• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > International > Quand les médias se taisent, c’est que ça va mieux entre Pyongyang et (...)

Quand les médias se taisent, c’est que ça va mieux entre Pyongyang et Washington !

M. Michael Richard Pompeo dit Mike Pompeo, est un militaire, avocat et homme d’affaires. C’est lui le nouveau directeur de la CIA et il a été nommé récemment secrétaire d'État des États-Unis par Donald Trump en remplacement de Rex Tillerson, limogé. On ne peut donc pas dire qu’il s’agit de la cinquième roue de la charrette. Or, il a rencontré inopinément le dirigeant M. Kim Jong-un (qu’on ne présente plus) à Pyongyang, célèbre station balnéaire où il passait les vacances de Pâques, ils se sont plus et il semblerait que les deux parties soient impatientes d'entamer des pourparlers.

Mme Madeleine Albright s'était rendue en Corée du Nord en 2000 pour des entretiens avec le papa de Kim, M. Kim Jong-il, mais il n'y avait plus eu de rencontres officielles entre les deux familles depuis cette époque lointaine au charme désuet des plaisirs démodés.
 
Etant donné que Kim et ses services de sécurité préfèrent voyager en train qu’en avion ou en bateau, il est probable qu’une rencontre ait lieu quelque part dans le nord de la Chine, ou à Vladivostok sur la côte Pacifique russe, mais Poutine et Trump sont un peu en froid, et la Chine aimerait continuer à jouer les entremetteurs. En outre, c’est en Chine que Kim Jong-un a fait son premier voyage officiel à l'étranger depuis son accession aux manettes en 2011. 

Les dirigeants de la Corée du Nord rencontrent rarement d'autres chefs d'État et, lorsqu'ils l'ont fait, la couverture médiatique a été limitée, voire inexistante. La visite de M. Pompeo à Pyongyang et la récente visite du leader nord-coréen en Chine ont été révélées après l'événement, et il se pourrait que nous n'ayons pas connaissance de la rencontre entre Kim et Donald avant que cela ne se produise, mais c’est peut-être là la meilleure nouvelle, même si cela ne fait pas les affaires des paparazzis et de la presse « people », friands des péripéties que connaissent le idylles de la jet-society.

L’histoire montre que, lorsque la diplomatie devient publique, la substance dans la discussion a perdu toute son intensité et n’attend plus que la photo de famille.

 
L'accès ou non des médias à la réunion probable entre les chefs d’états américain et nord-coréen sera donc un indicateur sur l’intensité des échanges ou, a contrario, la priorité donnée à la mise en scène. Une modification significative de la dynamique de pouvoir tendue entre deux pays n’a jamais été synonyme d’organisation de grands spectacles.

L’avènement de la paix est plus probable si les deux dirigeants débattent en aparté et conviennent d’un communiqué commun que s’ils se livrent à un « talk-show » animé par les présentateurs vedettes des télévisions du monde entier !


Moyenne des avis sur cet article :  5/5   (4 votes)




Réagissez à l'article

7 réactions à cet article    


  • L'enfoiré L’enfoiré 21 avril 15:19

    « Quand les médias se taisent, c’est que ça va mieux »

    C’est toujours le cas dans n’importe quel situation.
    Regardez les feuilletons à la télé.
    Celles qui ont le plus de succès, ce sont celles dans lesquelles, il y a un ou plusieurs morts.
    Quand cela va bien, cela n’intéresse personne.
    Imaginez un média qui dirait que tout va bien,
    Une fois, deux fois... à la troisième, il n’y a plus personne.

    Dans le cas contraire on appellera Clark Kent :
    Vous savez celui qui est né sur la planète Krypton sous le nom de « Kal-El » avec son mon père, le scientifique Jor-El, et sa mère Lara, enroulée dans une cape et placée dans un vaisseau spatial à la rescousse pour la planète sous la menace d’une destruction totale.

     smiley smiley smiley



    • Gwynplaine Kent 21 avril 19:39

      @L’enfoiré

      Je travaille au Daily Planet comme journaliste aux côtés de la reporter Loïs Lane, du photographe Jimmy Olsen, de la journaliste Cat Grant et le rédacteur en chef est Perry White. Il est très autoritaire, et c’est lui qui décide du programme et de la ligne rédactionnelle. C’est lui qu’on appelle, pas moi.

    • L'enfoiré L’enfoiré 21 avril 20:32

      @Kent bonsoir,

       La première chose que je consulte quand j’ai à lire le billet de quelqu’un que je ne connais pas, c’est son à propos,
       Mon commentaire était tout à fait facile à écrire.
       The Daily Planet est un quotidien publié dans l’univers imaginaire de Superman, dans la ville de Metropolis.
       J’étais donc parfaitement dans la note.
       C’est vous qui avez signé ce billet er pas Perry White peu importe son autorité.
       Il faut remettre à César ce qui appartient à César.
       C’est lui qui doit en prendre la responsabilité, dites-lui cela au nom de L’enfoiré... 
        



    • cétacose2 21 avril 20:24

      La Corée du Nord cesse ses essais nucléaires Parfait ,mais espérons pour elle que le produit est au point.....

       et qu’il n’y ait pas de retouches à faire......


      • pipolo 24 avril 09:57

        Corée du nord thermomètre de la Chine a l’international et exutoire des us comme ennemi juré aux bal des postures pour l’opinion internationale et surtout nationale Américaine 

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès