• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > International > Oh mon Dieu ! Aux carnages de Charlie, de l’HyperCacher, du Bardo, du (...)

Oh mon Dieu ! Aux carnages de Charlie, de l’HyperCacher, du Bardo, du Campus de l’Université de Garissa, etc., où étiez-vous ?

Oh mon Dieu ! Rappelez à ces assassins barbares et incultes le Verset 32 de la Sourate 5 du Coran, l’un des plus beaux versets de ce livre Saint, où il est dit :

 « مَن قَتَلَ نَفْساً بِغَيْرِ نَفْسٍ أَوْ فَسَادٍ فِي الأَرْضِ فَكَأَنَّمَا قَتَلَ النَّاسَ جَمِيعاً وَمَنْ أَحْيَاهَا فَكَأَنَّمَا أَحْيَا النَّاسَ جَمِيعاً »

Que l’on peut traduire par :

Quiconque tue un être humain qui lui-même n’a pas tué,

Ni, sur terre, de désordre n’a provoqué,

Meurtrier de l'humanité tout entière, il sera considéré,

Quiconque sauve la vie d'un seul être humain est considéré

Comme ayant sauvé la vie de toute l'humanité

 

Oh mon Dieu ! Ils ont profané notre profession de foi en l’inscrivant sur leur sinistre fanion. Ils saccagent, ils violent, ils tuent, ils égorgent, ils assassinent à l’aveuglette, dans le seul but d'entasser le maximum de cadavres, y compris ceux de vieillards, de femmes et d'enfants, en accompagnant leur actes lâches et horribles par des hurlements profanant la formule la plus sacrée de notre religion que tout musulman pratiquant répète des dizaines de fois quotidiennement dans ses prières (الله أَكْبَر = Allahu akbar, phonétiquement = Dieu est [le] plus grand), formule que vos fidèles emploient, aussi, dans d’autres nombreuses circonstances telles que les appels à la prière, les moments de louange, de joie ou de détresse, les enterrements.

 

Oh mon Dieu ! Dites–leur que leurs Gourous leur ont toujours menti,

Qu’ils s’appellent Oussama Ben Laden, machin ou Baghdadi [1],

En leur faisant croire qu’ils iraient illico au Paradis,

Où ils seraient accueillis par soixante-dix vierges houris,

S’ils tuaient des athées, des homosexuels, des Yazidis,

Des adeptes du prophète de l'arbre de la Bodhi [2],

Des enfants d’Abraham non adeptes de leurs mahdis [3],

Y compris des rabbins, des moines, des imams et des muftis,

Des hommes de culture, des oulémas éclairés, des soufis,…

Dites–leur que ce sont des mensonges inventés par l’hagiographie

Et que leurs crimes les jetteront dans la Géhenne, à priori

 

Oh mon Dieu ! Dites-leur que la Thora, l’un des deux autres Livres Saints de l’Islam, le troisième étant l’Évangile, dès son premier chapitre, présente l’homme comme étant votre image, puisqu’il y est écrit :

« Qui verse le sang de l’homme verra son sang versé. Car, à l’image de Dieu, Dieu a fait l’homme » (Genèse 9.6),

présentation qui implique le respect auquel tout homme a droit en lui-même et a devoir envers tous les autres, quelles que soient leur nationalité, leur naissance, leur condition économique ou sociale, leur religion, leur orientation sexuelle, leurs croyances, leurs opinions politiques,…

 

Oh mon Dieu ! Apprenez–leur que le Hadith 4731 rapporté par Sahih Muslim affirme que :

« فَإِنَّ اللَّهَ خَلَقَ آدَمَ عَلَى صُورَتِهِ »

qui peut être traduit par :

« Dieu a créé Adam à son image ».

Ce qui a conduit l'Émir Abdelkader à déclarer, à la page 444 du Tome III de son Kitâb al-Mawâqif [4], que «  Dieu a créé Adam à son image et c’est en puissance qu’Il a créé de même les enfants d’Adam  ».

 

Enfin, mon Dieu, faites que si ces barbares poursuivent leurs horribles crimes, et malheureusement, ils sont amenés à les poursuivre pendant quelques temps encore, compte tenu des complicités dont ils jouissent auprès de certains États voyous, dont certains sont nés d’hier et doivent leur création et leur existence à leurs pétromachins, États destructeurs de valeurs universelles datant de centaines d'années, pour ne pas dire millénaires, faites mon Dieu que les émotions et les mobilisations provoquées par chacun de leurs crimes soient d’intensités égales, et cela quelles que soient la nationalité, la naissance, la condition économique ou sociale, la religion, l’orientation sexuelle, les croyances, les opinions politiques,…de leurs victimes ; car, cela est loin d’être le cas aujourd’hui, mon Dieu , ce qui a fait écrire au caricaturiste algérien Ali Dilem «  Carnage dans une université au Kenya - Tu casses une statue [6], toute la planète réagit…tu massacres 147 étudiants et tout le monde s’en fout ! ».

Et, pour conclure, faites mon Dieu que ces valeurs universelles puissent régner partout dans le monde et que la Communauté internationale civilisée puisse éradiquer, à jamais, les méfaits de ces disciples de Satan.

 

آمين = Amen = אָמֵן

 

Salah HORCHANI

[1] Il s’agit d’Abou Bakr al-Baghdadi, le Calife autoproclamé de l’EI (l’État Islamique), et de son prédécesseur, Abou Omar al-Baghdadi ; ce sont des pseudonymes qu’ils se sont choisis.

[2] Le figuier des pagodes, ou arbre de la Bodhi, cité dans le Coran, dans le Verset 1 de la Sourate 95 : c'est sous le feuillage de cet arbre que Boudha a eu son Éveil spirituel.

[3] « Mahdi », ou « Mehdi », est un mot, et aussi un prénom, de l'arabe qui signifie « celui qui montre le chemin ».

[4]https://books.google.fr/books?id=4x3ygIWkULcC&pg=PA444&lpg=PA444&dq=%22Dieu+a+cr%C3%A9%C3%A9+Adam+%C3%A0+son+image%22&source=bl&ots=RY74A1oGnd&sig=IfyawZbVdZWnZJAi-TI_qlL1pZ4&hl=fr&sa=X&ei=kw8hVaCfBsfeaM_GgrgJ&ved=0CFMQ6AEwCg#v=onepage&q=%22Dieu%20a%20cr%C3%A9%C3%A9%20Adam%20%C3%A0%20son%20image%22&f=false

[5]https://www.facebook.com/AliDilem/photos/a.10150389865215323.601678.15409790322/10155419877000323/?type=1&theater

[6]http://blogs.mediapart.fr/blog/salah-horchani/270215/musee-de-mossoul-quand-daech-detruit-la-civilisation-coups-de-masses-et-de-marteau-piqueurs 


Moyenne des avis sur cet article :  3.42/5   (38 votes)




Réagissez à l'article

64 réactions à cet article    


  • oncle archibald 7 avril 2015 10:21

    « ce qui a fait écrire au caricaturiste algérien Ali Dilem «  Carnage dans une université au Kenya - Tu casses une statue [6], toute la planète réagit…tu massacres 147 étudiants et tout le monde s’en fout ! ». »


    Caricaturiste ? êtes vous bien sur qu’il n’est pas tout simplement réaliste ? 

    • Le p’tit Charles 7 avril 2015 10:40

      Bon « SANG »..mais c’est bien sur...les religions sont amour...mais pour survivre se gavent de sang.. ?


      • Nicolas_M bibou1324 7 avril 2015 10:46

        que ces valeurs universelles puissent régner partout dans le monde


        Ces valeurs ne sont pas universelles. Et les dessinateurs de Charlie se sont battus toute leur vie pour que ces valeurs religieuses ne deviennent pas universelles. Pour que la religion n’ait pas à dicter le comportement des gens.

        Avec vos citations religieuses, et votre volonté de faire régner ces valeurs dans le monde, vous ne valez pas mieux qu’un terroriste islamiste. Vous souhaitez imposer vos valeurs aux autres.

        Non, les messages de la Bible, du Coran ou de la Torah, que ce soit des appels au meurtre ou à la fraternité, n’ont pas leur place dans l’espace public. Du moins pas dans un pays laïque.

        • oncle archibald 7 avril 2015 10:50

          @bibou1324 : « Vous souhaitez imposer vos valeurs aux autres. »


          Simple curiosité, quelles sont vos « valeurs » à vous bibou 1324, et de qui tenez vous leur apprentissage ?


        • HORCHANI Salah HORCHANI Salah 7 avril 2015 12:22

          @bibou1324

          Relisez bien mon texte ! Par valeurs universelles dans la conclusion de l’article, il est sous-entendu ce qui est écrit plus haut, à savoir :

          « le respect auquel tout homme a droit en lui-même et a devoir envers tous les autres, quelles que soient leur nationalité, leur naissance, leur condition économique ou sociale, leur religion, leur orientation sexuelle, leurs croyances, leurs opinions politiques,… »

          Salah HORCHANI


        • Cassiopée R 7 avril 2015 11:17

          Les disciples de Satan sont à la tête des Etats, des multinationales, des églises et vivent aussi dans une société parallèle à la notre.

          Ce sont eux qui règnent sur Terre, et malgré le visage de bienfait montrer dans les médias c’est exactement l’inverse qu’ils prônent, car ils veulent faire souffrir Dieu et les êtres positifs de la Création. C’est le Mal, ils ne font que le Mal.

          Ce n’est pas Dieu qui va intervenir pour reprendre le pouvoir sur Terre, c’est un envoyé de Dieu, le Kalki Avatar, il existe sur le net.

          Kalki va affronter l’armée de l’Enfer (qui va envahir la Terre à l’Apocalyspe), dont le but est d’envahir le Paradis, et de prendre le pouvoir de Dieu.

          Dieu vit au Paradis et est très heureux, sur la Terre de Dieu ou le Royaume de Dieu.


          • HORCHANI Salah HORCHANI Salah 7 avril 2015 12:55

            NOUVELLE VERSION AUGMENTÉE DE MON ARTICLE :


            Oh mon Dieu ! Aux carnages de Charlie, de l’HyperCacher, du Bardo, du Campus de l’Université de Garissa, etc., où étiez-vous ?


            Oh mon Dieu ! Rappelez à ces assassins barbares et incultes le Verset 32 de la Sourate 5 du Coran, l’un des plus beaux versets de ce livre Saint, où il est dit :

             « مَن قَتَلَ نَفْساً بِغَيْرِ نَفْسٍ أَوْ فَسَادٍ فِي الأَرْضِ فَكَأَنَّمَا قَتَلَ النَّاسَ جَمِيعاً وَمَنْ أَحْيَاهَا فَكَأَنَّمَا أَحْيَا النَّاسَ جَمِيعاً »

            Que l’on peut traduire par :

             

            Quiconque tue un être humain qui lui-même n’a pas tué,

            Ni, sur terre, de désordre n’a provoqué,

            Meurtrier de l’humanité tout entière, il sera considéré,

            Quiconque sauve la vie d’un seul être humain est considéré

            Comme ayant sauvé la vie de toute l’humanité

             

            Oh mon Dieu ! Ils ont profané notre profession de foi en l’inscrivant sur leur sinistre fanion. Ils saccagent, ils violent, ils tuent, ils égorgent, ils assassinent à l’aveuglette, dans le seul but d’entasser le maximum de cadavres, y compris ceux de vieillards, de femmes et d’enfants, en accompagnant leur actes lâches et horribles par des hurlements profanant la formule la plus sacrée de notre religion que tout musulman pratiquant répète des dizaines de fois quotidiennement dans ses prières (الله أَكْبَر = Allahu akbar, phonétiquement = Dieu est [le] plus grand), formule que vos fidèles emploient, aussi, dans d’autres nombreuses circonstances telles que les appels à la prière, les moments de louange, de joie ou de détresse, les enterrements.

             

            Oh mon Dieu ! Dites–leur que leurs Gourous leur ont toujours menti,

            Qu’ils s’appellent Oussama Ben Laden, machin ou Baghdadi [1],

            En leur faisant croire qu’ils iraient illico au Paradis,

            Où ils seraient accueillis par soixante-dix vierges houris,

            S’ils tuaient des athées, des homosexuels, des Yazidis,

            Des adeptes du prophète de l’arbre de la Bodhi [2],

            Des enfants d’Abraham non adeptes de leurs mahdis [3],

            Y compris des rabbins, des moines, des imams et des muftis,

            Des hommes de culture, des oulémas éclairés, des soufis,…

            Dites–leur que ce sont des mensonges inventés par l’hagiographie

            Et que leurs crimes les jetteraient dans la Géhenne, à priori

            Ainsi, ils ne pourront pas dire qu’ils n’ont pas été avertis

             

            Oh mon Dieu ! Ce qu’ils font met en péril l’idée même de l’homme. Dites–leur que la Thora, qui contient l’Enseignement que vous nous avez transmis par Moïse et qui est l’un des deux autres Livres Saints de l’Islam, le troisième étant l’Évangile, la Thora, dès son premier chapitre, présente l’homme comme étant votre image, puisqu’il y est écrit :

            « Qui verse le sang de l’homme verra son sang versé. Car, à l’image de Dieu, Dieu a fait l’homme » (Genèse 9.6),

            présentation qui implique le respect auquel tout homme a droit en lui-même et a devoir envers tous les autres, quelles que soient leur nationalité, leur naissance, leur condition économique ou sociale, leur religion, leur orientation sexuelle, leurs croyances, leurs opinions politiques,…

            Apprenez–leur, aussi, mon Dieu, que l’Enseignement que vous nous avez transmis dans l’Évangile par Jésus fils de Meriam n’en dit pas moins, qui plus est, il confirme celui contenu dans la Thora, et qu’Origène d’Alexandrie, l’un des Pères de l’Église, contemporain des « maghrébins » l’Empereur Septime Sévère et le Pape Victor Ier qui uniformisa pour toute l’Eglise la date de la Fête de Pâques [4], Origène, disais-je, a même spécifié que c’est par son âme que l’homme peut être dit à votre image [5].

             

            Oh mon Dieu ! Apprenez–leur, également, que le Hadith 4731 rapporté par Sahih Muslim affirme que :

            « فَإِنَّ اللَّهَ خَلَقَ آدَمَ عَلَى صُورَتِهِ »

            qui peut être traduit par :

            « Dieu a créé Adam à son image ».

            Ce qui a conduit l’Émir Abdelkader à déclarer, à la page 444 du Tome III de son Kitâb al-Mawâqif [6], que «  Dieu a créé Adam à son image et c’est en puissance qu’Il a créé de même les enfants d’Adam  ».

             

            Enfin, mon Dieu, faites que si ces barbares poursuivent leurs horribles crimes, et malheureusement, ils sont amenés à les poursuivre pendant quelques temps encore, compte tenu des complicités dont ils jouissent auprès de certains États voyous, dont certains sont nés d’hier et doivent leur création et leur existence uniquement à leurs pétromachins, États destructeurs de valeurs universelles datant de centaines d’années, pour ne pas dire millénaires, faites mon Dieu que les émotions, les mobilisations et les sursauts d’indignation provoqués par chacun de leurs crimes soient d’intensités égales, et cela quelles que soient la nationalité, la naissance, la condition économique ou sociale, la religion, l’orientation sexuelle, les croyances, les opinions politiques,…de leurs victimes ; car, cela est loin d’être le cas aujourd’hui, mon Dieu, ce qui a fait écrire au caricaturiste algérien Ali Dilem [7] : «  Carnage dans une université au Kenya - Tu casses une statue [8], toute la planète réagit…tu massacres 147 étudiants et tout le monde s’en fout ! ».

            Et, pour conclure, faites mon Dieu que ces valeurs universelles puissent régner partout dans le monde et que la Communauté internationale civilisée puisse éradiquer, à jamais, les méfaits de ces disciples de Satan.

            آمين = Amen = אָמֵן

             

            Salah HORCHANI

            [1] Il s’agit d’Abou Bakr al-Baghdadi, le Calife autoproclamé de l’EI (l’État Islamique), et de son prédécesseur, Abou Omar al-Baghdadi ; ce sont des pseudonymes qu’ils se sont choisis.

            [2] Le figuier des pagodes, ou arbre de la Bodhi, cité dans le Coran, dans le Verset 1 de la Sourate 95 : c’est sous le feuillage de cet arbre que Boudha a eu son Éveil spirituel.

            [3] « Mahdi », ou « Mehdi », est un mot, et aussi un prénom, de l’arabe qui signifie « celui qui montre le chemin ».

            [4] Il y a eu 5 Empereurs et 3 Papes « maghrébins » ; voir, à ce sujet, par exemple, le lien suivant :

            http://www.diocesetunisie.org/francese/pagfr/storia2.htm

            [5]http://larevuereformee.net/articlerr/n266/trois-reflexions-sur-la-doctrine-de-limage-de-dieu

            [6]https://books.google.fr/books?id=4x3ygIWkULcC&pg=PA444&lpg=PA444&dq=%22Dieu+a+cr%C3%A9%C3%A9+Adam+%C3%A0+son+image%22&source=bl&ots=RY74A1oGnd&sig=IfyawZbVdZWnZJAi-TI_qlL1pZ4&hl=fr&sa=X&ei=kw8hVaCfBsfeaM_GgrgJ&ved=0CFMQ6AEwCg#v=onepage&q=%22Dieu%20a%20cr%C3%A9%C3%A9%20Adam%20%C3%A0%20son%20image%22&f=false

            [7]https://www.facebook.com/AliDilem/photos/a.10150389865215323.601678.15409790 322/10155419877000323/?type=1&theater

            [8]http://blogs.mediapart.fr/blog/salah-horchani/270215/musee-de-mossoul-quand-daech-detruit-la-civilisation-coups-de-masses-et-de-marteau-piqueurs 


            • Aldous Aldous 7 avril 2015 17:15

              @HORCHANI Salah

              Un autre Hadith qui complète bien votre propos :

              D’après ’Anas ibn Malîk (qu’Allah soit satisfait de lui), des gens de `Urayna vinrent à Médine trouver l’Envoyé d’Allah صلى الله عليه وسلم et comme ils eurent très mal au ventre, l’Envoyé d’Allah صلى الله عليه وسلم leur dit : 

              « Si cela vous convient, allez boire du lait et de l’urine des chamelles de l’aumône ».

              En suivant son conseil, ils se rétablirent, mais ils tuèrent les bergers, revinrent sur leur foi, et s’emparèrent des chameaux de l’Envoyé d’Allah صلى الله عليه وسلم.

              Aussitôt mis au courant, le Prophète صلى الله عليه وسلم dépêcha sur leurs traces des hommes qui les rejoignirent et les ramenèrent.

              Il ordonna alors de leur couper les mains et les pieds, de leur crever les yeux au fer rouge et de les laisser à « Al-Harra » où ils périrent.



            • Aldous Aldous 7 avril 2015 17:25

              C’est meilleur frais et ça aide à faire pousser la barbe.


            • OMAR 7 avril 2015 20:29

              Omar21

              Et quand Allah dira : "Ô Jésus, fils de Marie, rappelle-toi Mon bienfait sur toi et sur ta mère quand Je te fortifiais du Saint-Esprit.
              Au berceau tu parlais aux gens, tout comme en ton âge mûr. Je t’enseignais le Livre, la Sagesse, la Thora et l’Évangile !
               Tu fabriquais de l’argile comme une forme d’oiseau par Ma permission ; puis tu soufflais dedans. Alors par Ma permission, elle devenait oiseau. Et tu guérissais par Ma permission, l’aveugle-né et le lépreux. Et par Ma permission, tu faisais revivre les morts.
              Je te protégeais contre les Enfants d’Israël pendant que tu leur apportais les preuves. Mais ceux d’entre eux qui ne croyaient pas dirent : « Ceci n’est que de la magie évidente ».
              Le Coran, Sourate 5.

              Alors, Aldous, vous pouvez toujours noyer Agoravox de vos grotesques commentaires inventés ou puisés de hadith made in Tartenpion....


            • Aldous Aldous 7 avril 2015 21:59

              @OMAR
              Quoi ? Que lis-je ? Le Saint Esprit ? Associateur !!!! Qu’on le décapite !



              Sinon je n’ai rien inventé cet Hadith est authentique comme le disent ces Savants de l’Islam :


              Je me demandais si, dans le cas où on n’a pas de chameaux sous la main, on pouvait se rabattre sur un bon verre de la pisse de dromadaire.

            • HORCHANI Salah HORCHANI Salah 11 avril 2015 11:49


              Note ajoutée le 11 avril 2015 : À propos des trois premiers Versets de la Sourate 95

              Cet article a été proposé au débat sur le site suivant :

              http://www.yabiladi.com/forum/dieu-carnages-charlie-etiez-vous-2-6839849.html

              Un intervenant répondant au pseudonyme Sanhaja up-on Thames n’a guère apprécié mon interprétation du Verset 1 de la Sourate 95 donnée dans la note [2] ci-dessous, jusqu’à écrire :

              « Seul Allah sait pourquoi Il a juré par ces deux arbres (…) Quand on cite un verset du Coran il faut avoir la bonne foi de le citer de manière correcte et non tronquée (…) Votre introduction d’un hypothétique « Figuier de Pagodes » dans le Coran n’existe pas. Elle est le fruit de votre imagination et de ceux qui sont égarés (…) N’importe quoi... ».

              Rappelons que dans le Code des salafistes, traiter un musulman d’égaré équivaut à sa condamnation à mort !

              Et ma réponse fut :

              « Rappelez-vous qu’il est écrit dans le Coran, quant à son interprétation : « Nul autre que Dieu ne connaît la véritable interprétation du Coran » (Le Coran : Sourate 3- Verset 7). Et, vous n’êtes pas Dieu, pour être si catégorique pour juger l’interprétation des autres ! Un peu de calme, un peu de modestie et un peu d’humilité, SVP !(…) Qui plus est, vous les traitez « d’égarés » : Seul Dieu peut juger la foi de ses créatures ! ».

              Mon interprétation des trois premiers Versets de la Sourate 95

              L’interprétation du dit Verset 1 est indissociable de celle des Versets 2 et 3. Ces Versets peuvent être traduits comme suit :

              1. Par le figuier et l’olivier !

              2. Et par le Mont Sīnīn  !

              3. Et par cette Cité garante du dépôt ! 

              Les exégètes donnent des interprétations très diverses de ces versets. Pour ce qui me concerne, je retiens l’interprétation suivante :

              Dans le Coran, quand Dieu jure par l’une de ses créations, c’est pour mettre en exergue son importance et ce qu’elle symbolise. Ces trois serments qui ouvrent la sourate renvoient à quatre endroits où Dieu a inspiré la révélation à quatre grands messagers : le figuier symbolise Boudha, l’olivier symbolise Jérusalem en référence à ‘Issa (Jésus), le Mont Sīnīn (Sinaï) symbolise Moussa (Moïse) et la « Cité garante du dépôt » fait référence à la Mecque, symbolisant Mohammed, où Dieu lui a inspiré le Coran décrit comme un dépôt transmis.

              Salah HORCHANI


            • HORCHANI Salah HORCHANI Salah 11 avril 2015 21:53


              L’interprétation des Versets 2 et 3 exposée ci-dessus est celle de la quasi-totalité des exégètes, pour ne pas dire la totalité. L’interprétation de la deuxième partie du Verset 1, concernant « l’olivier », exposée est partagée par la majorité des exégètes et c’est l’interprétation de sa première partie, concernant « le figuier », qui fait débat ; mon interprétation n’est adoptée que par une infime minorité d’exégètes : la quasi-totalité interprète le terme « figuier » au premier degré, à savoir, l’arbre fruitier dont le fruit a le privilège exceptionnel d’être dépourvu de noyau et dont les feuilles ont le privilège exceptionnel d’avoir servi à Adam pour cacher ses parties intimes lorsqu’il se rendit compte de sa nudité. Dans tous les cas, il est dit dans le Coran que Dieu a envoyé des Messagers à chaque peuple, en précisant au Prophète Mohammed, dans le Verset 164 de la Sourate 4, Sourate qui est, chronologiquement, la 92ème révélée sur les 114 Sourates que compte Coran :

              « وَرُسُلاً قَدْ قَصَصْنَاهُمْ عَلَيْكَ مِن قَبْلُ وَرُسُلاً لَّمْ نَقْصُصْهُمْ عَلَيْكَ »

              que l’on peut traduire par 

               

              Dans ce qui précède, il y a des prophètes dont nous t’avons narré le récit

              Mais, il existe d’autres sur lesquels nous ne t’avons, explicitement, rien dit

               

              Et, d’après moi, Boudha fait partie de ses derniers.

               

              Salah HORCHANI


            • HORCHANI Salah HORCHANI Salah 12 avril 2015 12:03


              Boudha est un Prophète !

              Voir l’article suivant, intitulé «  Introduction au bouddhisme d’un point de vue islamique  », où l’on trouve d’autres arguments en faveur de mon interprétation :

              http://www.berzinarchives.com/web/fr/archives/study/islam/general/buddhist_ islamic_view.html

              Il y est écrit, par exemple :

              « Au milieu du vingtième siècle de l’ère commune, l’érudit Hamid Abdul Qadir, dans son œuvre Bouddha le Grand : Sa vie et Sa philosophie (en arabe : Budha al-Akbar Hayatoh wa Falsaftoh) postule que le prophète Dhu’l-Kifl, signifiant « Celui de Kifl », dont il est fait mention deux fois dans le Coran (Al-Anbiya 85 et Sad 48) comme étant patient et bon, se réfère au Bouddha Shakyamouni. Bien que la plupart des érudits identifient Dhu’l-Kifl comme étant le prophète Ezéchiel (…) Le Coran enseignait la tolérance des religions du « peuple du Livre » – ce qui se référait au christianisme et au judaïsme. Mais quand les Arabes rencontrèrent le bouddhisme, et quoique ses adeptes n’aient pas été à strictement parler un « peuple du Livre », ils leur octroyèrent le même statut et les mêmes droits qu’aux chrétiens et juifs qui étaient sous leur domination. Les adeptes du bouddhisme étaient autorisés à suivre leur religion du moment que ses membres laïcs s’acquittaient d’un impôt par tête ».

               

              Salah HORCHANI


            • HORCHANI Salah HORCHANI Salah 12 avril 2015 21:36


              Quand les « lumièrophobes-obscurantophiles » lancent des menaces !

              Un autre « lumièrophobe-obscurantophile », répondant au pseudonyme tachilhite78, s’est fait, explicitement, menaçant en m’écrivant, en message privé référencé

              http://www.yabiladi.com/mp/read/1865051 ,

              message que je rends public, compte tenu de ladite menace :

              « Tu devrais faire attention à ce que tu publies au nom de l’islam, en citant la parole d’Allah, car tu le retrouveras le jour ou l’arrogant sera une fourmi à piétiner par les autres...vraiment remets-toi en question sincèrement ».

              Et j’en passe et des bonnes !

              Salah HORCHANI


            • volpa volpa 7 avril 2015 13:57

              Du baratin de muslim.
              On peut en sortir d’autres et à ce jeu t’as pas gagné.


              • TREKKOTAZ TREKKOTAZ 7 avril 2015 14:10

                Ne vous inquiétez pas Mr Horchani, en effet,Il n’ y a aucun intégristes,le false flag Charlie est maintenant largement démasqué par une majorité de la population française(les chenapans Kouachi prennent leur CI pour le brakko, le no 2 police « se suicide », ahahaha grillés !!!!ce ne sont que 2 de multiples incohérences.Il y a juste un Etat policier ultra terroriste qui sème l’ épouvante, trucide, martyrise et écartèle.Mais dormez tranquilles citoyens, la Ripoublique en danger, laïcité, intégrisme, bla bla bla,,, c’ est en fait une véritable cabale contre l’ islam qui est menée.


                • Phalanx Phalanx 7 avril 2015 14:32

                  Mahomet fut un chef de guerre, les sourates mecquoises (les premières, quand Mahomet était faible) sont pacifistes, mielleuses. Les sourates médinoise (les dernières, quand il était fort) sont beaucoup plus violentes et POLITIQUE.

                  L’Islam est un projet de société : vivre selon la charia et l’imposer par le djihad si nécessaire.

                  RIEN ne vous permet de dire que DAECH est dans le faux, ils suivent les principes coraniques de manière plus sérieuse et assidue que notre soit disant « Islam Républicain » (un non sens absolu, il ne saurait y avoir de « charia républicaine »). 

                  Avant que des petits génies gauchistes (chrétiens dégénérés) viennent nous expliquer que l’Eglise c’est pareil, je leur rappelle que la chrétienté, c’est le Christ, le nouveau testament, l’histoire d’un hippie communiste qui tendait l’autre joue et a préféré mourir que de remonter son pantalon (comme les gauchistes qui préfèrent islamiser leur peuple plutôt que de s’affirmer).

                  Moi je respecte l’Islam pour ce qu’il est, JE N EN VEUX PAS EN FRANCE et je revendique mon héritage et ma culture chrétienne (même si j’ai de plus en plus de doutes sur sa viabilité).


                  • HORCHANI Salah HORCHANI Salah 7 avril 2015 15:50

                    @Phalanx

                    Pour information, la Sourate 5, citée dans le texte est médinoise et, chronologiquement, elle est l’avant-avant-dernière révélée, i.e. chronologiquement, c’est la 112 ème révélée sur les 114 Sourates du Coran.

                    Salah HORCHANI


                  • Phalanx Phalanx 7 avril 2015 18:54

                    @HORCHANI Salah
                    Fort bien, mais vous ne répondez pas sur le fond. 


                    Quant à votre citation, il faut la replacer dans le texte, et il me semble qu’elle ne s’applique que pour les enfant d’israel. Au sujet de Cain et Abel :

                    30. Son âme l’incita à tuer son frère. Il le tua donc et devint ainsi du nombre des perdants.

                    31. Puis Allah envoya un corbeau qui se mit à gratter la terre pour lui montrer comment ensevelir le cadavre de son frère. Il dit : ‹Malheur à moi ! Suis-je incapable d’être, comme ce corbeau, à même d’ensevelir le cadavre de mon frère ?› Il devint alors du nombre de ceux que ronge le remords.

                    32. C’est pourquoi Nous avons prescrit pour les Enfants d’Israël que quiconque tuerait une personne non coupable d’un meurtre ou d’une corruption sur la terre, c’est comme s’il avait tué tous les hommes. Et quiconque lui fait don de la vie, c’est comme s’il faisait don de la vie à tous les hommes. En effet Nos messagers sont venus à eux avec les preuves. Et puis voilà, qu’en dépit de cela, beaucoup d’entre eux se mettent à commettre des excès sur la terre.

                    33. La récompense de ceux qui font la guerre contre Allah et Son messager, et qui s’efforcent de semer la corruption sur la terre, c’est qu’ils soient tués, ou crucifiés, ou que soient coupées leur main et leur jambe opposées, ou qu’ils soient expulsés du pays. Ce sera pour eux l’ignominie ici-bas ; et dans l’au-delà, il y aura pour eux un énorme châtiment,

                    34. excepté ceux qui se sont repentis avant de tomber en votre pouvoir : sachez qu’alors, Allah est Pardonneur et Miséricordieux.

                    35. Ô les croyants ! Craignez Allah, cherchez le moyen de vous rapprocher de Lui et luttez pour Sa cause. Peut-être serez-vous de ceux qui réussissent !

                    36. Si les mécréants possédaient tout ce qui est sur la terre et autant encore, pour se racheter du châtiment du Jour de la Résurrection, on ne l’accepterait pas d’eux. Et pour eux il y aura un châtiment douloureux.

                    37. Ils voudront sortir du Feu, mais ils n’en sortiront point. Et ils auront un châtiment permanent.

                    38. Le voleur et la voleuse, à tous deux coupez la main, en punition de ce qu’ils se sont acquis, et comme châtiment de la part d’Allah. Allah est Puissant et Sage.

                    39. Mais quiconque se repent après son tort et se réforme, Allah accepte son repentir. Car, Allah est, certes, Pardonneur et Miséricordieux.

                    Il n’y a aucune honte à suivre une religion violente et guerrière cher auteur, au contraire, et si l’Islam EST ça, je suis au courant qu’il n’est pas QUE ça. 

                    L’amour, les bisoux et les paquerettes, c’est le christianisme, et regardez ou ça nous a mené : un ramassis de gauchiste pourris gatés priant pour se faire remplacer par les musulmans.

                    Donc si vos discours sur l’Islam « religion de paix et de tolérance » marche à fond avec ces dégénérés de gauchistes, ca ne marche pas avec moi et les derniers représentants de la vraie France


                  • HORCHANI Salah HORCHANI Salah 7 avril 2015 21:03

                    @Phalanx

                    Vous avez écrit :

                    « L’Islam est un projet de société : vivre selon la charia »

                    Afin que je puisse commenter encore votre post, je vous saurais gré de bien vouloir m’expliciter ce que vous entendez par le terme « charia » employé dans ledit post..

                    Salah HORCHANI


                  • Phalanx Phalanx 7 avril 2015 22:15

                    @HORCHANI Salah

                    Ben il vous en fait des détail pour commencer à commenter. http://fr.wikipedia.org/wiki/Charia


                  • HORCHANI Salah HORCHANI Salah 7 avril 2015 22:32

                    @Phalanx

                     La Sharia est une œuvre humaine hautement fluctuante *

                    Tout d’abord, le terme “Sharia ” apparaît dans tout le Coran une et une seule fois, plus précisément dans le Verset 18 de la Sourate 45, et ceci dans le sens de “Voie ”. Plus explicitement , ce Verset dit : “ ثُمَّ جَعَلْنَاكَ عَلَى شَرِيعَةٍ مِّنَ الْأَمْرِ ” (“Puis, Nous t’avons mis sur la Voie de l’ordre ”). Ensuite, ce que représente réellement la Sharia dans la tradition musulmane , c’est un ensemble de mesures juridiques fluctuant, dans l’espace et dans le temps, dont la conception, l’interprétation et les applications ne font pas l’unanimité, et ce, même au sein des pays qui ont adopté la Sharia comme mode de gouvernance, compte tenu du fait que toutes les questions juridiques, dans son cadre, relèvent de l’Ijtihad (l’Effort Spirituel Individuel), prescription qui prime sur toutes les autres dans le Coran, à tel point qu’elle peut être considérée comme étant le Sixième Pilier de l’Islam, étant donné que c’est la prescription la plus omniprésente, à travers diverses formes, dans le Livre Saint, dont l’importance, dans la vie du croyant, est justifiée par le fait qu’en Islam, il n’y a ni Concile, ni Autorité Pontificale, ni Clergé, ni…, et seul Dieu sonde les cœurs et est seul juge de la relation qui l’unit aux hommes.

                    Pour se convaincre de l’aspect fluctuant de la Sharia, il suffit de mentionner que pour les Sunnites, il existe quatre écoles juridiques qui ne s’accordent pas sur des points importants. Quant aux Shiites, il suffit de se rappeler du cas de l’Ayatollah Khomeiny qui a interdit le contrôle des naissances, au nom de la Sharia, au début de son pouvoir, et qu’il l’a légalisé, toujours au nom de la Sharia, à la veille de sa mort.

                    D’ailleurs, il n’a jamais existé de consensus autour de la définition et de la portée du terme Sharia et comme l’a noté Sadakat Kadri dans son Livre (« Heaven on Earth-A Journey Through Shari’a Law from the Deserts of Ancient Arabia to the Streets of the Modern Muslim World  », Farrar, Straus and Giroux, New York, 2012), c’est le Sultan Mehmet II, que l’Histoire a retenu pour avoir conquis Constantinople en 1453, qui initia l’écriture du premier Code Juridique Islamique, basé sur la Sharia, c’est-à-dire huit siècles après l’avènement de l’Islam !

                    De plus, cette fluctuation apparaît clairement, par exemple, dans le paragraphe intitulé « Buts du message (divin)  » du chapitre « Introduction aux buts de la Sharia » de l’ouvrage intitulé « Les Sciences de la Sharia pour les Economistes » [3], paragraphe dont on reproduit ci-dessous un extrait, où l’on trouve un point de vue actuel sur la Sharia cautionné par une autorité considérée, aujourd’hui, parmi les plus compétentes et les plus influentes en la matière :

                    « Buts du message (divin) : Appelés encore buts du texte (Maqsud an-Nass), ou buts des versets, ou buts du Hadith.

                    Cette terminologie est utilisée lorsque le texte légal contient deux sens : le sens visé et le sens non visé. Ce dernier pouvant être le sens apparent qui nécessite davantage de contemplation et de discernement. Mais en se référant aux présomptions de l’exégèse, on découvrira que le texte contient un sens autre que celui qui apparaît à première vue : on dira alors que le sens est ceci…ou que le sens du texte est comme suit…

                    Selon la nature du texte légal, on déterminera la prescription visée par celui-ci ainsi que le domaine d’application de cette prescription. Cela nous permet d’apprécier la raison inhérente à cette prescription et le but qu’elle cherche à atteindre ».

                    Est-il nécessaire de rappeler, dans ce contexte, les deux définitions des mots « exégèse » et « présomption » données par le dictionnaire Larousse :

                    - exégèse : explication philologique, historique ou doctrinale d’un texte obscur ou sujet à discussion ;

                    - présomption : jugement fondé non sur des preuves, mais sur des indices, des apparences, sur ce qui est probable sans être certain 

                    En conséquence, il apparaît, d’après ce qui précède , que la Sharia est une œuvre purement humaine, hautement fluctuante, dont le terme qui la désigne est indéfinissable, constatation qui m’a conduit à affirmer que « La Sharia est obsolète » et inviter à sortir « l’Ijtihad des oubliettes », lui qui « fait de chaque croyant un potentiel exégète », pour le libérer de «  sa pratique désuète », comme je le mentionne dans mon petit Poème intitulé « Ma Profession de Foi » [4]

                    Salah HORCHANI

                    * Extrait de :

                    http://blogs.mediapart.fr/blog/salah-horchani/281113/tunisie-sacree-sharia-chaque-fois-qu-la-pousse-par-la-porte-les-islamistes-la-font-revenir-par-l


                  • Aldous Aldous 8 avril 2015 18:36

                    @HORCHANI Salah
                    Vous cherchez à construire sur des sables mouvants. 


                    « Or, si les prémices sont saintes, la masse l’est aussi ; et si la racine est sainte, les branches le sont aussi. » Epître aux Romains 11:16

                    Les musulmans devraient faire comme le Coran leur dit. Lire l’Evangile. Ils apprendraient ceci de Saint Matthieu :

                    Gardez-vous des faux prophètes. Ils viennent à vous en vêtements de brebis, mais au dedans ce sont des loups ravisseurs. Vous les reconnaîtrez à leurs fruits. Cueille-t-on des raisins sur des épines, ou des figues sur des chardons ? Tout bon arbre porte de bons fruits, mais le mauvais arbre porte de mauvais fruits. Un bon arbre ne peut porter de mauvais fruits, ni un mauvais arbre porter de bons fruits. Tout arbre qui ne porte pas de bons fruits est coupé et jeté au feu. C’est donc à leurs fruits que vous les reconnaîtrez.

                    Le problème de l’islam réside dans ses prémices. Dans sa définition du bien et du mal, ou plutôt son absence de définition.





                  • volpa volpa 7 avril 2015 17:06

                    Un malade à qui Dieu parlait et vous y croyez vous !
                    Vous avez le droit et il ne faut pas venir nous enfumer.


                    • LEONIDAS LEONIDAS 7 avril 2015 19:42

                      Sourate 4 verset 93. « Quiconque tue intentionnellement un croyant, Sa rétribution alors sera l’Enfer, pour y demeurer éternellement. Allah l’a frappé de Sa colère, l’a maudit et lui a préparé un énorme châtiment. »

                      Sourate 5 verset 32. « C’est pourquoi Nous avons prescrit pour les Enfants d’Israël que quiconque tuerait une personne non coupable d’un meurtre ou d’une corruption sur la terre, c’est comme s’il avait tué tous les hommes. Et quiconque lui fait don de la vie, c’est comme s’il faisait don de la vie à tous les hommes. En effet Nos messagers sont venus à eux avec les preuves. Et puis voilà, qu’en dépit de cela, beaucoup d’entre eux se mettent à commettre des excès sur la terre. »

                      Sourate 6 verset 151. « Dis : "Venez, je vais réciter ce que votre Seigneur vous a interdit : ne Lui associez rien ; et soyez bienfaisants envers vos père et mère. Ne tuez pas vos enfants pour cause de pauvreté. Nous vous nourrissons tout comme eux. N’approchez pas des turpitudes ouvertement, ou en cachette. Ne tuez qu’en toute justice la vie qu’Allah a faite sacrée. Voilà ce qu’Allah vous a recommandé de faire ; peut-être comprendrez-vous. »

                      Sourate 17 verset 33. « Et ; sauf en droit, ne tuez point la vie qu’Allah a rendu sacrée. Quiconque est tué injustement, alors Nous avons donné pouvoir à son proche [parent]. Que celui-ci ne commette pas d’excès dans le meurtre, car il est déjà assisté (par la loi).  »

                      Sourate 25 verset 68. « Qui n’invoquent pas d’autre dieu avec Allah et ne tuent pas la vie qu’Allah a rendue sacrée, sauf à bon droit ; qui ne commettent pas de fornication - car quiconque fait cela encourra une punition »

                      Vous remarquerez qu’à chaque fois il est interdit de tuer à conditions précise : si c’est intentionnellement un croyant (c’est un bon croyant, soumis à la loi d’Allah), si c’est une personne non coupable d’un meurtre ou d’une corruption sur la terre (corruption dans le sens de ne pas croire et de remettre en question les prétentions du coran), et si ce n’est en toute justice, ou en droit (en justice et en droit dictées pas le coran).

                      Lorsque l’on sait comment fonctionne cette religion, quelles sont les clés de son système on ne peut que déplorer la méconnaissances des menaces qu’elles impliquent.

                      Allah est Grand ? Pour l’affirmer de cette manière il doit s’agir d’une supercherie et il nous est permis d’en douter. Cela relève de la tautologie. Un Dieu absolu est forcément Grand cela coule de source.




                      • OMAR 7 avril 2015 20:39

                        Omar21

                        Bonjour Salah

                        La lecture de votre article est pourtant simple, une dénonciation et une condamnation sans équivoque des actes barbares commis par ses meutes salafistes et wahhabites, et une présentation claire de sourates qui vouent à la Géhenne ces diaboliques assassins composant Daesh, Boko-Harem, Aqmi , bref, ces djihadistes de merde.

                        Rien n’y fait, 56% de votant rejettent votre article.
                        Quant à certains commentaires....

                        En fait, ces 56% ne désirent qu’une chose : que vous bruliez le Saint Livre.


                        • HORCHANI Salah HORCHANI Salah 7 avril 2015 21:30

                          @OMAR

                          Bonsoir Omar

                          Merci pour votre réaction, vous avez bien résumé l’objet de mon article !

                          « Quant à certains commentaires.... », je me suis toujours abstenu de répondre à ceux chez qui l’Islam produit une réaction allergique violente, aux provocations et aux diffamations venant d’anonymes, surtout s’ils se révèlent être des Trolls !

                          À bon entendeur, salut !

                          Salah HORCHANI


                        • Phalanx Phalanx 7 avril 2015 22:23

                          @HORCHANI Salah
                          Mettez vous à la place des « trolls », ils sont soumis à une propagande massive pro islamisation de la France (ne venez pas me dire que nos politiciens ne font pas tout pour islamiser le pays) qu’ils n’ont jamais voulu et subissent une opération de diversification ethnique sans précédent dans l’histoire de leur pays.


                          Oui, il sont un peu, et de plus en plus, sur les nerfs, et je les comprends. 

                          Moi j’ai toujours été trés curieux et pas du tout malveillant envers l’Islam ... mais quand je vois ce que nos politiciens et médias nous imposent, ca devient allergique. J’en ai marre des mosqués, des voilés, des ramadan et autres exoticités imposées de force dans mon pays par une propagande médiatique massive et des invasions migratoires sciemment organisées.

                          Encore une fois, je n’en veux à l’Islam d’être une religion conquérante ni aux mulsumans de profiter de la naiveté et du désir de mort des européens, j’en veux aux traitres à la patrie qui islamisent la France.

                        • Aldous Aldous 7 avril 2015 22:34

                          @HORCHANI Salah
                          Comprenez bien, personne ne rejette votre position anti-terroristes. Elle vous honore. Ce qui et ridicule c’est de vouloir vendre à tout prix l’islam comme une religion éclairée en de paix, et de la place dans la contitnuité du christianisme.


                          La réalité c’est que l’islam est l’antithèse du christianisme. Mahomet fut un chef de guerre violent et sans pitié alors qui a rétblit la loun du Talion que Jésus avait abolie : « Vous avez appris qu’il a été dit : Tu aimeras ton prochain, et tu haïras ton ennemi. Mais moi, je vous dis : Aimez vos ennemis, bénissez ceux qui vous maudissent, faites du bien à ceux qui vous haïssent, et priez pour ceux qui vous maltraitent et qui vous persécutent. »

                          Les musulmans sont maintenus dans l’ignorance par l’interdiction qui leur et faite par les « savants » de lire l’Evangile en dépit du fait que le Coran dit qu’il est un livre saint. Ces mêmes prétendus savants affirment que les chrétiens sont Kafir (infidèles) alors qu’on lit dans le Coran que les petres et les moines sont assurément des gens pieux.

                          Enfin les « savants » affirment que les chretiens seraient des associateurs car il diviniseraient Jésus et Marie. C.est un mensonge grossier. Marie ne fait pas partie de la Sainte Trinité qui est composée du Père, du Fils et du Saint Esprit, dont le Coran parle !

                          Bref la Trinité est composé de Dieu le créateur, du messie de Dieu, Verbe de Dieu incarné et de L’Esprit de Dieu. Ce ne sont pas des personnes « associées » à Dieu mis les 3 hypostases divines.

                          Le Coran se contredit lui même quand il affirme que Jésus n’est qu’un prophète. Car il annonce aussi sa venue en tant que messie à la fin des temps. Alors prophète ou messie ? La théologie islamiste ne sait pas définir ce qu’est le messie qu’elle attend. Ni pourquoi il revient, ni pourquoi il est venu une première fois en l’an 0. Tout ce qui l’interesse c’est un chef de guerre chamelier illettré et violent.

                          Mais ce n’est pas le chamelier qui reviendra juger les vivants et les morts. Et il ne jugera pas en traitre puisqu’il a donné les lois lors de sa première venue. Les musulmans devraient peut être s’y intéresser un peu, car manifestement ce n’est pas le fort des musulmans que de savoir discerner le bien du mal.

                          par contre je reconnais il y a plein de conseils vachement pratiques, qu’on ne trouve pas dans la bible :

                          « On a dit à Salman : 
                          - Votre Prophète vous a tout appris, même en ce qui concerne les excréments. 
                          Il répondit : 
                          - Oui. Il a nous a interdit de faire face à la qiblah au moment de déféquer ou d’uriner et de nous nettoyer avec la main droite, avec moins de trois pierres ou avec du crottin ou un os.  » (récit de Salman al Farsi, Dawud I 7) 


                        • LEONIDAS LEONIDAS 7 avril 2015 22:54

                          @HORCHANI Salah

                          Naturellement, il en va du dogme islamique, toujours rejeter les remises en question de ceux qui ne croient pas. Egarés par allah le grand ils seront les perdants et subiront les pires châtiments dans l’au-delà.

                          Contre le doute et l’esprit critique : s2v2, s2v39, s2v176, s3v7, s5v86, s33v36, s35v43, s61v8

                          Contre l’incroyance, suscitée et punie à la fois : s2v7, s2v10, s2v15, s2v17, s2v26

                          Contre les réformateurs : s2v11, s2v12, s2v204 à v206

                          Déshumanisation des non-musulmans : s2v168, s2v171

                          Comment peut on s’étonner que cette religion produise autant de fruits empoisonnés ?


                        • OMAR 8 avril 2015 00:16

                          Omar21

                          Abraham était agriculteur.
                          Noé était charpentier, comme Josèphe et Jésus.
                          David forgeron.
                          Et la majorité des prophètes ont été bergers comme Moise.......

                          Le Prophète Mohamed ( sws ) n’est pas différent d’eux : « dis : je ne suis pas une innovation parmi les messagers« »(46 : 9). Ce qui veut dire qu’il ne fait que continuer ce qu’avant lui Adam, Nouh, Moussa, Issa (paix sur eux) ont commencé.

                          Il appris le commerce avec son oncle Abou Talib qui organisait des expéditions commerciales par caravane entre la Mecque et Damas.
                           Il fut ensuite embauché comme responsable des expéditions commerciales de la riche Khadija Bint Khuwaïlid qui devint ensuite son épouse.

                          Mais oui, Aldous, Dieu a confier Son Message à un analphabète, un berger du nom de Mohammed, un chamelier, si cela vous chante et enchante.
                          Comme il va permettre le retour sur terre à un charpentier du nom de Jésus...

                          Autre chose, vous vous référez aux « savants » à chaque fois que vous incriminer l’Islam....
                          Vous connaissez l’histoire du curé qui dit « Faites comme je vous dis, non pas comme je fais... » ?


                        • Aldous Aldous 8 avril 2015 10:52

                          @OMAR
                          Mais mon cher Omar, le problème n’est pas que Mahomet fut analphabete. Il n’y a pas de honte à n’avoir pas eu la chance de s’éduquer.


                          Le problème est que son ignorance est prise comme modèle de verue par les musulmans qui ont par exemple brulé les bibliothèques et détruit les livres parce que « le Coran suffit » et pas qu’à Alexandrie.

                          « Cependant, quand les musulmans eurent conquis la Perse et mis la main sur une quantité innombrable de livres et d’écrits scientifiques, Sa’d Ibn Abî Waqqâs écrivit à ‘Umar Ibn al-Khattâb pour lui demander des ordres au sujet de ces ouvrages et de leur transfert aux musulmans ? ‘Umar lui répondit : « Jette-les à l’eau. Si leur contenu indique la bonne voie, Dieu nous a donné une direction meilleure. S’il indique la voie de l’égarement, Dieu nous en a préservés. » Ces livres furent donc jetés à l’eau ou au feu, et c’est ainsi que les sciences des Perses furent perdues et ne purent parvenir jusqu’à nous. »

                          Le proche orient hellénisé et christianisé était le joyau de civilisation. Il avait toutes les chances de son coté. C’est le culte de l’ignorance des musulmans qui en a fait la région arriérée qu’elle est aujourd’hui.

                          Il suffit de voir la Renaissance de l’occident à partir du moment où les lettrés Byzantins on fuit la destruction de Constantinople per Mehmet II pour comprendre ce que l’Islam a perdu en persécutant les Grecs.

                        • Aldous Aldous 8 avril 2015 11:12


                          Et sinon, Mahomet n’est en rien comparable à Jésus. C’est son antithèse.


                          Jésus dit de ne pas tirer le glaive et d’aimer son ennemi.
                          Mahomet était un chef de guerre sanglant qui décapitait, estropiait, brulait vif, crevait les yeux.

                          Jésus abolit la loi du talion, Mahomet la rétablit.

                          Jésus prône l’élévation de l’esprit et le dépassement des passions et des bas instincts car le paradis est spirituel et non charnel.
                          Mahomet promet la fête du slip avec 72 vierges dans son paradis à ceux qui se montrent les plus violents dans ce bas monde.

                          Jésus dit que la gloire et la peuissance des royaumes sont à Satan et que son royaume n’est oas de ce monde.
                          Mahomet veut conquérir le monde à la force de l’épée au nom d’Allah.

                          Les chrétiens révèrent la sagesse de Dieu (agia sophia) et tentent de l’imiter en sahesse, amour et compassion.

                          Les Musulmans pensent que Dieu est violent et haineux envers les « infidèles » et qu’il ordonne qu’on les soumette ou qu’on les tue.

                          En fait l’Islam a du succès car c’est la voie de la facilité : elle offre des excuses et des opportunités aux pires instincts de haine de violence, de discrimination et justifie la domination en leur offrant un « cadre moral ». 

                        • Samson Samson 7 avril 2015 21:26

                          Je me réécoutais justement hier soir « Story of Isaac » de Leonard Cohen (sur l’album « Songs from a Room »).

                          Pour le meilleur comme pour le pire, l’homme reste l’homme. Et si « Au commencement était le Verbe » (Evangile selon Saint-Jean, 1,1), l’homme « créé à son image et à sa ressemblance » trouvera toujours les raisons aptes tant à justifier l’abjection que réaliser le sublime.

                          Cordiales salutations et, suivant différentes formules en usage :

                          « Paix aux hommes de bonne volonté » !

                          « שָׁלוֹם עֲלֵיכֶם »

                          « السلام عليكم »

                           smiley


                          • Aldous Aldous 7 avril 2015 22:01

                            @Samson
                            Vous avez raison, pet aux hommes de bonne volonté :


                            « Mon oncle a présenté à l’apôtre d’Allah le cas d’une personne qui pensait avoir lâché un pet durant la prière. L’apôtre d’Allah a répondu :
                            - Il ne doit pas abandonner la prière, à moins qu’il n’entende un bruit ou qu’il sente quelque chose.  » (récit d’Abbas bin Tamin, Bukhari IV 139) 

                          • COVADONGA722 COVADONGA722 7 avril 2015 23:23
                            l n’y a pas de paix, ni de coexistence entre la religion islamique et les institutions sociales non-islamiques […]. Le mouvement islamique doit et peut prendre le pouvoir dès qu’il est normalement et numériquement fort, à tel point qu’il puisse non seulement détruire le pouvoir non-islamique, mais qu’il soit en mesure d’être le nouveau pouvoir islamique […] »
                            Alija Izetbegović president de Bosnie

                            vous remarquerez que je cite un musulman européen

                            • HORCHANI Salah HORCHANI Salah 7 avril 2015 23:59

                              @COVAD

                              Voir, à ce sujet, mon article intitulé « Monde musulman - « Le Fléau permanent » » et paru sous le lien suivant :

                              http://blogs.mediapart.fr/blog/salah-horchani/270115/monde-musulman-le-fleau-permanent

                              Salah HORCHANI

                              ONGA722


                            • OMAR 8 avril 2015 00:29

                              Omar21

                              Salah, à court d’arguties, cela fait la énième fois que Cova poste cette même déclaration qu’il attribue au leader bosnien.

                              C’est plus que du réchauffé, du brulé...
                              Cependant, si Izetbegovic la dit, Milosevic l’a fait, rappelez-vous de Srébrénica...

                              Enfin, c’est leur technique éculée : qu’un énergumène commette un acte répréhensible, qu’il porte un prénom musulman ou qu’il crie « Allah Akbar », et ce sont tous les musulmans qui doivent se sentir coupables.....

                              Leur plus grand désespoir ? Que Hitler ne se prénomme pas Mokhtar...


                            • COVADONGA722 COVADONGA722 8 avril 2015 06:39

                              @OMAR

                              et alors mon ami Omar on excuse les saloperies des uns par celles des autres ?
                              Je réitère sans arrêt ce texte parce que non seulement il répond aux arguments sans cesse réitérés des musulmans me vendant un islam occidentalo compatible Mais qu’en plus ces argument proviennent d’un musulman occidental ce qui de mon avis contredit la compatibilité par vous déclarée.
                              Puisque le très cultivé professeur Izetbegovic arrive à la conclusion qu’il faut imposer les structures
                              sociales et mentales musulmanes sans concessions aucunes.
                              Par ailleurs les origines de la pensée de mr Izetbegovic devraient vous éviter les rapprochements 
                              hasardeux à Hitler les formateurs intellectuels de mr Izetbégovic proviennent de la Hanschar , mais moi conscient du statut de victimes des bosniaque je ne fait pas de reduction ad hitlerum.
                              Enfin vous vantez le petit djihad comme une reconquête spirituelle et intérieure et vous me contesteriez la Reconquista morale et spirituelle de mon propre sol ;Contrairement à vous je ne prône pas la supériorité des référents moraux des uns contre ceux des autres moi juste leur différence et leur antériorité en des lieux géographique différents ! Pour faire simple et moins ampoulés cher Omar , peu me chaut qu’au Maghreb islam et charia règne , mais ici sur le sol que 
                              l’histoire et la nature ont imparti aux miens j’esperes que nous auront le courage et la force d’y opposer le fusil ..
                              Néanmoins comme toujours , bien cordialement .
                              asinus : ne varietur

                            • OMAR 8 avril 2015 09:41

                              Omar21

                              Allons Cova, allons...

                              Où sont votre lucidité et votre sens de l’équité et de la retenue ?

                              Quand-est-ce que j’ai vanté le djihad ?

                              Où ai-je prôné notre supériorité des référents moraux ?

                              A quelle occasion ai-je fait de la promotion de charia au Maghreb (qui n’existe d’ailleurs même pas) ?

                              Par contre, c’est vous qui parlez de fusil, donc de tuer......

                              - "Appelle les hommes dans le chemin de ton Seigneur, par la Sagesse et une belle exhortation ; discute avec eux de la meilleure manière« (16/125).
                               »A vous votre religion ; à moi, ma religion" (109/6).

                              Tout aussi cordialement.


                            • Dom66 Dom66 7 avril 2015 23:35

                               

                              " Et, pour conclure, faites mon Dieu que ces valeurs universelles puissent régner partout dans le monde et que la Communauté internationale civilisée puisse éradiquer, à jamais, les méfaits de ces disciples de Satan."

                               

                              Question massacre l’occident connaît aussi. Et ce n’est pas dieu qui à arrêté la guerre de Vietnam.

                               Ça sert à rien de demander à dieu où étiez-vous ?

                              Il n’y a hélas aucune autre manière de leur faire comprendre les versets du Coran, que de leur rentrer dans la gueule à ces assassins.

                               Mais là où sont les grandes puissances ? Qui a créé Daesh ? Qui finance ? Pourquoi avons-nous tardé à aider les Kurds ?  


                              • elpepe elpepe 8 avril 2015 02:44

                                il fumait un cigare d apres Gainsbourg
                                Bonjour
                                Je vous comprends pas vous les Musulmans vous reniez le Christ car il n avait pas la puissance et le pouvoir, vous adulez votre Prophete car lui au contraire coupait une tete au petit dejeuner,
                                et maintenant vous venez pleurez que votre Dieu est impuissant ....
                                Il faudrait savoir
                                Mon maitre a penser le Christ vous avez pourtant dit que ce monde n a rien a voir avec Dieu, heuresement d ailleurs,
                                Votre probleme a vous les Musulmans c est que vous n avez pas le courage d etre libre
                                Bien a vous


                                • OMAR 8 avril 2015 09:58

                                  Omar21

                                  @elpepe

                                  Le Coran et la foi populaire musulmane accordent une grande importance à ʿĪsā et Maryam (Jesus et Marie).
                                  Tandis que Jésus est tourné vers la beauté du monde, il apparait souvent avec son cousin Yahyā, (Jean) ascète radical, avec lequel il forme une sorte de « gémellité spirituelle permanente ».

                                  Dans le Coran, ʿĪsā, le Messie, fils de Maryam, est un prophète, qui prêche le monothéisme pur, accomplit des miracles, opère des guérisons, ressuscite les morts et connaît les secrets du cœur.

                                  ʿĪsā (Jésus) confirme la Torah dont il atténue les prescriptions légales, tandis que son Écriture, contenue dans l’ Injil (l’Évangile), est présentée comme une « guidance et une lumière » .

                                  La représentation de Jésus dans le Coran lui confère également une dimension eschatologique : son retour sur terre, est le signe de la fin du monde et du Jugement dernier tandis que beaucoup de hadiths le présentent comme le principal compagnon du Mahdi, Sauveur de la fin des temps.

                                  Juste cette précision, nous n’avons pas notre Dieu, mais Dieu, celui de tout l’univers.

                                  Et quand à notre manque de courage d’être libre, allez le vérifier dans la guerre de libération de l’Algérie, par exemple.


                                • Aldous Aldous 8 avril 2015 11:31

                                  @OMAR


                                  C’est justement la principale contradiction de l’Islam : Attendre Jésus et refuser d’apprendre quoi que ce soit de son enseignement.

                                  Parce que ce que vous oubliez sournoisement d’ajouter c’est les « savants » de l’Islam interdisent de lire les Evangiles quand bien même le Coran incite à le faire :

                                  « Nous vous conseillons et conseillons tout le monde de manière générale de ne pas user de ces livres que ce soit les Evangiles, la Thora ou autres et de ne pas les lire. Dans le cas ou vous en seriez en possession le mieux est de les faire disparaitre en en les enterrant ou en les brulant car de toute manière la vérité qu’ils contiennent est présente dans le Coran qui est le dernier Livre.  »


                                  Ceci dit il y a des musulmans qui se rebiffent contre ces pseudo savants et qui disent de lire la bible 

                                • HORCHANI Salah HORCHANI Salah 8 avril 2015 08:48

                                  Oh mon Dieu ! Dans la quasi-totalité de ces nombreux commentaires et réactions, aucun mot, aucune pensée, aucune compassion, pour les victimes de vos fous, et surtout pour les 147 étudiants sauvagement massacrés dans le Campus universitaire de Garissa, pour lesquels il n’y a eu ni marche, ni tout autre manifestation ! Je n’y lis que de la haine, de l’islamophobie primaire, du fanatisme, du manque de culture,…pour ce dernier point, faut-il rappeler que «  La culture c’est comme un parachute, quand on n’en a pas on s’écrase  » !

                                  Salah HORCHANI


                                  • elpepe elpepe 8 avril 2015 14:26

                                    @HORCHANI Salah
                                    Je ne pense que a ce stade il faut laisser Dieu tranquille si jamais il existe, il y a rien a voir avec cette merde,
                                    Bon si je comprends bien votre demonstration, l Islam n a rien a voir avec ces massacres ce sont les Chretiens incultes, et sans compension qui le sont, ou peut etre la laicite, bon ma foi
                                    Si ca peut vous soulager, n hesitez pas a nous insulter, you are welcome


                                  • aimable 8 avril 2015 09:11

                                    toutes ces soit disant livres saint , ont était écrits par des escrocs pour des ignorants
                                    nous sommes très loin de cette époque mais cela fonctionne toujours  ????????


                                    • Crab2 8 avril 2015 09:58

                                      Avicenne

                                      Pour Edwy Plenel, il existerait en France un « laïcisme », cheval de Troie de l’islamophobie, qui serait à la laïcité ce que l’intégrisme est aux religions
                                      Des femmes engagées dénoncent une rhétorique fumeuse et expriment leur profond désaccord

                                      Suites :

                                      http://laicite-moderne.blogspot.fr/2015/04/avicenne.html

                                      ou sur

                                      http://laiciteetsociete.hautetfort.com/archive/2015/04/08/avicenne-5599294.html


                                      • Olivier 8 avril 2015 12:30

                                        Si on suit votre raisonnement, les islamistes ne connaîtraient pas le « vrai » islam, qui serait un message de paix, d’amour de tolérance, etc. On nous sert la chanson tous les jours dans les médias. Curieux message d’amour qui inspire des carnages partout et constamment. Je vous signale que les « intégristes » des autres religions n’agissent pas ainsi. Les traditionalistes chrétiens de Mgr Lefebvre ne décapitent personne. Les Loubavitch ne massacrent aucun étudiant et les bouddhistes zen ne se font pas sauter au milieu d’une foule ! Il suffit de lire le Coran pour être édifié pour comprendre que les islamistes ne font qu’appliquer l’Islam, point. Maintenant, si vous êtes sincère -ce que je ne crois pas une seule seconde- il serait temps de se poser la question du rôle du message coranique lui-même !


                                        • HORCHANI Salah HORCHANI Salah 8 avril 2015 13:22

                                          À certains commentateurs qui se reconnaîtront, ci-dessous ma position vis-à-vis de notre Livre Saint, extraite d’un article que j’ai écrit, ici dans Agoravox * , le 6 février 2010

                                          « A tous les musulmans (respectivement, à tous les non musulmans) qui essayent de justifier leur obscurantisme (respectivement, qui essayent de dénigrer l’Islam), en se basant, soi-disant, sur tel ou tel hadith du Prophète (à l’image de l’Evangile, il s’agit d’une parole attribuée au Prophète, voire même prononcée devant lui, ou bien un fait ou un geste accompli par lui ou en sa présence, et ayant obtenu son approbation tacite) ou alors sur une interprétation partisane de tel ou tel verset du Coran, je leur dis que, d’une part, les Hadiths sont une oeuvre humaine qui a commencé à être rassemblée puis écrite un siècle et demi, environ, après la mort du Prophète ; il est donc légitime de s’interroger sur leur authenticité et de se demander si, pour des raisons philosophico-politiques, on n’a pas attribué au Prophète des hadiths fallacieux, d’autant plus que certains hadiths considérés, traditionnellement, à cent pour cent authentiques, semblent relever, plutôt, d’une hagiographie où le merveilleux côtoie l’apologétique, et que, d’autre part, le Coran se déclare, lui-même de l’intérieur, ouvert à diverses interprétations, et ce linguistiquement et par le texte ; qui plus est, une liberté absolue d’interprétation est laissée au lecteur, liberté qui est corroborée, sans aucun doute, par le magnifique Verset 7 de la Sourate 3 où il est dit, d’abord, « Nul autre que Dieu ne connaît la véritable interprétation du Coran » et, ensuite, à la fin du Verset « Et seul les gens doués d’intelligence peuvent méditer sur cela ».

                                          Ainsi, cette liberté d’interprétation, permise par l’essence du texte coranique lui-même, a conduit, par exemple, Fakhr Ad-Din Ar-Razi, l’un des plus grands exégètes de tous les temps (1149-1209), à donner jusqu’à plus de cent interprétations de certains Versets parmi lesquelles on peut citer le Verset 60 de la Sourate 55.

                                          Pour terminer, il convient de dire que le plus urgent, pour l’Islam d’aujourd’hui, est de libérer le Coran du contexte de sa révélation, et ce en distinguant le temporel de l’éternel et le conjoncturel de l’universel ».

                                          Salah HORCHANI

                                          * http://www.agoravox.fr/actualites/religions/article/dans-le-coran-ni-voile-ni-foulard-69053


                                          • HORCHANI Salah HORCHANI Salah 8 avril 2015 13:30


                                            Et, pour aller plus loin sur le « problème du voile », voir mon article intitulé «  Le Voile Cultuel est d’origine chrétienne non évangélique  » paru, le 5 octobre 2011, dans Le Grand Soir sous le lien suivant :

                                            http://www.legrandsoir.info/le-voile-cultuel-est-d-origine-chretienne-non-evangelique.html

                                             

                                            Salah HORCHANI


                                          • HORCHANI Salah HORCHANI Salah 8 avril 2015 13:43

                                            Dans le Coran, ni voiles, ni foulards, ni barbes, ni moustaches , et, j’ajoute, les habits type bikini sont permis, je dis bien pour les femmes ! 

                                            Dans le Coran, cherchez bien : ni voiles, ni foulards, ni barbes, ni moustaches ! Qui plus est, dans le Verset 31 de la Sourate 24 il est écrit : «  Dis aux croyantes de voiler leur poitrine  » (Ahmed Gessous : « Le Coran », Afrique Orient, 2000, Beyrouth, Liban) ; autrement dit, cette interprétation autorise -pourquoi pas-même les habits type bikini !

                                            Salah HORCHANI


                                          • HORCHANI Salah HORCHANI Salah 8 avril 2015 13:59


                                            Quant au « problème de l’alcool », aucune référence coranique n’a formellement interdit de boire de l’alcool*

                                            « Dans un article publié le 20 février courant, l’association de Mohamed Talbi** a rendu publique une conclusion, à l’issue d’une de ses réunions hebdomadaires, dans laquelle elle cite des versets coraniques affirmant que l’alcool présente à la fois des vertus et des méfaits. Et, étant donné, toujours selon le rapport de l’association, qu’aucune référence coranique n’a formellement interdit de boire de l’alcool, tel qu’a été le cas pour la consommation de la viande de porc par exemple, les islamologues réunis affirment que l’alcool n’est de ce fait pas interdit par l’Islam. Dans sa conclusion, l’association évite cependant d’encourager à sa consommation et souligne que ses méfaits peuvent être nocifs pour la société et qu’il est donc conseillé de ne pas en consommer ».

                                            Salah HORCHANI

                                            *Extrait de :

                                            http://www.businessnews.com.tn/lalcool-halalise-mohamed-talbi-attaque-et-accuse-de-folie-par-ferid-el-beji,520,53963,3

                                            **dont je suis membre depuis sa création.


                                          • HORCHANI Salah HORCHANI Salah 8 avril 2015 15:21


                                            Et, enfin, le rôle de l’Oncle Sam dans la création de ces fous de Dieu 1)


                                            Ce qui prouve, encore une fois, la responsabilité des Etats-Unis dans l’émergence des mouvements islamistes y compris terroristes, en « jouant » cette carte contre leurs présumés ennemis ou les gêneurs potentiels de leurs intérêts. Et cela a été enfin reconnu officiellement, après plusieurs décennies de soutien politique, financier et logistique à ces mouvements, par la Secrétaire d’Etat américaine Hillary Clinton (voir vidéo ci-dessous) : «  Les gens contre qui nous nous battons aujourd’hui, nous les avons créés il y a vingt ans (…) Ronald Reagan [et] le Congrès dirigé par les démocrates (…) ont dit : (…) « recrutons ces moudjahidines (…) faisons venir aussi des gens d’Arabie Saoudite et d’ailleurs et laissons-les importer leur mouvement wahhabite et nous pourrons vaincre l’Union Soviétique  »  ».

                                            http://www.youtube.com/watch?v=q3AOa-XXwx8&feature=related

                                            Déjà, en 1998, Zbigniew Brzeziński, conseiller pour la sécurité nationale du Président Jimmy Carter de 1977 à 1981, affirma, dans une interview au Nouvel Observateur, que le Président Carter avait signé la directive pour la formation des moudjahidines bien avant l’invasion soviétique de l’Afghanistan pour «  attirer les Russes dans le piège afghan  ». Quand le journaliste l’interviewant lui demanda s’il n’avait pas regretté cela, il répondit : « Qu’est-ce qui était le plus important pour l’histoire du monde ? Les talibans ou la chute de l’empire soviétique ? ». Il convient de mentionner dans ce contexte que c’est Zbigniew Brzeziński qui est le véritable parrain de l’idée que les forces islamistes pouvaient être utilisées contre l’Union soviétique**.

                                             

                                            Salah HORCHANI

                                            1) Extrait de mon article intitulé « L’origine des assassinats politiques et des exécutions terroristes au Djebel Chambi en Tunisie » et paru sous le lien suivant :

                                            http://blogs.mediapart.fr/blog/salah-horchani/300713/l-origine-des-assassinats-politiques-et-des-executions-terroristes-au-djebel-chambi-en-tunisie


                                          • Aldous Aldous 8 avril 2015 15:24

                                            @HORCHANI Salah
                                            Vous bottez admirablement en touche. Mais quelle que soient les points de vue sur le voile, le bikini et l’alcool, l’Islam tue.


                                            Il tue depuis ses origines et il a comme moteur d’expansion la tuerie. 
                                            Ca été le cas depuis la conquête sanglante de la Mecque par Mahomet. C’est dans l’ADN de l’Islam.

                                          • HORCHANI Salah HORCHANI Salah 8 avril 2015 22:52

                                            Comprenne qui pourra !

                                            L’argumentation de certains commentaires et réactions présentée par leurs auteurs me conduit à formuler autrement une idée que j’ai déjà exposée ci-dessus. La nouvelle formulation est :

                                            «  La force de l’argument c’est comme un parachute, quand on n’en a pas on s’écrase !  ».

                                            Quant aux trolls, pour la bonne tenue des débats, dès qu’ils se confirment, il faut arrêter de les nourrir ! 

                                            Salah HORCHANI1


                                            • HORCHANI Salah HORCHANI Salah 8 avril 2015 23:39

                                              « Dans le Coran, sur 6300 versets, cinq contiennent un appel à tuer »

                                              Par Reinhard Schulze

                                              Professeur à l’Institut des études islamiques de l’Université de Berne

                                              L’islam a-t-il besoin d’un aggiornamento ? Le professeur d’islamologie Reinhard Schulze pense que les musulmans devraient relancer un débat critique qui s’est interrompu il y a plus d’un demi-siècle. Des intellectuels musulmans y sont prêts, mais ils ne font pas le poids face au discours intégriste

                                              Quelle est la responsabilité de l’islam dans les abcès de violence religieuse qui déchirent le Moyen-Orient, et dans les récentes attaques terroristes qui ont secoué la France les 7-9 janvier 2015 ? Le Coran, avec ses passages qui invitent à tuer, devrait-il faire l’objet d’une lecture plus distanciée ? A ces questions, l’islamologue allemand Reinhard Schulze répond par la profondeur historique. Sans esquiver les problèmes posés par l’actualité, ce professeur à l’Université de Berne montre comment la réflexion critique sur l’islam s’est arrêtée, il y a plus d’un demi-siècle, sous l’étouffoir des Etats, qui ont contraint les intellectuels au silence et laissé le fondamentalisme travailler sans concurrence les populations arabo-musulmanes. A ses yeux il faut à tout prix relancer le débat et reconstruire un discours critique. L’Occident peut aider les intellectuels musulmans, pour autant qu’il ne se laisse pas impressionner par l’islam dévoyé des fanatiques. Entretien.

                                              Le Temps : Depuis plusieurs années, mais en particulier depuis les attentats qui ont frappé la France en janvier, le débat monte sur la part de responsabilité de l’islam dans les violences. Certains affirment que les terroristes sont des nihilistes déguisés en religieux, d’autres rétorquent que tout de même, c’est au nom d’Allah que les terroristes ont tué…

                                              Reinhard Schulze : Pour moi, la question centrale dans tout cela est : est-ce l’islam qui fabrique les croyants, ou sont-ce les croyants qui fabriquent l’islam ? Si l’on tient la première proposition pour vraie, alors il faut doter l’islam de dogmes indestructibles, qui répondront de tous les actes des musulmans. Si c’est la deuxième qui est vraie, ce que je crois bien sûr, alors ce sont les croyants qui doivent en répondre. L’islam est sous leur responsabilité.

                                              – Alors est-ce important selon vous qu’ils se démarquent publiquement de ces actes terroristes ?

                                              – Non, pourquoi ? Ils n’ont commis aucun crime, ils n’ont pas à se justifier, à se mettre en situation de prévenus au tribunal de l’opinion publique. Mais je le répète, ils ont une responsabilité vis-à-vis de leur religion. On ne peut donc pas accuser la communauté des musulmans des crimes commis par des extrémistes, mais on peut leur demander : qu’est-ce que vous faites avec votre islam ? Quelle sorte d’islam avez-vous en vue, quelle est votre vision de l’islam pour le XXIe siècle ?

                                              – Justement, certains philosophes critiques, comme Abdennour Bidar dans sa « Lettre ouverte au monde musulman », ou Abdelwahab Meddeb, appellent à un sursaut intellectuel, à une grande réforme. Y a-t-il urgence de réformer l’islam ?

                                              – Il y a d’abord urgence de mémoire. Les musulmans doivent se rappeler que jusqu’aux années 1960, il existait dans le monde arabo-musulman un grand débat très libre sur la question de l’historicité de l’islam. Des grands savants comme Amin al-Khûlî, Ahmad Khalafallâh ou d’autres avaient des vues très modernes sur la question. Ils pensaient que l’islam doit être adapté à son contexte historique et qu’aucune interprétation n’est valable pour toutes les époques.

                                              – Où en est-il, ce débat ?

                                              – Il a été détruit, en premier lieu sous l’influence des Etats – l’Egypte de Nasser, la Syrie baassiste, etc., dès la fin des années 50. La grande Université al-Azhar du Caire a été étatisée en 1961. Du coup, le public musulman a commencé à se recroqueviller, et les savants qui ont voulu poursuivre ce débat ont émigré, notamment à Paris, qui est devenu pour un temps le centre du débat islamique. Au Caire, à Damas, à Bagdad, il est resté un grand vide.

                                              – Qui a rempli ce vide ?

                                              – En partie le wahhabisme et le puritanisme, qui ont joué le rôle de conscience critique face au monopole étatique sur l’islam. A partir de là, le discours apologétique a pris le pas sur le discours critique, l’éclipsant presque complètement. Plus tard, dans les années 70-80, l’islam a été un moyen pour les populations arabo-musulmanes d’affirmer leur autonomie face à des Etats autoritaires qui voulaient régenter tous les aspects de la vie sociale. Conséquence de tout cela, l’éducation islamique s’est considérablement appauvrie. Le vide laissé par les intellectuels a donc été comblé par des penseurs médiocres et une littérature de pacotille. Cela dit, il ne faut pas non plus idéaliser les grandes heures du débat, déjà menacé à l’époque par les intégristes : dans les années 50, un Frère musulman radical nommé Abdelkader Aouda prêchait dans les mosquées qu’il fallait brûler tous les livres islamiques à part le Coran et la tradition prophétique.

                                              – Le Coran contient des passages violents. Cela signifie-t-il que l’islam est violent ?

                                              – Le Coran compte quelque 6300 versets au total, dont 300 contiennent des mots tels que « combattre » ou « tuer ». Cinq versets, en tout, sont une injonction à tuer. La question est de savoir comment lire le texte. Dans certains passages du livre du Deutéronome, Dieu invite à tuer. Pour la majorité des juifs et des chrétiens, il est clair que ces injonctions se réfèrent à une situation historique et ne sont pas valables au pied de la lettre. Il en est de même pour la majorité des musulmans vis-à-vis du Coran. Si le texte devait déterminer les actes des croyants, nous connaîtrions un bain de sang depuis 1300 ans. Les fondamentalistes, eux, opèrent une relecture du Coran très éloignée de la tradition islamique.

                                              Lire la suite dans le lien suivant :

                                              http://www.letemps.ch/Page/Uuid/a2be5208-a72a-11e4-9acf-c65b500212f4/Dans_le_Coran_sur_6300_versets_cinq_seulement_contiennent _un_appel_%C3%A0_tuer


                                              • elpepe elpepe 9 avril 2015 00:08

                                                @HORCHANI Salah
                                                Je vous cite

                                                – Le Coran contient des passages violents. Cela signifie-t-il que l’islam est violent ?

                                                – Le Coran compte quelque 6300 versets au total, dont 300 contiennent des mots tels que « combattre » ou « tuer ». Cinq versets, en tout, sont une injonction à tuer. La question est de savoir comment lire le texte. 

                                                Vous etes sur la bonne voie, pourquoi passer toute votre vie a essaye de justifier l injustifiable, vous allez probably y user votre belle intelligence non ? et quels en seraient votre but et gain ?
                                                Personellement vous vous meprenez sur nous, j ai plein de bons copains musulmans et leurs apportent la meme consideration et fraternite que mes autres copains. Maintenant cela ne m empeche pas d etre islamophobe, car le Coran est un texte mauvais en soi.

                                                Dans certains passages du livre du Deutéronome, Dieu invite à tuer.

                                                Ah bon ou, vous pouvez citer ? Personellement je considere l ancien testament sans grand interet, le nouveau testament est le seul valuable

                                                Bien a vous


                                              • HORCHANI Salah HORCHANI Salah 9 avril 2015 01:16

                                                Salah HORCHANI n’est pas le pseudonyme de Reinhard SCHULZE

                                                Pour ceux qui ne l’ont pas remarqué, l’auteur de l’article ci-dessus intitulé « Dans le Coran, sur 6300 versets, cinq contiennent un appel à tuer  » n’est pas moi, Salah HORCHANI, Mais Reinhard SCHULZE, Professeur à l’Institut des études islamiques de l’Université de Berne. Aussi, s’ils ont des questions à lui poser, ils peuvent lui écrire à cette adresse.


                                              • Aldous Aldous 9 avril 2015 12:32

                                                @HORCHANI Salah
                                                Si l’Islam est contestable alors il n’est pas une vérité révélée.


                                                C’est absurde de vouloir le réformer. 
                                                En toute logique il faut le quitter et c’est pourquoi il est prévu qu’on vous trucide en ce cas.
                                                Comme dans la mafia.




                                              • HORCHANI Salah HORCHANI Salah 12 avril 2015 11:58

                                                Boudha est un Prophète !

                                                Voir l’article suivant, intitulé «  Introduction au bouddhisme d’un point de vue islamique  », où l’on trouve d’autres arguments en faveur de mon interprétation :

                                                http://www.berzinarchives.com/web/fr/archives/study/islam/general/buddhist_ islamic_view.html

                                                Il y est écrit, par exemple :

                                                « Au milieu du vingtième siècle de l’ère commune, l’érudit Hamid Abdul Qadir, dans son œuvre Bouddha le Grand : Sa vie et Sa philosophie (en arabe : Budha al-Akbar Hayatoh wa Falsaftoh) postule que le prophète Dhu’l-Kifl, signifiant « Celui de Kifl », dont il est fait mention deux fois dans le Coran (Al-Anbiya 85 et Sad 48) comme étant patient et bon, se réfère au Bouddha Shakyamouni. Bien que la plupart des érudits identifient Dhu’l-Kifl comme étant le prophète Ezéchiel (…) Le Coran enseignait la tolérance des religions du « peuple du Livre » – ce qui se référait au christianisme et au judaïsme. Mais quand les Arabes rencontrèrent le bouddhisme, et quoique ses adeptes n’aient pas été à strictement parler un « peuple du Livre », ils leur octroyèrent le même statut et les mêmes droits qu’aux chrétiens et juifs qui étaient sous leur domination. Les adeptes du bouddhisme étaient autorisés à suivre leur religion du moment que ses membres laïcs s’acquittaient d’un impôt par tête ».

                                                 

                                                Salah HORCHANI


                                                • HORCHANI Salah HORCHANI Salah 13 avril 2015 08:13

                                                  Les étudiants français mobilisés après l’attaque du campus de Garissa au Kenya

                                                  La mort de 148 personnes, pour la plupart des élèves, dans l’attaque de l’université de Garissa, au Kenya, par des militants islamistes du groupe Chabab, a suscité l’émoi et des mobilisations parmi la communauté étudiante d’autres pays. En France, une minute de silence a été observée dans la plupart des établissements universitaires français à midi, ce jeudi 9 avril, une semaine jour pour jour après l’attaque. Cet instant de recueillement s’est souvent assorti de rassemblements, notamment sur la Place de la Sorbonne à Paris :

                                                  https://www.facebook.com/events/1566335290320861/

                                                  Source :

                                                  http://campus.lemonde.fr/campus/article/2015/04/09/attentat-au-kenya-une-minute-de-silence-observee-dans-les-universites-francaises_4612174_4401467.html

                                                   

                                                  Salah HORCHANI


                                                  • HORCHANI Salah HORCHANI Salah 13 avril 2015 08:16

                                                    Soutien aux Nigérianes enlevées il y a un

                                                    Mardi 14 avril au Champ de Mars, à 13h00,

                                                    Place Jacques Rueff, 75007 Paris

                                                    Vêtu de rouge.

                                                     

                                                    Un rassemblement est organisé mardi prochain en soutien aux Nigérianes enlevées il y a un. RDV au Champ de Mars à 13h mardi14/04.

                                                    Comme les étudiants de l’Université de Garissa, elles ont été la cible de criminels en raison de leur souhait de faire des études.

                                                    Page Facebook du Rassemblement :

                                                    https://www.facebook.com/events/1559206887669122/

                                                    Salah HORCHANI

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès