• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > International > Provocations de navires civils et militaires étrangers contre la flotte qui (...)

Provocations de navires civils et militaires étrangers contre la flotte qui construit Nord Stream 2

Le 1er avril 2021, la société Nord Stream 2 AG s’est plainte publiquement dans les médias des provocations organisées par des navires civils et militaires étrangers, et entre autre polonais, contre la flotte qui finit actuellement la construction du gazoduc Nord Stream 2.

JPEG

Il semble que certains pays, Pologne en tête, ne digèrent toujours pas le fait que la construction du gazoduc Nord Stream 2 se poursuit. N’arrivant pas à faire plier la Russie par les sanctions, on dirait que certains ont décidé de passer à des méthodes plus « physiques ».

En effet, le directeur de Nord Stream 2 AG, Andreï Minine, a dénoncé hier le fait que la flotte chargée de finir la construction du gazoduc, fait l’objet de provocations régulières de la part de navires civils et militaires étrangers.

« Nous parlons de provocations clairement planifiées et préparées, utilisant aussi bien des navires de pêche que des navires militaires, des sous-marins et des avions, afin d’entraver la mise en œuvre du projet économique. Il s’agit peut-être du premier cas de ce genre, sans précédent dans l’histoire  », a-t-il déclaré.

Ainsi, le 22 février, un navire de pêche polonais, le SWI-106 a pénétré par le sud dans la zone de travail de la flotte alors qu’elle posait des conduites du gazoduc Nord Stream 2 au sud de l’île danoise de Bornholm.

La flotte de construction essaye alors d’établir un contact radio, en vain. Le navire de pêche polonais ne répond pas et continue de se rapprocher. Un navire de ravitaillement de la flotte fait alors marche arrière pour servir de bouclier et protéger la barge qui pose les tuyaux.

«  Les tentatives répétées d’établir un contact radio avec lui ont échoué. Dans cette situation, le navire de ravitaillement Vladislav Strijev a été contraint de faire marche arrière, ce qui a entraîné la collision du SWI-106 avec le Vladislav Strijev. Après la collision, le capitaine du navire de pêche a pris contact et a reconnu sa culpabilité dans l’incident (enregistrement audio disponible). Sans les actions résolues du navire de ravitaillement, la collision aurait touché la barge de pose de tuyaux Fortuna. Une protestation maritime a été déposée par l’intermédiaire du consulat russe en Allemagne au sujet de cet incident  », déclare le directeur de Nord Stream 2 AG.

La collision a été enregistrée par une caméra installée sur le Vladislav Strijev, en voici une copie :

Comme on le voit le bateau de pêche polonais est allé jusqu’à percuter le navire de ravitaillement. Si cela avait été la barge qui pose les tuyaux, les dégâts auraient pu être catastrophiques.

Si la compagnie Nord Stream 2 AG n’a pas fait de scandale immédiatement, c’est parce qu’elle pensait à un incident isolé. Mais trécemment, la société a compris qu’il s’agissait de provocations organisées.

En effet, dès la seconde moitié du mois de mars, le nombre de vols à basse altitude effectués par des avions étrangers au-dessus des navires qui posent les conduites a augmenté. Les avions anti-sous-marins polonais PZL-Mielec M-28B1 Rbi effectuaient régulièrement des survols à basse altitude et à courte portée des navires de la flotte Nord Stream 2.

On peut voir un de ces survols à partir de 12 secondes dans cette vidéo :

Puis le 28 mars, un sous-marin non-identifié, en position de surface, est apparu dans la zone de protection du Fortuna, à moins d’un mile. À une telle distance, le sous-marin aurait pu toucher les lignes d’ancrage de la barge qui pose les conduites et endommager le gazoduc Nord Stream 2.

« Étant donné que les lignes d’ancrage du Fortuna sont situées à plus d’un mille, les actions du sous-marin auraient pu détruire l’ensemble du système de positionnement des ancres de la barge qui pose les conduites et endommager le gazoduc », a déclaré un spécialiste.

Le lendemain de cette visite surprise d’un sous-marin, c’est un navire de guerre polonais (numéro 823) qui a effectué des manœuvres autour du Fortuna, obligeant le navire de ravitaillement Sauveteur Karev à naviguer parallèlement au navire de guerre pour protéger la barge.

Puis le 30 mars, le radar de nuit du Sauveteur Karev détecte deux objets à proximité dont un qui se dirigeait vers le Fortuna et ne répondait pas aux appels radio, comme lors de l’incident du 22 février. Le navire ravitailleur est alors envoyé pour intercepter l’intrus, projecteurs allumés pour attirer l’attention.

Comme lors de l’incident de février, il s’agissait d’un bateau de pêche, qui voyant que sa manœuvre était découverte, a changé de cap et est parti vers le sud sans répondre aux appels radio de la flotte Nord Stream 2. Le deuxième navire qui semblait attendre le premier au sud-ouest du Fortuna est également parti sans répondre aux appels radio.

« Les actions des navires de guerre et des avions, ainsi que des navires civils d’États étrangers, qui violent la zone de protection de la construction du projet international, ne répondent pas aux demandes et s’approchent de la barge de pose de tuyaux à une distance dangereuse, sont irresponsables et inacceptables. Ils créent une menace réelle de situations d’urgence aux conséquences imprévisibles  », a ajouté M. Minine.

Il semble que c’est ce dernier incident, ainsi que le ballet des avions, navires de guerre, et même sous-marin, qui a convaincu la société Nord Stream 2 AG que l’incident de février n’était pas un accident isolé, mais qu’il faisait partie d’une série de provocations, poussant la société à dénoncer publiquement ces faits.

Sans surprise la Pologne a nié que sa marine menait des provocations contre la flotte Nord Stream 2, mais a admis que ses avions effectuaient régulièrement des vols de patrouille de reconnaissance dans la mer Baltique.

Sauf que deux attaques de bateaux de pêche (qui ne répondent pas aux appels radio, sauf lorsque l’un d’eux a percuté un des navires de la flotte Nord Stream 2) en un mois, ça fait beaucoup. Surtout que la barge qui pose les conduites, est énorme. Le Fortuna fait quand même presque 170 m de long, il comporte un héliport, et la nuit il est illuminé comme un sapin de Noël ! Difficile de ne pas le voir donc.

Photo montrant le Fortuna à la nuit tombée (© AP Photo / dpa / Jens Buettner)  :

Fortuna de nuit

Plusieurs députés russes comme Vladimir Goutenev, ou Igor Ananskikh, se sont voulus rassurants, en disant que cela n’était que des accidents, et que les navires militaires n’utiliseront pas leurs armes contre la flotte Nord Stream 2 ou n’endommageront pas le gazoduc, car cela se verrait immédiatement. Personnellement je considère que leur point de vue est de l’angélisme. Un angélisme dangereux, surtout quand on regarde les tentatives de bateaux civils (les bateaux de pêche), de percuter la barge !

Il est clair que la Pologne joue ici les proxys pour la guerre énergétique que les États-Unis mènent contre la Russie. Puisque les sanctions et la pression diplomatique ne suffisent pas à faire plier ni l’Allemagne ni la Russie, ils essayent maintenant d’utiliser des méthodes de voyous pour faire peur à la compagnie Nord Stream 2 AG et interrompre le chantier (qui aurait dû normalement être terminé en 2019, mais qui a été retardé à cause des sanctions imposées par les États-Unis). Décidément les États-Unis ont une définition bien particulière de la « libre concurrence » et du « libre marché ».

Christelle Néant

Voir l'article sur Donbass Insider


Moyenne des avis sur cet article :  4.67/5   (27 votes)




Réagissez à l'article

76 réactions à cet article    


  • Géronimo howakhan Géronimo howakhan 3 avril 10:45

    Salutations et merci. Stratpol et Xavier Moreau a fait une bonne vidéo aussi sur le sujet, avec des éléments qui vont aussi dans votre sens.

    Il évoque le coté aller osons « dément » imprévisible, en clair « fou » de la coalition anti Russe et ses alliés.

    Il demeure pour le moment positif, notamment avec l’avancé de l’installation marine, 2 km par jours, mais avec raison objective n’exclut pas un grand n’importe quoi à venir..dit il " du fait des comportements totalement irrationnels de ces provocateurs disons otanesques..

    respect..


    • Christelle Néant Christelle Néant 3 avril 12:23

      @Géronimo howakhan
      Je le dis depuis longtemps, que le camp atlantiste n’est pas rationnel, et qu’il ne faut donc pas toujours raisonner de manière rationnelle pour anticiper leurs actions.


    • Géronimo howakhan Géronimo howakhan 3 avril 16:01

      @Christelle Néant

      Oui, tout à fait..


    • goc goc 3 avril 18:19

      @Christelle Néant
      Je le dis depuis longtemps, que le camp atlantiste n’est pas rationnel

      Non seulement il n’est pas rationnel, mais le plus grave c’est qu’il « avance » par petites touches, chacune étant un peu plus grave que la précédente. Ça me fait penser aux grenouilles bouillies : si on les jette directement dans l’eau bouillante, elles se débattent, par contre si on les met dans l’eau tiède et qu’on laisse le feu sous la casserole, alors elles seront ébouillanté sans réagir. Les russes font un peu pareil que les grenouilles.


    • roman_garev 3 avril 19:03

      @goc
      Sauf que des grenouilles inconscientes, ce sont justement les atlantistes.
       2013 : Assad déjà prêt à subir le sort des leaders de la Libye et de l’Irak après l’attaque américaine crue imminente, reste (jusqu’à présent !) après un simple avertissement de Poutine à Obama ;
      2014 : la Crimée déjà prête à devenir une base navale de plus des USA, devient russe donc inaccessible ;
       2015 : la Syrie prête à tomber définitivement aux pieds des USA présentés par leurs petits amis islamistes est soudain protégée par une petite unité d’avions russes, les amis brûles ou dispersés ;
       2015 : les Kalibres russes volent à 1500 km, depuis la mer Caspienne, à la hauteur de 50 m au-dessus de l’Iran et de l’Irak occupé par les atlantistes qui ne s’en doutent même pas ;
       2018 : Poutine annonce les armements nouveaux russes jamais détectés par les grenouilles atlantistes ; ceux-ci doutent fort, mais deux ou trois ans après avouent de n’avoir et ne prévoir rien de pareil ;
       2020 : la Russie est la première à créer un vacin vraiment efficace contre le Covid ; rien à voir avec la tragédie covidienne chez les atlantistes ;
       2021 : attendez voir, chères grenouilles.


    • goc goc 4 avril 10:45

      @roman_garev
      Vous avez raison en ce qui concerne l’epoque « Obama_prix_nobel_et_faiseur_de_guerre », mais déjà avec Trump, on a vu Poutine plus « arrangeant ». Le problème c’est qu’avec l’arrivée des « fou_de_guerre », alors qu’il faut être plus que ferme et oser taper sur la table, il semble que l’Ours russe passe plutôt en mode hibernation. Et ce ne sont pas ces derniers accords russo-chinois qui vont calmer les choses, bien au contraire, cela excite les faucons US qui sentent l’odeur du sang et deviennent incontrôlables (surtout par la raison) et dont la tactique vis-à-vis de l’Europe est claire, à savoir « mettez-vous devant et excitez les russkofs, nous on reste derrière, et comme en 39 on attendra un peu avant d’intervenir »


    • roman_garev 3 avril 12:04

      Quand une guerre mondiale commence, c’est souvent par la Pologne...


      • Jelena Jelena 3 avril 19:31

        @roman_garev : Des guerres mondiales, il n’y en a eu que 2 à ce jour. La première fois ce fut Viennes qui déclencha « le feu d’artifice » et la deuxième fois ce fut Berlin.


      • Guy19550 Guy19550 4 avril 00:42

        @Jelena
        Vous oubliez la 3 ème qui est celle déclenchée par Paris et Berlin. Elle est spéciale en ce sens qu’elle n’a pas fait de morts mais bien des victimes. Je parle évidemment de la construction européenne.


      • amiaplacidus amiaplacidus 3 avril 13:52

        Je pense qu’il est bien de montrer que les problèmes actuels de l’UE découlent essentiellement de son alignement quasi inconditionnel sur les positions US.

        Lesquels positions US visent à vendre le plus possible de gaz US chers, arrivant par tanker sur des terminaux gaziers (tel celui de l’île de Krk en Croatie) à l’UE. Pour ce faire, il faut rendre difficile l’approvisionnement de l’UE par la Russie, même si le gaz russe est moins cher.

        Alors les USA créent de faux problèmes, tel Navalny (rappelons que ce dernier s’est vu dénié le statut de prisonnier politique par Amnesty international). Problème justifiant le non achèvement des travaux du gazoduc Russie-UE.

        La question qui se posent, à mon avis, est celle-ci : que gagnent les dirigeants de l’UE à pratiquer une politique aussi néfaste aux peuples constituant l’UE ?

        Il est vrai que l’Allemagne, pourtant chien fidèle des USA, commence à ruer dans les brancards tant la politique US va à l’encontre des intérêts du peuple allemand.


        • titi 3 avril 14:58

          @amiaplacidus

          Vous faites quelques raccourcis.

          La mise à l’index de la Russie par les USA ne démarrent pas avec Navalny, ni avec Nordstream 2.

          Elle démarre avec l’annexion de la Crimée.
          Faudrait pas l’oublier...


        • Christelle Néant Christelle Néant 3 avril 16:09

          @titi
          Y a pas d’annexion. Où est la plainte de l’Ukraine pour annexion de territoire à l’ONU ? Nulle part. Pourquoi ? Parce que le référendum de 2014 en Crimée est totalement légal du point de vue du droit international. Et ils le savent tous. la Crimée était déjà une république autonome dotée d’un parlement et d’un constitution avant 2014. Autorités totalement légitimes pour organiser un référendum d’auto-détermination.


        • amiaplacidus amiaplacidus 3 avril 18:10

          @titi

          J’imagine que vous regrettez le bon temps de la Russie de l’ivrogne Boris Eltsine. Période durant laquelle les intérêts US étaient bien servis. Période où les USA pouvaient dépecer la Russie sans trop de problème.

          En fait, Poutine rend service aux USA. Ce pays n’arrive pas à vivre sans avoir au moins un ennemi. Durant les presque 245 ans d’existence des USA, il y a eu 238 ans durant lesquelles ils étaient en guerre quelque part. Impressionnant non ?


        • titi 3 avril 19:14

          @Amiaplacidus

          Contrairement à vous et à Madame Néant, je ne sers la soupe de personne.

          Mais vous pouvez toujours venir dire qu’un accident de chalutier à quelques kilomètres des eaux polonaises est une provocation insupportable, et en même temps que l’annexion de la Crimée, et bientôt du Dombass c’est de la poésie.

          Il parait que le ridicule ne tue pas : vous ne risquez rien.


        • titi 3 avril 19:16

          @Christelle Néant

          Réponse simple : quelles sont aujourd’hui les frontières internationalement reconnues de l’Ukraine ?
          Intègrent elles ou non la Crimée ? Si c’est le cas alors les Russes n’ont rien à y faire.

          C’est aussi simple que cela.


        • roman_garev 3 avril 19:30

          @titi
          Sauf que les frontières de tous les pays de l’ex-URSS entre eux ne sont toujours pas reconnues internationalement.
          D’ou la Transnistrie, le Karabakh, l’Ossétie du Sud, l’Abkhazie, la Crimée, le Donbass... Et attendez voir.
          Tandis que les frontières de l’Yougoslavie étaient, tout au contraire, reconnues internationalement. Ce qui n’a pas empêché les atlantistes de la mettre en pièces.
          Donc cette « reconnaissance internationale », vous savez ou la mettre.



        • roman_garev 3 avril 19:54

          @titi
          Montrez-moi un document pareil pour l’Yougoslavie avec ce Kosovo de bandits et de marchands d’organes « reconnus comme tels internationalement ». Pour le Chypre de Nord...
          Je ne parle même pas de la Syrie qui sans l’intervention de la Russie aurait été dépécée par les rapaces atlantistes, y compris la belle France.
          Et vous souvenez-vous de la Libye détruite entièrement par un président d’un pays quelconque qui ne voulait pas rendre un petit prêt à son leader. Voulez-vous que je vous rappelle ce pays et ce président ?
          Alors écrivez quelque part pour ne pas oublier : des frontières reconnues internationalement, on s’en f...t royalement. Seule la volonté du peuple qui habite un tel pays compte. La gérance atlantiste, c’est fini.


        • titi 3 avril 19:59

          @roman_garev

          Turlututu Monsieur Garev. Vous détournez le sujet. 

          Si on parle de la Crimée alors c’est un territoire Ukrainien. 
          Les russes n’ont rien à y faire, et leur occupation est contraire au droit.

          Point barre. Les faits sont têtus.

           


        • roman_garev 3 avril 20:06

          @titi
          Les Russes y étaient toujours, depuis des siècles, et y seront toujours, ne vous en déplaise.
          Les Russes de la Criimée ni de la de la Russie n’ont pas à écouter les « connaisseurs en droit » atlantistes.
          Les grands chefs atlantistes l’ont déjà compris.
          Seuls les petits lecteurs de l’Immonde continuent à bêler, par inertie. Continuez, c’est amusant. Mais de plus en plus minable.


        • titi 3 avril 20:06

          @roman_garev

          En plus les pays issus de la Yougoslavie sont membre de l’ONU depuis 1992.

          J’ai du mal à croire qu’ils puissent être membres, sans que leurs frontières soient reconnues.


        • titi 3 avril 20:13

          @roman_garev

          Moi je relève juste que Madame Néant vient jouer les vierges effarouchée quand un bateau de 20m aborde un vaisseau 10 fois plus gros et trouve normal qu’une région de 2 000 000 d’habitants soit annexée.

          Ca me fait bien sourire tellement la propagande est grossière. 

          J’espère juste que vous n’êtes pas Français. Ca ça me dérangerait beaucoup plus.


        • Christelle Néant Christelle Néant 3 avril 20:15

          @titi
          Votre résolution de l’ONU est non contraignante et pour cause elle raconte des conneries. Il se trouve qu’il y avait déjà eu un référendum en Crimée en 1991 sur lequel tout le monde s’est assis alors qu’il était totalement légal puisque organisé dans toute l’URSS. Et encore une fois si le référendum de 2014 est illégal, pourquoi l’Ukraine n’a pas poursuivi la Russie pour annexion de territoire devant le tribunal de l’ONU ? Réponse : parce que le référendum est légal contrairement à ce que raconte l’OTAN and co, et que la justice internationale en reconnaissant ce fait foutrait en l’air toutes les prétentions de l’Ukraine sur la Crimée.
          Le droit à l’auto-détermination est prévu par la charte de l’ONU elle-même. Fin de l’histoire.
          Et puis comme l’a souligné Roman les frontières internationalement reconnues de la Syrie, les États-Unis ont montré ce qu’elles valaient quand il s’est agit d’envahir le pays et piller ses ressources. Càd rien. Donc à partir de là faut pas venir utiliser ça comme argument ailleurs.


        • roman_garev 3 avril 20:16

          @titi
          Alors pourquoi la Serbie, membre de l’ONU, a été bombardée et dépécée par l’OTAN, ce « pacificateur » digne de Hitler ? Ou sont passées ses frontières « reconnues internationalement » ?
          En tout cas, pour le moment c’est fini avec votre toupet.


        • Christelle Néant Christelle Néant 3 avril 20:19

          @titi
          Et moi je relève que vous utilisez des techniques de troll pour venir polluer le fil de commentaires avec des âneries.
          La taille de la barge ne joue en rien dans le danger que représente une collision de la zone qui pose la conduite avec un autre bateau même plus petit.
          Et concernant la Crimée, allez demander aux Criméens ce qu’ils en pensent de vos histoires d’annexion. Ils n’ont pas fini de vous rire au nez.
          C’est votre propagande qui est grossière. Faut pas avoir plus de deux neurones pour gober vos bêtises.


        • titi 3 avril 20:20

          @Christelle Néant

           
          Donc d’abord ne détournez pas la question. Moi je ne parle pas ni de la Syrie, ni de rien d’autre.

          Vous venez crier à l’agression pour un incident de mer bien banal, et par contre les annexions de la Russie sur ces voisins c’est « normal ».
          L’ONU n’est pas d’accord ? pas grave ce sont des conneries.

          Que vous souteniez Poutine grand bien vous fasse. Mais faites le subtilement.

          Et comme pour Monsieur Garev j’espère juste que vous n’êtes pas française.


        • titi 3 avril 20:24

          @roman_garev

          Et l’Allemagne ? Pourquoi elle n’a pas retrouvé ses frontières d’avant guerre ?
          Elle était membre de la SDN pourtant ?
          A quand le retour de Koenigsberg à l’Allemagne ?


        • roman_garev 3 avril 20:27

          @titi
          Ah bon, bien sûr vous évitez parler de vos fautes grossières et de vos crimes criants, comme le font tous les criminels atrantistes.
          N’importe, votre bavardeie ne vaut pas un rouge liard.
          Tout comme un homme intelligent, saint et fort a répondu à un viellard agressif atteint de démence qui l’a insulté, je vous dis : « Portez-vous bien ».
          Dixi. 


        • Christelle Néant Christelle Néant 3 avril 20:29

          @titi
          Mais vous on s’en fout. Vous n’êtes que le perroquet répétant les pseudo arguments de l’OTAN. Or ces arguments sont invalidés par le comportement même de l’OTAN. À partir du moment où les pays de l’OTAN, USA en tête, violent les grands principes qu’ils professent, ils ont juste le droit de se taire à ce sujet. Donc la résolution de l’ONU prise à leur initiative ne vaut rien. Donc l’utiliser comme argument ne vaut rien. La Russie n’a rien annexé. Les Criméens ont voté, utilisant leur droit à l’auto-détermination prévue par la charte de l’ONU, la Russie a respecté leur vote. Point. Quant au Donbass la Russie n’est pas présente sur place comme l’a reconnu récemment le média ukrainien Strana. Donc pas d’annexion non plus.
          Qualifier ce qui se passe autour de la flotte Nord Stream 2 d’incident de mer bien banal, faut être un troll pour sortir une bêtise pareille. Deux incidents identiques en un mois, avec silence radio sauf quand un des bateaux percute, et là d’un coup il retrouve sa radio le capitaine... Puis un sous-marin dans la zone de sécurité où il est interdit de se rendre, des vols d’avions en rase motte, des navires militaires. Mais tout ca c’est banal ??? Mais vous fumez quoi ?
          Arrêtez de prendre les lecteurs d’Avox pour des truites. Allez jouer ce jeu là sur BFM WC là bas vous avez vos chances.
          Oh et pas de chance pour vous je suis française.


        • roman_garev 3 avril 20:29

          @roman_garev
          Correction : pas « saint », mais tout simplement « sain ». Faute de frappe, évidemment.


        • Christelle Néant Christelle Néant 3 avril 20:30

          @titi
          "Donc vous reconnaissez que la Russie fait en Ukraine la même chose que les USA en Syrie.

          "
          Absolument pas, encore une fois vous me faites dire ce que je n’ai pas dit. Technique de troll. Allez, dégagez avant que je ne demande à la modération du site de le faire.


        • titi 3 avril 20:34

          @Christelle Néant

          « Absolument pas, encore une fois vous me faites dire ce que je n’ai pas dit. »
          Bah c’est vous qui parlez de la Syrie pour justifier ce qui est fait en Crimée.
          Donc soit c’est kif kif, soit ca ne justifie rien.

          «  je ne demande à la modération du site de le faire. »
          Comme d’habitude avec vous.
          Vous voulez pouvoir réciter votre leçon sans contradiction.

          Allez retourner faire votre basse besogne !


        • Christelle Néant Christelle Néant 3 avril 20:38

          @titi
          Non c’est pas kif kif. Je parle de la Syrie pour montrer le deux poids deux mesures et donc le côté invalide des arguments occidentaux. Vous êtes un troll, pas un contradicteur. Vous n’êtes là que pour pourrir les discutions. Et personne n’a à tolérer ça.


        • Jelena Jelena 3 avril 20:38

          @Christelle & Roman : Visiblement le père de titi faisait partie de « la division SS Charlemagne », il est mort à Stalingrad et son dernier mot fut « Pour le führer ! ». smiley


        • titi 3 avril 20:39

          @Christelle Néant

          « uis un sous-marin dans la zone de sécurité où il est interdit de se rendre, des vols d’avions en rase motte, des navires militaires. Mais tout ca c’est banal ??? Mais vous fumez quoi ? »

          Ca va vous étonner mais en mer il y a des « routes ».
          Et quand on est sur la route, bah on voit passer du monde.

          Et donc oui un abordage, c’est sans doute plus banal, que l’annexion d’une région de 2000000 d’habitants, et moins grave aussi.


        • roman_garev 3 avril 20:40

          @titi
          « A quand le retour de Koenigsberg à l’Allemagne ? »
          Aussitôt après le retour de Varsovie, de Helsinki ... (la liste est longue) à la Russie. 


        • Christelle Néant Christelle Néant 3 avril 20:40

          @Jelena
          Je pense plus prosaïquement que ce monsieur est payé pour troller et sortir les salades de l’OTAN.


        • titi 3 avril 20:43

          @Jelena

          Et votre grand père ? Il faisait quoi ?
          J’ai une idée : il est parti se planqué en URSS jusqu’en 1941 ?
          Pour revenir envoyer les MOI au charbon, et s’afficher en 1945 en libérateur ?
           
          Ceci dit c’est marrant de voir qq’un traiter ma famille de traitre alors qu’ils colportent la propagande d’un pays étranger.
          Qui lèche le cul d’un dirigeant étranger sur ce forum ?


        • Christelle Néant Christelle Néant 3 avril 20:45

          @titi
          Vous vous rendez compte que vous vous enfoncez à chaque commentaire ? Vos « routes » ne s’appliquent pas vu qu’une ZONE DE SÉCURITÉ est établie autour du chantier. ZONE dans laquelle il est interdit pour tout navire ou sous-marin de circuler. Point.
          Quant à votre comparaison débile entre les provocations des navires polonais et la situation de la Crimée c’est du grand n’importe quoi. Là on touche le fond de la connerie la plus abyssale. Dites à vos patrons d’arrêter de racler les fonds de tiroirs en matière de trolls, là ça devient pathétique.


        • titi 3 avril 20:46

          @Christelle Néant

          Désolé, je ne répète aucune salade l’OTAN.

          Très franchement la Crimée je m’en fous et le Dombass je m’en contrefout.
          Et la Syrie je suis bienheureux qu’Obamaha n’est pas suivi Hollande dans sa connerie.

          Ce qui me préoccupe ce sont ceux qui servent la soupe d’un pays étranger.
          Je me demande ce que feraient ces gens en cas de conflit avec la Russie.
          Moi si conflit il y a avec les USA je choisis la France sans hésitation.
          Et vous ? En cas de conflit avec la Russie vous choisissez qui ?


        • Christelle Néant Christelle Néant 3 avril 20:54

          @titi
          Ben si vous servez la soupe de l’OTAN. Ne vous en déplaise.
          Moi j’amène des faits. Qui vous gênent, mais ce sont des faits. Ca s’appelle le droit international et la charte de l’ONU. Droit des peuples à disposer d’eux-mêmes. La Crimée avait un parlement et une constitution, seuls encore valides après le coup d’état du Maïdan qui a invalidé la constitution ukrainienne. Donc le référendum est 100 % légal, quoi qu’en dise l’OTAN et cette résolution de l’ONU prise sur initiative des pays de cette organisation.
          Vous vous choisissez un pays, moi je choisis de défendre la vérité avant tout.


        • roman_garev 3 avril 20:56

          @Jelena
          Bonjour.
          Exactement. C’est pourquoi je lui conseille de faire le modeste et connaître ses limites. Et de se souvenir toujors de la promesse de Napoléon datée de 1811 d’écraser la Russie. Qui sait, peut-être les cosaques russes cette fois-ci ne vont pas quitter Paris comme en 1814. Afin que des divisions SS françaises ne se forment plus.


        • titi 3 avril 21:04

          @Christelle Néant
           
          « ZONE. dans laquelle il est interdit pour tout navire ou sous-marin de circuler. Point. »
          Bah non toujours pas. 
          Dans les eaux internationales, personne ne peut interdire de circuler à personne.
          Et donc les abordages sont un fait suffisamment banal pour que l’ONU (vous savez ceux qui disent des conneries ) définissent des règles dites « COLREG 72 » 

          Et donc sur un chantier les navires doivent garder « une capacité de manœuvre et de veille ». Rien n’interdit la navigation. 

          La « navigation sous marine ou aérotractée » sont interdites.
          Donc dans la mesure où votre sous marin est en surface il a le droit de naviguer.

          Vous pouvez toujours dire que je suis un troll.
          Mais un troll qui vous rappelle le droit.


        • Passante Passante 3 avril 21:17

          @roman_garev
          il faut lire la scène des cosaques en prière place de la concorde dans chateaubriand
          find the chapter
          c’est magnifique..
          c’est vers la fin du livre 3 je crois


        • Aita Pea Pea Aita Pea Pea 3 avril 21:32

          @Passante
          Chateaubriand en anglois , mais où est-ce qu’on va ? Fuck


        • Christelle Néant Christelle Néant 3 avril 21:39

          @titi
          Ce que vous sortez est du même niveau que dire que sur une autoroute rien ne vous interdit de rouler à 130 km/h sur une zone de chantier remplie d’ouvriers où ils sont en train de changer l’asphalte. Là on a touché le fond rayon connerie.
          La barge doit être stabilisée pour pouvoir poser les conduites, c’est pas un chalutier en train de pécher. Donc une zone de sécurité est établie pour permettre son ancrage. Zone de sécurité dans laquelle il est interdit pour tout autre navire, sous-marin ou autre de passer afin d’éviter de foutre en l’air l’ancrage sus-mentionné. Donc vous êtes bien un troll. Ciao.


        • Passante Passante 3 avril 21:39

          @Passante
          Les princes alliés ne tardèrent pas à quitter Paris : Alexandre en se retirant, fit célébrer un sacrifice religieux sur la place de la Concorde. Un autel fut élevé où l’échafaud de Louis XVI avait été dressé. Sept prêtres moscovites célébrèrent l’office, et les troupes étrangères défilèrent devant l’autel. Le Te Deum fut chanté sur un des beaux airs de l’ancienne musique grecque. Les soldats et les souverains mirent genou en terre pour recevoir la bénédiction. La pensée des Français se reportait à 1793 et à 1794, alors que les bœufs refusaient de passer sur des pavés que leur rendait odieux l’odeur du sang. Quelle main avait conduit à la fête des expiations ces hommes de tous les pays, ces fils des anciennes invasions barbares, ces Tartares dont quelques-uns habitaient des tentes de peaux de brebis au pied de la grande muraille de la Chine ? Ce sont là des spectacles que ne verront plus les faibles générations qui suivront mon siècle.


        • DantonQ DantonQ 4 avril 08:12

          @amiaplacidus Il va y avoir de plus en plus de conflits et d’inimité entre les intérêts de l’UERSS et ceux des USA, tout simplement, parce que, même si cela semble difficile à croire quand on voit l’état actuel de l’Europe, mais celle-ci va monter en puissance et devenir la seule super puissance militaire qui va écraser toutes les autres, devant la Chine, les USA et la Russie ! Et l’Allemagne sera à sa tête, elle dirigera un ensemble de 10 nations qui vont mener le monde à la catastrophe et qui se terminera par la bataille d’Armageddon et le retour de Jésus-Christ pour instaurer le royaume de Dieu sur terre. 

          La Bible l’annonce très clairement. 

          Vu l’état de faiblesse de l’Europe sur la scène mondiale, cela paraît impossible, pourtant, c’est ce qui va se passer... donc il va forcement se passer des évènements majeurs qui vont bouleverser la scène géopolitique mondiale.


        • buratino buratino 4 avril 09:33

          @amiaplacidus De toute façon, les polonais sont des vendus, pour les calmer, faut payer plus que l’autre


        • Jelena Jelena 4 avril 11:24

          @titi >> Qui lèche le cul d’un dirigeant étranger sur ce forum ?

          Poutine un étranger ?... Mes soldats ont déjà eu l’occasion de défiler à Moscou ainsi qu’à Pékin et en cas de 3ème guerre mondiale, ils ne seront pas du coté des ricains, ça je peux vous l’assurer.


        • simir simir 4 avril 20:53

          @titi
          Vous avez protesté vous quand , un soir de beuverie, le soulard Elstine avait donné la Crimée à l’Ukraine ?


        • Christelle Néant Christelle Néant 4 avril 21:20

          @simir
          C’était Kroutchev et pas Eltsine


        • titi 3 avril 15:30

          A propos de la « barge Fortuna »

          169m de long

          40 m de large

          32 000 tonneaux

          et le chalutier éperonneur SWI106

          19m de long

          6m de large
          53 tonneaux

          Quand vous écrivez que le chalutier aurait fait des dégâts sur la barge, vous êtes sérieux ?

           


          • Christelle Néant Christelle Néant 3 avril 16:07

            @titi
            Je ne parle pas de dégâts sur la barge. Faut apprendre à lire. Il suffit que le chalutier heurte la grue qui pose les tuyaux pour provoquer des dégâts au gazoduc.


          • titi 3 avril 17:09

            @Christelle Néant

            La grue est sur la barge (voir les photos)

            Je ne sais pas lire, mais vous vous savez pipeauter.


          • Christelle Néant Christelle Néant 3 avril 17:37

            @titi
            La grue blanche descend dans l’eau pendant la pose des tuyaux pour accompagner leur descente vers le fond marin. Le seul qui sait pipeauter ici c’est vous.


          • Jeekes Jeekes 4 avril 19:11

            @titi
             
            T’as pas l’impression de te sentir tout seul, trou du cul ?
             
            Je ne sais pas combien tu touches pour écrire tes merdes, mais à voir ton débit, ça ne doit pas péter bien haut.
            Alors 1 centime, 2, 5 ? 
             
            Faut vraiment aimer faire la pute.
            A moins que tout simplement tu ne sois aussi con que tu en as l’air.
             
            Et là, ben, on ne peut plus rien pour toi !
             


          • Esprit Critique 3 avril 18:19

            Si le Gâteux Jobidan marionnette du Pentagone, devait pousser trop loin le bouchon, Poutine ne laissera pas faire, il a su faire comprendre a Obama que la Syrie n’était sa propriété, la Baltique est encore moins celle du Jobidan. Une erreur de jugement du Jobidan pourrait précipiter la fin des USA comme première puissance mondiale. Si des intérêts commun a l’Allemagne, la Russie, la Chine, etc  devaient émerger rapidement, le changement dans les équilibres mondiaux économiques et militaires, pourraient aller très très vite.  


            • titi 3 avril 19:41

              @Esprit Critique

              Alors ca y’est ? cette fois c’est la bonne ?
              La fin des USA ?
              Parce que c’est au moins la 200ème fois qu’elle est annoncée sur ce forum.
              U

              Prenez pas vos désirs pour des réalités.
              Les gesticulations de Poutine, de XI Jiping poussent tous leurs voisins dans les bras de l’oncle Sam qui leur vend des F16 à tours de bras.


            • QAmonBra QAmonBra 3 avril 21:24

              @Esprit Critique

              (. . .) « le changement dans les équilibres mondiaux économiques et militaires, pourraient aller très très vite. » 

              Tout à fait, d’autant que « Jobidon » semble bien être, vodka en moins, le Eltsine des U$A après que son Trump/Gorbatchev ait préparé le terrain. . .


            • Guy19550 Guy19550 4 avril 01:12

              @titi
              C’est comique ce que vous écrivez car j’ai plutôt l’impression que les avions militaires russes ve vendent mieux que les F16. Regardez un peu le fameux contrat avec l’Arabie Saoudite dont Trump était si fier et ce qu’il en reste actuellement avec ce qui est apparu en plus. On peut dire tout au plus que les américains vendent bien au Japon et en Corée du sud actuellement, mais cela s’accompagne de frictions en Asie et c’est quand même la Russie qui détient les cartes essentielles pour empêcher d’aller de l’avant. Je regrette simplement que la Russie ne soit pas aussi expéditive que Trump ne l’a été pour faire le mal. Le coup d’état en Bolivie a foiré et cela se dessine de la même manière au Venezuela. Quant à la Syrie, je préfère attendre que les russes prennent les américains pour cible, ne serait-ce que pour restituer le pétrole aux syriens. Dans le nord, y a aussi quelques interventions à faire (en baltique).


            • Guy19550 Guy19550 4 avril 01:22

              @Guy19550
              Y a aucun problème avec les polonais, ils sont content des événements :
              https://www.worldometers.info/coronavirus/country/poland/
              Ce pays tourne à l’envers, mais faut pas s’en inquiéter plus qu’il ne le font eux même.
              C’est depuis que des troupes stationnées en Allemagne, ont été recasées en Pologne. Y a aussi des traces de cela en Belgique et en Italie.


            • Esprit Critique 4 avril 13:05

              @titi
              Gros Minet dit que Merkel parle le russe couramment, que l’Allemagne a un besoin absolu du Gazoduc, que la chine est un de ses gros client. Que poutine et les chinois s’entendent pas trop mal, les russes participent aux besoins de cultures vivrière de la chine., si on a en 2022 un moins con que Macron qui repend le commerce avec la Russie, Le F16 deviendra un suppositoire pour ceux qui auront fait les mauvais choix. 
              Faite attention aux chiens


            • DantonQ DantonQ 3 avril 19:20

              Il est clair que la Pologne est en service commandé pour le compte des USA qui ne veulent pas apparaître en première ligne dans cette affaire, mais vu leur opposition résolu à ce projet, c’est signé ! 

              La Russie et l’Allemagne devront elles envoyer leurs propres navires de guerre sur zone pour protéger le chantier du Nord stream 2 ? C’est quand même incroyable de devoir en arriver là... 


              • QAmonBra QAmonBra 3 avril 20:47

                Merci @ Christelle pour l’info.

                Il y a, hélas, nullement lieu de s’étonner de ce comportement car, somme toute, il est tout à fait « naturel » chez les véritables « états voyous » et les mafieux de « l’axe du mal ».(*)

                Il s’explique par le fait que les U$ionnards et leurs affidés sont acculés et n’ont plus d’autre possibilité que l’agression physique pour saboter le « Nord Stream 2 », en comptant sur l’habituelle discrétion des merdias.

                En effet, malgré toutes leurs magouilles, (Skripal, Navalny etc) leurs chantages, leurs menaces et autres sanctions pour détruire ce projet, énergétiquement vital pour l’Allemagne, sans compter les $ dépensés vu que c’est de la monnaie de singe ! Le chantier du NS2 se poursuit inéluctablement et sa mise en service est prévue cette année « contre vent et marée ».

                Aïe aïe aïe ! Pour empêcher ou, au minimum, retarder encore la difficile terminaison de ces fameux gazoducs,(c’est de deux tuyaux jumelés dont il s’agit en fait) ils sont capables de n’importe quoi, bien sur par polonais ou autres idiots utiles interposés et la question est surtout jusqu’où iront ils dans leur connerie ? . .

                .

                .

                .

                (*) Il a de nouveau vu juste Volodia, c’est bien celui qui le dit qui l’est !


                • roman_garev 3 avril 21:19

                  Ëtes-vous admirateur ou contradicteur de l’OTAN, ne ratez surtout pas cette page de la Marine otanienne (en anglais).

                  Pour ceux qui ne parlent pas russe : « Svinosotnya », c’est l’« Escadron de cochons ».


                  • skirlet 4 avril 11:33

                    @roman_garev
                    « Centurie de porcs » smiley
                    Le lien ne s’ouvre pas...


                  • roman_garev 4 avril 13:09

                    @skirlet
                    Merci, c’est mieux comme traduction.
                    Quant à cette page truquée, évidemment elle ne s’ouvre plus, car les ricains ont dû s’en apercevoir enfin.
                    Je ne sais pas qui a redigé son texte en anglais, mais sûrement pas un Russe.


                  • Guy19550 Guy19550 3 avril 23:53

                    Le 2/2, j’avais déjà constaté des barrages par les polonais car c’est en cette date que j’ai envoyé un mail contenant ceci :

                    Barrage de polonais essentiellement :

                    https://www.marinetraffic.com/en/ais/home/centerx:15.1/centery:54.7/zoom:9

                    Cela n’a pas empêché les travaux de se poursuivre. Les polonais ont un contrat avec les cowboys pour le gaz, et il manque de place pour le stocker et cela manque aussi d’acheteurs. Il n’y avait pas encore de navires militaires à cette époque, la presse n’en parlait pas.

                    Si les kamikazes polonais deviennent trop gênants, il y a lieu de les envoyer par le fond.

                    Sur marinetraffic, on ne voit pas les navires militaires, des liens internets ont commencé à apparaître relatant la présence de ses navires depuis une semaine environ, peut-être 2 ou 3, mais pas plus. Ce sont des muscles qui sont déployés, mais quand je regarde les images et l’article de Christelle, cela ressemble de plus en plus à ce que fait Greenpeace.

                    Il y a des interdictions de vavigation au voisinage des travaux, si cela n’est pas respecté, fut couler ces navires. 

                    Il reste aussi un problème juridique à résoudre, il concerne la règle des 50% alors que seule la Russie ne se trouve au départ du pipeline. 

                    A cela s’ajoute maintenant des actions possibles en dommages et intérêts de l’exploitant contre les polonais.


                    • Guy19550 Guy19550 4 avril 00:04

                      Akademik Cherskey : il n’y a plus les petits enfoirés de polonais pour le moment :

                      https://www.marinetraffic.com/en/ais/home/centerx:15.4/centery:54.9/zoom:9

                      Fortuna : il n’y a plus les petits enfoirés de polonais pour le moment :

                      https://www.marinetraffic.com/en/ais/home/centerx:14.7/centery:54.7/zoom:8


                      • Guy19550 Guy19550 4 avril 14:32

                        Entr’acte :

                        Excelente intervention en Russie : https://tass.com/politics/1273909

                        J’espère que la salle aura été à l’écoute et qu’une décision sera prise, car le droit des gens doit passer avant la politique.




                        • JMBerniolles 5 avril 20:34

                          Bonjour Christelle.

                          Si on en est là, à ces méthodes pitoyables, c’est que la partie est déjà perdue.

                          L’Allemagne veut Nord stream 2. C’est vital pour elle compte tenu notamment de son débile « energiewende ». C’est aussi le signe que l’Allemagne veut exister dans le concert mondial. Les allemands constituent un peuple orgueilleux. >Ils ne sont dans l’orbite américaine que par opportunisme. Et il y a des accords obligés avec la Chine

                          Et il ne faut surtout pas oublier que le conflit avec le Donbass est avant tout une guerre civile. A moins que l’armée aie pris directement le pouvoir il est difficile pour un régime d’utiliser l’armée contre son peuple. C’est la raison de l’échec militaire dans le premier affrontement qui s’est soldé par les accords de Minsk pour sauver le régime de Kiev. Pour régler ce problème la Rada vient de passer une Loi déclarant que ce conflit civil est une guerre avec la Russie. Cela ne peut pas marcher contre le Donbass dons c’est la Crimée qui est visée. Si elle doivent être lancées (à la place du régime de Kiev je réfléchirais à deux fois avant de faire cela ) les actions militaires seront principalement dirigées contre la Crimée/Russie.

                          Dans le but d’avoir le soutien de l’OTAN. Je ne vois pas les forces françaises soutenir militairement Kiev. . l’OTAN est au services des américains pour éviter leur engagement propre. Il reste la Pologne et les états Baltes. Bon courage.


                          • Guy19550 Guy19550 5 avril 23:52

                            @JMBerniolles

                            As of 2013, Germany was spending €1.5 billion per year on energy research in an effort to solve the technical and social issues raised by the transition,[27] which are provided by the individual federal states, universities and the government, which provided €400 million per year.[28] The government’s contribution was increased to €800 million in 2017.[28]
                            In 2019, Germany’s Federal Court of Auditors determined the program had cost €160 billion over the last 5 years and criticized the expenses for being « in extreme disproportion to the results ». Despite widespread initial support, the program is perceived as « expensive, chaotic and unfair », and a « massive failure » as of 2019.[21]
                            The Renewable Energy Sources Act provides compensation to wind turbine operators for every kilowatt-hour of electricity not produced if wind power surpasses peak grid capacity, while grid operators must splice electricity from renewable sources into the grid even in times of low or no demand for it.[114] This can lead to a negative price of electricity, which grid operators have begun to pass on to customers, estimated to be costing them an extra €4 billion in 2020. This has resulted in greater resistance to certain Energiewende policies, specifically wind power.[114]
                            Ils peuvent raconter toutes les bêtises qu’ils veulent, mais le coût global se situe à plusieurs trillions d’euros. Dès que Merkel s’en ira le ton va changer...


                          • JMBerniolles 6 avril 10:01

                            @Guy19550

                            Merci pour ce commentaire. Effectivement l’ « energiewende » c’est au moins 1000 milliards d’euros. Même l’Allemagne a du mal à payer une telle facture. 

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON



Publicité



Les thématiques de l'article


Palmarès



Publicité