• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > International > RPD – Cérémonie commémorative dédiée aux victimes du bombardement du (...)

RPD – Cérémonie commémorative dédiée aux victimes du bombardement du 22 janvier 2015

Aujourd’hui, 22 janvier 2020, la République Populaire de Donetsk (RPD) a organisé une cérémonie en l’honneur des 13 civils qui sont morts lors du bombardement du quartier de Bossé par l’armée ukrainienne cinq ans plus tôt.

Le 22 janvier 2015, à 8 h 35, en pleine heure de pointe, l’armée ukrainienne a cyniquement bombardé le quartier de Bossé, situé dans le district de Leninski à Donetsk. Le bombardement de frappe un trolleybus et plusieurs véhicules qui se trouvaient à proximité de la station de transport en commun, provoquant une véritable hécatombe.

Huit civils meurent sur le coup, cinq autres mourront de leurs blessures, portant le bilan total à 13 morts, sans compter les 17 blessés, dont certains sont mutilés à vie.

Les soldats ukrainiens qui ont organisé, et mené ce bombardement contre le territoire de la RPD ne pouvaient pas ignorer qu’à l’heure de pointe dans un quartier civil industriel de la capitale, ils allaient faire de nombreuses victimes civiles.

Il s’agit donc d’un crime de guerre délibéré de la part de l’armée ukrainienne, contre les civils du Donbass. Un des nombreux crimes de guerre qui se sont accumulés en presque six ans de conflit.

Cinq ans après ce drame, la RPD a organisé, comme chaque année, une cérémonie commémorative, dédiée aux victimes de ce bombardement cynique, lors de laquelle officiels, membres de la jeune garde et habitants de la RPD sont venus se recueillir et déposer des fleurs sur le monument commémoratif qui se dresse désormais près de la station où a eu lieu le drame.

Sur ce monument, encadré par deux cadets en uniforme de cérémonie, sont gravés les noms des huit civils qui ont été tués sur le coup par ce bombardement de l’armée ukrainienne.

Lors de son allocution, le chef de la RPD, Denis Pouchiline, a rappelé que ce crime de guerre sordide « était l’œuvre de gens ordinaires qui vivaient autrefois avec nous dans le même État  ». Il a aussi souligné le côté intentionnel du bombardement, qui a eu lieu à une heure de grande affluence sur ce point de convergence de plusieurs moyens de transport public.

Et comme pour souligner son cynisme, l’armée ukrainienne a tiré au mortier de 82 mm à 16 reprises sur la zone de l’aéroport de Donetsk et sur Vesseloye pendant la cérémonie commémorative. Le bruit de ces tirs de mortier était audible jusqu’à Bossé, alors que les habitants de Donetsk déposaient des fleurs sur le monument dédié aux morts du bombardement du 22 janvier 2015.

Ces tirs en pleine cérémonie commémorative montrent que l’armée ukrainienne sous Zelensky ne diffère en rien de celle de l’époque Porochenko, et prouve, avec les récentes déclarations de plusieurs officiels ukrainiens, que Kiev n’a pas abandonné l’idée de reconquérir le Donbass par la force, et dans le sang.

Voir le reportage vidéo en français :

Christelle Néant

Voir l'article sur Donbass Insider


Moyenne des avis sur cet article :  5/5   (5 votes)




Réagissez à l'article

1 réactions à cet article    


  • Guy19550 Guy19550 24 janvier 23:16

    C’est émouvant et comme l’an dernier, je ne me souviens plus de ce drame lorsqu’il s’est produit. Il y avait à l’époque trop de choses à regarder que je n’ai probablement pas vu cela se produire ou que mon attention était ailleurs. Les combats étaient assez féroce à cette époque.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès