• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > International > Qui est Alexeï Navalny ?

Qui est Alexeï Navalny ?

On vient d'apprendre que l'Opposant de Poutine Navalny aurait été empoisonné et serait en soin intensifs. 

Ce personnage politique est souvent présenté comme l'opposant principal de Poutine par les médias occidentaux.

Enquête

Qui est Alexeï Navalny ?

En 2007, il est exclu du mini-parti libéral et pro-occidental Iabloko pour ses participations aux marches russes, rassemblement annuel de l’extrême-droite.

En 2010, il est parrainé par Michael McFaul, futur ambassadeur des États-unis à Moscou pour intégrer le “Yale World Fellow”, un programme créé en 2002 pour lequel sont sélectionnés chaque année à l’échelle mondiale à peine 16 personnes avec des caractéristiques propres à en faire des « leaders globaux ». Ils font partie d’un réseau de « leaders engagés globalement pour faire du monde un endroit meilleur », en contact les uns avec les autres et tous reliés au centre états-unien de Yale.

Navalny est en même temps co-fondateur du mouvement « Alternative démocratique », un des bénéficiaires de la National Endowment for Democracy (Ned), puissante « fondation privée à but non lucratif » états-unienne qui finance des milliers d’organisations non-gouvernementales dans plus de 90 pays pour « faire avancer la démocratie »

Après son retour des Etats-Unis, Alexeï Navalny lance un blog qui traite de la lutte contre la corruption. Certaines accusations du Blog de Navalny se sont avérées par la suite inexactes ou pures spéculations. Les faits présentés par Navalny dans ses enquêtes ne résistent souvent pas aux vérifications d’usage. En mai 2017, il a dû revenir sur sa vidéo concernant la structure de propriété des réseaux de télévision russes.

Son film youtube Don’t call him Dimon (mars 2017) qui comptabilise plus de 25 millions de vus dénonce la corruption de Medvedev, accusé d’avoir détourné plus d’un milliard d’euros.

En 2013, il part à la conquête de la mairie de Moscou où Il obtient 27%. Son discours de campagne est alors nationaliste, et se nourrit de la peur des migrants.

Il a été condamné pour corruption en 2016 à cinq ans de prison avec sursis. Cette peine l’empêche de se présenter à l’élection présidentielle de 2018.

Alexeï Navalny (Parti du progrès) était classé entre 1 et 2.4 % des intentions de vote selon les sondages 

 

 


Moyenne des avis sur cet article :  4.36/5   (11 votes)




Réagissez à l'article

48 réactions à cet article    


  • Séraphin Lampion Séraphin Lampion 20 août 16:09

    Y a-t-il un rapport entre “Yale World Fellow” et « Young Leader » ?


    • V_Parlier V_Parlier 21 août 00:15

      @Séraphin Lampion
      D’habitude en Europe ils choisissent des « politiquement corrects » mais là ils ont du faire avec ça : https://youtu.be/2GGFVOY6_r0?t=7


    • chantecler chantecler 20 août 17:08

      Ah V. Poutine quel salopard !

      Encore un opposant empoisonné ...

      Pire que J. Staline !

      J’ai bon, là ?

      NB : C’est pas le tout de faire des rapprochements : il faut avoir des preuves .

      Et rechercher à qui profite le crime . Et souvent c’est tordu .


      • Xenozoid Xenozoid 20 août 17:16

        @chantecler

        on se rapellera les skipral et le poison russeshock,et le virus qui tue chinois.bref si c’est pas les autres ben c’est vous.on nous avait mis en garde il y a 20 ans, si vous n’êtes pas avec nous, vous êtes contre nous...c’est un grand écard mais il y a une logique en fait


      • biquet biquet 23 août 10:29

        @chantecler
        Empoisonné ou pas empoisonné pour l’instant personne ne sait. Mais il y a une chose qui est certaine : la vidéo de Navalny sur Medvedev n’a jamais été diffusée sur RT France, ni sur les chaînes de télé russes.


      • Septime Sévère 20 août 19:41

        Les Borgia, c’était au Vatican.
        Navalny a passé son enfance près de Tchernobyl et sa famille en 1986 a dû évacuer. Voilà la cause de son état de santé. 

        C’est simple, je pense ? 


        • Garibaldi2 21 août 11:50

          @Septime Sévère

          Le lien de causalité me semble bien hypothétique !

          C’est peut-être tout simplement une réaction allergique sévère comme en 2019. Il avait été hospitalisé.


        • QAmonBra QAmonBra 20 août 21:48

          Cet escroc notoire, coqueluche d’un occident aussi corrompu que lui, n’étant pas ou très peu utile de son vivant contre Poutine, certains ont du estimer qu’il le serait davantage mort en moussant bien l’affaire !

          Au grand dam du président russe, ayant trouvé en ce pitre un excellent faire valoir ou repoussoir électoral ! Ordre donc a été donné pour que tout soit fait afin de le garder en vie.

          Si J. Guaido n’est pas aussi con que « l’opposant » russe, il devrait commencer a se poser des question sur ce qu’il boit ou mange . . .


          • V_Parlier V_Parlier 21 août 00:13

            @QAmonBra
            J’ai la même idée. Et pour en rajouter une couche sur le personnage :
            https://www.youtube.com/watch?v=mt9u8lIe-2Y
            (Parmi les autres : https://www.youtube.com/watch?v=asrO2jNyZdI )


          • sylvain sylvain 21 août 18:33

            @QAmonBra
            Cet escroc notoire

            qu’est ce qui vous fait dire ça ??


          • V_Parlier V_Parlier 22 août 23:33

            @sylvain
            Par exemple les deux liens que je fourni plus haut (à la fois escroquerie politique envers ses électeurs potentiels et escroquerie au sens financier du terme).


          • biquet biquet 23 août 10:31

            @QAmonBra
            Escroc ? A côté de Medvedev c’est un ange !


          • V_Parlier V_Parlier 23 août 19:40

            @biquet
            Si Navalny n’était qu’escroc et pas en plus psychopathe ce ne serait encore rien.


          • Areole 20 août 23:12

            Si j’ai bien lu l’article, Navalny est un libéral, pro occidental, un brin nazi, plutôt beau gosse et bientôt martyr... Sérieusement, que ce type ne soit crédité que de le 2% des intentions de votes dans les sondages, ne peut être qu’une erreur, ou c’est une sacrée tanche. J’appelle tout de suite la CIA pour régler le problème.


            • Furax Furax 21 août 17:00

              @Areole
              Faites appel à IPSOS ! Le problème sera vite réglé : 80% le mois prochain !


            • macchia 21 août 09:59

              Dans les commentaires il y a trop de zèle anti Navalny


              • macchia 21 août 12:06

                souvenirs :

                6 octobre 2006 assassinat de Anna Politkovskaja

                novembre 2006 décès de Alexander Litvinenko empoisonné

                novembre 2009 décès en prison de Sergej Magnitsky

                février 2015 meurtre de Boris Nemtsov


                • JC_Lavau JC_Lavau 21 août 12:55

                  @macchia. TES services secrets ont de la suite dans les idées.
                  Quand relâcheront-ils vivants Ioulia et Serguieï Skripal ? Et Julian Assange ?


                • macchia 21 août 16:31

                  @JC_Lavau
                  Vous faites un panaché, un crime contre un crime fait 2 crimes au total


                • leypanou 21 août 18:16

                  @macchia
                  savez-vous qu’a dit le père d’A Litvnenko sur la mort de son fils ?


                • macchia 21 août 18:34

                  @leypanou
                  Converti à l’ islam comme mobile du crime ?


                • sylvain sylvain 21 août 18:39

                  @macchia
                  vous en oubliez un paquet non ?? Mais il est vrai que les meurtres de journalistes ont bien baissés depuis poutine .
                  Mais évidemment dans ce genre de cas, on a jamais le fin mot de l’histoire . Va savoir qui a fait quoi et pourquoi


                • macchia 21 août 18:50

                  @sylvain
                  Les journalistes vivants remercient 


                • nemo3637 nemo3637 21 août 12:08

                  Il suffit d’être pro libéral pour ne pas mériter d’exister, pour mériter la mort. Les « souverainistes » soutiennent donc ce brave homme de Poutine !

                  Quand c’est l’idéologie qui vous tient...on sent déjà l’odeur du caca brun !


                  • V_Parlier V_Parlier 22 août 23:34

                    @nemo3637
                    Votre pro-libéral mimi il est là : https://youtu.be/2GGFVOY6_r0?t=7


                  • V_Parlier V_Parlier 23 août 19:43

                    @V_Parlier
                    Pas de réponse ? Dans votre grille d’analyse du politiquement correct c’est du caca de quelle couleur, ça ? (Remarquez, cette vidéo me fait rire mais dans ce cas il faut avoir le courage de ses opinions, hein ?)


                  • McGurk McGurk 21 août 12:14

                    C’est une habitude, sur ce site, de faire des éloges de types complètement fous et, qui plus est, dans ce cas, pro-guerre (notamment contre l’Europe de l’ouest).

                    Le système politique russe est, par essence, totalement corrompu et en totale dissonance avec celui des Etats occidentaux. Le vote n’est présent que pour donner l’illusion que les Russes ont le choix.

                    La population ne s’est toujours pas affranchie, idéologiquement, à la fois du modèle monarchique et soviétique. Elle souhaite un « homme fort » (surtout pas une femme) qui a tout pouvoir, orthodoxe et « patriote ».

                    Celle-ci rêve, de surcroît, à « sa grandeur passée » (empire russe, URSS) et pense, à tort, que non seulement l’Europe de l’est est son arrière-cour mais aussi que tous les peuples slaves devraient être unis sous la même bannière (russe forcément).

                    L’URSS, passé plus « récent », a fortement marqué les esprits et notamment par sa « puissance » (à la fois sur la nation et le monde). A une époque de marasme économique et social (fortement liés), les jeunes, en perte de repère et en quête d’avenir, idéalisent de plus en plus à ce « monde passé » (sans l’avoir vécu et enduré ses horreurs/contraintes).

                    De même pour les vieux qui l’ont vécu mais ne se rappellent plus vraiment ce qu’à enduré la population durant la période de l’URSS.

                    D’où toutes les images de Poutine torse nu, fusil à la main en train de chasser l’ours. Toutes ces mises en scène ridicules où il montre bien « qu’il est le chef d’une puissante nation ».

                    Les successeurs de Poutine devront nécessairement être dans cette lignée idéologique pour plaire et peut-être passer le cap de la présidentielle. Sans trop gêner le pouvoir sortant avant de prendre les commandes, sinon il auront la Justice/police sur le dos tous les quatre matins et pour emmerder les gens, ils sont très créatifs.


                    • Areole 21 août 15:47

                      @McGurk

                      « les jeunes, en perte de repère et en quête d’avenir, idéalisent de plus en plus à ce « monde passé » (sans l’avoir vécu et enduré ses horreurs/contraintes).

                      De même pour les vieux qui l’ont vécu mais ne se rappellent plus vraiment ce qu’à enduré la population durant la période de l’URSS. »

                      Si je vous comprends bien, ni les jeunes ni les vieux ne perçoivent correctement la situation en Russie...Vous si !
                      Votre point de vue surplombant me tétanise un brin. je n’oserais donc pas vous demander vos références, je crains d’être déçu. Surtout n’en faites rien.


                    • sylvain sylvain 21 août 18:49

                      @McGurk
                      La population ne s’est toujours pas affranchie, idéologiquement, à la fois du modèle monarchique et soviétique

                      les russes sont dans une quête de puissance, ils rêvent de force et de reconnaissance, mais je ne pense pas que ce soit un retard, ou autrement dit qu’ils n’en soient pas encore ou en sont les occidentaux . Si vous regardez les débuts de l’urss, vous verrez que le peuple avait des aspirations à la liberté, notamment pour les femmes, au bien être et au développement d’une société de partage qui n’a rien à envier à personne .
                      La russie à subie 20 ( au moins) terribles années, le crime partout, leur pays pillé par les anciens(?) ennemis... pas étonnant qu’après ça vous réviez de puissance et d’un homme fort qui saura redresser la situation .
                      C’est ce que poutine, et les russes, ont fait, et c’est ce qui entretiens son incroyable popularité


                    • sylvain sylvain 21 août 18:51

                      @McGurk
                      Le système politique russe est, par essence, totalement corrompu

                      Il semble bien qu’il soit actuellement très corrompu . Par contre je me demande en quoi il l’est par essence, parce qu’il me semble que le système politique russe actuel ressemble drolement aux états national capitalistes occidentaux des trentes glorieuses


                    • McGurk McGurk 21 août 19:29

                      @Areole

                      Ce sont les mots de leurs médias.

                      C’est aussi ce qu’explique Poutine dans un documentaire très intéressant. Que la population a encore besoin de symboles forts, évoquant la puissance, auxquels se raccrocher.

                      Si les références du pouvoir russe ne vous suffisent pas, je me demande ce qui le fera...


                    • McGurk McGurk 21 août 19:38

                      @sylvain

                      Oui, ce n’est pas un retard mais une quête de puissance et de reconnaissance.
                      Les deux symboles les plus notables sont évidemment l’URSS et la Russie impériale.

                      La stratégie de l’ « Homme fort » est pour moi mal pensée. Cela conduit inexorablement à créer des despotes et génère un maximum de corruption.

                      Il est tout à fait possible de créer un pays fort sans dictateur et oligarques  notamment avec des institutions fortes, des valeurs simples qui rassemblent (ex : notre devise appliquée dans la réalité), un pouvoir citoyen de contrôle de l’appareil politique et bien entendu des politiques qui écoutent.

                      Sur ce point justement, notre pays s’appuie sur ce même élément qui fait dévier notre démocratie vers la dictature (macronienne). D’où une élite déconnectée et corrompue, des institutions détruites, une population au chômage et en détresse, etc.

                      Poutine est encore populaire mais il semble que son mode d’action commence à être obsolète. Sa cote de popularité n’est plus, avec ses « réformes », aussi haute qu’avant. Surtout depuis l’annonce de sa réélection jusqu’à perpette.


                    • V_Parlier V_Parlier 22 août 23:38

                      @McGurk
                      Vous écrivez : « par essence, totalement corrompu et en totale dissonance avec celui des Etats occidentaux ». Un sacré oxymore tout de même.
                      A moins que par dissonance vous entendiez : Ne promouvant pas des projets sociétaux aussi décadents (ces « raisons » si fréquentes de remontrances de la part du « monde libre »...).


                    • McGurk McGurk 23 août 12:27

                      @V_Parlier

                      La seconde partie de ma phrase faisait référence à la fois au mode de pensée russe, très différent (mais un élément très important cependant), et d’action.

                      Et effectivement, au niveau de la société, leurs projets diffèrent également de beaucoup.

                      Pour la première partie, nous aurions pu, nous Français, auparavant nous vanter de notre « démocratie » mais elle a sérieusement commencé à décliner avec Sarkozy, s’est sérieusement infléchie avec Hollande et explosé avec Macron.


                    • jjwaDal jjwaDal 21 août 13:54

                      « Le vote n’est présent que pour donner l’illusion que les Russes ont le choix ». Ah bon ? C’est différent aux USA, en Allemagne, en France, Arabie Saoudite peut-être ? On est bien d’accord que la Russie n’est pas une démocratie, mais elle a un masque et un faux nez dans tous les pays qui se présentent comme tels. Les peuples un peu partout ne décident plus de leur avenir. Alors, un de plus. Faible argument, le plus faible sans doute.
                      M. Poutine ne peut pas superviser l’élection du futur président US (comme à chaque fois) et se débarrasser d’un opposant qui ne pèse rien politiquement. Cela n’exclu nullement, que Navalny en furetant un peu soit tombé sur quelque chose de gênant pour un personnage haut placé qui n’a pas apprécié. Un homogue russe de Assange peut-être ?... Chacun ses cibles.


                      • McGurk McGurk 21 août 14:56

                        @jjwaDal

                        Ca n’a rien à voir.

                        La dimension idéologique « impériale » (ou plutôt soviet/impériale) est encore très présente. Le président est plus proche d’un tzar garant de l’identité/idéal/de la religion russe.

                        La situation dans les pays de l’ouest est due à la dégradation progressive et continue de la sphère politique corrompue par le secteur économique de plus en plus influent.

                        M. Poutine ne peut pas superviser l’élection du futur président US (comme à chaque fois) et se débarrasser d’un opposant qui ne pèse rien politiquement.

                        Rien n’exclut une « intervention » mais, à mon avis, cette « participation » n’est que faible vu les problèmes que rencontre son pays et l’attention qu’il demande. D’un autre côté, les USA font sûrement la même chose dans les pays influents.

                        Cet opposant gêne le pouvoir car les médias occidentaux en parlent, sans parler des manifestations à répétition. Il ne pèse peut-être rien mais sa visibilité nuit à la crédibilité du gouvernement en place et donc à l’image du « néo-tzar ».

                        Je pense qu’il est aussi pourri que Poutine et que ce n’est pas bien difficile d’avoir des problèmes en soulevant un peu le voile de la politique russe qui collectionne bien des casseroles. Mais je préfère largement Poutine pour son expérience (du terrain, politique), son aptitude à montrer qu’il y a une autre issue économique et politique, le fait qu’il a en de maintes occasions apaisé des tensions qui auraient pu mener à la guerre.

                        Après c’est un peu comme choisir entre la peste et le choléra. C’est lorsque les Russes se seront débarrassés de ces vestiges idéologiques qu’ils pourront, en restant vigilants, vraiment élire leurs représentants.


                      • V_Parlier V_Parlier 22 août 23:45

                        @McGurk
                        Si les russes se « débarassent » de ce que vous appelez des « vestiges idéologiques » alors ils seront sur la même voie que nous pour devenir progressivement un non-peuple sans avenir. Je ne dis pas qu’ils ne le feront pas, je n’en sais rien. Mais en tout cas je ne leur souhaite pas.


                      • McGurk McGurk 23 août 12:31

                        @V_Parlier

                        Se référer au passer pour construire un véritable avenir est, probablement, la meilleure voie à suivre. Cela permet de ne pas refaire les mêmes erreurs et de ne pas retomber dans la dictature.

                        Même Poutine, à travers son interview, l’a clairement énoncé. Il a aussi précisé que les vieux symboles permettaient à la population de se rassurer dans des temps troubles.

                        A notre échelle, c’est comme si nous restaurions la monarchie avec un empereur au sommet de l’Etat et que les militaire reprenaient l’uniforme napoléonien.


                      • Albert123 21 août 14:53

                        cet art si particulier des mondialisto-progressistes pour soutenir quasi systématiquement les pires canassons.

                        Après les néo nazis d’Ukraine, les mythos misandres, l’écolos illuminée avec le bilan carbone de 1000 péquins, les racailles qui elles aussi comptent, l’opposant russe autoproclamé (2.4 % d’intention de vote  !!!!!!) et ses casseroles au cul mais aussi plus intéressant mort que vivant. 

                        qui se ressemble s’assemble parait il, le camp du « bien » concentre visiblement toute la lie de l’humanité.


                        • QAmonBra QAmonBra 21 août 15:03

                          Les champions toutes catégories de l’assassinat de personnalités jugées dangereuses ou gênantes : Témoins, journalistes, écrivains, politiciens ou/et chefs d’états, sont haut la main les U$A et affidés, sous n’importe quelle présidence ou candidature à la présidence. par drone à l’autre bout de la planète ou au beau milieu d’une avenue a Dallas.

                          Une liste exhaustive de leurs méfaits est quasiment impossible à établir, en raison du nombre et de l’ombre entourant une multitude de morts aussi suspectes qu’opportunes, quand ces criminels ne se moquent pas ouvertement de leur opinion publique, voire celle de la terre entière ! 

                          Alors un A. Navalny de plus ou de moins quand c’est exploitable. . .


                          • sylvain sylvain 21 août 18:56

                            @QAmonBra
                            Alors un A. Navalny de plus ou de moins quand c’est exploitable

                            c’est totalement gratos, en gros quand il y a un assassinat c’est les ricains et c’est tout . Drolement efficaces les gars . Votre pensée est tout aussi caricaturale que celle du monde, c’est une pensée de partisan


                          • QAmonBra QAmonBra 21 août 22:25

                            @sylvain

                            Rassurez vous, aux dernières nouvelles Navalny est tiré d’affaire, ce n’est pas un poison et Vladimir a encore besoin de lui  !

                            (. . .) « c’est totalement gratos, en gros quand il y a un assassinat c’est les ricains » (. . .)

                            Dans 90% des cas ce sont leurs ordures de dirigeants, des $ionnards pour la plupart, quant a savoir si ils sont U$, anglais, canadiens ou mossadiens, c’est une autre affaire !

                            (. . .) « c’est une pensée de partisan »


                            Si être partisan est de ne pas en être réduit, comme le pauvre citoyen lambda U$, a ne pas savoir quelle viande contient son hamburger, comment est produit le lait cacaoté ou, plus grave, gober le flot de mensonge que lesdits mythomanes déversent quotidiennement depuis des décennies, alors oui je revendique haut et fort mon parti pris. . .


                          • V_Parlier V_Parlier 22 août 23:41

                            @sylvain
                            Quand un gouvernement veut faire assassiner quelqu’un (ça arrive aussi chez nous, oui) il s’y prend en général de façon beaucoup plus professionnelle pour que ça puisse au moins passer pour un accident. Là c’est du grand n’importe quoi.


                          • Margot 22 août 01:00

                            La participation d’Alexeï Navalny à l’organisation de « Narod » (dont il est cofondateur) a déclenché une controverse, celle-ci alliant des positions d’extrême-gauche et d’extrême-droite. En 2008, l’organisation s’est rapprochée de groupes connus pour leurs positions racistes comme « le mouvement contre l’immigration illégale », interdit en 2011 par la justice pour extrémisme. Alexeï Navalny a en outre participé en 2011 à un défilé ultranationaliste dont l’un des slogans était « Arrêtons de nourrir le Caucase ! ». Il participe régulièrement à la Marche russe ce qui lui vaut d’être expulsé en 2007 du Parti d’opposition Iabloko, dont il était alors membre.


                            • Margot 22 août 01:04

                              Extrêmement dangereux si cet homme vient en Europe puisque cet homme est relié aux nazis , Poutine comme Trump financent toute l’extrême droite européenne Ce faux dissident à les mêmes intérêt que Poutine (nazisme) Conclusion : c’estune fake news pour le faire venir en Europe et booster le nazisme . La prochaine étape après le Covid fantoche est l’instauration du nazisme l’allié des puissants et des bourgeois,du grand capital et surtout d’Israël

                              Poutine est un allié de la France Des le début de son mandat , Macron s’est rendu en Russie et Poutine est venu au Fort de Bregançon et à Versailles

                              Danger pour la France si ce facho vient vivre en France , nous avons déjà plusieurs agents russes ( Piort Palenski) en France USA etc

                              Poutine a fait construire une église en 2007 , Une architecture imposante en plein Paris deux pas de l’Élysée et du Quai d’Orsay. Ce qui prouve que la France est liée à la Russie et qu’elle joue la comédie avec les droits de l’homme

                              Il se peut que cet empoisonnement soit une fake news pour pouvoir regagner la France et semer sa haine xénophobe

                              MACRON EST PLUS RELIÉ AU NAZIS

                              Nous avons un gouvernement d’extrême-droite qui va nous mener au nazisme. Nous sommes gouvernés par des juifs sionistes qui créent le nazisme comme sous Hitler (qui était lui-même entouré de juifs sionistes) mais cette fois, ce sont les musulmans qui sont en ligne de mire.

                              Les musulmans seront très touchés par des rafles, des attaques de groupes d’extrême-droite qui, comme le FN, sont reliés à l’Etat, au grand capital et à Israël (d’ailleurs beaucoup de juifs sionistes sont au gouvernement actuellement, comme Macron, Buzyn-Levy, Kohler, Attal, Ismaël Emelien.. Alexandre Benalla juif séfarade Sébastien Djebbari juif séfarade Gerome Salomon Gérard darmani etc.... .).

                              On se rencontre que Juan Branco , Piort Pavlenski ,le FN ,Laurent Alexandre, Soral ,Dieudonné,les représentants des gilets jaunes Alexandre Benalla , le FN, le gouvernement Macron sont tous reliés à l’extrême droite et à ces 3 pays Israël USA Russie qui financent l’extrême droite 

                              http://www.leparisien.fr/politique/que-faisait-a-l-elysee-elie-hatem-militant-d-extreme-droite-et-royaliste-12-12-2019-8215896.php

                              Un juif libanais d’extrême droite (et faux antisémite comme Soral) était à l’Elysée avec Macron. L’antisémitisme est le meilleur allié du sionisme, comme le disait Theodor Herzl, pour faire fuir les juifs vers Israël (alyah) et installer le chaos dans le reste du monde (avant 2022 comme le disait Attali).

                              Un conseiller d’Edouard Philippe jadis membre d’un parti néofasciste

                              Sandro Gozi, qui a récemment rejoint le cabinet d’Edouard Philippe, a été membre, en Italie, du Fronte della Gioventù (Front de la jeunesse) dans les années 80. Il s’agit de la section jeunesse du parti néofasciste MSI, pour « Mouvement social italien ».

                              De l’autre côté des Alpes, le journal Il Primato Nazionale a ainsi déterré une photographie datée du 9 juin 1987. On y aperçoit, à l’âge de 19 ans aux côtés d’autres membres du parti, celui qui deviendra secrétaire d’État aux Affaires

                              Piort Palenski en est un . Macron joue double jeu en sachant que la France est l’alliée de la Russie Poutine a été invité au Fort de Brégançon et à Versailles Macron s’est rendu en Russie dès le début de son mandat avec mamie Poutine a fait construire une église en 2007 . Une architecture imposante en plein Paris deux pas de l’Élysée et du Quai d’Orsay. Ce qui prouve que la France est liée à la Russie


                              • V_Parlier V_Parlier 22 août 23:42

                                @Margot
                                Vous l’achetez où, votre beuh ?...


                              • macchia 22 août 11:25

                                Il y a aussi l’hypothèse de Mr. Sebastiano Messina, les russes auraient trouvé dans le the la formule, encore secrète, d’un vaccin contre les emm...... En Italie dans les prisons on préfère le café (Pisciotta, SIndona)


                                • Xenozoid Xenozoid 23 août 19:42

                                  Le taux de positivité des tests de paladium continue de grimper, s’établissant à 3,4 %, alors que 20.482 nouveaux cas ont été dépistés en une semaine.

                                  L’épidémie denovoshock prend d’inquiétantes proportions ce vendredi 21 août, alors que 4586 nouveaux cas ont été détectés ces dernières 24 heures, selon le communiqué quotidien de la direction générale de la Santé (DGS). La veille, 4771 cas avaient été détectés. 20.482 cas ont été dépistés en une semaine.

                                  23 personnes sont mortes du Covid ces dernières 24 heures, portant le total à 30.503 victimes.

                                  210 nouvelles admissions à l’hôpital ont été recensées, pour un total de 4745 malades actuellement hospitalisés. Parmi eux, 37 nouveaux patients graves ont été admis en réanimation, portant le solde de malades dans ces unités à 379.

                                  Le taux d’incidence a progressé en sept jours de 42%

                                  « La circulation du virus s’accélère : le taux d’incidence a progressé en sept jours de 42%. Neuf départements ont désormais dépassé le seuil d’alerte de 50 nouveaux cas positifs dépistés au cours des 7 derniers jours pour 100 000 habitants », indique la DGS.

                                  https://www.lefigaro.fr/actualite-france/coronavirus-4586-nouveaux-cas-en-24-heures-430-clusters-en-activite-20200821

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON



Publicité



Les thématiques de l'article


Palmarès



Publicité