• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > International > Obama attaque la Chine ! … Les paris sont ouverts…

Obama attaque la Chine ! … Les paris sont ouverts…

Les É-U arment Taïwan. Est-ce que c’est grave, docteur ? Peut-être que oui, mais peut-être aussi que non, ça dépend ! Ça dépend de quoi ?

Les É-U changent de vitesse. Après les visites successives d’Hillary Clinton, et d’Obama à Beijing (en novembre 2009) pour convenir avec le président Hu Jintao d’une nouvelle ère de paix et de collaboration stratégique entre les deux premières puissances mondiales, faites vos jeux, rien ne va plus !

On vient d’apprendre que le gouvernement étasunien va livrer à Taïwan pour 6,4 milliards de dollars d’armes de guerre, composées de missiles de différentes sortes, et d’hélicoptères. Rappelons à ce sujet que Bush, en novembre 2008 avait approuvé des contrats militaires portant sur la même somme, avec Taïwan. Il s’agit donc probablement des mêmes contrats, mis provisoirement entre parenthèses. Beijing avait en effet riposté en reportant une rencontre qui avait été antérieurement prévue avec le Pentagone. Ensuite cette affaire disparut des écrans. Et ne voilà-t-il pas qu’elle reparait, tel un serpent de mer (ou peut-être tel un dragon !)

Pourtant, jusqu’ici, il avait semblé que Washington admettait que Taïwan fasse désormais partie de la sphère chinoise. Les Étasuniens n’en parlaient d’ailleurs plus. Mais ils viennent d’affirmer, en guise de justification de cette livraison, que Taïwan avait besoin d’armes “pour avoir du poids dans ses négociations avec la Chine”. Ah ! Les braves gens ! Je ne pensais pas que les É-U avaient de l’humour à ce point. À moins qu’ils ne prennent l’ensemble des habitants de la planète pour des imbéciles. Au vu de leur dialectique habituelle, cela n’a rien d’improbable.

Ma Ying-jeou, le président de Taïwan, m’a beaucoup fait rire, en affirmant de son côté dans le discours qu’il vient de prononcer à propos de cette livraison, que celle-ci faciliterait son rapprochement avec le gouvernement de Beijing. Il faut cependant rappeler ses variations dans le passé pour apprécier le personnage : Il s’est opposé au référendum de 2004, qui n’a d’ailleurs pas eu lieu, en se prononçant pour la réunification de Taïwan avec la Chine et contre l’indépendance de Taïwan. Cependant, le 17 mars 2008, au cours de la campagne électorale pour les élections présidentielles, Ma décrivit Taïwan comme étant un "État souverain". Par contre, suite à son élection, le 22 mars 2008, il affirma qu’il améliorerait les relations avec la Chine continentale, notamment en permettant des vols directs vers la Chine, en autorisant la venue d’un plus grand nombre de touristes chinois, et en aidant les industries taïwanaises à s’implanter sur le continent. Il ajouta qu’il prônait le statu quo en termes politiques : ni indépendance de Taïwan, ni réunification. Mais il tint parole pour le reste. Une grande partie de l’industrie taïwanaise est passée sur le continent, ce qui semble constituer cependant un affaiblissement de sa position dans “ses négociations avec la Chine”.
 
Comprenne qui pourra ! Ensuite, évènement passé inaperçu lors du soixantième anniversaire de la création de la République Populaire de Chine, la délégation taïwanaise défila à Beijing le 1er octobre 2009, en tant que province chinoise, et non en tant qu’État invité. Personne ne semble avoir remarqué cette particularité étonnante, pourtant tout à fait significative. Chinoiserie peut-être ? Tout cela devient obscur, n’est-ce pas ? Il y a anguille sous roche, sans aucun doute ! Laissons donc pour le moment de côté les réactions de la Chine, qui suspend la coopération militaire offerte par Obama il y a très peu de temps, et menace les É-U de sanctions économiques. On en reparlera lorsqu’on verra plus clair dans cet embrouillamini. Contentons-nous de faire quelques hypothèses. ***
 
Visiblement, il s’est passé quelque chose qui a tout changé dans les intentions d’Obama, et ceci depuis très peu de temps, car la Chine a apparemment été stupéfaite de ce retournement de situation. D’ailleurs, une visite officielle du président Hu Jintao à Washington était prévue pour le courant de 2010. On verra bien si elle a lieu. Pour ma part, je ne vois qu’une seule chose qui ait pu changer la stratégie de Washington. Ce n’est un mystère pour personne que depuis des années les milieux politiques étasuniens tiennent la Chine pour une ennemie, la première menace contre leur hégémonie. Depuis quinze ans, ils n’eurent de cesse d’affirmer que la Chine ne pouvait se développer à l’allure que Deng Xiao Ping lui avait insufflée. Tantôt son système bancaire était inexistant, tantôt il était endetté de manière effrayante. À d’autres moments, la Chine vivait dans des émanations meurtrières, ou les paysans allaient finir par se révolter, ou encore la moindre crise les jetterait par terre, ou bien encore si eux, les É-U, cessaient de leur acheter, leur économie s’effondrerait, etc. Bref, inutile de faire l’inventaire de ces insinuations sans fondements. La Chine est toujours là et leur fait un pied de nez. La Chine a surmonté la crise d’une manière étonnante, notamment en retournant une partie importante de ses exportations vers son marché intérieur.
 
J’ai expliqué il y a longtemps, la possibilité d’un tel retournement, dans un article où j’expliquais que la justification du fait que la Chine maintienne sa paysannerie dans une pauvreté que toute la planète lui reprochait, pouvait être qu’elle le faisait en prévision de la perte totale ou partielle de son commerce avec les É-U. Son marché intérieur, inexistant jusqu’ici, a en effet merveilleusement rempli sa fonction selon mon interprétation, ce qu’apparem­ment Washington n’avait pas vu venir. J’avoue en être très fier. Alors les É-U ont finalement compris que leur pronostic d’une Chine défaillante devant une crise mondiale, presque organisée à dessein par le secteur financier des É-U [ qu’on ne vienne pas nous dire que les autorités étasuniennes ne savaient pas que la crise allait éclater. Des gens comme Roubini, membre de plusieurs institutions­ para­gouvernementales les en avaient avertis depuis longtemps ] n’avait été qu’une simple vue de l’esprit. Mais ils n’en ont été absolument certains que depuis très peu de jours, lorsque la Chine a confirmé définitivement que son taux de croissance pour 2009 se montait à 8,7% par rapport à une année 2008 relativement peu affectée par la crise, et que sa prévision pour 2010 était de 9,5%. Et quelques jours plus tard, le département du commerce des É-U annonçait de son côté une diminution du PIB pour 2009 de 2,4%, malgré 5,7% de croissance pour le quatrième trimestre, immédiatement corrigé par le biais positif du surstockage des entreprises, ce qui, tout compte fait, ramenait l’annonce à un timide 2,2% pour les ventes finales, et abaissant ainsi le taux de l’année aux alentours d’une diminution de -2,7% du PIB par rapport à 2008, c’est-à-dire un écart de taux de 11,4 avec la Chine (8,7 + 2,7). On ne connaitra d’ailleurs son taux définitif de croissance ( ou plutôt de décroissance ) qu’à la fin du mois de mars 2010. Quelle désillusion catastrophique pour les É-U ! Une crise pour rien !
 
Avoir sacrifié l’économie du pays, et s’apercevoir que le but stratégique désespérément espéré n’avait pas été atteint ! L’ennemi visé resplendissait au contraire plus brillant que jamais après la crise, terminée pour lui, devenu le premier constructeur mondial d’automobiles, le second exportateur mondial avant l’Allemagne ! Les Étasuniens comprirent brutalement que leur avenir s’était brusquement assombri, après avoir cru s’être débarrassé de leur “challenger”. Non seulement la Chine n’avait pas failli, mais elle avait trouvé le moyen en novembre 2009 de conclure avec les pays de l’ASEAN, l’Australie et le Japon [ après que celui-ci ait élu un nouveau Premier ministre “presque antiaméricain” ] une zone de libre-échange à laquelle on n’avait pas convié “la première puissance du monde”, malgré sa demande pressante. La Chine se permettait aussi de faire simultanément de l’Afrique une zone interdite aux Occidentaux, en utilisant les précieux dollars de ses réserves, ravis de main de maître à l’économie étasunienne pour, enfin, équiper une Afrique laissée pour compte par eux, de conclure avec l’Amérique du Sud des accords commerciaux qui les marginalisaient, de soutenir l’Iran contre leurs menaces de sanctions, et enfin, de contester l’hégémonie du dollar, alors qu’ils ne parviennent pas à obtenir de la Chine qu’elle réévalue sa propre monnaie ! ***
 
Alors, il fallait faire quelque chose, et vite, car la catastrophe n’allait pas s’arrêter là. Tout le monde sur le pont ! Alors, le gouvernement eut une idée lumineuse. N’avaient-ils pas réussi à vaincre leur précédent ennemi, pourtant très puissant lui aussi, l’U.R.S.S. ? Et de manière magistrale s’il vous plait. Pourquoi ne pas se servir de la même méthode contre la Chine, puisqu’elle avait fait ses preuves ? D’ailleurs, ils n’avaient pas le temps de trouver autre chose qui soit aussi efficace.
 
Pour faire plier l’U.R.S.S., la tactique avait consisté à la ruiner, en la poussant à la faute. Ce fut “la guerre des étoiles” de Reagan. On allait investir massivement dans l’armement et dans l’armée pour faire croire aux dirigeants de l’U.R.S.S. que les É-U préparaient contre eux une action militaire de grande envergure. Immédiatement, Moscou se mit à en faire autant pour se mettre en mesure de contrer cette menace. Las, les finances de l’U.R.S.S. n’étaient pas celles de “l’Amérique” de l’époque. Le budget de l’U.R.S.S. grimpa jusqu’à 40% des recettes de l’État, provoquant la faillite du pays et aboutissant en 1989 à la dissolution pure et simple de l’Union soviétique, qui avait pourtant réussi à effrayer la planète pendant des décennies. D’où, à mon avis et par hypothèse [ on ne tardera pas à savoir si cette hypothèse tient la route ou pas, ou si une autre se présente ], ce fameux contrat d’armement de 6,4 milliards de dollars avec Taïwan, pourrait être destiné à faire croire aux Chinois qu’une sérieuse menace pèse sur eux. Fichtre ! 60 hélicoptères HawkUH- 60M, 114 missiles antimissiles Patriot dans une nouvelle version sophistiquée.
 
Le Pentagone susurre même qu’il pourrait s’ajouter à ce bric-à-brac quelques chasseurs de mines et des missiles Harpoon. Mazette ! Tout ça pour améliorer les relations avec la Chine ! Et quand on connaît les “Américains”, ça pourrait n’être qu’un début ! Oh que j’ai peur pour les Chinois ! Mais voilà, la Chine n’est pas l’U.R.S.S. et les É-U ont tellement l’habitude d’effrayer le monde avec leur ferraille, qu’ils ne doutent pas un seul instant de l’effet de cette armada sur les Chinois. Mais ce n’est qu’un pari ! Et si les Chinois, déjà copieusement armés, ne bougeaient pas, c’est-à-dire ne mettaient pas un yuan de plus dans leur propre outillage de guerre ? Par contre, ils possèdent une arme de défense bien plus dangereuse que tout ça : le dollar. Eh ! Oui ! S’il leur prenait l’envie d’approfondir l’abysse économique dans lequel les É-U se sont laissés lourdement tomber. Par exemple en leur suscitant quelques millions de chômeurs supplémentaires, voire une dizaine de millions ? Comment ?
 
En laissant glisser un nombre suffisant de dollars de leurs abondantes réserves sur le marché, histoire de voir s’ils trouvent preneurs. Je ne vous dis pas la suite. Autre erreur des Étasuniens ! Eux ne penseraient pas à faire cela s’ils se trouvaient à la place des Chinois, ce n’est pas dans leurs mœurs, or ils croient toujours que les autres doivent penser comme eux. Ils ne semblent pas avoir encore compris que les Chinois n’étaient pas des “Américains”. Comme d’ailleurs dans le cas des Irakiens, des Iraniens ou des Afghans et de beaucoup d’autres. Si mon hypothèse tient la route, alors ce sera un jeu de quitte ou double, à moins que Washington ne plie avant que la Chine n’entre en action, comme les Étasuniens ont fait pour la Géorgie, devant Poutine, ou pour le Vietnam, devant Ho Chi Minh, ou pour les missiles de Pologne, devant Medvedev.  

À lire aussi sur le même thème :

http://andreserra.blogauteurs.net/blog/obama-poursuit-tranquillement-le-suicide-des-e-u/

© André Serra 

http://andreserra.blogauteurs.net/blog/

http://cybercanard.com

 

Cet article répond aux règles de la nouvelle orthographe


Moyenne des avis sur cet article :  4.32/5   (53 votes)




Réagissez à l'article

147 réactions à cet article    


  • Francis, agnotologue JL 1er février 2010 10:24

    Beaucoup de bonnes questions, et aussi de bonnes clés. Merci Mercure.

    Vous écivez : « On allait investir massivement dans l’armement et dans l’armée pour faire croire aux dirigeants de l’U.R.S.S. que les É-U préparaient contre eux une action militaire de grande envergure. Immédiatement, Moscou se mit à en faire autant pour se mettre en mesure de contrer cette menace. Las, les finances de l’U.R.S.S. n’étaient pas celles de “l’Amérique” de l’époque »

    N’oubliez pas aussi la conquête spatiale. J’oserai émettre une hypothèse : dans cette affaire, les USA ont davantage fait du storytelling et du cinéma pendant que les Russes s’épuisaient à construire des vaisseaux spatiaux aussi inutiles que coûteux. Quand les Américains ont projeté ce reportage sur leur « grand pas pour l’humanité », les dirigeants soviétiques ont reconnu leur défaite : mais la défaite n’était pas technologique, elle était idéologique !

    La meilleure preuve en est qu’aujourd’hui, d’ennemis hier, ils sont devenus « élèves » en la matière, et à présent sont les meilleurs alliés du capitalisme occidental.


    • Alois Frankenberger Alois Frankenberger 1er février 2010 15:31

      Ce que vous dites à propos de la conquête spatiale des USA est insultant pour l’ex KGB qui aurait été INCAPABLE de remarquer que les USA faisaient du vent !

      Vu que c’est un des leurs à la tête de la Russie, on peut craindre la PIRE pour eux vu qu’il s’agit d’un membre d’un service incompétent à moins que vous ne soyez pas crédible ...


    • Francis, agnotologue JL 1er février 2010 18:33

      Dans l’hypothèse où je me place, il était d’autant plus facile aux responsables de la NASA de cacher aux Russes cette affaire qu’il leur fallait la cacher aussi à leurs collaborateurs, et peut-être même à l’exécutif. Possible même que l’assassinat de Kennedy ait eu un certain rapport avec ça.


    • Mouchemesse Mouchemesse 1er février 2010 23:15

      Tout comme celui de Michael Jackson !


    • Mercure Mercure 5 février 2010 19:31

      Vous avez tout à fait raison d’évoquer cet aspect des choses.

      Les É-U sont des champions de la mise en scène et de l’entourloupe - jusqu’ici personne ne les a battu sur ce terrain - par exemple, avoir réussi à faire croire au monde entier que l’attaque du 11/9 sur le WTC était l’œuvre d’arabes aux moyens rudimentaires, et qui, de surcroit, pilotaient comme des handicapés, d’après le témoignage de leur propre moniteur (d’avions de tourisme), voilà qui était vraiment très fort.

      Chapeau !!

      Mercure


    • Pierre JC Allard Pierre JC Allard 7 février 2010 13:35

      @ Mercure 


       Je suis tout a fait d’accord avec vos analyses et j’en ai fait beaucoup qui les recoupent. Juste un bemol. Je ne crois pas que les Américains soient assez sots pour penser que ces quelques milliards de ferraille vont vraiment avoir un impact sur la stratégie chinoise. Pourquoi ne pas s’en tenir au plus vraisemblable ? Juste un affaire de fric à faire avec les copains.... On a averti Beijing comme Taipeh que c’était pour rire et le matériel livré ne sera peut-être même pas opérationnel... !



      Pierre JC Allard


    • kalon kalon 8 février 2010 00:08

      Mr Allard,
      Votre raisonnement est exact pour autant qu’il se fasse dans le systéme structurel présent.
      Or, il apparait clairement que cette structure est devenue obsoléte.
      Tant les politiciens, que les banquiers et tout autre profession libérale issue de notre construction sociale actuelle l’ont compris, intuitivement.
      Ils s’enrichissent, cyniquement, car ils ont compris que ce systéme est fini ( ils ont des informations que nous ne connaissons pas ! ).
      Discuter à propos d’un bateau qui coule car il a trop navigué n’a pas de sens !
      Les rats quittent le navire, c’est une évidence.
      Mais ils quittent le navire avec quoi ?
      Avec ce qu’ils croient étre un trésor mais qui n’a que la valeur de leur mensonge.
      Un rat ne mord jamais tant qu’on lui laisse une posibilité de s’échapper.
      Laissons leur cette possibilité, sans quoi, cette transformation structurelle nécessaire à la pérénité de l’homme commencera dans un bain de sang !
      L’argent n’est une richesse que pour ceux qui n’en ont d’autre, c’est une richesse « par défaut »


    • kalon kalon 8 février 2010 00:30

      éh puis, Mr Allard, ne croyez vous pas qu’il serait plus utile d’employer votre intélligence à d’autres perspectives qu’a expliquer des choses dont on ne discute, méme plus, au café du commerce tellement elles sont devenues évidentes ! smiley
      Les états européens ne peuvent pas passer par la BCE pour se refinancer ( Lisbonne ).
      Donc, ils doivent se refinancer auprés des banques pour leur préter de l’argent publique afin que ces mémes banques ne tombent en faillite.
      In fine, l’intérèt que les états payent aux banques pour de l’argent que ces mémes états leur ont emprunté est payé par l’impôt !
      En somme, les citoyens empruntent à ceux qui l’ont volé, l’argent nécessaire pour renflouer les voleurs et leur paient, en plus, un intérèt !
      Si cà, c’est pas la fin de l’histoire du capitalisme, ben, je ne vois pas ce qu’il est possible de fabriquer de plus gros, en tout cas !


    • caramico 1er février 2010 10:57

      Dans un autre article, je commentais, à travers la mise en place de présidents Atlantistes en France et en Europe, , la volonté des Etats-Unis d’entraîner l’Europe derrière elle dans un conflit (économique où classique) contre la Chine et la Russie.

      D’ailleurs, signe avant-coureur, pour remplacer un Sarkozy déjà bien grillé, on commence à nous vendre du DSK pour les élections prochaines, en nous la jouant « alternance droite-gauche », le même cinéma qu’on voit dans toutes les « démocraties » occidentales, le tout avec des sondages bidons et une préparation intensive de l’opinion publique.


      • kalon kalon 7 février 2010 23:46

        J’ai plutot l’impression que c’est pas l’alternance « gauche - droite » qu’on veut nous inculquer mais, plutot, le célébre « gauche - droite, une - deux » que tout ceux qui ont (dû)pratiquer l’art « patriotique » du service militaire doivent, probablement, se rappeler !


      • sentinelle 1er février 2010 11:17

        @ l’auteur

        bonjour a vous , et bonjour tout le monde...

        tres bonnne analyse d’un auteur que je ne connais pas ,mais qui dorenavant merite d’etre lu..

        pour en revenir a l’analyse geopolitique proprement dites il est vrai que le jeu de la chine est incomprehensible....contrairement a celui de la russie qui a une orientation qui devient de plus en plus claire....
        cela amene a un questionnement ? , le message de la chine est il brouillon volontairement ou non ? volontairement brouillon en attendant un positionnement de l’inde qui bien que tres pres des points chauds du moment ne fournit que tres peu de signaux sur les enjeux futurs...

        il est fort possible que je sois tres, tres mal informé....lol


        • sentinelle 1er février 2010 13:10

          @ vilistia

          doncc pour toi il ne s’agit que d’une visite de courtoisie....euh...je le pense aussi...lol

          plus serieusement...un panda est un panda, mais il est bicolor je crois ? si un jour les usa desirent ouvrir la boite de panda....ils vont etre surpris et ils iront de surprises en surprises...


        • Terran 1er février 2010 13:15

          Ou l’histoire de PIGS qui regarde le BRIC monter ses briques.
          Et le loup arriva, il souffla si fort !!!

           smiley smiley


        • finael finael 1er février 2010 13:18

          @ vilistia

          Les chinois jouent au « Weichi » plus connu en occident sous le nom de jeu de « Go » (son nom japonais).

          Beaucoup plus subtil que les échecs, c’est un jeu de stratégie, d’influence, facilement transposable au monde de la politique ou de la diplomatie.

          Et ils sont très forts.

          (« Go et Mao » de Scott A. Boorman)


        • sentinelle 1er février 2010 14:05

          @ vilistia

          je connais la position de Poutine...cette position me convient et je la soutiens...l’euro-asie la carte gagnante...

          dans les mois a venir les«  » choses«  » vont s’accelerer dans cette partie du monde..l’empire finissant n’a plus les moyens de ses ambitions....

          il me semble que meme l’oligarchie mise sur la chine, la banque roth...... monte au capital de la banque of china a hauteur de 20%......ETONNANT NON  ???


        • finael finael 1er février 2010 14:29

          @ Vilistia

          Cela fait 40 ans que je joue au Go, et je suis loin d’être le premier occidental  smiley


        • ChatquiChouine ChatquiChouine 1er février 2010 21:24

          Tout comme les russes sont des avaleurs de vodka tout de go... ! Chère Villistia  smiley


        • Pierre JC Allard Pierre JC Allard 7 février 2010 13:47

          @ Finael : Pour les adeptes. une autre application...



          PJCA

        • bonnes idees 1er février 2010 11:25

          La guerre Sino-Americaine est écrite dans l’histoire. L’homme ne sait faire que cela. la guerre pour s’accaparer les richesses de l’autre. Quel manque d’intéligence et de vision. La chine devient gênante alors il faut lui faire peur mais la Chine de Tintin n’est plus. Alors tout doux.


          • Arafel Arafel 1er février 2010 18:04

            Mais la Chine n’est pas l’Irak, ou un de ces petits pays sans défense, que les USA ont attaqué ces 30 derniere années.


          • jako jako 1er février 2010 11:34

            C’est assez irréel de parler de cela comme si on parlait d’une descente de supporters de foot, vous parlez là de la fin des humains tout simplement si cela s’avérait bien sur et tout cela en 1h à peine


            • Alois Frankenberger Alois Frankenberger 1er février 2010 15:35

              Bah , ça ou mourir de veillesse dans une maison de retraite ...

              Où est le problême ?


            • plancherDesVaches 2 février 2010 12:30

              C’est en effet assez irréel de parler de sujets importants et qui auront une influence sur notre vie,...
              Alors qu’on pourrait faire du sport avec une bière devant la télé à encourager « nos » meilleurs footballeurs qui perdent à cause de l’arbitre.

              Tant de bétise humaine devient magnifique, à ce niveau.

              DEVENAIT ADULTE : regardez les choses et la réalité en face.


            • dom y loulou dom 7 février 2010 13:32


              vous êtes sympa Aloïs, mais on souhaite vivre et non pas n’avoir comme option que d’attendre une mort ou l’autre.

              Les enfants eux ne veulent pas aller à l’EMS ni recevoir des bombes thermonucléaires sur la tête ni devenir les animaux domestiques des Rothschilds.


              D’ailleurs franchement... ceux qui veulent nous dépopuler parce que nos cerveaux les dérangent... c’est quand qu’on les dépopule eux pour de bon, puisqu’ils trouvent qu’on est trop nombreux ?


              Parce que leur jeu de massacres sans fin... ça commence à bien faire.

              Le mieux serait évidemment de faire comme font tranquillement les chinois... se distancer de plus en plus de l’empire common wealth... qui n’a de la prosperité rien en commun.

              Qu’ils le bouffent leur pognon verreux !! 

              les producteurs agricoles devraient garder leurs productions et les vendre en rouvrant les vieux marchés et nous les soutenir !!! Réinstaurer le troc entre autres.


            • Martin D 1er février 2010 11:35

              qui a créé l’europe ? qui est aux commandes de l’europe ? ==> que des pro-usa

              à l’école, on nous fait croire que l’europe doit se faire pour contrer l’impérialisme économique et militaire US, mais on nous cache la vérité sur l’europe !!!

              tout ce qu’on sait est FAUX, et si on croit en une chose qui est pire, et qu’on multipliait cela par 1000, on serait encore en-dessous de la vérité tellement elle est faussée !

              ceux qui gouvernent réellement les usa, l’oligarchie financière (mafieuse !), n’ont pas créé cette crise pour affaiblir la chine comme pense l’auteur, car les usa savent EXACTEMENT l’état de chaque nation de cette planète....mais l’objectif réel est bien plus abjecte !

              ne voyez-vous pas que plusieurs nations font des provisions d’or, quitte à ouvrir des chantiers pour en trouver (inde, usa, canada, etc...) ???

              pourquoi ? une autre crise préparé par les usa va arriver : la crise majeur qui affaiblira tous les faibles et garantira la sécurité aux puissants...d’elle naitra une gouvernance mondiale, une monnaie mondiale, un ordre mondial...

              entretemps, plusieurs millions de morts verront le jour car impossible pour eux d’acheter ne serait-ce qu’une baguette de pain, et cela y compris en europe !

              rockfeller, rothshild et d’autres l’ont dit ou y ont fait allusion : seul une crise majeur sans précédent pourra engendrer leur objectif final.

              vous verrez, bientôt le dollar ne vaudra pas un clou, et nous périrons tous par la faute de ces financiers mafieux !


              • Terran 1er février 2010 11:46

                Ce ne sont pas les USA, ce peuple est hostile aux guerres.
                Ces fait sont ceux de la city et wall street.

                Vite un nouveau Glass Steagle !!!
                Avant que le pire n’arrive !


              • Mouchemesse Mouchemesse 1er février 2010 23:23

                Repentez vous mécréants ! Vous n’avez pas su venir l’avènement de l’ordre mondial, mais vous vous en MORDREZ les doigts ! Les hommes qui n’ont pas su être solidaires face au complot qui les menaçaient mais c’est TROP TARD maintentant ! Il n’y a plus rien à faire à part se repentir et prier !


              • Terran 1er février 2010 11:44

                Les USA peuvent pas rivaliser avec la Chine.

                ***

                La modernisation de la défense chinoise a beau être officiellement placée dans le cadre de la « société harmonieuse et du développement pacifique » de la Chine, cet affichage ne convainc pas les Américains.

                Dans son rapport annuel, rendu public vendredi 25 mai, le Pentagone s’inquiète de la montée en puissance de l’armée chinoise, en insistant sur trois secteurs : la panoplie de missiles à longue portée dont s’est doté Pékin, sa flotte de sous-marins nucléaires capables de lancer des missiles JL-2 d’une portée de 8 000 kilomètres, et enfin sa capacité spatiale.

                Pour une part, ce rapport a vocation à encourager l’effort de défense américain, c’est-à-dire à conforter la thèse des experts, notamment républicains, qui ne cessent d’alerter le Congrès et l’opinion américaine sur le fait que Pékin est, à long terme, le seul véritable ennemi stratégique des Etats-Unis.

                Cette analyse est étayée par plusieurs facteurs. La Chine ne cache pas que son objectif final est de disposer de forces armées informatisées capables de gagner les guerres du XXIe siècle. Pékin a pour ambition de s’opposer et de contenir les forces adverses soutenant l’«  indépendance de Taïwan » - une manière indirecte de désigner les Etats-Unis.

                La doctrine chinoise n’est pas éloignée d’une stratégie de « préemption ». Il est question de « prendre l’initiative avec des frappes offensives » et de « détruire les capacités ennemies avant qu’elles ne soient employées ». A cette fin, Pékin se dote peu à peu d’une marine de haute mer, renforce son parc de missiles de croisière, et continue de masser quelque 900 missiles mobiles de courte portée (300 à 600 kilomètres) en face de Taïwan. Le développement de sa puissance navale répond au souci d’« étendre ses intérêts stratégiques dans la »grande périphérie« comprenant l’Asie centrale et le Moyen-Orient », selon Washington.

                Pékin cherche ainsi à maintenir son accès à des ressources et des marchés indispensables à son développement économique et à établir une présence et une influence régionales susceptibles " d’équilibrer et d’entrer en compétition avec d’autres puissances, dont les Etats-Unis, le Japon et l’Inde, dans des zones éloignées des frontières de la Chine", note le Pentagone. Actuellement, la Chine n’a pas la capacité de protéger efficacement ses routes d’approvisionnement en énergie, notamment le détroit de Malacca, par où transitent 80 % de ses importations de pétrole.

                ESSAI ANTISATELLITE

                Le Pentagone insiste sur la panoplie de missiles balistiques intercontinentaux qui équiperont à terme les forces nucléaires, tels les DF-31 et DF-31 A, d’une portée respective de 7 200 et 11 200 kilomètres. Il relève que la Chine teste la seconde génération de sous-marins nucléaires lanceurs d’engins (SNLE) de classe Jin. Le ministère américain de la défense estime également que l’essai antisatellite de janvier n’est qu’un élément d’un vaste programme visant à empêcher l’accès d’autres pays à l’espace.

                Outre la capacité de détruire des satellites situés en orbite basse, Pékin possède la faculté de brouiller les satellites de communication et les récepteurs GPS. Le Pentagone relève le manque de transparence du budget de défense chinois, qui est officiellement limité à 45 milliards de dollars en 2007 (près de 35 milliards d’euros), mais se situe probablement entre 85 et 125 milliards de dollars.


                • Mercure Mercure 5 février 2010 21:01

                  @ Terran

                  juste une petite précision en ce qui concerne les initiatives de la Chine pour éviter le détroit de Malacca pour ses approvisionnements, notamment en pétrole : la construction du port de Gwadar près de la frontière irano-pakistanaise, en eau profonde, des oléoducs partant de Karachi et remontant vers la Chine à travers le Pakistan - beaucoup plus de précisions à : http://www.svabhinava.org/IndoChina/AlainLamballe/PakistanSeVendALaChine-frame.php
                  et chez wikipedia sous « Gwadar », avec des cartes.

                  Merci pour votre intéressant commentaire !

                  Mercure


                • Terran 7 février 2010 15:49

                  De rien, c’est gratuit smiley


                • John Lloyds John Lloyds 1er février 2010 11:46

                  Le développement militaire américain sur le globe s’est envolé ces derniers temps dans un très court laps de temps :

                  - Envoi massif de troupes en Afghanistan
                  - Ingérence généralisée au Pakistan
                  - Ingérence planifiée au Yemen suite à la tentative d’attentat bidon de Noel
                  - Invasion d’Haïti

                  Les dérapages diplomatiques se multiplient également :

                  - différent militaire avec la Chine, relaté par ce très bon article
                  - Accusation de Moscou, par le biais d’un de ses anciens chefs d’état-major, comme quoi le terrorisme international n’existe pas, que la guerre menée par les US contre les terroristes fantômes est bidon, et que le 11 septembre était le prétexte précurseur à toute cette farce.
                  - Accusation de Washington relative à une conspiration financière sino-russe visant la faillite de FM&FM.

                  Le noyautage interne par les services occidentaux visant à renverser le gouvernment iranien ayant échoué, il faut s’attendre de la part de l’alliance à un plan B. Si les évenements continuent d’être aussi riches, autant en positionnement géo-stratégique des US qu’en dérapages diplomatiques, dans les prochaines semaines, cela pourrait bien signifier l’imminence d’un conflit mondial.


                  • Terran 1er février 2010 11:50

                    Le conflit mondial je n’y crois pas du tout.
                    Par contre un effondrement comme en 29, est réaliste.

                    Les Chinois sont devenus trop puissants, et bien heureusement.
                    L’arme de Pekin c’est son économie.

                    Un claquement de doigts, et les USA s’effondrent.


                  • Alois Frankenberger Alois Frankenberger 1er février 2010 15:39

                    Le terrorisme international existe : Ben Laden vient encore de demander de BOYCOTTER les produits des USA !

                    Vous n’allez tout de même pas croire qu’un service de la CIA est payé pour dire des choses pareilles !


                  • dom y loulou dom 7 février 2010 13:43

                    @Aloïs

                    et vous regardez encore TF1...

                    mais vous n’avez pas encore remarqué que le ben laden il change de visage comme de chemise ?

                    Le dernier portrait avait même les traits d’un sénateur espagnol produit par un gugus de la CIA sur photoshop. Une plainte a été déposée.


                  • John Lloyds John Lloyds 1er février 2010 11:54

                    « Le conflit mondial je n’y crois pas du tout.
                    Par contre un effondrement comme en 29, est réaliste. »

                    Le conflit mondial peut parfaitement être planifié pour occulter un effondrement qui pourrait largement surpasser celui de 29, et éviter aux gouvernement occidentaux la honte d’un échec systémique cuisant. Mieux, le conflit serait le responsable idéal et tout désigné de la déroute économique qui le suivrait immédiatement.


                    • Terran 1er février 2010 12:14

                      Le scénario inverse a celui de 29 alors.
                      Seulement il y a un hic. C’est qu’il n’y aura pas d’effondrement brusque, la Chine a passé des accords avec beaucoup de monde.
                      Et elle est puissante, la Russie sa voisine et amie n’est pas en reste, et ils ont les ressources.

                      Je n’ai aucune idée de comment vont évoluer les choses, je souhaite simplement que les peuples se lancent dans les projets d’avenir d’où un certain optimisme.
                      Je vois au quotidien à l’échelle micro que les Chinois sont nos amis, et qu’ils sont honnôtes en business.
                      Donc, cet article est troublant, pour moi, c’est de l’esbroufe venant droit de wall street qui se sent en danger car main street reprend la main. Le dernier coup de gueule au cas ou ça marche.
                      La Chine a pas plié pour le Tibet.


                    • non666 non666 1er février 2010 12:18

                      Tout a fait John.
                      On pourrait par exemple, recidiver l’algorythme utilisé par les etats unis contre le Japon en 1940...

                      On interdit l’importation de pétrole, on pretends meme faire un blocus economique de l’empire du soleil levant.
                      Pour sortir , les japonais sont obligés d’affronter la flotte de pearl harbor : autand le faire « par surprise »
                      Surprise diminuée du fait que les australiens avaient prevenus les etats unis du deplacement de la flotte japonaise, que le chiffre US avait decodé les codes japonais....
                      Quand ces salauds de japs osent mettre les formes en envoyant leur ambassadeur faire une declaration de guerre préalable  : on l’empeche de rencontrer son vis a vis US pendant toute une journée....le temps que l’attaque ait lieu !
                      Ensuite on pleurniche : « coup de poignard dans le dos » , « lache agression »....

                      Personne ne se pose la question de savoir pourqyuoi les deux porte avions present sur la base deux jours avant ont recu des ordres de la quitter, en urgence, y compris pour l’un sans ses avions....

                      Donc oui, la carte du petrole peut a nouveau etre utilisé pour etrangler la chine et la forcer a l’action....


                    • Terran 1er février 2010 12:46

                      @ non 666

                      «  »« Donc oui, la carte du petrole peut a nouveau etre utilisé pour etrangler la chine et la forcer a l’action.... »«  »

                      non, clairement, non
                      La Chine a déjà passé des accords internationaux.
                      Son approvisionnement en pétrole est sur.
                      Elle a une croissance a deux chiffres, beaucoup de charbon, une industrie puissante et beaucoup d’énergie. C’est un vrai colosse aux pieds de fonte. Face à ça il y a quoi ?
                      Du vent et de la gesticulation médiatique. C’est tout.

                      Au pire, ils laisseront tomber Taïwan, ils ne rentreront pas dans le jeux de wall street puisqu’ils convertissent leurs dettes en infrastructures qui tirent l’économie du pays.
                      Ils peuvent se le permettre avec un tel niveau de compétitivité.

                      Ils se sont pas fait avoir lors des toutes les émeutes de ces dernières années.
                      La bien pensance politiquement correcte britannique ne dupe plus les Eurasien.
                      On a vu la position prudente de la Chine avec H1N1.
                      Le monde a bien changé, et la première puissance mondiale, quoi qu’on dise, c’est la Chine.
                      Avec son industrie et ses technologies elle est intouchable.

                      L’empire du soleil est levé, et il illumine le monde, ne vous en déplaise.


                    • Terran 1er février 2010 13:00

                      @ John

                      "Le conflit mondial peut parfaitement être planifié pour occulter un effondrement qui pourrait largement surpasser celui de 29, et éviter aux gouvernement occidentaux la honte d’un échec systémique cuisant. Mieux, le conflit serait le responsable idéal et tout désigné de la déroute économique qui le suivrait immédiatement."

                      Faudrait savoir par quel bout on commence. Si on regarde en arrière

                      -Soit on envisage la première guerre mondiale comme déclencheur de la crise de 1929
                      avec une deuxième guerre mondiale comme conséquence de la crise. C’est votre position semble-t-il

                      -Soit on envisage que les guerres sont des conséquences des crises économiques. Et donc que la crise de 29 a engendré la 2eme guerre mondiale.
                      C’est ma position.

                      La création volontaire d’une crise économique plongeant le monde dans la misère engendrant les guerres, pour au final faire beaucoup d’argent avec les ventes d’armes. Une guerre est le meilleur moyen pour les spéculateurs qui vivent de le rente de faire beaucoup d’argent en très pu de temps. Cela me semble plus cohérent comme hypothèse.
                      Ce qui est déjà arrivé recommence. Sauf que la puissance en face, la Chine, m’est d’avis que personne s’y frottera sérieusement. On a vu ça a Copenhague, la Chine plie pas, par contre elle est diplomate.
                      La Chine songe à dévellopper l’Afrique aussi, son premier ministre l’a ouvertement déclaré, la Chine veut que les Africains aient un niveau de vie comparables aux Eurasiens.

                      Les intérêts les plus présents en Afrique ne sont que les restes des empires financiers qui se sentent en danger. Donc la Chine remet tout simplement de l’ordre dans le désordre mondial.
                      Quelle nation déclarera la guerre à la Chine ?
                      Cette idée est farfelue. Et la Chine ne déclarera la guerre personne. C’est un bastion économique.


                    • Terran 1er février 2010 13:21

                      @ Vilistia

                      Oui il semblerait.
                      Faudrait pas qu’on se laisse aller à dire que les Chinois sont nos ennemis.
                      Pas plus que les Russes ou autres pays.

                      C’est ce genre d’article qui sème le trouble, j’ai voté négatif pour l’analyse.
                      Il y a trop de choses manquantes pour titrer des conclusions si hâtives.

                      Wall street gesticule, et c’est tout ce qu’il faut en conclure. De là à y voir une guerre entre la Chine et les USA c’est n’importe quoi.

                      Rappelons a juste titre que Obama a perdu la majorité. Donc tout cela n’est que du vent.


                    • John Lloyds John Lloyds 1er février 2010 13:22

                      La Chine ne peut se passer de la fourniture du pétrole iranien. Il en va de même pour la Russie, qui a besoin de l’Iran pour son consortium gazier. Ce n’est pas pour rien que l’Iran est observateur dans le groupe de Shanghaï, et en voie de s’y intégrer pleinement. C’est la raison des vétos systématiques russes et chinois à toute proposition de sanction.

                      Les russes et les chinois ne sont pas idiots : ils connaissent le petit jeu américain de développement de son hégémonie mondiale au prétexte d’un terrorisme international bidon. Si ces 2 puissances ont toléré jusqu’à présent les jeux de coudes américains pour entrer dans la surface de réparation iranienne, ils ne tolèreront pas une avancée d’un mètre de plus, la position géo-stratégique iranienne est trop fondamentale.

                      L’administration américaine tombera pour les mêmes raisons qu’Hitler : trop gourmande. La cerise sur le gâteau, c’est que l’Iran se pourvoit de toujours plus de centrifugeuses à enrichissement nucléaire. Mais rien ne dit que l’étincelle partira de là-bas. Le machiavélisme américain peut créer des prétextes partout dans le monde, qui remonteront de toutes manières, par effet dominos, jusqu’à l’Iran.

                      Non, la Chine n’entrera pas en guerre d’elle même. Mais elle n’hésitera pas à appuyer sur la gâchette si ses intérêts énergétiques sont menacés.


                    • Terran 1er février 2010 13:50

                      «  »"Non, la Chine n’entrera pas en guerre d’elle même. Mais elle n’hésitera pas à appuyer sur la gâchette si ses intérêts énergétiques sont menacés.«  »"

                      Mais qui donc sur Terre a un intérêts a ce que la Chine n’ai pas d’énergie ?
                      A part les dingues d’écolos tatchéristes et commonwealth...
                      Je vois pas !

                      La Chine c’est l’atelier du monde.


                    • gimo 1er février 2010 13:53

                      terran 
                      je suis plus pour ton développé que de john bien qu’il a raison maisun peu trop ’noir

                      le USA son trop dispersé en force donc faible 
                      et les chinois son des gens de plus grandes conviction que les USA
                      car trop lontemps en attente


                    • John Lloyds John Lloyds 1er février 2010 13:59

                      « Mais qui donc sur Terre a un intérêts a ce que la Chine n’ai pas d’énergie ? »

                      Ben les Etats-Unis, dans l’obligation de piller la planète pour un retour sur leurs colossaux investissements martiaux. S’ils n’attaqueront jamais la Chine de face, ils essayeront toujours de piquer dans leurs gamelles extérieures.


                    • Terran 1er février 2010 14:29

                      @ John

                      «  »«  »Ben les Etats-Unis, dans l’obligation de piller la planète pour un retour sur leurs colossaux investissements martiaux. S’ils n’attaqueront jamais la Chine de face, ils essayeront toujours de piquer dans leurs gamelles extérieures.«  »"

                      Non, ce sont pas les états unis !!! Tu confonds Main street et wall street John !!!
                      Et comme le peuple des USA s’est retourné contre Obama, tous nos commentaires ci-dessus sont cohérents.
                      Wall street vit ses derniers jours aux USA. Il se manifestera, c’est sur, a nous d’être vigilant et de ne pas tomber dans les pièges les plus grossiers.
                      L’auteur de l’article s’est fait avoir, et vous aussi.
                      En mal de sensationnel...


                    • John Lloyds John Lloyds 1er février 2010 15:46

                      « Wall street vit ses derniers jours aux USA »

                      Sûrement pas. Ayant placé Obama pour les servir, ils disposent de la machine de guerre la plus effroyable pour leurs pillages. Ils ont déjà pillé le contribuable sans que personne ne lève le petit doigt, pillé la planète sans qu’aucune puissance ne proteste.

                      Comme je l’ai dit, ils sont entrain de commettre la même erreur qu’Hitler : trop de voracité, et prisonnier de leur fuite en avant. Wall Street a encore de beaux jours, il faudra attendre non seulement l’instauration d’un régime dictarorial extrême qu’elle induira, et qui se met en place sous nos yeux, mais sa chute, c’est dire que c’est pas demain que les banksters auront leur tête sur des pics.


                    • Terran 1er février 2010 16:02

                      @ John

                      Je vous prends les paris que Obama va pas aller loin.

                      Il sera pas réélu, point.

                      Déjà ses réformes sur la santé sont passées à la trappe, malgré tout un tintamare des mass-médias.
                      Vous croyez trop que les américains sont stupides.
                      Moi je crois en eux, ce pays n’a pas toujours eu que des présidents de merde.
                      Et c’est pas l’opposition qui manque aux USA.
                      Cette année va être animée.


                    • wawa wawa 2 février 2010 05:07

                      @non66

                      « pour jouer la carte du pétrole » et du « reste », couper la route de l’Inde , de l’Afrique, de l’Europe du moyen orient (le pétrole) à la Chine qui ne pourrait plus être que face au usa (mais avec la Russie :

                      Une petite augmentation de la piraterie dans le détroit de Malacaa (Ben Laden revient foutre le bordel en Indonésie smiley.

                      Mais j’ai entendu dire que la piraterie de Malacca était tenue par les chinois !!!!

                      On pourrait avoir une situation cocasse où des vrai pirates se battent contre les nouveaux faux pirates déguisés (mercenaires indonésiens armés par la CIA, le financement se fait par le butin et les rançons) smiley

                      Le premier théâtre d’une guerre sino-américaine « mouchetée » sera amha l’indonésie.
                       
                      A surveiller. ne pas oublier la « bombe monétaire » des chinois.


                    • dom y loulou dom 7 février 2010 14:40

                      @terran

                      vous connaissez pourtant kif kif choucroute ou dr Jekill and mr hide ?

                      quel que soit le président élu c’est la FED et Rockefeller qui dirige


                      rien ne sert de vouloir se rassurer à moins de perdre encore plus de temps.

                      le gvt mondial se met en place et Rockefeller a déjà vanté « le meilleur des systèmes que l’humanité ait mis sur pied » ... celui de Mao... c’est tout dire.

                      Quelle traittrise.

                      N’est-ce pas son poulain Bush junior qui vantait le monde libre ?

                      Les occidentaux vont-ils finir par se mettre dans le crâne que « leurs » médias ne leur racontent que des sornettes de A à Z ?

                      Que toutes leurs élections sont truquées si tous les élus proviennent du même sérail bouclier rouge ?

                      D’ailleurs de livrer des armes à Taiwan ne serait qu’un paravent de plus, créant un précédent suivi d’un autre précédent... qui mène à un autre précédent... tant que c’est dans le cadre de LEUR agenda... la stratégie connue maintenant du théâtre macabre quoi... les médias, si vous suivez bien, ont leur propre logique, une réalité irréelle mais qui suit sa propre pertinence... de quoi harnacher les gogos drogués d’infos que nous sommes.

                       Juste pour maintenir nos esprits de « grand public » en haleine (et surtout dans LEUR axe de pensée) et nous faire croire au hasard des évènements. (pourquoi vous croyez qu’on s’est échiné à vous concocter un jeu de société qui ne soit pas dans LEUR logique ? www.ludus.ch )

                      Mais pour la préservation de LEUR pouvoir sur les masses... gageons qu’ils ne laissent justement RIEN au hasard.


                      Il serait pourtant vain et fou de leur part de croire qu’ils maîtrisent le cosmos et son horloge amoureuse et toutes les créatures qui le peuplent.

                      A nous de comprendre quand nous tombons et succombons à leur logique de terreur (qui veut donc officiellement notre perte pour LEUR plus grand bénéfice) et quand nous nous établissons dans un cadre de référence qu’ils ne maîtrisent et ne comprennent pas : toute la bonté et la vérité de l’être, les forces logiques et organiques de l’amour.


                      merci à l’auteur d’avoir ouvert ce fil de discussion.


                    • Terran 7 février 2010 16:01

                      @ DOM

                      Si tu lisais tout les commentaires tu aurais vu que j’ai laissé trainer quelque part le fait que ben bernanke, justement président de la fed commence à avoir de sérieux soucis avec main street.
                      Donc essai de rester réservé, la vapeur s’inverse en ce moment aux USA.
                      Larouche demande la destitution de Obama suite à l’annonce de BO de sabrer le projet Mars, qui est déjà bien vieux et les promesses de Kennedy raisonnent encore dans le coeur américain, ils ne veulent pas croire que leur président ne veut pas voir leur pays évoluer.
                      Il y a quelque chose dans le coeur de chaque américain que les autres nations n’ont pas ou n’ont pas encore.
                      Vous n’avez pas le droit de jeter le discredit sur cette population comme vous le faites, il y a des gens qui se battent la-bas, allez voir ce qu’il se passe, suivez le mouvement.
                      Une grève de masse qui ne cesse de s’amplifier, cette grâve de masse n’est tout autre que les américains ont perdu confiance en leurs élites, le congrès tremble et se rappelle doucement l’histoire de son pays et le peuple n’a de cesse de rappeller que Main Street aux USA, c’est le boss.

                      Le culture américaine est si différente de la notre, mais nous pouvons la comprendre, car nous aspirons nous aussi à devenir aussi fort que Main Street.
                      Il n’est donc point un colosse aux pieds d’argiles.
                      Il est un colosse qui renoue avec ses pères, et j’éspère de tout mes voeux qu’il saura défoncer wall street pour se vanger de l’affront du 11/09.


                    • Mercure Mercure 8 février 2010 00:47

                      @ Terran
                      Je relirai mon article, car il ne me semble pas que j’ai critiqué le peuple US lui-même, mais plutôt son oligarchie politique et financière.

                      Je crois également que la situation économique des É-U devient de plus en plus problématique et que les Étasuniens, si je les considère comme un peuple pacifique, est tout à fait capable de descendre dans la rue. Il lui en faut simplement beaucoup, et je confirme que les fameux grands mythes américains lui ont jusqu’ici pas mal bouché la vue.

                      Je crois moi aussi qu’il va réagir physiquement à un moment donné, mais ça peut prendre encore un peu de temps. Ce qu’Obama voudrait entreprendre comme régulations financières pourrait constituer un point tournant. Comme il est à peu près certain que les Républicains vont défendre la cause du secteur financier, peut-être le peuple profitera-t-il de cette opposition pour prendre fait et cause à son tour pour l’initiative présidentielle. Déjà un mouvement est né pour recommander au public de fermer ses comptes dans les plus grandes banques du pays, et les réouvrir dans des banques régionales qui ne prennent pas part au grand festin financier. On ne peut pas savoir où un tel mouvement pourrait mener.

                      Je compte aussi là-dessus.

                      Cordialement.

                      Mercure


                    • Mercure Mercure 10 février 2010 16:54

                      @NON666

                       Je connais aussi l’existence de cette provocation de Roosevelt à l’égard du Japon, qui fut la cause directe de Pearl Harbor, et de sa suite. Il est dommage que cette affaire ne soit pas davantage connue. C’est une bonne idée de l’avoir rappelée !
                       Pour ceux qui aimeraient connaître les détails de cette opération, je leur suggère de se procurer un ancien numéro d’HISTORIA (n°635-novembre 1999-p. 72), qui en décrit minutieusement le déroulement. Elle est cependant présentée sous la forme d’une thèse, car il n’en existe pas de preuve objective. Cependant, certains détails, comme l’éloignement du gros de l’escadre américaine la veille de l’attaque des japonais, et le fait que seuls de vieux rafiots promis à la casse soient restés dans la rade de Pearl Harbor, donnent du corps à cette thèse.

                       Il convient d’ajouter à ce fait historique l’explosion du croiseur Maine en 1998 dans le port de la Havane, laquelle, imputée aux Espagnols, permit au gouvernement US de leur déclarer la guerre, et de rafler toutes leur possessions. Sa réalité a été admise depuis peu, avec l’ouverture des archives américaines correspondantes.

                       Pour terminer, rappelons également les conditions de l’entrée en guerre des É-U contre le Vietnam : un accrochage naval parfaitement accidentel entre les deux marines dans la baie de Haïphong.

                       Les É-U ont toujours agit ainsi dans toutes leurs guerres : une provocation montée de toutes pièces de leur part et imputée aux pays qu’ils voulaient agresser. Ceci pour entraîner leur peuple dans la vengeance, car lui-même est profondément pacifique, et préfère ne pas s’occuper du reste du monde. Il a été trompé à chacune de ces occasions. Le cas de l’Irak confirme également cette généralité.

                       C’est probablement ce qui s’est passé aussi pour leur invasion de l’Afghanistan, après la chute des tours du WTC le 11/9 2000. Dans ce cas, le fait qu’elles se soient effondrées n’était sans doute pas prévu, car, à leur construction, ces bâtiment avaient été garantis contre tout choc avec un avion de ligne. Ça n’en eut que plus d’effet...

                      Mercure


                    • foufouille foufouille 1er février 2010 12:00

                      la chine a une grosse armee et des missiles nukem
                      ce serait la troisieme gueurre mondiale et l’hiver nucleaire


                      • bonnes idees 1er février 2010 12:18

                        Decidement @terran ces financiers peu scrupuleux vont finir par nous la foutre la guerre nucléaire. Sus aux exterminateurs. Ces gens sont extrèmements dangereux pour l’humanité. Nous n’allons quand même pas rester à ne rien faire ? smiley  smiley  :->


                        • Terran 1er février 2010 14:56

                          ben vous restez pas à rien faire, vous planter des éoliennes...

                           smiley smiley

                          Elles vont sauver l’humanité, soyez en sur !


                        • staybehind 1er février 2010 12:27

                          tres bonne analyse....
                          merci à l’auteur


                          • Passetec 1er février 2010 12:44

                            Et les tremblements de terre du 27 Janvier 2010 dont la presse n’a pas parlé, c’était aussi la guerre ???

                            Parce que des séismes à 8,6 , 9 , et 9,3 ça devrait se faire savoir, non ?????????,

                            Sta Dist EvAz Phase Time TRes Azim AzRes Slow SRes Def SNR Amp Per Qual Magnitude ArrID
                            CFR 62.15 308.1 P 19:02:09.128 0.2 T__ 17.6 0.3 1.14 m__ mb 5.6 73990
                            TLB 62.39 307.5 P 19:02:10.278 -0.3 T__ 8.8 261.2 1.10 m__ mb 8.6 73991
                            TESR 62.72 309.9 P 19:02:12.458 -0.3 T__ 44.4 1.7 1.06 m__ mb 6.4 73992
                            VRI 62.87 309.2 P 19:02:14.088 0.3 T__ 29.2 1633.0 1.30 m__ mb 9.3 73993
                            PLOR 62.93 309.2 P 19:02:14.168 0.0 T__ 14.9 652.8 1.20 m__ mb 9.0 73994

                            http://www.emsc-csem.org/index.php?page=current&sub=alert&id=FIZ24 ;BUC

                            et http://www.infp.ro/ro/origins/5055-ronet



                            • caramico 1er février 2010 21:46

                              Programme HAARP ?


                            • lala 3 février 2010 08:46

                              oui je pense qu’il a été déclenché par les ricains au m^me titre que le dernier en chine par les chinois eux mêmes.

                              a lire

                              lien le post

                              a lire

                              sur réseau voltaire


                            • Bélial Bélial 1er février 2010 12:47

                              Analyse intéressante de l’auteur, parallèle pertinent avec la stratégie face à l’ URSS.

                              Il faudrait vraiment être fous pour lancer une 3ème guerre mondiale, si c’était le cas, la quatrième se ferait avec des arcs et des flèches.

                              Pour moi la menace est clairement un gouvernement mondial totalitaire mis en place en surfant sur une pseudo-nécessité induite par une crise, sauf que c’est juste trop con, je me répète, vu le piteux état de nos démocraties nationales, qui est assez con pour croire que leur gouvernement mondial sera démocratique.

                              Mais j’ai du mal à évaluer la part de population lucide, des fois j’ai l’impression que maintenant tout le monde sait ce que c’est que le bilderberg, donc saura d’où vient le partage en c... s’il a lieu, d’autres fois j’ai l’impression que la majorité s’en contrefout.


                              • Terran 1er février 2010 15:28

                                @ Bélial

                                ****Mais j’ai du mal à évaluer la part de population lucide, des fois j’ai l’impression que maintenant tout le monde sait ce que c’est que le bilderberg, donc saura d’où vient le partage en c... s’il a lieu, d’autres fois j’ai l’impression que la majorité s’en contrefout.***

                                De tout temps la majorité s’en fou. Seule une minorité s’intéresse a ces problèmes.
                                Les autres, tant qu’ils ont du pain et des jeux, ça roule.
                                Ils ont le foot et la télé.

                                Maintenant, le monde est pas si noir. Le BRIC est exactement ce que nous Européens avons échouer à faire, un solide contre-pouvoir face à Wall Street.

                                Il faut croire en L’Eurasie.
                                Je soutiens l’économie Chinoise a mon niveau.
                                Si j’avais des relations en Russie, je soutiendrais aussi son économie et j’importerais des produits Russes.

                                Nous ne sommes pas tous fous ni dupes.
                                Créons et résistons.
                                Ma petite entreprise est à l’abri du système. Hors de portée de wall street et de la corruption Européenne. Voilà un caillou solide.
                                Alors, construisons !
                                Soutenons le BRIC


                              • John Lloyds John Lloyds 1er février 2010 12:52

                                "Il faudrait vraiment être fous pour lancer une 3ème guerre mondiale, si c’était le cas, la quatrième se ferait avec des arcs et des flèches"

                                J’ai déjà fait le stock de flèches smiley


                                • Bélial Bélial 1er février 2010 13:09

                                  Bon ben je fabrique les arcs alors smiley , comme ça on dégommera les bilderbergers survivants !

                                  Mais srx, ils ne peuvent pas lancer la 3ème en étant sûrs d’être encore là pour voir la 4ème.


                                • John Lloyds John Lloyds 1er février 2010 13:31

                                  Mais si, ils peuvent. Le système financier mondial est devenu une gigantesque pyramide de Ponzi, bien pire encore qu’en septembre 2008. Qui peut encore sérieusement croire que cette pyramide va tranquillement engranger de la dette à long terme, alors que l’économie, à qui on vient de retirer les perfusions, n’a plus la moindre chance de générer de la croissance ?


                                • Bélial Bélial 1er février 2010 13:54

                                  Je pense aussi que l’économie va s’effondrer, mais si je faisais partie de ces salopards qui veulent dominer le monde (faudrait que je sois sacrément tordu mais admettons), la guerre, avec les armes actuelles, même en comptant sur mes bunkers, je m’y risquerais pas.


                                • heliogabale boug14 1er février 2010 12:56

                                  Bon article : il y a quelque chose qui m’échappe néanmoins et c’est la position des taïwanais par rapport à la Chine. Combien seraient en faveur d’une réunification avec la Chine ? Est-ce que la Chine veut vraiment envahir militairement Taïwan ou tout simplement intensifier ses échanges économiques ? Finalement, il est vrai que l’impérialisme américain est très néfaste et explique pas mal (au moins en partie) des problèmes actuels du monde mais est-ce qu’on n’assisterait pas à l’émergence de l’impérialisme chinois qui serait lui aussi très néfaste ? Et enfin quid de la bulle du crédit chinois ?


                                  • Terran 1er février 2010 13:02

                                    Merci Boug, je vais dans le même sens que toi, c’est cohérent.


                                  • Mercure Mercure 5 février 2010 22:11

                                    Plusieurs questions :
                                    -La position des Taïwanais a souvent varié selon les circonstances. Sous Mao, ils étaient évidemment contre leur absorption par la Chine. Depuis, La Chine est devenue plus appétissante pour eux. D’ailleurs les relations avec elle se sont très largement ouvertes. Les gens avaient de la famille sur le continent et ont pu lui rendre visite sans entrave, et le tourisme s’est développé rapidement entre les deux bords.
                                    - les relations économiques se sont également développées et de très nombreux industriels Taïwanais se sont installés de l’autre côté du Détroit, contribuant ainsi à l’essor de la Chine. La fusion est en train de se faire sans bruit, sans traité et sans animosité. Pour les Chinois qui s’en contentent, un traité n’est certainement pas nécessaire, puisque pour eux Taïwan n’a jamais cessé d’être la 23ème province chinoise.
                                    - on peut comprendre que ça ne plaise pas aux Washingtoniens, qui considéraient Taïwan comme une base avancée de leur dispositif de containment.
                                    - alors pourquoi Taïwan achète-t-il ces bibelots ? C’est mystérieux ! J’ai une hypothèse, à tout hasard. Je me suis demandé si le président de Taïwan, qui a montré dans le passé des velléités unitaires, ne serait pas de mèche avec Hu Jintao pour acheter tout une trousse de matériels intéressants que l’armée chinoise pourrait tout simplement radiographier à bon compte pour ses propres besoins.
                                    -J’avoue que c’est très gros comme hypothèse, mais pour le moment, je n’ai que cela à vous offrir. Il faut tout de même reconnaître qu’il faut aussi une grande naïveté de la part des Étasuniens pour courir un tel risque. Après tout, les Taïwanais sont aussi des Hans, même s’ils ne le crient pas sur les toits. Et puis aussi, ça doit les faire saliver de faire bientôt partie de la première puissance mondiale... !

                                    Mercure


                                  • Bigre Bigre 1er février 2010 13:20

                                    >En laissant glisser un nombre suffisant de dollars de leurs abondantes réserves sur le marché, histoire de voir s’ils trouvent preneurs.

                                    Même pas peur : la FED, qui rachète déjà les obligations d’état US avec des dollars virtuels continuera, ... à la vitesse supérieure, sans plus !


                                    • Alois Frankenberger Alois Frankenberger 1er février 2010 15:49

                                      Tant que le reste du monde utilise des dollars , les USA font ce qu’ils veulent et en plus, les Chinois reçoivent des dollars en échange des produits qu’ils vendent aux USA !

                                      Si les Chinois voulaient une autre monnaie que des dollars ils vendraient moins et ils feraient monter le cours de la monnaie concurrente , ce qui ferait diminuer la demande à moins de diminuer le prix de leurs produits ...

                                      Ce n’est donc pas dans leur intérêt !


                                    • finael finael 1er février 2010 13:22

                                      C’est intéressant, mais je n’y crois pas.

                                      La médiatisation catastrophe de ces gesticulations diplomatiques oublie que les USA ont toujours armé Taiwan depuis 1949. Et cela n’a jamais déclenché de guerre.

                                      Les chinois ne raisonnent pas comme nous, d’où l’apparente incohérence, pour des cartésiens, de leur attitude et de leurs déclaration.


                                      • Lisa SION 2 Lisa SION 2 1er février 2010 15:41

                                        Excuse moi Finaël de m’installer sur ton marchepied, mais je ne peux plus descendre en bas des fils trop longs, obturé par un écran noir dont j’ignore l’origine. si quelqu’un a la solution, merci.

                                        « La médiatisation catastrophe de ces gesticulations diplomatiques oublie que les USA ont toujours armé Taiwan depuis 1949. Et cela n’a jamais déclenché de guerre. »

                                        Les Usa ont augmenté leur livraisons d’acier de 1000 % vers l’Allemagne dans les dernières années trente, avec les conséquences que l’on sait. Cela change la donne quant à leur sauvetage / envahissement / débarquement coca cola. Puisque notre opinion publique est encore dupe, soixante ans après, même sur le chemin qu’ils ont poursuivi depuis jusqu’aux portes de la Chine, la raison de leurs contrats de ventes d’armes avec Taiwan devient évidente. Ils espère déclencher un conflit à partir de cette équivalent Suisse orientale. L’ennemi étant plus lourd que l’Europe, il leur a fallu plus de temps et d’alliés.

                                        Conférez vous à la descente de la flamme olympique par le service d’ordre de RSF, qui avait vraiment prévu cet évènement et ne voit pas là la stratégie de provocation dont ils sont passé maitres ?


                                      • tylhdar tylhdar 1er février 2010 17:03

                                        « Excuse moi Finaël de m’installer sur ton marchepied, mais je ne peux plus descendre en bas des fils trop longs, obturé par un écran noir dont j’ignore l’origine. si quelqu’un a la solution, merci. »

                                        Je suis donc pas le seul, la solution : changer de navigateur.
                                        (arora pour moi)

                                      • Algunet 1er février 2010 13:32

                                        @ Mercure,

                                        Excellent article mais pourquoi cette photo d’un affut et ses missiles Hawk ?


                                        • meschiottes meschiottes 1er février 2010 13:40

                                          S’il faut parier, alors je fais comme tous les politiques chinois. Puisqu’ils planquent leur pognon sur les iles anglo-saxonnes et achètent des villa en Californie, je mise tout sur les US et la greencard ,car après tout, ils doivent connaitre la situation mieux que personne.


                                          • gimo 1er février 2010 14:00

                                            krofil

                                            en plus prétantieux merci change de chien veux tu !!!!


                                          • stephane 1er février 2010 13:56

                                            Bon article,

                                            juste une petite précision sur la chute de l’URSS : certes la course aux armements était un gouffre financier pour le pays, mais c’est surtout la chute du prix du baril de pétrole qui priva les soviets de leur principale ressource en devises étrangères.

                                            Or, pour ce faire, les USA avaient demandé à leurs amis saoudiens de produire à un rythme effrené pour faire chuter les prix : çà a bien marché, sauf que la production saoudienne ne s’en n’est jamais vraiment remise. Aujourd’hui, de nombreux pays connaissent un déclin de leur production, consécutif à leur pic et la région où le pétrole est encore bon marché intérresse au plus haut point les USA : se référer à la carte du terrorisme, c’est éloquent.

                                            Les chinois sont donc le principal problème puisque leur développement et leur croissance les conduisent à être le principal concurrent des américains pour ce produit stratégique, indispensable à bas prix pour une hypothétique reprise économique aux USA déjà si mal en point.

                                            Il est possible que l’on sorte « l’arme du pétrole » comme provocation à l’égard de la Chine, il est plus probable que l’on sorte les armes tout court pour s’approprier le pétrole restant...


                                            • Vladivostok 1919 Vladivostok 1919 1er février 2010 14:13

                                              En matière d’hostilités ouvertes, le conflit à déjà largement dépassé le cadre des simple accord commerciaux sur les armes..

                                              Voir CE REPORTAGE diffusé vendredi 7 janvier 2005 par l’émission « A contre-courant » sur France 2, et présentant la thèse de Jean-Michel Carré, sur le Koursk.

                                              "La catastrophe a lieu pendant des manœuvres navales et aériennes
                                              russes dans la mer de Barents. Ces manœuvres auraient eu notamment un
                                              but commercial, celui de promouvoir la torpille Schkval. Cette torpille
                                              de deux tonnes peut fonctionner à 500 km/h alors que les torpilles
                                              traditionnelles n’atteignent officiellement que 70 km/h.

                                              L’armée américaine s’intéresse donc de près à cette opération, d’autant
                                              plus que des militaires de l’Armée populaire de libération chinoise ont
                                              été invités pour la démonstration. Les sous-marins américains Memphis
                                              et Toledo seraient dans la mer de Barents au moment des manœuvres. À la veille des manœuvres, un Américain, Edmond Pope aurait d’ailleurs été
                                              condamné par un tribunal russe à vingt ans de prison pour avoir tenté
                                              d’acheter les plans de la torpille.

                                              Pendant les manœuvres, suite à une collision accidentelle entre le
                                              Toledo et le Koursk, le Memphis aurait lancé une torpille contre le
                                              Koursk pour protéger la fuite du Toledo endommagé. La torpille aurait
                                              provoqué la catastrophe.

                                              Les États-Unis seraient donc responsables du naufrage du Koursk ; au nom de la raison d’État, Vladimir Poutine aurait volontairement laissé mourir les survivants. La vérité aurait rendu impossible un rapprochement avec les États-Unis, et pire elle aurait pu déclencher un conflit. Elle aurait donc été soigneusement cachée par l’enquête officielle.

                                              Jean-Pierre Petit, ancien directeur de recherche au CNRS, avance une thèse qui couvre en partie celle de Jean-Michel Carré. Il va cependant plus loin et pose la question suivante : « Et si le Koursk avait été coulé volontairement par les Américains ? » Il avance comme argument déterminant l’opposition de ceux-ci au transfert technologique
                                              russo-chinois."

                                              Lien vers l’émission
                                              http://www.internationalnews.fr/article-18520928.html


                                              • Martin D 1er février 2010 14:19

                                                à Terran,

                                                oui, les chinois sont devenu très fort, mais les usa sont plus malin que le malin lui-même !
                                                pour dire !

                                                lorsqu’ils décideront que la chine doit plier comme les autres nations, elle pliera, de gré ou de force.

                                                la chine ne possède que 1.5% des réserves mondiales en OR, la futur (proche) monnaie que nous allons utiliser...comment va-t-elle pouvoir contrer un monde ou le dollar n’existera plus et ou seuls ceux qui possèdent des reserves d’or pourront continuer à acheter et vendre ?

                                                même le fmi vient d’acheter de l’or !!!

                                                dire que sarkosy a vendu bcp d’or pour recuperer de la monnaie...il va plonger ce pays dans le deficit encore plus loin que la grece....


                                                • Terran 1er février 2010 14:40

                                                  L’or n’a aucune valeur a mes yeux...

                                                  Ce qui vaut se sont les choses utiles. Le reste c’est un mythe.
                                                  L’or est un métal, point !


                                                • Terran 1er février 2010 14:58

                                                  http://www.techno-science.net/?onglet=news&news=3841

                                                  Et les big mac seront livrés en Maglev.
                                                  Je me gausse tellement les européens prennent l’Eurasie pour des demeurés !!!

                                                  Continuons à informer !


                                                • manusan 1er février 2010 15:43

                                                  répartitions des réserves d’or dans les banques centrales (juin 2009) :

                                                  http://fonds-souverains.over-blog.com/article-32473932.html

                                                  chine + HK = 600
                                                  total = 29 000 environ
                                                  soit 2 % du total mondial environ

                                                  Regardez la place des US, des pays Européens + BCE, de Taiwan, voir même de l’Algérie.

                                                  réserve chinoise = 2% or, le reste en $ pour le gros.

                                                  la Chine est riche quand le dollars est fort.


                                                • manusan 1er février 2010 18:16

                                                  « l’Or ne se mange pas. »

                                                  très bonne remarque, le pétrole et le papier aussi d’ailleurs...

                                                  En 2005, les Etats-Unis assuraient 47 % des exportations mondiales de céréales, loin devant l’Europe (15 %), l’Australie, le Canada et l’Argentine (12 % chacun). L’Argentine est le premier exportateur de tourteaux de soja (36 %), devant le Brésil (28 %) et les Etats-Unis (18 %).

                                                  A l’époque, Mao disait, un homme = 2 bras
                                                  Aujourd’hui, l’économiste dit, un homme = un client
                                                  Demain, le nutritionniste dira, un homme = un estomac à remplir.


                                                • sentinelle 1er février 2010 14:43

                                                  @ VILISTIA

                                                  chapeau bas....une demonstration implaquable.....bon c’est a qui de pousser son pion ?

                                                  nous reparlerons du SEL plus tard....lol


                                                • Terran 1er février 2010 14:43

                                                  @ Vilistia

                                                  Merci, de nous apporter tant d’informations si précieuses.
                                                  Vous êtes un ange gardien smiley
                                                  Les Européens sont dans le flou total à l’image de cet article !


                                                • stephane 1er février 2010 14:47

                                                  Le problème , vilistia,

                                                  c’est le pic pétrolier : depuis 2005 / 2006, la production de brut stagne, seule la production tous liquides croit encore un peu grâce au développement des agro-carburants.

                                                  La production a atteint son pic, seul un long déclin peut lui succéder : c’est la définition même d’une ressource non-renouvelable.

                                                  600 des 800 champs « historiques » -fournissant à eux-seuls 2/3 de la production- sont sur le déclin, en Mer du Nord la baisse est de plus de 40% depuis que le pic a été atteint en 2000, Cantarell - un des plus grands gisements- ne produit plus que le 1/4 de ce qu’il donnait en 2005, année de son pic .

                                                  Les commentaires de spécialistes qui nous parlent de pétrole pour encore 40 ou 50 ans sont du même acabit que ceux sur les armes de destruction massive de Saddam Hussein, Al-Qaeda et le 11 septembre ou encore les raisons de la présence US en Afghanistan ou au Pakistan.

                                                  Le but est toujours le même : sécuriser la région, l’occuper militairement pour des jours plus sombres à venir ; et neutraliser les routes d’approvisionnement de ses principaux concurrents au premier desquels, les chinois.


                                                • Terran 1er février 2010 15:06

                                                  http://www.jdf.com/indices/2010/01/27/02003-20100127ARTJDF00073-la-chine-centralise-sa-politique-energetique.php
                                                  La Chine centralise sa politique énergétique

                                                  La Chine prend le problème de l’efficacité énergétique à bras le corps. Le gouvernement central a annoncé ce mercredi la création d’une Commission nationale de l’énergie.

                                                  Lors d’une visite au siège de la Commission nationale de régulation de l’électricité à Pékin, le 14 janvier dernier, le vice-premier ministre Li Kegiang a insisté sur la nécessité d’accentuer les efforts pour garantir la sécurité de l’approvisionnement de la Chine en énergie. Le pays a connu de fortes baisses des températures et d’importantes chutes de neige cet hiver, qui ont dopé la demande en énergie et tendu l’offre, a souligné Li Kegiang.

                                                  Passé l’hiver, l’approvisionnement reste une question cruciale pour la Chine. Tirée par la croissance économique et démographique de ces trente dernières années, la consommation énergétique chinoise a explosé. La Chine est devenue le deuxième plus gros consommateur d’énergie au monde, derrière les Etats-Unis.

                                                  L’Europe à l’age de pierre, L’Eurasie à l’age du nucléaire.

                                                  Chine 1 / Occident 0


                                                • Terran 1er février 2010 15:10

                                                  Et merci les escrolos au passage.

                                                  Je ferais migrer mes compétences là ou il y en besoin.
                                                  De la bas, dans ce nouveau monde, je vous regarderai vivre dans votre grotte et vous étriper pour quelques victuailles...

                                                   smiley


                                                • vergobret 1er février 2010 17:51

                                                  « ...chômeurs compétents dans la cinquantaine ayant expérience et maturité d’esprit et jeunes avec intelligence vive sans guide.... »
                                                  Attention, le sus-nommé pourrait prendre cela pour une proposition ouverte...

                                                  Concernant une ère post-nucléaire je vois plutôt cela, une guerre au fond des mers... entre bactéries.
                                                  Ou alors il faudra inventer des arcs pour bicéphales, ou quadrumanes, ou les deux...
                                                  Ou la simple vue de l’autre dissuadera toute velléité d’approche...

                                                  Quand j’étais petit, il y a très longtemps, je pouvais déjà voir que les Chinois traitaient les Africains sur un pied d’égalité, quand il était de bon ton de les mépriser un peu côté français.
                                                  Les chinois n’ont pas attendu d’être bénéficiaires pour aider au développement des émergents.


                                                • Cug Cug 1er février 2010 14:51

                                                   Les décideurs chinois récupèreront gratuitement les armes US lors de la réunification officielle de la Chine et de Taïwan.
                                                   En fait, c’est un cadeau que fait Taïwan à la Chine en achetant des armes US à ses frais avant la réunification finale.
                                                  L’annonce de cette vente d’arme est à mon sens à mettre sur le compte d’une vaine gesticulation des décideurs anglo-saxon face à l’émergence d’un Capital chinois qui est en train de les digérer tranquillement mais surement.


                                                  • Triodus Triodus 1er février 2010 15:06

                                                    J’aime bien ! +1


                                                  • Terran 1er février 2010 15:13

                                                    Ho oui ! moi aussi
                                                    Taïwan qui entube wall street avant la réunification.

                                                    Hou que oui, très bon ça ! +++++++


                                                  • sentinelle 1er février 2010 15:15

                                                    @ cug

                                                    merci cug, depuis ce matin je le pensais tres fort ,mais je n’osais pas l’ecrire.......


                                                  • amipb amipb 2 février 2010 03:14

                                                    Il manque une donnée importante à cette démonstration : il s’agit de la volonté ou non du peuple taïwanais à une réunification avec le continent. Il y a là une rupture claire entre la volonté du président actuel et son peuple qui, comme à Hong Kong, a goûté et goûte encore des bienfaits de la liberté d’expression.

                                                    On peut rire d’un pied-de-nez chinois à l’hégémonie américaine, on rira moins de l’éventuelle hégémonie chinoise sur le monde...


                                                  • plancherDesVaches 2 février 2010 13:00

                                                    Affirmatif.

                                                    Les Chinois ont accédé « trop » vite au pouvoir. Il leur manque cet esprit colonialiste qui est l’ « appanage » des pays « développés ».
                                                    Et même leur rancoeur d’ancien pays colonisé n’est pas suffisante pour s’imposer naturellement.

                                                    Juste une petite info que personne n’a cité pour l’instant : (j’ai encore la suite des commentaires à lire)

                                                    La Chine produit actuellement autant de ciment, d’acier et d’alumium que les 3 plus gros pays producteur de chacune de ces matières....
                                                    Et ne les vend pas.

                                                    J’ai lu aussi dans l’article que la demande intérieure avait été relancée pour compenser la chute du commerce extérieur : c’est faux.
                                                    Les milliards déversés n’atteignent pas les poches des paysans. Soit l’économie réelle.
                                                    Et vous devez savoir ce qui peut se passer quand des bulles financières sont bien gonflées... ?!?!


                                                  • ASINUS 1er février 2010 15:21

                                                     yep , bonjour tous

                                                    le « jane’s » annonce la parité flotte us et flotte chinoise pour 2012/2015 dans le pacifique,
                                                    « deux crocodiles pour un seul marigot c est un de trop »
                                                    proverbe africain


                                                    • Terran 1er février 2010 15:49

                                                      Sauf que la flotte Chinoise aura des dents d’acier, à la différence de son ennemi dont les dents sont de carton ! La rapport de force n’y est même pas envisageable.


                                                    • ASINUS 1er février 2010 16:18

                                                      heu , je parlais tonnage , pour les dents en acier je ne doutes pas de la volonté chinoise,

                                                      mais outre que pour l instant la chine ne dispose pas de l equivalent « projection aerienne embarquée us » elle a un retard technologique « qu elle achete mais ni ne conceptualise
                                                      et fabrique encore je dis bien encore , stratégiquement la chine redecouvre l espace maritime et projette ces navires loin desormais » afrique" ce qui en soi n est guere nouveau elle la fait il y a des siecles , quand a la projection de troupes par voies maritimes
                                                      l’occident se targue de la descente de guillaume le conquerant voir de la grande armada
                                                      qui se comptaient en milliers d hommes quand l empire du milieu en envoyaient des dizaines de milliers sur les japons

                                                       


                                                    • Terran 1er février 2010 16:29

                                                      Merci Asinus pour ces précisions, et pour le plus historique, je suis friand d’histoire.


                                                    • Blackeagle 1er février 2010 15:26

                                                      Je pense que votre analyse est profondément erronnée.
                                                      Voire la crise comme la volonté des USA de précipiter la chine dans le gouffre est une absurdité.

                                                      Cela pour une raison essentielle, c’est que cette crise est la conséquence de la politique économique neo conservatrice lancée par le couple reagan tatcher dans les années 80.
                                                      Cette politique avait certe une composante internationale qui était d’entrainer l’URSS vers la ruine comme l’a bien remarqué l’auteur. Mais sa principale justification est plus profondément idéologique, c’est à dire pour les classes favorisées de fermer la parenthèse des politiques keynésiennes acceptées suite à la crise de 29 et la naissance de l’URSS pour éviter que le monde occidentale ne se révolte contre les détenteurs de richesse. Une fois l’URSS affaiblie (début des années 80) et la misère de la crise de 29 oubliée, les classes dirigeantes ont voulu revenir aux choses telles qu’elles l’étaient avant 29.
                                                      La crise n’est que la conséquence de la remise en place de ce système économique conservateur libéral qui induit de façon systémique l’émergence de crises économiques majeures par l’accentuation des disparités de revenu.


                                                      • Terran 1er février 2010 15:52

                                                        Une époque formidable de rouge et de vert !!

                                                         smiley smiley


                                                      • Terran 1er février 2010 16:31

                                                        @ Vilistia

                                                        Heu si, mais par ici ça a l’air de virer à l’orange !!!

                                                        Incroyable, qui l’eu crû !
                                                        Du n’importe quoi en somme...

                                                        Je sais pas dans quelle couleur me ranger.
                                                        Jaune ? smiley


                                                      • Manfred Manfred 1er février 2010 16:13

                                                        Je ne sais pas qui s’inquiète de quoi. Une vente d’arme ? Oui et alors ? Du business, rien de plus. Faut-il faire couler tant d’encre pour ce qui se passe tous les jours, sans que personne ne s’alerte de rien ?

                                                        Avez-vous vu les échanges de tirs dernièrement entre la Corée du Nord et la Corée du Sud ?
                                                        http://fr.wikinews.org/wiki/%C3%89changes_de_tirs_entre_la_Cor%C3%A9e_du_Nord_et_la_Cor%C3%A9e_du_Sud_en_mer_Jaune

                                                        Chine vs Taïwan via US ? Hors réalité...


                                                        • Tristan Valmour 1er février 2010 16:21

                                                          Article intéressant, qui pose de bonnes questions et formule des hypothèses crédibles… parmi tant d’autres. En effectuant des connexions entre les données, on peut effectivement aboutir à des scenarii plausibles. Sans pour autant affirmer que l’un d’entre eux reflète la vérité du futur.

                                                           

                                                          La Chine n’a effectivement rien à voir avec l’URSS, et le communisme affiché n’est pas de la même essence. La protection sociale est quasi-inexistante, mais la solidarité familiale élargie joue à plein. En fait, la France est d’un certain point de vue, plus communiste que la Chine. S’il y a 10-15 ans, de grandes fortunes pouvaient se monter, il en va autrement aujourd’hui. La classe supérieure et la frange supérieure de la classe moyenne cherchent à consommer des produits étrangers ; des marques. Point de salut hors les marques : inutile de vendre un bon vin discret, une merde connue aura plus de succès. En revanche, la classe moyenne n’a pas encore les moyens de consommer au sens où on l’entend. On ne peut donc pas dire qu’il y ait un boom de la consommation intérieure. Elle progresse certes, mais les stats que vous affichez ne détaillent pas la consommation par catégorie de population. Quant aux pourcentages, ils sont à manier avec précaution. 80% de 100 = 80 (je suis fort en maths !!!) mais 10% de 1000 = 99 (je vous l’avais dit !!!) : la Chine part de plus loin que les USA. Si la plupart des jouets sont fabriqués en Chine, on trouve assez peu de jouets en Chine !

                                                           

                                                          Les familles aisées chinoises envoient leurs enfants apprendre les langues (anglais et japonais d’abord) dans des pays étrangers. Non pas par snobisme, mais pour les affaires, pour comprendre les cultures étrangères. Je ne crois donc pas à un conflit entre les US et la Chine. En raison de l’horrible comportement des soldats japonais joué pendant la 2è guerre mondiale (plusieurs chinois m’ont dit que les soldats japonais kidnappaient des chinoises pour les violer , une cinquantaine de fois par jour) la jeunesse chinoise nourrit encore un fort ressentiment. Comme elle n’admet toujours pas ce qu’ont fait les européens (surtout anglais et français) sur leur sol. Elle le fera payer un jour, mais pas par la guerre.

                                                           

                                                          Pour le moment, la majorité des chinois nourrit encore un complexe d’infériorité par rapport aux européens, qui apparaissent à tort comme des experts. Mais le nombre d’européens à la recherche de l’eldorado chinois, et parmi eux de nombreux « paumés », fait prendre conscience aux chinois qu’ils n’ont rien à nous envier. Nous avons de la Chine la vision d’un immense atelier ? Eh bien, il va falloir changer.

                                                           

                                                          En effet, dans 5 à 7 ans environ vont débarquer en Europe des milliers d’ingénieurs, experts-comptables, médecins, etc. Le système scolaire urbain chinois est très performant dans le secondaire et dans certains secteurs du supérieur. Dans d’autres, c’est la cata, beaucoup de corruption. Il faudra donc attendre avant qu’ils puissent concurrencer l’Europe ou les US dans tous les domaines. A moins que les étudiants qui étudient à l’étranger soient vraiment très nombreux, ce qui semble être la voie suivie. Et puis, il y a le mystère singapourien.

                                                           

                                                          Au contraire de l’URSS qui était fermée, la Chine s’ouvre. Elle ne se lancera pas dans une surenchère militaire à court ou moyen terme. La Chine n’est pas présente militairement sur tout le globe, ça lui fait des économies. Mais on peut être sûr qu’elle défendra ses intérêts, comptant sur le nationalisme exacerbé de sa population. Les chinois sont très patients et planifient sur le long terme.

                                                           

                                                          Les occidentaux se nourrissent de dialectique platonicienne et de manichéisme, mais pas les chinois. Leur système de pensée est différent, je n’en ai saisi que les contours. Notre façon de raisonner ne peut pas comprendre la subtilité chinoise à moins d’habiter en Chine depuis l’enfance. Dans l’intimité, un chinois ne vous dira jamais « tu as tort », « non », etc. Il écoutera, acquiescera, prendra en compte ce que vous avez dit… mais fera comme il en a décidé. Un occidental cherchera souvent à s’opposer, il est plus impulsif. Si la philosophie est occidentale, la sagesse est orientale. Nous adorons argumenter, comme les arabes ou les africains. Je n’ai pas trouvé cette même propension chez les asiatiques.

                                                           

                                                          Les chinois auront une bombe à gérer : la bombe sociale. Il y a ici ou là des revendications qui émergent. Il ne faut pas croire que c’est une dictature où tout le monde se tait. La Chine aura donc pour défi de gérer cette bombe sociale (revendications à mieux vivre, ancienne politique de l’enfant quasi-unique, vieillissement de la population, absence de protection sociale…) avec pour problématique : en se transformant, la Chine saura-t-elle rester chinoise ? En tout cas, c’est un super pays avec des gens géniaux.

                                                           

                                                          Je ne crois pas non plus, de l’autre côté, qu’il faille railler la politique américaine, ni enterrer les US trop tôt. La liste de leurs cartes maîtresses est trop longue à énumérer. Leur supériorité technologique n’est pas un vain mot. Je le vois dans le secteur de l’Education supérieure et des neurosciences cognitives où l’Europe est à la ramasse. Rien que voir le labo pédagogique de la Harvard Graduate School of Education laisse rêveur. Même si les labos asiatiques progressent et que l’écart diminue, les US financent tellement de recherches différentes qu’ils conservent une avance confortable. Ca ne se rattrape pas comme ça ! Je ne m’avancerai pas sur les manipulations monétaires, je n’y connais rien.

                                                           

                                                          Pour finir, tout processus de décision s’élabore sur la raison, mais se déclenche par la passion. Il en va de même chez les gouvernants. Donc, tout est possible !

                                                           

                                                           


                                                          • Martin D 1er février 2010 16:23

                                                            sur dailymotion, tapez JOVANOVIC et ecoutez ce qu’il dit, même si c’est long, c’est de l’info qui ne passe pas au JT


                                                            • Daniel Roux Daniel Roux 1er février 2010 16:26

                                                              Il me semble qu’il ne faille pas chercher trop compliqué dans l’annonce de la vente d’arme.

                                                              « Le tigre de papier-dollars, miteux et pitoyable, n’est plus en mesure d’exiger quoi que ce soit du Dragon. »

                                                              A Pékin et à Copenhague, les dirigeants chinois ont clairement signifié à Obama qu’ils n’avaient plus l’intention de se laisser marcher sur les pieds par des US endettés jusqu’au cou. Les Chinois ne veulent pas que l’Iran soit détruit mais les américains laisse planer la menace.

                                                              Avec l’ASEAN , les Chinois ont clairement montré aux américains que dorénavant, ils étaient indésirables en Asie.

                                                              Se croyant Président d’un puissant empire et pris par surprise par la nouvelle ’« arrogance chinoise », Obama n’a trouver que ce message pathétique : On se fiche de Taïwan mais puisque vous ne voulez pas discuter avec moi, je vais vous casser les pieds et montrer au monde que vous n’êtes même pas capable de récupérer ce bout de terre.

                                                              « Ils nous vendront la corde pour les pendre » a prédit Deng Xiao Ping en parlant des occidentaux cupides et stupides. Voilà, on en est là.

                                                              Pour la guerre ? Vu leur laborieuse prestation irakienne et leur impuissance en Afghanistan, une attaque nucléaire américaine surprise et massive est assez peu probable dans la mesure où elle n’a pas eu lieu contre l’URSS. Le temps de la supériorité militaire comme celui de la supériorité économique est passé. Il y a 2 ans, je le craignais encore maintenant je suis rassuré. Je penche dorénavant pour une paix armée avec escarmouches verbales, jeux d’intimidation et guérilla-dominos-disputes meurtrières en Afrique.

                                                              Nos ennemis ne sont pas les Chinois mais les riches actionnaires des multinationales qui ont délocalisé nos emplois et provoqué la pauvreté des peuples européens et américains et donc l’effondrement de nos économie.


                                                              • Terran 1er février 2010 16:37

                                                                Milles merci Daniel.

                                                                Un excellent commentaire encore.
                                                                Sur ta conclusion j’y ajoute que nous devons multiplier nos relations commerciales avec la Chine ; à contrario avec ce que les escrolos fnumpsvertrouge veulent nous vendre.
                                                                Soutenons les économies productives. C’est bon pour l’homme.


                                                              • finael finael 1er février 2010 16:41

                                                                « Le Tigre et le Dragon » ?

                                                                Ca me rappelle quelque chose !


                                                              • zvalief 1er février 2010 17:57

                                                                @ kronfi,
                                                                vous dites « que la chine s’offre l’Afrique la belle affaire, l’Afrique vaut pas un clou au niveau mondial....et n’est d’aucun intérêt stratégique.... AUCUN ».
                                                                vous êtes vraiment très mal informé, la plus part des ressources stratégiques (autre que pétrole) se trouvent en afrique, à titre d’exemple 98% des réserves mondiales de chrome se trouvent au zimbabwe et en afrique du sud, cette dernière possède également 90% des réserves mondiales des métaux du « groupe platine » (platine, palladium, iridium), la zambie et la RD congo possède 50% des réserves mondiales de cobalt, de même les plus importantes réserves mondiales d’uranium, de manganèse ou encore de vanadium se trouvent en afrique.
                                                                et toutes ces ressources sont hautement plus stratégique que le pétrole.
                                                                je vous livre un petit article (certe un peu vieux) qui vous éclairera sur l’importance stratégique de l’afrique.
                                                                http://www.monde-diplomatique.fr/IMG/pdf/continent_convoite_.pdf


                                                              • franc 1er février 2010 18:58

                                                                Taiwan tombera comme un fruit mur comme l’ont été Hong-Kong et Macao ---------------------------les chinois sont patients et le temps travaille pour eux .

                                                                L’avance de la Chine est inexorable ,on ne voit pas comment et qui pourra la contrecarrer pour devenir la 1ère puissance mondiale avant la fin de ce siècle---------------------------le seul pays qui pourra la rivaliser en terme d’intelligence est la Russie mais ces deux pays sont alliés ---------------------l’alliance russo-chinoise est invincible .

                                                                La Chine vient de dépasser l’Europe en matière de conquête de l’espace ,il y a quelques années elle a envoyé son 1er homme dans l’espace et s’apprête à construire elle-même toute seule une station orbitale alors que les américains en sont incapables qui doivent se contenter de participer à la finance pour la construction de la station orbitale par les russes qui ont seuls la maitrise de la technologie ------------------------------------Et Obama vient de décider l’arrêt du programme d’envoyer les hommes sur la lune préconisé par l’Administration Bush .Je ne sais si c’est pour des raisons budgétaires avec des priorités différentes ,mais cela peut confirmer certaines rumeurs et plus que des rumeurs des contestations argumentées comme quoi les premiers pas de l’homme par l’américain Armstrong en 1968 n’a été qu’un bluff ,un leurre pour impresssionner le monde et particulièrement l’URSS de l’avance technologique spatiale de l’Amérique et de sa puissance dans la guerre idéologique menée contre le monde communiste.------------------Et même si ce leurre a parfaitement réussi et mené à la défaite de l’URSS ,ce n’est là qu’une victoire à court terme , éphémère et illusoire ,car le leurre ne produit jamais une puissance réelle et la vérité des choses se rétablit toujours de manière inéluctable ,on ne peut leurrer tout le temps,on peut tromper une fois ,deux fois mais peut-être pas trois fois car les gens demandent des choses concrètes --------------------------------------je parie que la Chine avec la Russie enverra des hommes sur la lune avant la fin de ce siècle avant les américains .

                                                                Et déjà que les anciens alliés si sûr de l’Amérique quittent celle-ci en catiminie pour se rapprocher de la nouvelle et future première puissance .Le Japon ne semble plus attiré par les USA qui ne font plus rêver et se rapproche de la Chine en y investissant énormément.Comme d’habitude le Japon se tourne toujours vers le camp des vainqueurs et des meilleurs ,hiers c’était les Etats-Unis ,aujourd’huis la Chine ;la Corée du Sud aussi semble prendre le même chemin,et tous les pays de l’Asie (ASEAN).Les pays de l’Amérique du Sud aussi .

                                                                Quant à l’Europe elle ferait mieux d’en faire autant au lieu de se cabrer dans la défense du capitalisme mondialiste anglo-saxon mortifère d’un occident sur le déclin en voie de déliquescence et de décadence . Et j’espère que pour la France en tout cas comme au temps du Général de Gaule qui n’hésitait pas à défier frontalement les Etats-Unis en reconnaissant la Chine communiste de Mao,le lien et l’amitié avec l’ empire du milieu riche de sagesse millénaire ne seront pas distendus mais au contraire renforcés.-------------------------Sinon l’Europe coulera avec l’Amérique .

                                                                car l’Europe comme l’Amérique a abandonné la voix de la raison et de la sagesse ,et là où la Raison trépasse c’est la décadence assurrée qui passe.

                                                                Et c’est l’empire du milieu ,la Chine éternelle ,qui porte aujourd’huis le flambeau de la Raison .


                                                                • Terran 1er février 2010 20:32

                                                                  La Chine et la Russie sont le futur soldat du monde, si ce n’est déjà fait.

                                                                  L’Iran développe le nucléaire civil quand même, malgré l’occident qui gratte à le porte et les pressions.

                                                                  URSS+CHINE tiennent le monde par les couilles.


                                                                • Terran 1er février 2010 23:25

                                                                  Merci de relever la coquille Vilistia, c’est une sacré différence, en effet.
                                                                  Et une sacré bourde de ma part smiley


                                                                • loco 1er février 2010 19:03

                                                                   Ce qui est inadmissible (voir incompréhensible) pour ce qu’on nomme « occident », c’est l’efficacité terrible d’un état fort. Résistance, voire retournement de la crise, instrumentalisation des gagneurs et nouveaux riches au lieu de les laisser rendre les politiques impuissants, tyrannie vis à vis des entreprises entrantes incapables de s’opposer au pillage de leur technologie, mise ne danger de la monnaie des US, de quoi faire rêver tous les « libéraux » ennemis de la règle et rois de la jungle au nom de « l’efficacité »...... Bien baisés sur ce coup là .. !


                                                                  • Terran 1er février 2010 22:42

                                                                    +1

                                                                    Si les américains achètent plus Chinois, alors ils vont plus acheter grand chose...
                                                                    Les américains sont biens content d’acheter Chinois, tellement content qu’ils leurs ont envoyé les usines et les machines pour leurs soulager la tâche et gagner du temps !!! smiley


                                                                  • Le péripate Le péripate 1er février 2010 20:43

                                                                    Ah, si le titre avait été : Reagan attaque la Chine, où, à la rigueur : Bush attaque la Chine. Mais Obama attaque la Chine. Bof..... C’est méritoire de s’exercer à l’anti-américanisme, mais ce n’est pas crédible une seconde. À moins qu’il ne soit con aussi.... On me dit qu’il est démocrate.... smiley

                                                                    La seule chose un peu consistante dans cet amas d’élucubrations est qu’un rééquilibrage est en cours.


                                                                    • Terran 1er février 2010 22:38

                                                                      +1

                                                                      L’article est bidon !
                                                                      Il aurait mieux fallu parler du rééquilibrage c’est certain, cela aurait été vraiment passionnant.
                                                                      Surtout que l’histoire s’accélère et nous approchons du dénouement.
                                                                      Obama va avoir une fin de mandat difficile, il sera inscrit au tableau noir des plus mauvais président de l’histoire des USA aux coté de Hoover. smiley


                                                                    • fonzibrain fonzibrain 1er février 2010 21:36

                                                                      les chinois ont accusé les usa d’etre derrière les émeute en iran, c’est chaud quand même



                                                                      une guerre mondiale nucléaire est programmée, soyez en sure, comme la premiere et la seconde, rien n’a été laissé au hasard

                                                                      • ChatquiChouine ChatquiChouine 1er février 2010 21:38

                                                                        Terran,

                                                                        Ne coulez pas la marine américaine aussi vite Terran.
                                                                        ils n’ ont pas hésité à couler le Koursk pour clairement montrer leur détermination à ne pas voir les chinois s’équiper de torpilles « schkval »...
                                                                        De plus, ils ont des sous-marins parfaitement indétectables ce qui reste la menace ultime pour quiconque veut se frotter à eux.
                                                                        Pas de tireur identifié, pas d’accusation possible...et les chinois, aussi bien armé soit-ils, réfléchiront à 2 fois avant de les défier.


                                                                        • Terran 1er février 2010 22:32

                                                                          Heu, j’ai plutôt tendance à croire que c’est l’inverse, que wall street va réfléchir à deux fois en voyant la détermination Eurasiatique à pas se laisser compter mirettes.
                                                                          Sont capables de faire tomber la pluie les Chinois, alors, ils ont eux aussi quelques tours dans leur sac, et surement plus tordus et efficaces.
                                                                          La Chine n’est de toute façons pas ennemi aux USA, suivez donc ce que fait Larouche aux USA en ce moment. Le peuple américain n’a absolument pas envie d’une guerre contre ses amis, car Chine et USA sont amis, même si ça plais pas à tout le monde, c’est un état de fait.
                                                                          Et nous sommes aussi amis avec la Chine.
                                                                          En outre ouvrez les yeux, la Chine se lance dans la conquête de l’espace quand les USA commencent à abandonner c’est un signe des temps.
                                                                          Et les Chinois surenchérissent en lançant la production d’énergie nucléaire, quand les USA abandonnent et nous avec.
                                                                           
                                                                          Tout montre qu’il ne peut pas y avoir de guerre entre ces deux pays.
                                                                          Même l’Iran est devenu intouchable car la Chine a eu l’audacieuse idée d’acheter par contrat sur long terme le pétrole de l’Iran, une grosse partie des réserve de l’Iran, il me semble 30% de mémoire.
                                                                          L’article va vraiment à contre sens de la réalité.


                                                                        • ChatquiChouine ChatquiChouine 1er février 2010 23:14

                                                                          Mon commentaire était en réponse à celui que vous avez placé plus haut à savoir :

                                                                          « Sauf que la flotte Chinoise aura des dents d’acier, à la différence de son ennemi dont les dents sont de carton ! La rapport de force n’y est même pas envisageable »

                                                                          j’ai raté le positionnement de ma réponse, mon propos n’a pas de cohérence là ou il est placé.


                                                                        • Terran 1er février 2010 22:21

                                                                          tatatata !!!!! Tambour et trompettes IOI & — <
                                                                          Après Tony Blair
                                                                          Après Timothy Geithner

                                                                          C’est au tour de devinez qui de passer à la moulinette ?  smiley
                                                                          (Celui qui gagne aura droit à...t’as une idée du lot Vilistia ?)


                                                                          • HELIOS HELIOS 1er février 2010 22:58

                                                                            Désolé, j’arrive un peu tard...

                                                                            je pense que vous pechez en vous laissant aller a quelques raccourcis et quelques amalgame...

                                                                            Actuellement, et malgrés d’incontestables progres, la chine est tres loin de pouvoir
                                                                            jouer un role economique et financier préponderant contre les Etats unis.
                                                                            Pourquoi ? tout simplement que lorsqu’on veut faire des comparaisons, il faut utiliser le même referentiel.

                                                                            Dire donc que la chine a un pib en croissance de 8,7 est une mesure inconsistante et
                                                                            ne prejuge en rien de la puissance economique.
                                                                            Une entité d’1,5 milliards de personnes repartis sur des territoires non homogenes avec des disparités
                                                                            economiques aussi profondent ne peuvent servir que de « force brutale » dans des affrontements direct. Or, il est pas du tout pensable que
                                                                            les americains soit aussi tarés pour accepter un tel affrontement, sauf a avoir des visées cachées ou des certitudes dont les sources sont
                                                                            certaines mais pas evidentes du tout.

                                                                            Quels que soit la force des chinois, les divisions que l’ethnie Han entretiennent pour regner sur un si grand pays,
                                                                            se retourneront contre eux le jour cela sera jugé nécessaire, en cas de conflit froid, ou chaud.
                                                                            Imaginez les ouighours un peu manipulés par les turcs, les thibetains par d’autres europeens les regions voisines des corées, justement par les corées etc....

                                                                            Donc si les americains ont décidé de vendre leur quincaillerie a Tawain, ils en ont parfaitement mesuré les quantités et les qualités, mais aussi les consequenses psychologiques.
                                                                            Dans ce jeux de Go mondialisés, les chinois ne sont pas meilleurs (mais pas plus mauvais) et savent tres bien, eux aussi, jusqu’ou ils ne pourrons pas aller.
                                                                            Les américains ont une grande nation qui a l’inverse de nous a mis en place un systeme administratif terriblement efficace et les dernieres bavures
                                                                            (dont celles du FBI et de la CIA a propos des terroristes) nous montrent qu’il peut y avoir des defaillances, mais que le systeme est en place et fonctionnel. Nous, européens, nous ne l’avons même pas encore envisagé, ce systeme.
                                                                            Faisons leur confiance pour avoir au sein de leurs institutions, des gens qui analysent en permanence toutes les eventualités et qui agissent pour atteindre les objectifs qu’ils se fixent.


                                                                            A propos du dollars, je pense que vous plaisantez quand vous croyez que les masses de dollars que detiennent les chinois sous formes de bons du tresors sont des armes economiques contre les USA.
                                                                            Vous devez savoir, justement que ces sommes considerables n’ont de valeurs que tant qu’elles ne menacent pas les equilibres en places. Les injecter sur le marché ne genera guere les americains mais fera perdre la valeur a ces stocks.
                                                                            En fait, c’est comme une arme a un seul coup. Le jour où ils s’en servent, autrement que comme une simple menace, ils ont perdu. Et les americains rentreront alors dans une econoemie « de guerre »,
                                                                            pour passer l’eventuelle crise, et alors là, les armes de taiwan seront comme des graines semées et qui donneront leurs fruits.
                                                                            Ne revez pas, l’amerique, si elle traverse des difficultés structurelles, ce’st bien parcque rien ne la menace objectivement. Au cas où, une menace réelle montrerait le bout de son nez, je peux deja vous predire
                                                                            une forme d’union nationale autour de valeurs economiques fortes que les banques, les organismes economiques, les organismes supranationaux se retrouverons laissant sans support tout ceux qui ne jouent plus le jeu.

                                                                            Bonne reflexion...


                                                                             


                                                                            • Terran 1er février 2010 23:35

                                                                              Ton commentaire est sans doute le mieux pesé de tous Helios.

                                                                              J’ajoute que en effet wall street et la city en créant hitler, ont chié dans leurs frocs, la menace se retourna contre le maître, ils ont été bien content d’aller pleurnicher à la porte des USA. Et là on voit le vrai visage de ce pays.
                                                                              En quelques années ils ont été capable de construire une armée puissante qui a repoussé le nazisme pour libérer les peuples.


                                                                            • Terran 2 février 2010 03:01

                                                                              Un commentaire bien pesé qui mérite des réponses pesées au labo de Villistia.
                                                                              Bel effort sur la fin !

                                                                              «  »« Et le Monde ira mieux quand les USA ( j’allais dire l’ile mondiale ) deviendront une puissance régionale. »«  »

                                                                              Et cette conclusion inéluctable.
                                                                              Que les états frappent leurs monnaies.
                                                                              Que les peuples n’aient pas peur.
                                                                              Rien de grave ne peut arriver.
                                                                              Les monnaies des pays n’ont jamais été une entrave au commerce.
                                                                              Elles permettent a chaque pays d’avoir sa souveraineté.
                                                                              De jouer la véritable concurrence, celle qui tire l’homme toujours plus loin.
                                                                              Le libre marché, oui, mais juste avec les banques commerciales, et avec des règles communes. Au fond, jouer sur des taxes de douane, ou faire varier la valeur de sa monnaie...
                                                                              Cela change quoi ?

                                                                              Actuellement, nous sommes pris entre milles feux.
                                                                              La monnaie qui ne nous appartient pas mais qui fluctue.
                                                                              Les taxes de douanes.
                                                                              Les frais de port, donc d’énergie, donc de pétrole, donc vers encore les mêmes...
                                                                              Taxe sur les règlements, encore vers les mêmes...
                                                                              Taxes, taxes, taxes taxes.
                                                                              Mensonges sur la finance
                                                                              Mensonges sur le climat
                                                                              Mensonges partout dans les massmédias

                                                                              Que de temps perdu !
                                                                              Les produits n’ont plus la valeur marchande qu’on doit leurs attribuer.
                                                                              La compétition n’a aucun sens dans ces conditions.
                                                                              Le monde occidental travaille pour engraisser wall street et la city.
                                                                              Dingue ! Et partout ou ils sont, ils sèment la merde pour opposer les populations et maintenir en place cette forme de domination qu’ils savent se transmettre de générations en générations jouant sur la crédulité des gens et sur les peurs. Attisant les pires sentiments humains, écrasant les meilleurs.
                                                                               
                                                                              Le jour ou j’ai appris la naissance d’une alliance entre la Russie et la Chine, une lueur d’espoir est apparue.
                                                                              Cette nouvelle superpuissance relance tous les espoirs de la Terre, le rêve Africain sera.
                                                                              Et j’ai la chance de vivre ça ! smiley
                                                                              Nous pourrions prendre ce train en route.
                                                                              Il suffit de le vouloir. smiley
                                                                               


                                                                            • gimo 2 février 2010 00:15

                                                                              peite nouvelle a lire

                                                                               

                                                                              FSB rapports circulant au Kremlin aujourd’hui sont indiquant que le commandant de la position suisse de police de la sécurité au Forum économique mondial de Suisse, Markus Reinhardt
                                                                              , A été « Suicidaire » après sa découverte que le sommet de Davos a été la planification de la « Chute finale » du système bancaire mondial en préparation de la guerre totale.

                                                                              Markus Reinhardt, 61 ans, avait dirigé les forces de police dans le canton suisse des Grisons et protégé le sommet de Davos depuis 1984, avant sa mort, le mardi.




                                                                              http://www.whatdoesitmean.com/index1328.htm


                                                                              • John Lloyds John Lloyds 2 février 2010 00:25

                                                                                Merci pour le lien, à prendre avec des pincettes toutefois, l’article étant de Sorcha Faal

                                                                                Le chef de la sécurité qui se suicide par desespoir ... Hum !? ça sent plutôt le règlement de compte, ou l’expédition contre Bérégovoy, cette affaire, mais bon, il ne faut négliger aucune information, à suivre tout de même.


                                                                              • Triodus Triodus 2 février 2010 15:23

                                                                                Bonjour John,

                                                                                ..c’est qui c’est illuminé qui clignote ?


                                                                              • Triodus Triodus 2 février 2010 15:24

                                                                                Pardon :  cet illuminé


                                                                              • John Lloyds John Lloyds 2 février 2010 00:16

                                                                                Je repasse vite fait pour vous laisser ça , la nouvelle doctrine russe va être adoptée :

                                                                                "Elaborée sur demande du président et chef suprême des armées russe Dmitri Medvedev, la nouvelle doctrine militaire stipule notamment que la Russie est en droit de effectuer des frappes nucléaires préventives et tient compte de nouveaux risques, dont la lutte pour les ressources énergétiques, l’élargissement de l’OTAN, la prolifération des armes de destruction massive, dont nucléaires, et le terrorisme international« 

                                                                                Méditez bien ça :  »frappes nucléaires préventives«  et  »dont la lutte pour les ressources énergétiques"

                                                                                Militairement, les russes et la Chine ensemble restent des nains à côté des US, sur le plan des rapports de force conventionnelles et des rapports budgetaires. Si guerre il y a, elle sera nécessairement nucléaire, et si elle doit être préventive, personne ne la verra venir.


                                                                                • Terran 2 février 2010 03:07

                                                                                  Oui, c’est pas la première fois que la Russie recadre Obama.
                                                                                  Il a été recadré direct à sa prise de pouvoir le joujou de wall street.

                                                                                  Vous ne voudriez quand même pas qu’ils prennent des pincettes ?
                                                                                  Même l’Iran se permet d’y jouer !!!
                                                                                  Et alors si on écoute Chavez, qui lui a dit d’«  »« aller se laver le cul !!!! »«  »

                                                                                   smiley

                                                                                  Un vieux rituel quoi, chacun marque son territoire, c’est une façons de dire, touches pas à nos réserves, et une façons de mettre un pied en Alaska.


                                                                                • Terran 2 février 2010 03:13

                                                                                  Ho pi j’ai oublié ça John

                                                                                  La lutte pour les ressources énergétiques, c’est important de voir ce qui se cache derrière.

                                                                                  Faut bien se rappeler que l’occident essai de faire croire a un changement de climat, une peur au CO2. CO2 du pétrole, restrictions, etc...

                                                                                  C’est pour bien faire comprendre que, « Hé les gars, on y croit pas a vos conneries, et venez pas nous faire chier avec ça, on a pas de temps à perdre »
                                                                                  Un truc dans le genre quoi, tu vois. C’est la moindre des choses si ils veulent faire ce qu’ils veulent de leurs ressources.


                                                                                • gimo 2 février 2010 01:22

                                                                                  une ptite patate


                                                                                  Russie analystes militaires signalent aujourd’hui que le Président Poutine a donné l’ordre au ministère russe de l’Intérieur à « envoyer immédiatement" Spetsnaz (forces spéciales) des troupes en Iran à protéger les « vital », les actifs russes, y compris la centrale nucléaire de Bouchehr.

                                                                                  Ces rapports précisent que cet ordre du président Poutine au ministère de l’Intérieur comprend la phrase, « contre toute et toutes les forces hostiles », et que les analystes l’État est une menace directe pour les États-Unis et les forces israéliennes massant actuellement pour leur attaque planifiée et l’invasion de l’Iran.


                                                                                  • Terran 2 février 2010 03:19

                                                                                    Rien de plus normal quoi !
                                                                                    Et Israel va remballer les gaules.

                                                                                    C’est ben bernanke qui va passer à la moulinette au fait smiley smiley

                                                                                    Et ça, ben ça va tout changer !


                                                                                  • georges 2 février 2010 01:52

                                                                                    purée j espere qu il va y avoir une guerre , des morts massives , un truc moche ..car qu est ce qu on se fait chier depuis le 11 septembre ..
                                                                                     
                                                                                    le Tsunami ou Haiti filaient une legere erection mais ca commence a etre lassant toute cette misere , on veut du spectaculaire , des intrigues de pouvoir , et en direct live si possible !

                                                                                    dire qu il y a tout cet armement , ces tanks, ces sous marins , ces avions, ces missiles et qui servent jamais sniff , mince alors pour le prix qu on les paye !!


                                                                                    • Terran 2 février 2010 03:39

                                                                                      Georges, lorsque vous vous étiez petit, il y a eu le feu a votre berceau et votre mère l’a éteint à coup de pelle ou bien ???


                                                                                    • georges 2 février 2010 14:57

                                                                                      ya un peu de ca


                                                                                    • manusan 2 février 2010 04:53

                                                                                      On avait l’habitude de voir la Chine rentrer dans des confrontations frontales à 1 contre 1, mais voila que les anglais du MI5 s’en mêlent.

                                                                                      http://www.neteco.com/323018-mi5-chine-espionner-societes-britanniques.html

                                                                                      Voilà ce qui manque à ce pays : des alliés.


                                                                                      • frédéric lyon 2 février 2010 08:22

                                                                                        La Chine est un allié stratégique de l’Occident.


                                                                                        C’est pourquoi il faut encourager son développement économique, en laissant l’industrie chinoise exporter ses produits sur nos marchés. 

                                                                                        Et il faut l’inviter à participer aux investissements massifs que réclamera la mise en exploitation des richesses de l’Arctique. Donnons-lui un rôle d’observateur à la Conférence des Etats limitrophes du Cercle Arctique (Etats-Unis, Canada, Danemark, Norvège, Russie), comme elle le demande. 

                                                                                        La Communauté Européenne a déjà obtenu un siège d’observateur, en qualité de consommateur potentiel majeur du pétrole et du gaz du Cercle Polaire, et il est clair que la Chine sera également un gros consommateur dans le futur.

                                                                                        D’ailleurs, les Canadiens ont déjà invité les compagnies pétrolières Chinoises à participer au développement des champs de sables bitumineux de l’Alberta et du Grand Nord Canadien.

                                                                                        Pour ce qui concerne Taïwan, il faut s’en tenir à nos positions : Taïwan fait partie de la Chine, mais le retour de Taïwan dans le giron chinois devra se faire pacifiquement, lorsque la libéralisation politique du régime chinois aura suffisamment progressé. 

                                                                                        Les Chinois comprennent parfaitement bien cette position, ils ont déjà récupéré Hong Kong de façon toute pacifique, mais il faut écarter toute tentation de recourir à la force en s’assurant que les forces armées Taïwanaises disposent d’un arsenal suffisant pour faire payer très cher toutes velléités militaires chinoises.

                                                                                        A noter que la Chine procède actuellement à une répression féroce et implacable de la rébellion musulmane Ouighoure au Xinjiang. 

                                                                                        Dans le silence général, qui ne dit mot consent.

                                                                                        Les Chinois ont une longue histoire de répression des minorités musulmanes. Ils avaient déjà écrasé dans des flots de sang la « révolte des Panthay » au Yunnan (1856-1873), un million de morts, ainsi que la « révolte des Dungan » au Shaanxi (1862-1877), deux à trois millions de morts sans compter l’émigration massive de la population musulmane du Shaanxi vers l’Asie Centrale Russe.

                                                                                        Il est assez probable que les Ouighours musulmans seront à terme chassés vers le Kirghizistan.  

                                                                                        • Charles Martel Charles Martel 2 février 2010 08:30

                                                                                          cool la troisième va bientôt avoir lieu. On sera sommé de choisir un camp ou on peut juste regarder ?

                                                                                          sinon moi je croyais que c’était l’iran la prochaine... mal à suivre.


                                                                                          • gimo 2 février 2010 08:37

                                                                                             

                                                                                            Terran

                                                                                            un petit truc alire sur les énergies ... !!pas mal !!

                                                                                            la fusion froide, les systèmes à la minato, ou l’énergie libre à la Tesla.



                                                                                            Stocker de l’énergie en se servant du soleil, c’est super, quand on pense à toutes ces technologies possible, cela donne le tournis, en même temps pourquoi chercher midi à 14 heures, quand il ex




                                                                                            Les chercheurs partent d’un constat : l’énergie solaire qui irradie la Terre est quasi infinie et permettrait de satisfaire tous les besoins de l’humanité, à condition de savoir la capter efficacement et la stocker sous une forme chimique facilement transportable. Pour la capter, les ingénieurs imaginent de grandes centrales solaires où l’on suit les rayons du soleil pour les reconcentrer sur une tour pour atteindre de très hautes températures (+1000 degrés C) et craquer les molécules d’eau dont on pourra extraire de l’hydrogène et de l’oxygène. Cette thermo-électrolyse se fait en deux étapes pour éviter la formation du couple hydrogène-oxygène, hautement explosif. Concrètement, dans la première chambre du réacteur (voir schéma) où se concentre le rayonnement solaire, de l’oxyde de zinc est réduit en zinc et en oxygène sous l’effet de la chaleur ; puis, dans la seconde chambre, le zinc réagit avec l’eau, libérant de l’oxyde de zinc et de l’hydrogène. La boucle est bouclée : le réacteur dopé par le soleil opère la transmutation des éléments.




                                                                                            Le procédé, qui a été validé récemment par un prototype au PSI mis au point par l’équipe du professeur Aldo Steinfeld, permet de valoriser une autre ressource abondante dont l’humanité aimerait se débarrasser sans mettre en danger le climat : le CO2. Avec le même réacteur, il est possible de transformer le CO2 en monoxyde de carbone (CO), composé chimique qui, combiné avec de l’hydrogène, permet de produire un gaz de synthèse (syngas) hautement énergétique. A la seule différence près que l’on injecte du CO2 dans la seconde chambre du réacteur, à la place de l’eau. Une expérience pilote concluante vient d’être réalisée par les chercheurs du Sandia National Laboratories dans les entrailles d’un réacteur installé dans la Vallée de la Mort, à la frontière de la Californie et du Nevada. Cette expérience ouvre une voie prometteuse : le CO2 émis par les grandes centrales au charbon et au gaz pourrait être ainsi recyclé plusieurs fois en carburant solaire utilisable pour les voitures, en attendant l’arrivée de la filière hydrogène. Pour Aldo Steinfeld, de telles installations permettraient de réduire fortement les émissions de CO2 dans l’atmosphère et pourraient s’avérer nettement moins coûteuses que la séquestration du CO2 que l’on envisage de piéger dans les centrales pour le stocker à terme dans des couches terrestres imperméables.


                                                                                            Stocker de l’énergie en se servant du soleil, c’est super, quand on pense à toutes ces technologies possible, cela donne le tournis, en même temps pourquoi chercher midi à 14 heures, quand il existe la fusion froide, les systèmes à la minato, ou l’énergie libre à la Tesla.
                                                                                            Bref, il vaut mieux produire de l’énergie grâce au soleil plutôt qu’avec du pétrole, du gaz, du nucléaire, ou même hydroélectrique, ça détruit les fleuves les barrages…



                                                                                            • Terran 2 février 2010 10:54

                                                                                              Pas assez dense !


                                                                                            • Terran 2 février 2010 15:55

                                                                                              Sur, c’est un bon moyen d’optimiser le rendement de l’énergie émise par le soleil en plus...
                                                                                              Prendre 400 w/m² pour en restituer 40 en électricité !!!
                                                                                              Belle prouesse !


                                                                                            • plancherDesVaches 2 février 2010 13:20

                                                                                              +1

                                                                                              Et le malaise grandissant dans la classe politique américaine n’est qu’une conséquence d’avoir voulu contrôler la planête.

                                                                                              Encore une info : un journal américain publiait un sondage dans lequel 60% des américains désignait maintenant la Chine comme première puissance économique.
                                                                                              Soit, la propagande a bien fonctionné : le peuple américain est quasiment mûr pour partir en guerre.
                                                                                              (ce qui doit arranger wall street qui craignait une révolte...)


                                                                                            • Terran 2 février 2010 15:45

                                                                                              L’implosion me semble le plus cohérent.

                                                                                              http://www.ledevoir.com/economie/actualites-economiques/281668/obama-reaffirme-son-soutien-a-ben-bernanke

                                                                                              ********************
                                                                                              Obama réaffirme son soutien à Ben Bernanke

                                                                                              La reconduction du mandat du président de la Fed est menacée de rejet au Sénat
                                                                                              Photo : Agence Reuters Jason Reed
                                                                                              Même si beaucoup d’économistes apprécient son action à la tête de la Fed, Ben Bernanke, 56 ans, fait l’objet d’attaques virulentes de la part d’un bon nombre d’élus du Congrès, et ce, des deux partis.
                                                                                              Washington — La reconduction par le Sénat de Ben Bernanke à la tête de la banque centrale américaine (Fed) s’avère plus compliquée que prévu malgré le soutien, réaffirmé hier, du président Barack Obama à ce spécialiste des crises financières.

                                                                                              L’incertitude était totale pour savoir si M. Bernanke, nommé sous le président George W. Bush et dont le mandat de quatre ans s’achève le 31 janvier, allait garder son siège, à un moment où l’économie américaine apparaît mal remise de la pire crise qu’elle ait traversée depuis les années 1930.

                                                                                              Devant la perspective d’un éventuel rejet de M. Bernanke par le Sénat, qui constituerait un grave revers pour M. Obama, la Maison-Blanche a réagi hier. « Le président a pleinement confiance dans ce que le président Bernanke a fait pour empêcher notre économie de sombrer » depuis le début de la crise économique et financière en 2007, a expliqué un porte-parole, Bill Burton, à bord de l’avion présidentiel Air Force One. « Le président [...] est persuadé que [sa nomination] sera confirmée » par le Sénat, a ajouté M. Burton dans l’avion emmenant M. Obama dans l’Ohio, dans le nord des États-Unis.

                                                                                              Mais au Capitole, la situation était confuse. Un conseiller démocrate s’exprimant sous le couvert de l’anonymat a indiqué qu’il n’était pas certain que M. Bernanke obtienne les 60 voix sur 100 nécessaires à sa reconduction. Les leaders de la majorité démocrate qui devaient soumettre la question au vote des sénateurs cette semaine ont repoussé le scrutin et évaluent l’ampleur de l’opposition à

                                                                                              M. Bernanke, selon ce conseiller. « En ce moment, nous sommes dans une position d’attente », a dit une autre source démocrate sous le couvert de l’anonymat.

                                                                                              Hier, l’opposition à M. Bernanke s’est librement exprimée au sein de la majorité démocrate. « Sous Ben Bernanke, la Réserve fédérale a laissé faire des activités financières scandaleusement irresponsables qui ont mené à la pire crise financière depuis la crise de 1929 », a estimé le sénateur Russ Feingold, en annonçant qu’il ne donnerait pas sa voix à M. Bernanke.

                                                                                              Peu après, c’est sa collègue Barbara Boxer qui a annoncé qu’il était « temps de changer ». « Notre prochain président de la Fed doit représenter une rupture nette avec les politiques du passé », a-t-elle écrit dans un communiqué publié après les déclarations de la Maison-Blanche.

                                                                                              « Environ 10 ou 15 démocrates ont indiqué à leurs collègues qu’ils s’opposaient à la nomination, et d’autres ont indiqué qu’ils doivent encore y réfléchir », a déclaré un conseiller d’un sénateur opposé à la reconduction de M. Bernanke.

                                                                                              Le sénateur indépendant de gauche, Bernie Sanders, qui vote habituellement avec les démocrates, avait lancé dès l’automne la charge contre la reconduction de M. Bernanke, que le président Obama avait demandée le 25 août.

                                                                                              La commission bancaire du Sénat américain avait approuvé cette décision en décembre. Mais déjà un sénateur démocrate, Jeff Merkley, avait voté contre. La confirmation de

                                                                                              M. Bernanke doit être maintenant soumise à l’ensemble du Sénat. Interrogé par les journalistes hier, M. Burton s’est refusé à lancer des hypothèses sur le nom d’un nouveau candidat. De son côté, la chaîne de télévision CNBC a affirmé hier, sans citer de sources, que le nom du vice-président de la Fed, Donald Kohn, était envisagé.


                                                                                              L’homme de l’année

                                                                                              Universitaire réputé et spécialiste de la crise des années 1930, M. Bernanke a récemment été sacré homme de l’année 2009 par le magazine Time.

                                                                                              Mais si beaucoup d’économistes apprécient son action à la tête de la Fed, M. Bernanke, 56 ans, fait l’objet d’attaques virulentes de la part d’un bon nombre d’élus du Congrès des deux bords. Ses détracteurs lui reprochent tout à la fois de n’avoir rien vu venir de la crise et d’avoir tardé à y répondre, d’avoir trahi les principes de l’économie de marché en volant au secours des banques ou de l’assureur AIG, ou encore de dépenser sans compter l’argent des contribuables.

                                                                                              La population, elle, lui reproche volontiers d’avoir sauvé les banquiers plutôt que les emplois, et ce, au moment où les banques américaines viennent d’accorder des milliards de dollars en primes à leurs employés.


                                                                                            • Arafel Arafel 2 février 2010 19:45


                                                                                              • Arafel Arafel 2 février 2010 19:50

                                                                                                Pour la suite de 1958 à 2006 : voir Wikipédia


                                                                                                • jmcn 7 février 2010 07:02

                                                                                                  L’idée de faire s’effondrer le dollar en mettant sur le marché une partie des réserves n’a de sens que pour quelqu’un qui réfléchit en se demandant comment faire mal aux américains.

                                                                                                  En l’espèce ce serait scier la branche sur laquelle les chinois sont assis. Le plus malin est d’acheter des entreprises américaines avec ces dollars en les réinjectant dans le système américain. Au moins ils servent à autre chose qu’à seulement descendre le dollar.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès