• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > International > Panama Papers : ça sent quand même un peu l’arnaque

Panama Papers : ça sent quand même un peu l’arnaque

Au premier abord, j’ai constaté dans cette affaire des Panama Papers que l’on tapait essentiellement sur Vladimir Poutine. A l’ouest rien de nouveau me direz-vous, dans cette période où la propagande anti-russe dans les médias occidentaux atteint des sommets. Soit.

En se penchant un peu sur le sujet, on se rend compte que l’organisme à la base de cette fuite, et qui a coordonné l’enquête, ne fait pas partie de ces organismes (Wikileaks, etc) qui ont l’habitude de faire trembler les puissants avec leurs révélations. Les dirigeants du « monde libre », qui à l’accoutumée suent à grosses gouttes quand on évoque un « leak », applaudissent cette fois-ci1. Bizarre. Il y a quelque chose de différent dans cette affaire.

On s’aperçoit aussi que dans le cadre de la « plus grande fuite de l’histoire du journalisme »2, il n’y a au final pas énormément d’occidentaux mis en cause, pas vraiment de dirigeants de pays membres de l’OTAN ou d’hommes d’affaires de premier plan et surtout pas d’américain ! Oui, les Etats-Unis pourtant première puissance économique mondiale3 sont épargnés. C’est quand même étrange.

Le but de cet article n’est en aucun cas de tenter de défendre les personnalités qui sont actuellement mises en cause dans le cadre de l’affaire des Panama Papers. Je n’ai, en ce qui me concerne, que peu de doute sur le fait que des dirigeants comme le Roi Mohamed VI du Maroc, le milliardaire et président Ukrainien Petro Poroschenko ou encore les présidents russe et chinois puissent avoir des pratiques douteuses et vouloir échapper à l’impôt. Il est de notoriété publique que le pouvoir corrompt.

Je cherche simplement à expliquer pourquoi les médias occidentaux mainstreams, si favorables à l’establishment mondial et à l’OTAN tapent, à l’unisson et à grand renfort de publicité, sur les mêmes que d’habitude, à savoir principalement des indépendants et non-alignés avec les Etats-Unis, alors que l’évasion fiscale est un phénomène qui touche tous les pays du monde, à tous les niveaux.

Il paraît légitime de s’interroger. Ce qui m’amène à écrire mon premier article.

Qui mène l’enquête ?

Le média qui a reçu les premiers documents est le Süddeutsche Zeitung, journal de centre-gauche4 allemand parmi les trois plus grands quotidiens du pays5 (Déjà là, le lanceur d’alerte aurait pu faire mieux niveau presse indépendante, mais il débutait sûrement). Très vite le média allemand se tourne, par manque de moyens par rapport à la quantité de documents (11 millions), vers l’organisme qui va coordonner l’investigation et répartir le travail : l’ICIJ (Consortium international des journalistes d'investigation). La suite de l’opération s’est donc faite en collaboration avec plus d’une centaine de médias de 76 pays du monde.

La consultation de son site internet nous permet d’apprendre que l’ICIJ, fondée en 1997 par Charles Lewis est en faite un projet du Center For Public Integrity6, lui-même fondé par Charles Lewis, mais en 1989. Cette dernière structure, dont le CEO est aujourd’hui Peter Bale, est une ONG (organisation non gouvernemental à but non lucratif) basée à Washington, « à deux pas de la Maison Blanche »7. Pas mal.

Comme écrit sur son site internet, le but de cet organisme est de « servir la démocratie en révélant les abus de pouvoir, la corruption, l’abus de la confiance du peuple par les institutions puissantes publiques ou privées, grâce aux outils du journalisme d’investigation » 8.

Si l’on s’intéresse aux personnages clés de ces organisations on apprends que Peter Bale, le CEO du Center For Public Integrity, est un ancien de CNN International9. Charles Lewis est quant à lui un journaliste d’investigation, ancien producteur de la chaine ABC News et de l’émission 60 minutes10. Ces deux personnalités viennent donc de deux des plus grosses chaînes d’infos des Etats-Unis. ABC News étant la propriété de The Walt Disney Company et CNN celle de Time Warner. D’accord.

Les médias qui font partie du réseau ICIJ sont parmi les plus mainstream de la planète. Pour en citer quelques-uns : Le Monde en France, Le Soir en Belgique, The Guardian et la BBC en Angleterre, Süddeutsche Zeitung en Allemagne11. Autant dire qu’à l’ICIJ on fait plutôt dans le média de masse, bien pensant, détenu par de riches investisseurs12,13,14 que dans le journalisme indépendant. Le genre de journalisme, comme celui du Guardian, qui détruit les données fournies au péril de sa vie par Edward Snowden sur les pratiques de la NSA15.

Côté financement, ce qui en dit souvent beaucoup, l’organisme est financé par des particuliers et par de généreux mécènes, parmi lesquels on trouve entre autres : Ford Foundation, W.K. Kellogg Foundation, Open Society Foundation (George Soros), Rockefeller Brothers Fund, Rockefeller Family Fund16. L’indépendance avant tout on vous dit !

Comment procèdent-ils ?

La méthodologie a de quoi surprendre. Comme nous le précise Süddeutsche Zeitung dans un de ses articles sur l’affaire17, repris dans un post de Craig Murray18, un ancien diplomate britannique, et dont l’extrait suivant a été traduit par le sakerfrancophone19 :

« Les journalistes ont réuni des listes de politiciens importants, de criminels internationaux, d’athlètes professionnels bien connus, etc. Le traitement numérique a permis de rechercher ensuite si des noms de ces listes figuraient dans les fuites. Une liste « scandale des dons au parti » contenait 130 noms, et la liste des sanctions de l’ONU plus de 600. En quelques minutes, le puissant algorithme de recherche a comparé les listes avec les 11,5 millions de documents.

Pour chaque nom trouvé, un processus de recherche détaillé a été lancé au moyen des questions suivantes : quel est le rôle de cette personne dans le réseau des entreprises ? D’où vient l’argent ? Où va-t-il ? La structure est-elle légale ? »

On comprend donc que les journalistes s’appuyent principalement sur une liste de politiciens qu’ils ont sélectionné (ou que les propriétaires des médias pour lesquels ils travaillent ont choisis ?), de personnes sanctionnées par l’ONU autant dire non-alignées avec la politique de l’OTAN et encore moins membres de l’OTAN. La méthode a donc consisté à choisir quelqu’un qui ne plaît pas à au pouvoir en place aux Etats-Unis, à entrer son nom dans le moteur de recherche en espérant qu’il en sorte quelque chose. Comme le dit Craig Murray dans son article, « ne vous attendez pas à une réelle révélation sur le capitalisme de l’ouest. Les sales secrets des sociétés occidentales ne seront pas publiés. » Et de continuer « et si les recherches dans la base de données portaient sur les propriétaires des médias de masses, leurs entreprises, tous les éditeurs et les journalistes ? (…) sur les plus hauts placés à la BBC ? (…) sur chaque donateur du Center For Public Integrity ? (…) sur chaque entreprise cotée dans une bourse occidentale ? (…) sur chaque millionnaire de l’ouest qu’ils pouvaient trouver ? ». En effet, cela aurait été plus fun, mais on ne tape pas sur les copains. Ce n’est pas le but de la manœuvre.

Les américains étrangement épargnés, pas leurs ennemis

Comme je le disais en introduction, les Etats-Unis sont la première puissance économique mondiale. Ils sont aussi le pays qui compte le plus de milliardaires au monde, soit 536. Suivent la Chine et l’Allemagne avec respectivement 213 et 10320. Je ne prétends pas ici faire la démonstration d’une science exacte qui voudrait que puisqu’un pays est premier au classement du nombre de milliardaires il doit forcément avoir un plus grand nombre de contribuables impliqués dans la fraude fiscale. Mais ça serait logique. Pour qu’il n’y ait aucun américain, ni aucune société américaine cités, c’est soit que l’ensemble du peuple américain est foncièrement honnête et ne compte donc aucun fraudeur, soit que le Panama n’est pas assez paradisiaque fiscalement pour eux, soit qu’on nous prend pour des truffes.

Concernant les autres pays occidentaux, j’évoquerai uniquement la France, simplement par méconnaissance des autres pays européens et de leurs personnalités. L’affaire des Panama Papers fait ressortir les noms de quelques français comme Michel Platini, Patrick Balkany, Jérôme Cahuzac, ou Fréderic Chatillon, un proche de Marine Le Pen. Seulement ces révélations touchent des personnalités déjà inquiétées par la justice pour la plupart. Michel Platini dans une affaire de « conflit d'intérêt » et « gestion déloyale » qui lui a probablement couté la présidence de la FIFA21. Patrick Balkany, pour fraude fiscale et corruption passive22. Jérôme Cahuzac est accusé d’évasion fiscale23. Philippe Chatillon est mis en examen pour financement illégal dans le cadre de la campagne de 2012 de Marine Le Pen24. On prend les mêmes et on recommence. On n’abime pas la réputation de nouvelles personnalités, on enterre un peu plus ceux qui l’étaient déjà. Idem pour les sociétés, on nous parle de la Société Générale, qui avait déjà fait l’objet d’une enquête en 2012.

Passe aussi à la moulinette médiatique une poignée de millionnaires inconnus, ou disons de second plan, pour la forme25. On apprend rien de nouveau ou de transcendant, un non-événement en somme.

En ce qui concerne la Russie et particulièrement Vladimir Poutine (alors qu’il n’est pas cité dans les documents), ou le président Bachar Al Assad (pas cité non plus), les dirigeants chinois ou vénézuéliens, c’est un autre son de cloche. Ils font les unes de tous les médias occidentaux, surtout le président russe. Mais je ne reviendrais pas dessus vous en avez assez, et en aurez encore, dans les médias de masse.

Ca grince aussi beaucoup à la FIFA et à l’UEFA26,27 que l’on ne pardonne sûrement toujours pas de n’avoir pas attribué la Coupe du Monde 2022 aux Etats-Unis. C’est en effet après l’attribution au Quatar que l’enquête du FBI a commencé provoquant ensuite de nombreux scandales.

L’affaire aurait sans doute été différente si les données avaient été partagées et rendues publiques via une plateforme du type Wikileaks. Chacun aurait pu, comme il est de coutume, faire ses propres recherches et les résultats auraient été foncièrement différents. Gerard Ryle, le directeur de l’ICIJ, se veut rassurant pour l’establishment en disant : « nous n’avons pas dévoilé l’ensemble de la base de données et nous ne le ferons pas »28. Ouf ! Quelqu’un aurait pu trouver quelque chose d’intéressant et de vraiment compromettant.

Alors, quel est le but de cette fuite ?

Il y aurait plusieurs raisons à cette fuite d’information contrôlée. La première est apportée par Ernst Wolff, journaliste et auteur, spécialiste de la finance. Selon lui les Etats-Unis tenteraient de « vider les paradis fiscaux actuels, dans le but de se positionner comme le principal paradis fiscal »29. Certains états comme le Dakota du Sud, le Delaware ou le Nevada sont souvent appelés « nouvelle Suisse » car ils bénéficient de lois permettant une extrême opacité. « On estime que les entreprises offshores possèdent environ 30 à 40 trillions de dollars. Et les Etats-Unis souhaitent évidemment rediriger cet argent dans leur pays. (…) D’un côté, cela affecte négativement certains paradis fiscaux : les individus et les entreprises vont retirer leur argent de là et le rediriger vers le Nevada ou le Dakota du Sud. Et d’un autre côté, cela permet de jeter la pierre à Poutine. » Compte tenu du contexte économique actuel cela semble être en effet un motif crédible pour augmenter à terme les rentrées fiscales sur le territoire américain.

Un autre motif serait de prévenir « d’autres personnalités, celles qui figurent dans la base de données, mais dont les noms n’ont pas encore été révélés, que les États-Unis ou leurs partenaires médiatiques peuvent, à tout moment, exposer leur linge sale en public. C’est donc un moyen de chantage idéal 19 ».

Dans tous les cas, cela permet à coup sûr de salir les opposants à l’OTAN et à la politique impérialiste américaine tels que la Russie, la Chine et le Venezuela, sans avoir l’air d’y toucher. La classe américaine.

Greg

  1. www.rtl.fr/actu/international/panama-papers-edward-snowden-moque-le-soutien-soudain-de-francois-hollande-aux-lanceurs-d-alerte-7782691270
  2. www.courrierinternational.com/article/panama-papers-la-plus-grande-fuite-de-lhistoire-du-journalisme
  3. www.impact24.info/banque-mondiale-etats-unis-restent-premiere-puissance-economique/
  4. www.integrersciencespo.fr/index.php ?article15/orientations-politiques-de-la-presse-etrangere-et-francaise
  5. https://fr.wikipedia.org/wiki/S%C3%BCddeutsche_Zeitung
  6. www.icij.org/about
  7. www.gqmagazine.fr/pop-culture/gq-enquete/articles/panama-papers-comment-fonctionne-licij/37164
  8. www.publicintegrity.org/about/our-people/board-of-directors
  9. www.publicintegrity.org/2014/12/02/16342/peter-bale-named-new-head-center-public-integrity
  10. http://www.american.edu/soc/faculty/charlesl.cfm
  11. https://panamapapers.icij.org/pages/reporting_partners/
  12. www.sdllemonde.fr/le-groupe-le-monde
  13. https://fr.wikipedia.org/wiki/Le_Soir#Actionnariat
  14. https://en.wikipedia.org/wiki/Guardian_Media_Group
  15. www.theguardian.com/uk-news/2014/jan/31/footage-released-guardian-editors-snowden-hard-drives-gchq
  16. www.publicintegrity.org/about/our-work/supporters
  17. http://panamapapers.sueddeutsche.de/articles/56febff0a1bb8d3c3495adf4/
  18. www.craigmurray.org.uk/archives/2016/04/corporate-media-gatekeepers-protect-western-1-from-panama-leak/
  19. http://lesakerfrancophone.fr/les-panama-papers-sont-un-moyen-de-chantage-ideal
  20. www.lesechos.fr/17/07/2015/lesechos.fr/021213623632_le-top-5-des-pays-ou-vivent-le-plus-de-milliardaires.htm
  21. www.lequipe.fr/Football/Actualites/Michel-platini-et-sepp-blatter-suspendus-8-ans-par-le-comite-d-ethique-de-la-fifa/618509
  22. www.lemonde.fr/police-justice/article/2015/10/15/patrick-balkany-mis-en-examen-pour-fraude-fiscale_4790536_1653578.html
  23. www.lexpress.fr/actualite/politique/l-affaire-cahuzac_1207109.html
  24. www.francetvinfo.fr/politique/front-national/frederic-chatillon-proche-de-marine-le-pen-mis-en-examen-pour-financement-illegal-du-fn_872571.html
  25. www.lemonde.fr/panama-papers/article/2016/04/06/panama-papers-ces-riches-francais-qui-dissimulent-leurs-avoirs_4896660_4890278.html
  26. www.theguardian.com/news/2016/apr/05/panama-papers-pull-fifa-uefa-chief-gianni-infantino-corruption-scandal
  27. www.lexpress.fr/actualite/sport/football/panama-papers-le-siege-de-l-uefa-perquisitionne-par-la-police-suisse_1780099.html
  28. www.rt.com/news/338439-panama-papers-icij-leak-russia/
  29. http://sputniknews.com/us/20160405/1037533905/us-panama-papers.html

 


Moyenne des avis sur cet article :  4.65/5   (55 votes)




Réagissez à l'article

100 réactions à cet article    


  • Le p’tit Charles 7 avril 2016 08:10

    +++++

    Aucun effondrement des marchés ou des banques..encore moins des personnes... ?
    Juste des articles de propagandes réalisés par des « journaleux » en manque de sensations..pour attirer les gogos..La bombe à fait pchittttttt et notre président à encore louper son coup..Lui et sa bande d’incompétents se retrouvent encore et toujours dans le caniveau de leurs neurones délabrés par des années de magouilles de manipulations et de collaborations avec l’ennemi... !

    • Pierre JC Allard Pierre JC Allard 7 avril 2016 19:23

      @Le p’tit Charles


      Je l’ai déjà dit il y’a quelques jours ; tout ça est sans doute vrai, mais TRES incomplet et biaisé. Un proverbe dit : ’il n’y a pas de pire mensonge qu’une vérité dite avec l’intention de tromper"

      PJCA

    • rocla+ rocla+ 7 avril 2016 19:39

      @Pierre JC Allard


      Très bon énoncé , 


      avez-vous un exemple  ?

      Merci pour la réponse 

      Par avance .

    • Pierre JC Allard Pierre JC Allard 8 avril 2016 01:51

      @rocla+

      « Avez-vous un exemple ? » 

        smiley .... Et ne dites plus que les jeunes garçons se masturbent sans citer des noms !! J’ai négocié des contrats sur le marché international pendant des décennies, et je ne me souviens pas d’un seul cas où on ne se soit pas ingénié a trouver un petit quelque chose hors des TOR pour se rendre plus sympathique au(x) signataire(s).


      PJCA
       




    • lsga lsga 7 avril 2016 08:25

      2 milliards d’euros qui passent des poches du peuple Russe à des comptes au Panama : une sacrée arnaque pour sûr.

      Mais bon, si ça peut vous rassurer de dire que c à cause du Capitaine Dreyfus, de Soros, et des chinois juifs de la CIA....


      • Ben Schott 7 avril 2016 09:16

        @lsga
         

        Hier soir vous trompétiez que Poutine avait volé deux milliards d’euros au peuple russe, et au fur et à mesure du détricotage de cette grossière barbouzerie, ce matin vous ne parlez déjà plus de Poutine.
         
        Charlot !
         


      • escoe 7 avril 2016 14:05

        @lsga 2 milliards d’euros qui passent des poches du peuple Russe à des comptes au Panama : une sacrée arnaque pour sûr.

        Vi, vi, vi, 2 milliards c’est ce que Poutine a touché pour avoir vendu Vladivostock aux chinois. Pauvre charlot !


      • Feste Feste 7 avril 2016 16:08

        @lsga

        Quel pitre cet Isga, toujours à lêcher l’OTAN/US sous couvert de pseudo-revolution.
        Hier il trollait tous les fils avec ’Poutine 2 milliards peuple souverain’.

        Quel baltringue. J’espere que tu es correctement rémunéré pour assumer ta fonction de pauvre cave


      • roman_garev 7 avril 2016 19:57

        @lsga

        Obsession. Ne se guérit que par la lobotomie. 

      • lsga lsga 7 avril 2016 20:30

        Poutine a remplacé une oligarchie par une autre. Viva la Revolucion ! Il vient de se faire griller à piquer 2 milliards d’euros au peuple Russe : c’est la faute aux juifs hein ?


      • Ben Schott 7 avril 2016 20:36

        @lsga
         

        Ah finalement vous persistez dans ce grossier mensonge ? D’où sortez-vous cette info, gros nez rouge de l’Empire ?
         
        Hein ?
         


      • meslier 7 avril 2016 21:50

        @lsga

        2 milliards € c’est relatif , ça fait 16 € par habitant Russe , sur 16 ans de pouvoir ça fait 1 €/an , c’est pas énorme .


      • lsga lsga 7 avril 2016 21:58

        @meslier L’important : c’est que vous compreniez qu’on ne peut pas renverser l’oligarchie en mettant une poignée d’hommes providentiels au pouvoir. Seul la gestion collective de l’appareil de production peut permettre de renverser le système oligarchique.... Mais bon expliquer ça à des pompoms girls de Poutine... autant pisser dans une balalaïka....



      • meslier 7 avril 2016 22:20

        @lsga

        Appliquer le Marxisme dans une seule nation est impossible , la production est mondialisée et abolir la propriété privée des moyens de production ne pourrait se faire qu’à l’échelle mondiale ....


      • lsga lsga 7 avril 2016 22:48

        @meslier
        ah ! ça me fait plaisir de l’entendre dire. Je me tue à l’expliquer au crypto-fachos du PRCF. 


      • lsga lsga 7 avril 2016 22:49

        Fifi : le sdalaire de Poutine c’est 2 Milliards d’euros.
        Maintenant, coucouhe panier. 


      • gerard5567 8 avril 2016 00:38

        @Ben Schott Il faut être bien naïf pour croire que Poutine n’est pas compromis. Son entourage immédiat, notamment familial, est cité.


      • escoe 8 avril 2016 11:11

        @lsga c’est la faute aux juifs hein ?

        Les Clinton et les juifs américains ont piqué 4000 milliards de dollars en Russie dans les années 90. Les partis trotskystes sont totalement silencieux sur ce sujet. Vous savez pourquoi au moins ?


      • Alpo47 Alpo47 7 avril 2016 08:40

        Chez nous ... Balkany et Cahuzac, Platini ... Bon, eux, on les retrouve partout, mais aucun autre politique ... tous honnêtes donc ?
        Bien entendu, les noms qui tombent nous amènent , très curieusement, essentiellement des adversaires de ’l’Empire« ... Devons nous supposer que nos politicards vénaux, nos PDG cupides, nos artistes et sportifs très intéressés sont tous honnêtes ? Si non, où sont ils ?

        Et la mise en avant de Poutine, répétée, matraquée, alors que son nom n’apparait pas dans le listing. Sa photo est partout. Manipulation évidente. Au niveau Français, le photo de Marine Le Pen apparait dans tous les médias. De même, son non n’apparait nulle part.Voilà qui va servir à notre grand président à augmenter ses chances aux présidentielles. Du moins, le croit-il.

        Pour un enquêteur, lorsqu’un crime ou délit est commis, il s’agira à un moment de trouver : »A qui profite le crime" ? Ici, c’est évident, dénigrer les adversaires, détourner l’attention ... tromper et manipuler, comme toujours ...

        Je crois qu’il ne faut pas oublier qu’il y a un organisme dont on sait maintenant qu’il sait tout de nous. Les malversations de politiques, et autres, leur sont connues ... la NSA. Quelle puissance, capacité de manipulation de tous pour cet organisme ... A mon humble avis, ils ne doivent pas être bien loin de la publication de ce listing (?).


        • fuginus (---.---.123.135) 7 avril 2016 10:17

          @Alpo47
          Que les puissants cherchent à déstabiliser leurs ennemis en se protégeant n’est pas nouveau, mais le rêvers de la médaille, c’est que ce que l’on nous dévoile n’est que la face cachée de l’iceberg que les puissants eux même pratiquent. Le panama ne doit pas être le territoire le plus sécurisé pour les grands prédateurs.Le chantage « pour les amis »ou l’épée de Damocles font partie de l’information dirigée.


        • Enabomber Enabomber 7 avril 2016 09:34

          On a fait moins de bruit sur la présence dans les listes de Notre Ami Mohammed VI.


          • Captain Marlo Fifi Brind_acier 7 avril 2016 22:08

            @Enabomber,
            Ni de nos chers amis & clients du Golfe persique, ni de Porochenko...


          • Iren-Nao 9 avril 2016 14:59

            @Enabomber
            MVI ne peut pas être accuse de baiser les impôts, les impôts, c’est lui qui encaisse.
            Iren-Nao


          • Jo.Di Jo.Di 7 avril 2016 09:38

            De tte façon tt média est dans les mains de grands capitalistes mondialistes ... sauf peut être ceux de Daesh !
            https://francais.rt.com/international/18669-pour-wikileaks-panama-papers-soros


            • Iren-Nao 7 avril 2016 09:45

              @ Auteur
              Bon article certes, mais je crois que le coup a déjà foire et ces soit disant revelations ne trompent vraiment pas grand monde tellement les ficelles sont grosses et le but évident.
              La Presse main stream, et il n’y en a plus guère d’autre, est abjecte et collabo.
              Iren-Nao


              • jef88 jef88 7 avril 2016 11:52

                chanson !

                nous irons tous au paradis !
                question !
                fiscal ou pas ?????

                • Séraphin Lampion M de Sourcessure 7 avril 2016 11:58

                  Le coup a foiré, oui, et sans doute à cause d’une erreur tactique étonnante !

                  Pourquoi avoir mis en cause Cameron et dédouané Hillary Clinton ?
                  Les Tories ont la peau dure et les démocrates sont sur le déclin.
                  C’est dans leur propre camp que les comptes se règlent, et les rapports de forces ont été mal évalués.
                  Le retombées sur les BICS et ceux que les USA n’aiment pas ne sont que des dégâts collatéraux.

                  Les souliers à clous sont parfois un peu lourds

                  • HELIOS HELIOS 7 avril 2016 12:39

                    @M de Sourcessure

                    Pourquoi Cameron ??? le Brexit, ça vous dit quelque chose ????

                  • Vinciboulette 7 avril 2016 13:31

                    @HELIOS
                    Cameron ne roule pas pour le Brexit, donc on peut se demander quel intérêt il y a à le dégommer à 2 mois du vote. Ma conjecture est que certains ayant une influence majoritaire dans cette affaire ont fait le pari d’un oui au Brexit et ont soit des options sur la livre ou l’euro ou prévu une vente à découvert avec échéance juste après le vote. Donc il faudrait pousser les chances du Brexit. L’autre hypothèse et que ça plombe la position de la place financière londonienne, sauf que ça la plomberait surtout par rapport au marché européen. Donc on peut se demander s’il y a vraiment un intérêt à cela. Mais en continuant de gratter on va en trouver d’autres tout autant valides pour pousser au Brexit.


                  • agent ananas agent ananas 7 avril 2016 19:21

                    @Vinciboulette and Co

                    Certes Cameron ne roule pas pour le Brexit, mais le referendum qu’il a convoqué ne plait pas du tout à l’establishment. D’ailleurs je ne donne pas cher de sa carrière politique si la GB décidait de sortir de l’UE... C’est pourquoi il essaie de recoller les morceaux en ordonnant un mass-mailing en faveur de l’UE qui va couter 9 millions de livres au budget de la couronne (ou plutôt aux contribuables britanniques).


                  • gerard5567 8 avril 2016 00:40

                    @M de Sourcessure Et pourquoi pas Cameron ? Il a menti par omission. Il a fini par reconnaître qu’il avait détenu des actions dans la société de son père.


                  • magneticpole magneticpole 8 avril 2016 21:01

                    @M de Sourcessure

                    Les gens ont la mémoire courte !
                     Quel Brexit ! Ca à meme pas encore eu lieu, on punit tous les traites au Plan dans le panama papiers pas misé sur le futur.
                     Cameron a fait capoter l’attaque de la Syrie VOUS AVEZ DEJA OUBLIE ?
                    Quand son parlement à voté contre et qu’il a respecté la décision, Obama a du coup du changer les plans et Hollande s’est ridiculisé, c’est pour lui faire payer cet accroc au plan du nouvel ordre mondial, et pas le brexit.

                  • Anthrax 7 avril 2016 12:12

                    Cet article est rigolo.

                    Déjà, remarquer que l’ICIJ est basé « à deux pas de la Maison Blanche » c’est ignorer que l’on peut aujourd’hui transmettre des documents électroniquement, ça va vachement plus vite que de se balader avec des kilos de paperasse sous le bras, c’est un truc assez malin qui s’appelle internet. Mais bon, ça fait bien dans le tableau. Variantes possibles : si l’ICIJ avait été basé « A deux pas de HSBC », « A deux pas de la NASA » (Oh putain ! l’affaire), « A deux pas du Pentagone » (Non trop c’est trop !), « A deux pas de l’ambassade de Chine » (AAAAAARGHHH), « A deux pas de l’OTAN » (RAAAAAH LOVELY).
                    Après on a un résumé très résumé sur l’affaire, un sandwich récupéré sur Wikipedia sur les premières puissances économiques, suivi de la même interrogation 10 000 fois resassée par les apprentis complotistes qui trainent sur ce site : pourquoi ces salopards de Yankees sont même pas nombreux sur la liste ? La réponse se trouve à peu près partout mais l’auteur aime jouer les naïfs. Par contre il y a plein de « millionnaires inconnus » sur cette liste. Ah merde. Autrement dit, des milliardaires inconnus de l’auteur pourtant abonné à « Forbes » et « Fortune » et qui pointe chaque fois que l’un d’entre eux se fait une patate de plus. 
                    Ensuite on rentre dans le dur : défense et illustration de Vlad l’ampaleur. L’auteur, toujours plein d’assurance et conforté par le communiqué officiel du Kremlin, nous affirme que Poupou ne fait pas partie de la liste. Aïe. Il est cité avec fifille et son copain. Avec quelques princes arabes, potentats sud-américains ou africains, hauts fonctionnaires internationaux que notre auteur dédaigne (pas assez connus de ses services sans doute) tout comme ce malheureux Premier Islandais, tellement pas sur la liste qu’il a préféré démissionner pour faire parler de lui. 
                    Je passe les actes suivants pour arriver au final : Trompettes et feu d’artifice. La conclusion est évidente et le Quai d’Orsay peut en prendre de la graine. « Dans tous les cas, cela permet à coup sûr de salir les opposants à l’OTAN et à la politique impérialiste américaine tels que la Russie, la Chine et le Venezuela, sans avoir l’air d’y toucher. » Tel que. Mais ce sale Yankee bronzé d’Obama n’avait pas prévu que sa manoeuvre pour clouer au pilori ces trois grandes démocraties se retournerait contre lui, car on trouve quelques suppôts de l’impérialisme dans les Panama Papers : le toujours frétillant Mohammed 6, le papa de David Cameron (oups !), le fils de Moubarak, Mauricio Macri, président argentin de son état, Petro Porochenko, très libéral président ukrainien bénéficiant de toutes les attentions de John Kerry. Vlan. Dans ta gueule Obama (qui habite à deux pas de l’ICIJ ne l’oublions jamais). 

                    • ukulele ukulele 7 avril 2016 17:37

                      @Anthrax
                      Pas mieux… excellent !


                    • gerard5567 8 avril 2016 00:42

                      @Anthrax
                      Très bien.


                    • jaja jaja 7 avril 2016 12:31

                      J’ai bien aimé ce qu’en dit Denis Robert qui explique pourquoi on est debout la nuit :

                       « Ne vous étonnez pas si on est debout la nuit 

                      J’ai vu “Cash Investigation” hier, me suis tapé les flashs des chaînes tout info et le “Grand Soir 3”, je regarde les titres dans les kiosques à journaux… “Panama papiers, l’onde de choc”…

                      Comment vous dire ? Comment vous dire ce que je ressens sans passer pour un cuistre ou un donneur de leçon ? Quand même… Des panaméennes à Panama ?!!! Houlala. Des banques françaises avec des filiales dans les paradis fiscaux ?!!! Houlalalalala…

                      Et Sapin (le ministre, il ressemble de plus en plus à Gorbachev, non ?) qui vient s’émouvoir sur le sort des lanceurs d’alerte. Qu’est ce que tu as glandé mec depuis deux années qu’on t’explique que c’est grave ? Qu’est ce que tu as fait pour Antoine Deltour[1]  ? Pour Hervé Falciani[2]  ? Pour Stéphanie Gibaud[3]  ?

                      Et — au hasard et en passant — pour moi qui me suis tapé 63 procès pour dénoncer en gros la même chose (off shore, banques françaises avec filiales dans les paradis fiscaux, effacement des traces des transactions, etc) ? Rien mec. Pas bougé le petit doigt. Resté planqué dans ton ministère à user de ta langue de baobab.

                      Et la droite qui la ferme avec le souvenir précis de son petit roitelet — le Sarkozy — qui nous avait juré craché que c’était fini les paradis fiscaux. Quel connard ! Quel immense connard, gargantuesque, godmansachseste connard !

                      Et le FN — les poches pleines, les yeux vides — qui nous sort le grand air de la manip. Et Hollande qui fronce les sourcils, pire qu’une marionnette de South Park. Bientôt ce sera Juncker, vous verrez…

                      Les journalistes — en tête ceux du Monde — découvrent la Lune. Les politiques nous enfument. Il y a quelque chose de lamentable dans cet embrasement. De réjouissant, quand on voit des types comme Balkany ou Me Claude l’associé fraudeur de Sarkozy fuir les caméras… Mais quand même de lamentable.

                      Pourquoi les journalistes ont-ils tant attendu ? Pourquoi les politiques — Hollande en tête avec son foutu discours du Bourget — n’ont-ils pas bougé le petit doigt quand — tiens prenons celle-là — l’affaire Luxleaks est sortie. Rien. Pas un soubresaut.

                      Alors, bon. Ne vous étonnez pas si on est debout la nuit. On va bientôt venir vous chatouiller les doigts de pieds. On n’est pas pour les têtes à couper. Limite, le goudron et les plumes. Allez le téléphone sonne, c’est France Infos. Demain Grenoble, les mecs. Pour une conférence à 19h30. Si j’arrive à prendre mon train.

                      Il y a Merkel et Hollande à deux pas de chez moi à Metz. Toutes les rues sont bloquées. C’est un peu comme Achille Zavatta et ses fauves. En moins rigolo.

                      Notes :

                      [1] Antoine Deltour, lanceur d’alerte de l’affaire Luxleaks, poursuivi par la justice Luxembourgeoise.

                      [2] Hervé Falciani, lanceur d’alerte de l’affaire des évadés fiscaux de la banque HSBC, arrêté et emprisonné en raison du mandat d’arrêt international suisse.

                      [3] Stéphanie Gibaud, lanceuse d’alerte dans l’affaire du blanchiment de fraude fiscale en bande organisée par la banque UBS, placardisée par les entreprises privées et par l’État français après ses révélations.


                      • ukulele ukulele 7 avril 2016 17:40

                        @jaja
                        C’est vrai tout ça, mais mieux vaut tard que jamais…


                      • Petit Lait 7 avril 2016 13:14

                        Ce qu’il y a de particulièrement abjecte dans la manière dont ces médiats traitent de cette affaire, c’est surtout que, entre les noms de quelques trafiquants et dictateurs, qui n’auraient jamais dû pouvoir ouvrir ni un compte bancaire ni une société, on balance d’autres noms sans se soucier de savoir si ces structures et les fonds sont légaux, déclarés et actuels... il en allait de même lorsque la « liste » expurgée de la HSBC est sortie il n’y a pas longtemps. Le tout en laissant soigneusement sous-entendre dans l’opinion, que l’utilisation d’une offshore ou d’un trust est nécessairement dans un but illégal. 


                        Ce traitement est indigne de ce que devrait être le métier de journaliste, ce traitement est méprisant envers les lecteurs qui va se laisser ainsi manipuler et enfin ce traitement est totalement abject vis-à-vis des personnes visées. 

                        Mais en vous disant cela, je m’attends à recevoir les foudre de quelques justicier, du genre Isga, qui va vite venir nous expliquer qu’il n’est pas normal de structurer sa fortune et que de toutes façons il n’est pas normal que quelqu’un dispose de plus de fortune que lui. Ce qui est en fait l’un des ressort (jalousie) le plus fréquemment utilisé dans ce genre « d’affaire » mettant « en cause » les « riches » et « les puissants ». 

                        Et c’est vrai que de n’avoir que quelques noms de personnes faisant déjà l’objet de procédure judiciaire à leur encontre pour la France, enlève toute crédibilité à cette « enquête » ! 

                        • ukulele ukulele 7 avril 2016 17:42

                          @Petit Lait
                          Un peu de patience, toutes les infos ne sont pas sorties…


                        • Anthrax 7 avril 2016 18:30

                          @ukulele

                          Il est prévu qu’il en sortira tous les jours jusqu’au 17.


                        • Anthrax 7 avril 2016 18:39

                          @Petit Lait

                          Il s’agit de listes de gens qui ont ou qui ont possédé des comptes NON DECLARES au Panama. Rien d’autre. Et c’est toute la difficulté du truc : vérifier que chaque détenteur de compte est bien hors la loi. D’un autre côté, si tu planques quelque chose au fisc de ton coin tu n’es pas forcément un truand, juste un salopard qui préfère ne pas participer à l’effort financier de son pays. Mais vu que tu utilises des méthodes de truand tu risques de te faire gauler de la même façon. C’est ce qui est arrivé avec les téléphones de M. Bismuth AKA sarko le nain. Méthodes de truand, traitement de truand.

                        • Petit Lait 8 avril 2016 11:25

                          @Anthrax

                          Le « NON DECLARES » de votre première ligne est en trop. La notion de « compte » aussi d’ailleurs. Ces personnes disposent d’une ou plusieurs sociétés domiciliées au Panama est plus juste. Jusque là aucune fraude d’aucune sorte n’est prouvée. Elle est juste alléguée par ces... « journalistes ».

                          Quant à votre dernière phrase, digne de la loi du Talion, si elle peut fort bien s’appliquer dans un filme de l’inspecteur Harry, cela ne devrait jamais être le cas dans une société qui se veut démocratique et civilisée. Rabaisser la presse et les états au niveau des « truands » ? Non mais, on va où là ? 

                        • Werner Laferier Werner Laferier 7 avril 2016 13:21

                          Quel arnaque ? Les preuves sont évidente, Poutine et Assad sont responsable, responsable de détenir une fortune illégale dans un paradis fiscal à l’étranger, en période de guerre pour Assad.
                          Assad et Poutine ne pensent pas à l’intérêt de leurs peuples respectifs, mais à exploiter leurs peuples.
                          Ce sont des psychopathes qui ne pensent qu’a dominer et s’enrichir et qui menacent la paix mondiale, il est temps de les arrêter.
                          Tous ceux qui sont proches de Poutine, sont touchés par l’enquête.
                          Si ce dossier était soi disant « piloté » par les USA, quel était leur intérêt d’y mouiller aussi Porochenko d’Ukraine, le père de David Cameron (et des élus anglais), le gouvernement islandais ou des états arabes dits « stables » ou alliés des USA ?
                          Les russes n’ont jamais eu de chance avec leurs dirigeants depuis le temps des Tsars. Que des bornés sans vision aucune et bouffis de leurs égos. Et chaque leader trouve un slogan ou une astuce ou une idéologie pour aveugler les russes et les mener par le bout du nez. Celui de poutine, c’est le nationalisme exacerbé, afin de conserver le pouvoir avec une idéologie de grandeur et de renaissance historique.
                          Savez-vous qu’en Russie on fait la chasse sur le net aux commentaires en ligne et qu’un russe qui « aime » ou qui « partage » un commentaire qui ne plait pas au Kremlin peut être condamné a des peines de prison et/ou à une amende ? En Syrie, c’est la mort.
                          Au USA, on ne plaisante pas avec la fraude fiscale, c’est le signe d’une démocratie avancé face à une Russie corrompue et en déliquescence.


                          • Ben Schott 7 avril 2016 13:26

                            @Werner Laferier

                             

                            J’ai bien ri ! 
                             


                          • Legestr glaz Ar zen 7 avril 2016 13:36

                            @Werner Laferier

                            Merci d’avoir mis les points sur les « i ». Nos amis américains, avec qui nous partageons les mêmes valeurs démocratiques, se mettent toujours à notre disposition pour nous sauver du pire. Votre vision de la géopolitique mondiale est vraiment pointue !

                            https://www.google.fr/search?q=les+russes+ont+plac%C3%A9+leur+pays+pr%C3%A8s+des+bases+militaires+US&client=safari&hl=fr&prmd=nmiv&source=lnms&tbm=isch&sa=X&ved=0ahUKEwj3ldT2tvzLAhXFVhoKHaOUBncQ_AUICSgD&biw=1024&bih=672#imgrc=-cT_DNbaJfH04M%3A


                          • Séraphin Lampion M de Sourcessure 7 avril 2016 13:41

                            @Werner Laferier


                            « Au USA, on ne plaisante pas avec la fraude fiscale » ... des contribuables américains des couches moyennes !

                            Les États-Unis sont devenus l’un des principaux paradis fiscaux cultivant le culte du secret pour les riches étrangers. En résistant à de nouvelles normes mondiales d’information, les États-Unis sont en train de devenir la destination fiscale de prédilection pour les richesses provenant de l’étranger , Bahamas, îles Vierges britanniques et les canalisent vers le Nevada, le Wyoming et le Dakota du Sud.

                            Rothschild a ouvert une filiale à Reno, au Nevada. Cette société a pour vocation de transférer la fortune de riches clients étrangers provenant de paradis fiscaux comme les Bermudes, qui sont sujets à de nouvelles obligations d’information internationales, vers les trusts gérés dans le Nevada par Rothschild, qui en sont exonérés. Dans cette guerre des gangs entre Wall-Street et la City de Londres, tous les coups sont permis, même la mise en cause du premier ministre britannique.

                            « Les Etats-Unis sont effectivement le plus grand paradis fiscal dans le monde. Ils ne sont pas dotés des outils nécessaires pour faire appliquer les lois fiscales étrangères et ils ne sont pas très enclin à ce que cela change ».

                            Andrew Penney, directeur général, Rothschild & Co., septembre 2015, San Francisco.


                          • Auxi 7 avril 2016 14:00

                            @Werner Laferier

                            FUCK YOU IN THE ASS, LAFERIER ! GO HOME, LAFERIER !

                          • mimi45140 7 avril 2016 15:56

                            @Werner Laferier
                            Chapeau bas mon ami. 

                            Je n’ai assurément autant d’humour que vous , ce que je regrette ,car comme vous venez de le prouver, c’est une arme imparable , tout mon respect.

                          • Rankox (---.---.117.21) 7 avril 2016 16:26

                            @Werner Laferier : Ooohhh !!! The Américan way of life, tout un programme. But please, take off your pink glasses.

                            Sérieusement, vous ětes bien certain de croire tout ce que vous nous racontez ?
                            Comme on dit si bien, il n’y a pas plus aveugle que celui qui ne veut pas voir.

                          • jjwaDal jjwaDal 7 avril 2016 16:33

                            @Werner Laferier

                            Pas mieux ...  smiley


                          • ukulele ukulele 7 avril 2016 17:45

                            @Werner Laferier
                            Werner, vous êtes aussi drôle que l’auteur de l’article que vous commentez…


                          • zygzornifle zygzornifle 7 avril 2016 14:21

                            Sarkozy amenait bien sa clientèle fortuné ouvrir des comptes en Suisse et il a été élu président peu après, toute la classe politique le savait et personne n’a moufté car ils en profitaient tous bien grassement ....


                            • dan158 (---.---.201.70) 7 avril 2016 14:25

                              Salut,

                              C’est marrent que vous dénonciez l’instrumentalisation de cette fuite en particulier...

                               Pour moi il n’y a jamais rien « d’important » dans les médias qui ne soit pas une mise en scène. Un véritable journaliste n’a aucune raison de revenir sur un sujet une fois quoi, quant, qui, ou, comment et éventuellement pourquoi balayés. Je n’ai pas vu ce tapage sur les sites algériens et libanais, je suppose donc que c’est le mainsteam français qui en parle beaucoup trop.

                               C’est peut être pour emmerder les russes.... Mais je pense que les rédacteurs français, vous inclus, sont passionné par le rêve du « grand nettoyage », le spectre du titre "Plus de 3.000 propriétaires et dirigeants d’entreprises mis en examins suite aux révélations des panamaleaks", ca sent le sensationnel, irrationnel.

                               Trahir, c’est facile. Ca peut étre un classique mafieux a la porté d’entités modestes( comparé a l’oncle sam). En tête j’ai des grand procès italiens qui sont retardé et retardé encore par des scandales plus important. Le temps qu’on en arrive au jugement, ya plus rien a voir. (Faude aux marchés public , tunnel de fréjus coté it) Buffer overload sur le tribunal, on peut le faire sur Turin avec les moyens du BTP italien, pourquoi pas sur un bloc continental avec les moyens d’une multinationale ?

                               Offrir un petit bouquet de crapules sur un plateau pour surcharger une justice et pour ralentir les autres dossiers, genres les expulsions par pack de 12 d’entreprises sans compensation financière que pratique le Venezuéla (es, us, fr, uk, tout la fine équipe ), les procès en court de philip moris et de mossanto en russie (us/ca/me et aucune chance de gagner la bas), le procès de la dette coloniale (uk et fmi/ue) du Honduras....

                               En fraude fiscale, comme en braquage, les meilleurs sont ceux qui ne se font pas prendre. Ce qui volent peu et bien, dans leur coin, avec leur black ou leur expert-comptable filou se marrent bien quant les clients des agences d’optimisation fiscale se font chopper.

                              PS : Faudrais le travailler encore un peu et sourcer plus de détails sur d’autres tribunal overload de plus grande échelle pour rendre le sénario bien crédible. Mais bon j’y suis depuis 1h et je dois bouger, paye ton brouillon.

                              ++


                              • julius 1ER 8 avril 2016 18:39

                                @dan158


                                c’est vrai que W Lafferrier a de l’humour ... parole d’habitant du Delaware !!!

                              • Keil2 (---.---.252.80) 7 avril 2016 15:10

                                Oui je suis d’accord on fait plus indépendant vis çà vis des USA.
                                Par contre du point de vue FRANCAIS, que le nom de SARKOZY soit cité plusieurs fois accolé à son associé CLAUDE dans le cadre des opérations de BALKANY, je trouve ça pas mal. 


                                • ETIENNE 7 avril 2016 15:30

                                  @Keil2
                                  Hollande a le pouvoir, ses opposants paient le prix.


                                • leypanou 7 avril 2016 15:13

                                  Dans tous les cas, cela permet à coup sûr de salir les opposants à l’OTAN et à la politique impérialiste américaine tels que la Russie, la Chine et le Venezuela, sans avoir l’air d’y toucher. La classe américaine. : bien curieuse notion de classe. Enfin, chacun utilise les mots qu’il veut pour qualifier le comportement états-unien.

                                  Cette analyse de Thierry Meyssan vaut la peine d’être partagée, un peu esquissée dans l’article, à savoir l’empire veut restreindre le nombre des paradis fiscaux.


                                  • Anthrax 7 avril 2016 17:05

                                    @leypanou
                                    Alors voila l’explication made in Meyssan (internet fonctionne toujours bien à Bagdad), qu’est-ce qui nous manque ? Russia Today ? Sputnik ? Les poutinolâtres ne devraient pas tarder à combler ce vide.


                                  • Anthrax 7 avril 2016 17:06

                                    @Anthrax

                                    Je voulais dire à Damas.


                                  • Anthrax 8 avril 2016 09:03

                                    @Fifi Brind_acier

                                    En voila déjà un qui s’est fait piquer. Ça mord bien quand on appâte au Sputnik, en général on chope des cretinus, y’a beaucoup à manger, à part dans la tête.

                                  • ykpaiha ykpaiha 7 avril 2016 15:39

                                    Sycophante

                                    Definition :

                                    Selon Aristophane

                                    « vase à brasser les infamies,
                                    mortier pour touiller les procès
                                    poubelle à éplucher les comptes,
                                    bassine à brouiller les affaires...

                                    En Étymol. 1. 1 nom donné à Athènes à ceux qui dénonçaient les voleurs ou exportateurs de figues, puis plus gén. aux délateurs sichophant (Therence en franç., fo73b ds Gdf. Compl.) ; 1559 sycophante (Amyot, Solon, 48 ds Littré) ;
                                     2. 1528 « calomniateur, fourbe, hypocrite » ces cycophantes et gens sans honneur (25 mars, Pap. de Granv., I, 457 ds Gdf. Compl.) ;
                                     3. 1836 entomol. (Raymond) ; cf. 1863 le « calosome sycophante » (Reider, MlleVallantin, p. 164).

                                    Empr. au lat. d’époque impérialesycophanta, du gr. σ υ κ ο φ α ́ ν τ η ς « dénonciateur de ceux qui exportent des figues par contrebande ou de ceux qui volent les figues des figuiers consacrés » (τ ο ̀ σ υ ̃ κ ο ν « la figue »), d’où « délateur, calomniateur ».

                                    Moderne :

                                    Figaro, CIA, Libé, Le Monde, TF1, etc etc je vous laisse a une joyeuse ribambelle...


                                    • BA 7 avril 2016 15:47

                                      A propos de Frédéric Oudéa, le patron de la banque Société Générale :


                                      « Panama papers » : le patron de la Société générale peut-il être poursuivi pour faux témoignage ?


                                      La Société générale est l’un des plus gros clients du cabinet panaméen Mossack Fonseca, dont les données internes ont donné naissance aux « Panama papers ». Or son patron, Frédéric Oudéa, affirmait en 2012, face aux sénateurs, que la banque française n’avait plus aucune activité dans le pays. S’expose-t-il à d’éventuelles poursuites pour faux témoignage, comme se le demande Jérôme Kerviel ?


                                      Frédéric Oudéa, comme le reste des personnes auditionnées, a prêté serment avant d’être entendu par les sénateurs. Il n’existe pas, à proprement parler, de délit de parjure en France – c’est une notion de droit anglo-saxon.


                                      En revanche, comme l’a rappelé le président de la commission d’enquête, Philippe Dominati, avant l’audition, les personnes entendues dans le cadre d’une commission d’enquête parlementaire jurent de dire « toute la vérité ».


                                      Dans le cas contraire, elles s’exposent aux peines prévues par les articles 434-13 (cinq ans d’emprisonnement et 75 000 euros d’amende) et 434-15 (trois ans d’emprisonnement et 45 000 euros d’amende) du code pénal.


                                      En échange de leur serment, les personnes auditionnées bénéficient d’une protection face aux éventuelles pressions et poursuites en diffamation via l’article 41 de la loi sur la presse. Ce dernier indique en effet que « ne donneront lieu à aucune action en diffamation, injure ou outrage ni les propos tenus ou les écrits produits devant une commission d’enquête créée, en leur sein, par l’Assemblée nationale ou le Sénat, par la personne tenue d’y déposer ».


                                      Le sénateur PCF veut saisir le bureau du Sénat.


                                      Comme l’explique le site du Sénat, d’éventuelles poursuites judiciaires peuvent être exercées « à la requête du président de la commission » ou, quand le rapport de la commission d’enquête a été publié et qu’elle n’a plus d’existence, « à la requête du bureau du Sénat ».


                                      C’est ce que va demander le sénateur PCF Eric Bocquet : « Je vais saisir le bureau du Sénat par rapport à cette problématique. Le PDG de la Société générale a déclaré en 2012 à la commission d’enquête que sa banque s’était retirée de Panama. Tout ce qu’on apprend depuis le début de la semaine est en contradiction avec ses déclarations sous serment », a-t-il annoncé à Public Sénat.


                                      http://www.lemonde.fr/panama-papers/article/2016/04/06/panama-papers-le-patron-de-la-societe-generale-peut-il-etre-poursuivi-pour-faux-temoignage_4897190_4890278.html


                                      • joseW 7 avril 2016 16:07

                                        Excellent article Greg, et en plus fort bien écrit. 


                                        L’une des anecdotes les plus croustillantes de ce foutage de gueule mondial, c’est l’affaire de la Banque Rotschild ! 

                                        Incriminée dans les Panama Papers (un titre très atlantiste), la Banque Rotschild pourrait faire tomber par ricochet « notre » Ministre en marche (vers le Nouvel Ordre Mondial), alors pour tenter d’éteindre l’incendie, la collabosphère (cad principalement les médias alignés et les idiots utiles) s’empresse de préciser à son lectorat (crédule) : 

                                        « Attention, homonymie, ce n’est pas la banque Rotschild de Macron ! »

                                        Lol !!! 

                                        On a envie de leur dire : Prouvez-le avec des documents vérifiables de A à Z que ce n’est pas la même... 

                                        Quelle bande de guignols ! 

                                        • JMBerniolles 7 avril 2016 16:14
                                          En admettant que ces fichiers soient authentiques et ils le sont sans doute, la question matérielle se pose de savoir qui les a détourner.

                                          Le nombre, plusieurs millions de fichiers, et le volume énorme en gigabytes....

                                          * Etant donné cette énorme masse de fichiers et d’informations, il parait vraiment exclu que cela puisse être le fait d’une personne du cabinet d’avocats. A moins qu’elle ait eu la mission officielle de transférer ces gigabytes.
                                          * Difficile pour un hacker particulier d’avoir accès assez longtemps aux informations sans être repéré pour les transférer.
                                          * Finalement il ne reste que la NSA américaine ce qui conviendrait bien avec l’esprit général de la manoeuvre


                                          • HELIOS HELIOS 7 avril 2016 17:33

                                            @JMBerniolles


                                            ... a partir du moment ou un hacker a « crée » un acces ... transferer 2,4 To de données ne pose aucun problème ; si cela se fait de façon appropriée.
                                            Rappelez vous qu’en général, il n’y a personne devant une console pour controler les volumes echangés... c’est un peu comme le robinet des chiots qui fuit... cela fait des m3 d’eau et on ne la voit pas passer.

                                            par contre, ce qui est le plus curieux, c’est qu’on parle de « base de données ». Là, c’est un peu plus compliqué, puisque normalement les acces sont enregistrés, ne serait-ce que pour le « roll-back » c’est a dire la remise en etat de la base suite à ’un incident qui la rendrait incoherente.
                                            Un utilisateur qui en ferait la copie va se trouver immediatement dans la ligne ce mire de l’administrateur de la base.
                                            De même, pour en faire une copie « a plat », il faut avoir les droits d’administration complets et selon les logiciels, certaines copies exigent que le systeme de gestion soit a l’arret ou au minimum verrouillé en ecriture. cela n’arrive que pendant des periodes courtes et cela se sait.

                                            J’en conclu que les journalistes emploient des mots qui ne conviennent pas. Ce qui a du etre dérobé, ce sont les fichiers des scans de documents papiers ainsi que les fichiers de type « Word » qui se trouvaient probablement sur un serveur d’archive. les archives sont en général moins bien protégées, ne font pas l’objet d’un controle d’activité ni de sécurités puisqu’en principe elles n’evoluent plus... elles sont seulement dupliquées.

                                            Tout cela corrobore ce qui est insinué dans cet article... c’est que la fuite a été bien programmé et les documents disponibles ont préalablement été triés. La fuite (ou ce qu’il en a été diffusé) est incomplet.

                                          • Anthrax 7 avril 2016 18:45

                                            @JMBerniolles

                                            Il se fait appeler Mister Doe (Monsieur tout le monde), son identité a été vérifiée, recoupée, il s’est présenté en personne en Allemagne, et c’est bien un ancien du cabinet panaméen, pas un hacker extérieur.

                                          • JMBerniolles 7 avril 2016 19:06
                                            @HELIOS

                                            Vous faites bien d’évoquer une fuite permanente......

                                            Mais si le compteur tourne alors que vous avez arrêté tous les robinets, il y a un problème évident....

                                            Et puis j’imagine que ces données sont protégées... Il y a sans doute un réseau interne d’ordinateurs avec un stockage de données sur une unité, dans une base de données évidemment.
                                            Avec des programmes d’accès sur les ordinateurs des opérateurs.
                                            L’unité centrale de stockage n’est pas exposée à l’extérieur. On ne peut y accéder qu’à partir d’ordinateurs du réseau repérés.

                                            Alors oui on peut-être imaginer une complicité interne et un organisme externe s’introduisant dans le système. En se branchant sur un ordinateur client. Qui irait pomper les données dans l’unité centrale, obligatoirement avec un programme. Pour la plus grande efficacité il faudrait que la complicité interne soit l’administrateur du réseau.

                                            Je suis très sceptique sur le fait que cela ne provoque pas le crash du système au bout d’un temps insuffisant pour transférer cette masse de données. Et tout cela laisse des traces dans les ordinateurs.

                                            C’est ce qui se produit lorsqu’un organisme ; Banque, centre de recherche, administration,.... subit une attaque informatique.











                                          • JMBerniolles 7 avril 2016 19:21
                                            @Anthrax

                                            Cela me rappelle le film franco/chinois « Au delà des montagnes ».....
                                            A l’époque de la montée du capitalisme en Chine, un chinois ambitieux prénomme sont fils :
                                            Dole (dollar) cela symbolisait le mythe de la marche vers la prospérité, avec ce nouveau système économique.

                                            Vous gobez cela ? 

                                            Je ne crois pas un seul instant qu’une personne employée par le cabinet d’avocats puisse transférer toutes ces données depuis un ou plusieurs postes de travail sur des supports amovibles et encore moins qu’il puisse les transférer directement vers l’extérieur, sans se faire repérer. 
                                            Même s’il est l’administrateur du réseau.

                                            A un moment ou à un autre une sécurité va crasher le système.















                                          • JMBerniolles 7 avril 2016 21:22
                                            @Anthrax

                                            C’est amusant Mister DOE est une compagnie qui gère des données digitales (informatisées) liées à des contrats d’assurance..... 

                                          • JMBerniolles 8 avril 2016 08:49
                                            @HELIOS

                                            Oui mais même avec un très haut débit plusieurs dizaines de Mégabits/seconde cela prend plusieurs jours.

                                            Vous avez déjà vu une intrusion de plusieurs jours sur un réseau informatique sécurisé ?
                                            Non

                                          • pemile pemile 8 avril 2016 08:55

                                            @JMBerniolles « Vous avez déjà vu une intrusion de plusieurs jours sur un réseau informatique sécurisé ? Non »
                                            Renseignez vous, des intrusions ne sont souvent découvertes qu’au bout de plusieurs mois !


                                          • JMBerniolles 8 avril 2016 18:43
                                            @pemile

                                            Là il ne s’agirait pas d’une intrusion, qui est la plupart du temps ponctuelle, mais d’une liaison permanente avec une base de données.

                                            C’est cela même qui ne peut exister.





                                              • julius 1ER 7 avril 2016 17:14

                                                On s’aperçoit aussi que dans le cadre de la « plus grande fuite de l’histoire du journalisme »2, il n’y a au final pas énormément d’occidentaux mis en cause, pas vraiment de dirigeants de pays membres de l’OTAN ou d’hommes d’affaires de premier plan et surtout pas d’américain ! Oui, les Etats-Unis pourtant première puissance économique mondiale3 sont épargnés. C’est quand même étrange.


                                                @l’auteur, 
                                                cette affaire Panama leaks n’est qu’un début et pas une fin .... il faut garder à l’esprit qu’ il y a 137 officines qui font la même chose que celle impliquée dans ce scandale aussi on ne voit là qu’une infime partie de celui-ci ..... mais j’espère que maintenant d’autres fuites seront là pour vider ce monstrueux abcès purulent qui est le symbole même de la décadence de l’économie et par extension de nos sociétés ..... vivement qu’il y ait d’autres Snowden !!!

                                                • L'enfoiré L’enfoiré 7 avril 2016 17:41

                                                  @julius 1ER,


                                                   Tout à fait,...
                                                   J’écrirai la semaine prochaine « World Paper »....
                                                   Le problème n’est pas de déterminer où sont les fuites, mais d’appeler le bon plombier pour colmater les fuites. smiley

                                                • Mohammed MADJOUR Mohammed MADJOUR 7 avril 2016 18:26

                                                  L’arnaque, la vraie arnaque est celle qui ferait croire que les merdias et les journalistes savent ce que nous tous nous ignorons !!! 


                                                  C’est sans doute à la fin des guerres européennes que la mode des paradis fécaux a vu le jour ! Il y avait d’abord la Suisse qui vit sous la honte et la lâcheté d’une formule plus que lâche qui sonne faux en politique et en morale humaine : La neutralité !!! 

                                                  La neutralité est impossible dans la vie, même les animaux la répugnent : Quand on est neutre on est injuste, on est hypocrite et on est irresponsable ! 

                                                  Les paradis fécaux et les banques pirates qui engrangent nos richesses voilées par les misérables voleurs et accumulateurs sont l’ouvre de l’Occident, c’est par la suite que les hors la loi africains et asiatiques ont rejoint ...

                                                  C’est donc aux pays occidentaux que revient la décision de restituer les fortunes illégitimes aux trésors nationaux victimes de cambriolages domestiques ! C’est à l’ONU et à ses Institutions politique, policières et juridiques de mettre fin à la MERDE HUMAINE en interpellant les voleurs et en sanctionnant les pays d’Ali Baba... ou alors que ces milliers de fonctionnaires inutiles retournent à leur pays !!! 


                                                  • wesson wesson 7 avril 2016 19:43
                                                    C’est vraiment un excellent article qui mets juste : l’indépendance de l’ICIJ est plus que discutable. 

                                                    En fait, une fois par an depuis 4 ans, l’ICIJ mets à nu un paradis fiscal :
                                                    * 2013 - Offshores leaks
                                                    * 2014 - LuxLeaks
                                                    * 2015 - SwissLeaks
                                                    * 2016 - PanamaLeaks

                                                    à chaque voyage, on a les même titres de presse, genre « Le Monde » pour promettre des révélations fracassantes à venir .. puis plus rien. Car cet ICIJ se distingue tout particulièrement par le fait que les « fuites » qu’ils recueillent ne sont publiés au final que au compte goutte, et que jamais personne d’important n’est réellement inquiété. Machine à chantage ? Il y a Peut-être de cela.

                                                    Sur l’autre larron, (l’OCCRP), là on est dans la caricature Russophobe. ça ne vaut même pas la peine de s’étendre là dessus.


                                                    Je profite de l’article pour battre ma coulpe. J’ai dit lors d’une de mes réaction précédente que l’ICIJ n’avait que 1 an d’existence, et après vérification c’est tout à fait faux, l’ICIJ est bien plus ancien que cela. J’avais repris une info dont je pensait qu’elle fut de 2 sources différentes, mais qui en fait était circulaire.

                                                    Pour le dire simplement, j’ai pris mes désirs pour une réalité.



                                                    • Thorgal 8 avril 2016 10:32

                                                      @wesson
                                                      Bien sûr, c’est de l’enfumage tout ca. On va inquiéter quelques petits poissons pour donner le change, faire croire qu’il y a quand-même des gens sérieux qui s’occupent de courir après ces traîtres à leurs nations. Dans la foulée, si on peut cracher sur la Russie ou autres, ca mange pas d’pain.


                                                      A propos de Poutine, pas très content (à juste titre, très probablement) : http://www.zerohedge.com/news/2016-04-07/putin-denounces-panama-papers-us-plot-destabilize-russia&nbsp ;

                                                      Et Wikileaks, pas très content non plus : http://www.zerohedge.com/news/2016-04-05/shots-fired-wikileaks-accuses-panama-papers-leaker-being-soros-funded-soft-power-tax


                                                      PS : Au fait Wesson, le verbe mettre ne prends pas de ’s’ final à la 3ème personne du singulier ;)


                                                    • Fanny 11 avril 2016 02:23

                                                      @wesson

                                                      Je ne sais plus quel historien de l’économie aux USA explique que son pays a surmonté la crise économique des années 30, non pas du fait de la guerre, mais par l’afflux aux USA des capitaux européens paniqués à la veille de la guerre.

                                                      L’attaque des paradis fiscaux non US (Suisse, Panama…) n’est elle pas une tentative de faire affluer des milliers de milliards de dollars vers les USA ? On sera fixés en surveillant la législation des Delaware …

                                                      Ceci dit, l’émission de Elise Lucet m’a surpris et séduit. Moi qui ne regarde plus la télé depuis perpette, je suis tombé sur la vidéo de l’émission. Je n’en revenais pas : du terrain, de l’enquête, du courage, de vraies infos (j’ignorais la technique de blanchiment de l’argent liquide clairement expliquée dans l’émission). Une interview de Sapin sans complaisance ni concession, avec relance quand c’est pas clair. Compliments à Elise Lucet. Se passerait-il quelque-chose de nouveau sur la TV publique ?  


                                                    • BA 7 avril 2016 23:25

                                                      Jeudi 7 avril 2016 :


                                                      « Shocking ! » Le Premier ministre britannique David Cameron a admis ce jeudi soir qu’il détenait jusqu’en 2010 des parts dans le fonds fiduciaire de son père immatriculé aux Bahamas, à la suite des révélations des « Panama Papers ».


                                                      « Dégagez cet hypocrite »


                                                      Aussitôt, des appels à la démission ont fusé depuis le camp de l’opposition travailliste. « Dégagez cet hypocrite », a écrit sur Twitter le député du Labour, John Mann. "Cameron a été moins qu’honnête. Il devrait démissionner immédiatement", a-t-il ajouté.

                                                      "Je ne suis pas certain que le peuple britannique lui pardonnera. Il a dénoncé d’autres figures publiques alors qu’il a profité des mêmes arrangements", a souligné sur Skynews le vice-président du Labour, Tom Watson.


                                                      "Il semblerait que David Cameron soit en train de perdre totalement le fil et la confiance du peuple", a réagi Angus Robertson, leader du parti national écossais SNP au Parlement de Westminster.


                                                      Ces attaques interviennent alors que David Cameron doit déjà gérer l’échéance du référendum du 23 juin où le Royaume-Uni se prononcera sur son avenir au sein ou à l’extérieur de l’Union européenne. Fragilisé au sein de son propre parti par l’aile eurosceptique des conservateurs, il peine, selon les sondages, à convaincre les Britanniques de voter pour le maintien de l’UE.


                                                      Et voilà qu’il doit aussi se défendre contre les attaques de l’opposition sur sa situation fiscale et son intégrité morale avant son accession au 10, Downing Street. De son propre aveu, David Cameron vit des « jours difficiles » depuis la publication dimanche soir de détails sur Blairmore Holding, un fonds basé aux Bahamas et dirigé par son père, Ian Cameron, décédé en 2010.


                                                      http://tempsreel.nouvelobs.com/monde/20160407.OBS8088/panama-papers-david-cameron-avoue-avoir-detenu-des-parts-dans-un-fonds-offshore.html



                                                      • djams (---.---.10.32) 8 avril 2016 00:02

                                                        les panama papers auraient gagné en crédibilité s’ils avaient épinglé les Américains et les monarques du Golfe ! je pense, j espère me tromper, qu’ils s inscrivent dans une dynamique de déstabilisation des pays visés, comme la Russie, l Algérie


                                                        • elpepe elpepe 8 avril 2016 03:43

                                                          Panama Pampers absorbe tout même les Wiki leaks


                                                          • JMBerniolles 8 avril 2016 09:03
                                                            Les attaques contre Cameron ont surement un sens.

                                                            Au-delà de la rivalité entre Wall street et La City il y a un sens politique derrière cela.

                                                            Cameron est sans doute un peu trop indépendant. La Grande Bretagne s’est un peu éloignée des USA... Il y a aussi la perspective du Brexit que l’élite dominante n’apprécie pas.

                                                            A contrario on voit le couple Merkel/Hollande à l’œuvre vis à vis du référendum Hollandais qui va subir le sort du notre en 2005. 


                                                            • Yvance77 Yvance77 8 avril 2016 14:49

                                                              Si l’administration ricaine n’est pas montée aux créneaux pour dénoncer un Snowden, Assange, Fidel Castro ou Chavez ... alors tu peux être certain que ces papelards du Panama sont en majorité du « pipo » !


                                                              • Jack2222 (---.---.235.66) 8 avril 2016 16:33

                                                                C’est simple : tout cela est organisé pour « punir » les ennemis du « new world order » :
                                                                * poutine —> l’un des seuls chefs d’état a ne pas obéir aux USA
                                                                * le président chinois —> la chine devenant la 1ère économie mondiale, ça agace les US
                                                                * Petro Porochenko —> d’abord leur allié, celui-ci n’a ensuite pas réussi à re-conquérir le dombass pour les USA
                                                                * Lepen : car ennemi de l’umps
                                                                * David Cameron : car il laisse la possibilité au anglais de quitter l’europe
                                                                * Michel Platini : car il est l’ennemi de l’américain sebb blater
                                                                etc ...
                                                                Le pire c’est que les moutons (95% de la population) vont gober cette propagande ...


                                                                • antyreac 8 avril 2016 16:53

                                                                  @ l’auteur

                                                                  Ce papier du Panama est sans doute vrai car il incrimine plusieurs hommes d’états qui sont bien embêtés en tout cas dans les pays démocratiques et dans les pays totalitaires comme la Russie on démont à tout va.
                                                                  Et de ce fait on peut dire que le fascho putin a bien et bel volé son peuple de 2 milliards de dollars au minimum ( on connait pas toutes ses magouilles)

                                                                  • J.MAY MAIBORODA 8 avril 2016 18:55

                                                                    @ Greg




                                                                    Je me suis permis de reproduire votre excellent papier sur « u zinu »

                                                                    • elpepe elpepe 9 avril 2016 04:27

                                                                      @MAIBORODA
                                                                      Bonjour
                                                                      Je me suis permis de jetter un oeil sur votre site
                                                                      La seule dimension que vous n integree pas sont les idiots utiles, l Islam n est pas victime elle est le parfait idiot utile d une nouvelle ordre
                                                                      Ma conviction est qu il ne faut combattre que les idiots utiles car ils sont la masse in fine, et les seuls dangeureux


                                                                    • elpepe elpepe 9 avril 2016 04:28

                                                                      @elpepe
                                                                      integrez pardon


                                                                    • tf1Groupie 8 avril 2016 22:45

                                                                      Oui, c’est comme les accusations de dopage chez les Russes : tout ça c’est de la propagande anti-poutine montée en studio....


                                                                      • Legestr glaz Ar zen 8 avril 2016 23:13

                                                                        @tf1Groupie

                                                                        C’est juste, Lancerev Amstrongnigov s’en est mis plein les veines et les instances cyclistes mondiales ont fermé les yeux. Stop à la propagande !


                                                                      • Ronny Ronny 9 avril 2016 09:19

                                                                        Arf, drole d’article.Que l’entourage de Poutine en croque, c’est évident. CE type a mis en place un système oligarchique où seuls subsistent dans le paysage les « amis surs ». Pas besoin d’être extra lucide pour voir comment au fil du temps lui et sa clique ont éliminé tous les gens qui pouvaient leur faire de l’ombre. Lire ou relire douloureuse Russie de Anna Politkovkaia, une des - seulement - 120 journalistes russes assassinés sous l’ere Poutine.... mais bon, si vous êtes fan, vous avez le droit !


                                                                        Pour le reste, la localisation de l’ONG a l’origine des fuites à Washington n’est en rien indicative de quoi que ce soit. Transparency international est à Berlin, ce qui en fait un suppot d’Angela Merkel sans doute, et Amnesty à Londres, a deux pas de la CIty, en fait à coup sur un sous marin de Cameron. Voyez comme cet argument est débile !

                                                                        Enfin, dans la liste des « piqués la main dans le pot de miel », il y a Cameron justement, sans doute un opposant majeur à Washington, M6, le roi que les USA courtisent depuis plus de 10 ans... La société Générale, dans le colimateur, est aussi sans doute un nid d’espions de la DGSE qui lui vaut les foudres de la CIA , etc. Quant aux américains, pourraient iraient ils au panama, alors qu’ils ont le Delaware juste à côté de chez eux, et deux territoires contrôlés par leurs alliés britanniques, plus surs que le Panama pas plus loin : les Bermudes et les iles Caiman...

                                                                        Le seul truc que je reproche aux US c’rst de considérer que Snowden et Assange sont des délinquants des traites ou des terroristes, mais de considérer que ceux qui ont fait fuiter les papiers du panama sont des gens bien. Deux poids deux mesures. Ce reproche vaut aussi pour notre normal de président qui a refusé d’accueillir Ssnowden en France et participé à l’arrestation de l’avion du président bolivien au motif que les services pensait qu’il exfiltrait Assange. 

                                                                        A par cela, la théorie du complot est le plus souvent soluble dans les explications les plus simples...

                                                                        • Norhlander (---.---.168.241) 9 avril 2016 15:03

                                                                          Belle manip de nos amis américains... Cherchez à qui profite le crime...


                                                                          • Deneb Deneb 9 avril 2016 15:44

                                                                            Selon Poutine, Sergueï Roldouguine a gagné des centaines de millions de dollars en achetant et revendant des instruments de musique.
                                                                            Quel talent !


                                                                            • BA 10 avril 2016 13:58

                                                                              Perquisitions à la banque française Société générale.


                                                                              Une perquisition a eu lieu à la Société générale, l’une des plus grandes banques françaises, pour avoir ouvert près d’un millier de sociétés offshore via le cabinet d’avocats panaméen Mossack Fonseca. Cet établissement a été épinglé dans le cadre des « Panama Papers ».

                                                                              Le siège du groupe dans le quartier parisien de la Défense a été perquisitionné mardi par les enquêteurs de l’Office central de lutte contre les infractions financières et fiscales (OCLCIFF), a indiqué dimanche une source judiciaire, confirmant une information de presse. "Des documents, notamment informatiques, ont été saisis", a-t-elle ajouté.

                                                                              Cette perquisition est intervenue dans le cadre de l’enquête préliminaire ouverte par le Parquet national financier pour "blanchiment de fraudes fiscales aggravées" le 4 avril, le lendemain des premières révélations des « Panama Papers ».

                                                                              En 2012, devant une commission d’enquête sénatoriale sur l’évasion de capitaux, le directeur de la Société générale, Frédéric Oudéa, avait déclaré sous serment que sa banque avait fermé ses implantations dans les pays figurant sur la liste grise des paradis fiscaux, et dans les Etats jugés non coopératifs comme le Panama.


                                                                              http://www.romandie.com/news/Perquisitions-a-la-banque-francaise-Societe-generale/693296.rom


                                                                              Frédéric Oudéa, comme le reste des personnes auditionnées, a prêté serment avant d’être entendu par les sénateurs. Il n’existe pas, à proprement parler, de délit de parjure en France – c’est une notion de droit anglo-saxon.


                                                                              En revanche, comme l’a rappelé le président de la commission d’enquête, Philippe Dominati, avant l’audition, les personnes entendues dans le cadre d’une commission d’enquête parlementaire jurent de dire « toute la vérité ».


                                                                              Comme l’explique le site du Sénat, d’éventuelles poursuites judiciaires peuvent être exercées « à la requête du président de la commission » ou, quand le rapport de la commission d’enquête a été publié et qu’elle n’a plus d’existence, « à la requête du bureau du Sénat ».


                                                                              C’est ce que va demander le sénateur PCF Eric Bocquet : « Je vais saisir le bureau du Sénat par rapport à cette problématique. Le PDG de la Société générale a déclaré en 2012 à la commission d’enquête que sa banque s’était retirée de Panama. Tout ce qu’on apprend depuis le début de la semaine est en contradiction avec ses déclarations sous serment », a-t-il annoncé à Public Sénat.


                                                                              http://www.lemonde.fr/panama-papers/article/2016/04/06/panama-papers-le-patron-de-la-societe-generale-peut-il-etre-poursuivi-pour-faux-temoignage_4897190_4890278.html



                                                                              • SPQR Sono Pazzi Questi Romani SPQR 10 avril 2016 19:45

                                                                                Oui effectivement, les révélations panaméennes semblent tomber du ciel comme par hasard.
                                                                                Pour preuve, les modérateurs zélotes sont restés de marbre.

                                                                                  


                                                                                • Rygar Rygar 10 avril 2016 20:34

                                                                                  Encore un article qui veut se faire le chantre d’une analyse géopolitique

                                                                                  sous couvert d’une manipulation..

                                                                                  Le problème avec tout ces argumentaires pro manipulation c’est qu’il se prennent frontalement la dimension de la chose ; le nombre de journalistes impliqués ; le nombre de documents impliqués.

                                                                                  Difficile de décrédibiliser ou crédibiliser une masse aussi importante « d’infos » ou de « personnes impliqués » et donc cette difficulté et certainement du à de la manipulation ; bon sangs mais c’est bien sur.

                                                                                  Vous avez donc raison c’est encore « une grande manipulation blablablalblabla »

                                                                                  Apportez des faits tangibles, sourcés et recoupés pour prouver ce que vous dites.

                                                                                  Pour sourcer vos arguments vous donnez des liens d’autres articles/journalistes
                                                                                  C’est un comble ; sont-il plus crédibles que ceux dont vous reprochez une biaisé de documents à leur disposition. 

                                                                                  Portez-vous au temps d’intérêt à qui dirige le site ou le journal de chaque lien que vous postez n’ont-t-il pas eux aussi une analyse biaisé par un quelconques intérêts masqués sous couvert qu’ils appartiennent à tel ou tel groupes médias ou ont des connaissances impliqués ce qui remettrais en cause la valider même de leur travail.

                                                                                  On vous semble déçu car les noms de français sont déjà connus ou qu’ils ne le sont pas ; donc de ce fait il y a manipulation.

                                                                                  Prouvez-le !

                                                                                  Mettez la main sur ces 11 millions de fichiers ; triez-les et prouvez vos dires.

                                                                                  Ou alors continuez de « raconter » et « supposer » en reprochant ou exigeant des autres ce que vous ne pouvez pas faire vous même en rédigeant un article.







Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON







Palmarès