j’espere que vous avez raison

          • Ferdinand DITENGOU MBOUMI 11 février 22:23

            @tonimarus45 Bon, à chacun son opinion. Toutefois, c’est évident que vous ne pouvez pas être dans les pensées de Poutine, c’est impossible. Mais, je persiste tout de même à dire que Vlad Poutine est tout sauf naïf. il est très efficace dans « la guerre » psychologique. Demandé à Sarko, il vous dira combien de fois il a été foudroyé !
            Et puis, je ne comprends pas votre comparaison entre Poutine et Gorbatchev  une autre marionnette de l’Occident. D’ailleurs, dès sa prise de fonction en qualité de Secrétaire général du parti communiste de l’URSS en mars 1985, il s’est tellement efforcé de vouloir plaire aux occidentaux qu’il s’est finalement buté au « Mur ».
            A mon avis, c’est plutôt Gorbi qui a été vraiment naïf. Tenez, par exemple, il avait rejeté la proposition du Chancelier allemand sur la compensation financière à l’Union soviétique suite à la réunification des deux Allemagnes Helmut Kohl n’en revenait pas  qu’elle générosité !
            Comme si ça ne suffisait pas, Moscou a abandonné la position qu’elle occupait depuis la fin de la seconde guerre mondiale en Allemagne de l’Ouest au même titre que ses alliés. Gorbatchev avait entre autres ordonné dans l’immédiat le retrait des troupes soviétiques aux frais de Moscou. Une fois rentrée au pays, de nombreux officiers et autres soldats soviétiques ont traversé une longue période de désert…
            Je suis convaincu que, c’est seulement à partir de 2007 que les occidentaux ont vraiment mesuré à quel point Vladimir Poutine était devenu un obstacle à l’hégémonie de l’OTAN, notamment après son discours à la Conférence de Munich sur la politique de sécurité, le 10 février 2007. l’occasion lui avait été donné de dénoncer le non respects des engagements des pays de cette organisation après la chute du mur de Berlin.
            Ayant démontré sa capacité de « nuisance » envers le comportement belliqueux et arrogant des USA, Joe Biden viendra même spécialement à Moscou en 2012 pour demander à Vladimir Poutine de briguer un mandat présidentiel  quelle audace !
            Poutine mérite le respect.


          • tonimarus45 10 février 18:52

            bonjour----Aux tartuffes russophobes------Imaginez poutine faisant empoisonner navalny et apres l’avoir sorti d’affaire en russie, l’envoyer en allemagne afin de deceler le fameux « novitchoc » poison extremement violant ,et qui rate a tout les coups sa cible.Pensez vous le fsb russe heritier du kgb assez bete pour faire cela et surtout ne pas savoir eliminer une cible plus intelligemment.Mais aussi imaginez poutine n’ayant pas assez de mesures de restrictions pour en avoir besoin d’autres ???Quand a ce palais on sait maintenant qui en est le proprietaire


            • Ferdinand DITENGOU MBOUMI 10 février 21:09

              @tonimarus45 Un tissu de mensonges et rien d’autres. J’imagine la sentence de Staline si, cette affaire se serait déroulé pendant son règne. 


            • Samson Samson 10 février 19:52

              Et le guignol continue ...

              Décidément, l’Occident est tombé bien bas, d’autant que le dindon de la farce n’est pas forcément celui qu’on croit ! smiley smiley smiley


              • xana 10 février 19:56

                Bof. Tous ceux qui ont un peu plus de deux neurones savent que Navalny est juste le pauvre pion de l’Empire. Il a peu d’intelligence, mais on lui alloue quelques milliers de dollars pour tenter de foutre le bordel en Russie.

                En Occident les gens sont à ce point décérébrés qu’ils croient que navalny a été « empoisonné par Poutine ». Avec du Novitchok, s’il vous plaît... N’importe quoi. Ca fait vraiment rigoler en Russie.

                Poutine et son équipe n’ont aucun intérêt à supprimer Navalny. Il leur serait difficile de trouver un type aussi peu crédible comme « opposant ».

                Il y a bien des opposants (communistes ou nationalistes) en Russie qui posent bien plus de problèmes que « monsieur 2% »... Heureusement que l’Occident n’en a jamais entendu parler ! Mais bon, pour que les occidentaux s’allient avec un communiste nationaliste contre Poutine ...


                • Ferdinand DITENGOU MBOUMI 10 février 21:13

                  @xana Il me semble que, l’Occident a une haine viscérale contre la Russie. 


                • Pic de la Mirandole Pic de la Mirandole 10 février 21:35

                  @Ferdinand DITENGOU MBOUMI

                  L’Occident a une haine viscérale de TOUT, y compris de lui-même.


                • Aimable 10 février 21:52

                  @Ferdinand DITENGOU MBOUMI
                  c’est peut être a cause de l’emprunt que même les nouvelles générations ne digère pas , l’argent rend les haines tenaces .


                • placide21 11 février 09:01

                  @Ferdinand DITENGOU MBOUMI
                  Les USA et leurs colonies n’ont pas de haine viscérale de la Russie il peuvent très bien s’accommoder de cet état si celui ci leur concède l’immense butin que constitue son territoire gavé de ressources et une géographie qui leur permettrait de contrôler la chine (le jackpot quoi ), ils ont attendu le départ de De Gaule pour remettre la main sur la France , ils attendent celui de Poutine pour faire de même avec la Russie ,les US sont intrinsèquement un empire prédateur ; la seule chose qui pourrait briser leur dynamique de prédation serait leur éclatement ; sinon ils ne lâcheront jamais l’affaire ;en fait Russie et Chine n’ont pas le choix avec ce type d’adversaire.


                • Attila Attila 11 février 13:45

                  @Ferdinand DITENGOU MBOUMI
                  Les élites dirigeantes corrompues de l’occident ont la haine de la Russie, mais pas tout le peuple.

                  .


                • @Attila

                  Les élites dirigeantes corrompues de l’occident ont la haine de la Russie, mais pas tout le peuple.


                  Ce serait même plutôt le contraire. Ces mêmes élites corrompues s’en rendent compte et c’est pour cela qu’on est abreuvés de propagande anti-Poutine. Parce que bon, qui connaît Navalny en Russie ? Sa môman ? Ses anciens co-détenus ?


                • Ferdinand DITENGOU MBOUMI 11 février 22:27

                  @Attila Parfaitement d’accord avec vous.


                • Spartacus Lequidam Spartacus Lequidam 11 février 08:58

                  Enfermé pour « diffamation » dixit l’auteur..

                  Quel criminel ! La police de la pensée a parlé.

                  Le film de Navalny est ici en Français. A VOIR ABSOLUMENT

                  REGARDEZ !

                  https://www.youtube.com/watch?v=Y3tqLF5zgfw

                  Tout y est détaillé, les oligarques, le schéma des participations croisées, les passes droits le pinard surfacturé.


                  • xana 11 février 09:49

                    @Spartacus Lequidam

                    La russophobie dans toutes son horreur.

                    Il n’existe pas un ragot contre la Russie sans que « Patte à Cul » ne saute dessus avec délectation.
                    On ne sait pas s’il déteste la Russie parce qu’elle a été communiste, ou s’il déteste le communisme parce qu’il a été longtemps russe.

                     Spartacus sur ce site est immanquablement le chantre du néolibéralisme. On pourrait croire qu’il fait ça parce qu’il est riche et craint de tout perdre (en cas de victoire des communistes !) ou que ses actoins dans des sociétés russes pourraient baisser si Poutine menaçait de les nationaliser.
                    Mais non !
                    Ce pauvre crétin n’est même pas riche, il rêve seulement de le devenir comme l’oncle Picsou. S’il était riche il aurait déjà son propre empire de presse, et au lieu de ça il commente sur Agoravox, ce qui doit déjà l’humilier profondément.


                  • Bendidon Bendidon 11 février 09:52

                    @Spartacus Lequidam
                    C’est pas possible sparta tu as gobé cette FAKE NEWS sur le palais de Poutine ???
                    C’est en réalité un hotel casino pas fini de construire que navalny a arrangé dans la vidéo avec des intérieurs en 3D
                    Voici la vidéo qui débunque ce FAKE absolu
                    https://youtu.be/qjIC4lN-Hzk
                    Tu bosses pour SOROS le quidam ?
                     smiley


                  • Fantômas Fantômas 11 février 13:41

                    @Spartacus Lequidam
                    voilà le fameux palais sans les images de synthèse pour l’enjolivé, c’est vrai que c’est moins classe :
                    https://www.youtube.com/watch?v=vBcWdHe8j_g
                    pourtant, selon le FKB d’Aliocha, Poutine s’y rends régulièrement et y emmenerait des invités « triés sur le volet », dont des dirigeants mondiaux, au palais pour « vraiment s’amuser », après les réunions dans sa résidence officielle à Sotchi, comme c’est embarrassant pour les auteurs de cette vidéo....
                    Au fait, ça sert à quoi en entrepôt de boue dans un palais ?


                  • Spartacus Lequidam Spartacus Lequidam 11 février 14:36

                    Les Poutiniens en plein délire de déni de réalité.

                    Ca me fait penser quand j’avais 17ans mon voyage en Allemagne de l’Est organisé par la ville de coco ou j’habitais.

                    Sur place un pays a peine sorti du moyen âge, des bagnoles pourries et des gens mal vêtus, qui venaient au pied des hôtels essayer de changer des devises étrangères pour avoir accès aux produits occidentaux et vivaient dans la peur.

                    Dans le bus du retour, conditionnement a surtout dire que c’était « FOR-MI-DABLE » qu’il n’y avait aucun problème et mentir même devant la réalité.

                    Ces Poutiniens issus des mêmes shémas de pensée d’aujourd’hui font passer leur fantasmes avant les faits, comme hier ils le faisaient.

                    Poutine un ange désintéressé, quelle blague ! Ils adorent y croire, mais quelle farce, quelle farce !


                  • Bendidon Bendidon 11 février 15:32

                    @Spartacus Lequidam
                    Oh congue tu me déçois sparta je ne savais pas que tu étais de si mauvaise foi
                    Reconnais que t’as gobé les conneries de Navalny, il n’y a pas de honte à déclarer que l’on s’est trompé !
                    Note : je te dirais que dans « C dans L’air » l’émission présidée par la reine de la désinformation Caroline ROUX du 28 janvier tous ses invités ont parlé du palais de Poupou
                    Et le 3 février rebelote avec de nouveaux invités dont le soit disant « journaliste » François CLEMENCEAU
                    Quelle honte
                     smiley


                  • Fantômas Fantômas 11 février 15:52

                    @Spartacus Lequidam
                    C’est vrai mon Startacus, entre des images prisent en vidée et des images de synthèse, la réalité, c’est les images de synthèse.
                    Sinon, l’entrepôt de boue, il est censé servir à quoi ?


                  • xana 11 février 19:52

                    @Spartacus Lequidam
                    Pauvre crétin si bien conditionné.
                    Moi aussi je suis allé dans l’Est, et même le grand Est de la Russie. Oui, à l’époque leur papier cul ne valait pas le nôtre. Et les soirées télé n’étaient pas passionnantes. Et ils avaient des bagnoles pourries, et ils descendaient les côtes en débrayant !
                    Cependant je n’ai pas rencontré que des produits de consommation. J’ai rencontré des gens aussi, et j’ai découvert que ces gens avaient une mentalité franchement plus saine que la nôtre. Ils avaient le sens de la Patrie, ce qui me paraissaient très has-been puisque chez nous nous avions le culte du fric au-dessus de tout. Et aussi le sens de la famille, de l’entr-aide. J’avais du mal à cause de la langue, mais eux se débrouillaient pour trouver quelqu’un qui traduise juste pour moi. J’ai rencontré toutes sortes de gens, et certainement des « agents du kgb » dont on nous disait qu’ils étaient partout. Ils ne m’ont pas arraché les yeux, comme font nos flics avec les Gilets Jaunes.
                    Et j’ai surtout découvert un pays. Un pays tout neuf pour moi, avec ses problèmes sans doute mais aussi un pays en progrès, alors que chez nous ça sentait déjà la fin.
                    J’en ai rêvé toute ma vie, et je suis venu vivre en Roumanie (où la langue est plus facile pour moi). Des gens modestes et sympathiques, pas des connards prétentieux comme Spartacus.


                  • Ferdinand DITENGOU MBOUMI 11 février 22:40

                    @Spartacus Lequidam Un vrai chiffon ce film, tout est mensonge. Comment comprendre quelqu’un qui est empoisonné au Novitchok et en réanimation peut il mené une enquête de ce genre.
                    Une preuve de plus qui, démontre que ce type  le survivant au Novitchok, n’aime vraiment pas son pays. 


                  • Spartacus Lequidam Spartacus Lequidam 11 février 23:11

                    @Ferdinand DITENGOU MBOUMI

                    Mais non, c’est très intéressant ce film. On y apprend les passes droits, les copains coquins, les vignobles pharaoniques, les marques, les participations croisées, les meubles de luxe.

                    Comment mener une enquête pareille ? 

                    Mais regarde bien le film, il a une équipe qui filme et qui arrive en bateau et se cache. Elle montre qu’elle a du enlever ses puces sur portable pour pas se faire suivre.

                    T’a pas regardé ?
                    Les témoignages de stars qui ont fait le spectacle devant 5 personnes...etc etc...
                    Tu refuses la réalité ?

                    Le déni de réalité parce que ton idole mise a nu c’est insupportable ?

                    Les faits sont les faits !


                  • Gasty Gasty 12 février 09:19

                    @Spartacus Lequidam

                    "Poutine un ange désintéressé, quelle blague ! Ils adorent y croire, mais quelle farce, quelle farce !

                    "

                    Qui a dit ça ?

                    Mais par contre Navalny un vendu et un traître à sa patrie oui on l’entend très souvent et un Spartacus admiratif de Navalny .


                  • Ferdinand DITENGOU MBOUMI 12 février 19:34

                    @Spartacus Lequidam Je constate deux choses :

                    1. Soit vous faites dans la provocation ou le divertissement ;
                    2. Soit vous chercher à intégrer l’équipe de Navalny. Si c’est le cas, faites en une demande, elle sera accordé j’en suis certain car d’après vos notes vous avez le même profil. 

                  • Spartacus Lequidam Spartacus Lequidam 14 février 12:36

                    @Ferdinand DITENGOU MBOUMI

                    En général le fanatique lorsqu’il n’a aucun argument sur le fond attaque la personne pour éviter d’assumer une contre argumentation.

                    Mais les faits sont les faits.
                    Le film au contraire est extrêmement intéressant.

                    80 Millions de vues, dont 60 million en Russie.

                    Les gens en ont plus appris sur la Russie et sur l’autocratie en Russie que par les clowns qui essayent de nier les évidences et qui tellement liés à leur endoctrinement intellectuels refusent de voir les verités.

                    Poutine se sert sans compter et les preuves sont là.


                  • Daruma 15 février 07:57

                    @Ferdinand DITENGOU MBOUMI

                    Vous oubliez une troisième hypothèse : cet individu est atteint de pathologie mentale. C’est, de loin, l’hypothèse la plus vraisemblable. Lisez ses commentaires et confrontez-les aux commentaires des autres intervenants : il ne répond jamais aux arguments et aux preuves qu’on lui soumet, même quand ça crève les yeux, préférant s’enfermer dans sa bulle de certitude. Si l’on parlait de religion, je dirais que c’est du fanatisme religieux. Comme il ne s’agit pas de religion, l’explication la plus plausible est qu’il souffre de troubles mentaux.

                    Je précise que j’écarte l’hypothèse du cynisme et du mensonge gratuit (votre première hypothèse) : cet individu croit vraiment ce qu’il dit, il est « sincère », d’où l’idée que son déni de réalité est pathologique.

                    Ce qui renforce mon hypothèse c’est qu’il mélange tout. Cette confusion se retrouve chez tous les partisans de Navalny. J’ai une amie russe qui est pro-Navalny. Son argumentaire est une espèce de soupe dans laquelle elle mélange tout un tas d’arguments hétéroclites dont certains sont valables. Le fait qu’elle ait raison sur certains points lui donne l’illusion qu’elle a raison sur l’ensemble. Elle a le nez collé sur des détails du tableau, ce qui l’empêche de voir le tableau dans son ensemble. Elle n’avait même pas envisagé la possibilité que Navalny pût être un agent de l’étranger. C’est vous dire…


                  • tonimarus45 11 février 09:08

                    bonjour -Et encore concernant l’affaire « navalny ».En copie /colle

                    «  »«  »«  »«  »«  »

                    Dès sa première conversation téléphonique avec Emmanuel Macron après le prétendu empoisonnement d’Alexeï Navalny, Vladimir Poutine lui a proposé l’aide d’experts russes, qui a été refusée.

                    Lors d’une réunion avec les rédacteurs en chef de médias russes, Vladimir Poutine a évoqué quelques détails de l’affaire Navalny, a fait savoir à Sputnik un participant à la rencontre.

                    « Il n’y a probablement pas de secret. Vous pouvez le raconter », a, d’après lui, déclaré le Président russe.

                    Selon le chef de l’État, dès le premier entretien téléphonique avec Emmanuel Macron après le prétendu empoisonnement d’Alexeï Navalny, il a proposé à son interlocuteur que des experts russes se rendent en Europe pour travailler de concert avec leurs homologues afin de déterminer le poison dans les échantillons prélevés.

                    En outre, le Président russe a assuré Emmanuel Macron qu’en cas de découverte « ne serait-ce que de quelque chose », une affaire pénale serait ouverte, a précisé la source.

                    Toujours pas de réponses

                    Vladimir Poutine a également exposé une autre option de collaboration : recevoir des experts occidentaux en Russie et étudier les échantillons de l’opposant ici, ce que le Président français a refusé, explique le participant à la rencontre.

                    Ainsi, prête à coopérer, la Russie n’a reçu de réponses à ses demandes ni de la part de la France, ni de la part de l’Allemagne, a ajouté pour conclure la même source.


                    • Ferdinand DITENGOU MBOUMI 11 février 22:55

                      @tonimarus45 A ce jour, aucun des partenaires de la Russie n’a démontré preuves à l’appui, la culpabilité de Moscou, tout comme dans l’affaire Skripal et sa fille à Londres.


                    • serge.wasterlain 11 février 09:41

                      ...Ces derniers (hommes politiques) affichent ouvertement et publiquement leur collaboration avec les gouvernements occidentaux en vue de renverser le pouvoir en place et déstabiliser la Russie – activités considérées par les autorités russes comme étant une haute trahison....

                      Comme dans tous les pays du monde ! ! !


                      • Lamponeon 11 février 13:21

                        Les Russes ayant connu la période catastrophique des années 90, où le pays n’ était que l’ ombre de l’ ex-URSS, reconnaissent que Poutine a fait le nécessaire pour sortir de l’ ornière.

                        Ceci-dit, toutes considérations idéologiques écartées, Poutine incarne la stabilité et l’ unité de la Russie, ce que ne comprennent peut-être pas les jeunes qui ont 20 ans aujourd’ hui. Peut-on leur en vouloir ? Ils sont manipulés.

                        Les « boomers » (oh ! le vilain mot !) continueront de plébisciter Poutine car ils ont peur de se retrouver dans une situation comparable aux années 90.


                        • Ferdinand DITENGOU MBOUMI 11 février 23:13

                          @Lamponeon Bizarrerie.
                          L’éducation : l’école tout comme les universités sont gratuites en Russie pour les jeunes russes. 
                          Au lieu de suivre les vendeurs d’illusions, ces jeunes dont vous faites allusion devraient au contraire améliorés leurs connaissances sur l’histoire de leur pays.  

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON



Publicité



Les thématiques de l'article


Palmarès



Publicité