• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > International > RPD – L’armée ukrainienne intensifie ses bombardements contre (...)

RPD – L’armée ukrainienne intensifie ses bombardements contre Donetsk et Gorlovka

Du 31 mars au 1er avril 2020, l’armée ukrainienne a intensifié ses bombardements contre le territoire de la RPD (République Populaire de Donetsk), principalement contre les zones résidentielles de Gorlovka et de la périphérie de Donetsk. Si ces tirs n’ont fait aucune victime parmi les civils, ils ont endommagé plusieurs habitations, ainsi que des autobus et des trolleybus.

Depuis le début du mois de mars 2020, la situation militaire dans le Donbass n’a fait que se dégrader. L’armée ukrainienne multiplie les bombardements contre le territoire de la RPD, augmentant non seulement le nombre de violations et de munitions tirées mais aussi le calibre des armes utilisées.

Voici les graphiques du nombre de violations et des munitions tirées par l’armée ukrainienne contre la RPD du 1er mars au 1er avril :

Violations du cessez-le-feu par les FAU depuis le 1er mars 2020

Munitions tirées par les FAU depuis le 1er mars 2020

Les victimes se multiplient chez les civils, et même les observateurs du CCCC tombent sous les tirs de l’armée ukrainienne. Habitations civiles et infrastructures vitales comme la station de pompage de Vassilievka sont aussi de nouveau prises pour cible régulièrement par l’armée ukrainienne.

Après une semaine d’absence de l’artillerie lourde, celle-ci a fait son retour cette semaine avec déjà 59 obus d’artillerie de 122 mm tirés par l’armée ukrainienne contre le territoire de la RPD depuis le 27 mars 2020.

Les obus de mortier ne sont pas en reste avec 355 obus de mortier de 120 mm et 82 mm tirés par l’armée ukrainienne contre la RPD en à peine 5 jours, soit presque trois fois le nombre d’obus de mortier tirés durant la totalité de la semaine passée.

Rien que durant les dernières 24 heures, l’armée ukrainienne a violé 35 fois le cessez-le-feu, et tiré 427 munitions contre le territoire de la RPD, soit presque autant que durant l’ensemble de la semaine écoulée. Sur ces 427 munitions, il y a 35 obus d’artillerie lourde de 122 mm, et 127 obus de mortier de 120 mm et 82 mm.

Les deux villes de la RPD principalement visées par les bombardements de l’armée ukrainienne du 31 mars au 1er avril ont été Donetsk (et sa périphérie) et Gorlovka.

Ces tirs ont endommagé trois habitations à Staromikhaïlovka, une à Troudovski, et une dans le district de Kouïbychevski à Donetsk, à la même adresse que les tirs de mortier du 17 mars 2020.

À Gorlovka, les tirs d’artillerie de 122 mm ont frappé un dépôt de bus et de trolleybus qui assurent les transports en commun de la ville. Pour la première fois depuis deux ans, l’armée ukrainienne a visé le centre de la ville de Gorlovka et non plus simplement les villages de la périphérie de la ville. Au vu du cratère laissé par un des obus, le tir semble avoir été mené depuis Novogorodskoye où est stationnée l’armée ukrainienne.

Carte du bombardement de l'armée ukrainienne contre Gorlovka

Huit autobus et quatre trolleybus ont été endommagés à divers degrés. Un des obus est tombé juste devant une rangée de bus Donbass presque neufs. Plusieurs sont visiblement irréparables.

Ce bombardement a privé Gorlovka de bus et de trolleybus indispensables au bon fonctionnement des transports en commun de la ville. Devant le fait que plusieurs des autobus sont irréparables et que d’autres risquent de mettre un bon moment avant d’être utilisables à nouveaux, les hommes d’affaires de la ville qui fournissent des services de transport ont mis à disposition leurs propres bus pour remplacer ceux qui sont endommagés jusqu’à réparation ou remplacement.

Si les tirs des dernières 24 h n’ont pas fait de victimes parmi les civils, la hausse importante des bombardements de l’armée ukrainienne contre la RPD durant les deux derniers jours, et les tirs délibérés à répétition sur des zones résidentielles ou des infrastructures civiles a de quoi faire craindre une nouvelle escalade de la situation dans le Donbass.

Voir le reportage vidéo complet :

Christelle Néant

Voir l'article sur Donbass Insider


Moyenne des avis sur cet article :  4.25/5   (16 votes)




Réagissez à l'article

5 réactions à cet article    


  • François Vesin François Vesin 2 avril 15:00

    Rêve de confiné :

    ...on dirait que le coronavirus exterminerait la peste noire...

    Protégez-vous, plus que jamais

    Bon courage


    • Christelle Néant Christelle Néant 3 avril 16:56

      @François Vesin
      Si seulement le coronavirus pouvait calmer les soldats ukrainiens....


    • Guy19550 Guy19550 3 avril 11:41

      2 cas dans les républiques en ce moment. C’est un virus tenace et avec beaucoup de mutations. Le test basique de dépistage peut être contourné facilement, je l’ai déjà dit.

      Vous voyez le boulot à faire avec un certain retard et on regrette un peu partout de ne pas l’avoir fait assez. On est pour ainsi dire impuissant devant le problème.


      • Christelle Néant Christelle Néant 3 avril 16:53

        @Guy19550
        Trois cas https://www.agoravox.fr/actualites/international/article/donbass-premiers-cas-de-222912
        Mais les gens ont été rapidement envoyés à l’hopital, ils étaient en quarantaine à la maison et leurs proches sont tous sous surveillance médicale. On a réussi avec nos mesures à retarder l’arrivée du virus de plusieurs semaines par rapport aux pays voisins. C’est déjà beaucoup. Les gens portent des masques de plus en plus, je suis allée faire des courses aujourd’hui un bon tiers des gens en portaient. Et des petites échopes en vendent en tissu pour compenser l’absence de masques chirurgicaux. Les vendeurs de toutes les boutiques portent masques et gants ou se désinfectent les mains entre chaque client.


      • Guy19550 Guy19550 3 avril 17:39

        A propos des masques j’ai proposé à ma famille proche que au moins l’aîné fasse un stock de Chine (Ils habitent tous dans le même coin). Les directives en Belgique n’imposent pas le masque aux particuliers avec la conséquence que parmis les médecins qui sont en première ligne, on a des gens contaminés avec parfois une certaine colère dans la presse. En pharmacie et dans les magasins d’alimentation, le personnel porte des masques depuis environ 2 semaines, les gands sont venus par la suite. Il y a du pour et du contre pour les masques, le pour est évidemment d’éviter au maximum la propagation et le contre, c’est qu’on a besoin du sang des personnes contaminées guéries pour le vaccin à venir. En cela, je peux féliciter la Russie pour son approche avec le maintien des salaires. C’est pas le cas ailleurs. Les volontaires qui vont aider les autres doivent porter un masque car là c’est vraiment nécessaire. Le confinement est chez nous dans la commune de Knokke déjà prolongé jusqu’au 31 août et les travailleurs n’ont pas leur salaire lorsqu’ils restent à la maison. Toutes les activités estivales ont été annulées.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès