• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > International > Roubane – Les forces spéciales avaient reçu l’ordre (...)

Roubane – Les forces spéciales avaient reçu l’ordre d’assassiner Savtchenko

Le commandant d’une unité des forces spéciales ukrainiennes avait reçu l’ordre d’assassiner l’ancienne députée ukrainienne Nadia Savtchenko. C’est ce qu’a rapporté Vladimir Roubane, ancien directeur du Centre pour la libération des prisonniers du Corps des officiers, à l’antenne de la chaîne de télévision ZIK.

JPEG

« J’ai été en contact avec beaucoup d’officiers. Ils m’ont rappelé et m’ont dit que le commandant d’une des unités des forces spéciales avait reçu l’ordre de liquider Nadia Savtchenko. J’ai ri, j’en ai pris note et je l’ai dit à Nadia. Elle a dit qu’elle avait reçu des signaux similaires, puis, trois mois plus tard, elle a reçu un chauffeur venant des forces spéciales  », a-t-il dit.

Roubane a également révélé les détails de cette possible tentative d’assassinat sur Savtchenko.

«  Les officiers sont venus me voir et m’ont dit qu’ils avaient reçu l’ordre de nous liquider quand nous avons traversé la frontière avec Savtchenko, quand nous allions dans les prisons (en RPD – RPL – note de la traductrice). Ils ont aussi dit littéralement : « Le but était de faire de Savtchenko une héroïne deux fois, (la deuxième fois – note de la traductrice) à titre posthume, et toi aussi aurais été un héros posthume en même temps. Mais on avait 15 minutes de retard, et vous étiez déjà partis. » Nous sommes sortis par un autre « corridor ». Nous n’avions pas le temps. Eh bien, j’ai arrêté ces voyages « fous »,  » a déclaré Roubane.

Note de la traductrice : Le fait que cette tentative d’assassinat ait été planifiée lors d’un voyage de Savtchenko et Roubane dans les Républiques Populaires de Donetsk et de Lougansk (RPD et RPL) pour négocier l’échange de prisonniers avec l’Ukraine, indique que les autorités de Kiev ont probablement voulu faire porter la responsabilité de cet assassinat aux républiques populaires. Cette déclaration de Roubane semble confirmer des informations qui avaient été divulguées il y a longtemps par Alexandre Zakhartchenko, le chef de la RPD. Ayant eu vent de ces plans d’assassinat de Nadia Savtchenko par Kiev, les Républiques Populaires l’avaient avertie afin d’empêcher que cela ne se produise.

Source : Obozrevatel
Traduction par Christelle Néant pour Donbass Insider


Moyenne des avis sur cet article :  4.58/5   (12 votes)




Réagissez à l'article

5 réactions à cet article    


  • Guy19550 Guy19550 3 octobre 19:43

    Faut s’étonner de rien en Ukraine, j’ai d’ailleurs pas encore compris pourquoi l’Europe veut ces individus, probablement que l’Europe veut des esclaves car à part cela je ne vois rien.


    • JC_Lavau JC_Lavau 3 octobre 19:47

      Je comprends qu’elle est toujours emprisonnée ?


      • Guy19550 Guy19550 3 octobre 20:21

        Non, à ma connaissance elle a été libérée. Elle a été en tôle car elle voulait se présenter aux présidentielles et ça tonton ne voulait pas. D’où le dossier monté contre elle. Quand elle a été libérée, tonton ne craignait plus rien de son côté pour les présidentielles et elle a été candidate pour les élections parlementaires, mais n’a récolté que moins de 10 voix et donc pas élue. Ensuite, elle s’est plaint de ne pas trouver de travail à cause de son casier judiciaire et par la suite, plus de nouvelles. 


        • JC_Lavau JC_Lavau 3 octobre 21:54

          Mes excuses. J’ai vu après qu’elle a été libérée le 16 avril 2019.

          Je lui souhaite de réussir sa réinsertion professionnelle dans la vie civile.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès