• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > International > Patrick Cockburn : Irak-Syrie, pourquoi nos médias nous mentent

Patrick Cockburn : Irak-Syrie, pourquoi nos médias nous mentent

Un mot avant de vous laisser lire cette traduction de "The Independent" libre de droits en citant la source.

Nous sommes des monstres. Au bout de 5 années de multiples tentatives de déstabilisation de la Syrie menées par "notre" coalition occidentalo-wahhabite qui a maquillé depuis le début son putsch gazier en pseudo-guerre civile phagocytée par des égorgeurs snipers drogués au Captagon et manipulés par le Renseignement occidental, "nous" refusons toujours de négocier avec la coalition gouvernementale légitimiste, qui elle tente de sauver le peuple et l'unité de la Syrie... qui plus est dans des frontières pas faciles dessinées par nous ! Nos contorsions diplomatiques autour du prétendu "sort d'Assad" sont vaines. Les oppositions fabriquées se succèdent, le pseudo maire d'Alep Est, ami des égorgeurs, passe, Assad reste, soutenu par son peuple que cela plaise à Mme Guigou, ou non. 

Or qu'avons nous fait avant ? Nous n'avons pas assez négocié. Pourtant Sarkozy et Assad n'ont cessé de se rencontrer entre 2008 et la crise de 2011 : le 14 juillet 2008 (devant nos Rafales, histoire de faire passer un message clair ? ), puis en novembre 2009, puis en décembre 2010. Nos médias ont tout abordé, sauf... notre tentative borgiaque de soutirer à son pays 70% des revenus tirés des ressources à venir en hydrocarbures identifiés par une étude norvégienne revendue à EXXON-TOTAL, ainsi qu'un droit de passage du fameux gazoduc qatari dont l'UE vorace a tant besoin pour limiter sa dépendance au gaz russe. Merci internet. Notez que l'Allemagne a placé Schröder à la tête de Gazprom, construit son second North stream, et relancé sa natalité et sa main d'oeuvre à bas coûts par l'immigration depuis. Quand nos ingénieurs de l'Apocalypse selon Saint Butane Propane vont-ils enfin se remettre à négocier avec les représentants légitimes des pays producteurs une répartition "vivable" des ressources énérgetiques du Levant, du Caucase et du Golfe ? Ont-ils oublié Achnacarry ?

Encore une chose que la postérité jugera : Nos gouvernements ont fait pire que les borgias, car ils ont été massivement lâches. 1/ En cachant lâchement aux français ces enjeux stratégiques alors qu'il eût été sage de les analyser en public (au secours les medias) afin de mieux négocier politiquement, 2/ en sous-traitant lâchement nos sales affaires à des égorgeurs alors que les conséquences pour eux et nous étaient déjà visibles en Libye, en Irak, et en Afghanistan (souvenez-vous des 200 afghans renvoyés chez eux depuis Calais par Sarkozy fin 2007), et 3/ en nous fermant lâchement à toute solution négociée sans marge de négociation depuis notre rattachement à l'OTAN, qui fait de nous des caniches dont la seule preuve d'existence consiste désormais à aboyer plus fort que notre maitre mais seulement dans le même sens, espionnés par lui ou non. Ainsi fin Août 2013, nos Rafales "étaient prêts" pour punir Assad d'attaques chimiques toujours non prouvées à ce jour, et notre Président se plaint encore du recul américain qui lui fit rater "sa" guerre.

Enfin, entretenir l'un des ministères des affaires étrangères les plus coûteux au monde (mais au budget culture et francophonie minimaliste eu égard à ses ambitions), pour une diplomatie désormais aussi indigente et manichéenne, incapable de réouvrir son ambassade à Damas qui nous permettrait pourtant d'endiguer le retour chaotique prévisible des cinglés que nous avons expédiés ou qui se sont projetés tout seuls là-bàs, relève pour beaucoup d'entre nous, de la trahison d'Etat et du détournement de fonds publics au profit de l'oligarchie francophone, face auxquels les frasques de Mme Lagarde et de M. Tapie font figure d'argent de poche.

_____________________________________________________________________________

Beyrouth, vendredi 2 décembre 2016

par Patrick Cockburn

Voilà pourquoi tout ce que vous avez lu sur les guerres d’Irak et de Syrie pourrait être faux.

Il est trop dangereux pour les journalistes d’opérer dans les zones tenues par les rebelles à Alep et Mossoul. Pourtant il y a une attente énorme d’informations en provenance du Moyen Orient, et la tentation est grande pour les médias, d’accorder du crédit à des informations de seconde main.

Photo : Des secouristes et des habitants du quartier tentent d’extraire un homme des décombres d’un immeuble à la suite d’une frappe aérienne observée dans le quartier de Salhin, tenu par les rebelles, dans le secteur nord d’Alep.

L’armée iraquienne, soutenue par des frappes aériennes américaines, essaie de s’emparer de l’Est de Mossoul au même moment que l’armée syrienne et ses unités paramilitaires chiites alliées progressent de leur côté dans Alep Est. Environ 300 civils ont trouvé la mort à Alep au cours des 15 derniers jours, suite à des tirs d’artillerie et des bombardements gouvernementaux, tandis qu’à Mossoul 600 civils auraient été tués sur une période d’un mois.

Malgré ces similarités, les reportages publiés dans la presse internationale sur ces 2 sièges sont radicalement différents.

A Mossoul, les pertes de vies de civils sont attribuées à l’ISIS et ses usages indiscriminés de mortiers et de combattants suicidaires, tandis que l’armée irakienne et ses soutiens aériens ont carte blanche. L’ISIS est accusée d’empêcher les civils de fuir la ville afin de les utiliser comme boucliers humains.

Tout le contraire des descriptions des médias occidentaux qui blâment la sauvagerie des forces du Président Assad, massacrant sans distinction les civils, qu’ils tentent de fuir ou qu’ils restent sur place. Le chargé des affaires humanitaires de l’ONU Stephen O’Brien, a attiré l’attention cette semaine sur le fait que les rebelles d’Alep Est empêchaient les civils de fuir – mais à la différence de Mossoul, cette question a été peu couverte.

L’un des facteurs qui rend les sièges d’Alep et de Mossoul à la fois si semblables et si différents, comparés aux sièges passés au Moyen Orient, par exemple celui de Beyrouth par Israël en 1982, ou de Gaza en 2014, c’est qu’aucun journaliste étranger indépendant n’est présent. Il n’y sont pas pour la bonne raison que l’ISIS emprisonne et décapite les étrangers, tandis que Jabbat Al Nusra, affilié encore récemment en Syrie à al Quaeda, opére de façon à peine moins sanguinaire en les détenant contre rançon.

Vidéo : Au moins 45 civils tués par un missile du régime alors qu’ils tentaient de fuir Alep.

Ce sont les 2 groupes qui dominent l’opposition armée en Syrie dans son ensemble. A Alep, bien qu’environ 20% des 10 000 combattants appartiennent à Al Nusra, ce sont eux – avec leurs alliés de Ahrar al Sham, qui mènent la résistance.

Sans surprise, les journalistes étrangers qui couvrent les développements à Alep et dans les zones tenues par les rebelles en Syrie le font dans leur grande majorité depuis le Liban ou la Turquie. Un certain nombre de correspondants qui ont tenté de faire du reportage en tant que témoins eux-mêmes, dans les zones tenues par les rebelles, se sont aussitôt retrouvés enfermés dans le coffre de véhicules ou sinon incarcérés.

L’expérience montre que les reporters étrangers ont plutôt raison de ne pas mettre leur vie entre les mains de l’opposition armée en Syrie, même la plus modérée. Pourtant, de façon étrange, les mêmes médias continuent d’accorder leur confiance aux informations qu’ils considèrent comme vraies, en provenance des zones sous contrôle de ces mêmes kidnappeurs potentiels ou preneurs d’otages. Ils se défendraient probablement eux-mêmes en disant qu’ils s’appuient sur des activistes impartiaux, mais la seule raison est que ceux-ci ne peuvent opérer dans Alep Est qu’avec l’autorisation de groupes du type de ceux d’al Qaïda.

Il est inévitable qu’un mouvement d’opposition qui combat pour sa survie ne va publier, ou autoriser à publier, que des informations qui sont essentiellement de la propagande pour son camp. La faute non pas à eux, mais aux médias qui mangent de ce pain-là fait d’histoires douteuses ou partiales.

Par exemple, le scénario qui se dégage de l’Est d’Alep au cours des dernières semaines, concentre notre attention presqu’exclusivement sur des scènes déchirantes de tragédies humaines telles que la mort ou la mutilation de civils. Et nous voyons rarement des tirs des 10 000 combattants, qu’ils soient blessés ou en parfaite santé.

En images : le bombardement d’Alep

Rien de neuf. Les guerres en cours au Moyen-Orient ont commencé par l’invasion américaine de l’Irak en 2003, qui était justifiée par la menace supposée de Saddam Hussein qui aurait été en possession d’armes de destruction massives (ADM). Les journalistes occidentaux ont relayé cette thèse, heureux de pouvoir citer des preuves présentées par l’opposition irakienne, qui de façon prévisible confirmèrent l’existence d’ADM.

Parmi ceux qui produisirent ces histoires, certains eurent plus tard le culot de critiquer l’opposition irakienne pour les avoir induits en erreur, comme si ils avaient eu un quelconque droit d’espérer une information impartiale de la part de gens qui avaient dédié leur vie au renversement de Saddam Hussein ou, dans ce cas particulier, qui avaient eu recours aux Américains pour le faire à leur place.

Le même genre de crédulité auto-entretenue par les médias fut à l’évidence observable en Libye, lors du soulèvement de 2011 contre Muammar Kadhafi avec le soutien de l’OTAN.

Des histoires atroces en provenance de l’opposition libyenne, dont beaucoup furent par la suite démenties car sans fondement selon des organisations humanitaires, furent pourtant rapidement portées à la une des journaux, quelle qu’ait été la partialité de la source.

Photo : l’offensive de Mossoul

La guerre en Syrie est particulièrement difficile à couvrir parce que l’ISIS et divers groupes clones d’al Qaïda ont rendu les reportages trop dangereux depuis les zones tenues par les rebelles. Il y a une attente formidable en matière de reportages depuis ces endroits précisément, donc la tentation est grande parmi les médias, d’accorder du crédit aux informations de seconde main que des informateurs ne peuvent obtenir que si ils appartiennent ou ont des affinités avec les groupes dominants de jihadistes de l’opposition.

C’est une vraie faiblesse des journalistes, qu’ils prétendent exhumer la vérité alors qu’en fait ils ne sont que le canal de transmission et non à l’origine de l’information produite par d’autres dans leur propre intérêt. Les reporters apprennent très tôt que les gens leur confient des informations parce qu’ils soutiennent une cause qui pourra être leur propre carrière, ou en lien avec des luttes internes d’ordre bureaucratique, ou, c’est tout aussi possible, par haine ou par mensonge ou par injustice.

Un mot ici pour défendre l’humble reporter sur le terrain : d’habitude, ce n’est pas lui ou elle, mais la rédaction ou l’instinct grégaire des médias, qui décide de l’histoire qui va faire la une. Ceux au plus près de l’action peuvent bien être sceptiques face à des histoires savoureuses qui font la une, ils ne peuvent pas y faire grand-chose.

Ainsi, en 2002 et en 2003, plusieurs journalistes du NYT rédigèrent des articles qui jetaient un doute sur les ADM, mais ils les découvrirent au fin fond de leur journal, inondé par contre d’articles prouvant que Saddam était en possession d’ADM et constituait une menace pour l’humanité.

Les journalistes et le public tout autant, devraient aborder toutes les informations sur la Syrie et l’Irak avec un scepticisme raisonné. Ils devraient garder à l’esprit les paroles de Lakdhar Brahimi, ancien envoyé spécial de l’Onu et de la Ligue Arabe en Syrie. Parlant à la suite de sa démission pleine de frustration en 2014, il avait déclaré que « chacun avait ses échéances, et que les intérêts du peuple syrien passaient après, en deuxième voire troisième position, si ce n’est absolument nulle part.

A lire aussi (anglais) : « Nous devons accepter qu’Assad va gagner en Syrie »

La citation provient de “The Battle for Syria : International Rivalry in the New Middle East” (La Bataille pour la Syrie, Rivalités internationales dans le nouveau Moyen Orient) de Christopher Phillips, l’un des récits les mieux informés et les plus impartial sur la tragédie syrienne jamais publié. Il soupèse de façon judicieuse les indices de preuve pour chacune des interprétations des faits quant à ce qui s’est passé et pourquoi. Il comprend jusqu’à quel point le déroulement et le rythme des événements ont été décidés à l’extérieur par l’intervention de puissances étrangères qui poursuivaient leurs propres intérêts. Globalement, les experts gouvernementaux ont produit un meilleur travail que les journalistes, qui se sont contentés d’explications simplistes des événements, convaincus qu’Assad était à chaque fois sur le point de tomber.

Phillips rappelle qu’à un moment intense du soulèvement en juillet 2011, alors que les médias considéraient qu’Assad était fini, Simon Collins, Ambassadeur britannique de longue date à Damas écrivit qu’« Assad pouvait probablement encore compter sur le soutien de 30 à 40 % de la population ( NdT. 70% en 2013 selon une étude qualitative de l’OTAN passée inaperçue).

Eric Chevallier, l’ambassadeur de France n’était pas plus convaincu mais, coup classique, il fut désavoué par ses supérieurs à Paris qui déclarèrent « Vos informations ne nous intéressent pas. Bachar El Assad doit tomber et il tombera. »

_______________________________________________________________________________


Moyenne des avis sur cet article :  4.87/5   (61 votes)




Réagissez à l'article

85 réactions à cet article    


  • Hecetuye howahkan howahkan 13 décembre 2016 09:50

    Salut..merci de l’article....

    je retiens ceci qui est au début

    Nous sommes des monstres......

    tout changement radical ne peut intervenir que après avoir vu la vérité en face..je garde le nous en m’y incluant aussi bien sur car le peuple occidental gorgé de biens et d’un futur glorieux depuis + de 60 ans, n’a pas eu de vrai regard sur les crimes commis en notre nom..et ce depuis très longtemps

    c’est en train de changer..pas encore suffisamment...car notre mode de vie les uns contre les autres donc cette société basée sur la compétition donc l’élimination est intégralement aussi comme nous bien sur responsable et auteur du désastre planétaire humain en cour...

    bon etc......


    • Sozenz 13 décembre 2016 10:32

      @howahkan
      bonjour , j ai vu aussi ce nous sommes des monstres ...

      certes quelque part nous le sommes tous.conscient ou inconscient . mais mettre ce mot de monstre à tous face à une guerre de manipulation d esprits , sur la figure de tous ceux qui refusent cette guerre , c est cracher à la figure de tous , ne pas vouloir nommer correctement les responsable et les faire passer dans des tribunaux, ne pas correctement nommer les collabos . et de salir un ou des pays , à cause des quelques uns qui s octroie , les medias , le pouvoir , les lois , les moyens financier et militaire ..
      Je commence à franchement en avoir marre que l on nous fasse porter la culpabilité des anciennes guerres , des guerres nouvelles pour que nous nous abaissions a des programmes « genocifères » et esclavagiste pour tous . ils cherchent un P de chaos du sang dans tous les pays , ils cherchent des gens bas dans leurs instincts et serviles .
       Je crie NON a ce nous sommes des monstres de la guerre .
      et que l on traine les Assassins et commanditaires devant les hautes cours ...


    • Hecetuye howahkan howahkan 13 décembre 2016 10:57

      @Sozenz

      salut,bien sur le bon peuple va continuer a nier sa responsabilité devant ce qui est pour moi un fait et voila pourquoi une fois de plus il va se faire encore niquer, en tous les cas en france....et va allez voter pour le camp qui arme les égorgeurs car il est sur encore une fois de gagner et en ce faisant il donne carte blanche pour continuer le désastre pour ses commanditaires, car la france est une carpette comme en 1939

      habitués a tous nous prendre pour des gens bons, aimant voir des boucs émissaires partout et donc 90% du peuple serait victime seulement est un mensonge , le peuple est totalement divisé , il n’ absolument aucune unité car le peuple il veut plus que les autres, voila ce que veut le peuple sauf exceptions et donc il laisse par la même le pouvoir aux truands...le peuple refuse de collaborer ,refuse de partager,refuse d’aider etc

      si je suis pour la société hiérarchique sociale donc financière , je suis ce monde....car ayant admis la compétition qui élimine, ce que la majorité accepte j’admets la guerre..le vol, la tricherie, les destructions, la pauvreté qui tue etc..

      ...tu peux très bien ne pas être dans cette mouvance que je décris au sens large...bien sur..seul toi le sait si tu es compétitif ou pas, pour une hiérarchie financière ou pas etc donc ce système infecte ou pas..c’est entre toi et ......toi, bien que nous n’ayons pas deux toi...

      A l’Origine de ce que l’humain est devenu en acceptant sans rien y comprend du tout, on trouve sur ce chemin le conflit permanent en soi , totalement ignoré ,puis étendu aux autres appelé competition mais qui cache le désir d’éliminer pour voler et avoir plus car maman j’ai peur de la vie parce que vivre c’est mourir et je refuse cela car je ne sais même pas vivre, , je suis terrorisé par cette insécurité qui naît avec l’élimination ..

      refuser de voir cela fait que on va continuer sur le même chemin....le peuple n’est sûrement pas celui qui va un jours éveiller la planète à la profondeur de la vie..car il ne voit pas que son attitude est ce qui permets aux truands d’exister et de tout contrôler...

      Alors dans les profondeurs noires de ma propre vie , si j’avais cherché des boucs émissaires pour en faire des procès moi aussi , je ne m’en serais jamais sorti comme cela m’est arrivé et arrive, je dis arrive car alors on est dans un mouvement ou les choses changes..

      il s’agit de voir des faits sans y toucher , il ne s’agit pas de tribunal ni de condamnations..car cela ne mène que à d’autres impasses encore pire ....voila aussi pourquoi le Président bachar el Assad a gracié des terroristes, car lui entre autre comprends forcement cela sinon pourquoi ce faire ???? ...et on ne peut baser une paix sur la vengeance,d’ailleurs la pseudo vengeance de Nuremberg, ou la preuve n’était pas a fournir, n’a rien produit d’autre que le fait que l’Allemagne finalement et bien elle a gagné cette guerre en dominant l’Ue de tout son poids .....une vengeance qui ferait qu’il y aurait un camp 100% du bien et un camp 100% du mal....ceci ne mène nulle part si on veut coopérer en paix et partager...par la suite..

      l’émotion ici n’a aucune place, la lucidité oui...

      c’est juste un avis et pour le moment je le partage...

      Je te salue donc... smiley

      etc...

       smiley


    • Sozenz 13 décembre 2016 11:25

      @howahkan
      les tribunaux servent à montrer les rouages qui se font pour que les pouvoirs sur l homme soit mis en place , ce n est pas couper les têtes avec un esprit de vengeance . mais que l homme comprenne bien comment ça marche . Que comme nous voyons ( pour ceux qui le veulent) nos esprit guerriers , nos esprits meurtriers . voir comment ces esprits se mettent en place , comment ils nous manipulent . tu ne peux pas voir tout cela clairement si tu ne remets pas tout et je dis bien Tout à la surface . dans chaque détail , dans tous ses rouages .
      Tui as fais le chemin apparemment , tu sais comment ça fonctionne . ce n est pas « tendre » comme démarche . il faut savoir avoir beaucoup d amour , mais un esprit de Feu pour traverser cette étape ( ou ces étapes) .


    • Sozenz 13 décembre 2016 11:35

      @howahkan
      tu vois , il y a les procès d untel ou d untel , tout le monde se rue pour voir les « spectacle , tout le monde souhaite les condamnations d untel . ils n ont pas compris que le untel était pour un instant une petite partie pour apaiser le mécontentement , et après ce sacrifice humain , ils vont arrêter d’ arracher les mauvaises herbes , ils croient que tout est réglé que le »pur " va pouvoir apparaitre . alors que la racine de cette immense verrue est toujours là .


    • Hecetuye howahkan howahkan 13 décembre 2016 11:50

      @Sozenz

      salut..je te rejoins sur ton propos, merci d’avoir pris le temps de développer..


    • Sozenz 13 décembre 2016 12:37

      @howahkan
       Salut , oui pardon ^^
      merci à toi de m avoir permis de développer , bien ce c est un large sujet qui comme tu le sais , demanderait un livre , où mieux encore pouvoir lire dans le cœur de chacun pour en connaitre l’essence complète .
      Les mots ne peuvent retranscrire l’ ensemble et c est bien dommage ( en tout cas pour ma part qui n aie pas d aptitudes spéciales dans l écriture )


    • bluerider bluerider 13 décembre 2016 13:53

      @Sozenz - bonjour, j’ai choisi ce vocabulaire là exprès. Notre société a dérivé, emportée par une narration médiatique qui n’a plus aucun sens, et se retrouve incapable d’appeler un chat, un chat. Je fais partie de la génération 2001, qui a assisté effarée, en même temps que grandissaient mes propres enfants, au massacre indiscriminé de millions d’humains dans tout le bassin Méditerranéen pour de très mauvaises raisons maquillées en croisade moderne, laïque et universaliste, alors même que nous avions l’exemple du Vietnam, du Laos, du Cambodge et de tant d’autres pays déstabilisés en Amérique Latine, sans pouvoir intervenir. Et pourtant oui, c’est bon, nous SAVONS... même les millions de citoyens britanniques qui ont défilé à Londres en 2003 contre la seconde guerre d’Irak (que Chirac et Villepin soient remerciés encore ici, personne en France n’a été capable depuis eux, de prendre de telles décisions aussi clairvoyantes...) n’ont pas réussi à infléchir la décision ignoble de Tony Blair the Butcher, the Bliar... c’est donc à juste titre que parfois, oui parfois, un salutaire vent de « grand nettoyage » de la pollution médiatique qui nous enfume me semble nécessaire. C’est à ce titre, c’est à dessein que j’ai choisi ce style cette fois, pour présenter un condensé d’arguments connus de beaucoup d’entre nous ici, mais jamais assez ressassés pour se sentir forts et capables de tenir une ligne politique d’avenir. Les Don Quichottes ne s’avouent pas vaincus. Les Don Quichottes de la géopolitique savent que la bataille n’a pas encore commencé. Trouvons les mots pour la mener.


    • HELIOS HELIOS 13 décembre 2016 21:23

      @howahkan

      permettez moi d’avoir une réflexion sur votre propos : *** « le bon peuple va continuer à nier sa responsabilité... etc » ***

      Je ne suis pas d’accord avec vous :

      Notre système démocratique fonctionne actuellement avec un tunnel démocratique de 5 ans apres chaque élection.
      Les citoyens français, pas plus cruels que n’importe quel citoyen du monde n’est pas particulièrement d’accord avec ce type d’interventions militaires.

      Et même s’ils étaient d’accord, il faudrait examiner attentivement la démarche médiatique et la désinformation qui s’ensuit ainsi que les actions de ceux qui cherchent a créer les conditions que personnes ne souhaitent.

      Je trouve bien facile, sinon bien manipulateur, d’attaquer en permanence le monde occidental en général, pour ses colonistations, son mode de vie consumeriste ou son soit-disant egoïsme vis a vis de «  »l’autre monde«  ».

      Les plus grandes entreprises, prédatrices de la planete, ne sont pas exclusivement occidentales et comme pour les responsables politiques, beneficient, elles aussi, d’un tunnel administratif permanent.

      Merci de m’avoir lu.

    • TOUSENSEMBLE OU L ECUREUIL ROUGE TOUSENSEMBLE OU L ECUREUIL ROUGE 14 décembre 2016 10:39

      @Sozenz

      Le plus grand crime contre l’ HUMANITE DEPUIS 14.18 ET LA SHOAH

      les organismes internationaux de PLUS EN PLUS LACHES !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

      TRES MAUVAIS POINT POUR OBAMA ET SURTOUT POUTINE

      ASSAD DOIT PASSER AU TPI ET ETRE PENDU §§§§§§§§§§§§§§§§§§§


    • Sozenz 14 décembre 2016 11:30

      @bluerider
      Temps qu ils y aura des hommes qui accepteront pour un salaire , pour un butin d aller faire la guerre, les guerres se perpétueront.
      Le tu ne tuera pas , et tu ne voleras pas, tu ne convoiteras pas , se sont effacé de l esprit des gens.
      Ces trois phrases sont simples .
      Que dire pour les médias du mensonge auquel , il participent....
      Nous n avons pas besoin d être croyant pour savoir ce que ces quatre dérives apportent.
      On crée des armes , et des outils de guerre, c est un grand marché , on se nourrit du sang des peuples . On développe les technologies rarement pour le bien être du monde et des gens , mais pour acquérir toujours plus et diriger le monde selon leur volonté .
      les mouvements pacifistes de toutes sortes, ne sont jamais écoutés , ils se font réprimer , il se tuer aussi , car ce qui fait loi dans ce monde , c est l argent et le pouvoir en imposant des idées ou des styles de vie qui ne respecte pas la Vie .
      .Notre société n a pas dérivée .. elle fait apparaitre de façon plus clair nos failles .
      « emportée par une narration médiatique qui n’a plus aucun sens, et se retrouve incapable d’appeler un chat, un chat. »
      « personne ne peut appeler un chat un chat » . si vous vous écartez de la pensée unique , on cherche par tous les moyens de vous faire taire . la force , la dissuasion , les procès etc ... on crée des psy chez lesquels ont vous autorise à parler . mais dans la vie quotidienne , vous n avez pas le droit . et ainsi , au lieu de pouvoir avoir un dialogue ouvert , les personnes se taisent et ne peuvent plus régler leur propres problèmes et celui qu il rencontre avec les autres . c est terrible car cela aggrave les tensions . ce qui est peut être voulu .( j ai vu des personnes qui prônaient le chaos , qui s en amusaient , ne sachant pas vraiment à mon avis ce que le chaos voulait dire et ce qu il pouvait représenter , pour certains c est un jeu )
      Des massacres d humains par milliers et par millions , il y en a eu de tout temps effectués par tous les peuples du monde et sur tous les peuples du monde , aucun n y réchappe. et ceci pour voler ou imposer une vision .
      j’ espère que l humanité , que les médias , et les politiques du monde entier sauront s’éveiller à ces process que nous utilisons depuis des siècles.

      Je vous remercie en tout cas pour votre message


    • cevennevive cevennevive 13 décembre 2016 10:34

      Excellente analyse bluerider. Nous sommes des monstres ! Et il y a tant de monstres ! A moins que cet monstruosité soit devenue la norme aujourd’hui ?

      Et pendant ce temps, pendant que les mensonges pleuvent en torrent, comme le sang des victimes de ces monstruosités, « nous » allons fêter Noël et l’an nouveau, avec gabegies, hypocrisie et nonchalance...

      Oui, nous sommes des monstres.

      Votre article complète magnifiquement celui de chem eddine Chitour. Merci et cordialement.


      • fred.foyn 13 décembre 2016 10:35
        Les USA et ses caniches, ne sont que des « voyous » qui volent les biens ne leur appartenant pas !
        Chez moi, changement de président pour redistribuer les cartes...et chez vous, aurez vous les « couilles » ^pour un changement ?

        • Sozenz 13 décembre 2016 11:12

          @fred.foyn
          chez toi tu ( je me permet le tu vu que tu nous roules tout le temps dans la farine ) as un la présentation d’ une personnalité qui pourrait représenter un changement , et encore . va voir ce que cela donnera dans le futur .
          Je ne crois pas personnellement dans les hommes politiques , qui cherchent le pouvoir , et le pouvoir apporte la mal. personnellement je crois plus au pouvoir qui était donné aux rois , car le destin pouvait apporter des surprises quand au cœur du roi qui pouvait se trouver sur le trône .Là nous sommes à coup sure de nous retrouver avec des personnes ayant des dents bien trop longs , serviles, et corruptibles à des « pouvoirs supérieurs » à eux mêmes . l homme qui veut le pouvoir à la vue obscurcis par ses ambitions et ses désirs .
          Alors quoi , avoir les couilles au culs ? tu veux que nous montrons quoi ... nos esprit guerriers ? car oui , nous pouvons avoir un esprit guerrier , et même un esprit meurtrier . cela qui fait son introspection l aura bien vu . Mais que voulons nous pour l humanité ?
          Je sais ce que vaut l esprit guerrier , et je sais ce que vaut l’ autre coté . l esprit guerrier est necessaire , mais il doit rester à sa place , car s’il n est pas canaliser apporte la chaos.
          Arretez donc d asticoter les esprits avec ce si vous avez les couilles aux culs .
          sachez que de trouver la voix juste en tout est extrêmement difficile et demande beaucoup de courage que vos « avoir des couilles aux cul » comme vous l entendez .
          pour vous avoir des couilles aux cul c est quoi ? avoir le courage de mettre une prétendue personne qui va changer nos vies ? un traitre ou un aveugle de plus ? d aller faire la révolution dans les rues ? allez se taper les uns sur les autres , faire couler le sang ? le sang de qui . alors je vous dis stop ... car vous ne savez pas les chemins que vous prenez . les problèmes nous les voyons de mieux en mieux . Si la solution était clair pour tous elle serait déjà en place . et cela n a rien a voir avec vos prétendues couille aux culs .


        • fred.foyn 13 décembre 2016 11:51
          @Sozenz..Vous devez être « Gay » pour ne parler que de « Couilles aux culs »... ?
          Je constate la faiblesse des français face à une situation extrême qui réclame de l’audace...que vous n’avez pas hélas...Depuis 50 ans vous restez dans le coma éthylique qui est le votre..A croire que l’avenir de vos enfants ne vous intéresse pas...Un constat pure et simple de votre société..Chez moi ça va merci enfin mieux que chez vous !

        • Sozenz 13 décembre 2016 13:02

          @fred.foyn

          Vous devez être « Gay » pour ne parler que de « Couilles aux culs »... ?

          ahahaha, vous avez au moins de l humour ..et je vais vous laisser le doute, et la question sur ce sujet , si vous avez du temps à perdre. 

          Depuis 50 ans vous restez dans le coma éthylique qui est le votre.
          peut être pas tout le monde , perso pour l éthylique ce serait difficile pour moi, ne buvant pas d alcool , je suis peut etre tombée cette potion quand j étais petite , allez savoir ... il parait que ça désinhibe, je suis peut etre donc tombée dedans, car je ne me sens pas pour un sou inhibée.

          .A croire que l’avenir de vos enfants ne vous intéresse pas...
          l avenir de ce monde , m intéresse bien plus que ma propre vie . parce que ma vie sur terre ne durera qu ’un temps . dans 1h , ou un mois , ou un an ou 30 ans , je peux très bien mourir. je suis un grain de sable , important comme tout grain de sable , mais qu un grain de sable dans toute cette immensité . 


          Chez moi ça va merci enfin mieux que chez vous !
          connaissez vous la relativité des choses ? Après si votre pays se porte mieux que la France , bien à vous. Mais si votre plaisir est de salir les gens , je ne vois pas en quoi vous allez mieux ...


        • Verdi Verdi 13 décembre 2016 12:32

          Un journalisme qui fait honneur à la profession, dans ce magma permanent de désinformation et de propagande étatsuno-européenne à vomir !


          • njama njama 13 décembre 2016 13:07

            Bonjour bluerider

            merci pour l’article
            Un autre qui va dans le même sens, de l’excellente et vaillante Mouna Alno-Nakhal

            Alep ou la conscience humanitaire exploitée à des fins militaires

            http://www.mondialisation.ca/alep-ou-la-conscience-humanitaire-exploitee-a-des-fins-militaires/5561921


            • bluerider bluerider 13 décembre 2016 14:34

              @njama - merci Njama... la militance antiguerre manque de repères et de structures... qui connait Lizzy Phelan, Paula Slier, Oksana Boyko, Peter Lavelle, tous chez RT, mais aussi Chris Edges, Seymour Hersh, Robert Fisk, Robert Greenwald, Nafeez Mossadec Ahmed, Eva Bartlet, mais aussi Sylvia Cattori, Michel Collon, Jean Bricmont, Nabil Antaki, Bill Van Auken, Alex Thompson, René Naba, Alain Chouet, Richard Labévière, Maxime Vivas et Viktor Dedaj, Eric Zuesse, Peter Dale Scott, ou encore Daniele Gânser, Viktor Thorn, Dieter Deiseroth, Jürgen Elsässer, William Engdahl, Moon of Alabama, Gilad Atzmon, Paul Craig Roberts, Finian Cunningham, Gareth Porter, Eric Denecé... et tant d’autres que j’oublie ici... hélàs quasi personne. Il reste à atteindre la « taille critique »... mais le pacifisme et l’antiimpérialisme n’ont jamais séduit les populations au delà de 4% en occident... notre chemin de Damas est donc long....


            • Bertrand Loubard 13 décembre 2016 16:07

              @bluerider

              Merci pour la diffusion de cet article de Patrick Cockburn. Pour avoir été présent pendant près de 15 ans au Rwanda, je crois pouvoir affirmer que si les détails des scénarios (Irak, Rwanda, Libye, Kosovo, Serbie, Mali, Ukraine, Centrafrique, Syrie, et bientôt, Burundi et.....Iran), sont différents, la structure même de la méthodologie est la même. La propagande veut que des images d’Epinal, des caricatures réductrices, des horreurs « conformes » (enfants massacrés, femmes violées, vieillards assassinés) induisent une conviction sincère « désobjectivant » la saisie de l’information et tétanisant toute analyse critique. Devant un génocide, seul le silence n’est-il pas toléré ? Tout velléité de « penser » le mot « G » n’est-il pas déjà le signe d’une intention négationniste et d’un  révisionnisme latent. Et pourtant.....




            • bluerider bluerider 13 décembre 2016 19:13

              @Bertrand Loubard - le voile médiatique est tél que nous sommes devenus incapables de penser par nous mêmes, et de comprendre des situations réelles. Aux 4èmes « géopolitiques de Nantes » consacrées cette année au Moyen Orient... PAS UNE SEULE TABLE RONDE sur les enjeux gaziers et pétroliers ! Faut le faire, non ? Et quand je pose la question des hydrocarbures, une intervenante me répond : « écrivez votre bouquin » ! Et quand je lui dis que pour quelques milliers d’opposants pacifiques de la première heure, les défilés proAssad ont rassemblées des millions de syriens, elle me dit « peut-être qu’ils n’osent pas ? » « moi j’y étais, les opposants je les ai vus. » mais rien sur leur nombre exact... alors vous repartez en silence, et un autre intervenant vient vous voir et vous glisse « soyez plus tempérant... mais vous avez raison.. » « ah bon ? alors pourquoi vous ne le dites pas ? » là dessus mon intervenant missionnaire de désespoir s’écarte et m’adresse un sourire entendu... voilà tout ce que vous obtenez d’un colloque universitaire... Vous vous rendez compte ?


            • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 18 décembre 2016 19:50

              @bluerider
              Ne soyez pas pessimiste, pour les médias dominants, c’est le début de la fin...
              2016 a marqué un tournant décisif !
              « Un guide pour remporter la guerre des médias »


              Voici en complément à votre liste de journalistes, une liste de sites déclarés « conspirationnistes »...

              "Le site de Lupus, systématiquement sourcé et bien expliqué.

              Le site de Charles Sannat Le contrarien qui était spécialisé dans l’économie, et qui s’appelle maintenant : « insolentiae.com » T

              Tout comme les sites 24hgold, les-crises.fr ou encore Agoravox.tv, Agoravox.fr, le site de l’UPR, Reporterre, Pierre Jovanovic qui d’ailleurs est également un gros fachos pour la psychopathe qui tente de l’effacer d’internet, et même, et là il fallait oser car c’est un organe tout ce qu’il y a de plus officiel : l’Observatoire des Journalistes et de l’Information Médiatique."


            • bouffon(s) du roi bouffon(s) du roi 13 décembre 2016 15:42

              « pourquoi nos médias nous mentent ? »

              Parce qu’on est (censé être) du côté des gentils ?



              • Nicole Cheverney Nicole Cheverney 13 décembre 2016 18:29

                @bouffon(s) du roi

                Bonsoir,


                Pourquoi nos médias nous mentent ?

                Je reformulerai la question par :

                Pourquoi les médias peuvent-ils nous mentir à ce point ?

                Parce que nous leur en donnons tous les moyens nécessaires,

                 Nous leur octroyons notre temps de cerveau disponible, nous leur offrons notre attention, nous leur servons notre capacité de réflexion, en la transformant en passivité devant leur déchaînement d’annonces frelatées,

                Nous leurs servons tous les soirs la soupe devant l’écran plat, sans chercher à comprendre, à analyser, à sortir de l’ombre de la pensée formatée par des années de spectacle passif, la petite étincelle, cette petite volonté imperceptible qui nous fera renoncer au plus grand instrument de guerre jamais inventé : la télévision !

                C’est une arme imparable, elle rentre non seulement dans toutes les salles-à-manger, au moment où souvent le 20 heures - coïncide avec l’heure du repas - une heure où l’esprit s’endort sous l’emprise du plaisir gustatif, où les aliments viendront combler le vide de la faim.
                Les spécialistes de l’information et de l’étude du cerveau ont bien compris que pour annihiler les foules, il fallait aussi choisir des créneaux horaires compatibles avec la passivité physique et physiologique, le spectateur est assis, il mange, il boit, il est tranquille, il est RECEPTIF. Et n’importe quelle avanie pourra lui être administrée, sans que son subconscient ne vienne se mettre en travers de cette mécanique. Même les spectacles les plus horribles, les mensonges les plus grossies.

                Rajouté à cela les voix glutineuses et ronronnantes des présentateurs, des millions de personnes seront transformés par l’écran-plat et la piétaille des « émetteurs » stipendiés, comme des couches-pampers bien imbibées de désinformations et de mensonges médiatiques.

                Et ironie de l’histoire, les impôts prélèvent leur tribut de guerre : la redevance télévisuelle.

                 


              • bouffon(s) du roi bouffon(s) du roi 14 décembre 2016 16:27

                @Nicole Cheverney

                non désolé, je ne les laisse pas faire, je n’écoute pas la radio, ne lis pas la presse et ne regarde pas la tv.
                Vous me demanderiez, mais comment vous informez vous ?
                je ne le fais pas à chaud ou en direct, je sais que la « nature humaine » est servile, lâche et abrutie lorsqu’elle ne décide pas de s’affranchir des tares de la société et de son marquage culturel, lorsqu’elle pense que la vérité peut être sacrifiée pour un relatif confort intellectuel et/ou matériel (souvent même inconsciemment).


              • Ruut Ruut 19 décembre 2016 06:15

                @Nicole Cheverney
                Pourquoi les journaux papiers sont en chute libres ?
                Faute d’information fiable, autant surfer gratuitement sur internet que de gaspiller son fric dans des journaux plus proche de la propagande que de l’information.

                Payer pour de la merde non merci.


              • njama njama 13 décembre 2016 16:21

                Les médias devront faire leurs papiers avec l’ allocution complétement décalée, insipide et sidérante de François Hollande  ! à croire que les services de renseignements le maintiennent dans l’ignorance. 
                http://www.francetvinfo.fr/monde/revolte-en-syrie/video-syrie-francois-hollande-denonce-la-repetition-de-massacres-a-alep_1965841.html

                Quelques petites indications pour nos amis journalistes. La mise en scène d’abord, protocolaire, les pupitres avec le drapeau syrien de la rébellion qui était celui de la Syrie mandataire (1920 à 1946) , et puis qui est qui ? car à ses côtés se trouve le représentant de l’opposition syrienne Riad Hijab qu’il appelle avec déférence « le président Hijab » !

                Riad Hijab, ministre démissionné en aout 2012, qui a fait défection et fui en Jordanie, devenu marionnette de l’opposition.

                Syrie : Riad Hijab, un bouffon du roi
                Par René Naba avril 1, 2016

                Une trahison tarifée 10 millions de dollars et des indemnités pour 34 membres de sa famille

                La section du parti Baas de Deir Ez Zor demandera sa mise à l’écart. Oum Hussein, une fois de plus, intercédera auprès de Bachar al Assad pour le poste de premier ministre. Riad Hijab occupera cette fonction de 2 mois et 8 jours, le temps de monnayer sa culbute.

                Le tintement d’une monnaie sonnante et trébuchante et non l’appel de sa conscience lui fera franchir le Rubicon.

                C’est le jackpot : le chiffre de 10 millions de dollars a été avancé comme prix de sa défection payée par le Qatar, à l’époque le débaucheur en chef de la contre-révolution, en sus d’une rétribution mensuelle de près de 20.000 dollars et une indemnité pour 34 membres de sa famille à titre de « risques encourus pour la défection ».

                Judas a eu droit à trente écus pour sa forfaiture. Depuis lors, le prix de la trahison a grimpé en flèche, conséquence sans doute de l’effet d’image dans la guerre médiatique, indépendamment de la valeur de la prise de guerre.

                http://www.madaniya.info/2016/04/01/syrie-riad-hijab-bouffon-roi/


                • Dom66 Dom66 13 décembre 2016 18:06

                  @njama

                  "à croire que les services de renseignements le maintiennent dans l’ignorance." 

                  Non détrompez vous Hollandouille est vraiment un moins que rien, aux ordres d’Obama et de netoiemiaou.


                • Vercassivellaunos Vercassivellaunos 13 décembre 2016 16:49


                  Ce qui est plus grave pour les Français c’est que pendant que le régime Syrien s’en prend aux rebelles, Daech se refait une santé et vient de reprendre la ville de Palmyre. D’après les spécialistes en stratégie militaire, c’est une grave erreur tactique du régime Syrien qui vient de donner une bouffée d’air à Deach. Qui va être le premier concerné par cette erreur ? nous bien sur !
                  L’armée syrienne poireaute depuis 5 ans devant les quartiers rebelles ; ces gens-là ont vu leurs camarades crever pendant tout ce temps, alors il n’est pas tout à fait étonnant que les bas instincts se libèrent.
                  L humanité recule aussi en France. Peu importe que Bachar et Poutine fassent la preuve qu ils se fichent de l’État islamique a qui ils ont abandonné Palmyre... Ce cautionnement de la pire dictature du moyen orient m’est insupportable.
                  Il y a longtemps que l’humanité s’est évaporée dans la zone Arabo Musulmane...Entre Sadam Hussein qui gazait ses populations kurdes, et El Assad ou Khadafi qui faisait regner l’ordre en Syrie ou en Lybie à coup de mitraillettes, le régime de Batista m’est plus supportable, au moin il n’y a pas eu beaucoup de morts, moin de 100 morts.


                  • njama njama 13 décembre 2016 17:28

                    @Vercassivellaunos
                     erreur tactique de l’armée syrienne peut-être ... 
                    difficile d’être sur tous les fronts, de tout prévoir
                    l’aviation US avait bien bombardé les soldats syriens à Deir ez Zor , et difficile de croire à une bavure, donc pour soutenir Daech qui dans le même temps donner une offensive ...

                    Palmyre, encore une traitrise ?

                    Qui a laissé Daech regrouper 5.000 djihadistes près de Palmyre… en passant inaperçus ?
                    « La manœuvre de djihadistes est devenue possible notamment parce que les frappes de la coalition sur Raqqa ont été suspendues cette semaine. »


                  • bluerider bluerider 13 décembre 2016 19:06

                    @Vercassivellaunos - la pire dictature du Moyen Orient dont la présidente de l’assemblée est une femme ? La pire dictature qui compte une dizaine de femmes députées ? La pire dictature où les femmes peuvent circuler sans voile et passer leur permis de conduire sans crainte de se faire lapider ? La pire dictature entourée de monarchies pratiquant la peine de mort par décapitation ? La pire dictature qui avant l’invasion étrangère greffée sur une pseudo révolution montée en épingle par nos medias, tolérait plus qu’ailleurs toutes les religions ? La pire dictature qui tolère une vraie opposition depuis les réformes trop tardives certes, mais néammoins réelles opérées en 2011 puis 2013, alors que tout autour de la Syrie, AUCUN pays même pas la Turquie qui enferme tout le monde, ne tolère la moindre opposition ? La pire dictature dont les arabes pensent qu’elle n’a pas réagit assez violemment en 2011 pour briser les foyers insurrectionnels préparés par l’OTAN et les Pays du Golfe bien en amont de ce faux soulèvement ? La pire dictature qui doit faire face à 250 000 jihadistes depuis 2011... et qui devrait dresser des procès verbaux pour jets de pierres ? La pire dictature alors qu’en face on égorge, on éviscère, on mange le coeur de soldats, on assassine en masse y compris dans Alep en ce moment même, et alors que seuls les morts causés par Assad sont de vrais morts si on lit notre presse ? La pire dictature ???? Vous avez 2 yeux.. vous en faites quoi ?


                  • Doushechka 13 décembre 2016 19:43

                    @Vercassivellaunos
                    pendant que le régime Syrien s’en prend aux rebelles, Daech se refait une santé et vient de reprendre la ville de Palmyre.


                    Dans cette phrase, toute la politique occidentale : vous faites, comme tous les mérdias français une amalgame entre les « rebelles » et Daech, alors que c’est bien la même chose. 
                    On en parlera quand les gens sauvés par l’armée syrienne parleront devant les caméras sur ce qu’ils ont vécu à Alepo à côté de « gentils rebelles ».   
                    Sans attendre ce moment mémorable, très vite, l’armée syrienne reprendra Palmyre. Il n’y a pas de population civile dans la ville, ca devrait aller plus vite. Alors, je parie qu’en ce moment là, tous les mérdias diront que l’armée du « regime » se venge encore sur le « pauvres rebelles ». 
                    C’est comme ça. Entre Daech et rebelles il ’n’y a qu’un seul pas facile à faire, c’est comme cela arrange mieux les merdias !  

                    Pour ne pas parler de la victoire à Alepo, la décision de prendre Palmyre était prise par ceux qui sont à la tete de cette guerre (USA). Ils ont bien laissé, d’ailleurs, s’échapper de Raqqa leurs « fidèles rebelles » qui font l’office de Daech aujourd’hui à Palmyre, mais qui sont prêts à devenir rebelles encore une fois très prochainement devant l’armée syrienne ! 

                    Les mérdias (la radio Info), en parlant de Palmyre, disent bien « rebelles » aussi. Hier ils parlaient tantôt de Daeche, tantôt de rebelles. Aujourd’hui, c’est rebelles tout court.                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                      

                  • Layly Victor Layly Victor 13 décembre 2016 19:43

                    @bluerider

                    Les sionistes ne renonceront jamais à la guerre, et ils utiliseront tous les moyens. Leur machine de propagande tourne à plein régime, ils ont pour eux tous les journalistes, tous les journaux, toutes les chaînes.
                    Un de leurs thèmes de propagande favoris, en dehors de toute la désinformation ordinaire, est l’opposition entre « la pire dictature du moyen Orient » et « la seule démocratie du moyen Orient ».

                    Ce sont des crétins profonds bouffis d’orgueil, car ils ne voient pas que leur acharnement ne va aboutir qu’à une chose qui n’est jamais arrivée dans l’histoire : faire de Bachar El Assad un héros à la fois du monde Arabe et du monde Persan.

                    Il faut être un débile profond pour croire que l’intervention du grand malade Hollande qui vient de lancer un ultimatum à Poutine peut leur être utile. Cette intervention ne peut servir qu’à une chose : faire encore plus honte à la France, si c’est possible. Il faudrait quand même se décider à ce que Hollande passe devant un tribunal.

                  • bluerider bluerider 13 décembre 2016 19:56

                    @Layly Victor -même pas besoin de s’en prendre aux « sionistes » pour comprendre le drame syrien. Nous avons bien assez de matière à explorer et dénoncer avec les turpitudes du bloc USA-OTAN-Golfe. Israël n’est que « l’appendice » de ce monstre des abysses qui veut avaler la Syrie. Le seul scandale dont Israël est responsable, c’est pour moi l’occupation du Golan syrien. Cela mériterait le TPI. Israël le fait pour une seule chose : sécuriser et contrôler l’EAU qui arrive dans son pays. La technique de l’annexion, inacceptable en Crimée avec pourtant 2 référendums un en 1992 l’autre en 2014 et le même résultat pour les 2, est ici passée sous silence. Idem d’ailleurs pour la Turquie à Chypre.


                  • baldis30 13 décembre 2016 20:14

                    @Doushechka
                    bonsoir

                    « Les mérdias (la radio Info), en parlant de Palmyre, disent bien « rebelles » aussi. Hier ils parlaient tantôt de Daeche, tantôt de rebelles. Aujourd’hui, c’est rebelles tout court. » 

                     bien sûr c’est le début du virage : le langage évoluera au fil des jours sinon des heures ....


                  • arthes arthes 14 décembre 2016 08:05

                    @baldis30
                    Bonjour


                    Daesh un jour rebelle demain et redaesh un autre jour...Cela finit par entretenir une confusion telle qu il sera plus simple de mettre le mot « terroriste » s appliquant aux deux , ainsi on pourra dire que l etat francais soutient les terroristes dont il se sert contre le peuple syrien pour foutre en l air le president en place.
                    Cela a l avantage d ec laircir la position de la France.

                    Et on pourrait offrir un teeshirt a Hollande , et bien d autres : « i love daesh » 

                  • chantecler chantecler 14 décembre 2016 08:29

                    @bluerider
                    Merci pour votre commentaire car en lisant votre article j’avais cru comprendre que l’unique motivation de cette agression de la Syrie était d’ordre « gazier » .
                    Que le contrôle du gaz , du pétrole , aient son importance , bien évidemment il y a d’autres visées d’ordre idéologique , impérialiste , néoconservateur , géopolitique , bref tout un projet qui entraîne un autre modèle occidental , prédateur , colonisateur , militaro industriel , de plus en plus préoccupant pour la paix , la justice , dans le monde et pour la sécurité des citoyens ...
                    Au point de vue massacres , destructions , liés à l’avènement de ce nouvel ordre qui ne voit que ses intérêts immédiats et immenses , nous avons déjà fait très fort .


                  • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 18 décembre 2016 20:00

                    @chantecler
                    L’élément déclenchant a quand même été le refus d’Assad de laisser passer le gazoduc du Qatar...


                    Lequel Qatar, comprenant que les carottes sont cuites vient d’acheter un forte participation à Rosnef...

                    "Alors que la situation des rebelles syriens à Alep est plus critique que jamais, les grandes puissances de la région commencent déjà à penser à l’après-guerre civile. Le Qatar et la Russie viennent ainsi de conclure un important accord économique et stratégique."


                  • bluerider bluerider 13 décembre 2016 19:40

                    RAPPEL : Il y a au moins 4 manières de gagner ENCORE PLUS d’argent en achetant du gaz naturel qatari, qu’en achetant du gaz naturel iranien : 

                    .
                    1/ en négociant les prix plus facilement avec le Qatar plus dépendant de nous que l’Iran ( qui en plus a appris à se serrer la ceinture quand les bédouins veulent de l’or du sol au plafond...) 
                    .
                    2/ en se garantissant un retour sur investissements beaucoup plus juteux ( y compris pour les campagnes électorales suivez mon regard...) à partir d’un simple tas de sable couvert de grattes ciels remplis de dollars et d’euros dont les entrurbannés ne savent plus quoi foutre au point d’acheter CHEZ NOUS des footballeurs, leurs terrains et leurs palais alors que la main d’oeuvre chez eux meurt sur les chantiers ou crève la dalle d’ici 2022, tandis que l’Iran elle, a besoin de fonds pour investir CHEZ ELLE dans ses infrastructures stratégiques soumises à appels d’offres en concurrence et des circuits de corruption habituels et complexes.... bref c’est le retour sur investissement, qui ira directement dans le CAC 40...
                    .
                    3/ en sécurisant des circuits financiers beaucoup plus favorables à notre économie avec le Qatar qu’avec l’Iran ( pauvre rouble et pauvre riyal... nous voulons des dollars et des euros, nous) dont les banques pourront facilement prélever leur dime dans des montages plein d’embrouilles et de défiscalisation...
                    .
                    4/ en jouant sur le panier de monnaie qui ira de l’un à l’autre au gré des vents de la finance amérloque qui bien spûr à cette condition est d’accord « OK Boss on commence quand ? »..
                    .
                    Ca y est ? Je vois des regards - ENFIN - s’illuminer et comprendre le grand casse du Moyen Orient, où bien sûr le peuple syrien a le malheur de se trouver au mauvais moment, au mauais endroit, à la mauvaise heure... pas grave... aux yeux sanguinaires des apôtres de Machiavel qui nous gouvernent, les 300 000 morts en Syrie sont des victimes collatérales.. et puis l’humain c’est pratique, vous le massacrez, mais ça se reproduit, alors pas si grave, si ?

                    • rogal 13 décembre 2016 22:34

                      Le mensonge est depuis toujours une arme de ruse, au niveau politique, stratégique ou tactique, pour attaquer ou pour se défendre. L’actuel Empire en fait un usage à la hauteur de ses ambitions.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON








Les thématiques de l'article


Palmarès



Partenaires