• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > International > Réarmement de la Turquie : y a-t-il un pilote dans l’Otan (...)

Réarmement de la Turquie : y a-t-il un pilote dans l’Otan ?

La Turquie est sur le point d’être équipée simultanément du dernier cri en matière de système de défense aérienne (le S-400 russe) et du système d’armes aérien le plus cher et le plus sophistiqué fabriqué par les USA - le JSF35. Comment imaginer que cette puissance régionale ne soit pas tentée d’évaluer la réalité de la furtivité du chasseur US vis-à-vis du système S-400 russe… et que ces données ultra sensibles ne soient divulguées ?

JPEG

L’histoire est si peu croyable qu’elle pourrait passer pour une plaisanterie. Dans une grande discrétion médiatique, les Etats-Unis ont livré officiellement à la Turquie devant les autorités des deux pays le premier avion JSF35 à Fort Worth au Texas le 21 juin. D’autre part, Erdogan a demandé que le système Russe anti-aérien S-400 commandé en 2017 bénéficie d’une livraison accélérée.

L’arme et la cuirasse les plus sophistiqués du moment et conçus par des pays militairement opposés !

Depuis 2002, la Turquie a participé pour près d’un milliard de dollars au financement du JSF35. Son industrie est impliquée dans sa fabrication. Elle en a commandé cent exemplaires malgré l’explosion de ses coûts d’acquisition et de maintenance.

Mais la Turquie de 2018 ressemble-t-elle à celle de 2002 ? L’ « élection » d’hier prouve que non. Et cela pose des questions cruciales :

- L’achat des S-400 est-il assorti d’une neutralité Russe pour les actions anti kurdes effectuées par la Turquie en Syrie ?

- Comment imaginer que la Turquie ne soit tentée d’évaluer la réalité de la furtivité du JSF35 vis-à-vis du système S-400 et que ces données ultra sensibles ne soient pas divulguées ?

- Pour quelle raison l’Otan - dont la Turquie est un membre historique depuis 1952 accepte-t-elle ce risque ?

Le sénat américain a certes voté le 19 juin une loi qui, si elle est adoptée par le Congrès, empêchera la vente des chasseurs si le système S-400 est livré à la Turquie. Mais James Mattis, le chef du Pentagone nommé par Trump plaide a contrario la cause de la Turquie et la poursuite des livraisons.

Le représentant démocrate américain David Cicilline a plaidé le 18 mai pour que la

Turquie soit placée sous embargo du fait du ressèrement de ses liens avec la Russie et de ses entorses répétées aux droits de l’homme. Mais il n’est que démocrate…

A l’occasion de cette première livraison, le général turc, Ukuf ER a pu faire un plaidoyer pro domo vantant les mérites de l’Otan et la presse turque en a profité pour redorer le blason d’Erdogan. Mais pourquoi Britanniques, Danois, Norvégiens, Italiens, Israéliens, Coréens, Japonais qui recevront eux-aussi bientôt le JSF35, et qui pourraient avoir à en découdre avec le S-400, ne se font-ils pas entendre ?

Serait-ce parce que les chasseurs US ne sont transférables en Turquie que dans deux ans et que le plus urgent est d’attendre de voir la direction que prend le pays après une nouvelle élection d'Erdogan ?

La vraie question pour l’Europe est de découvrir pourquoi l’Otan est inaudible dans cette affaire alors qu’elle est si prompte à se faire entendre lorsque l’Europe envisage de se renforcer militairement. Mais y-a-il un pilote dans l’Otan ?

 


Moyenne des avis sur cet article :  3.16/5   (19 votes)




Réagissez à l'article

15 réactions à cet article    


  • JC_Lavau JC_Lavau 29 juin 14:05

    « livré officiellement à la Turquie », sauf que l’avion reste au Texas, probablement non terminé, et qu’il n’est pas près d’être commissionné dans les forces aériennes turques. Tout au plus, cela implique que des pilotes turcs s’y familiarisent, au Texas.


    • Laulau Laulau 29 juin 14:30

      Le pilote de l’OTAN est bien connu, il s’agit des USA. Et le pilote des USA dans cette affaire c’est le constructeur de l’avion.


      • aimable 29 juin 14:43
        le mystère pour l’instant , c’est pour qui roule l’ayatollah Erdogan ?
        a ce petit jeu il risque d’avoir un accident si la troïka siffle la fin de la partie .

        • coinfinger 29 juin 17:07

          L’erreur c’est le F35 . Je les aime tellement les Turcs que je souhaite qu’ils en commandent beaucoup et surtout les payent !


          • Pascal Robaglia Pascal Robaglia 29 juin 17:39

            Bonne analyse comme toujours...


            • mmbbb 29 juin 19:38

              il parait que les americains ont achete a la france une soixante de Mirage F 1 pour que les pilotes s entrainent avec leur F 35


              • Esprit Critique 29 juin 21:47

                L’OTA n’est plus, ( depuis longtemps, chute du rideau de Fer) , qu’un outils de manipulation aux mains des USA. Avec Deux objectifs principaux : asservir l’Europe et dominer la Russie

                Poutine qui a oublié d’être con, et qui estime Erdogan autant qu’Hitler avait de l’Empathie pour Staline, cherche a destabiliser L’OTAN pour se defendre.


                • Claude Simon Claude Simon 30 juin 04:39

                  J’ai bien peur que les turcs soient les dindons de la farce. L’électronique embarquée de ces deux systèmes, avec back-door, risquent de leur jouer des tours.


                  On se rappelle de MBS sortant son chéquier à la REAA américaine : 1,2 milliards de dollars en pure perte. Juste pour frapper une école militaire vide, histoire de démontrer que suivre une formation militaire n’est que du parasitisme.

                  Et oui, être gendarme du monde, c’est vendre des symboles de puissance ou destruction, mais juste des symboles.

                  Sinon, Erdogan, il ferait quoi de ça ? Ranimer le terrorisme kurde en Turquie, à l’instar des alaouïtes marocains frappant la France ?

                  L’armement occidental n’est plus qu’un arsenal de gadgets symboliques pour engraisser une classe de guerriers plus ou moins affidés aux politiques.

                  Après, certains aiment faire de l’avion, on ne va pas les en empêcher.

                  • izarn izarn 30 juin 09:48

                    Le problème de l’article, c’est de ne pas dire que le JF35 est une daube, et que le S-400 une réussite, pourtant remplacée bientot par le S-500....
                    A coup sur le S-400 peut détruire les JF35...C’est même indiqué dans la notice ! (Vu sur Sputnik)
                    Maintenant tournons nous vers le Pentagone :
                    -Comment se débarrasser de cette daube que les politicards nous fourguent depuis G.Bush ?
                    -On a qu’a le livrer à Erdogan, cet imbécile le fera voler contre Bachar, puisque les israeliens ne veulent pas s’en servir. Et ils seront descendus par les Panzir !
                    -Ca va faire du scandale....
                    -Ouais, mais enfin on pourra nous construire du bon matos ! C’est peut-etre la tactique de Trump ! Fuck ! Yaen marre, il faut crever l’abcès !
                    -OK, j’en parle à Mattis !


                    • mmbbb 30 juin 16:18

                      @izarn j ai des doutes sur cet avion manoeuvrabité , elle est équivalente a un fer a repasser , la capacite d emport est nulle Il ne resterait a cet a cet avion, qu une electronique d extreme avant garde qui devrait supplanter les autres appareils J aimerai entendre les commentaires d un pilote de Chasse de Rafale ayant pu se frotter a cet avion et au F22 Les francais ont fait des exercices en commun avec la chasse americaine Mais bon c ’est du secret defense La ou les amerloques sont forts et qu ils ont reussi a fourguer cet avion a l Europe Vive l Europe ! Elle est bonne celle la


                    • Laurent 47 30 juin 10:48
                      Si la Turquie veut effectivement tester les capacités réelles du F-35 ( furtivité, contre-mesures, facilité d’évolution aérienne ) contre les missiles sol-air S-400, elle n’a aucun intérêt à s’encombrer d’une flotte de 100 fers à repasser !
                      Elle en achète seulement un seul, demande à un pilote d’essai de Lookheed-Martin de prendre l’air, et tire un missile S-400 sur lui, histoire de voir ce que ça donne !
                      Ce n’est que si le F-35 s’en sort, que l’achat des 99 autres peut être envisagé !

                      • mmbbb 30 juin 16:21

                        @Laurent 47 Bonne approche du probleme 


                      • zygzornifle zygzornifle 1er juillet 18:56

                        @Laurent 47


                        Pas besoin de tirer sur un F-35 qui coûte bonbon , il y a des avions de lignes remboursé par les assurances pour cela .....

                      • HELIOS HELIOS 1er juillet 15:17

                        ... un peu de geostrategie -politique, militaire et economique- !!!


                        1) qui paye ? réponse ? surement pas les turcs directement.

                        Ce type de projet ne se vend jamais en monnaie sonnante, mais en accords économiques... comme la France a payé son amende a la Nouvelle Zelande sous Mitterand : en achetant beurre et moutons.
                        Parmi les diverses lignes de la « facture », il y a des « services » d’aides diverses, anti iraniennes/pro iraniennes, des prix de ventes de divers produits fabriqués en ou hors Tuquie, des pots de vins, des « aides » directes, indirectes immediates ou différées etc... la liste est longue....

                        2) qui parle de sécurité ? Les Turcs, l’Otan, les Russes... ou personne ?
                        le « personne » en question ce sont les industriels qui fabriquent tout ce materiels sous la demande et avec les conditions des gouvernements respectifs et a part quelques details, ce qui est vendu est parfaitement connu de tout le monde.... comme les processeurs, controleurs, memoires etc contenu dans les S400 directement acheté quelque part Asie aussi bien pour Moscou que pour Washington.


                        et maintenant, il reste le savoir faire !
                        Alors la, c’est un peu different et il faut un theatre pour faire marcher tout cela. l’intelligence consiste a faire au mieux et le mieux, c’est bien sur qu’un pays serve de stade a ce type de match.
                        Tout est dans la strategie, comme le foot ces jours-ci (les Messi et autre Ronaldo, tout forts qu’ils soeint, se sont fait virer -ou non- par des fer a repasser.
                        Tenez, regardez la Formule 1... vous pensez que les constructeurs et les equipes sont mauvaises ? non, il y a les circonstances, la strategie gagnante est fugitive et c’est sur le tres long terme qu’on peut dire qu’une equipe peut gagner des batailles sans jamais gagner la guerre.

                        Le couillon de la bande, c’est Erdogan, sauf s’il a su negocier autre chose en parallèle, comme le virement de 6 milliards d’Euros que Merkel lui a fait et dont ses amis et sa famille profitent largement.
                        Parce que sincèrement, croyez vous que Poutine, comme Trump - enfin, les capitaines des industries respectives de ces présidents- vont refiler a des gangsters dogmatique, des pouvoir et des technologie de ce niveau ?

                        Pour les S400 comme pour les F35, ce n’est pas le materiel qui sert, c’est le système d’arme auquel ils appartiennent. Sans cela, il ne valent pas plus qu’une formule 1 dans votre garage, au moment de s’en servir vous n’aurez pas les pneus qui conviennent, pas le pilote non plus, et vous ne connaitrez ni la ligne de départ, ni la ligne d’arrivée !!!
                        Croyez vous que les Rafales vendus par la France seront aussi efficaces chez les indiens que chez nous ? heureusement que non, sauf si ces mêmes indiens savent les incorporer (et les adapter, surtout) a une organisation locale au moins aussi efficace... ce qui est loin d’etre demontré.

                        Alors... ; les S400, les F35 Turcs... ce sont de bonnes armes, qui sont là pour faire de la pub (et au passage foutre sur la gueule de gens qui n’ont que des lances pierre, du coté d’Afrine entre autre) mais il n’y a aucun risque, ni pour la Russie, ni pour les USA, comme pour l’OTAN qui sait tres bien a quoi s’en tenir, comme Erdogan bien évidement.


                        En attendant, les marchands vendent.... de l’inutile au prix fort... il faut bien qu’Erdogan dépense les 6 Milliards que Merkel a piqué dans notre poche (merci les no-border) !

                        • zygzornifle zygzornifle 1er juillet 18:54

                          J’espère que tout cela a été payé cash par les aides aux migrants que l’UE a versé ......

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès