• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > International > RPD – L’OSCE démystifie le mensonge des services de (...)

RPD – L’OSCE démystifie le mensonge des services de renseignement ukrainiens sur une fuite de produits chimiques

Après l’annonce par les services de renseignement militaires ukrainiens qu’une fuite de produits chimiques avait eu lieu à Gorlovka, en RPD (République Populaire de Donetsk), l’OSCE a tenu à vérifier l’information, et a démystifié cet énorme mensonge.

JPEG

Le 15 janvier 2022, les services de renseignement militaires ukrainiens ont annoncé que des fûts d’ammoniac livrés à l’entreprise Stirol à Gorlovka, en RPD, auraient fuité, contaminant l’air.

« Selon les informations du renseignement de l’armée ukrainienne, le 14 janvier de cette année, ont été livrés à l’entreprise Stirol, dans la ville de Gorlovka, occupée par les troupes russes, des fûts contenant de l’ammoniac, desquels des substances toxiques ont fuité dans l’air en raison de violations de l’étanchéité. Le fait de provoquer par les actes des occupants russes une catastrophe d’origine humaine peut être utilisé pour accuser l’Ukraine d’utiliser des produits chimiques toxiques et comme une raison d’étendre l’agression armée contre notre État », peut-on lire sur leur site officiel.

Je passerai sur l’énorme mensonge de l’occupation russe de Gorlovka, et de la RPD en général, qui n’existe que dans les délires des autorités ukrainiennes, pour me concentrer sur l’autre monstrueux mensonge de ce message, qui est la prétendue fuite de produits chimiques dans l’air, et sa potentielle utilisation pour en accuser l’Ukraine.

Dès que j’ai lu cette information, je me suis bien sûr renseignée auprès des personnes que je connais à Gorlovka. Problème : de manière « étrange », personne n’a vu ni entendu quoi que ce soit à ce sujet. Rien non plus sur les réseaux sociaux. Or, une fuite d’ammoniac assez importante pour parvenir aux services de renseignement ukrainiens aurait dû aussi être perçue par la population.

Cette annonce d’une fuite de produits chimiques en RPD par les services de renseignement militaires ukrainiens est aussi parvenue à l’OSCE qui a décidé d’envoyer ses observateurs vérifier cette information.

Pendant deux jours, les observateurs de la MSS (Mission de Surveillance Spéciale) de l’OSCE se sont donc rendus sur place pour vérifier la situation, et leur rapport indique qu’il n’y a rien ! Tout est calme, et il n’y a rien qui prouve une fuite de produits chimiques !

« Les 16 et 17 janvier, la MSS a vérifié les informations faisant état d’une fuite présumée de gaz ammoniac dans une usine à Gorlovka (non contrôlée par le gouvernement, 39 km au nord-est de Donetsk). La mission a observé une situation calme et continuera à assurer le suivi  », indique le rapport de l’OSCE.

Même l’OSCE, qui est biaisée en faveur de Kiev, démystifie le mensonge des services de renseignement ukrainiens concernant une fuite de produits chimiques en RPD !

La représentation de la RPD au sein du CCCC (Centre Conjoint de Contrôle et de Coordination du cessez-le-feu) a d’ailleurs tenu à remercier l’OSCE d’avoir fait son travail en allant vérifier ces graves accusations.

« Nous sommes reconnaissants à la Mission d’avoir rapidement assuré le suivi de la situation et vérifié les informations. Nous demandons instamment à la partie ukrainienne de cesser de spéculer sur la question « chimique » afin de ne pas induire en erreur l’opinion publique internationale ni d’intimider la population locale  », a déclaré la représentation de la RPD au sein du CCCC.

D’ailleurs puisqu’on en est à démystifier les mensonges et fausses informations, si certains des pseudos médias anglophones et francophones, qui ont relayé les accusations portées par les services de renseignement ukrainiens, lisent cet article : contrairement à ce que vous avez raconté, l’usine Sitrol n’est pas à l’arrêt, ou plus exactement, elle ne l’est plus depuis l’an passé ! En effet, fin 2021, deux ateliers de l’usine (celui produisant des peintures et laques, et celui produisant des polymères) ont été relancés après plusieurs années d’arrêt, et un plan de relance complet de l’usine a été approuvé.

La question qui se pose concernant le mensonge des services de renseignement militaires ukrainiens, c’est pourquoi accuser à tort d’une fuite de produits chimiques en RPD ? Eh bien, parce que fin décembre, la Russie et la RPD avaient annoncé craindre une provocation à l’arme chimique de la part de l’Ukraine dans le Donbass.

Il semble qu’en accusant la RPD d’une fuite de produits chimiques à l’usine Stirol, l’Ukraine a pitoyablement essayé de détourner les accusations d’elle si elle utilisait une provocation chimique pour justifier une offensive contre les républiques du Donbass. Malheureusement pour Kiev, pour une fois la MSS de l’OSCE a correctement fait son travail et démystifié cet énorme mensonge.

Quoi qu’il en soit de tels mensonges énoncés par Kiev alors que l’armée ukrainienne intensifie ses bombardements dans le Donbass, et que les Occidentaux envoient troupes et armes en Ukraine, indiquent qu’il est à craindre une nouvelle escalade du conflit.

Christelle Néant

Voir l'article sur Donbass Insider


Moyenne des avis sur cet article :  4.13/5   (15 votes)




Réagissez à l'article

5 réactions à cet article    


  • jacques 19 janvier 18:42

    Bonjour, vous devriez écouter France Inter ( ce matin et maintenant) ils disent exactement le contraire, j’aimerais avoir la bonne version.


    • Christelle Néant Christelle Néant 19 janvier 18:50

      @jacques
      Si vous aviez lu l’article et été voir le rapport de l’OSCE vous auriez la réponse : https://www.osce.org/files/2022-01-16-17%20Daily%20Report_ENG.pdf
      Il n’y a rien. Tout est normal et calme.
      L’OSCE étant biaisée en faveur de Kiev on peut difficilement l’accuser d’être pro-russe. Si eux qui sont sur place disent qu’il n’y a rien, c’est qu’il n’y a rien.


    • samy Levrai samy Levrai 19 janvier 19:11

      @jacques
      Cui Bono ? 


    • yakafokon 21 janvier 07:40

      @jacques
      A qui appartient France Inter ?
      C’est la bonne question à poser, si on cherche la bonne version !


    • yakafokon 21 janvier 07:35

      Résumons la situation : Le putsch du Maïdan à Kiev, a été fomenté par les Etats-Unis qui se sont servis de leurs milices privées, aidées des polonais et des milices nazies ukrainiennes ( Pravy Sektor, Svoboda, le bataillon Azov, les bandéristes, entre-autres ). En particulier Pravy Sektor, qui occupait l’hôtel Ukraïnia et qui du 9ème étage a tiré indistinctement sur les manifestants et sur les Berkuts ( police comparable à nos C.R.S. ), ce qui a été révélé suite à un enquête balistique d’experts allemands, qui se sont servis des arbres de la place transpercés par les balles, pour déterminer les points d’origines des tirs.

      Ensuite, ces joyeux drilles se sont mis à massacrer tous les russophones qui leur tombaient sous la main, d’abord à Kiev, puis à Odessa.

      Ce n’est que quand ils se sont attaqués aux habitants du Donbass, qu’ils sont tombés sur un os !

      En effet, le Donbass s’est organisé en deux républiques autonomes : la RPD et la RPL ( Donetsk et Lugansk ), et a pris les armes pour se défendre des nazis. Et cette opération s’est soldée par une déroute totale des milices fascistes ukrainiennes !

      Courageuses, mais pas téméraires, celles-ci se sont vengées en bombardant à coups de mortiers et de canons les civils du Donbass ( 15.000 morts actuellement ), sous les yeux impuissants des observateurs de l’O.S.C.E.

      Est-ce que vous comprenez mieux maintenant, pourquoi la Crimée a voté pour son indépendance, puis a demandé son rattachement à la Russie ?

      Si vous aviez été à la place de la Crimée, n’auriez-vous pas fait la même chose ?

      Actuellement, la majorité des habitants du Donbass détient un passeport russe, ce qui en fait des citoyens russes de-facto, et la Russie ne va pas tolérer longtemps que des russes se fassent massacrer, pour faire plaisir à Washington !

      Alors, n’en déplaise à Joe Biden, l’Alzeimer qui a remplacé Donald Trump, le « balai à chiottes à poils jaunes » de la Maison-Blanche ( aussi nazi l’un que l’autre ), rien n’empêchera la Russie d’intervenir pour ramener les nazis ukrainiens à grands coups de pompes dans le cul jusqu’à Kiev, et d’arrêter les députés de la Rada, avant de les traduire en Justice pour crimes de guerre, et épuration ethnique !

      Et les Etats-Unis devront manger leurs chapeaux : on ne peut pas faire la guerre à un pays à qui l’on achète 538.000 barils de pétrole brut Urals par jour !

      Donc, il faudra que ce soient leurs esclaves de l’Union Européenne qui fasse ce sale boulot...s’ils veulent mourir pour défendre les nazis ukrainiens !

      Et à mon avis, ça ne risque pas d’arriver !

      Jamais la Russie n’a eu la moindre intention d’annexer l’Ukraine, ce qui serait idiot !

      Ce que veut Moscou, c’est que l’Ukraine reste l’Ukraine, mais sans les nazis, et que jamais il n’ait de troupes et d’armement de l’OTAN qui s’y installe, c’est pourquoi jamais ce pays ( dont personne ne veut ) ne fera jamais partie de l’Union Européenne, car ce serait un casus-belli pour la Russie !

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès