• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > International > Pour quelle raison Zelensky est-il allé à Zolotoye ?

Pour quelle raison Zelensky est-il allé à Zolotoye ?

La principale nouvelle du week-end était la visite de Zelensky au village de Zolotoye et sa communication avec les néo-nazis ukrainiens. La plupart des sources d’information affirment que Zelensky a essayé de négocier personnellement avec les néo-nazis ukrainiens rebelles, mais cela n’a pas marché et il a été déshonoré. D’autres sources affirment qu’il s’agissait du « dernier avertissement chinois » [avertissement purement verbal, inutile car non suivi d’actes – note de la traductrice] aux néo-nazis. D’autres se moquaient simplement du Président.

JPEG

J’ai une toute autre explication. Zelensky tombe souvent dans des situations comiques et a passé toute sa vie à travailler comme clown, c’est vrai. Mais ça ne veut pas dire que c’est un imbécile. Vous savez, comme dans les romans policiers, si vous voulez trouver un criminel, posez-vous la question : «  À qui profite le crime ? » Alors, demandons-nous pourquoi le Président du pays a été en première ligne pendant deux jours.

Pour convaincre les néo-nazis de ne pas empêcher les troupes de se retirer ? Je ne crois pas, non. Pour ce faire, Zelensky a des agents des forces de l’ordre à portée de main qui pourraient facilement désarmer et arrêter les néo-nazis sans bruit ni trace pendant la nuit. Nous n’oublions pas non plus que les néo-nazis sont sous le contrôle d’Avakov, qui après avoir reçu de Zelensky le contrôle « économique » des régions de Kharkov et d’Odessa, sans parler du siège du ministre des Affaires intérieures pour l’éternité, est devenu très loyal envers le Président.

Pour donner un dernier et sévère avertissement ? Le Président n’a pas besoin de perdre le temps précieux de l’État à cette fin. Il aurait pu mettre Biletski à l’ombre pendant 15 jours ou l’avertir par message vidéo. Ou publier un post sur Facebook, comme le Président l’avait déjà fait auparavant.

Pour faire un coup de communication ? J’en doute fort. À en juger par l’organisation de cet événement, le but n’était pas de faire un coup de communication.

Qu’est-ce qui est arrivé ? Le résultat fut un scandale, gonflé par les néo-nazis. Zelensky avait l’air pathétique. Aucun résultat n’a été obtenu à l’exception du scandale, et Zelensky ne pouvait pas ignorer ce résultat. Je suis sûr que toute cette action n’est rien de plus qu’une mise en scène. Il s’agit d’un scandale, dans le but de réaliser le plan principal – l’élimination du Protocole de Minsk et le gel du conflit à d’autres conditions.

J’en ai parlé précédemment. Ces accords de Minsk ne sont pas bénéfiques pour Kolomoïski, qui attend d’énormes investissements étrangers dans le marché foncier et la légalisation des jeux d’argent. Les investissements ne peuvent intervenir qu’après la fin de la phase chaude du conflit. Le protocole de Minsk est une procédure trop longue, et ils veulent l’argent maintenant, alors que tout le pouvoir est entre leurs mains.

Cette mise en scène est nécessaire pour renforcer l’image d’un président de la paix aux yeux de la communauté internationale, qui n’a pas été autorisé par les méchants néo-nazis à restaurer la paix et qui est menacé d’un nouveau coup d’État et d’un nouveau conflit chaud, mais en Ukraine occidentale. Les partenaires occidentaux accepteront donc volontiers un gel du conflit, à l’instar de l’Abkhazie et de la Transnistrie.

Daniil Bezsonov

Source : ASD.news
Traduction par Christelle Néant pour Donbass Insider


Moyenne des avis sur cet article :  5/5   (10 votes)




Réagissez à l'article

20 réactions à cet article    


  • Captain Marlo Fifi Brind_acier 28 octobre 2019 20:25

    Bonsoir, c’est comme le Brexit, le feuilleton continue en Ukraine.

    Merci pour vos informations.

    PS : Je n’ai pas bien compris ce que vient faire la Chine dans ce boxon ?


    • JC_Lavau JC_Lavau 28 octobre 2019 20:29

      @Fifi Brind_acier. Seul l’adjectif « chinois » dans l’expression usuelle « dernier avertissement chinois », traduite mot à mot du russe.


    • Christelle Néant Christelle Néant 28 octobre 2019 20:38

      @Fifi Brind_acier
      Le « dernier avertissement chinois » est une expression russe que j’ai explicitée dans le texte entre [ ] : avertissement purement verbal, inutile car non suivi d’actes.


    • Guy19550 Guy19550 28 octobre 2019 22:17

      Je suis loin de penser que c’est un imbécile, d’ailleurs pour être comédien, il faut des qualités que même les nationalistes n’ont pas, eux ce sont de imbéciles, parfois même des truands. Les textes que j’ai lu le montre très bien. Je donne un QI de 20, pas plus. Personnellement, je lui laisse le bénéfice du doute pour avoir été là, j’estime même qu’il a mis sa peau en jeu là-bas, même s’il avait une certaine protection. C’est dangereux du fait que les réactions des nationalistes sont imprévisibles selon moi. Il y a eu de la contestation mais pas d’actes odieux, tel que je vois les choses. Il n’est pas certain du tout que s’il devait y retourner 3 jours après, il soit encore reçu de la même manière. 


      • Guy19550 Guy19550 29 octobre 2019 22:16

        Lundi 28/10/2019
        La situation est toujours aussi chaotique en Ukraine et il y a des suites quand même au refus des terroristes de Kiev de dégager : https://tass.com/politics/1085616
        Tass aura été le dernier à se prononcer sur le sujet car il y a eu d’autres liens avant que je reprends ci-dessous :
        https://www.stalkerzone.org/the-purpose-of-zelenskys-visit-to-donbass/
        https://uawire.org/president-zelensky-visits-ukrainian-volunteer-battalion-to-discuss-withdrawal-of-forces-in-donbas
        https://tass.com/politics/1085543
        Il y a encore un long chemin à faire avant le retrait des troupes et des mines et pour le moment, ça bouge pas :
        https://dan-news.info/en/defence-en/kiev-forces-seek-to-provoke-dpr-fire-on-bus-with-children.html
        https://dan-news.info/en/defence-en/dpr-defense-believes-ukrainian-nationalists-involved-in-attack-on-cell-tower-in-donetsk.html
        https://dan-news.info/en/defence-en/kiev-forces-violate-ceasefire-36-times-target-12-townships-2.html
        Faudra peut-être faire venir les russes, les syriens et les turcs en Ukraine pour éliminer les nationalistes, il agissent en effet en hors-la-loi en semant la terreur partout où ils vont et ce sont donc bien des terroristes.

        Mardi 29/10/2019
        Lol : https://tass.com/world/1085819
        Poutine n’est pas ready je pense.

        https://tass.com/politics/1085911
        https://tass.com/world/1085964


        • Guy19550 Guy19550 29 octobre 2019 22:17

          Lundi 28/10/2019
          La situation est toujours aussi chaotique en Ukraine et il y a des suites quand même au refus des terroristes de Kiev de dégager : https://tass.com/politics/1085616
          Tass aura été le dernier à se prononcer sur le sujet car il y a eu d’autres liens avant que je reprends ci-dessous :
          https://www.stalkerzone.org/the-purpose-of-zelenskys-visit-to-donbass/
          https://uawire.org/president-zelensky-visits-ukrainian-volunteer-battalion-to-discuss-withdrawal-of-forces-in-donbas
          https://tass.com/politics/1085543
          Il y a encore un long chemin à faire avant le retrait des troupes et des mines et pour le moment, ça bouge pas :
          https://dan-news.info/en/defence-en/kiev-forces-seek-to-provoke-dpr-fire-on-bus-with-children.html
          https://dan-news.info/en/defence-en/dpr-defense-believes-ukrainian-nationalists-involved-in-attack-on-cell-tower-in-donetsk.html
          https://dan-news.info/en/defence-en/kiev-forces-violate-ceasefire-36-times-target-12-townships-2.html
          Faudra peut-être faire venir les russes, les syriens et les turcs en Ukraine pour éliminer les nationalistes, il agissent en effet en hors-la-loi en semant la terreur partout où ils vont et ce sont donc bien des terroristes.

          Mardi 29/10/2019
          Lol : https://tass.com/world/1085819
          Poutine n’est pas ready je pense.

          https://tass.com/politics/1085911
          https://tass.com/world/1085964


          • Guy19550 Guy19550 29 octobre 2019 22:19

            Le zoulou n’a plus parlé de la Crimée. Pour le gaz, c’est mal barré, et le FMI pour définir la croissance devra faire une croix sur les 3 miliards de rentrées pour le transit. J’attends les nouveaux chiffres...


            • Guy19550 Guy19550 30 octobre 2019 04:27

              Pour le gaz, j’ai pris l’habitude de mettre un nouveau message à chaque fois que « Gaz Ukraine » devient « Gaz no Ukraine » en 2016 !

              Le dernier post vient d’être associé au nouveau titre. Ici aussi Bourso a fait de la censure en 2014 : https://ech-infos-bourses.forumgratuit.org/t152-gaz-ukraine

              J’en profite pour signaler que les cowboys font à nouveau du foin avec les hongrois en ce moment. Ce qui était déjà le cas à l’époque du SouthStream.


              • Christelle Néant Christelle Néant 30 octobre 2019 14:44

                @Guy19550
                Le Danemark a donné le feu vert pour Nord Stream 2 https://ria.ru/20191030/1560399101.html


              • Guy19550 Guy19550 30 octobre 2019 18:02

                @Christelle Néant
                vous m’avez précédé, lol.


              • Guy19550 Guy19550 30 octobre 2019 18:15

                @Guy19550
                Kobolev : We revised our needs to 5 bcm by year
                Putin : you need to cleanup first all storage facilities contamined with LNG from Poland.

                Lol


              • Guy19550 Guy19550 31 octobre 2019 01:51

                @Guy19550
                Il y a un délai de 4 semaines pour les réclamations et je pense qu’il y en aura, car cela reste recherché. L’accord est donné pour le second trajet, celui qui passe près des armes de guerres selon moi. La demande pour le troisième trajet doit encore être approuvée et cela devrait venir prochainement, quoique incertain que cela aille vite. Je crois que la Russie va opter pour le troisième trajet qui lui présente moins de risques pour les contestations.


              • Guy19550 Guy19550 30 octobre 2019 07:21

                Mardi 30/10/2019
                Une mise au point a été faite à Minsk : https://tass.com/world/1086020
                Les ukrainiens veulent une décentralisation et les républiques veulent un statut spécial. Minsk prévoit le statut spécial et donc si les républiques ne bougent pas d’un poil, les ukrainiens sont obligé de se retirer pour avoir la réunion du groupe des quatre. En ce qui me concerne, la chose est discutable, mais encore une fois, ce que je mettrais en contre-partie, c’est d’étendre la décentralisation au Donbas entier et plus seulement les territoires occupés. Je ne suis pas convaincu du tout que les ukrainiens vont poursuivre sur le chemin de la décentralisation si cela est demandé. Ce que fait l’Ukraine est de nature à permettre la réunion du groupe des quatre pour en parler. Les ukrainiens ont déjà parlé de cette décentralisation avant, je vais essayer de retrouver quelques liens sur le sujet.

                https://www.international-alert.org/sites/default/files/Ukraine_Decentralisation_EN_2017.pdf
                Je cite un passage du document à titre d’exemple en page 7 : 
                « Unclear division of competencies : Decisions made within the powers of the amalgamated communities and the degree of their legality and legitimacy could also pose a potential risk. Specifically, local self-government bodies made some populist political decisions that were beyond the scope of their responsibilities (for example, anti-NATO statements, and statements on
                the state language policy). »
                Cela a été fait après les accords de Minsk et aussi bien pour l’Otan que pour la langue, l’Ukraine a déjà clairement montré qu’elle veut l’Otan et ne respecte pas les minorités. Sur base de ce constat, je recale les propos tenus par les ukrainiens présentés à Minsk. 


                • Guy19550 Guy19550 30 octobre 2019 07:31

                  Le retrait des troupes n’est motivé que pour avoir la réunion du groupe des quatre. Cela implique qu’après la réunion, si elle se faisait, que les troupent peuvent revenir. Je sais que des mines ont été rajoutées sur le terrain, les républiques l’ont observé. Il me semble que pour avoir la réunion du groupe des quatre, il y a aussi lieu de retirer ces mines avant de décider de la tenue de la réunion.


                  • Christelle Néant Christelle Néant 30 octobre 2019 14:37

                    @Guy19550
                    Je pense aussi que Ze plie sur le retrait parce qu’il veut absolument sa réunion au Format Normandie pour sortir son scénario chypriote devant Poutine. C’est le seul moyen pour lui de mettre en oeuvre ce scénario.


                  • Guy19550 Guy19550 30 octobre 2019 16:21

                    Les danois ont donné leur accord pour le NorthStream 2 (voir sur Tass) et cela enterre un peu plus le transit ukrainien.


                    • Guy19550 Guy19550 1er novembre 2019 02:38

                      Ceci est un boulet qu’il y aura lieu de traîner par la suite : https://tass.com/politics/1086448


                      • Guy19550 Guy19550 1er novembre 2019 05:27

                        Ceci me dépasse : https://dan-news.info/en/defence-en/nikonorova-confirms-plan-to-eliminate-disengagement-zone-violations-starting-nov-4.html
                        Le plan est destiné à éliminer les violations du retrait des troupes, ça c’est clair mais dans le texte, on peut aussi lire « it is quite possible to pacify the radical armed militants and launch the disengagement process », ce qui me laisse perplexe. Donc, si on arrive à concaincre les nationalistes, on peut commencer le désengament des forces. C’est je pense vrai, mais il faut alors que l’on m’explique un peu mieux le titre car il s’agit d’un plan pour supprimer les violations du sésengagement et que ce plan, s’il s’agit bien d’un plan, ne contient aucune mesure pour s’opposer aux échecs du désengagement des forces. Je comprends simplement que de nouvelles dates ont été attribuées et que le résultat dépendra des nationalistes, autant dire de suite : échec assuré.
                        D’un autre côté, l’histoire est un perpétuel recommencement et il faudra bien un jour ou l’autre prendre des dispositions pour s’opposer au double jeu des ukrainiens avec ses nationalistes.
                        J’ai sûrement mal compris quelque chose !


                        • Guy19550 Guy19550 1er novembre 2019 23:30

                          Initialement envoyé à ma soeur car elle a retrouvé un emploi dans une société de lois à Bruxelles qui travaille pour les intérêts allemands, je me suis rendu compte que cette blague coincide parfaitement, malgé que ce soit assez ancien car date d’avant le Maïdan, mais d’après l’éclatement de l’ex-Yougoslavie. A noter que les acteurs sont les mêmes que pour la seconde guerre mondiale : Cowboys, collabos, boches et brits. Cela veut dire que ce qui se passe en Ukraine n’est pas vraiment nouveau et trouve son origine bien avant 2014. En fait, l’Europe est en guerre actuellement, mais cela ne se voit pas trop car il s’agit d’une guerre économique caractérisée par des achats (ou des vols) d’actifs perpétrés essentiellement par les collabos et les boches. Blague mise à part, c’est ma vue des choses. La blague va suivre et je vous souhaite une bonne lecture de la chose.


                          • Guy19550 Guy19550 1er novembre 2019 23:31

                            Les coulisses de l’Europe

                            Après la monnaie unique, la langue unique, La Commission Européenne a tranché :

                            Après la monnaie unique, l’Union Européenne va se doter d’une langue unique, à savoir... le français.

                            Trois langues étaient en compétition :

                            - le français (parlé par le plus grand nombre de pays de l’Union)

                            - l’allemand (parlé par le plus grand nombre d’habitants de l’Union)

                            - et l’anglais (langue internationale par excellence)

                            L’anglais a vite été éliminé, pour deux raisons :

                            - l’anglais aurait été le cheval de Troie économique des Etats-Unis.

                            - les Britanniques ont vu leur influence limitée au profit du couple franco-allemand en raison de leur légendaire réticence à s’impliquer dans la construction européenne.


                            Le bon choix…

                            Le choix a fait l’objet d’un compromis, les Allemands ayant obtenu que l’orthographe du Français, particulièrement délicate à maîtriser, soit réformée.

                            Cela dans le cadre d’un plan de cinq ans, afin d’aboutir à l’Eurofrançais.


                            La première année :

                            Tous les accents seront supprimes et les sons actuellement distribues entre « s », « z », « c », « k » et « q » seront repartis entre « z » et « k », ze ki permettra de zupprimer beaukoup de la konfuzion aktuelle.

                            La zekonde annee  :

                            On remplazera le « ph » par « f », ze kiaura pour effet de rakourzir un mot komme « fotograf » de kelke vingt pourzent.

                            La Troisieme annee :

                            Des modifikations plus draztikes zeront pozibles, notamment ne plus redoubler les lettres ki l’etaient : touz ont auzi admis le prinzip de la zuprezion des « e » muets, zourz eternel de konfuzion, en efet, tou kom d’autr letr muet.

                            La Katriem ane :

                            Les gens zeront devenus rezeptifs a des changements majeurs, tel ke remplazer « g » zoi par « ch », zoi par « j », zoipar « k », zelon les ka, ze ki zimplifira davantach l’ekritur de touz.

                            Duran la zinkiem ane :

                            Le « b » zera remplaze par le « p » et le « v » zera lui auzi apandone, au profi du « f ». Efidamen, on kagnera ainzi pluzieur touch zu le klafie. Un foi ze plan de zink an achefe, l’ortokraf zera defenu lochik,et les chen pouron ze komprendr et komunike.

                            Le ref de l’Unite kulturel de l’Europ zera defenu realite !


                            Kro Pizou a fou touz !A pluz ! - On e pa dan la mert !!

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON



Publicité



Les thématiques de l'article


Palmarès



Publicité