• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > International > RPD – Situation instable dans la zone de désengagement de (...)

RPD – Situation instable dans la zone de désengagement de Petrovskoye

La situation en matière de sécurité le long de la ligne de contact à proximité de Petrovskoye (district de Starobechevo), reste instable, alors que l’armée ukrainienne continue de renforcer ses positions dans la région en violation de l’accord de désengagement, a déclaré le représentant de la République Populaire de Donetsk (RPD) au sein du Centre Conjoint de Contrôle et de Coordination du cessez-le-feu (CCCC) Rouslan Yakoubov.

« La situation dans la zone de dégagement n°3 est toujours instable. Selon les rapports de la MSS de l’OSCE, ses observateurs enregistrent l’avancée de l’Ukraine dans la zone ainsi que la présence de fortifications, de nouvelles tranchées et d’équipements militaires dans la zone de désengagement », a-t-il déclaré.

Au cours du premier mois d’été, les forces ukrainiennes ont violé les conditions de désengagement trois fois, le dernier incident s’est produit le 20 juin. Depuis mars 2018, 26 violations ont été enregistrées dans la zone.

« Ces provocations constituent une violation flagrante de l’article 7 de l’Accord-cadre qui interdit toute avancée dans la zone. Aucune violation n’a été enregistrée du côté de la RPD, car toutes les forces de la RPD restent retirées en dehors de la zone de désengagement », a-t-il ajouté.

Yakoubov a salué les efforts pour désengager les forces et le matériel dans la zone n°1 de Stanitsa Louganskaya. Il a déclaré que le désengagement devrait être rétabli dans la zone Petrovskoye-Bogdanovka.

Les représentants de la RPL et de la RPD ont signé du 21 au 23 septembre 2016 un accord-cadre sur le retrait des forces dans le Donbass, qui a également été signé par des représentants de l’Ukraine, de la Russie et de l’OSCE.

Le document prévoit trois zones de désengagement autour de Zolotoye, Stanitsa Louganskaya (territoire de la RPL) et Petrovskoye (territoire de la RPD). Des zones de sécurité d’au moins deux kilomètres de large et deux kilomètres de profondeur doivent être établies dans chaque secteur. Le désengagement a été achevé à Petrovskoye et à Zolotoye en 2016.

Des dizaines de tentatives de désengagement à Stanitsa Louganskaya ont été interrompues par la partie ukrainienne, avant que cela ne se produise finalement ce mois-ci.

L’Accord-cadre est essentiel pour la poursuite du retrait bilatéral des forces de la ligne de contact, ce qui pourrait modifier sensiblement la nature du règlement pacifique du conflit qui frappe la région.

Source : DAN
Traduction par Christelle Néant pour Donbass Insider


Moyenne des avis sur cet article :  4.8/5   (5 votes)




Réagissez à l'article

2 réactions à cet article    


  • Guy19550 3 juillet 07:44

    Je suis assez perplexe devant cette situation quand je vois la pub pour les touristes : https://www.google.com/search?client=firefox-b-d&channel=crow&ei=Rz4cXavULojJwQK-6LngBA&q=Petrovskoye+ukraine&oq=Petrovskoye+ukraine&gs_l=psy-ab.12...2400.4901..8393...0.0..0.146.978.0j8......0....1..gws-wiz.......0i19j0i30i19j0i10i30i19j0i22i10i30.2OW-b6b5Cfc

    J’ai regardé sur une carte et c’est pas loin de Horlivka, je pense donc que c’est bien le même coin. Christelle pourrait peut-être confirmer ou le contraire. La pub semble faite par les brits, les collabos, les boches, les belges... et pour une fois pas de cowboys en vue.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès