• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > International > Suite à l’augmentation des victimes civiles, la RPD ouvre le feu (...)

Suite à l’augmentation des victimes civiles, la RPD ouvre le feu contre des postes de tir côté ukrainien et fait 10 morts parmi les FAU

Après les tirs réguliers et meurtriers des derniers jours contre plusieurs points du front, le commandement de l’armée de la République Populaire de Donetsk (RPD) a décidé d’ouvrir le feu en retour afin de neutraliser les postes de tir des Forces Armées Ukrainiennes (FAU) responsables de nombreuses victimes récentes.

Les premiers tirs de neutralisation ont eu lieu contre les positions de l’armée ukrainienne d’où venaient les tirs récents contre la zone de la mine Gagarine.

La première est située près du village de Tchigari, d’où l’armée ukrainienne tirait avec des lance-grenades automatiques, des lance-roquettes et des armes légères non seulement contre les civils habitant sur le territoire de la RPD, mais aussi contre les maisons des civils habitant le village où sont stationnés les soldats ukrainiens (les FAU tirant au fusil sur les habitations).

D’après les soldats de la RPD stationnés près de Gorlovka, ces derniers ont utilisé à leur avantage le fait que leurs positions dominaient en hauteur celles des soldats ukrainiens, et ont ouvert le feu sur l’unité des FAU responsable des tirs contre les civils, tuant six soldats ukrainiens.

La seconde position de tir neutralisée se situait près de la mine Ioujnaya. Hier après-midi, les FAU ont tiré au mortier depuis cette position contre la zone de la mine Gagarine, visant délibérément les zones résidentielles. D’après une source au sein du commandement opérationnel de l’armée, les soldats de la RPD ont utilisé des hauteurs abandonnées il y a quelques jours par les FAU pour neutraliser l’équipe d’artilleurs ukrainiens sans utiliser d’armes interdites par les accords de Minsk.

Ces tirs ont fait quatre morts parmi les soldats ukrainiens, portant ainsi le total à 10 morts du côté des FAU.

Il faut y rajouter les 14 soldats morts et huit blessés lors de la tentative des soldats ukrainiens de prendre de nouvelles positions vers la mine Ioujnaya le 12 mai. Sur les 30 à 40 soldats qui ont participé à cette tentative, neuf sont morts le jour même et cinq ont été blessés lorsque les soldats de la RPD ont repoussé l’attaque.

C’est d’ailleurs suite à cette gabegie, que les soldats ukrainiens, non seulement n’ont pas gagné de terrain, mais en ont perdu, entre autre les hauteurs que les soldats de la RPD ont pu utiliser pour leurs tirs de neutralisation.

Faute de pouvoir évacuer leurs blessés correctement, et suite à des échanges de tirs continus, les pertes ukrainiennes se sont alourdies dans les trois jours qui ont suivis avec cinq morts et trois blessés de plus. Ce qui fait un total de 24 morts et huit blessés au combat parmi les soldats ukrainiens pour la semaine.

Il faut rajouter à ce bilan déjà lourd pour les FAU, la mort de plusieurs instructeurs de l’OTAN qui se rendaient sur la ligne de front, près d’Avdeyevka. Le véhicule dans lequel ils se trouvaient a roulé sur une mine, tuant trois soldats canadiens et deux soldats américains. Trois des soldats ukrainiens qui les accompagnaient auraient été blessés.

D’après une source au sein du commandement opérationnel de l’armée de la RPD, ce qui s’est passé ne serait pas un accident, mais aurait été délibérément organisé par le commandement ukrainien, qui a envoyé le véhicule en plein champs de mines, pour ensuite faire passer ces décès pour des morts au combat dues à des tirs d’unités de reconnaissance de la RPD. Le but étant ainsi de justifier l’octroi de nouvelles armes létales à l’Ukraine par l’OTAN.

Du côté de la RPD, deux défenseurs de la république sont morts, dont le commandant Mamaï de l’unité Piatnachka, et un soldat a été blessé durant les dernières 24 h.

Lors du bombardement qui a coûté la vie au commandant Mamaï, un cameraman et un opérateur son de l’entreprise de radio et de télévision VGTRK qui accompagnaient le fameux journaliste russe Alexandre Sladkov ont été blessés. Les deux opérateurs ont été commotionnés, Alexandre Sladkov quant à lui va bien.

Du côté des civils, il y a trois blessés de plus à déplorer à Gorlovka, par rapport au bilan d’hier, ce qui porte le total pour la semaine à un mort et huit blessés parmi les civils.

Il ne reste qu’à espérer que la venue d’Alexander Hug à Donetsk permette de trouver des moyens de faire redescendre la tension avant que l’escalade ne devienne irrémédiable, et le bain de sang inévitable.

Christelle Néant

Voir l'article sur DONi


Moyenne des avis sur cet article :  3.46/5   (26 votes)




Réagissez à l'article

15 réactions à cet article    


  • Dom66 Dom66 18 mai 18:14

    Efin....répliquer....une bonne chose.
    Merci de l’info et bon courage.


    • Christelle Néant Christelle Néant 18 mai 18:17

      @Dom66
      Merci de votre soutien.


    • sls0 sls0 19 mai 03:04

      Répondre est logique dans un monde logique. Surtout après avoir fait plus que preuve de retenue.

      Dans le monde otanesque c’est une agression.


      • Christelle Néant Christelle Néant 19 mai 13:31

        @sls0
        Malheureusement c’est ma crainte : que cela soit utilisé contre les républiques.


      • Parrhesia Parrhesia 19 mai 08:57
        C’est plus que triste à dire, mais il faut désormais reconnaître que la RPD a employé le seul langage qui soit compris par le Nouvel Ordre Mondial !!!
        Et si nous ne réagissons pas maintenant, politiquement et démocratiquement, pendant qu’il en est encore temps, contre l’OTAN et ses tenants, nous allons tous être confrontés à ce choix un jour ou l’autre !!!

        • Christelle Néant Christelle Néant 19 mai 13:32

          @Parrhesia
          C’est ce que j’essaye de faire comprendre (sans succès) aux Européens depuis plus de deux ans...


        • Alren Alren 19 mai 11:49

          Si les chiffres sont exacts, on voit bien qu’une attaque massive de la RPD par la Fasciste Armée Ukrainienne se traduirait pour elle en un sanglant désastre.


          • Christelle Néant Christelle Néant 19 mai 13:31

            @Alren
            Oui c’est très clair. Et je pense qu’un certain nombre de soldats ukrainiens en sont conscients.


          • Raymond75 19 mai 15:33

            Je n’en ai rien, mais rien de rien, à fiche ...


            • JC_Lavau JC_Lavau 20 mai 21:38

              @Raymond75. Rien que des Untermenschen là bas à l’Est. Air connu.


            •  Merci Christelle pour ces infos  !
               Il semble évident que les instructeurs de l’Otan devraient y réfléchir à deux fois avant de se lancer dans des aventures hasardeuses qui font d’eux les dindons de la farce !


              • Christelle Néant Christelle Néant 20 mai 21:37

                @Armand Griffard de la Sourdière
                Surtout que ce n’est pas la première fois que certains repartent entre quatre planches. Des instructeurs canadiens sont repartis ainsi au pays après avoir essayé de faire une démonstration sur le terrain aux soldats ukrainiens de ce que devait être une opération de reconnaissance. Les soldats de la RPD ne les ont pas loupé, et une dizaine des Canadiens sont repartis au pays entre quatre planches....


              • JC_Lavau JC_Lavau 22 mai 09:55

                L’article suivant a disparu cette nuit.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès