• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > International > Syrie : Nouvelles révélations allemandes sur le massacre de (...)

Syrie : Nouvelles révélations allemandes sur le massacre de Houla

Comme sur le dossier des événements du 11-Septembre, la désinformation sur les événements en Syrie bat son plein, et nous n'aurons de cesse de la dénoncer, ou plutôt de dénoncer l'unanimisme des médias hexagonaux. Pourtant, et sans pour autant prendre le parti du président Assad, nos voisins européens sont de moins en moins frileux sur la question. Après le témoignage accablant d'un grand reporter anglais, sur le piège mortel dont il a failli être victime, tendu par un groupe de rebelles syriens à bord d'un véhicule agressif, voici que le FRANKFURTER ALLGEMEINE ZEITUNG, grand quotidien conservateur de la capitale financière - ce n'est pas un hasard- de notre voisin allemand, tiré à 370 000 exemplaires, propose la première synthèse officielle claire sur les événements atroces de Houla. 

es conclusions de cet article recoupent en tous points les premiers constats effectués en français par le réseau Voltaire et par Mondialisation.ca. L'article souligne aussi la grande similitude des modes opératoires entre les massacres de Houla et Al Qubeir. Nous y découvrons également l'effort auquel s'est engagé le président Assad, pour maintenir la cohésion entre alaouites et sunnites, l'une des conditions essentielles pour ramener la paix. Et évidemment, cet article n'est pas "sans rapport" avec les déclarations de Guido Westerwelle, ni la saisie de containers d'armes par les Libanais grâce aux renseignements du BND allemand. En France, MM. "Sarkollande" et "Jupabius" développent une rhétorique belliciste exactement à l'opposé du gouvernement allemand, et nous avons même dû rapatrier en catimini des agents de renseignements venus soutenir les rebelles, et pris la main dans le sac. Mais que fait "Her Excellency the Baroness Ashton of Upholland" ? Et les médias français bien sûr se taisent ou maquillent la réalité. Curieuse époque, non ?

 

Dans la province d’Hama, les participants à un enterrement ont protesté
contre le régime du président syrien Assad (photo Reuters).

 


Nouvelles révélations sur les victimes de Houla

Un nouveau massacre en Syrie

Frankfurter Allgemeine Zeitung, Rainer Hermann, Damas, 7 juin 2012

traduction Corto (texte en gras par nos soins)

En Syrie, au moins 55 personnes ont été tuées lors d’un nouveau massacre près d’Hama. Des observateurs des Nations-Unies qui voulaient se rendre sur les lieux ont été pris pour cible.

Lors d’un massacre dans le village de Qubair près d’Hama en Syrie, au moins 55 personnes ont été tuées. Des activistes des comités de coordination locaux ont déclaré que le nombre des victimes s’élevait à au moins 86. Parmi elles, 18 sont des femmes et des enfants. Plusieurs ont brûlé dans leurs maisons ou ont été poignardées avec des couteaux. La plupart des victimes appartenaient à une même famille. Pendant que les rebelles accusaient les milices fidèles au régime d’un crime de sang, la télévision d’Etat rendait un "groupe terroriste" responsable du massacre.

Les observateurs des Nations-Unies stationnés à Hama ont voulu visiter le hameau de Qubeir jeudi. Les observateurs des Nations-Unies ont signalé que l’armée syrienne les empêchait d’accéder à Qubeir. Le chef des observateurs des Nations-Unies, le général Robert Mood, a aussi déclaré que des civils arrêtaient les observateurs. On leur a expliqué que leur sécurité ne serait pas garantie si ils devaient entrer dans le village. Plus tard le secrétaire général des Nations-Unies Ban Ki-Moon a déclaré devant l’Assemblée plénière des Nations-Unies à New York, que les observateurs avaient été la cible de tirs. Il a qualifié le massacre de "choquant et répugnant" et a déclaré que le président syrien Bachar al Assad avait perdu "toute légitimité".

Le massacre ressemble au premier coup d’œil à celui de Houla le 25 mai dernier au cours duquel 108 personnes ont été tuées. Les opposants syriens qui vivent dans la région ont pu, les jours passés, reconstituer le déroulement vraisemblable des faits dans Houla en raison de témoignages crédiblesLeur résultat contredit les affirmations des rebelles qui avaient rendu responsables des faits les milices Schabiha proches du régime. [Ces opposants] doivent avoir agi sous la protection de l’armée syrienne. Parce qu’en fin de compte les opposants qui refusent l’utilisation de la violence se font assassiner ou tout au moins sont menacés, ceux-ci ne veulent pas que leurs noms soient cités.


Les combats en Syrie gagnent en intensité

 

Le massacre de Houla s’est produit après la prière du vendredi. Les combats se sont déclenchés au moment où les rebelles sunnites ont attaqué les 3 postes de contrôle de l’armée syrienneautour de Houla. Les postes de contrôle ont la tâche de protéger les villages alaouites contre des attaques qui proviendraient des alentours de Houla à majorité sunnite.

Les rebelles ont reçu 300 millions de dollars

Un poste de contrôle d’une rue attaquée a appelé au secours des unités de l’armée syrienne à 1500 mètres de là, qui occupent une caserne, laquelle a immédiatement envoyé des renforts. Au cours des combats autour de Houla qui doivent avoir duré 90 minutes, des douzaines de soldats et rebelles ont été tués. Pendant les combats, les trois hameaux du village de Houla ont été coupés de l’extérieur.

D’après les indications des témoins oculaires, le massacre s’est produit à ce moment-là. Auraient été tués presque exclusivement des familles des minorités alaouites et chiites de Houla, dont la population est à plus de 90% sunnite. C’est ainsi qu’ont été massacrés plusieurs douzaines de membres d’une famille qui se serait convertie au cours des années passées de l’Islam sunnite à l’Islam chiite. Ont été également tués des membres éloignés de la famille alaouite Shomaliya, et la famille d’un député sunnite du parlement considéré comme collaborateur. Juste après le massacre, les responsables auraient filmé leurs victimes, les auraient décrites comme des victimes sunnites et auraient répandu les vidéos sur Internet. Des représentants du gouvernement syrien ont certes confirmé cette version, mais il faut tenir compte du fait que le gouvernement s’est engagé à ne pas parler en public des alaouites ni des sunnites. Le président de la République Bachar al Assad appartient aux Alaouites, l’opposition est portée principalement par la majorité de la population qui est sunnite.

Entre-temps, les hommes d’affaires syriens vivant à l’étranger ont ouvert dans la capitale qatarie de Doha un fonds doté de 300 millions de dollars pour le financement de l’opposition syrienne et des rebelles. Mustafa Sabbagh, le président du Businessforum syrien en exil, a inauguré le fond. Wael Merza, le secrétaire général du conseil national de l’opposition syrienne, a déclaré que la moitié de la somme avait déjà été affectée, en partie à l’armée syrienne libre.

Le ministre des affaires étrangères russe Sergeï Lavrov a proposé cependant la convocation d’une conférence internationale sur la Syrie à laquelle tous les pays qui ont de l’influence sur les acteurs en Syrie devraient participer. Le cercle devrait dépasser celui des pays qui se sont réunis au sein des "amis de la Syrie", a déclaré Lawrow. Car ce groupe soutient seulement les "exigences radicales" du Conseil national syrien. Concrètement, Lavrov, à côté des membres du conseil de sécurité des Nations-Unies, de l’UE et de la ligue arabe, a aussi nommé la Turquie et l’Iran. Le but devra être de mettre en application le plan d’Annan "correctement et sans ambiguïtés".

 

Quelques autres articles fameux de la presse allemande :


Moyenne des avis sur cet article :  4.68/5   (63 votes)




Réagissez à l'article

55 réactions à cet article    


  • Robert GIL ROBERT GIL 12 juin 2012 08:07

    voici le point de vue Russe sur ce conflit, car tout n’est pas aussi simple que nous le presente les medias français et occidentaux en general.
    A lire pour vous faire une idée :
    http://2ccr.unblog.fr/2012/06/11/la-syrie-vue-de-russie/


    • Martha 12 juin 2012 08:55

      Merci pour ce lien qui confirme les dires de T.Meyssan. Il n’y a aucune volonté de négociation de la part de l’OTAN qui se croit forte et qui est grisée par ses « succés » fachos.
       Tous les moyens en leur possession seront utilisés pour arriver à leurs fins. A se croire fort on est faible. On assiste en Syrie, comme on l’a déjà vu en yougoslavie, en Afghanistan, en Iraq, en Côte d’Ivoire et en Libye à la déstabilisation organisée du pays. Chacun son tour.
       L’ONU ne ressemble plus à rien ( n’a-t-elle pas perdu toute crédibilité depuis la Yougoslavie et son silence pour l’Iraq, « plomb durci » et la Libye ?), ni le TPI, ni le prix Nobel de la paix.
       Lire dés que possible l’article de T.Meyssan sur voltairenet : « L’OTAN » prépare une vaste opération d’intoxication. => Le roman d’Orwell est dépassé, 1984 c’était il y a 28 ans, la technologie à fait de grand progrés.... Ce matin, sur France Inter un cocorico pour un procédé permettant « de voir » un être humain derrière un mur dans une maison par ex. De plus en plus monstrueux.
       Imaginer ce genre d’engin, hors de prix, entre les mains des cinglés qui font leur coup de force pour prendre le pouvoir, pour terroriser et dominer le monde, cela fait froid dans le dos. Il est grand temps qu’ils arrêtent cette escalade.


    • Gabriel Gabriel 12 juin 2012 09:06

      Pendant qu’un tyran assassine son peuple dont la faute est de réclamer sa liberté, l’Europe et les Etats unies qui lui ont léché les pieds ferment pudiquement les yeux tandis que la Chine et la Russie, qui comme chacun le sait sont deux grandes démocraties respectueuses des droits de l’homme ayant chacun leur petit  génocide (Tchétchénie et Tibet), approuvent ce massacre car, entre dictature, on s’arrange pour continuer le business… Orient et occident, tous les dirigeants sont coupables, l’occident par son ingérence et son comportement colonisateur et l’orient par son totalitarisme politique ou religieux qui écrase ses peuples. Ce qui se passe en Syrie, bientôt, se passera chez nous … 


    • Martha 12 juin 2012 09:39

       Malheureusement il n’y a que la Chine et la Russie qui ont la puissance nécessaire pour fédérer une opposition mondiale qui seule permettra d’arrêter la folie guerrière de l’OTANONUBU. L’ONU est le seul endroit où un débat honnête permettrait de trouver des solutions.
       Le pouvoir qui à fait le « 911 » et l’OTAN, son bras armé croient que sa technologie et ses armées de métier + ses mercenaires sont encore capable de dominer le monde... C’ EST RIDICULE tout simplement.
       Pour le moment c’est la fuite en avant, les crimes du « 911 » les rattrapent, c’est pour cela qu’il faut faire vite, pensent-ils....
       Tout à fait d’accord que ce conflit nous touche directement, ne rien dire, ne rien dénoncer c’est s’attendre à voir s’installer un état fasciste chez nous et une fin encore plus horrible que celle de la dernière guerre en Allemagne.
       Pour le moment on ne peut pas admettre ce que nos décideurs font en Syrie, ni ce qu’ils ont fait depuis le « 911 ».
       Le problème, comme le souligne T.Meyssan, c’est que nos médias sont entre les mains des financiers qui nous entrainent dans cette galère. Il ne reste que la mobilisation de rue, mais on ne pèse pas lourd face à leurs moyens.
       Pendant ce temps.... On vote..... et on va mettre au pouvoir une assemblée majoritaire qui va tout avaliser. On sort d’une dictature pour entrer dans une autre. Vu les premiers mots de F.Hollande sur la Syrie (il s’est tu depuis, il a bien vu les vagues que cela produisait), il ne faut pas se faire d’illusions.


    • Pierre JC Allard Pierre JC Allard 12 juin 2012 22:35

      @ Roberto Gil


      Contrairement au cas de la Libye, où j’avais dès le départ l’information et les contacts pour pouvoir dénoncer les mensonges des salopards atlantistes, je ne savais rien au départ de la situation en Syrieet n’en ai donc pas discuté..

      Au vu des récents événements, toutefois, je comprends que nous avons une autre opération de brigandage des Occidentaux. Je me sens un peu plus déshonoré, comme le disait René Dumont, par cette nouvelle razzia en pays arabe. Nous sommes les nouveaux croisés, les nouveaux envahisseurs, la nouvelle version des salauds.

      J’ai déjà dit et écrit que je considérais Sarkozy et ceux qui ont trempé dans le massacre perpétré en Libye comme des criminels de guerre qui devraient être jugés et punis selon les principes de Nurnberg.  Personne ne m’en a demandé des comptes.

      Je souhaite ardemment ne pas avoir è porter le même jugement sur ceux qui gouvernement désormais la France, pour des gestes d’une semblable infamie dont le peuple syrien serait cette fois la victime.

      J’ai toujours été un peu dubitatif concernant Meyssan. Les fais s’accumulent, hélas, qui le rendent bien crédible et si cette ignominie en Syrie qu’il annonce se réalise, il faudra voir avec des yeux neufs toutes les hypothèses qu’il a avancées, même celles qui nous ont semblé le plus incroyable






    • Cigogne67 12 juin 2012 09:21

      assad génocide les sunnites avec méthode et détermination sous les yeux de l’ONU.

      les sunnites se souviendront de la complicité de la russie, de la chine et des mercenaires terroristes du hezbollah et iraniens.


      • Martha 12 juin 2012 09:49

        Oui, oui, les poules ont des dents....
         Mettez vos lunettes... et....
                       regardez,
                            informez-vous,
                                     vos propos seront plus crédibles.


      • mortelune mortelune 12 juin 2012 16:18

        la Cigogne passe et dépose une crotte sur agora... Sans aucun doute cet oiseau là prend agora pour ses toilettes.


      • henry_jacques henry_jacques 12 juin 2012 10:20

        URGENT

        L’OTAN prépare une vaste opération d’intoxication

        par  Thierry Meyssan 

        Des États membres de l’OTAN et du CCG préparent un coup d’État et un génocide sectaire en Syrie. Si vous voulez vous opposer à ces crimes, agissez dès maintenant : faites circuler cet article sur le Net et alertez vos élus.

        Réseau Voltaire | Damas (Syrie) | 10 juin 2012 

        Dans quelques jours, peut-être dès vendredi 15 juin à midi, les Syriens qui voudront regarder les chaînes nationales verront celles-ci remplacées sur leurs écrans par des télévisions créées par la CIA. Des images réalisées en studio montreront des massacres imputés au gouvernement, des manifestations populaires, des ministres et des généraux donnant leur démission, le président el-Assad prenant la fuite, les rebelles se rassemblant au cœur des grandes villes, et un nouveau gouvernement s’installant au palais présidentiel. Cette opération, directement pilotée depuis Washington par Ben Rhodes, conseiller adjoint de sécurité nationale des États-Unis, vise à démoraliser les Syriens et à permettre un coup d’État. L’OTAN, qui se heurte au double veto de la Russie et de la Chine, parviendrait ainsi à conquérir la Syrie sans avoir à l’attaquer illégalement. Quel que soit le jugement que l’on porte sur les événements actuels en Syrie, un coup d’État mettrait fin à tout espoir de démocratisation. Très officiellement, la Ligue arabe a demandé aux opérateurs satellitaires Arabsat et Nilesat de cesser la retransmission des médias syriens, publics et privés (Syria TV, Al-Ekbariya, Ad-Dounia, Cham TV etc.). Il existe un précédent, puisque la Ligue avait déjà œuvré à la censure de la télévision libyenne pour empêcher les dirigeants de la Jamahiriya de communiquer avec leur peuple. Il n’y a pas de réseau hertzien en Syrie où les télévisions sont exclusivement captées par satellite. Mais cette coupure ne laissera pas les écrans noirs. En effet, cette décision publique n’est que la partie émergée de l’iceberg. Selon nos informations plusieurs réunions internationales ont été organisées cette semaine pour coordonner l’opération d’intoxication. Les deux premières, d’ordre technique, se sont tenues à Doha (Qatar), la troisième, politique, s’est tenue à Riyad (Arabie saoudite). Une première réunion a rassemblé les officiers de guerre psychologique « embedded » dans quelques chaînes satellitaires, dont Al-Arabiya, Al-Jazeera, BBC, CNN, Fox, France 24, Future TV, MTV — On sait que depuis 1998 des officiers de l’United States Army’s Psychological Operations Unit (PSYOP) ont été incorporés dans la rédaction de CNN ; depuis, cette pratique a été étendue par l’OTAN à d’autres stations stratégiques—. Ils ont rédigé à l’avance de fausses informations, selon un « storytelling » élaboré par l’équipe de Ben Rhodes à la Maison-Blanche. Une procédure de validation réciproque a été mise au point, chaque média devant citer les mensonges des autres pour les rendre crédibles aux yeux des téléspectateurs. Les participants ont également décidé de ne pas uniquement réquisitionner les chaînes de la CIA pour la Syrie et le Liban (Barada, Future TV, MTV, Orient News, Syria Chaab, Syria Alghad), mais aussi une quarantaine de chaînes religieuses wahhabites qui appelleront au massacre confessionnel au cri de « Les chrétiens à Beyrouth, les alaouites au tombeau ! » Le second meeting réunissait des ingénieurs et des réalisateurs pour planifier la fabrication d’images de fiction, mêlant une partie en studio à ciel ouvert et une partie d’images de synthèse. Des studios ont été aménagés durant les dernières semaines en Arabie saoudite pour reconstituer les deux palais présidentiels syriens et les principales places de Damas, Alep et Homs. Il existait déjà des studios de ce type à Doha, mais ils étaient insuffisants. La troisième réunion regroupait le général James B. Smith, ambassadeur des États-Unis, un représentant du Royaume-Uni, et le prince Bandar Bin Sultan (que le président George Bush père désignait comme son fils adoptif, au point que la presse états-unienne l’a surnommé « Bandar Bush »). Il s’agissait de coordonner l’action des médias et celle de « l’Armée syrienne libre » dont les mercenaires du prince Bandar forment le gros des effectifs. L’opération qui était en gestation depuis des mois a été précipitée par le Conseil de sécurité nationale des États-Unis après que le président Poutine ait notifié à la Maison-Blanche que la Russie s’opposerait par la force à toute intervention militaire illégale de l’OTAN en Syrie. Cette opération comprend deux volets simultanés : d’une part déverser de fausses informations et d’autre part censurer toute possibilité d’y répondre. Le fait d’interdire des TV satellitaires pour conduire une guerre n’est pas nouveau. Ainsi, sous la pression d’Israël, les États-Unis et l’Union européenne ont successivement interdit des chaînes libanaise, palestiniennes, irakiennes, libyennes, et iraniennes. Aucune censure n’a été effectuée envers des chaînes satellitaires provenant d’autres régions du monde. La diffusion de fausses nouvelles, n’est pas non plus une première. Cependant, quatre pas significatifs ont été franchis dans l’art de la propagande au cours de la dernière décennie. 

        • En 1994, une station de musique pop, la Radio libre des Mille Collines (RTML) a donné le signal du génocide rwandais en appelant à « Tuer les cafards !  ». 

        • En 2001, l’OTAN a utilisé des médias pour imposer une interprétation des attentats du 11-Septembre et justifier les attaques de l’Afghanistan et de l’Irak. À l’époque déjà, c’est Ben Rhodes qui avait été chargé par l’administration Bush de rédiger le rapport de la Commission Kean/Hamilton sur les attentats. 

        • En 2002, la CIA a utilisé cinq chaînes, Televen, Globovision, Meridiano, ValeTV et CMT, pour faire accroire que des manifestations monstres avaient contraint le président élu du Venezuela, Hugo Chavez, à démissionner, alors qu’il venait d’être victime d’un coup d’État militaire. 

        • En 2011, France 24 faisait de facto office de ministère de l’Information du Conseil national libyen, avec qui il était lié par contrat. Lors de la bataille de Tripoli, l’OTAN a fait réaliser en studio et diffuser par Al-Jazeera et Al-Arabiya des images des rebelles libyens entrant sur la place centrale de la capitale, alors qu’ils étaient encore loin de la ville, de sorte que les habitants, persuadés que la guerre était perdue, cessèrent toute résistance. Désormais, des médias ne se contentent plus de soutenir la guerre, ils la font. Ce dispositif viole des principes de base du droit international, à commencer par l’article 19 <http://www.un.org/fr/documents/udhr/#a19> de la Déclaration universelle des Droits de l’homme relatif au fait « de recevoir et de répandre, sans considérations de frontières, les informations et les idées par quelque moyen d’expression que ce soit ». Surtout, il viole les résolutions de l’Assemblée générale des Nations-Unies, adoptées au lendemain de la Seconde Guerre mondiale pour prévenir les guerres. Les résolutions 110 <article171095.html> , 381 <article171096.html> et 819 <article171097.html> interdisent « les obstacles au libre-échange des informations et des idées » (en l’occurrence la coupures des chaînes syriennes) et «  la propagande de nature à provoquer ou encourager toute menace à la paix, rupture de la paix, ou tout acte d’agression ». En droit, la propagande de guerre est un crime contre la paix, le plus grave des crimes, puisqu’il rend possible les crimes de guerre et les génocides. 

         Thierry Meyssan 


        • Cigogne67 12 juin 2012 10:28

          et en matière d’intox il s’y entend le meyssan... toujours du côté des bourreaux !


        • Martha 12 juin 2012 13:12

          @la cigogne bigleuse qui a perdu ses lunettes :
           T.Meyssan s’est toujours attaché à dire la vérité. C’est ce qui explique son exil forcé.
           Aucune preuve solide n’a été donnée pour contrer ses interrogations au sujet d’un avion de ligne dans la façade du Pentagône.

           * Depuis les preuves se sont accumulées : la « VO » est une vaste fumisterie.
           
           * Si vous voulez des arguments solides, ça ne manque pas, on commence par où ?


        • Mmarvinbear Mmarvinbear 12 juin 2012 14:06

          « Il n’y a pas de réseau hertzien en Syrie où les télévisions sont exclusivement captées par satellite. »

          Ok, cette affirmation suffit à me confirmer la chose : Meyssan est toujours un menteur et un manipulateur.

          La télévision syrienne comporte six chaînes, quatre satellitaire et deux HERTZIENNES.

          http://en.wikipedia.org/wiki/Syrian_Television


        • Pierre-Marie Baty Pierre-Marie Baty 12 juin 2012 14:50

          Mmarvinbear, ce n’est pas pour me faire l’avocat du Diable mais, pour diffuser une chaîne de télévision par ondes hertziennes, il faut des relais hertziens, non ?

          Le pays est-il suffisamment couvert par ces relais hertziens, ou bien la diffusion hertzienne concerne-t-elle juste Damas et sa banlieue ?

          Interrogation tout à fait innocente de ma part...


        • Mmarvinbear Mmarvinbear 12 juin 2012 18:27

          Toutes les grandes agglomérations syriennes sont couvertes par des relais hertziens. Par contre, je ne peut pas jurer que le moindre bled là-bas ait même l’électricité. La population est concentrée le long des côtes et de l’ Euphrate. Sur ces terrains, se trouvent à peu près 50 % de la population du pays.


        • tf1Goupie 12 juin 2012 19:24

          En plus transmettre la radio par satellite c’est quand même pas super efficace.
          Et je suppose que le téléphone mobile et Internet c’est également par satellite ??

          Mais ce qui est génial c’est que le seul à apporter des arguments factuels et structurés c’est Mmarvinbear et il se prend une rafale de moinssage : c’est dire à quel point on a envie de vérité ici ...


        • Pierre-Marie Baty Pierre-Marie Baty 12 juin 2012 20:57

          Mmarvinbear : merci pour votre réponse. Je présume que vous connaissez la région.

          Bonne soirée


        • Maurice Maurice 12 juin 2012 10:22

          Pas besoin de discuter avec Cigogne, il préfère les barbus extrémistes suunites égorgeur, comme notre ami Morice qui ne devrait pas tarder à rappliquer. Extrémistes suunites financés par le Qatar et l’Arabie Saoudite, aidés logistiquement par les turcs, et le tout avalisés par les puissances OTANesques va-t-en-guerre.
          Extrémistes suunites qui asssassinent les suunites progressites. Je ne parle pas du sort réservé aux alaouites et aux chrétiens, ni des inombrables assassinat de dignitaire du régime, ni des inombrables voitures piégés... Nous financons la-bas des terroristes. Oui, nous ! Vous savez ces « amis de la Syrie ». Mais il faut parler le BHL pour comprendre, c’est à dire qu’il faut tout inverser (ami=ennemi)


          • captain beefheart 12 juin 2012 11:04

            Tout à fait.
            En parlant du Qatar ,ce serait utile d’avoir une liste des personnages PS et UMP qui ont fait des voyages dans ce soi-disant pays ,qui n’est d’autre qu’un plaque-tournante de sous et des mercenaires OTAN ,Israel et US . Qu’est-ce qui les amène la-bas ,nos mafieux parlementaires ?
            Il paraît qu’il y a au moins cinquante socialistes qui ont fait ce voyage les dernières années.


          • grangeoisi grangeoisi 12 juin 2012 10:35

            Que cet article pue !

            La manipulation, la désinformation, le bidonnage tout y est ! Et en prime la soi-disant version allemande pour les lecteurs francophones.Ach so, je voudrais bien connaître les auteurs de cet Artikel von Scheiße !


            • emphyrio 12 juin 2012 13:52

              C’est con mais les enquêteurs de l’ONU ont commencé à tirer des conclusions similaires. On verra ce que dit le rapport rendu dans la deuxième quinzaine de juin mais je pense que les connards que tu soutiens feront tout pour occulter les résultats de l’enquête. On sera d’ailleurs à ce moment-là passer à une nouvelle phase de subversion. Rappelons-nous le rapport de la mission de la Ligue Arabe qui par sa neutralité avait fortement décontenancé les va-t-en guerre de l’Otan et ses alliés, il avait été enterré sans autre forme de considération. L’article 71 était particulièrement mal venu.
              http://www.voltairenet.org/Rapport-du-chef-de-la-Mission-des


            • joletaxi 12 juin 2012 14:12

              moi j’attends avec impatience qu’ils aient découvert des nanothermites, cela ne devrait pas tarder.


            • papi 12 juin 2012 13:58

              @ l’auteur

              Il y aura toujours parmi vos lecteurs des gens pour qui , le meurtre et l’assassinat ne sont que des moyens légaux pour faire tomber un régime. Leur attrait pour l’odeur du cadavre
              est l’image de leur pensée vicieuse , fruit du pourrissement des esprits soigneusement
              « étuvée » par les médias..


              • cedricx cedricx 12 juin 2012 14:42

                Depuis que les occidentaux se sont aperçu que le plus court chemin entre Israel et l’Iran passe par la Syrie, dans le cadre d’une invasion militaire, tout est fait pour que ce pays sombre dans le chaos ... 


                • zappa zappa 12 juin 2012 14:42

                  Merci pour l’article

                  Nos médias nationaux ne font plus leur job. Pire ils veulent nous entrainer dans le massacre

                  les yeux fermés. Pourtant nombres d’exemples de manipulations jalonnes ces derniéres années dans tous les conflits armées. Je ne suis pas un pro de Mr Assad car les régnes les plus courts de nos jours parraissent les plus démocratiques. Nous avons affaire à de la propagande de la part de l’OTAN. Il serait bon pour la Nation de dégager rapidement de cette

                  organisation criminelle et aussi de pouvoir consulter les archives de la BRI qui siége à Bale.


                  • Henri Francillon Henri Francillon 12 juin 2012 16:19

                    Au contraire, Zappa, les médias nationaux font exactement le job pour lequel ils sont payés : soutenir sans ciller la politique criminelle des financiers/banksters qui les possèdent et qui donc payent les « journalistes ».
                    Ne vous attendez pas à ce que des gens payés par des mafias ignobles cherchent à dire la vérité, ils servent d’organes propagande à leur solde.


                  • agent orange agent orange 12 juin 2012 14:53

                    Témoignage de Mgr Philippe Tournyol du Clos, Archimandrite gréco catholique melkite, a visité la Syrie. Extraits de son témoignage :

                    “La paix en Syrie pourrait être sauvée si tous disaient la vérité. Après un an de conflit, la réalité sur le terrain est loin du cadre qu’impose la désinformation des moyens de communication de masse occidentaux”.

                    “[A Homs] Le spectacle qui s’offre maintenant à nos yeux est celui de la plus absolue désolation : l’église de Mar Élian est à demi détruite et Notre-Dame de la Paix saccagée (près de laquelle on a trouvé plusieurs personnes égorgées) est encore occupée par les rebelles. Les maisons, très endommagées par les combats de rue sont entièrement vidées de leurs habitants qui ont fui sans rien emporter ; le quartier d’Hamidieh constitue encore aujourd’hui le refuge inexpugnable de bandes armées indépendantes les unes des autres, fournies en armes lourdes et en subsides par le Qatar et l’Arabie Saoudite. Tous les chrétiens (138.000) ont pris la fuite jusqu’à Damas ou au Liban ; ceux qui n’y avaient pas de parents se sont réfugiés dans les campagnes avoisinantes, chez des amis, dans des couvents, jusqu’au Krak des Chevaliers. Un prêtre y a été tué ; un autre, blessé de trois balles dans l’abdomen, y vit encore ainsi qu’un ou deux autres, mais ses cinq évêques se sont prudemment réfugiés à Damas ou au Liban”.

                    “Dans la capitale, ce que l’on appréhende le plus sont les voitures piégées et les attentats à la bombe, la plupart du temps, le fait de kamikazes alléchés par l’appât du gain, le désir du paradis d’Allah, ou bercés du rêve sunnite de la fin des alaouites au terme de 40 ans de règne. Actuellement, on tente une déstabilisation sanguinaire et systématique du pays par des aventuriers qui ne sont pas syriens. Cette information, qui va à l’encontre des journaux et des reportages télévisés, l’ex-ambassadeur de France, Éric Chevallier, n’avait eu de cesse de la faire entendre alors que de nombreuses informations continuent à être falsifiées afin d’alimenter la guerre contre la Syrie”

                    “Les ennemis de la Syrie ont enrôlés les Frères Musulmans dans le but de détruire les relations fraternelles qui existaient depuis toujours entre les musulmans et les chrétiens. Pourtant, à ce jour, ils n’y sont pas parvenus : ils ont même provoqué une réaction contraire et rapproché comme jamais auparavant tant les communautés que les individus”.

                    Les militaires syriens continuent à se trouver face à des combattants étrangers, mercenaires libyens, libanais, militants des Etats du Golfe, afghans, turcs.


                    • asterix asterix 12 juin 2012 15:03

                      Vous voyez, Reopen ?
                      Chaque fois que vous tentez d’équilibrer la vérité, les deux clans se déchaînent.
                      Il en va comme ça en toute guerre.


                      • Martha 12 juin 2012 16:01

                         Un point positif : les défenseurs de la position OTANO - UBUESQUE sont de moins en moins crédibles. Rien ne tient dans leurs arguments, ils volent bas et ils rasent les murs.
                         Internet change la donne, attendons les premiers commentaires de F.Hollande sur ce sujet, on saura lui dire notre point de vue. On n’a pas viré un facho menteur pour en mettre un autre à la place. On veut « le changement » et que ce soit très clair sur ce sujet.
                         * Entendre dire que la « VO » c’est du bidon
                         * Entendre dire que l’attaque de la Libye et une action facho pur jus. NS et BHL + les commanditaires en sont responsable et devront en répondre.
                         * Entendre dire que l’Europe se désolidarise des US pour cause de tromperie au sujet du « 911 ». Cela rapprochera la France de L’Allemagne et en même temps de la Russie et de la Chine. Cela obligera les US à faire le ménage chez eux. (il faut rappeler que l’Allemagne s’était opposé à l’attaque de la Libye : ils ont tout de suite vu qu’il s’agissait d’une attaque facho et que c’était le signe tangible de notre soumission aux diktats US via NS qui s’était attribué tous les pouvoirs. La gauche s’est ridiculisée dans cette affaire.)
                         * F.Hollande vous vous êtes dit attaché à la vérité, prouvez le, le désengagement en Syrie en sera la preuve.
                         


                      • lloreen 12 juin 2012 15:46

                        Voilà la preuve que tous ces criminels contre l’humanité ont changé leurs patronymes ey ont commis des atrocités de longue date.
                        Le vrai nom des Bush est Scherffs, celui de Henry Kissinger est Heinz Kissinger.
                        Sur le lien, on voit les photos dont celle de l’odieux criminel de guerre nazi condmané pour crimes contre l’humanité : Josef Mengele .
                        Il est temps que ces criminels soient arrêtés.

                        http://100777.com/node/1707

                        Tous ces criminels ayant directement été impliqués dans les atrocités commises durant la seconde guerre mondiale, poursuivent leurs exactions à la tête d’états et d’institutions pour mener le monde au chaos à l’issue duquel ils envisagent d’instaurer leur ordre dictatorial.

                        Ces dangereux psychopathes doivent être définitivement mis hors d’état de nuire et tous ceux qui savent et ne dénoncent pas sont complices.


                        • Henri Francillon Henri Francillon 12 juin 2012 16:23

                          Tout à fait d’accord Lloreen, mais cela entraîne également l’arrestation du Gouvernements français dans sa totalité, incluant bien sûr l’ancien.
                          Et malheureusement, étant donné le nombre de voix qu’ont récoltées la mafia UMPS et ses soutiens, le peuple ne semble nullement prêt à voir ses illusions cesser.


                        • mortelune mortelune 12 juin 2012 16:30

                          La famille Assad est-elle disposée à faire tirer sur les mécontents pour conserver le pouvoir ? Oui sans nul doute...

                          Les occidentaux sont-ils prêts à armer les mécontents du régime et à manipuler tous les médias et créer des évènements ’forts’ pour diaboliser davantage Assad ? Oui sans nul doute...
                          A qui profiterait la destitution de Assad ? Au peuple ? Noooooonnnn
                          A qui alors ?...........

                          Assad défend son beefsteak, on peut le comprendre, il n’est pas Jésus c’est évident. Quels sont les intérêts des occidentaux dans cette affaire ? Pas l’humanitaire, ce serait bien la première fois.

                          Comme dans toutes les guerres il y a manipulation du peuple qui sert de viande hachée à quelques bouchers davantage attirés par le pouvoir que pour défendre la veuve et l’orphelin. 
                          > Tous pourris !


                          • joletaxi 12 juin 2012 16:54

                            dites donc, c’est pas ce qui s’est passé en 1789 que vous me décrivez là ?

                            pourtant, bush à l’époque était inconnu au bataillon ?


                          • Ruut Ruut 12 juin 2012 16:36

                            Espérons que la France n’entrera pas en guerre un fois de plus.
                            En tant que Français je suis contre la guerre contre un pays souverain.


                            • Cadoudal Cadoudal 12 juin 2012 22:26

                              Tu pense qu’un jour on va te demander ton avis ?


                            • tf1Goupie 12 juin 2012 19:20

                              pour les 13 officiers Français capturés il y a un seul lien vers le seul article paru sur cette info, datant du 6 mars et n’ayant jamais donné lieu à vérification ou confirmation.

                              C’est vous dire si les tuyaux de Reopen sont faisandés.

                              Et Reopen nous parle des journalistes étrangers, mais pas des journalistes étrangers qui ont eu maille à partir avec la police d’El Assad.
                              Étonnant cette volonté d’objectivité, toujours réaffirmée, mais rarement vérifiée !


                              • bluerider bluerider 12 juin 2012 21:14

                                si vous lisez sous l’article repris par reopen911 les commentaires, vous y troyuverez l’article original du DAILY STAR de Beyrouth, et une forme de confirmation par un officier colonel de l’armée de terre française dont des journalistes se sont procuré un mail sans ambiguité...


                              • tf1Goupie 14 juin 2012 17:39

                                Oui, donc il y a une seule source qui est le Daily Star, et encore faut voir comment eux mêmes justifient leur info.

                                Cette « info » non vérifiée est reprise sans vérif par le Daily Telegraph, qui est repris en choeur par toute la presse, et Internet sans aucune vérification.

                                Donc c’est quand même très « incestueux » ce que vous prétendez être des recoupements.
                                Au début c’était des officiers, maintenant c’est des agents, et ça fait 3 mois que ce scoop va être confirmé demain !!!

                                Vive la fiabilité des rumeurs diffusées, amplifiées et canonisées par Reopen.


                              • Lou Lou 12 juin 2012 19:37

                                Journalistes envoyés à la mort par les rebelles (Channel 4)

                                Le témoignage personnel d’un journaliste britannique

                                http://www.mondialisation.ca/index.php?context=va&aid=31374

                                • soimême 12 juin 2012 20:54

                                  Toujours le même constat, les peuples aspirent à vivre en en paix, les Princes de ce Monde aspirent à vivre avec la guerre !

                                  Jamais un telles fossé n’a jamais été aussi grand !


                                  • Login Login 12 juin 2012 21:41
                                    Pourquoi des gens sensés l’être conduisent le monde au désastre et quelle est leur vision du monde ? Pensent-ils être à l’abri des conséquences de leurs actes ? 

                                    • Wendigo Wendigo 13 juin 2012 00:44

                                      On se calme !!

                                      Vendredi tout devrait rentrer dans l’ordre et le calme, quand al Assad sera en fuite et qu’un nouveau gouvernement s’instalera aux palais. Pas de guerre en vue, en fait personne ne vous le dit encore, mais les médias le feront en fin de semaine .... parce que ce coup d’état sera médiatique, contre toutes les lois internationales, peut être, mais bon, mieux vos cela que de ne pas raser la Sirye .... on est pas plus con que Rameses smiley

                                      un lien pour plus d’info sur ce toutr de con qui nous reviendra assurement en pleine gueule comme dirait Poutine ;

                                      http://french.irib.ir/analyses/articles/item/193937-syrie-un-coup-d-état-médiatique-en-gestation-,-par-thierry-meyssan

                                      A voir ...


                                      • soimême 13 juin 2012 02:31

                                        Il y a un cran de plus qui est en train d’être franchie en Syrie.

                                        InternationalSyrie : l’opposition armée se dote d’armes chimiques (agence)
                                        11:59 10/06/2012
                                        MOSCOU, 10 juin - RIA Novosti

                                        Des groupes terroristes qui s’opposent au gouvernement syrien se sont équipés d’armes chimiques en provenance de la Libye, annonce dimanche l’agence iranienne FARS se référant aux médias syriens.

                                        Selon l’agence, des terroristes, se trouvant actuellement sur le territoire turc, s’entraînent à manier les gaz de combat. Leur objectif est de perpétrer une attaque contre la population civile et en accuser ensuite l’armée gouvernementale de la Syrie.



                                        • lsga lsga 13 juin 2012 04:47

                                          Ne commettez pas l’erreur de ne pas soutenir la révolte en Syrie.

                                          Malgré toutes les récupérations, les manipulations et les mensonges, il y a bien eu une véritable révolte en Syrie.

                                          Si cette révolte échoue, le message envoyé à l’ensemble du bassin Lévantin sera que toute révolte est vouée à l’échec. L’ensemble de l’élan révolutionnaire serait brisé dans cette région pour une période de temps longue. C’est indubitablement un des objectifs principaux des occidentaux.

                                          Si elle réussie, elle risquera certes d’aboutir sur un pouvoir réactionnaire de type Islamiste. 
                                          Mais, au moins, le peuple Syrien aura-t-il apprit qu’il est capable de se révolter et de renverser le pouvoir en place. Ils seront à même de renverser par la suite ce pouvoir Islamiste.

                                          L’Histoire est longue, elle a tout son temps. Nos propres révolutions ont également souvent été appuyées par des puissances étrangères ennemies de nos oligarchies. Elles ont souvent abouties à l’établissement de pouvoirs réactionnaires.


                                          La seule chose qui soit véritablement importante, c’est que l’Histoire avance.
                                          L’Histoire avance grâce à la lutte des classes, dont la conscience de classe n’est qu’une conséquence.

                                          L’important est que les peuples apprennent à se révolter, comprennent qu’ils peuvent renverser les pouvoirs en places. Tant pis si ils se trompent d’idéologie et d’alliés. Dans une Révolution, l’idéologie et les alliés sont des questions secondaires.


                                          • bluerider bluerider 13 juin 2012 09:43

                                            je suis bien d’accord, mais comment mettre en garde le peuple syrien, contre les travers de nos dirigeants ? Ce n’est pas en s’adressant à nos pouvoirs en place, qu’ils vont résoudre leur problème, puisque nos pouvoirs ne voient que leurs intérêts, non convergents du leur. La preuve : 10 ans de carnage au Moyen Orient depuis 2001, le dernier en date commis par la France en tête en Libye... qui est dévastée -sauf les raffineries comme en Iraq- et morcelée en factions qui s’entretuent.... C’est ça qui guette la Syrie si elle tombe aux mains des superstructures du pouvoir occidental : ONU, OTAN, FMI.. je ne dis pas que l’oligarchie et le népotisme Assad c’est mieux, je dis que le peuple n’a que lui même pour accomplir sa révolution, mais que au vu des autres printemps arabes qui ont été explosés, récupérés ou sont dans l’impasse, seule la voie parlementaire, legislative et constitutionnelle est dans l’intérêt du peuple syrien, et non le recours à « superman »...


                                          • lsga lsga 13 juin 2012 14:18

                                            mais comment mettre en garde le peuple syrien, contre les travers de nos dirigeants ? 


                                            Ce ne sont pas à des petits bourgeois idéalistes d’aller expliquer à des gens impliqués dans une guerre civile comment on la gagne. 

                                            Ce n’est pas en s’adressant à nos pouvoirs en place, qu’ils vont résoudre leur problème, puisque nos pouvoirs ne voient que leurs intérêts, non convergents du leur

                                            Le rôle d’une Révolution n’est pas de résoudre un quelconque problème.
                                            Une Révolution créé toujours de nouveaux problèmes qui s’ajoutent aux anciens. 
                                            Une génération qui participe à une Révolution voit sa petite vie d’à peine 70ans complètement foutue en l’air. 
                                            Ce sont les petits bourgeois idéalistes que nous sommes qui croient qu’une Révolution sert à améliorer la vie et à résoudre des problèmes. Effectivement, avec plus d’un siècle de recul sur la dernière Révolution, on peut considérer qu’elles nous ont été utiles. Mais ces effets bénéfiques se sont produits bien plus tard, et sont très différents des objectifs visés par les derniers révolutionnaires français. 
                                            Une Révolution n’a qu’une seule et unique utilité historique : renverser le pouvoir en place.
                                            Point Barre.

                                             C’est ça qui guette la Syrie si elle tombe aux mains des superstructures du pouvoir occidental : ONU, OTAN, FMI..
                                            C’est à dire, ce qui guette la Syrie c’est d’en arriver au même point que nous. 
                                            Que faites vous, vous, pour renverser oligarchies occidentales, ONU, OTAN et FMI ?
                                            Rien. 
                                            Ce n’est pas de votre faute, car ici, l’élan révolutionnaire s’est essoufflé. 
                                            Gageons que les peuples arabes seront à même de ré-insuffler l’esprit révolutionnaire, l’esprit de guerre civile.
                                            Si la révolution Syrienne échoue, c’est l’échéance même d’une Révolution mondiale contre Oligarchies, ONU, OTAN et FMI qui est elle-même réculée (déjà que c’est pas pour demain la veille smiley )

                                            , mais que au vu des autres printemps arabes qui ont été explosés, récupérés ou sont dans l’impasse, seule la voie parlementaire, legislative et constitutionnelle est dans l’intérêt du peuple syrien, et non le recours à « superman »...
                                            On obtient pas la démocratie parlementaire en faisant des incantations idéalistes de petits bourgeois. 
                                            On obtient la démocratie parlementaire en faisant la Révolution, en passant par 40 ans de pouvoir Réactionnaire, puis en faisant à nouveau la Révolution. 
                                            Voilà, ils en sont à l’étape 1, bon courage pour l’étape 2, j’espère que pour la 3 on sera tous ensemble au niveau mondiale pour les accompagner. 

                                            Un petit truc que je vous conseille de lire et d’assimiler pour comprendre la nature des Révolutions :

                                            Les idéologies, les alliés, les systèmes : OSEF

                                          • Olivier Perriet Olivier Perriet 13 juin 2012 14:24

                                            ces massacres ça me rappelle l’Algérie des années 90.

                                            Mêmes méthodes que les GIA.
                                            Ah non, le GIA c’est une création de l’armée algérienne smiley


                                            • Basepam 14 juin 2012 08:54

                                              Ce qui est bizarre c’est que l’une de vos propres sources , « le grand reporter anglais » a été sur place, et cite sur son blog :

                                              « Survivors say their assailants were Shabiha, or armed militia controlled by the government. »
                                              soit :
                                              « Les survivants disent que leurs assaillants était Shabisha, ou une milice controllée par le gouvernement. »

                                              C’est toujours un « grand reporter anglais » ?
                                              Cordialement
                                              Basepam


                                              • almodis 14 juin 2012 17:54

                                                BASEPAM , tu abuses ! 

                                                si tu traduis l’article de ce« grand reporter anglais » traduis aussi les phrases suivantes qui disent que les habitants n’ont " jamais vu de shabihahs !
                                                qu’est ce qui peut bien pousser des lecteurs de ce site à se livrer à des manipulations dont les médias nous gavent nuit et jour ? 
                                                quel intérêt ?

                                              • Basepam 17 juin 2012 22:14

                                                Oui, désolé, posté trop vite

                                                100% désolé, merci de la correction
                                                Basepam

                                              • SEPH SEPH 17 juin 2012 22:03
                                                La CIA a envoyé 6.000 terroristes, en Syrie  17/06/2012
                                                Farsnews- Le chef adjoint du Parti travailliste turc a souligné que la CIA a recruté 6.000 mercenaires arabes, afghans et turcs, pour mener des opérations terroristes, en Syrie.

                                                Bülent Esinoglu a ajouté que le peuple turc s’oppose à la présence des citoyens turcs, dans les régions syriennes en crise, et au massacre de Syriens innocents, pour les beaux yeux des Etats-Unis. Il a ajouté que la société sécuritaire américaine « Blackwater » paie de grosses sommes d’argent à ses mercenaires, pour massacrer des innocents et détruire la Syrie.

                                                 Esinoglu a souligné que la guerre déclarée, par la Turquie, contre la Syrie, est dirigée par Washington et Tel-Aviv, qui ont transformé, pratiquement, l’armée turque, en une armée de mercenaires, qui lutte pour l’argent, tout comme « Blackwater ».

                                                Le chef adjoint du Parti travailliste turc a martelé que le gouvernement d’Erdogan est le premier gouvernement turc à exécuter les ordres de l’Occident, avant d’appeler à son changement, pour éviter la guerre.


                                                • SEPH SEPH 17 juin 2012 22:14
                                                  Syrie : Le Frankfurter Allgemeine Zeitung confirme. Les rebelles sont responsables du massacre de Houla

                                                  Rainer Hermann


                                                  La presse française, ou des experts français comme l’ancien diplomate Ignace Leverrier qui tient le blog Un Oeil sur la Syrie sur le site du journal Le Monde, continue d’imputer aux troupes régulières et aux milices syriennes pro-Assad le massacre de Houla. Pourtant, en Allemagne, le journal Frankfurter Allgemeine Zeitung en donne une version très différente. Et depuis la parution de ce premier article signé Rainer Hermann, le site Medialens, équivalent britannique d’Acrimed, signale que la BBC est revenue en partie sur ses accusations. Cependant, le doute subsiste – Rainer n’est pas allé en Syrie lui-même disent ses détracteurs – Il revient donc sur son premier article et accentue la cohésion de son argumentation en répondant aux questions légitimes que ce massacre atroce et sa recension dans les médias suscitent. Nous relayons ici l’intégralité de son analyse, et saluons la continuité de son travail.

                                                  Encore une fois, il s’agit ici d’établir les faits les plus proches possible de la réalité vécue par les syriens afin de sauver la paix. Le peuple syrien a bien vu comme nous tous le résultat violent des ingérences au Kosovo, en Afghanistan, en Irak et en Libye. Le prétexte humanitaire servi aux médias masque mal la réalité du terrain et les intérêts en jeu : Ces interventions intéressées sont avant tout militaires et ne font que semer la mort et la destruction, toujours précédées puis accompagnées d’une propagande médiatique effrénée et partisane qui assomme les citoyens du monde entier. A Houla, la vérité n’est pas établie, et la division des membres permanents du Conseil de Sécurité de l’ONU se retrouve dans les termes âprement discutés de ses déclarations successives à propos de ce massacre, porte ouverte à toutes les interprétations dont les médias ne se privent pas, comme le laisse aussi entrevoir l’auteur. Il est urgent de déposer les armes.


                                                  Syrie : Une élimination
                                                  Article paru dans le Frankfurter Allgemeine Zeitung, le 13 juin 2012

                                                  Traduction Corto pour ReOpen911

                                                  Le massacre de Houla marque un tournant dans le conflit syrien. Le public occidental accuse l’armée syrienne, en s’appuyant sur les observateurs des Nations-Unies. Cette version peut être mise en doute parce qu’elle repose sur des rapports de témoins oculaires. Selon elle, ce sont des civils insurgés sunnites qui ont été tués.

                                                  par Rainer Hermann

                                                  Le massacre de Houla a constitué un tournant dans le drame syrien. L’indignation mondiale a été énorme quand le 25 mai dernier, 108 personnes ont été tuées, dont 49 enfants. Des appels en faveur d’une intervention militaire se sont répandus pour mettre fin à l’effusion de sang, et en Syrie, la violence a dégénéré depuis, irrésistiblement. Presque unanimement, soutenue par les réseaux de diffusion d’information arabes et la visite des observateurs des Nations-Unies le jour suivant, l’opinion mondiale a accusé du massacre l’armée syrienne régulière et les milices de Schabiha proches du régime.

                                                  Le Frankfurter Allgemeine Zeitung a remis en question la semaine passée cette version basée sur des rapports de témoins oculaires. Il a informé que les civils tués étaient alaouites et chiites. Ils ont été tués à Taldou, une ville de la plaine de Houla, visée par des sunnites armés, pendant qu’autour de la localité des combats intenses avaient lieu pour contrôler des rues entre l’armée régulière et des unités de l’armée syrienne libre. Cette description a été reprise universellement par beaucoup de médias et a été rejetée par beaucoup [d’entre eux] comme peu digne de foi. A partir de là se posent quatre questions : Pourquoi à ce jour l’opinion mondiale suit-elle une autre version ? Pourquoi le contexte de la guerre civile rend-il plausible la version mise en doute ? Pourquoi les témoins [de cette version] sont-ils crédibles ? Quels autres faits soutiennent [cette] version ?

                                                  Premièrement, pourquoi à ce jour l’opinion mondiale suit-elle une autre version ? Les premiers mois du conflit, quand l’opposition n’était pas encore alimentée en armes et sans protection, toutes les atrocités mises sur le compte du régime étaient incontestées. On suppose donc que cette situation perdure. Et de plus, les médias d’Etat syriens ne jouissent plus d’aucune crédibilité. Depuis le début du conflit, ils utilisent « comme des moulin à prières » les formules toutes faites du style « groupes de terroristes armés ». Ainsi personne ne les croit plus lorsque, pour une fois, c’est vraiment le cas. Ce sont les chaines satellitaires arabes Al Jazeera et Al Arabia qui a contrario sont devenues les médias grand-public. Elles appartiennent au Qatar et à l’Arabie Saoudite, deux Etats qui participent activement au conflit. Ce n’est pas sans raison que les allemands connaissent bien le dicton "à la guerre, c’est d’abord la vérité qui meurt".

                                                  Deuxièmement, pourquoi le contexte de la guerre civile rend-il plausible la version mise en doute ? Au cours des derniers mois, beaucoup d’armes ont été acheminées en contrebande vers la Syrie, les insurgés disposent depuis longtemps d’armes de moyen calibre. Chaque jour, plus de 100 personnes sont tuées en Syrie, les morts se tenant des 2 côtés de la balance. Les milices enrôlées sous la bannière de l’armée syrienne libre contrôlent les provinces d’Homs et Idlib en grande partie, et étendent leur domination à d’autres parties du pays. L’anarchie qui se répand a mené à une vague d’enlèvements criminels, en outre, elle exonère de devoir tenir une comptabilité publique [des victimes]. Tant celui qui parcourt Facebook que celui qui parle avec des Syriens connaît des histoires tirées du quotidien à propos de « nettoyages confessionnels », des gens qui sont tués seulement parce qu’ils sont Alaouites ou Sunnites.

                                                  La plaine d’Houla, principalement habitée par des Sunnites, qui se trouve entre la ville sunnite d’Homs et les montagnes alaouites, est chargée d’une longue histoire de tensions confessionnelles. Le massacre s’est produit dans Taldou, l’un des plus grands hameaux de Houla. Les noms des 84 civils tués sont connus. Il s’agit des pères, des mères et de 49 enfants de la famille al Sajjid et des deux branches de la famille Abdarrazzaq. Des habitants de la ville témoignent que les Alaouites tués sont des musulmans qui se sont convertis de l’Islam sunnite à l’Islam chiite. Eloignés de quelques kilomètres de la frontière libanaise, ils se rendent suspects de sympathies pour le Hezbollah détesté des sunnites. En outre, on compte parmi les victimes les membres qui résidaient à Taldou de la famille d’Abdalmuti Mashlab, député du parlement fidèle au régime.

                                                  Les appartements des trois familles se trouvaient dans différentes parties de Taldou. Les membres des familles ont été visés et tués à une exception près. Aucun voisin n’a été même simplement blessé. La connaissance des lieux était une condition préalable à ces « exécutions » bien préparées. L’agence de presse AP a cité l’unique survivant de la famille al Sajjid, Ali, un enfant de 11 ans, avec ces mots : « les auteurs étaient tondus et avaient de longues barbes ». Cela ressemble aux jihadistes fanatiques, pas aux milices de la Schabiha. Il a survécu parce qu’il a fait le mort et s’est enduit avec le sang de sa mère, a déclaré le jeune garçon.

                                                  Les rebelles sunnites mettent à exécution la « liquidation » de toutes les minorités

                                                  Dés le 1er avril, Mère Agnès-Mariam de la croix, du cloître jacobin (« Deir Mar Yakub ») qui se trouve au sud d’Homs dans la localité de Qara, décrivait dans une longue lettre ouverte le climat de violence et de peur dans la région. Elle arrive à la conclusion, que les rebelles sunnites ont mis en oeuvre une liquidation graduelle de toutes les minorités ; elle décrit l’expulsion des chrétiens et des alaouites de leurs maisons par les rebelles, et le viol de jeunes filles qui sont remises aux mains des rebelles comme des « butins de guerre » ; elle a été témoin oculaire, lorsque des rebelles dans la rue Wadi Sajjeh, suite au refus d’un commerçant de fermer son magasin, le tuèrent dans un attentat à la voiture piégée, puis lorsque devant une caméra d’Al Jazeera ils déclarèrent que c’était le Régime qui avait commis cet acte. Enfin, elle décrit comment des rebelles sunnites bloquèrent dans le quartier de Khalidijah à Homs des otages alaouites et chrétiens dans une maison et comment ils la firent sauter, pour expliquer ensuite que c’était un crime atroce du régime.

                                                  Pourquoi les témoins oculaires syriens peuvent-ils dans ce contexte être considérés comme dignes de foi ? Parce qu’ils n’appartiennent à aucun camp du conflit, mais se trouvent entre les fronts. Ils n’ont aucun autre intérêt que de tenter encore d’arrêter l’escalade sans fin de la violence. C’est dans leur entourage que plusieurs personnes viennent juste d’être tuées. Et en conséquence, personne [parmi eux] ne va révéler son identité. Cependant, nous ne pouvons pas avoir la certitude que tous les détails se sont produits exactement comme ils sont décrits, à un moment où un contrôle indépendant de tous les faits sur place et dans leur déroulement n’est pas possible. Et bien que le massacre de Houla se soit produit selon la version décrite ici, aucune conclusion ne peut en être tirés pour d’autres atrocités. Comme par le passé au Kosovo, chaque massacre devra être examiné séparément après cette guerre.

                                                  Quels autres faits soutiennent cette version ? Le F.A.Z. n’a pas été le premier à informer d’une nouvelle version du massacre de Houla. Simplement, les autres rapports n’ont pu trouver leur place à contre courant des grands médias généralistes. Le journaliste russe Marat Musin (1), qui travaille pour la petite agence de presse Anna, s’était arrêté les 25 et le 26 mai dans Houla. Il a été en partie témoin oculaire, et a publié les déclarations d’autres témoins oculaires. En outre, le journaliste néerlandais indépendant spécialiste des questions arabes et vivant à Damas Martin Janssen a pris contact après le massacre avec le cloître jacobin à Qara, qui dans le passé a recueilli beaucoup de victimes du conflit et dont les nonnes se sacrifient dans leur action humanitaire.

                                                  Des rebelles ont décrit leur version du massacre à des observateurs des Nations-Unies

                                                  Les nonnes lui ont décrit comment, lors de ce 25 mai, plus de 700 rebelles armés, arrivés de Rastan, se sont emparés devant Taldou d’un poste de contrôle de l’armée, comment ceux-là après le massacre ont empilé les cadavres des soldats et des civils tués devant la mosquée, et comment ils ont raconté le jour suivant leur version du massacre prétendu de l’armée syrienne aux observateurs des Nations-Unies devant les caméras des télévisions favorables aux rebelles. Le secrétaire général des Nations-Unies Ban Ki-moon a annoncé le 26 mai lors du Conseil de Sécurité des Nations-Unies, que les circonstances exactes n’étaient pas claires. Cependant les Nations-Unies furent quand même en mesure de déclarer "qu’il y a eu des tirs d’artillerie et de grenades. En outre, il y a eu d’autres formes de violence, parmi lesquelles des coups de feu à bout portant et des sévices sérieux".

                                                  Nous pouvons reconstituer le déroulement suivant des faits : après la prière du vendredi 25 mai, plus de 700 [rebelles] armés sous le commandement d’Abdurrazzaq Tlass et Yahya Yusuf, répartis en trois groupes qui venaient de Rastan, Kafr Laha et Akraba, ont attaqué trois postes de contrôle de l’armée autour de Taldou. Les rebelles bien supérieurs en nombre et les soldats (la plupart également sunnites) se sont livrés à des combats sanglants au cours desquels deux douzaines de soldats, principalement des engagés volontaires, ont été tués. Pendant et après les combats, les rebelles ont éliminé, aidés par des habitants de Taldou, les familles Sajjid et Abdarrazzaq. Celles-ci avaient refusé de se joindre à l’opposition.

                                                  Rainer Hermann

                                                  original : http://www.faz.net/aktuell/politik/arabische-welt/syrien-ein...

                                                  traduction : http://www.reopen911.info/News/2012/06/17/syrie-le-frankfurt...

                                                  Note de la rédaction :

                                                  (1) Le journaliste Marat Musin a aussi confirmé la présence d’officiers français sur le sol syrien, capturés par l’armée régulière et qui ont fait l’objet de négociations dont les termes sont restés secrets pour leur expulsion via le Liban.

                                                  Source  : http://www.legrandsoir.info/syrie-le-frankfurter-allgemeine-zeitung-confirme-les-rebelles-sont-responsables-du-massacre-de-houla.html


                                                  • Cigogne67 17 juin 2012 22:19

                                                    SCOOP... ce sont des pilotes et les tankers GI,s de la CIA qui pilonnent les villes et les villages, les mêmes qui arrêtent, torturent, emprisonnent, égorgent la population civile...merci ALTERINFO la radio des collabos


                                                  • FRIDA FRIDA 17 juin 2012 22:28

                                                    @Seph

                                                    « comme l’ancien diplomate Ignace Leverrier qui tient le blog Un Oeil sur la Syrie sur le site du journal Le Monde »

                                                    avez-vous une information sur ce diplomate ? Son origine ? De quel pays ? Diplomate où ? etc. Je n’ai aucune information à part ce qui est écrit sur son propre blog (site Le Monde), il a coécrit avec Kepel, mais sinon il reste très mystérieux comme individu. Même pas de biographie dans wikipédia


                                                  • SEPH SEPH 18 juin 2012 12:13

                                                    @ FRIDA

                                                      Voici quelques infos sur Ignace Leverrier :

                                                      Ancien diplomate, il aurait travaillé à Damas de 2001 à 2007.
                                                      En tous cas il œuvre pour le quai d’Orsay,il avait une rubrique dans le monde »un oeil sur la Syrie » sorte de mauvais oeil qui veillait à distiller le poison. 


                                                      Il est aussi rédacteur au magazine Moyen Orient.Son parcours se confond assez avec celui d’un autre personnage nommé Vladimir Glasman lui aussi à travailler à l’IFAPO (Institut français d’archéologie du Proche-Orient) de Damas et y aurait fait un travail remarquable…… au point d’être récompensé ?. Par ailleurs , Ignace est un prénom curieux !!

                                                      En fait, Leverrier s’appellerait Wladimir Glasman !! (d’où son pseudonyme qui renvoie à une traduction approximative de l’allemand « der Glasmann »).

                                                    Wladimir GLASMAN, Universitaire, anciennement détaché auprès du Ministère des Affaires Étrangères en Syrie et au Moyen-Orient :

                                                      • C’est un universitaire à la base. Il est bon arabisant. Il a été en poste à l’ambassade de France à Damas de 2001 à 2007.

                                                      • Ses autres postes étaient à Ryadh, Amman, Alger. Il a laissé un fonds à l’IFPO ( Institut Français du Proche-Orient )  de Damas sur l’actualité (Wikipédia le décrit comme un ancien bibliothèque de l’IFPO, étrange vu ses responsabilités à la chancellerie de l’ambassade).

                                                      • C’est un ami de l’opposition syrienne. Effectivement, son blog est une tribune de soutien à l’opposition.

                                                      • Il intervient dans des conférences hostiles à la direction syrienne.



                                                  • non667 18 juin 2012 10:11

                                                    après les armes de destruction massives il est sidérant qu’il y en ait encore pour croire les V.O. du N.O.M. et votent umpseelvmodem + fdg (Libye )  smiley smiley smiley smiley

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès