• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > International > Obama va-t-il déclarer une guerre ouverte contre Assad ?

Obama va-t-il déclarer une guerre ouverte contre Assad ?

Telesurtv.net, site vénézuélien d’information, nous apprend que John Kerry prend au sérieux la pétition de 50 hauts fonctionnaires étasuniens qui demandent d’attaquer directement le gouvernement syrien. Ces derniers considèrent que la prise de contrôle de l’État syrien faciliterait la lutte contre le terrorisme.

« Les fonctionnaires diplomatiques, lesquels, selon RT, sont responsables de la politique extérieure de Washington, argumentent dans leur mémorandum interne qu’un changement de gouvernement par la voie de l’action militaire serait l’unique manière de vaincre le groupe islamique autoproclamé État islamique o Daesh.  » (Traduction de l’auteur)

Cette déclaration prend un sens tout particulier dans le contexte de la présence militaire et légitime de la Russie, de l’Iran et d’autres alliés en appui au gouvernement syrien dans sa lutte contre le terrorisme et ceux qui le rendent possible. S’agit-il d’une reconnaissance par Washington d’un échec de sa politique de lutte contre l’État islamique ou une façon d’obliger les alliés de la Syrie dans la lutte contre le terrorisme à se positionner par rapport à une guerre contre les États-Unis ? Jusqu’à maintenant, la Russie a justifié sa présence en Syrie par la lutte contre le terrorisme en appui aux efforts du gouvernement de Bachar El Assad d’en finir avec cette plaie. La Russie a toujours maintenu cette version sans jamais affirmer que c’était également pour défendre le président Bachar El Assad et son régime. Elle a toutefois reconnu et affirmé à plusieurs reprises que la Syrie était un État de droit et qu’il appartenait au peuple de décider de ses représentants et de son régime politique, 

Si l’hypothèse se confirme d’une déclaration de guerre ouverte contre le gouvernement syrien, la Russie devra, cette fois, se positionner clairement par rapport à son appui à l’État syrien et par rapport à l’acte de guerres des États-Unis contre le gouvernement syrien. De toute évidence, l’initiative de Washington, si elle se réalisait, serait perçue par le droit international comme un acte terroriste d’un État contre un gouvernement légitime et reconnu par les Nations Unies. Sous cet angle, la Russie pourrait tout simplement maintenir sa position actuelle de lutte contre le terrorisme dont, cette fois, feraient ouvertement partie les États-Unis en se comportant comme un État terroriste à l’endroit de la Syrie. 

Comme on peut s’en rendre compte, les évènements se succèdent rapidement et les principaux acteurs n’auront d’autres choix que de se positionner clairement et sans ambiguïté. Il appartient toujours au peuple syrien de décider de son avenir par les voies démocratiques et constitutionnelles. Ceux qui s’en prennent par la force et la violence contre des États légitimes et démocratiques ne peuvent être que des terroristes, qu'ils soient d’État ou autres.

Il est tout de même curieux que Washington évoque la lutte contre le terrorisme en se transformant lui-même en État terroriste pour s'emparer de la Syrie.

Une histoire à suivre 

 

Oscar Fortin

Le 17 juin 2016 

 

Moyenne des avis sur cet article :  4.42/5   (33 votes)




Réagissez à l'article

94 réactions à cet article    


  • zygzornifle zygzornifle 18 juin 2016 09:52

    et le brave toutou Hollande enverra ses militaires au casse pipe en 1er ligne....


    • Alren Alren 18 juin 2016 12:30

      @zygzornifle

      La guerre qui est envisagée serait d’abord aérienne.

      Elle opposerait les avions US aux avions russes et aux missiles sol-air russes.

      Il y aurait forcément des pertes de matériel et sans doute de pilotes des deux côtés. Rien à voir avec l’attaque de combattants au sol du tiers-monde d’où l’on rentre toujours intact.

      Pas sûr que Hollande, tout « young leader » au service du grand capital US qu’il est, pourrait se permettre de perdre de coûteux Rafales et encore moins des pilotes qui ne se sentiraient pas prêts à sacrifier leur vie dans ce conflit en terre étrangère de deux rivaux étrangers.

      Par ailleurs, la réaction d’hostilité à la participation de la France serait gigantesque ...


    • Jeekes Jeekes 18 juin 2016 12:47

      @Alren
       

      Juste deux choses :

      - zygornifle parle de militaires, il ne parle pas forcément de combattants au sol,

      - les coûteux rafales, y’a en pas tant que ça qui soient en état opérationnels (quand aux pilotes, ben ça reste de bidasses, par définition obéissants aux ordres. Non ?) 

      En conséquence, il me semble que vous ayez plutôt raison tous les deux... 

    • JBL1960 JBL1960 18 juin 2016 17:11

      @zygzornifle Il le devancera même, pressé qu’il est de démontrer à ses maîtres, combien il est capable de tout. J’avais fait une analyse après sa tentative d’y aller tout seul en 2013, suite à l’attaque chimique de La Ghouta imputée immédiatement à Assad, tenez c’est là https://jbl1960blog.wordpress.com/2016/01/04/bis-repetita/ Ce qui est certain, c’est que Oblabla n’est pas encore parti et si les psychopathes aux manettes décident de le maintenir au pouvoir pour maitriser leur Agenda...
      Il faut noter la criminalisation en outre de toute personne, ou sté, ou état qui appellent au Boycott d’Israël que Glenn Greenwald (via Le Saker Francophone) vient de mettre à jour =
      https://jbl1960blog.wordpress.com/2016/06/18/le-boycott-interdit/ et qui est l’autre fer de lance et d’Oblabla et de la limace de FH


    • Layly Victor Layly Victor 18 juin 2016 19:04

      @zygzornifle
      C’est déjà fait. La France vient d’entamer en catimini la construction d’une base en territoire syrien, dans la région de Kobané, en violation totale du droit international. C’est une déclaration de guerre.

      En effet, seule la présence des militaires russes à la demande du gouvernement syrien est légitime.
      Voir sur ce site l’interview de Bassam Tahan.
      C’est une course contre la montre pour la conquête de Raqqa. En effet, si l’armée syrienne et les Russes délivrent Raqqa les premiers, ils sera très difficile de les bombarder au nom de la « lutte contre Daesh ».
      En revanche, si ce sont les Kurdes, aidés par des détachements français et US qui délivrent Raqqa, la situation sera mûre pour la création d’un état Kurde et la partition définitive de la Syrie, conformément à la demande d’Israël. Le grand malade Hollande, cornaqué par les agents Fabius et BHL, agit dans ce sens.

      Connaissant Israël, cet état voyou ne peut accepter que sa stratégie échoue. Donc, je suis persuadé que, si les Syriens et Russes sont en position de délivrer Raqqa les premiers, les US-Israélo-saoudiens et hollando-occidentaux n’hésiteront pas à engager une guerre totale. D’après Bassam Tahan, nos chefs du reich allemand seraient aussi sur place, « pour aider ».

      Si la France était une démocratie, comme se plaisent à le rêver les naïfs, Hollande passerait devant une cour martiale pour haute trahison.

    • zygzornifle zygzornifle 18 juin 2016 19:12

      @Alren


       si Sarkozy reprend les rennes du pays il pourra faire armer son SarkOne ...


    • doctorix doctorix 19 juin 2016 00:21

      @Fifi Brind_acier

      Il y a même pour très bientôt le S500 :
       les labos russes mettent la dernière touche aux S500, capables d’intercepter simultanément jusqu’à 10 missiles balistiques ou hypersoniques volant à Mach 5, et dont le temps de réaction sera de 4 secondes (contre 10 pour le S-400 et... 90 secondes pour l’antique Patriot américain !) On comprend dans ces conditions que l’OTAN soit « préoccupée »...
      Ca m’étonnerait que les USA s’y frottent. D’autant que les Russes disposent d’un système de brouillage de 300 km de portée.
      J’ai préféré ne pas choisir :

    • Doume65 19 juin 2016 00:40

      @doctorix
      Il sera difficile d’expliquer au monde, dans l’état actuel des choses, l’utilité d’intercepter « 10 missiles balistiques ou hypersoniques volant à Mach 5 » en Syrie.


    • Captain Marlo Fifi Brind_acier 19 juin 2016 07:20

      @Doume65
      Si l’opinion publique n’est au courant de rien, ne vous inquiétez pas, le Pentagone a parfaitement compris qu’il avait 4 générations d’armements de retard...

      - «  Le cri d’alarme de l’ US Army. »


      - « Méfiez-vous de ce que vous souhaitez, la Russie est prête pour la guerre. »

      - « OTAN ne pas pousser le bouchon trop loin... »

      " Les Etats-Unis font feu de tout bois en ce moment. Nous reviendrons en détail sur cette inquiétante évolution, peut-être due à la perspective de l’élection de Trump et la fin de l’âge d’or de l’interventionnisme. Toujours est-il qu’en Europe de l’est, l’OTAN prend un ton offensif et multiplie les provocations à l’égard de Moscou sous couvert, bien entendu, de lutter contre « l’agression russe » (défense de rire).

      A tel point que cela a entraîné - fait extrêmement rare - une cinglante critique du ministre allemand des Affaires étrangères contre l’organisation militaire dont il fait pourtant partie. Frank-Walter Steinmeier s’est lâché contre le « bellicisme » de l’alliance atlantique :

      "A l’heure actuelle, on ne doit pas aggraver la situation par le cliquetis des armes et une rhétorique guerrière. Celui qui pense que les parades militaires symboliques de chars à la frontière Est de l’OTAN favorisent le climat de sécurité, se trompe".

      Paroles de simple bon sens mais qui mettent au jour de profondes fractures au sein du bras armé US entre les hystériques balto- polonais soutenus par les Anglo-saxons et la « vieille Europe » un peu plus réticente à servir de chair à canon.

      Ces déclarations font suite à l’étonnante réaction du Premier ministre bulgare le 16 juin. Boyko Borissov est pourtant un bon petit soldat du système impérial, formé aux Etats-Unis, ayant torpillé le South Stream sur demande US et contre les intérêts de son pays. Mais jeudi dernier, il s’est opposé tout net à la création d’une flotte otanienne de la Mer noire et a exclu la participation de Sofia.

      Deux désaveux en deux jours pour l’OTAN, c’est ce qui arrive quand on pousse le bouchon trop loin."


    • izarn izarn 19 juin 2016 08:53

      @zygzornifle
      Tous les zinzins qui se la jouent IVieme République-Guerre d’Algérie, risquent de se retrouver une jour face à « quatre généraux en retraite »....
      Sauf que de Gaulle n’est plus la....
      Et pour ce coup, ils auraient raison...


    • izarn izarn 19 juin 2016 09:05

      @izarn
      Sur le sujet, Soral aurait raison ; pas de révolution sans l’armée....
      Et remarquons le bien, finalement la République s’est imposée en France grace à :
      La Grande Armée de Bonaparte.
      C’est de Gaulle qui a viré les pourris ex-collabos nazis blanchis, européistes américanistes.
      C’est le maréchal Sissi qui a viré le frère musulman, frere Al-Qaida, ami de Daesh, d’Egypte.
      Quand la pseudo élite politique est totalement pourrie, il n’y a plus que l’armée.
      « Aux armes citoyens, formez vos bataillons »
      Point barre.

      Je vais etre censuré, car j’invite à la mutinerie....
      Mais ce jour viendra, si la France continue à etre dirigée par des Sarkollande....
      Aprés tout de Gaulle s’était cassé à Londres....


    • oscar fortin oscar fortin 19 juin 2016 11:59

      @Fifi Brin_acier : Merci pour ces précisions.


      Bonne journée et au plaisir de vous lire

    • Doume65 19 juin 2016 13:29

      @Fifi Brind_acier

      Exact mais hors contexte. Je te parle de la Syrie et tu réponds Russie-OTAN. Le S500 est parfaitement justifié en Russie, mais comment le justifier en Syrie ? Quelle grande puissance a envoyé (ou veut le faire) des missiles intercontinentaux en Syrie jusqu’à présent ? Ok, je connais le bellicisme des néocons, mais officiellement, c’est DAESH qui est combattu par l’Empire, par des frappes chirurgicales....


    • popov 19 juin 2016 15:24

      @Doume65
       
      Le S500 c’est pour protéger la Russie au cas où les néocons leur enverraient des missiles intercontinetaux.



    • Parrhesia Parrhesia 20 juin 2016 10:04

      @izarn
      >>> Aprés tout de Gaulle s’était cassé à Londres.... <<<

      Nous pouvons douter qu’il lui ait été plus facile d’accomplir la mission qui lui a été assignée par l’histoire en restant en France pour s’y faire fusiller par les vichistes !!!

      Mission qu’il a d’ailleurs acceptée et remplie trois fois ...

      Alors, puisque nous en parlons... « Mes respects, mon général » !!!


    • Etbendidon 18 juin 2016 10:06

      Mais il l’a veut la bagarre le père Fortin (voir ses trois derniers articles)
      Pourtant avec sa tête de bon papy qui se tient éloigné des comptoirs de bistrots qui se douterait que ce vieux monsieur qui se prétend humaniste et croyant est un va t-en guerre ?
       smiley
      Avis aux vigiles et personnels de sécurité :
      si ce brave pépère tente de pénétrer dans l’établissement dont vous avez la surveillance, faites lui ouvrir son sac. il n’y a peut etre pas que des bibles et des images pieuses de Castro et Poutine ?
       smiley


      • mac 18 juin 2016 11:26

        @Etbendidon
        Vous êtes sûr que c’est M Fortin le va-t-en guerre dans cette histoire ?
        Comme chacun le sait la crise de l’endettement occidental est une impasse économique presque insoluble avec une dette à peu non remboursable. De là à penser que certains voudraient une bonne guerre pour laver tout ça...Celle-ci serait évidemment subie par les autres et pas par eux et leurs proches évidemment.


      • Captain Marlo Fifi Brind_acier 18 juin 2016 20:45

        @Etbendidon
        Les va-t-en guerre ne sont peut-être pas où vous les voyez...
        Hillary Clinton, la reine du chaos, a annoncé que les USA attaqueraient l’ Iran, si elle est élue.


      • Alpo47 Alpo47 18 juin 2016 10:41

        Mais .... les USA sont DEJA le plus grand état terroriste de la planète. Et de très loin.
        Etant donné que la chasse Russe est présente en Syrie, il y a très, très peu de chances que les USA attaquent Assad, car ce serait courir le risque ce se confronter à la Russie. Ils en ont fait d’autres, mais là, ce serait une totale inconséquence.
         Evidemment, on ne peut pas dire que leurs choix obéissent toujours à une grande logique.


        • JBL1960 JBL1960 18 juin 2016 11:12

          @Alpo47 Et oui, très juste et les preuves s’accumulent de leur volonté de domination perpétuelle et sur tous les plans. D’un point de vue très concret comme ici = https://jbl1960blog.wordpress.com/2016/06/14/bas-les-masques/, mais également sur un plan un peu différent comme là = https://jbl1960blog.wordpress.com/2016/06/17/octobre-1492-des-crucifix-et-des-echafauds/

          Le moins qu’on puisse dire c’est qu’ils sont super entraînés, eux, et depuis un bail, non ?


        • Le p’tit Charles 18 juin 2016 12:47

          @JBL1960+++++++ Extra le truc sur...Il A Riz Clin Thon..


        • Le p’tit Charles 18 juin 2016 10:44

          Doucement, mais surement....ça vient.. !

          What else avec ces dégénérés.. ?


          • JBL1960 JBL1960 18 juin 2016 11:15

            @Le p’tit Charles = Bah, ça peut-être https://jbl1960blog.wordpress.com/2015/12/17/what-else/ et vue leur niveau de dégénérescence programmée...


          • Claude Simon Gandalf 18 juin 2016 11:22

            Face à ces nouvelles allégations, il faut faire une frappe diplomatique préventive, à savoir exclure pour 50 ans les USA du concert des nations.




            • Claude Simon Gandalf 18 juin 2016 11:41

              @Gandalf


              Ou alors shorter le pétrole, je n’ai jamais vu trop de canons autour de la misère.

            • roman_garev 18 juin 2016 12:24

              Une minuscule pierre de touche de plus...


              A noter que ce papier (que personne d’ailleurs n’a vu jusqu’à présent) est redigé et signé non pas par des politiques (p.ex., du Congrès ou du Sénat), ce qui serait quand même assez sérieux, mais par des pitoyables bureaucrates, simples petits fonctionnaires à congédier en une seconde. Pourtant Obama est devenu si faible, que même ses roquets osent exprimer leur mépris de lui...

              Jusqu’à l’arrivée du nouveau chef de la Maison Blanche les Amerloques ne peuvent que subir des coups de pied au derrière en pleurnichant. Et vers ce moment-là l’affaire syrienne a toutes les chances d’être déjà réglée sans eux.


              • JC_Lavau JC_Lavau 18 juin 2016 12:55

                @roman_garev. Je ne suis pas du tout d’accord avec ton optimisme militaire. La guerre continue d’être âpre et sanglante. Sanglante pour l’armée SAA, et pour ses alliés. La partition de fait de la Syrie est en très bonne voie, des armes et des renforts continuent d’affluer depuis la Turquie...
                https://www.almasdarnews.com/article/complete-battle-map-syria-war/
                http://lesakerfrancophone.fr/le-grand-jeu-et-la-partition-de-la-syrie
                http://lesakerfrancophone.fr/le-depecage-democratique-de-la-syrie
                ...


              • roman_garev 18 juin 2016 13:55

                @JC_Lavau

                Mon optimisme, tu dis ? 

                Tiens, ce papier de diplomates peut jouer un rôle inattendu (pour eux-mêmes et pour leur chef, mais sûrement pas pour Poutine). Cette menace annoncée, la Russie a les mains libres dans les yeux de la communauté mondiale y compris l’ONU (as-tu lu des éloges portés hier à la Russie par son Sécretare général à St-Pétersbourg ?) donc est en plein droit d’accélérer les choses, en s’y prenant pour de bon (et pas comme actuellement, couci-couça) pour en finir en gros traits avant l’avènement du nouveau président US.

                Faut jamais dire « jamais ».

              • roman_garev 18 juin 2016 14:05

                @roman_garev

                Je ne serais pas étonné en apprenant que ce papier de diplomates étasuniens a été en fait initié par le Kremlin.

                Poutine joue aux échecs avec des idiots qui ne savent même pas jouer convenablement au poker...

              • JC_Lavau JC_Lavau 18 juin 2016 14:24

                @roman_garev. Sauf que tu présumes l’arme aérienne toute-puissante, alors qu’il ne reste guère de cibles de valeur justifiant le coût de l’armée de l’air. Elles ont été traitées durant les premiers mois de la guerre aérienne russe. Il reste à faire surtout de l’appui-feu aux troupes au sol. Il est présentement dévolu aux hélicos, faute de défense des Su-25 envers les missiles. Faux espoir sur les Yak-130 : ils restent en Russie. Hmeymin est pratiquement saturée, il faut d’autres aérodromes, protégés. T4 a été bombardé, et trois hélicos d’attaque sont partis en fumée.

                L’offensive sur Kabani est claironnée depuis début mars, cela fait plus de trois mois. Kabani n’est pas prise, et les renforts persistent à arriver de Turquie. La SAA et ses alliés sont en sous-effectifs criants, n’en finissent pas de dégarnir un front pour en regarnir un autre.

                La saison des khamsims est bien là, et impose son rythme aux sorties aériennes. Les avions s’usent, les moteurs souffrent. Seuls les moteurs d’hélico seraient protégeables par des filtres à air, s’ils existaient. Le bénéfice demeure de l’entraînement tactique des pilotes, à condition qu’ils reviennent tous.

                Joffre avait fait allusion aux problèmes de commandement dans une coalition, ils sont bien là et reviennent parfois sur le devant de la scène. Remarque que les amerloques aussi ont des problèmes à diriger les kurdes vers Raqqah, alors qu’ils ont de bien autres objectifs.

                Et après, c’est le Liban qui est destiné à être offert à ISIS par les Saoudiens.


              • roman_garev 18 juin 2016 14:25

                @oscar fortin

                Oui, le sujet y est traité, mais un Sputnik ne vous avouera jamais que cette « lettre de diplomates » pourrait n’être qu’une mise en scène habile du Kremlin smiley Car après cette menace plus qu’évidente la Russie a des mains libres pour en finir, une fois pour toutes, avec ces « rebelles modérés ».

              • roman_garev 18 juin 2016 14:28

                @JC_Lavau

                « Sauf que tu présumes l’arme aérienne toute-puissante »

                C’est toi que le présumes, pas moi. Contrairement à toi, je n’exclue aucune autre éventualité alternative. Tu oublies très facilement l’imprévisibilité de Poutine et le fait qu’il faut jouer vite...

              • JC_Lavau JC_Lavau 18 juin 2016 14:36

                @roman_garev. Pour être renseignée, l’unité au sol doit disposer d’arabophones dans chaque section, et de préférence connaissant le terrain. Pas évident pour des unités russes au sol. Les drones ne font pas tout.


              • roman_garev 18 juin 2016 14:41

                @JC_Lavau

                Ce n’est pas d’arabophones connaissant le terrain qu’il manque en Syrie smiley

                Celui qui ne veut pas vaincre trouvera toujours des raisons pour ça. Calme-toi avec tes soi-disant pronostics militaires, on verra.

              • JBL1960 JBL1960 18 juin 2016 17:34

                @roman_garev Je suis assez d’accord avec vous au sujet de Vlad = https://jbl1960blog.wordpress.com/2016/03/22/vlad-avance-sa-tour/ Mais perso, et depuis le début, j’ai un doute car Vlad n’aurait rien contre la mise en place d’un N.O.M. s’il en est le commandant en chef. Et ces rencontres, de moins en moins secrètes avec le Henry Kissinger ne sont pas faites pour nous rassurer. Parfois on se croirait dans le film « La somme de toutes les peurs » même si le traitement de l’histoire est typiquement Zunien, le narratif est correct non ?





              • JC_Lavau JC_Lavau 23 juin 2016 08:57

                @JC_Lavau. C’est pire encore : https://www.almasdarnews.com/article/syrian-armed-forces-withdraw-final-points-west-raqqa/

                The Syrian Armed Forces withdrew from the Zakiyah Crossroad and SyriaTel Hill on Wednesday, putting an abrupt end to their large-scale offensive to liberate the strategic Tabaqa Military Airport in the west Raqqa countryside. According to an Al-Masdar field source that spoke to the Desert Hawks media correspondent, Eyad Al-Hussein, the Syrian Armed Forces withdrew from the final points in the west Raqqa countryside in order to avoid anymore casualties during this violent battle. With the loss of the Zakiyah Crossroad, the Syrian Armed Forces are back to square one along the Salamiyah-Raqqa Highway ; it does not appear that they plan on renewing this offensive anytime soon. The reason for this massive withdrawal in western Raqqa is still not clear ; some reporters argue that it was due to the lack of air cover, while others allege that it was poorly planned.

                https://www.almasdarnews.com/article/syrian-armed-forces-withdraw-final-points-west-raqqa/ | Al-Masdar News

                https://media.almasdarnews.com/wp-content/uploads/2016/06/CllBKl2WMAAyefE-696x323.jpg

              • JC_Lavau JC_Lavau 6 août 2016 19:54

                @roman_garev.
                L’agoravoxien se soucie peu du sort de ses prochains en Syrie. J’avoue me sentir pris à la gorge et en sympathie de tripes avec cette armée de conscription syrienne, en sous-effectifs tragiques, constamment obligée de dégarnir un front pour combler une autre urgence. Presque toutes les familles du pays ont un deuil à déplorer.
                Tandis qu’en continu arrivent de Turquie des flots de nouveaux chtarbés sanguinaires, armés de nouvelles armes américaines payées par les pétromonarchies.

                Sur le nord de la province de Lattaquié, il y a quasi identité entre les bulletins à six mois de distance : le 15 février, la SAA entourait Kensibba et allait la prendre. Ils l’ont reperdue, et le 6 août, ils la réencerclent à nouveau pour la reprendre. Début mars, ils annonçaient le début de l’assaut sur Kabané, ils y sont encore.

                L’offensive vers Raqqah, bin y en a plus. Sous-effectifs, pas assez de support aérien, planification insuffisante.
                L’offensive vers Deir ez Zor, elle piétine longuement, on a déplacé des effectifs vers le Nord, et Tadmur a été menacé à nouveau. Une offensive sur l’aérodrome T4 a réussi une fois, a brûlé plusieurs hélicos.

                Autour de Alep, les combats sont des plus sanglants malgré les armées de l’air. Certes les militaires étaient conscient que leur liaison sud avec leurs quartiers dans Alep était dangereusement mince. Nous les civils lointains, beuh...
                La mauvaise nouvelle est que les djihadistes, s’ils ne savent faire que la guerre, savent la faire, et ont de bons stratèges :
                https://www.almasdarnews.com/article/jihadists-advance-ramousah-district-cut-supply-route/
                https://www.almasdarnews.com/article/jihadist-rebels-capture-key-military-base-southern-aleppo/
                https://www.almasdarnews.com/article/battle-aleppo-intensifies-jihadists-enter-artillery-base/

                Les conscrits fraîchement entraînés peuvent-ils du premier coup péter un VBIED qui leur fonce dessus ? Je voudrais bien vous y voir. Le premier coup s’il est raté, est probablement le dernier. A Nice on n’a pas été capables d’arrêter un 19 tonnes qui tuait librement sur 1,7 km...


              • sarcastelle 18 juin 2016 13:10
                @ l’auteur
                .
                il appartient toujours au peuple syrien de décider de son avenir par les voies démocratiques 

                Cela ne devrait soulever aucune difficulté dans un pays qui est presque aussi démocratique que Cuba.

                ceux qui s’en prennent par la force à des états légitimes et démocratiques ne peuvent être que des terroristes, qu’ils soient des états ou autres 

                Assurément ; mais de quel état démocratique parlez-vous ? 


                • mac 18 juin 2016 18:34

                  @sarcastelle
                  C’est sûr qu’en allant leur balancer des bombes sur le figure avec l’aide de l’Arabie Saoudite,pays tout aussi démocratique que Cuba (mais là ça ne vous gêne pas du moment que ça sert certains intérêts...), on va favoriser leur transition démocratique ! Y-a qu’à voir la démocratisation des pays de la région après les fameux « printemps arabes ». Y-a de quoi être fiers de notre diplomatie et puisqu’on fonce dans le mur autant accélérer en klaxonnant.


                • Layly Victor Layly Victor 18 juin 2016 19:38

                  @sarcastelle
                  Que la Syrie soit démocratique ou pas, c’est avant tout aux Syriens d’en juger, et surtout pas aux israéliens, qui sont alliés avec la plus rétrograde monarchie médiévale du monde.

                  Il est vrai qu’Israël s’est toujours moqué du droit international et s’est toujours cru tout permis (au nom de la Shoah, bien sûr).

                  Quant à Cuba, le régime des Castro a été une dictature, mais elle n’a pas détruit ce peuple fier et cultivé. C’est la mainmise de vos amis US qui va détruire rapidement le peuple cubain, en l’espace de deux décennies. Cuba, de retour dans le camp de « l’occident démocratique », est appelé à redevenir le « lupanar des caraïbes » que vous appelez de vos vœux, entre cul et démocratie participative.

                • Captain Marlo Fifi Brind_acier 18 juin 2016 20:51

                  @Layly Victor
                  Il y a des choses qui changent en Israël...Les relations avec les USA sont au plus bas.
                  Et la Russie et Israël vont faire des manoeuvres militaires ensemble ...


                • sarcastelle 20 juin 2016 19:56

                  @Layly Victor

                  .
                  Continuez à me parler sur ce ton et je passe dans le camp antinucléaire ! smiley
                  J’ai déjà lancé un premier avertissement avec le brise-glace ! 

                • Hijack Hijack 18 juin 2016 13:28

                  Si cela arrivait, ce serait la déclaration officielle du début de la dernière guerre mondiale ...
                  On sait les faucons US largués psychologiquement ... mais je n’imagine pas Obama déjà très mal barré en arriver là. Voilà pourquoi l’Aipac soutient Hillary, qui elle oui, est promue pour allumer la mèche de l’Armageddon. 


                  • Dany romantique 18 juin 2016 13:37

                    Si la France intervenait explicitement pour faire tomber Assad aujourd’hui alors que les loyalistes gagnent des positions (se rangeant concrètement auprès des néocons américains) il y aura risque d une guerrilla civile en France.

                    Les français en on marre de l interventionnisme français promu par BHL, Gluksman, Finkelkrault et consorts. En outre de la gauche radicale de Mélenchon, les intellectuels type Onfray, Alain Badiou, Emmanuel Todd, Régis Debray et d’autres n accepteront pas cette tournure.Même L opposition politicarde de droite comporte en son sein des gens hostiles à l interventionnisme américain. 
                    Par ailleurs les français issu de l immigration (environs 10 millions à présent) qui sont arabo musulmans de fibre par la religion vont également s’agiter contre les visées de l axe atlantico-sioniste anti Assad que dévoile le scénario (imbroglio).
                    En tous cas on voit que depuis que Daesch est en net recul les promoteurs du lynchage d’Assad sont pressés d’avancer leur pion fantoches de « rebelles modérés », lesquels sont à présent confondus avec les visées wahhabite alliés de la Turquie et des monarchies du golfe pour la cause. Cette belle bande de fumiste est en train de s’affoler vu la déstabilisation qui se profile. The game is over. 
                    Il est certain que c est une esquisse de guerre mondiale qui se dessine, les faucons contre les colombes aux US. 
                    Poutine et Obama vont avoir la plus haute responsabilité pour rééquilibrer la partie face à un engrenage dangereux. 

                    • roman_garev 18 juin 2016 14:16

                      @Dany romantique

                      Toute chose doit être poussée à son extrémité logique. « Si la France... » etc., ce serait peut-être pour le bien de la France qui pourrait y trouver un leader digne d’elle pour les élections de 2017 (pas du genre Sarkozy accouru ces jours chez Poutine à St-Pétersbourg, probablement, comme on suppose en Russie, pour mendier du fric pour sa campagne électorale).

                    • JC_Lavau JC_Lavau 18 juin 2016 14:31

                      @roman_garev. Tu n’as pas remarqué les manoeuvres pour qu’aucun candidat hormis les trois dominants, ne puisse se présenter, vu les représailles exercées immédiatement contre ceux des élus qui oseraient les parrainer ?


                    • roman_garev 18 juin 2016 14:37

                      @JC_Lavau


                      A toute manoeuvre faut trouver une contre-manoeuvre, si on ne veut pas rester en m...de.

                    • oscar fortin oscar fortin 18 juin 2016 16:06

                      @roman_garev : Poutine saura se rappeler ce même scénario qu’il avait réalisé avec Kadhafi pour empocher des millions et par la suite l’envoyer, avec son peuple, à la mort. La réputation de Sarkosy, hypocrite et manipulateur est bien connue. Sur la photo le montrant en compagnie de Poutine, je percevais un sourire intérieur de Poutine qui en voyait toute la mise en scène. Comme personne bien éduquée il le traita bien et qui sait si ce ne sera pas Poutine qui utilisera Sarkosy ?


                    • Claude Simon Gandalf 18 juin 2016 18:12

                      @oscar fortin
                      Sans parler que cela a permis de couvrir le fait que Goldman Sachs a littéralement pillé le fond souverain de Kadhafi.


                    • Layly Victor Layly Victor 18 juin 2016 20:32

                      @Dany romantique
                      Je crois que vous vous faites beaucoup d’illusions. Les intellectuels français se regardent trop le nombril Ils sont faibles. Mélenchon est trop empêtré dans son jusqu’au-boutisme européen et ses alliances contre nature.

                      Les français sont complètement intoxiqués par les médias : ils croient que la coalition lutte contre Daesh, alors que son objectif était uniquement d’empêcher les Russes d’avoir le contrôle de l’espace aérien syrien.
                      Ce qui se joue actuellement, c’est que les US-israélo-saoudiens et hollando-occidentaux veulent à tout prix empêcher les Syriens et les Russes de délivrer Raqqah les premiers, car dans ce cas la promotion d’un état Kurde et la partition de fait de la Syrie, voulue par Israël, serait plus difficile.

                      Devant l’échec prévisible de Daesh, on passe au plan B.

                      C’est très bien expliqué dans l’interview de ce cher Bassam Tahan, par le cercle des volontaires, sur ce site.

                      Mais comment voulez vous que les Français, intoxiqués par les médias, y voient clair. De même pour les musulmans : s’ils y voyaient clair, ils aideraient la résistance syrienne au lieu d’être attirés, pour certains d’entre eux, par Daesh.

                      Obama est faible et impuissant. Il est dans la main de Nethanyaou. Pour sauver le monde, je ne vois que Poutine et la force morale des Russes et des Iraniens.

                    • Dany romantique 18 juin 2016 23:05

                      @Layly Victor
                      on peut partager cette analyse que tu fais en référence à Bassam Tahan qui à raison depuis le début ; je pense quand même s agissant du peuple français que la clique Hollande/Fabius aurait tord de rester le nez dans le guidon atlantiste tout azimut

                      Les français sont certes intoxiqués par la presse pro atlantiste mais en 2005 aussi et cela n a pas empêché les classes populaires de rejeter le projet de Constitution européenne qui était globalement acquit dans les sondages.. alors ?! 
                      Il faut rester positif sur la capacité du peuple français à y voir clair malgré la propagande.
                      Poutine lui joue son rôle dans ce bras de fer mais il reste quand même ambigu sur ses liens avec Israël et sa proximité avec Tel Aviv donc sur la cause palestinienne qui ne le concerne pas tant que ça. Ses intérêts sont pro Bachar mais il peut très bien le laisser en carafe si des allaouites de l ombre sont présentés au forum de Genève X. 
                      Il y a surtout de part et d’autres à ne pas perdre la face.

                    • gadk (---.---.201.70) 18 juin 2016 13:46

                      Si il devais y avoir une vraie guerre de nos jour, elle durerai 45 minutes.

                      Le temps que la flotte de drone du vainqueur ai nettoyé l’espace aérien de celle du vaincu.


                      • KALAM KALAM 18 juin 2016 14:30

                        @gadk  Pas trop convaincante comme prédiction ;; ;et pour cause il y eu la prédiction d un autre specialistes en «  »nostradamusade«  »qui pourtant a été ministre de la defence française et qui du haut de toutes s es«  » connaissances «  » sur le plateau de la tv public quelques jours avant l invasion de l Irak ;;a la question —COMBIEN DE TEMPS D APRÈS VOUS VA DURER CETTE GUERRE MONSIEUR LE MINISTRE ??,
                          Avec une moue qui revelait une grande concentration ;monsieur MADE LIN (zut son nom m a fourche mais pas grave il n était plus ministre ;; ;il pouvait dire autant de conneries qu il voulait ) «  »-JE PENSE PAS PLUS DE ..HEU... .QUELQUES HEU...SEMAINES ! 3 ou 4 ???? SEMAINES ??? OUI//OUI.. VU QUE LES GIS SERONT ACCUEILLIS EN LIBÉRATEURS AVEC DES FLEURS !!! 

                          alors BOF ... LES PREDIC ..SUR LA DURÉE D UN CONFLIT ???????

                      • roman_garev 18 juin 2016 14:30

                        @gadk

                        Naïveté assourdissante...

                      • dagj (---.---.201.70) 18 juin 2016 20:19

                        @KALAM

                        Bonjour,

                        Les avions de chasse sont de l’histoire ancienne, il n’ont aucune chance de survivre s’il devais affronter des armes automatiques. Il ne pourrais jamais les toucher, et il ne pourrais jamais esquiver un seul tir.
                         
                        Un seul drone moderne aurais pu couler la flotte du débarquement de Normandie tout entière, cela n’aurais pas pris plus de quelques minutes (un tir parfait dans la poudrière/réservoir de chaque engin, tout les 0.1 Seconde, perçant les blindages primitifs sans le moindre effort),

                        Les drones n’ont aucun blindage, il sont 100% esquive/furtivité et surtout tuer avant d’être tué. Un engagement de drone massif verrais tomber très rapidement les modèles inférieur, mème très légèrement. Les victoires serais éclatantes et les défaites absolues.

                        Il n’est pas possible de refuser l’affrontement, car si tu laisse la supériorité aérienne a l’ennemi, tu as perdu, il peut te bombarder tes centrales nucléaire, tes ports, tes villes, donc tu est contraint de te rendre.

                        Tu te rendra dans les 45 minutes, car c’est le temps de vol maximum du bombardier tactique pour n’importe ou sur terre, au bout des quelles tu sera atomisé ou détruit conventionnellement, puisque tu n’a plus de drone pour abattre les missiles et bombardiers ennemis.

                        Mais cela n’est sans doute qu’une maniérè de te rassurer.

                        a+


                      • soi même 18 juin 2016 15:07
                        Obama va-t-il déclarer une guerre ouverte contre Assad ?

                        Question mal posez ;

                        Obama va-t-il déclarer une guerre ouverte contre Poutine ?

                        La réponse : Obama est un cache sexe des intentions de l’américanisme, si c’est bon pour le business, c’est oui.


                        • roman_garev 18 juin 2016 15:07

                          Voilà CQFD. L’aviation russe s’en met à l’« élite » anti-Assad formée par les Anglo-Saxons. Ceux-ci débordent d’indignation : 





                          • Oceane 20 juin 2016 07:40

                            @roman_garev, bonjour

                            « L’aviation russe s’en remet à l’ »élite« anti-Assad formée par les Anglo-Saxons »

                            On ne forme pas inocemment, c’est un « investissement » sur les futures élites de la société d’origine. Soit les formés s’attachent à leur instructeur - personne physique ou société - et en viennent à l’aimer plus que eux-mêmes et leur propre pays, soit les formés utilisent ce qu’ils ont appris pour combattre le formateur.

                            Ainsi on a deux exemples parfait des dangers ou de l’utilité de la formation d’une société par une autre : les acteurs du 11 septembre d’un côté, sont le danger pour le formateur et de l’autre ces « élites » qui deviennent plus anglo-saxonnes, françaises que les Anglo-Saxons, les Français et les Occidentaux en général et pérorent sur les médias mis à leur disposition par la société formatrice. Il va de soi que le formateur a une préférence pour les seconds. Les « evidences » du formateur et de sa société étant devenues les leurs.


                          • roman_garev 18 juin 2016 18:34

                            Voilà un CQFD de plus. Le ministre russe de la défense ChoÏgou de la part du président Poutine vient d’entamer l’inspection de la base russe Hmeimim en Syrie. Il a commencé par la rencontre avec Bachar al-Assad. Entre autre il a contrôlé l’état d’alerte du S-400.



                            Tout ça, pas une simple promenade...

                            • Jonas 18 juin 2016 19:03

                              @ Oscar fortin. 

                              Je suis contre les interventions dans les conflits internes des pays et encore plus lorsqu’il s’agit de pays Arabo-musulmans.
                              Barack Obama n’a jamais eu l’intention d’intervenir en Syrie et n’est pas prêt à le faire , pour cela il vous suffit de lire la critique de plusieurs dizaines de diplomates américains , s’en prenant à la faiblesse de leur président dans l’affaire syrienne. 

                              Et ces diplomates rappellent comment le président Américain s’est dégonflé en 2013 , lui, qui avait tracé une ligne rouge que le dictateur syrien ne devait pas dépasser ,en faisant usage d’armes chimiques,. Barack Obama a mangé son chapeau, comme il a mangé son chapeau en soutenant la confrérie des Frères musulmans en Egypte , puis devant le changement de régime après un coup d’Etat , revient à de meilleures sentiments avec le maréchal Al-Sissi tout en s’attirant l’animosité de l’Arabie saoudite et des Emirats du Golfe sur la Syrie. 

                              Quant la Russie de Poutine, elle ne soutient nullement le dictateur syrien, avec ses 300 000 morts et ses destructions du pays , mais ses intérêts , parce que Poutine en tant qu’ancien du KGB , sait parfaitement que quelque soit la fin du conflit syrien , le dictateur Bachar Al-Assad partira. La meilleure preuve c’est ses relations de plus en plus importantes avec Israël et les contacts entre les militaires israéliens et russes. 

                              Vous devriez revoir un recyclage en géopolitique en tenant compte du contexte du Moyen-Orient d’aujourd’hui par rapport à votre maîtrise de l’évoque. La configuration actuelle de cette région est en transformation , voir l’accord des Etats -Unis avec l’Iran , et le problème de ce dernier avec les pays sunnites. 



                              • oscar fortin oscar fortin 18 juin 2016 20:12

                                @Jonas : Merci pour votre commentaire. Entre vous et moi, la guerre en Syrie a commencé de façon formelle en 2011 et depuis ce temps Obama soutient par tous les moyens les forces d’oppositions au régime syrien et tous les groupes terroristes qui luttent pour en déstabiliser le régime. Obama, a été des plus élogieux sur la manière de recenser Kadhafi en Libye. Ceux qui se faisaient tuer n’était pas des soldats étasuniens et l’Otan était son arme favori. Je suppose qu’il pense y arriver de la même manière avec la Syrie. D’où sa résistance à y impliquer de grands contingents de l’armée étasunienne.Les soldats des pays de l’OTAN peuvent être ceux de la première ligne.


                                Quant à Poutine, on verra bien ce qui va se passer avec le gouvernement de Bachar al Assad. Je ne connais pas le nombre de morts qu’on lui impute, mais je connais le nombre de morts qu’on impute à G« W »É Bush en Irak, plus d’un million. Je me garderai de vous parler des dictateurs de l’Amérique latine qui ont fait des centaines de milliers de morts avec la bénédiction de Washington et souvent à son instigation, comme ce fut le cas pour le plan CONDOR. Ce ne sont pas des gens à s’émouvoir sur des considérations humaines, bien qu’ils sachent très bien en faire usage pour réaliser leurs plans diaboliques.

                                Avec tout mon respect

                              • Captain Marlo Fifi Brind_acier 19 juin 2016 07:31

                                @Jonas
                                « Barack Obama n’a jamais eu l’intention d’intervenir en Syrie et n’est pas prêt à le faire »
                                Vous regardez TF1 et autres médias français ??


                                Le Plan Timber Sycamore, la guerre secrète de la CIA en Syrie, principalement financée par les Saoud.
                                "Essentiellement, le New York Times a révélé dans cet article que l’Arabie saoudite a financé à hauteur de « plusieurs milliards de dollars » la guerre secrète de la CIA en Syrie.
                                D’autres contributeurs étatiques à cette campagne de l’Agence sont cités par ce journal. Il s’agit de la Turquie, de la Jordanie et du Qatar. Or, bien que le montant exact des contributions de chaque État impliqué dans ces opérations n’ait pas été dévoilé, le Times nous informe que l’Arabie saoudite en a été le principal financeur.
                                D’après ce journal, «  [l]es hauts responsables états-uniens n’ont pas révélé le montant de la contribution saoudienne, qui constitue de loin le principal financement étranger de ce programme de fourniture d’armes aux rebelles combattant les forces du Président Bachar el-Assad. Néanmoins, des estimations ont indiqué que le coût total des efforts de financement et d’entraînement [des rebelles] atteignait plusieurs milliards de dollars. »

                                PS : En 2013, Obama s’est dégonflé, car il a découvert les armes défensives russes.

                              • Homsud (---.---.34.4) 19 juin 2016 16:24

                                @oscar fortin De toute façon les USA ont toujours instrumentalsé les conflits en utilisant les autres


                              • Jonas 20 juin 2016 16:33

                                @oscar fortin (1) 

                                Pardonnez mon retard, étant un supporter de l’équipe de France de Football je me suis rendu à Lille pour le match France/Suisse. D’ou ma réponse tardive. 

                                Comme , vous avez fait des études de géopolitiques, vous n’êtes pas sans savoir que la Syrie est dirigée depuis les années 1970 par une famille alaouite des Al-Assad. Une minorité de 13 à 14% de la population, contre + de 70%de sunnites. Tous les rouages de l’Etat sont détenus d’une main de ferre par le clan Assad. Lors d’un de mes séjours en Syrie , j’ai pu vérifier la haine qu’inspirer le parti unique Baas. et les grandes différences entre les villes industrielles et les autres. Je n’ai pas été surpris par les manifestants ( pacifiques du début ) qui avaient profité du « printemps arabe » pour dire leur raz-le-bol du régime , mais je savais que Bachar Al-Assad n’était ni Ben Ali ni Moubarak, car lasurvie de sa communauté était en jeu. 
                                Pour répondre a votre accusation récurrente de la main des Etats-Unis en Syrie , je me contenterai de citer un extrait d’un article de Tahar Ben Jelloun dans Le Monde du dimanche 12 et lundi 13 juin 2011, concernant la mort du jeune Hamza Al -Khatib de 13 ans. qui avait fait passer les manifestations pacifiques en révoltes armées. 
                                << Arrêté le 29 avril à Deraa pour avoir chanté « A bas le régime ! ». Il fut torturé , reçut des décharges électriques , fut brûlé aux pieds , aux coudes et aux genoux ; on lui a coupé le sexe , lacéré le visage et achevé ensuite par trois balles , dont l’une en pleine poitrine . Il fut rendu le 31 mai à sa famille, En même temps le père a été arrêté et obligé d’accuser publiquement les salafistes d’avoir martyrisé son fils etc >>. 
                                (...) 
                                << Le régime syrien ne sait répondre à la contestation pacifique que par les armes et cette forme vicieuse de la barbarie. Plus de 1200 morts depuis le début des manifestations . Discrédité , illégitime , le régime de Damas sera tôt ou tard jugé pour ses crimes contre l’humanité. En attendant il sème la terreur... ( le texte est du mois de juin 2011, les barbares de l’Etat islamique ne pointer pas encore leur sale visage , NDLR) , 
                                Puis Tahar Ben Jelloun ajoute : << Ainsi Hamza était un espion au service d’un projet de complot ! C’était un petit malin qui portait atteinte a la sûreté de l’Etat. Un gamin qui menaçait le régime ! Ses camarades aussi . Tout le peuple syrien qui réclame le départ de Bachar Al-Assad ne fait que suivre les indications de l’Amérique et d’Israël. Vingt deux millions de Syriens , tous comploteurs , tous traitres à leur patrie. Il est vrai que le régime fonctionne depuis quarante- deux ans avec un service de renseignement particulièrement efficace etc >>. Et Ben Jelloun de rappeler le massacre de Hama en 1982 par le père dictateur Hafez Al-Assad. Rien de nouveau en Syrie ! . ( suite) 

                                 





                              • Jonas 20 juin 2016 17:22

                                @oscar fortin ( suite) 2 

                                En ce qui concerne Poutine , vous devriez vous renseigner sur le nombre de mort en Tchétchénie, en Ingouchie et au Daguestan et les autres interventions moins médiatisées. La hantise de Poutine c’est le retour des djihadistes caucasiens d’ou son intervention en Syrie , non pour Bachar Al-Assad mais pour liquider le maximum de terroristes djihadistes. en plus de la défense de ses intérêts , car comme vous le savez, « les Etats n’ont pas d’amis mais des intérêts » même l’Iran qui vomit chaque jour les Etats -Unis , vient de prendre une option pour l’achat de 118 Boeing d’une valeur de plus de 17 milliards de dollars. 

                                J’avais écrit dans mon précédent courriel en réponse à votre tribune , que quel que soit le vainqueur de cette tragédie humanitaire , c’est une victoire a la Pyrrhus. Le Pyrrhus a qui on doit cette sentence« Encore une autre victoire comme celle-là et je rentrerai seul en Epire ». Autrement dit la situation économique et sociale de la Syrie n’était pas très brillante avant le conflit avec celui-ci, ses destructions massives et ses morts c’est un retour en arrière qui demandera des décennies pour la reconstruction sans parler de ce qui est le plus important de nos jours, les hommes. Des centaines de milliers de personnes formées et éduquées sont soit morts soit ont fui le pays et ne reviendront pas tant que la famille Assad et ses amis resteront au pouvoir. 

                                Et pour reconstruire la Syrie , il faut du temps , plusieurs dizaines d’ années et des centaines de milliards de dollars . Ce n’est ni la Russie ni l’Iran qui pourront investirent tant d’argent dans des domaines de hautes technologies et de modernisation.. 
                                Ce sont des investisseurs étrangers , mais pour cela il ne faut pas que le pays soit fragmenté et une réconciliation générale. Avec tant de morts , de blessures et de haine, cela n’est pas de sitôt. Vous avez fait des études de géopolitique donc vous n’ignorez pas que les guerres civiles sont les plus difficiles à cicatriser. Surtout quand la religion s’y même : Chiite/ Sunnite. 

                                Cordialement. 


                              • oscar fortin oscar fortin 20 juin 2016 20:29

                                @Jonas : j« espère que votre équipe a gagné. Quant au débat sur la légitimité du gouvernement syrien de gouverner la Syrie, je vous dirai que, jusqu’à ce jour, la communauté internationale lui reconnait toutes ces prérogatives d’un gouvernement démocratique qui a modifié sa constitution par referendum populaire en 2012 et qui a fait des élections en 2014 puis en 2016. À vous lire, la majorité de la population syrienne est contre le gouvernement, par contre d’autres échos, autre que le Le Monde dont nous connaissons la ligne éditorialiste, croient que Bachar al Assad a une majorité de son peuple qu’il l »appui. Ce serait pour cette raison que les opposants, en minorité, choisissent la guerre avec un appui enthousiasme de Washington et de ses alliés. Votre histoire du jeune de 13 ans, devenu une menace pour la sécurité de la Syrie, m’a fait penser par analogie au décret d’Obama que déclare le Venezuela comme une menace à la sécurité nationale des États-Unis.... Il faut le faire !


                                Vous voyez, nous avons de part et d’autres des argumentaires qui répondent à des perceptions différentes de la réalité.

                                Bonne fin de journée et merci pour votre collaboration.

                              • Jonas 21 juin 2016 16:08

                                @oscar fortin

                                Le peuple vénézuélien par ses nombreuses manifestations contre le gouvernement Maduro ,les étalages vides, le manque de médicaments , l’inflation galopante, les coupures d’électricité etc ne sont pas le fait des Etats-Unis mais de la mauvaise gouvernance et de la corruption du socialisme du XXIe siècle selon Chavez. 

                                Quant a Bachar Al-Assad et ses élections , elles sont aussi valables que celles de Saddam Hussein un autre bassiste qui avait été élu avec 99% de sunnites alors qu’ils sont minoritaires dans le pays.  
                                 Bachar Al-Assad , lui aussi bassiste a été élu avec une majorité d’alaoutes une banche du chiisme, alors que le peuple syrien est en majorité sunnite. Si le peuple était derrière lui , il n’aurait pas besoin de la Russie , de l’Iran et du Hezbollah pour se maintenir au pouvoir. Par ailleurs , je vous fais remarquer que ce sont les pays sunnites , comme l’Arabie saoudite , les pays du Golfe et la Turquie qui s’opposent le plus au dictateur syrien et qui financent ses ennemis . 

                                Comment un dirigeant dans une guerre civile , peut-être élu démocratiquement ? 
                                Comment peut-on organiser des élections dans un pays de 23 millions d’habitants dont 8 millions ont fui le pays ? 
                                Comment pouvez-vous parler de démocratie , lorsque un régime est arrivé au pouvoir en 1970 à la suite d’un coup d’Etat militaire et dont le responsable actuel est installé par son père a la suite de la mort de son frère dans un accident qui était le successeur désigné par le clan Assad en toute « Démocratie ». 
                                Comment peut-on parler d’élections démocratiques lorsque des villes comme Alep, Hassaké, Raqqah Hama, Homs Derra, Suyada etc sont en révoltes et subissent des bombardements de leur propre gouvernement d’un côté et de l’autre les répressions sanguinaires des djihadistes ? 
                                Vos arguments sont fallacieux. 
                                Les réfugiés hommes, femmes et enfants de Syrie , vous apportent un cinglant démenti par les récits. de le
                                Leurs souffrances et les accusations portées contre le régime. comme contre les criminels djihadistes. 
                                 PS : Le récit du petit Hamza de 13 ans a été rapporté par le journaliste libanais du quotidien L’orient-Le-jour, Abou Dib , le 2 juin 2011 ( les djihadistes ne faisaient pas encore partie du paysage) et relaté également par le dirigeant druze libanais Walid Joumblatt lors d’un entretien avec le dictateur syrien. 




                                • roman_garev 18 juin 2016 22:31
                                  V O I L A !!!

                                  Les avions étasuniens FA-18 ont essayé vainement d’empêcher les Su-24 russes bombarder leurs amis « modérés » à At Tanf, près de la frontière avec la Jordanie.

                                  http://edition.cnn.com/2016/06/17/politics/russia-airstrike-syrian-rebels/ (en anglais)

                                  Ça commence ?



                                  • Mohammed MADJOUR Mohammed MADJOUR 18 juin 2016 23:15

                                    Vous voulez dire que les Occidentaux veulent en finir définitivement avec l’ex-Syrie comme ce fut le cas avec l’Afghanistan, l’Irak, la Libye etc... Tous ces pays irrémédiablement morts ?


                                    La Russie ? Sa lâcheté historique l’avait toujours empêchée de prendre position aux côtés des pays zzzarabes périodiquement et depuis toujours malmenées par les Occidentaux ! 

                                    L’avenir du Monde est vraiment difficile à penser avec autant de ruines au Moyen Orient et les centaines de millions d’individus qui ont basculé en enfer en l’espace de quelques années ! 



                                    • roman_garev 18 juin 2016 23:57

                                      Ah bon ? « La lâcheté historique de la Russie », vous dites ? Mais z’êtes fort, monsieur, dans votre trou ! En avez-vous des exemples ? 


                                      Et pour quelle raison la Russie, selon vous, doit prendre position « aux côtés » de qui que ce soit ? Est-ce inscrit quelque part sur les Tables de la Loi ? Ou bien vous êtes de ceux à qui tout le monde doit quelque chose, tandis que vous-même ne devez rien à personne, en rendant à l’humanité le service suprême par le seul fait de votre existence ?


                                      • roman_garev 18 juin 2016 23:59

                                        @roman_garev

                                        C’était à Sa Lâcheté Mohammed Madjour, évidemment.

                                      • Byblos 19 juin 2016 04:16

                                        Un article portant sur un sujet voisin, qui donne un éclairage intéressant... Et quelque peu inquiétant.



                                        Personnellement, j’ai de plus en plus l’impression qu’au delà des enjeux sur le terrain proche oriental, le bellicisme des USA est lié directement à l’état du US dollar. Il ne faut plus parler de « seconde » mais de deuxième guerre mondiale. La troisième est à nos portes pour peu que le dollar s’effondre. 

                                        • izarn izarn 19 juin 2016 08:48

                                          @Byblos
                                          Vous inversez les roles :
                                          Il faut dire : Pour empecher que le dollar ne s’effondre.
                                          Car s’il croule, le nerf de la guerre disparait...
                                          Les USA ne sont pas l’URSS....Ou l’argent n’avait d’autre sens que n’etre qu’un ticket d’achat.


                                        • chantecler chantecler 19 juin 2016 08:51

                                          @izarn
                                          « S’il croule »
                                          Ca fait des années que les USA récupère de l’or pour remplir ses réserves.
                                          S’il croule un $ bis n’aura pas de mal à s’imposer mieux garanti que l’actuel ...
                                          Ce qui ne veut pas dire qu’aucun détenteur n’y perdra.


                                        • Jonas 21 juin 2016 08:55
                                          @irarn 

                                          Si le dollar s’écroule que deviendraient les nombreux pays arabo-musulmans ? Déjà qu’ils ne représentent rien dans la mondialisation a part les hydrocarbures et l’immigration ?
                                          Que feraient les pays du Golfe avec les 1800 milliards de dollars accumulés en plus des fortunes personnelles ? 
                                          L’Arabie saoudite , gardienne des lieux saints a créé un fonds de 3000 milliards de dollars et vend 5% d’Armco pour une valeur de 100 à 150 milliards de dollars . Est-ce que ce sont les pays arabo-musulmans qui se lanceront pour les recueillir ? 
                                           
                                          Que deviendrait l’Algérie dont les ressources sont basées à 97% sur les hydrocarbures avec des réserves de change qui fondant et ne peut plus acheter la paix sociale à coups de subventions ? 

                                          L’immigration ne peut pas résoudre tous les problèmes des pays arabo-musulmans. 

                                          Par ailleurs la quote-part des Etats-Unis dans la contribution à l’ONU est de + de 22% , et celle la plus importante d’un Etat arabo-musulman en l’occurrence l’Arabie saoudite est de moins 4% .
                                          Les pays arabo-musulmans étant donné le chaos dan lequel il se trouve sont ceux qui demandent le plus d’intervention pécuniaire. 




                                        • izarn izarn 19 juin 2016 08:35

                                          Quand 50 gonzes font une pétition pour attaquer Assad, vous croyez qu’Obama va obéir à cette farce ?
                                          C’est ça la Grande République ?
                                          C’est de la com, et de la mauvaise....

                                          Ceci dit les zuniens se foutent de l’ONU depuis le Kosovo...Donc les USA devenu état voyou ?
                                          Ce qui est remarquable c’est que TOUT LE MONDE le sait....
                                          Sauf les merdias, les cire-godasse genre Hollande, Merkel, Cameron et j’en passe d’encore plus pitoyables en Europe de l’Est : Pologne et Roumanie, pays bataves, baltes....
                                          Il apparait que le peuple zunien commence a en avoir marre :
                                          Trump+Sanders écrasent largement Clinton La Folle....

                                          Mais la farce n’est pas finie, la Russie peut si elle veut ( Yes we can smiley )filer des S-400 à Assad (Utilisés par des techniciens russes) pour le laisser flinguer tous les vieux F15 ricains....Car le JF 35 ne marche pas, dixit le premier ministre Canadien, lui meme (La famille Trudeau)
                                          Assad, lui n’a rien à perdre. Et il serait dans son droit de flinguer les F15 ou F/A 18. Le S-400 pourrait meme abattre le F22...
                                          Ensuite les forces armées ricaines « les plus invincibles du Monde » serait ridiculisées.
                                          Ce pauvre Obama aurait de fait détruit la surpuissance américaine, et surtout cette fiction qui reste encore dans nos tete, entretenue par tous les merdias du Système.
                                          Moi je répondrais aux 50 zombies : -Réveillez vous bande d’abrutis ! Vous n’avez plus les moyens !
                                          Pays puissant certes, mais plus capable de dominer la planète, sauf par la terreur nucléaire d’un second empire fasciste. Qui bien sur disparaitrait inéluctablement.
                                          The dream is over...
                                          Les zombies néocons bougent encore, c’était le rale final !
                                          ----------------------------------- THE END ------------------------------------------


                                          • ahmed1921 (---.---.205.232) 19 juin 2016 09:34

                                            ce mec c’est popeye qui veut immiter fred astair aux claquettes.


                                            • Xenozoid 19 juin 2016 13:12

                                              il y a une constante depuis des décennie. c’ est la non déclaration des guerres et conflits, alors bon, je voudrais pas dire mais sun zu, en faisait un argument pour ne pas perdre, mais aussi pour les gagner....

                                              a part ca c’est pas comme si on demandait au peuple une bénédiction, n’est ce pas ?
                                              et on a dépassé l’esprit 84 depuis longtemps,et la ferme ne change pas, les moulins n’ont pas disparu...
                                              orwel et d’autre,ne faisait qu’un constat


                                              « Perpétuellement en guerre, l’État doit gouverner avec les instruments de la peur. »

                                              La manipulation de cette population par la peur a été cruellement efficace. Nous ne voulons pas la preuve d’être un champignon atomique. Armes de destruction massive et d’al-machina en Irakistan. Conceptions nucléaires en Iran et empoisonée en syrie. mac guyver etait une série. Alerte orange. tout argument devient équivalant à la trahison, tout simplement parce que tout le monde a été fait pour sentir la peur en permanence. Une population effrayée est facilement gouvernée ; Cette leçon a été bien apprise et maitrisée. Cette leçon ont été magistralement appliqués (une fois de plus.) a tout les citoyens politisés, et le troupeau de se déplace comme un seul corps. Même la surveillance des citoyens innocents par l’État est brossée comme un mal nécessaire. N’oubliez pas : vous êtes surveillé.

                                              « Les citoyens n’agissent pas ; ils jouent le rôle de soutien du »peuple« dans le grand opéra qui est à l’État ».

                                              Une fois, nous avons vécu par la simplicité glorieuse du vote. Coulée un bulletin de vote a été le seul devoir patriotique qu’un citoyen pourrait effectuer, une affirmation de tout ce qui a lieu de cher et de vrai. Aujourd’hui, nous vivons dans la nation de l’électeur en voie de disparition. Alimentation a été coupée tellement loin des gens par ceux qui ont l’argent et l’influence que la plupart voit le vote comme une perte de temps. Ajoutez à cela la commande croissante des outils de vote et dépouillement par les sociétés a actions partisanes et vous comprendrez que la voix du peuple n’a jamais été que de la cendre sous le feu.

                                              Nous devons nous dégager de l’idée que nos institutions, nos traditions, les barrières qui nous protègent contre les pouvoirs absolus et autoritaires, ne peuvent pas être décomposées. Ils sont démantelées une brique à la fois. La séparation des pouvoirs a déjà été anéantie. C’est un fascisme chuchoté, pas encore en marche dans votre rue et qui cogne à votre porte au milieu de la nuit. Mais il est lá, et il jette des racines profondes. Nous devons écouter au-delà du fascisme chuchoté d’aujourd’hui et entrevoir le fascisme triomphant de demain. Nous devons aller au-delà des mensonges et des mythes, au-delà des dogmes, par lequel nous dormons."

                                              Alors pourquoi diable avons-nous peur d’eux ? ... Car ils ont peur de nous.

                                              • Saladain (---.---.60.130) 19 juin 2016 14:36

                                                Je vous est tousse écouter bande dabruitie les russe ses des éculé la américain aussi ses 2pay mes y a un truque que j’ai a pris méfier vous des usa on ses pas qu’es qu’il on réellement millitairem les russe montre les muscles obama montre très peu je vous le dit les russe ne difiron j’aimais les ricain mêle pour assassiné vous fait te le macth riquain 0 russie gagné moi je dit vous rêver les s400 et s500 russe vous pensez que les ricain non rienprevut moi je dit poutine n’es pas fou et il le ses très bien


                                                • Massada Massada 19 juin 2016 14:41

                                                  @Saladain

                                                  Mon traducteur ne parvient pas à identifier la langue dans laquelle vous vous exprimez


                                                • covadonga*722 covadonga*722 19 juin 2016 15:27

                                                  @Saladain

                                                  quel dommage de déformer le nom d’un grand général musulman , 
                                                  il s’appelait Salah ad -Din Yusuf , au fait c’était un Kurde .


                                                  je suis sur que vous êtes le résultat de l’éducation nationale Française , il n’y a que nos enseignants de gauche a la doxa issue de Mai 68 pour être parvenus a un tel degré d’inculture et d’acculturation. 



                                                • smilodon smilodon 19 juin 2016 14:43

                                                  @ l’auteur : On ne change pas ses « gènes » !.... En attaquant « Assad » obama (l’amérique), attaquera Poutine !... La « russie » reste la meilleure ennemie du « monde libre » !....On ne change pas une équipe qui gagne !.... Dommage !.... La Russie était sur le point de changer..... Mais c’est comme çà !.... Faut être copains avec certains « arabes » et pas avec d’autres !...... Je vais demander ma nationalité « russe » !..... Je me sens de moins en moins « français » !.. Je sais bien que les femmes n’aiment pas trop le foot, mais quand même !.... De là à les interdire de conduire une bagnole ou les obliger à porter un voile !!.... Je préfère les russes !..... Au moins les meufs sont pas soumises !.... En plus, blondes avec les yeux bleus !.... J’adore !.......... Adishatz.


                                                  • smilodon smilodon 19 juin 2016 15:11

                                                    @ l’auteur : Hillary se fait financer à hauteur de 20 % par l’arabie saoudite !...Une fois élue, elle devra rembourser sa dette !..... Comment ???... On verra !.... Nous sommes en 2016, et celui qui n’aura pas (enfin) compris que les musulmans ont gagné !!.......Franchement !... Comment leur expliquer !.....L’occident tel que nous l’avons connu est MORT les amis !...... MORT !....Regardez mieux autour de vous !... L’occident est d’ores et déjà MUSULMAN !.... C’est un FAIT !.....Le reste, tout le reste, n’est que « supposition » !...Histoire ancienne !....Souvenirs !....Adishatz.


                                                    • smilodon smilodon 19 juin 2016 15:13

                                                      Pour un bon musulman de 2016, l’occident « historique », n’était en fait qu’un « accident » de l’histoire !... Rien de plus !... La vie, la nôtre, va changer !....Préparez-vous !.....Adishatz.


                                                      • agent ananas agent ananas 19 juin 2016 21:51

                                                        "S’agit-il d’une reconnaissance par Washington d’un échec de sa politique de lutte contre l’État islamique ou une façon d’obliger les alliés de la Syrie dans la lutte contre le terrorisme à se positionner par rapport à une guerre contre les États-Unis ?« 
                                                        A mon avis c’est surtout une reconnaissance implicite de leur échec à se débarrasser de Bashar el Assad et leur va tout pour y parvenir. L’Etat Islamique, comme al qaeda après le 11/9, est un prétexte pour justifier leurs guerres impérialistes.
                                                        Ceci dit, comme le signale l’auteur une guerre ouverte contre Assad ne sera pas seulement illégale mais risque de mal tourner, sans compter les conséquences que cela pourrait avoir en pleine campagne présidentielle US.
                                                        En défintive il faut s’attendre à tout avec les psychopathes et autres »docteurs Folamour" du Pentagone.


                                                        • kako 20 juin 2016 16:39

                                                          « Les voies démocratiques » ? Les pays puissants, dont l’UE et les USA entre autres, n’ont que faire de la démocratie ! C’est un leurre pour les naïfs ! Les rêveurs qui pensent vivre dans une démocratie alors qu’ils sont manipulés, espionnés, ligotés, au gré des volontés de leurs dirigeants !

                                                          Vous pensez sincèrement que le fait d’être considéré comme Etat terroriste va gêner les américains ? Ils l’ont déjà fait en Irak et en Libye ! 


                                                          • Nérée (---.---.48.98) 23 septembre 2016 17:40

                                                            Beaucoup de non-dits et de comédie dans cette histoire qui embarrassera sans doute des générations d’historiens. Au départ il s’agissait de préparer le terrain pour anéantir la menace iranienne. Maintenant, ils ont affaire à un Iran clairement allié avec une Russie qui ne lâchera rien.

                                                            Tout leur plan miteux de destruction de la région et de changement de la population grâce au terrorisme devient de moins en moins réalisable. Et ils n’ont pas encore réussi à assassiner Assad, Sans doute pas faute d’en avoir caressé l’espoir. Nous voyons presque en temps réel les procédés des crapules du far-west pour ne pas perdre la face. Le terrorisme est un alibi en or pour aller porter la guerre n’importe où sans respect des gouvernements légitimes. Reste l’inconnue des turcs d’Erdogan qui surfent sur la ligne rouge. Cette lutte de la Syrie pour recouvrer son territoire occupé paraît symboliquement très importante pour le reste du monde.

                                                            Je serais un des pilotes des Rafales dépêchés là-bas j’aurai vraiment honte ! Je suppose qu’on leur a promis du galon ?

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès