• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > International > Poutine : Les gardes-côtes russes ont accompli leur devoir à (...)

Poutine : Les gardes-côtes russes ont accompli leur devoir à Kertch

Le président russe, Vladimir Poutine a qualifié l’incident qui a eu lieu dans le détroit de Kertch de provocation organisée à la veille des élections en Ukraine, exprimé son soutien au travail des gardes-côtes et souligné une fois de plus le double standard de l’Occident qui tolère tout et n’importe quoi de la part de l’Ukraine.

JPEG

Vladimir Poutine s’est exprimé à ce sujet alors qu’il assistait au forum d’investissement « La Russie appelle », qui se déroule actuellement à Moscou.

« Pour ce qui est de l’incident de la mer Noire, c’est une provocation, bien sûr. Une provocation, organisée par le gouvernement, je pense, et le président actuel à la veille des élections présidentielles en Ukraine en mars prochain. La cote de l’actuel président est quelque part en cinquième position, il a de bonnes chances de ne même pas arriver au deuxième tour, alors il faut faire quelque chose pour aggraver la situation et créer des obstacles insurmontables pour ses concurrents, principalement ceux de l’opposition, » a déclaré le président de la fédération de Russie.

Vladimir Poutine a aussi souligné que depuis quatre ans, l’Ukraine a eu bien d’autres occasions plus sérieuses de déclarer la loi martiale, qu’elle n’a pas saisies. Ainsi lorsque la Crimée a décidé de retourner au sein de la Russie, ou lorsque Kiev a envoyé son armée dans le Donbass bombarder la population, l’Ukraine n’a pas déclaré la loi martiale. Pourtant l’utilisation de chars d’assaut, d’artillerie lourde et même des avions de combat, et donc d’un état de guerre de fait, aurait largement justifié une telle décision.

Pour le président russe, décréter la loi martiale suite à un incident aussi mineur que celui qui a eu lieu il y a quelques jours montre clairement qu’il s’agit d’une manœuvre électorale, cet incident n’étant qu’une excuse bidon pour essayer de reprendre la main sur les élections à venir en éliminant l’opposition.

Il a d’ailleurs rappelé qu’en septembre 2018, d’autres navires de guerre ukrainiens avaient franchi le détroit de Kertch sans encombre, en se pliant aux accords existants et aux requêtes des gardes-côtes, après avoir demandé l’aide d’un pilote russe pour manœuvrer dans le détroit.

«  Ils ont totalement respecté tous les accords et les exigences. Ils ont communiqué qui ils étaient, combien ils étaient, où ils allaient. Nous leur avons fourni un pilote et les avons calmement accompagnés jusqu’à leur destination en mer d’Azov  », a précisé Vladimir Poutine.

Mais le 25 novembre, les navires ukrainiens ont refusé d’obéir aux requêtes des gardes-côtes et de suivre les règles de passage dans le détroit. Et c’est là toute la différence qui explique ce qui s’est passé alors, et la réaction des gardes-côtes russes.

Soutien aux gardes-côtes russes

Le président de la fédération de Russie a d’ailleurs tenu à soutenir les actions prises par les gardes-côtes pour capturer les navires ukrainiens récalcitrants, en déclarant qu’ils avaient simplement accompli leur devoir.

« Et comment les gardes-côtes auraient-ils dû agir ? Des navires militaires avaient envahi les eaux territoriales de la fédération de Russie, ne répondaient pas, et ce qu’ils allaient faire n’était pas clair. Comment auraient-ils dû agir ? S’ils avaient agi différemment, ils auraient dû être traînés en justice ! Mais ils ont accompli leur devoir, leurs ordres en fait, ils ont rempli leurs fonctions légales de protéger l’intégrité territoriale de la fédération de Russie, » a ajouté le président.

Vladimir Poutine a rappelé que le 25 novembre, les navires militaires ukrainiens n’ont pas obéi aux ordres des gardes-côtes, sont entrée dans les eaux territoriales qui ont toujours été russes, même avant la réintégration de la Crimée au sein de la fédération de Russie, qu’ils se sont ensuite dirigés vers le pont qui enjambe le détroit tout en ne répondant pas aux appels des gardes-côtes, qu’ils n’ont pas plus répondu à la proposition de s’arrêter dans la zone d’ancrage et de prendre un pilote russe pour le passage.

« Même après la violation de notre frontière, nous leur avons quand même proposé de prendre un pilote. Silence. Pas de réponse,  » a souligné le chef de l’État.

Vladimir Poutine a aussi mis l’accent sur la présence de deux agents du SBU parmi les membres d’équipages de ces navires ukrainiens. Pour le président russe, ils étaient là pour diriger cette provocation et leur présence indique clairement que cette dernière était préparée à l’avance, comme le prouvent d’ailleurs les ordres trouvés à bord des navires, et divulgués par le FSB, leur enjoignant d’approcher secrètement du détroit de Kertch avant de le franchir.

Ordres du commandement ukrainien

Pour dire les choses clairement ces ordres leur enjoignaient d’enfreindre la procédure réglementaire de franchissement du détroit, qu’ils connaissaient pourtant, comme le prouve un autre papier trouvé sur les navires ukrainiens, et qui détaille la dite procédure.

Procédure de franchissement du détroit de Kertch

Double standard de l’Occident envers Kiev et russophobie

Vladimir Poutine a aussi tenu à souligner que l’Ukraine n’a plus que de la russophobie à vendre, et que l’Occident continue d’acquiescer à tous les caprices de Kiev, même lorsqu’ils sont criminels.

«  Parfois je vois de manière étrange, même si je suis déjà habitué à beaucoup de choses, que les autorités actuelles de Kiev vendent avec succès leurs sentiments antirusses. Elles n’ont plus rien d’autre à vendre. Il semble que quoi qu’elles fassent, elles s’en tirent à bon compte », a déclaré le président russe, avant d’ajouter sur le ton de la plaisanterie que si les autorités de Kiev « demandaient aujourd’hui des bébés pour le petit-déjeuner, on les leur servirait probablement, et on dirait qu’ils ont faim et qu’on ne peut rien y faire.  »

Pour le président de la fédération de Russie, une telle politique à court terme ne mènera à rien de bon, car cela dégage les dirigeants ukrainiens de toute responsabilité, et ne les encourage pas à mener une vraie politique permettant de faire avancer le pays.

« Ils ont des problèmes avec l’économie, dans le domaine social, des difficultés avec les finances, ils ont constamment la main tendue, mendiant l’argent du Fonds Monétaire International. Mais les générations futures devront rembourser,  » a souligné Vladimir Poutine.

Le président russe a aussi rappelé que l’Ukraine est aussi incapable d’entretenir de bonnes relations avec ses voisins, et a dit espérer que le peuple ukrainien va évaluer les autorités actuelles à leur juste valeur et que la situation reviendra à la normale.

« Cette mousse politique va retomber, s’apaiser, et le peuple ukrainien évaluera les dirigeants actuels, comme le peuple géorgien a évalué les activités de Saakachvili, » a déclaré Vladimir Poutine.

« Quant aux perspectives à long terme, quelles que soient les personnes au pouvoir à Kiev aujourd’hui, les peuples russe et ukrainien ont toujours été et resteront à jamais des peuples fraternels et très proches  », a-t-il conclu.

On ne peut que souhaiter que le président de la fédération de Russie ait raison.

Christelle Néant

Voir l'article sur Donbass Insider


Moyenne des avis sur cet article :  4.67/5   (27 votes)




Réagissez à l'article

55 réactions à cet article    


  • Xenozoid 28 novembre 2018 18:43

    @Christelle Néant

    non ca marche en irak,et ailleur mais bon,restons en au faits


  • Christelle Néant Christelle Néant 28 novembre 2018 18:44

    @Xenozoid
    Oui pour l’instant. Pendant le temps d’existence du Reich aussi les soldats allemands pensaient qu’ils ne risquaient rien. Mais après ca a été une autre histoire...


  • Xenozoid 28 novembre 2018 21:32

    @Balkanicus

    ça marche sans air


  • Balkanicus 28 novembre 2018 21:36

    @Xenozoid

    Ouep.....

    Et la ta une mega bombe atomique a moitier a oilp qui dit au gas

    « ta pas envie de me baiser »

    Et le gas repond

    « nan.... je peux pas..... nan.... je peux pas »

    Je me demande ce qu aurait dit george marchais dans une telle siruation !


  • Xenozoid 28 novembre 2018 21:38

    @Balkanicus

    je sais, monsieur marchais serais devenu communiste...j’ai bon ?


  • Balkanicus 28 novembre 2018 21:42

    @Xenozoid

    Nan nan

    Une medium vient de me dire qu il a declarer

    « viens la cousine, je vais te deglinguer d une force, tu va pas reconnaitre ton parchoc avant de ton parchoc arriere...... « 

    Amors du coup je reste perplexe !


  • Xenozoid 28 novembre 2018 21:43

    @Balkanicus

    c’est la merde quoi


  • Balkanicus 28 novembre 2018 21:49

    @Xenozoid

    Ben, c est pas l expression qu a employer la meuf.....

    Elle lui a dit

    « Tu sais george, j ai un truc a t avouer....maintenant qu on se connait intimement « 

    « quoi donc poulette »

    « je sais pas .... enfin tu vois, c est pas facile pour moi.... mais je dois t avouer.....je ne suis’pas ta mere..... tape dans le fond bordel.... casse moi tout la dedans... » ( avec l accent canadien ! )


  • Mychris Mychris 28 novembre 2018 18:50
    « Pour ce qui est de l’incident de la mer Noire, c’est une provocation, bien sûr. Une provocation, organisée par le gouvernement, je pense, et le président actuel à la veille des élections présidentielles en Ukraine en mars prochain. La cote de l’actuel président est quelque part en cinquième position, il a de bonnes chances de ne même pas arriver au deuxième tour, alors il faut faire quelque chose pour aggraver la situation et créer des obstacles insurmontables pour ses concurrents, principalement ceux de l’opposition, » Vladimir III parle en expert smiley

    • JC_Lavau JC_Lavau 28 novembre 2018 18:54

      @Mychris. Mais non ! Presque pas paranoïaque ! Presque pas !


    • leypanou 29 novembre 2018 08:52

      @Mychris
      Vladimir III parle en expert 

       : vous avez raison, Poutine (la FSB), voyant sa cote de popularité en Russie baisser, a soudoyé Porochenko (le SBU) pour qu’il envoie des bateaux ukrainiens dans les eaux russes pour que Poutine puisse faire intervenir la marine russe et redorer son blason.

      Pour avoir une idée de ce que sont les poules mouillées (3mn sur 6).


    • Balkanicus 28 novembre 2018 21:19

      Moi, je pense que c est une provocation des russes envers les ukrainiens, parce qu en fait les russes veulent voir.....

      Des Femens au sein nue...... !


      • Jelena Jelena 29 novembre 2018 08:58

        Une petite question par rapport aux élections à venir... Il y a « un candidat normal » qui est en mesure de s’imposer ou ils sont tous de la même trempe que les Poroch et Tymoch ?


        • Christelle Néant Christelle Néant 29 novembre 2018 10:13

          @Jelena
          L’opposition autre que les tarés a désigné un candidat unique, Boïko, mais pour l’instant il a pas un score à péter des planches. Tymo est toujours très loin en tête.


        • Jelena Jelena 29 novembre 2018 10:59

          @Christelle Néant >> Tymo est toujours très loin en tête.

          Ils ont la mémoire courte ces ukrainiens.


        • Mychris Mychris 29 novembre 2018 11:27

          @Jelena

          Bonjour Jelena, voici la carte politique des élections ukrainiennes :
          https://fr.wikipedia.org/wiki/%C3%89lection_pr%C3%A9sidentielle_ukrainienne_de_2019#cite_note-Ioulia-22


        • leypanou 29 novembre 2018 14:24

          @Jelena
          Ils ont la mémoire courte ces ukrainiens 

           : c’est comme les Serbes qui veulent intégrer l’UE puis l’OTAN.


        • Jelena Jelena 29 novembre 2018 14:27

          Bonjour Mychris,

          Je pense que vous vous êtes trompé avec votre lien... Mais qu’importe. Je pense que vous savez tout aussi bien que moi que ce n’est pas cette « mafieuse oligarque » qui va améliorer la situation, car si on se réfère à son passé « orange » ou aux Maidan et Odessa, elle est encore plus « fanatique » que Porochenko.


        • Jelena Jelena 29 novembre 2018 14:28

          @leypanou : Vous sources sont mauvaises. smiley


        • Balkanicus 29 novembre 2018 14:33

          @leypanou

          Vous sortez ca d ou ?


        • Mychris Mychris 29 novembre 2018 14:47

          @Jelena

          Je suis absolument d’accord avec vous, Tymochenko a fait malheureusement ses preuves dans le passé, D’ailleurs lors de son retour sur la place après sa libération contrairement à ce qui affirmé aujourd’hui celui-ci fut loin d’être « triomphal » .
          Le lien c’est juste pour fournir la carte des candidats en Ukraine.

          Belle journée à vous


        • leypanou 29 novembre 2018 14:53

          @Jelena
          je n’ai pas dit que TOUS les Serbes veulent intégrer l’UE et l’OTAN, nuance.
          MAIS il y a des gens en Serbie -et pas que des péquenots- qui le veulent.


        • Jelena Jelena 29 novembre 2018 17:34

          @Mychris >> Le lien c’est juste pour fournir la carte des candidats en Ukraine.

          Autant pour moi... J’avais cliquer directement sur le lien wikipedia.


        • Jelena Jelena 29 novembre 2018 17:36

          @leypanou >> MAIS il y a des gens en Serbie -et pas que des péquenots- qui le veulent.

          Donnez moi leurs noms et ils iront faire un séjour dans un camp de rééducation !! ^^

          Plus sérieusement, si la Serbie rejoint l’UE, ce ne sera pas avant 2025... Et d’ici là, il peut se passer beaucoup de choses.


        • r_latouche 29 novembre 2018 09:37

          Malgré un traité de 2003, russo-ukrainien, sur la navigation dans la région, qui n’a pas été dénoncé par la Russie depuis, 2 ports ukrainiens sur la mer d’Azov, Berdiansk et Marioupol, sont de fait sous blocus russe, les navires ne pouvant ni en sortir ni y entrer.

          La Russie mène une guerre d’usure contre l’Ukraine, qui ose contester le leadership de la Russie dans la région. Elle sera bientôt à genou et pourra être envahie par la Russie. Il ne lui reste malheureusement que 30% de ses forces militaires, ce qui reste peut fasse à l’ours russe.


          • baldis30 29 novembre 2018 09:52

            @r_latouche

            bonjour, 
             Si la Russie veut mener une guerre contre l’Ukraine, en plein hiver ...elle coupe le gaz ... Et il m’tonnerait que les capacités de transport de gaz depuis l’Ouest ( Nord-Ecosse Groningue et Norvège) soient suffisantes même pour assurer un plan Croix-Rouge ... contre paiement bien sûr ... c’est pas gratuit et à la condition technique que l’on puisse inverser les flux ...


          • Christelle Néant Christelle Néant 29 novembre 2018 10:09

            @r_latouche
            Et encore du grand n’importe quoi, ils circulent les bateaux à destination de Berdiansk et Marioupol https://www.agoravox.fr/actualites/international/article/un-think-tank-americain-veut-196663
            Apprenez à lire.


          • r_latouche 29 novembre 2018 12:27

            @Christelle Néant
            Ouvrer aussi votre esprits à d’autres sources qu’Agoravox qui ne sont que des textes de personnes lambda.
            https://www.mediapart.fr/journal/international/291118/la-russie-bloque-les-ports-ukrainiens-de-la-mer-dazov?onglet=full


          • Christelle Néant Christelle Néant 29 novembre 2018 14:23

            @r_latouche
            Vous détenez la palme, l’article que je cite est de moi, sourcé, avec des infos vérifiables. Si vous aviez été le lire vous le sauriez. Merci de vous ridiculiser ainsi.


          • xana 1er décembre 2018 17:47

            @r_latouche

            « (l’Ukraine) sera bientôt à genou et pourra être envahie par la Russie ».. écrivez-vous.

            Ah bon ?

            Mais pourquoi donc la Russie envahirait-elle l’Ukraine ?
            Parce que c’est ce que les médias occidentaux répètent en boucle ?
            Pour le plaisir de devoir dépenser une fortune à réparer ce que les Occidentaux ont ruiné ?

            Rassurez-vous. Les Russes (et Poutine en particulier) ne sont pas aussi idiots que vous.

            Ils fourniront certainement une aide (discrète) aux gens de Novorussie quand ceux-ci seront encore attaqués par les guignols ukrainiens.
            Ils fourniront peut-être une aide humanitaire limitée si ces gens occupent certains territoires comme Mariupol, Dniepopetrovsk, Karkov ou Odessa.

            Mais jamais, au grand jamais, les Russes ne prendront en charge le reste de l’Ukraine. D’une part parce que la Russie n’en a pas les moyens. D’autre part parce que c’est à l’Occident de payer (qui casse paie).
            Enfin parce que la Russie ne souhaite pas sortir les russophobes chroniques de l’Ukraine orientale de la merde dans laquelle ils se trouvent si bien.

            Pour toutes ces raisons la Russie n’envahira pas l’Ukraine.

            Vous pariez ?

            Jean Xana


          • Mychris Mychris 2 décembre 2018 00:11

            @xana

            Ils fourniront peut-être une aide humanitaire limitée si ces gens occupent certains territoires comme Mariupol, Dniepopetrovsk, Karkov ou Odessa.

            Hum... Mariupol a la limite (mais encore) mais Dnipro, Karkiv et même Odessa vous pouvez vous accrocher pour les décrocher vous fatasmez total Jean... La population russophone certe,et globalement contre le gouvernement de Kiev, se sent avant tout ukrainienne et pas autre chose.


          • Christelle Néant Christelle Néant 2 décembre 2018 08:37

            @Mychris
            À votre place je serais pas aussi sûr que ce serait « à la limite » pour Marioupol. Voir ce que des femmes ont répondu à CNN à Marioupol :

            https://www.youtube.com/watch?v=VEeo_amV6tQ


          • Mychris Mychris 2 décembre 2018 10:25

            @Christelle Néant

            Et bien c’est plus partagé concernant Marioupol en effet lorsque l’on parle avec la population c’est très disparate, certains ne veulent pas entendre parler de DNR d’autres veulent être rattachés à la Russie directement par contre tous craignent Kiev ou sont en situation de défiance. C’est très lié au niveau sociale en fait, plus vous avez de l’argent plus vous être contre l’indépendance à Marioupol.


          • Christelle Néant Christelle Néant 2 décembre 2018 17:40

            @Mychris
            La question est combien sont assez riches pour avoir peur de l’indépendance ? C’est le pourcentage qui compte.


          • JMBerniolles 29 novembre 2018 09:49

            On peut tirer de ce qu’a pris la peine de dire Poutine plusieurs choses :

            1. L’aspect guerre totale entre le régime de Kiev et la Russie ne l’a même pas effleuré. Le meilleur moyen d’éviter l’escalade dans les gesticulations et les provocations étant d’ignorer ce thème de propagande interne.
            2. Il prend soin d’évoquer la manière plutôt neutre et souple et non agressive de la procédure d’accompagnement des navires militaires ukrainiens dans cette zone de passage obligé pour eux. 
            3. Il renvoie les occidentaux, de manière assez directe, à leurs responsabilité dans le soutien aveugle au régime de Kiev [au G20 on va avoir l’exemple du soutien quelque peu gêné à MBS]
            4. Il réduit cette affaire à une question interne. En officialisant le fait qu’il ne considère plus Poroshenko comme représentatif. (mais nous savons aussi en France ce qu’est un président dont la cote est au plus bas et qui gouverne comme si de rien n’était)

            Aux gens qui se demandent comment Poutine peut avoir une certaine popularité en occident, on soulignera que s’exprime là une différence de niveau d’intelligence et de capacité diplomatique avec nos dirigeants …  


            • baldis30 29 novembre 2018 09:58

              @JMBerniolles

              bonjour
               « s’exprime là une différence de niveau d’intelligence »

               Mais qu’allez-vous insinuer par cette phrase là ? Ne savez-vous pas que nous sommes les meilleurs ? A moins que vous ne vouliez dire que nous sommes tellement meilleurs que nous plaignons les Russes d’avoir un tel dirigeant à leur tête .. Pour les français cette attitude est normale puisque Descartes débuta son « Discours de la Méthode » par une référence incontournable sur le partage du bon sens ..... reprenez vous, reprenez vous !


            • Mychris Mychris 29 novembre 2018 11:38

              @JMBerniolles

              "Aux gens qui se demandent comment Poutine peut avoir une certaine popularité en occident, on soulignera que s’exprime là une différence de niveau d’intelligence et de capacité diplomatique avec nos dirigeants … "
               
              Et sinon la pommade vous l’achetez en gros ou ils font de la vente au détail ? smiley
              Plus sérieusement, la diplomatie poutinienne c’est principalement mettre ses corones sur la table. C’est impressionnant et efficace mais ce n’est pas de la diplomatie.


            • JC_Lavau JC_Lavau 29 novembre 2018 12:08

              @Mychris. Ecoute mon petit : un homme d’état qui est au service de son pays et non de l’étranger et/ou de sa caste de compradores, nous en France on n’a pas vu ça souvent depuis Pierre Mendès-France et Charles de Gaulle.

              Quant à dénicher quelque part un diplomate de la classe de Serguiéï Lavrov, bon courage !


            • Mychris Mychris 29 novembre 2018 12:26

              @JC_Lavau

              Je suis enthousiasmé par les performances de cette pommade il me faut réellement l’adresse de votre fournisseur)
              Justement être au service de son pays n’implique pas de facto des capacités diplomatiques. Regardez Trump, il est au service de son pays (bon de ses intérêts perso aussi) pourtant on atteint le degré zéro de la diplomatie.


            • r_latouche 29 novembre 2018 12:30

              @JMBerniolles
              Il renvoie les occidentaux, de manière assez directe, à leurs responsabilité dans le soutien aveugle au régime de Kiev

              Je ne vois pas beaucoup de soutient à Kiev par les occidentaux. Ils ne livrent pas d’armes ni rien d’autres à l’Ukraine. Contraiement à la Russie qui fournie des missiles S-400 à la Crimée.


            • JMBerniolles 29 novembre 2018 12:32

              @Mychris

              Gardez ce genre de commentaire grossier pour vous même, je m’abstiens de vous attaquer personnellement.
              Et il vaudrait mieux que vous disiez clairement : je soutiens le régime de Kiev.

              Je n’énonce que des vérités qui vous ennuient. Je ne suis pas un inconditionnel de Poutine, mais le contexte très dangereux de menace de III ème guerre mondiale je préfère avoir quelqu’un de calme et réfléchi (les russes n’ont pas agi inconsidérément avec une menace de guerre totale lorsqu’ils ont eu des avions abattus).


            • Mychris Mychris 29 novembre 2018 12:58

              @JMBerniolles

              Désolé pour ce trait d’humour il est vrai un peu facile.
              Je ne soutiens aucunement le régime de Kiev, mais une majorité d’ukrainiens qui s’est fait berné par le gouvernement actuel, l’Union Européenne et aussi le Kremlin pour des motifs géopolitiques différents mais réelles.
              La doctrine de l’ONU si chère à Christelle, sur le droit des peuples à disposer d’eux-mêmes (sans intervention extérieur il faut le rappeler) s’applique selon moi à tous.
              La récupération occidentale comme russe, de la population ukrainienne pour des raisons géopolitiques et qui vivait en paix depuis des années est à condamner avec la même vigueur et sans restriction partisane et le camp dans lequel on se trouve.


            • JMBerniolles 29 novembre 2018 13:05

              @r_latouche

              La Crimée a décidé d’être rattachée à la fédération de Russie, ce qui est entré dans les faits depuis un certain temps déjà et effectivement la Russie a bien l’intention de défendre son territoire. Le pont sur le détroit symbolise bien ce rattachement.

              Croyez bien que je suis désolé pour l’Ukraine qui est pour moi un pays de l’Europe géographique et culturelle. Ce pays, déjà livré à la corruption, a été victime d’un coup d’Etat piloté par les américains avec Maidan qui a mis en place un régime d’incapables encore plus corrompus. La partie sous l’emprise du régime de Kiev est en plein naufrage économique, moral, démographique,.. avec le soutien du FMI on sait où va l’Ukraine. Minsk a déjà sauvé ce régime de la débâcle militaire. Là encore on ne peut pas dire que les russes aient mis de l"huile sur le feu.

              Les attaques contre la langue russe et d’autres, contre l’église orthodoxe en place creusent des divisions définitives dans la population. Ce pays qui n’est pas pauvre au niveau des ressources est promis au dépeçage.

              Saakashvili un moment recyclé en Ukraine par la CIA sans doute sait quelque chose du soutien militaire occidental.

              Il faut vous faire à ces vérités


            • Mychris Mychris 29 novembre 2018 18:14

              Il est énervé le Michel là... Il faut pas lui faire à l’envers au Marxiste Léniniste, il détient la vérité universel, dommage que ses allocution soient systématiquement ponctuées d’insultes)


            • JMBerniolles 29 novembre 2018 22:33

              @Mychris Pas de problèmes..


            • skirlet 30 novembre 2018 21:17

              Et même en temps de guerre, un officier qui donnerait l’ordre de pratiquer la torture sur un prisonnier serait coupable de violer toutes les normes du droit international et peut être jugé pour cela.

              Alors la Russie est coupable ! Les agents du SBU ont avoué, torturés et maltraités. Et j’en ai la preuve.

              « - Sur l’ordre de qui avez-vous entrepris cette mission ?
              La question avait déjà été posée plusieurs fois, mais les deux officiers du SBU ne répondaient toujours pas. L’officier du FSB qui menait l’interrogatoire soupira et dit :
              - Tant pis, nous allons devoir employer d’autres moyens. »
              La suite ici


              • Christelle Néant Christelle Néant 1er décembre 2018 08:41

                @skirlet
                 smiley

                 smiley

                 smiley

                Je l’ai lu en russe y a deux jours en arrière. Elle me fait toujours autant rire.


              • skirlet 1er décembre 2018 11:56

                Où ça ? J’aime les lieux où on raconte les blagues smiley


                • Christelle Néant Christelle Néant 1er décembre 2018 11:58

                  @skirlet
                  Sur un canal Telegram je ne me souviens plus lequel.


                • skirlet 1er décembre 2018 16:57

                  @Christelle Néant
                  Merci, j’y vais de ce pas smiley


                • Christelle Néant Christelle Néant 1er décembre 2018 17:21

                  @skirlet
                  J’ai eu beau fouiller impossible de retrouver sur quel canal je l’ai vu passer. Dans la version russe, c’était le bain chaud qui décidait les agents du SBU à parler et pas la nourriture smiley (référence au fait qu’ils n’ont plus d’eau chaude dans plusieurs grandes villes ukrainiennes)


                • skirlet 9 décembre 2018 18:31

                  @Christelle Néant
                  On demande aux Ukrainiens :
                  Avec les problèmes d’eau chaude, comment vous faites pour vous baigner ?
                  Ben, en été, on se baigne dans les rivières.
                  Et en hiver alors ?
                  L’hiver, l’hiver... C’est pas long, l’hiver...

                  D’ailleurs, cette chanson de Mourzilki International ne date pas d’hier, mais elle est plutôt d’actualité smiley


                • Christelle Néant Christelle Néant 9 décembre 2018 19:46

                  @skirlet
                   smiley

                   smiley

                   smiley

                   smiley

                   smiley

                   smiley

                   smiley

                  Merci pour ce grand moment de rire.


                • skirlet 10 décembre 2018 15:29

                  @Christelle Néant
                  De rien smiley J’essaie modestement de faire transiter un peu d’info au moins sous forme d’humour, n’étant pas journaliste...


                • JC_Lavau JC_Lavau 1er décembre 2018 18:21

                  Ce qui m’échappe encore est le rôle du remorqueur côtier. Rôle militaire ? Hem ! Mais il reste à justifier la mitrailleuse lourde transportée en pontée, même pas arrimée (il est vrai qu’il faisait si beau...). Rôle de leurre alors ? Rôle logistique inconnu ?

                  Selon l’un des intervenants, il ne marcherait qu’à huit noeuds, ce qui limite gravement ses interventions : incapable de se rendre rapidement sur les lieux d’un sauvetage par remorquage.

                  Certes le port de Berdiansk peut avoir besoin d’un remorqueur, pour les manoeuvres en lieu resserré, chenal resserré.

                  S’il ne marche qu’à huit noeuds, et si la flottille est partie en escadre, et non avec un rendez-vous, alors il aurait grevé la marche des vedettes. Economie de carburant, mais des heures de veille en traversée d’Odessa à Kertch, en plus des douze heures de jeu au chat et la souris. Fatigue accumulée.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON



Publicité



Les thématiques de l'article


Palmarès



Publicité