• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > International > Pourquoi les islamistes font fausse route au Maroc

Pourquoi les islamistes font fausse route au Maroc

Le préambule de la constitution marocaine annonce " Le Maroc pays musulman souverain... " Pourquoi des petits malins veulent faire de ce bien commun qui fait partie de l'identité nationale marocaine un fond de commerce pour arriver ou se maintenir au pouvoir. Ne sont-ils pas tout simplement dans l'illégalité en s'arrogeant un bien commun de tous les marocains ? Par ailleurs, la préservation de l'Islam et sa défense est du ressort exclusif du Roi Amir Al Moumine au titre de l'article 41 de la constitution, pourquoi ces mêmes petits malins que tout le monde connaît s'érigent en défenseurs de l'Islam. En effet depuis la création du Maroc en tant qu’état en l’an 789 avec la dynastie idrisside et la fondation de la ville de Fès, tous les souverains qui se sont succédé à travers les dynasties qui ont régné sur le pays ont porté ce titre de Amir Al Mouminine. Les islamistes de tous bords ne sont-ils pas dans l'illégalité en interférant dans une attribution historique et constitutionnelle royales ?

 Car si la constitution de 2011 a crée un chef de gouvernement auquel elle a confié le pouvoir exécutif, le domaine religieux reste une prérogative royale.

 Ci-après un rappel des dispositions constitutionnelles que j’ai eu déjà l’occasion de développer dans d’autres articles.La constitution de 1996 approuvée sous le règne d’Hassan II consacrait une sorte de monarchie exécutive  dont l’essentiel du pouvoir était aux mains du Roi. De ce fait le premier ministre disposait de pouvoirs limités. Ainsi le Roi pouvait nommer un premier ministre (sans obligation de tenir compte des résultats des élections législatives comme cela a été le cas après les élections de 2002 ) et les ministres sur la proposition de ce dernier et mettre fin à leurs fonctions (article24). Il présidait le conseil des ministres (article 25) auquel étaient soumis les projets de loi (article 60).Le gouvernement (élu) était responsable devant le parlement mais aussi devant le Roi (article 60) dont la personnalité est sacrée (article 23).Le Roi nommait aux emplois civils et militaires (article 30) sans l’obligation d’en référer au premier ministre. Le premier ministre ne faisait qu’assurer la « coordination des activités ministérielles » (article56) ; il disposait d’après la constitution du pouvoir réglementaire mais les décrets (instrument de ce pouvoir) étaient pris en conseil des ministres présidé par le Roi et ses actes étaient obligatoirement contresignés par les ministres concernés (article 63).

 La nouvelle constitution institue un chef de gouvernement qui doit être nommé « au sein du parti politique arrivé en tête des élections des membres de la Chambre des Représentants (article 49).Il n’est plus « responsable » devant le Roi. Il dirige un gouvernement dont les attributions sont explicitées (article 92) à savoir entre autres l’examen des projets de loi et des décrets qui ne sont plus soumis au conseil des ministres présidé par le Roi (article 92). Ce dernier conseil se consacre essentiellement aux orientations générales de la politique de l’état et à des délibérations concernant les réformes et les lois constitutionnelles essentiellement (article 49).Le chef du gouvernement peut faire dissoudre la chambre des représentant et nomme aux hautes fonctions civiles et pour des fonctions sécuritaires sensibles, il propose des nominations en conseil des ministres.

 Ces attributions qui n’existaient dans la constitution de 1996 permettent au chef du gouvernement élu, de remplir ses fonctions, d’engager la responsabilité de son gouvernement devant la chambre des représentants seule habilitée par une motion de censure à faire tomber le gouvernement. Ce pouvoir était exercé aussi dans l’ancienne constitution par la chambre des conseillers élue au suffrage indirect ce qui était une aberration. Le Roi pouvait aussi mettre « fin aux fonctions du gouvernement à son initiative » (article 24). Cette disposition disparait dans la nouvelle constitution.

Par ailleurs la personne du Roi n’est plus sacrée comme dans l’ancienne constitution mais elle reste « inviolable et doit être respectée ». C’est la terminologie utilisée par la constitution espagnole. Le champ religieux islamique est défini avec précision. La seule autorité habilitée à prononcer « des fatwas est le conseil des Oulémas présidé par le Roi » (artcle41). De ce fait et du statut de Amir Al Mouminine (Commandeur des Croyants) du Roi, toute dérive ou surenchère islamiste est exclue. Le chef du gouvernement n’a de part la constitution, aucune attribution en matière religieuse. Il ne peut pas non plus intervenir en matière « de droit de la famille et de l’état civil » qui sont du domaine du conseil des ministres présidé par le Roi (article 49). Il doit se consacrer exclusivement au développement économique et social du pays pour le quel il est élu. 

Dans un article de 2015 sur Agora dont je donne  le lien , j’avais expliqué que M Benkirane ancien premier ministre islamiste du PJD ( parti islamiste) n’avait nullement assumé ses responsabilités constitutionnelles ; les plus importantes qu’un premier ministre ou chef de gouvernement n’aient jamais eu dans l’histoire du Maroc indépendant. 
Bien au contraire de mon point de vue M Benkirane a fait perdre au pays sa transition démocratique énoncée par la constitution de 2011. Racontant à qui veut l’entendre qu’il en été empêché moi je suis plutôt enclin de croire le Roi quand il dit dans son dernier discours que « Il appartient à chaque responsable d’exercer les prérogatives qui lui sont dévolues, en toute autonomie. Il ne doit pas justifier son incapacité à agir, en ressassant le refrain : « Ils m’empêchent de faire mon travail » ! S’il n’en est pas capable, qu’il présente sa démission, personne ne l’en empêche ! » Ou encore quand le souverain dit dans le même discours « … quand le bilan se révèle positif, les partis, la classe politique et les responsables s’empressent d’occuper le devant de la scène pour engranger les bénéfices politiques et médiatiques des acquis réalisés.Mais, quand le bilan est décevant, on se retranche derrière le Palais Royal et on lui en impute la responsabilité. »

 


Moyenne des avis sur cet article :  4.14/5   (7 votes)




Réagissez à l'article

14 réactions à cet article    


  • Esprit Critique 18 août 17:08

    « Pourquoi les islamistes font fausse route au Maroc »

    Ce titre pose comme constat et approbation que les Islamistes sont sur la bonne voie dans le reste du monde ! ?

    La bonne voie pour les Nazislamistes ( moi je suis rigoureux quand je m’exprime), c’est celle du cimetière, sans passer par la case départ comme au Monopoly.


    • OMAR 18 août 18:54

      Omar9

      Les barbares qui se proclament djihadistes ou islamistes émanent tous de l’école satanique wahhabite, donc de cette Arabie-Saloperie...
      L’auteur le sait.
      Comme il sait que ce sont ces mêmes saoudiens qui persistent à écraser le peuple yéménite et le peuple syrien.
      Ce peuple syrien dont une minorité -gouvernante- est alaouite, comme le peuple marocain.
      Mais l’auteur comme le roi M6, se garde bien de dénoncer et condamner l’Arabie-Saloperie.
      Alors il espère nous noyer dans des questionnements et des arguties qui ne convainquent que sa personne.
      Dommage....


    •  Mohamed Takadoum Mohamed Takadoum 18 août 19:28

      @OMAR@Omar. Qu’est ce qui t’arrive ; tu te mets toi aussi de la partie alors que le mot Algérie n’a pas été prononcé dans dans mon article ou vous êtes devenu allergique au mot Maroc de l’autre coté de la frontière sur le net. Tu sais très bien ce que je pense de ces wahhabites de malteur du Golfe et je l’ai écris sur ce site voir les liens 





    • OMAR 18 août 20:36

      Omar9

      @Mohamed Takadoum.

      Des petites merdes insulte le Roi du Maroc (... esclave) et c’est sur moi que tu vomis ton fiel ?
      J’aurai préféré un article de ta part qui condamne les agissements de ces djihadistes de merde dans tous les pays et qui situe la responsabilité de ce royaume tératogène qu’esy l’Arabie-Saloperie..
      Mais toi, tu donnes l’impression qu’ils ne réussiront pas uniquement au Maroc.
      Ouvre les yeux : ce sont des marocains qui sont à l’origine du massacre de Barcelone.
      Ils viennent de salir le peuple marocain et la communauté musulmane.
      Comme l’ont fait ces barbares de Mohamed Lahouaiej Bouhlel le tunisien, ou Merah, le français d’origine algérienne.
      Je viens d’un pays, l’Algérie, oû nous avons gouté aux affres de cet islamisme des bédouins.
      C’est pour cette raison que je ne souhaite pas le même drame au peuple marocain que j’estime et respecte sincèrement.
      .


    •  Mohamed Takadoum Mohamed Takadoum 18 août 21:28

      @OMAR
      Mais non a Si Omar ne t’offusque pas c’était pour te dire que nos avons un combat commun contre cette pieuvre du terrorisme islamiste c’est le sens de mon article rédigé avant le crime horrible de Barcelone. Cet article aurait pu s’intituler « L’islamisme n’a aucune chance ni aucun avenir au Maroc » et j’ai expliqué pourquoi.Dire aussi ce que je pense des wahabites et leur idéologie mortifaire. J’ai pas répondu aux insultes car on ne peut répondre qu’avec des insultes et entrer dans le jeu de ces trolls qui sont là juste pour te descendre les articles des autres et de ne rien apporter. Pour l’attentat c’est monstrueux mais il y aussi 3 victimes marocainnes gravement blessées. Pour dire que ceux qui tuent dans le tas ne peuvent se réclamer d’aucun pays ni d’aucune religion. Ce sont des déchets de l’humanité dans ce qu’elle a de plus horrible. Mes pensés vont aussi aux victimes car nous sommes doublement pénalisé, le terrorisme nous le payons dans notre chair mais le plus dramatique c’est que ces criminels se réclament d’une religion que nous vivons paisiblement dans nos pays. 



    • Le Panda Le Panda 19 août 12:05

      @OMAR
      Bonjour,

      Mais toi, tu donnes l’impression qu’ils ne réussiront pas uniquement au Maroc.
      Ouvre les yeux : ce sont des marocains qui sont à l’origine du massacre de Barcelone.
      Ils viennent de salir le peuple marocain et la communauté musulmane.

      C’est un régal de votre part avec qui j’échange souvent, je suis né à Agadir, j’ai enseigné au Maroc en Algérie donc je connais pour ne pas juger mais être objectif. C’est pour se venger d’un pays riche de sa façon de faire mais son manque de pouvoir dire que Mohamed VI est pire que son père. Je suis toujours correspond de presse du Matin et de L’Opinion, que je suis fier de ceux que les marocains sont, mais pas de ce que les écoles coraniques enseignent à Casablanca j’ai eu le privilège d’être le 1er occidental à réaliser le film sur la Mosquée Hassan II MERCI DE VOTRE FRANCHISE OMAR mes articles sont en lignes ici Cdt Vous avez donc compris que je possède la double nationalité et j’ai honte pour le Maroc que j’aime beaucoup.


    • OMAR 19 août 14:10

      Omar9

      Bonjour @Le Panda

      Voila en quoi, nous les musulmans, sommes réduits : à avoir honte.
      Honte de nos origines.
      Honte de nos langues maternelles.
      Honte de nos noms et prénoms.
      Honte de notre religion, .
      Honte de notre faciès.
      .
      Et tout cela, par la volonté d’une vermine venue de l’Arabie-Saloperie et de l’enseignement diabolique -le wahhabisme- qu’elle propage.
      Que nous reste-t-il à dire à cette maman dont l’enfant à été assassiné juste parce qu’il est juif ?
      Ou cet homme qui a vu son épouse écrasée par une voiture, alors qu’ils se promenaient paisiblement ?
      Non. Il ne faut plus se taire et encore laisser faire.
      Trop de sang d’innocents a coulé.
      Il faut se battre contre cette barbarie d’un nouveau genre.
      A commencer par identifier précisément et nommément cette racaille qui dirige l’Arabie-Saloperie, à la dénoncer et à la condamner.
      Car nous n’avons aucune raison d’assumer la honte de ces bédouins....


    • Ouam Ouam 19 août 15:14

      @OMAR

      « Voila en quoi, nous les musulmans, sommes réduits : à avoir honte.
      Honte de nos origines.
      Honte de nos langues maternelles.
      Honte de nos noms et prénoms.
      Honte de notre religion, .
      Honte de notre faciès.
      .
      Et tout cela, par la volonté d’une vermine venue de l’Arabie-Saloperie et de l’enseignement diabolique -le wahhabisme- qu’elle propage.
      Que nous reste-t-il à dire à cette maman dont l’enfant à été assassiné juste parce qu’il est juif ?
      Ou cet homme qui a vu son épouse écrasée par une voiture, alors qu’ils se promenaient paisiblement ?

      Non. Il ne faut plus se taire et encore laisser faire.
      Trop de sang d’innocents a coul
      é....(etc) »

      Omar, sur ce coup la +1 avec toi

      Tu n’a ni a avoir honte de ton facies (c’est pas ton choix) et en plus pourquoi en avoir honte vu que c’est indépendant de ta volonté, c’est comme le blanc qui à honte de son facies ou le black ou l’asiat (etc...)
      Ni de tes origines, c’est pareil.
      Encore moins des richesses de ta langue maternelle.
       
      Pour ta religion, ben.. comme tu le dit si bien tant qu’elle sera manipulée par les salopards que tu dénonce, ben ... faudra mettre le coup de pied dans la fourmilière ou alors la laisser à sa juste place si elle n’evolue pas... cad dans un bocal de formol.
       
      Seul l’humain doit etre placé en 1er, les dogmes à la con qui incitent à l’eradication de l’autre, à son rejet, exclusion etc.... doivent etrent misde coté ne serabant que de sombres interets.

      Et je parle bien ici des religions de tous poils et pas spécialement la tienne, mais la tienne en ce moment qui file un tres mauvais coton particulièrement pour les causes que tu énonce.
       
      PS : ca me rappelle un tunisien qui lors de l’attentat du bataclan (qui à suivi celui de charlie) à dit :
      si l’islam part dans cette direction, je ne cautionne plus, je ne suis plus musulman.
      Un homme très sage.


    • eddofr eddofr 25 août 18:49

      @OMAR

      Vous pouvez avoir honte de ces criminels, « issus de votre famille », sans avoir honte de ce que vous êtes.

      Ils sont le cousin éloigné qui a mal tourné et qui fait honte à toute la famille. Il sont le cousin qui salit un nom qu’on ne veut plus porter bien qu’il soit le notre.

      Vous êtes dans la même situation que Gunter Hitler qui n’en peut plus de porter le même nom de l’autre et de devoir se justifier tous les jours et qui pourtant ne veut pas abandonner le nom de son père, de son grand père et de tous ses ancêtres avant lui.

      En même temps, vous savez maintenant ce que je ressens, chaque fois que je débat avec un Français un peu plus « bronzé » que moi (pas de beaucoup) et qu’il me balance l’Algérie Française !!!

      Eh du con, mon grand père à moi il a fuit le fascisme, il s’est battu en Espagne, il a fuit le Franquisme, il a refusé de fuir à nouveau et il sa combattu le nazisme sur la Terre de France, et après il a construit de ses main la moitié des immeubles dont vous vous plaignez tant mais qui vous donnent quand même un toit, l’eau courante et l’électricité .. Et tout ça en se faisant traiter de sale ritale, pour un salaire de misère et en vivant dans un « logement pour travailleur immigrants » !

      Ceci dit, mon grand père, il a intégré ses enfants et ses petits enfants à la république française, à coup pied au cul quand s’était nécessaire. Quand je me souviens, dés fois, j’ai encore mal, putain les branlées qu’il m’a collées le Papy ! Mais bon, on est tous Français, ingénieurs, chefs d’entreprise, fonctionnaires, militaires mêmes.

      Y a des jours ou je me dit que vous, les Musulman vous devriez peut être faire un peu le ménage autour de chez vous (je dis pas chez vous, je dis autour).
      Je dis pas que vous êtes fautif, je dis que les Islamistes squattent un peu votre « chez vous » spirituel et que vous êtes les mieux placés pour les reconnaître et leur botter le cul.

      Moi, un islamiste, un musulman, un pratiquant, un non pratiquant, je fais pas bien la différence ... ou alors je vais me mettre à agresser le pauvre gars qu’à mis un djellaba pour aller à la prière du vendredi, parce que ça se fait ... et ce serait con.

      Déjà qu’à l’église j’ai du mal à reconnaître les gentils des ultra.

      Enfin si, j’ai un truc pour y arriver, dés qu’on discute de ce qui va pas en France, ils leur faut pas trente secondes pour en arriver à dire que c’est de votre faute ou de celle des avorteurs ! ... Et des fois de Juifs aussi ... beaucoup des Juifs, en fait ...

      Allez, courage les Muslim, ça va passer. De toute façon, votre civilisation et la notre sont un peu sur la voie de la décadence et faudra bien qu’on se trouve un autre « socle commun » sur lequel fonder une nouvelle civilisation (pitié, pas le BicMac !!!!!)

    • Furtive Sentinelle Furtive Sentinelle 18 août 18:05

      @ Mohamed

      Vous faites dans la propagande royale : Mon bon ami le Roi !!! ???
      Le Maroc comme le reste du Maghreb a laissé la Rue ou la Route aux islamistes -les Barbus- et l’Économie aux potentats et aux prévaricateurs.
      Dans les trois pays, une seule religion la Corruption, un seul dogme, la Misère pour les peuples .... 


      • zygzornifle zygzornifle 18 août 19:37
        Pourquoi les islamistes font fausse route au Maroc.... parce que leur GPS n’a pas sa cartographie a jour.....

        • Elliot Elliot 19 août 14:15

            Les Islamistes ne font pas fausse route, ils vont dans le sens de la Constitution qui proclame que le Maroc est un pays musulman, ils le font dans l’excès avec leur définition de la foi musulmane mais en quoi l’excès dans le respect d’un postulat de la Constitution est-il une erreur ?

            Comme certains voudraient inscrire dans le marbre que l’Europe a des racines chrétiennes pour mieux en exclure ceux qui ne se revendiquent pas de cette culture.

            Le jour où par miracle le Maroc se contentera d’être souverain et laissera la religion en dehors de la constitution, il ouvrira ainsi officiellement une aire de partage entre tous les citoyens, y compris ceux qui se revendiquent de l’athéisme.

            En attendant ce jour « béni » qu’on ne voit pas poindre dans un avenir proche ni même lointain, il y aura toujours des Musulmans pour se croire et se dire plus musulmans que d’autres.


          •  Mohamed Takadoum Mohamed Takadoum 19 août 14:37

            @Elliot 

            Mais non ce n’est pas le sens de mon article. Il s’agit d’une analyse juridique qui rappelle aux islamistes et aux extrémistes de tous bords qu’au Maroc( pays musulmans) la seule autorité religieuse du pays de par la constitution c’est Amir Al Mouminine. Que ceux qui agissent en dehors de cette institution le font dans l’illégalité. Mon message s’adresse aux islamistes mais aussi aux autorités de mon pour faire appliquer la constitution. Nous ne raisonnons pas dans le cadre d’un pays laic ne remenez pas tout à la France les données sont différentes. 


          • Ouam Ouam 19 août 15:25

            @Mohamed Takadoum
            Certes, mais lorsque tu yu te trouve dans une base plutot théocratque que laique, forcément tu en subit aussi les contrecoups (ou les dérives qui en sonts engendrées à ton choix).

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès