• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > International > [RDC-KIVU] : Les massacres en toute impunité !

[RDC-KIVU] : Les massacres en toute impunité !

 

            [RDC-KIVU] : Les massacres en toute impunité !

 

Afin de mieux comprendre les violences qui touchent l’est de la RDC[1], il est nécessaire de faire un bref rappel sur la situation géographique de la province de Kivu. Située au nord par la province orientale, à l’ouest par le Kasaï oriental, au sud par le Katanga et à l’est par le Burundi, le Rwanda et l’Ouganda.

En effet, « la province de Kivu fut divisée en 1988 entre trois provinces : Nord Kivu, Sud Kivu et Maniema » ; soit « un espace de 320.000 km² et environs 13 millions d’habitants en 2010[2] ». « La guerre affecte surtout le nord et sud Kivu pour des raisons minières depuis plus de 20 ans[3] ». Certes, depuis plus d’un an et demi, les massacres de civils se succèdent dans la région de Kivu, plus précisément à Béni. Pourquoi y a-t-il impunité pour les auteurs des massacres au Kivu ? Qui sont vraiment les rebelles de L’ADF ?

A- Impunité

En République Démocratique du Congo, « l’impunité fait le bonheur des rebelles ADF » Mais pourquoi il n’ya pas de procès pour les responsables des tueries au Kivu ?

Selon le journal Allemand DW du 12décembre 2019 : « les attaques des ADF contre les populations civiles auraient causé la mort de près de 300 personnes depuis 2017. Certains militaires congolais sont soupçonnés d’être en lien avec les rebelles » ; jusqu’à présent, « la monusco ne cite pas les auteurs présumes de l’attaque. Mais les rebelles ADF pointés du doigts ». « Cette version est partiellement remise en cause par des experts selon lesquels les ADF portent effectivement une part très importante de responsabilité, mais aux côtés d’autres éléments armés, dont des soldats de l’armée régulière [4] ». « Donc, est un problème plutôt qui concerne le désarmement, la démobilisation et la justice [5] ».

B- Qui sont les rebelles ADF ?

Pour répondre à cette question, il est vrai que « la rébellion ADF[6] est née au milieu des années 1990 de la fusion de deux groupes armés opposés au président Yoweri Museveni, au pouvoir depuis 1986. La composante NALU[Armée nationale pour la libération de l’Ouganda a depuis lors disparu, mais le mouvement conserve son appellation d’origine ». « Ces rebelles s’étaient fixés pour objectif de chasser le président Ougandais du pouvoir pour installer un régime islamique, s’est éloignée de ses objectifs politiques pour se transformer en un mouvement armé qui exploite les bois et les minerais et commet des massacres contre les populations locales, principalement autour de Béni, une ville dans la province de Kivu[7] ».

Ferdinand LUFETE 

Notes :

1- RDC : La République Démocratique du Congo est un pays d’Afrique centrale. C’est le quatrième pays le plus peuplé d’Afrique ainsi que le pays francophone le plus peuplé ;

2- https://www.cairn.info/les-conflits-dans-le-monde—9782200272715-page-235.htm# ;

3- https://www.cairn.info/les-conflits-dans-le-monde—9782200272715-page-235.htm# ;

4- https://afrique.tv5monde.com/information/rdc-la-colere-ne-faiblit-pas-beni ;

5- https://www.agoravox.fr/actualites/international/article/rdc-onu-pas-d-impunite-pour-les-145250 ;

6- ADF : Mouvement armé Ougandaise regroupant des mouvements d’opposition au Président Yoweri Museveni fondé en 1995 ;

7- https://www.dw.com/fr/en-rdc-limpunit%C3%A9-fait-le-bonheur-des-rebelles-adf/a-51648751.


Moyenne des avis sur cet article :  4.5/5   (2 votes)




Réagissez à l'article

2 réactions à cet article    


  • Zolko Zolko 16 décembre 2019 15:27

    Mais en même temps, si « on » — la France — intervenait les reproches de neo-colonialisme fuseraient. Alors mieux vaut encore laisser les gens là-bas régler leurs problèmes entre-eux.


    • sls0 sls0 16 décembre 2019 18:30

      Le chaos n’empêche pas de faire des affaires.

      Le non chaos, c’est l’éducation qui fait que les gens par après s’aperçoivent qu’on les pillent.

      Le jour où dans la région il n’y aura plus rien à exploiter, ce sera plus calme et pas sûr qu’il y ait encore des moyens pour l’éducation.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON

Auteur de l'article

Lufete Ferdinand

Lufete Ferdinand
Voir ses articles







Palmarès