• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > International > Russie : Les libéraux essayent de réhabiliter le nazisme ?

Russie : Les libéraux essayent de réhabiliter le nazisme ?

Le 19 novembre 2017, le repentir de Kolia à Bundestag.

Une guerre fait rage actuellement, sur les réseaux sociaux russes.

La raison : le discours d’un étudiant russe à l’occasion de la « Journée du deuil national » de l’Allemagne, ce dimanche, 19 novembre, au Bundestag. Un discours repentant sur les « soldats innocents de la Wehrmacht », morts dans la bataille de Stalingrad.

Il y a 75 ans, le 19 novembre 1942, commençait la phase offensive de la bataille de Stalingrad, marquant le dernier tournant de la Grande guerre patriotique du peuple soviétique contre les envahisseurs nazis du Troisième Reich. A partir de là, l’écroulement de l’Allemagne de Hitler a été prédéterminé.

C’est un écolier russe de 16 ans, Nikolaï Desiatnitchenko, venu de la ville de Novoïe Ourengoïe qui a pris la parole, lors de la commémoration de ce 19 novembre. Des larmes dans la voix, il a raconté aux descendants des nazis présents le destin difficile d’un caporal nazi, Georg Iohan Rau.

Kolia Desiatnichenko avait visité le cimetière des prisonniers de guerre nazis et avait été « très attristé » d’avoir vu les tombes des soldats innocents, dont nombre d’entre eux voulaient vivre en paix au lieu de faire la guerre
Il faut préciser qu’en Russie, aucune famille n’a été épargnée dans cette guerre atroce. Le thème de la Seconde Guerre Mondiale reste actuel : de nos jours, chaque année, à la Fête de Victoire, les descendants des vainqueurs de l’ex-URSS sortent dans la rue partout dans le monde et se joignent au Défilé commémoratif du « Régiment Immortel ». Ils défilent avec les photos de leurs pères ou grand-pères qui se sont battus pour libérer l’Europe du régime nazi.

En compatissant au sort des « innocents soldats de la W. tués », Kolia n’a pas du tout parlé des raisons de leur mort. Il n’a pas dit que c’étaient eux qui avaient envahi l’URSS, qu’ils étaient auteurs d’un génocide slave impitoyable, brulant des villages entiers avec leurs habitants dedans. Qu’ils avaient torturé et tué des millions des civils, en Russie comme de partout en Europe. Pas un mot sur les victimes des camps de concentration, pas un mot sur les civils torturés et brulés par des nazis allemands.

D’après le récit de Kolia, on obtient un tableau émotionnel tout à fait différent : « Les paisibles soldats de la Wermacht » ont été « injustement tués » par les Russes cruels.
Le jour qui a suivi le discours de Kolia, l’information s’est répandue sur les réseaux sociaux russes, éveillant la grande indignation de la majorité des utilisateurs. « Se repentir devant les Allemands de ce que, pour défendre notre patrie, nous avons du tuer ses ennemis ? Quelle idée ignoble ! » « Ce Kolia ne connaît pas la véritable histoire et il a eu l’air, dans ce Bundestag, d’un débile absolu », se sont indignés les blogueurs russes.
Beaucoup ont adressé à la procurature et autres organes la demande de vérifier qui avait précisément organisé cette sortie scandaleuse de Kolia Desiatnitchenko au Bundestag.
Les utilisateurs appellent à vérifier le lycée qui a envoyé cette délégation d’élèves au Bundestag, s’en référant à la loi qui interdit le revanchisme en Russie.
Il est intéressant que le sponsor de ce lycée à Novoïe Ourengoïe s’avère être GAZPROM. C’est précisément Gazprom qu’on a soupçonné d’avoir organisé ce geste félon, qui a blessé si douloureusement une énorme quantité d’habitants de la Russie, un geste organisé au nom du lobbying chez les parlementaires allemands de son intérêt économique dans le Nord Stream.
Le célèbre politologue Sergueï Mikheïev a vu dans l’épitre de Kolia Dessiatnitchenko les intérêts des sponsors libéraux occidentaux qui investissent leurs dons dans la correction à leur manière de l’enseignement de l’histoire dans les établissements scolaires. Ce sont précisément les libéraux qui, de plus en plus souvent, s’avèrent les initiateurs de l’altération de l’histoire de la Russie, de l’Europe et du monde entier.
De l’avis de l’historien Alexandre Dioukov, les Russes n’ont aucun grief contre l’Allemagne contemporaine et les Allemands contemporains. Ce ne sont pas eux qui sont venus nous tuer. Leurs ancêtres, oui, mais pas eux.
Mais la réconciliation ne se fait pas sous la conception « embrassons-nous et oublions », mais à travers la condamnation cohérente des crimes nazis aussi bien par les Russes que par les Allemands.
Quoiqu’il en soit, cette tendance libérale à retailler l’histoire dans le sens de ses intérêts rencontre le ferme dégoût et la forte indignation des réseaux sociaux russes : l’histoire de Kolia au Bundestag ne s’oubliera pas de sitôt.

