• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > International > RPD – L’armée ukrainienne tue un enfant à l’aide (...)

RPD – L’armée ukrainienne tue un enfant à l’aide d’un drone à Alexandrovskoye

Le samedi 3 avril 2021, un drone de l’armée ukrainienne a largué ce qui semble être un engin explosif artisanal dans la cour d’une maison du village d’Alexandrovskoye, en RPD (République Populaire de Donetsk), tuant un enfant et blessant la grand-mère de ce dernier.

JPEG

L’armée ukrainienne utilise un drone pour tuer un enfant

Samedi après-midi, le petit Vladislav, 4,5 ans, jouait dans la cour de la maison de ses grand-parents à Alexandrovskoye, une localité assez éloignée de la ligne de front (15 km) pour ne pas craindre que l’enfant risque quoi que ce soit à jouer dehors. Sa grand-mère le surveillait depuis l’entrée de la maison, lorsqu’une explosion a eu lieu dans la cour juste à côté de Vladislav.

L’enfant a été projeté et littéralement déchiqueté par les petites billes contenues dans l’engin explosif qu’un drone de l’armée ukrainienne vient de larguer dans la cour. Sa grand-mère a quant à elle été projetée en arrière et blessée par les éclats de verre provenant des fenêtres qui ont explosé.

Lorsqu’elle se relève la scène qui se trouve devant ses yeux est une vision d’horreur. Son petit-fils de 4,5 ans gît par terre, mort. Le corps est atrocement mutilé par l’explosion. L’enfant a perdu ses deux mains et un pied. Vladislav n’avait aucune chance d’en réchapper.

Nous sommes arrivés aujourd’hui à Alexandrovskoye après les funérailles du petit Vladislav. Sa grand-mère, trop éprouvée n’était pas en capacité de nous répondre, c’est donc son grand-père et des voisins, qui nous ont raconté ce qui s’est passé.

Voir le reportage filmé sur place, sous-titré en français :

L’Ukraine tente de nier le crime de guerre de son armée

L’information, rapidement relayée sur les réseaux sociaux russophones a très vite été niée par l’Ukraine et certains médias russes d’opposition (comme Dojd), de la manière la plus ignoble qui soit.

Certains ont essayé de faire croire que la ligne de front était bien plus loin du village d’Alexandrovskoye (28 km) qu’elle ne l’est en réalité, en traçant une ligne depuis le nord-ouest à travers Gorlovka (voir la première carte), alors que la ligne de front se trouve au plus près au nord, à 15 km (voir la seconde carte).

Carte tentant de dédouaner l'armée ukrainienne

Carte montrant une distance entre le village et la ligne de front totalement exagérée

Vraie carte montrant la distance entre la ligne de front et Alexandrovskoye

Carte montrant la véritable distance la plus courte entre le village et la ligne de front

La confusion qui a régné autour du nom du village concerné a aussi servi la propagande ukrainienne dans sa tentative de discréditer l’information. En effet « Alexandrovskoye » est très proche du nom d’un autre village, situé en périphérie de Donetsk, qui est souvent bombardé par l’armée ukrainienne et qui se trouve tout près de la ligne de front : Alexandrovka. Certaines chaînes Telegram de la RPD se sont trompées en relayant l’information et ont cru qu’il s’agissait d’Alexandrovka, car cela semblait plus logique.

En effet, Alexandrovskoye semble trop loin pour un drone. En tout cas trop loin pour les petits drones du commerce habituellement utilisés par l’armée ukrainienne pour ce genre d’opération terroriste.

Sauf que l’armée ukrainienne ne dispose pas que des petits Mavic ou Phantom du commerce, ou des gros drones turcs Bayraktar. L’armée ukrainienne a à sa disposition des drones Fury, PD-1, Raybird 3, Spectator, Leleka-100, etc. Or, il se trouve que le Leleka-100, qui a passé des tests poussés au sein de l’armée ukrainienne en 2020, et est déjà utilisé dans le conflit du Donbass, est de petite taille et peut sans problème voler à 45 km de l’opérateur sans perte de contrôle de l’engin, tout en portant une charge de 5 kg.

Un drone assez petit (les autres de la liste ci-dessus sont plus gros) pour être inaudible depuis le sol, ce qui expliquerait pourquoi personne ne l’a entendu dans le village. En effet, comme l’a souligné un voisin des grands-parents de Vladislav, les gros drones comme ceux qu’utilise l’OSCE font beaucoup de bruit, et sont facilement audibles. Mais les petits drones militaires sont pratiquement inaudibles.

L’argument de la distance par rapport à la ligne de front brandi par certains en Ukraine ne tient donc pas. Un petit drone comme le Leleka-100, aurait pu sans problème franchir les 15 km qui séparent Svetlodarsk (sous contrôle ukrainien) d’Alexandrovskoye, en portant un petit engin explosif artisanal, le tout en toute discrétion.

Certains journalistes français sont même allés plus loin dans la négation de ce nouveau crime de guerre de l’armée ukrainienne, en essayant d’inventer des explications farfelues.

On a eu ainsi l’inénarrable Paul Gogo, qui n’a pas pu s’empêcher de raconter une énormité sur Twitter, en déclarant que Vladislav aurait été tué lors d’un accident à cause d’un «  voisin qui déplaçait des munitions  ».

Excuse fournie par Mr Gogo au crime de guerre de l'armée ukrainienne

Problème : je me suis rendue sur place à Alexandrovskoye, et j’ai filmé l’endroit où a eu lieu l’explosion. De un il y a un portail métallique assez haut entre la rue et la cour, je vois donc mal comment une munition aurait pu tomber accidentellement dans la cour. De deux, la distance entre le portail donnant sur la rue et l’endroit où l’explosion a marqué l’asphalte (plus de 10 m) est trop grande pour qu’une munition ait pu atteindre accidentellement cet endroit depuis la rue. De trois, il n’y a qu’un voisin immédiat sur la gauche de la maison et cette dernière fait rempart entre le terrain du voisin et Vladislav.

De quatre, le ministère des Situations d’urgences de la RPD qui s’est rendu sur place a trouvé des résidus d’explosif, type plastic, comme nous l’a déclaré le grand-père de Vladislav. Pas le genre d’explosif qu’on trouve dans des munitions. Par contre c’est typiquement le genre d’explosif qu’on trouve dans les engins explosifs artisanaux. D’ailleurs l’engin contenait de toutes petites billes de métal, ce qui est bien plus compatible avec un engin explosif artisanal qu’avec une munition.

L’excuse inventée par Mr Gogo pour blanchir l’armée ukrainienne de son crime de guerre ignoble ne tient donc absolument pas la route, et c’est certainement une des plus ineptes que j’ai lues sur cette affaire. Voilà ce qui arrive quand on commente un fait aussi grave et délicat sans être sur place, ni consulter les reportages faits par les journalistes locaux pour se faire une idée de la configuration des lieux.

Mais il a été dépassé dans l’ignominie par certains qui en Ukraine, mais aussi en Russie dans certains médias dits « d’opposition » comme Dojd, sont carrément allés jusqu’à nier la mort ou l’existence même de Vladislav !

Pour répondre à ce négationnisme abject, l’avocate ukrainienne Tatiana Montiane s’est rendue en personne aux funérailles pour attester que Vladislav non seulement a bien existé, mais qu’il est bien mort par la faute de l’armée ukrainienne.

Voir la vidéo (en russe) de nos collègues de News Front qui étaient sur place :

Le corps de Vladislav étant atrocement mutilé par l’explosion, les funérailles ont eu lieu à cercueil fermé contrairement à la tradition. L’émotion lors de la cérémonie est palpable et n’a, je pense, pas besoin de traduction pour être perçue.

Vladislav était né en 2016, deux ans après le début de la guerre dans le Donbass. Il est mort à l’âge de 4,5 ans, tué par un drone de l’armée ukrainienne, sans avoir connu autre chose que la vie en temps de guerre. Puisse ce petit ange reposer en paix.

Christelle Néant

Voir l'article sur Donbass Insider


Moyenne des avis sur cet article :  4.76/5   (17 votes)




Réagissez à l'article

12 réactions à cet article    


  • pallas 6 avril 10:12
    Christelle Néant,

    .

    Bonjour,

    Je ne comprend votre attachement envers l’Ukraine, pour ma part c’est juste du a la mort de la 3 eme et dernière veuve noire (surnom) que je mi suis intéressé, morte lors de la guerre civil.

    Les Tchétchènes

    en france ont été adoubés par leurs mère patrie, j’en suis heureux.

    Les histoires de famille c’est compliqué, tel sont les Scythes, les Ukrainiens n’en sont pas.

    J’ai du mal à comprendre votre attachement envers les Ukrainiens.

    Salut


    • roman_garev 6 avril 11:01

      @pallas
      Quels Tchétchènes ? Quels Scythes ? Quelles histoires de famille ?
      Z’êtes perdu(e) dans le vague ?
      Il s’agit des nazis ukrainiens qui tuent délibérement les vieux et les enfants juste dans leurs maisons au Donbass. Avec l’appui et l’approbation de l’OTAN, de l’UE, de l’Allemagne, de la France  enfin, de tout ce IVe Reich qui s’apprête une fois de plus de se ruer sur la Russie exécrée.


    • pallas 6 avril 11:13

      @roman_garev

      J’ai l’impression d’être a l’école maternelle, toujours la même argumentation.

      «  »C’est celui qui dit, qui est «  »«  ».

      Vous n’etes pas le seul, je fais la remarque souvent.

      Ou bien, l’interlocuteur change de sujet, passe a autre, ne reste pas concentrer.

      Est ce du a votre potentiel de reproduction diminuer a plus de 60% ?, ayant atteint vos capacités cognitifs déficients ?, c’est intéressant.

      Salut


    • JC_Lavau JC_Lavau 6 avril 16:26

      @roman_garev. Inutile de chercher à comprendre. Le pseudonyme « Pallas » est fou depuis des années.


    • Christelle Néant Christelle Néant 7 avril 00:04

      @pallas
      Le seul qui a un problème cognitif ici c’est vous. Si vous ne comprenez pas pourquoi quelqu’un cherche à faire savoir que l’UE et donc la France, soutiennent un pays génocidaire aux portes de l’UE, je ne peux rien faire pour vous.


    • Guy19550 Guy19550 6 avril 13:00

      A mon avis y a quelqu’un saoul comme un polonais dans les parages...


      • Guy19550 Guy19550 6 avril 19:15

        Je m’excuse de mon commentaire qui n’est tout de même pas fort approprié à l’article de Christelle. C’est un fait tragique et je dois ajouter qu’il vaut mieux que l’enfant soit mort sur le coup plutôt que de survivre à cela de manière à ne plus pouvoir avoir une vie future acceptable. Les faits sont méprisables et je ne suis pas certains que ce soit recherché ainsi, même venant d’un terroriste de Kiev. Il aurait sans doute préféré atteindre la grand-mère et pas l’enfant, mais je suppose que ce genre d’engin ne permet pas de choisir la cible que l’on voudrait. On ne saura probablement jamais ce qu’il en est exactement, le simple décollage du drone avec une charge explosive est déjà un fait suffisant pour vouloir exterminer les terroristes de Kiev, c’est la vue des choses que je retiendrai. Ce n’est pas la première fois et probablement pas la dernière fois non plus. Dans un passé récent, il y a eu une jeune fille de tuée ainsi également, je le rappelle. Y a pas un état au monde où on coopère avec des terroristes, sauf en Ukraine. 


        • V_Parlier V_Parlier 6 avril 22:10

          « Paris et Berlin appellent à la retenue », alors tout va bien !

          C’est un peu comme quand ici, en France, au bout du dixième massacre au couteau par une caillera ou un clando on nous rassure en disant : « Ce n’est pas du terrorisme, c’est juste un déséquilibré, dormez tranquilles ! Et nous condamnons fermement ». Et bien là ils prendraient vite le même pli pour faire passer le truc comme une banalité, si toutefois cette nouvelle venait à intéresser le public français (trop occupé avec les masques et les piquouses, soit pour y échapper soit pour les réclamer).


          • Guy19550 Guy19550 6 avril 22:46

            @V_Parlier
            Ce qui me surprend quand même en France, c’est quand on se moque des musulmans sur Charlie hebdo, que les réactions agressives il est vrai, sont elles de suite associée à du terrorisme, alors que personnellement je ne vois pas choses ainsi. Charlie Hebdo provoque les mulsulmans avec ses caricatures, je veux bien qu’on parle de libertés mais il y a aussi lieu de respecter les autres. Il y a un juste milieu à trouver et Charlie Hebdo n’a aucun respect pour les autres. C’est dommage. En plus, le président de la France devrait savoir cela et au lieu de tenir les propos utiles, il cultive le terrorisme dans ces cas là.


          • Aita Pea Pea Aita Pea Pea 6 avril 23:05

            @Guy19550
            J’aimerais te trouver sous mes pompes de sécu .


          • V_Parlier V_Parlier 7 avril 23:41

            @Guy19550
            Sur l’implication du président qui endosse « l’esprit Charlie » en notre nom, tout à fait d’accord. En revanche, je ne parlais même pas spécialement d’islam ici, vous faites fausse toute. Il s’agit de l’insécurité engendrée par cette politique qui consiste à vouloir toujours imposer paradoxalement un régime ailleurs mais surtout pas l’ordre sur son propre territoire (sauf pour le masque et les confinements) en invitant tous les malfrats de la Terre et en continuant de choyer les multirécidivistes. Je me fous justement de savoir si un massacre est classé « terroriste » ou pas. Ca ne change rien, c’est un type qui n’aurait jamais du être ici et à qui on jette notre peuple en pâture.

            Fermant ainsi cette parenthèse m’éloignant du sujet, je conclus que la méthode du « j’ai pas trop vu, je ne suis pas trop au courant, c’est marginal » fonctionne toujours très bien chez nos « démocrates ».


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON



Publicité



Les thématiques de l'article


Palmarès



Publicité