• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > International > Pérou : Pedro Castillo élu, les forces populaires à l’offensive au (...)

Pérou : Pedro Castillo élu, les forces populaires à l’offensive au Mexique, Brésil, Chili et Colombie

Ce 10 juin la victoire de Pedro Castillo au second tour de l’élection présidentielle du Perou, que nous annoncions hier s’est confirmé de façon incontestable

Avec 100% des bulletins de vote dépouillés, l’office national de processus électorale (ONPE) a prononcé la victoire de Pedro Castillo avec 50.19% des votes exprimés, soit 8 800 486 voix contre 8 730 712 voix pour Keiko Fujimori, la candidate de la droite extrême et fille de l’ex dictateur Alberto Fujimori condamné pour crime contre l’humanité.

Dans une Amérique latine ensanglantée par des décennies d’oppressions sous la botte des dictateurs et régimes installés à coup d’état installés et fomentés par les Etats-Unis capitalistes, et après le coup d’état de 2019 en Bolivie contre Evo Morales tout juste réélu, immédiatement les appels se sont multipliés pour défendre le choix démocratique fait par le peuple péruvien dans les urnes. Castillo a ainsi appelé : “nous devons être vigilants pour défendre la démocracie qui s’est exprimée dans chaque vote, dans et à l’extérieure de notre cher Pérou. Nous ne pouvons pas nous reposer. Que cette veille historique permette la renaissance du pays”.

Au Mexique Lopez Obrador confirme

Ce dimanche, c’est aussi du Mexique qu’est venue une confirmation que les forces populaires, la gauche, reprennent le dessus en Amérique Latine. Avec la victoire aux législatives des candidats du partie Morena de Lopez Obrador. Ce dernier obtiendrait environ 200 des 300 sièges de l’assemblée national mexicaine, avec environ 35% des suffrages. Il remporte également 15 des 32 gouverneurs et 30 congrès locax et plus de 1900 villes.

la rue secoue la dictature en Colombie, les communistes en tête au Chili, Lula donné gagnant au Brésil…

Tandis qu’au brésil, Lula enfin libéré de son embastillement politique est donné large vainqueur de la prochaine présidentielle, au Chili c’est le candidat du Parti Communiste Daniel Jadue qui est donné vainqueur.

Jadue l’emporterait ainsi que 15 points face à l’actuel président du sénat et obtiendrait de 33 à 37% des suffrages selon les candidats que la droite lui opposerait d’après un sondage conduit par l’université de Dessarrollo.

Et en Colombie, sous le joug sanglant de la dictature Uribe Duque, le peuple continue sa résistance dans la rue.

JBC pour www.initiative-communiste.fr

https://www.initiative-communiste.fr/articles/international/perou-pedro-castillo-elu-les-forces-populaires-a-loffensive-au-mexique-bresil-chili-et-colombie/



Moyenne des avis sur cet article :  4.2/5   (5 votes)




Réagissez à l'article

20 réactions à cet article    


  • pierrot pierrot 12 juin 10:39

    La victoire de Pedro Castillo est une excellente nouvelle.

    J’espère que les forces démocratiques brésiliennes suivront prochainement.


    • amiaplacidus amiaplacidus 12 juin 14:08

      « El pueblo unido jamás será vencido »

      Cela me rappelle ma jeunesse.

      Cela rappelle aussi les magouilles US en Amérique du sud, par exemple, l’assassinat d’Allende (déguisé en suicide) par Pinochet sous l’impulsion de la CIA.


      • HELIOS HELIOS 12 juin 20:23

        @amiaplacidus

        = = =  l’assassinat d’Allende (déguisé en suicide) par Pinochet = = =

        Tant d’aveuglement... Allende s’est  hélas  suicidé, parce qu’il savait bien comment cela se passerait, le bilan de son gouvernement allait étre accablant. C’etait un homme d’honneur, mais il avait aussi une bonne vision politique et il savait que l’experience du Chili « socialiste » avait mal tournée, peut être pas 100% de sa faute, mais le monde est ainsi et les peuples aussi.

        Au fait, dans quel pays il y a-t-il des peuples qui desirent le communisme ou au moins le socialisme dur ?... hormis dictature...
        Vous parlez du Chili ? je préfère les paroles du refrain : el asilo contra la opression !

        ... même le nez dans le caca, vous trouveriez que cela sent bon  !


      • Florian LeBaroudeur Florian LeBaroudeur 12 juin 17:05

        Avec une avance aussi courte et connaissant les magouilles du bloc bourgeois, ce n’est pas encore acquis.


        • Olivier 12 juin 22:52

          En attendant les lendemains qui chantent, ce sont les vénézuéliens, ruinés par une inflation colossale, qui émigrent en masse vers la Colombie de la « dictature Duque-Uribe », et pas l’inverse.

          Exactement comme les Cubains s’embarquaient vers l’enfer capitaliste dans les années 1980, et les Allemands l’Est franchissaient le rideau de fer. Le « paradis socialiste » sous ses divers avatars a toujours les mêmes effets, et il en sera de même pour le Pérou malheureusement...

          Et les militants de PRCF, tout en appelant à la révolution mondiale, restent quant à eux bien au chaud dans un pays capitaliste.


          • simir simir 14 juin 11:08

            @Olivier
            Eh oui les militants du PRCF restent dans leur pays..... parce que c’est dans leur pays que la révolution est à faire.Expliquez moi comment une révolution pourrait être mondiale si on se « sauve » de son pays.
            En plus vous méconnaissez fortement le PRCF. Ce ne sont pas des trotskystes et ils croient que le socialisme dans in seul pays, c’est possible.
            Un peu de cohérence vois irait.
            Les allemands de l’Est qui fuyaient.... surtout dans les années 50 et 60, des anciens des réseaux Gehlen Et vous oubliez ceux qui ont fait le chemin inverse dont Otto John est le plus connu.
            Les cubains des années 80 ..... des délinquants de droit commun que Fidel avait fait libérer pour qu’ils aillent polluer la Floride. Cela ne plaisait même pas tant que cela aux étasuniens de recevoir toute cette faune.

            Les Vénézueliens sont ruinés par l’embargo et par la saisie de tous leurs avoirs à l’étranger.Le peuple vénézuelien qui revote à chaque fois pour les chavistes l’a bien compris.


          • babelouest babelouest 13 juin 08:49

            Je note que que les partisans de la DICTATURE capitaliste arrivent comme des mouches ! On les paie combien ?


            • CN46400 CN46400 15 juin 08:27

              @simir

              « ils croient que le socialisme dans in seul pays, c’est possible. »

              « Le socialisme dans un seul pays » c’est l’assurance que lorsque la contre-révolution viendra, c’est sur la pénurie de beaucoup de produits manufacturés qu’elle surfera. Parce qu’il est impossible pour un seul pays d’être au top dans tous les domaines. En arrivant en Allemagne en 45, les soldats de l’Armée Rouge avaient les meilleurs armes, mais pour avoir l’heure, ils volaient les montres aux allemands. Après les japonnais, les chinois font, tous les jours, la preuve de la supériorité du commerce international sur l’autarcie....

               La force du capitalisme n’a rien à voir avec la liberté, mais tout à voir avec son monopole des productions manufacturières qu’il cherche, par des « sanctions », à préserver. C’est pour contrer cette situation que Lénine avait inventé la NEP... révoquée par Staline, mais responsable de la passivité du peuple soviétique lors de la chute de l’URSS !


              • chantecler chantecler 15 juin 09:00

                @CN46400
                Bonjour,
                J’ai du mal à comprendre ce que vous avez écrit :
                "les chinois font, tous les jours, la preuve de la supériorité du commerce international sur l’autarcie....

                "
                Parce qu’effectivement si les Chinois ont pris la place N°1 dans la production et le commerce international , il me semble qu’il n’y a pas beaucoup de place sur le podium pour une telle réussite .
                ...
                Dit autrement la Chine a bénéficié grâce au néolibéralisme et à la mondialisation occidentale , d’un créneau unique en ouvrant son pays à tous les financements et à toutes les productions manufacturées , en offrant une main d’oeuvre particulièrement attirante , par son coût et sa docilité .
                ...
                Je ne pense pas que cette occurence soit reproductible à l’infini :
                Dans la course à la compétitivité il n’y a que peu de gagnants et beaucoup de perdants , surtout si les paramètres de base (coût de la vie), la valeur de la monnaie etc etc sont truqués .


              • simir simir 15 juin 09:37

                @chantecler
                Et puis à quoi ça sert d’être n°1 dans le commerce international si c’est pour engraisser les nouveaux milliardaires comme Jack Ma alors que dans certaines régions le niveau de vie reste très bas avec des gens qui ne peuvent même pas se soigner ?


              • CN46400 CN46400 15 juin 11:12

                @simir
                Y a-t-il des pauvres en Chine ? oui bien sûr, mais leur nombre baisse rapidement. A partir du moment ou la plupart de la population a un travail rémunéré correctement, le pays, le plus nombreux, devient automatiquement le N°1. Et il n’est au pouvoir de personne, même pas de Biden, d’empêcher cette évolution. Savez-vous que, depuis 20 ans, la Chine coule plus de 50% du béton fabriqué dans le monde (80% en 2016) ? ...
                 Ceci étant, si le régime chinois, capitalisme d’état dominé par le PCC, s’effondre, ce ne sera pas, comme l’URSS, à cause d’une pénurie de produits manufacturés....


              • CN46400 CN46400 15 juin 11:27

                @chantecler
                « Dit autrement la Chine a bénéficié grâce au néolibéralisme et à la mondialisation occidentale »
                 Six mois après la révolution d’Octobre, Lénine fait un constat : « l’ouvrier russe travaille mal » ! Pourquoi ? il réouvre le Manifeste à la page où Marx explique que « dans l’histoire la bourgeoisie (le capital) a joué un rôle éminemment révolutionnaire ». Il faut donc mettre la Russie, arriérée, à l’école du capitalisme, c’est la NEP. Mais Lénine meurt et Staline abandonne la NEP que Deng Xiao Ping reprend en 1980. Avec les résultats dont on parle ici....


              • chantecler chantecler 15 juin 13:26

                @CN46400
                Je ne vous empêche pas d’être un admirateur de la Chine .
                Et si les Chinois étaient 30 millions, je vous suivrais volontiers .
                Mais leur nombre est beaucoup trop considérable puisqu’ils totalisent la population de l’Europe ,de l’Amérique du Nord et sans doute davantage .
                Et je ne suis pas favorable pour sacrifier entièrement mon pays et sa population pour le succès de la Chine et de son régime .
                Cela dit encore une fois , cette montée en puissance de la Chine n’aurait pu se produire sans la complicité et les intérêts du capitalisme occidental ...
                Mais paraît il , nous sommes arrivés à de possibles confrontations futures et à la nécessité de développer les industries d’armement de part et d’autre .
                Et ça , ça ne sent pas bon .
                C’est toujours pareil : ça manque d’équilibre .


              • CN46400 CN46400 15 juin 14:06

                @chantecler
                « cette montée en puissance de la Chine n’aurait pu se produire sans la complicité et les intérêts du capitalisme occidental ... »
                Exact, Lénine disait : « il nous vendront la corde pour les pendre », Deng a décliné, en chinois, cette observation : « vos techniques nous intéressent, nous vous paierons avec de gros profits pendant 50 ans » A 10 ans du but, Biden, après Trump, constate les dégâts... Bravo Deng !


              • chantecler chantecler 15 juin 14:32

                @CN46400
                Vous savez je crois savoir que le facteur accélérant de la faillite de l’URSS ça a été la catastrophe de Tchernobyl .
                Gorbatchev n’a rien pu y faire .


              • CN46400 CN46400 15 juin 16:03

                @chantecler
                 C’est le point de vue, politicien, de Gorbatchev. Il attribuait aussi la baisse de l’espérance de vie à la consommation excessive de vodka.
                 Mais le vrai responsable de Tchernobyl c’est celui qui, parce qu’il était chef, s’est cru autorisé à lever toutes les sécurités de la centrale avant de se suicider quelques jours plus tard....
                 Si toutes les activités industrielles soviétiques avaient été au niveau des activités nucléaires, l’URSS existerait encore


              • CN46400 CN46400 15 juin 16:18

                @chantecler
                Pour deux raisons, il n’y aura pas de confrontation Occdent-Chine :
                 -1 parce que la Chine n’a rien à y gagner !
                 -2 parce que l’Occident n’a pas les moyens de battre militairement la Chine


              • chantecler chantecler 16 juin 05:49

                @CN46400
                "Mais le vrai responsable de Tchernobyl c’est celui qui, parce qu’il était chef, s’est cru autorisé à lever toutes les sécurités de la centrale avant de se suicider quelques jours plus tard....

                « 
                Naturellement qu’au départ il y connerie humaine !
                Mais le système a bien permis que de tels individus se retrouvent à un très haut poste de responsabilité .
                ....
                D’autant qu’il aurait agi sous la contrainte d’un autre cadre qui l’a enjoint de refaire démarrer la centrale électrique pour alimenter convenablement une usine .
                Hors paraît il une telle manoeuvre était très risquée car le réacteur était »empoisonné" par je ne sais plus quel isotope , qui demandait quelques jours de repos pour l’éliminer avant de le relancer .
                ....
                Un noyau de physiciens le savait mais pas apparemment les techniciens tenus d’appliquer strictement les consignes écrites .
                ...
                D’où la catastrophe .
                Qui nous a appris pas mal de choses malheureusement sur les dangers (potentiels ?) du nucléaire civil .
                Cdt.


              • simir simir 15 juin 08:57

                Non la NEP a favorisé l’enrichissement des koulaks qui par la suite sabotaient les récoltes ,spéculaient et refusaient de vendre à l’état.

                Cela a désorganisé tout le secteur avec les famines à répétition.

                Cuba nous prouve qu’un pays socialiste peut très bien vivre seul.

                La comparaison est à faire avec les autres pays des caraïbes et l’Amérique latine.

                J’apprécie le coup des montres des soldats de l’armée rouge... Mince alors ils quittaient à 16h 30 au lieu de 17 h..... 30 mn de combats en moins.

                C’est la première fois que l’on me la fait celle là.

                Vous croyez vraiment que la priorité était de faire des montres plutôt que des T 34 ou autres PPSH ?


                • CN46400 CN46400 15 juin 13:49

                  @simir
                  Les koulaks étaient des intermédiaires entre les paysans producteurs et les prolos urbains consommateurs. Ceux qui étaient efficaces s’enrichissaient, les autres disparaissaient, c’est la loi du capitalisme. Lénine, tout en préconisant la coopération agricole (correspondance avec le député paysan français Renaud Jean) utilisait les premiers ; Staline déportait le tout dans des goulags pour obtenir du travail à bas coût, quitte à désorganiser la circulation des produits agricoles....

                   Cuba n’a pas choisi « le socialisme dans un seul pays », on le lui a imposé. Résultat, les cubains ont des vaccins, mais pas assez de seringues (Produit manufacturé)....

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON



Publicité



Les thématiques de l'article


Palmarès



Publicité