JPEG - 140.8 ko
Russie. Quelques victimes de la Grande guerre...
JPEG - 95.5 ko
Le 23 août 1942, Stalingrad bombardé.
40 000 morts et une ville détruite suite au bombardement de Stalingrad par les nazis, le 26 août 1942.

Moyenne des avis sur cet article :  3.89/5   (27 votes)




Réagissez à l'article

30 réactions à cet article    


  • biquet biquet 25 novembre 17:11

    C’est devenu ça le commerce : enfumer pour mieux vendre son gaz ; enfin heureusement ce n’est pas du kripton B.


    • Jean-Pierre Llabrés Jean-Pierre Llabrés 25 novembre 17:24

      La «  Journée du deuil national » de l’Allemagne fut créé après la Première Guerre Mondiale et non après la seconde...


    • Jean-Pierre Llabrés Jean-Pierre Llabrés 26 novembre 09:45

      Plus robert que Redford 25 novembre 19:42
      @biquet
      Ho là, mon biquet !! Tu confonds sûrement le Krypton (gaz rare, mais tout ce qu’il y a de naturel, et que tu respires quotidiennement, même en quantité infime) avec le tristement célèbre Zyklon B, autrement plus néfaste Révise, mon gars, révise !



    • Ouallonsnous ? 26 novembre 20:16

      @Jean-Pierre Llabrés

      Il n’y a que dans les médias occidentaux que cette provocation trouve un écho, les Russes sont un peu plus conscients de leur histoire que les bidochons pousse caddies de l’UE/OTAN sioniste !


    • leypanou 25 novembre 17:37

      Un étudiant russe qui fait un discours pareil au Bundestag ? Il a montré qu’il s’est bien intégré.
      La prochaine fois, il participera au Russia-bashing et au Poutine-bashing et tout le monde de la bien-pensance applaudira.


      • Jeekes Jeekes 25 novembre 17:57

        @ l’auteur
         
        Pourquoi ne pas le dire tout net ?
        Tout ça c’est de la faute à Poutine !
         
        Là, c’est fait, au moins c’est clair, vous vous sentez mieux ?
         



          • exocet exocet 26 novembre 00:05

            @Choucas
            Bonsoir, et en France, à la fin du siècle, c’est à dire dans plus de 80 ans, il y aura quel pourcentage de blancs dans la population ?


          • Parrhesia Parrhesia 26 novembre 11:34

            @Choucas
            Si tel est le cas, ce n’est pas la mort du peuple allemand qui va ressusciter la France !!!


          • robert 26 novembre 16:59

            @Choucas
            encore moins de temps pour le Japonais jaune....


          • Plus robert que Redford 25 novembre 19:42

            Ho là, mon biquet !! Tu confonds sûrement le Krypton (gaz rare, mais tout ce qu’il y a de naturel, et que tu respires quotidiennement, même en quantité infime) avec le tristement célèbre Zyklon B, autrement plus néfaste Révise, mon gars, révise !


            • samy Levrai samy Levrai 25 novembre 23:53

              @Plus robert que Redford
              C’est aussi ce qui empêche Clark d’être Superman, le Krypton !


            • bob14 bob14 26 novembre 07:25

              Il peut parler dans le micro uniquement avec la permission de Poutine..dictateur de la Russie !


              • Alren Alren 26 novembre 12:44

                @bob14

                Avant d’affirmer ça gratuitement, il faudrait savoir qui a payé le voyage et l’hébergement de ces ados : je doute que ce soit Poutine, vu la réaction prévisible (par lui) des réseaux sociaux russes !
                Il faudrait savoir aussi comment ils ont été sélectionnés et contactés et si par exemple on leur a promis une carrière en Allemagne en échange de leur trahison.


              • roman_garev 26 novembre 16:01

                @Alren
                On le connaît déjà, c’est le Friedrich Ebert Foundation. Dans les grandes villes de la Sibérie ce fonds paie les recherches visant à prouver la singularité de cette partie de la Russie qui donnerait des raisons à sa séparation du pays.


              • roman_garev 26 novembre 16:04

                @bob14
                La Russie, ce n’est pas une dictature comme la France avec une opinion uniquement permise, on y dit tout ce qu’on veut sans se gêner. Vous avez à mettre à jour votre manuel de troll antisoviétique.


              • pemile pemile 26 novembre 16:08

                @roman_garev "La Russie, ce n’est pas une dictature comme la France avec une opinion uniquement permise, on y dit tout ce qu’on veut sans se gêner"

                Pour y finir aussi facilement en taule, non ?


              • roman_garev 26 novembre 17:48

                @pemile
                Merci de fournir la liste de ceux qui « finissent en taule » pour avoir parlé en Russie.


              • Jeekes Jeekes 26 novembre 19:00

                @roman_garev
                 
                Soyez patient, le temps qu’il demande à ses copains ’’qui n’existent pas’’ de lui fournir la liste que vous réclamez.
                 
                Attendons, ça va v’nir,
                ça va bientôt v’nir,
                ça va pas tarder à v’nir...
                 
                Le problème c’est que c’était ’’black friday’’, et qu’ils sont tous en train de digérer la dinde de ’’thanksgiving’’.
                 
                Soyons miséricordieux, ils peuvent pas tout faire à la fois ; foutre le bordel dans le monde entier et soigner leur surcharge pondérale...
                 


              • Lugsama Lugsama 27 novembre 00:22

                @roman_garev

                En Russie ou on met les opposants en prison ? Ah les clowns..

              • bob14 bob14 27 novembre 06:01

                Les défenseurs de poutine s’en donnent à coeur joie sur agora site poubelle pour décérébrés faisant propagande pour le dictateur russe qui oppresse son peuple !


                • symbiosis symbiosis 27 novembre 12:15

                  @bob14

                  Que fais-tu quotidiennement sur ce site poubelle ?
                  Tu t’es perdu ?
                  Ou alors tu nourris ton cortex surdimensionné ?


                • François Vesin François Vesin 27 novembre 14:21

                  @symbiosis
                  « Que fais-tu quotidiennement sur ce site poubelle ? »


                  Ils nous informent !!!

                  Si nous n’avions pas régulièrement leurs articles documentés
                  et leurs analyses fouillées qui nous permettent de comprendre 
                  ce qui se passe derrière le rideau de fer, nous serions perdus !

                  pemile / Lugsama / bob14 ...et leurs collègues

                  combien parmi nous ne leurs envient-ils pas cette pertinence, 
                  ce soucis de la nuance et de la preuve, cette soif de vérité,
                  cette volonté inaliénable de traquer la propagande partout où
                  elle se cache et d’investiguer sans relâche au péril de nos rires ! 

                • symbiosis symbiosis 27 novembre 15:19

                  Alors, alors,

                  pemile / Lugsama / bob14 ...et collègues

                  Aucunes réactions, aucunes levées de boucliers contre les insupportables assauts sardoniques de François Vesin ?
                  Vous arrivez à supporter une pareille inimitié, vous qui êtes si prompts à dégainer habituellement ?

                  On se relâcherait ?


                • Lugsama Lugsama 27 novembre 21:39

                  @François Vesin

                  Avec vos « la Russie est une démocratie, la France est une dictature » et autre commentaire de neuneu c’est sur que question rire on est servi..

                • François Vesin François Vesin 28 novembre 16:37
                  « commentaire de neuneu.. »

                  Le propos était de @roman garev

                  Apprenez à lire
                  épargnez nous vos incontinences 
                  et surtout ravalez vos insultes





                • Gogonda Gogonda 27 novembre 18:19

                  Quand on commence à « innocenter » les nazis pour promouvoir la Russophobie, on peut clairement dire que certains quand ils touchent le fond, ne remonte pas, mais creuse...


                  • pipiou 27 novembre 20:12

                    Je ne vois pas où il est question réhabiliter le nazisme !
                    Le titre est racoleur et attrapera ceux qui ne lisent pas les articles comme Symbiosis.


                    • Lugsama Lugsama 27 novembre 21:50

                      De toute façon c’est une tempête dans un verre d’eau relayé par des pseudo-patriotes comme on en a chez nous au FN..


                      « En effet, à en juger les propos des autres intervenants russes, la portée pacifiste de ce projet est indubitable, puisque n’y est pris aucun parti et aucun crime ne se voit justifié. Dans son rapport au Bundestag, Valeria Agueïeva a par exemple cité une lettre du soldat allemand Julius Dietrich, qui espérait que « tout ce non-sens prendra bientôt fin et que nous pourrons rentrer à la maison, parce que nous en avons assez ». Il est donc évident que Julius n’avait pas fait le choix de s’engager dans ce conflit. « Les tombes de soldats sont les grands prédicateurs de la Paix », a également déclaré Valeria, reprenant les termes du philosophe allemand Albert Schweitzer. Sa collègue, Irina Kokorina, a quant à elle parlé de son arrière-grand-père, qui, grâce à l’aide d’un colonel allemand nommé Hans, avait pu s’échapper de captivité. »


                      • arthes arthes 27 novembre 22:33

                        @Lugsama

                        Et de quel non sens voulez vous qu il parle a propos de cet extrait ?

                        Celui d aller envahir un pays et d ’ y massacrer sa population ou bien celui d etre oblige de se battre quand meme et de se voir soi meme massacre a son tour quand tout est en definitive perdu, ce qui motive a rentrer, certes ?

                        Et les Russes, ont ils fait le choix de se faire envahir par les armees hitleriennes ?

                        Les Russes ont paye par 27 millions de vies la guerre, et vous osez les traiter de criminels face a leur envahisseur ? 
                        Mais en fin de compte, que ca plaise ou non, c est la Russie qui a d abord vaincu Hitler, c est la la verite.


                        Si vous voulez reecrire l histoire commencez par retablir cette verite .




Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON

Auteur de l'article

T.Mass


Voir ses articles






Les thématiques de l'article


Palmarès



Partenaires