• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > International > Trois ans après l’arrivée de la guerre à Donetsk, l’Ukraine (...)

Trois ans après l’arrivée de la guerre à Donetsk, l’Ukraine poursuit l’escalade dans le Donbass et enlise le processus diplomatique

En ce triste anniversaire du 26 mai, les nouvelles du Donbass sur le front militaire comme sur le front diplomatique, sont loin d'être positives. Trois ans après l'arrivée de la guerre à Donetsk (le 26 mai 2014 avaient lieu les premiers combats touchant la capitale), l'Ukraine poursuit dans sa logique de résoudre le conflit avec la population du Donbass par la force.

JPEG - 81.4 ko
Image d’archive

Le bilan de la semaine énoncé par Edouard Bassourine, le commandant en second du commandement opérationnel de l'armée de la République Populaire de Donetsk (RPD), n'est pas pour rassurer sur l'évolution du conflit dans un futur proche.

Si le nombre de violations totales du cessez-le-feu hebdomadaires a augmenté de seulement 16 % pour atteindre 374 violations (dont 58 durant les dernières 24 heures), le nombre de bombardements quant à lui a plus que doublé par rapport à la semaine précédente avec 4 456 obus d'artillerie, de mortier, de char d'assaut, et de roquettes de lance-roquettes multiples tirés par l'armée ukrainienne sur le territoire de la RPD. Ce chiffre n'inclut pas toutes les roquettes de petit calibre, les munitions de lance-grenade, et autres tirs d'armes légères, dont le nombre est au moins équivalent à celui des armes lourdes (et plus souvent égal au double du nombre de tirs lourds).

Ces chiffres atteignent le même niveau que les pics qui avaient été observés en décembre 2016, un mois à peine avant l'escalade brutale qui avait eu lieu entre fin janvier et début février 2017, et qui avait vu le nombre de bombardements lourds hebdomadaire dépasser les 8 000 tirs.

Ces bombardements qui ont touché 31 localités de la république ont tué quatre soldats et blessé 12 personnes dont huit civils et endommagé 61 habitations dont 16 rien que durant les dernières 24 heures. Des tirs corrigés à l'aide de drones (pourtant interdits par les accords de Minsk), dont certains de fabrication américaine, qui sont venus s'écraser sur les positions de l'armée de la RPD.

Les provocations se multiplient aussi, après le tir du 13 mai 2017 dirigé contre Avdeyevka et mené de manière évidente depuis la localité de Vodyanoye aux mains de Secteur Droit, d'autres tirs semblables ont frappé Avdeyevka, toujours dans le même but : accuser la RPD d'avoir tiré délibérément sur des civils innocents.

Et pendant que l'OTAN conditionne l'amélioration des relations avec la Russie à l'arrêt de son soutien au Donbass (autant dire qu'il gèlera en enfer avant que ça arrive), Kiev continue de saboter la mise en œuvre des accords de Minsk tout en clamant sur tous les toits (surtout ceux des médias occidentaux) vouloir que ces accords soient appliqués.

Car à regarder la liste des dernières exigences en date côté ukrainien pour que ces accords soient appliqués, il faut vraiment être stupide ou de mauvaise foi pour croire qu'ils vont l'être :

- la révocation du décret du président russe sur la reconnaissance des documents d'identité produits par les républiques de Donetsk et Lougansk (cette mesure étant valable jusqu'à la résolution pacifique du conflit pour des raisons humanitaires il n'y a aucune chance ou presque pour que cela arrive),

- la révocation des décisions sur l'établissement des frontières d'état par les deux républiques (ça aussi l'Ukraine peut toujours rêver),

- l'abolition de la mise sous tutelle d'état des usines qui étaient sous juridiction ukrainienne (tant que le blocus commercial total du Donbass est appliqué, l'Ukraine peut faire une croix dessus),

- la renonciation de l'utilisation du rouble russe comme monnaie légale (là aussi tant que le blocus économique total du Donbass est appliqué, cela n'arrivera pas, car il n'y a plus assez de hryvnias en circulation ici),

- le retour du contrôle des portions de frontières commune entre les républiques et la fédération de Russie à l'Ukraine (ce point est prévu à la fin des accords de Minsk quand TOUT LE RESTE aura été mis en œuvre).

Rien qu'en regardant le dernier point on se rend bien compte que cette histoire c'est le serpent qui se mord la queue, l'Ukraine demandant d'appliquer avant tout le reste un point qui est prévu à la fin du processus de Minsk quand tout le reste aura été mis en œuvre… Autant dire que cela ne sera jamais mis en œuvre.

Pendant ce temps, un des points des accords de Minsk, l'échange des prisonniers au format « tous contre tous » piétine lui aussi. Sur ce point là aussi l'Ukraine traîne des pieds et sabote le processus, essayant de ne pas rendre certains prisonniers sous des prétextes plus ou moins bidons. Et surtout, ce qui inquiète les autorités de la RPD, c'est qu'aucune information n'est disponible pour 77 des noms que la RPD a réclamés. Daria Morozova, la médiatrice aux droits de l'homme de la RPD s'inquiète de leur sort et craint qu'ils ne soient tout simplement morts.

Une crainte justifiée, quand on regarde la dérive continue de l'Ukraine vers une dictature sauce néo-nazie. Pendant que les activistes anti-Maïdan sont condamnés à six ans de prison fermes pour avoir simplement participé à des manifestations contre les nouvelles autorités ukrainiennes, comme Iouri Apoukhtine, certains députés ukrainiens proposent de s'inspirer de la politique linguistique de l'Allemagne Nazie pendant la Seconde Guerre Mondiale (on a les références qu'on peut hein), alors que d'autres proposent très sérieusement de frapper les élèves qui parleraient russe à l'école

Les accords de Minsk sont cliniquement morts, le Donbass ne pourra jamais retourner sous le giron d'un état ukrainien où ce genre de dérives graves n'est pas l'exception mais la règle. Trois ans après que la guerre soit arrivée à Donetsk, il est temps que les dirigeants américains et européens cessent la ventilation artificielle qui maintient l'Ukraine en vie sur le papier, et lui permet de continuer à faire des morts dans le Donbass...

Christelle Néant

Voir l'article sur DONi


Moyenne des avis sur cet article :  4.82/5   (22 votes)




Réagissez à l'article

58 réactions à cet article    


  • Mychris Mychris 27 mai 13:50

    « certains députés ukrainiens proposent de s’inspirer de la politique linguistique de l’Allemagne Nazie pendant la Seconde Guerre Mondiale (on a les références qu’on peut hein), alors que d’autres proposent très sérieusement de frapper les élèves qui parleraient russe à l’école… »

    Heureusement que la majorité des députés ukrainiens ne sont pas dans le même état d’esprit que ces abrutis de Svoboda.
    Petite ajout personnel je viens de discuter avec la maitresse d’école de mon fils à ce sujet en russe.
    Au jardin d’enfants de mon fils 60% parlent russe (pourcentage en diminution depuis le Maidan c’est vrai) et si une telle directive passait il va de soit qu’elle n’empêcherait pas les enfants de parler russe.


    • sarcastelle sarcastelle 27 mai 15:57

      C’est curieux ; il me semblait avoir fait une réponse. Je ne la vois plus. 

      J’y exprimais la lassitude qu’on peut éprouver à cette dénonciation plurihebdomadaire de la méchante Ukraine « nazie » face à ses héroïques adversaires approuvés par la Russie ; ou plutôt, j’y exprimais mon indifférence quant à l’issue de l’affaire. Il est possible que la plurihebdomarité dont je parlais plus haut soit d’ailleurs pour quelque chose dans cette lassitude et cette indifférence. 

      • Dom66 Dom66 27 mai 20:31

        @sarcastelle

        Votre lassitude ??? Perso quand j’ai une lassitude sur un auteur, je ne lis pas ses articles.

        Personne ne vous oblige a venir lire les article de Christelle Néant.

        Nous savons qu’en Ukraine du coté de Kiev il n’y pas que des méchants, comme en Allemagne pendant la guerre de 39/40. Mais je vous remercie de savoir et dire que des héroïques combattants luttent contre des hommes qui se battent sous drapeaux d’extrême droite, un tantinet nazis sur les bords . Si vous voulez de la doc et des infos à ce sujet...n’hésitez pas.


      • roman_garev 27 mai 23:51

        @sarcastelle

        Pensez plutôt à la lassitude due à vos lamentations (que vous vous assignez comme objectif de mettre en première ligne aussitôt l’article paru ; donc vous les guettez quelque part de dessous de votre porte cochère, n’est-ce pas ?) de tous ceux qui viennent pour lire l’article.

        Espérez-vous faire perdre aux lecteurs l’habitude de lire des nouvelles du Donbass par vos expressions de votre indifférence et lassitude (comme si cela pouvait émotionner quiconque) ? Votre indifférence, vous savez bien où faut-il la fourrer...

      • roman_garev 27 mai 23:54

        @Dom66
        Bonjour.

        « Perso quand j’ai une lassitude sur un auteur, je ne lis pas ses articles. »

        Exact. Mais ça, c’est une attitude d’un être normal. Impossible de l’attendre de la part d’un troll masochiste pitoyable.

      • sarcastelle sarcastelle 27 mai 23:55

        @roman_garev

        .
        Ma profession ne consiste pas à faire de la propagande perpétuelle chez vous. 
        Elle ne resterait d’ailleurs pas longtemps en ligne. 

      • roman_garev 27 mai 23:58

        @sarcastelle
        « Ma profession ne consiste pas à faire de la propagande perpétuelle chez vous. »


        Vraiment ? Quel dommage, on aurait bien ri de votre propagande. Que pouvez-vous proposer en la matière ?

      • pipiou 28 mai 01:36

        @roman_garev

        Je crois que vous vous faites des illusions : pratiquement personne ne vient lire ce matraquage 100% orienté dont on se doute qu’on ne peut y tirer que peu d’informations sur le DONBASS.

        Alors certes on n’est pas obligés de lire mais il est plutôt déplaisant de voir des auteurs s’installer à demeure sur Agoravox pour venir y faire du tractage.
        Madame Neant n’a qu’à faire cela sur un blog spécifique qui sera réservé à un club de groupies et autre fans convaincus qui viendront se congratuler entre mêmes-pensants.


      • Dom66 Dom66 28 mai 02:34

        @pipiou

        Je pense qu’un blog n’est pas gratuit, je me trompe peut être.

        Ensuite j’ai besoin d’avoir des nouvelles du Donbass, ensuite c’est chacun son sujet favori ici sur AV, et certains auteurs sont aussi installés à demeure sur Agoravox...non ?

        Et je ne vais pas lire certain sujet.Donc.....

        Il me semble que vous êtes venu mettre votre nez sur ce sujet vous aussi Non ? Donc même remarque, rien ne vous oblige, continuez à regarder BFM VC, et laissez nous entre nous.


      • roman_garev 28 mai 09:26

        @pipiou

        « Je crois que vous vous faites des illusions : pratiquement personne ne vient lire ce matraquage 100% orienté... »

        Vous croyez ? Donc vous êtes croyant ? Au lieu de « croire », vous n’avez qu’à consulter la page de l’auteur où l’on voit le nombre de visites uniques et celui des commentaires pour chacun de ses articles. Par exemple, on y voit :

        - 3094 visites, 111 commentaires pour l’article du 16 mai ;
        - 3221 visite, 101 commentaire pour l’article du 17 mai ;
        - 3275 visites pour l’article du 20 mai...

        Et se ne sont pas obligatoirement les mêmes trois mille...

        « il est plutôt déplaisant de voir des auteurs s’installer à demeure sur Agoravox pour venir y faire du tractage. »

        Ce qui pour vous et pour une dizaine pitoyable vos pareils serait le « matraquage » et le « tractage », est une source d’une vraie information pour ces milliers de lecteurs intéressés. 
        Alors vous n’avez qu’à la fermer et à vous retirer dans votre trou dont le sol est couvert des pages jaunies de Figaro, de Libé, de l’Immonde et de votre autre paillasse préférée...
        Quelque chose vous serait déplaisant ? Allez vous plaindre auprès votre petite femme, la réalité deviendrait de plus en plus déplaisante pour vous et vos pareils... Le monde en a marre de votre nombrilisme insolent, de vos crimes impunis, chers atlantistes.

      • arthes arthes 28 mai 09:45

        @pipiou


        Un appel a la censure !!!

        C est une plaisanterie ???

        Mais moi je n ecoute plus les immondices deversses sur la Russie a propos de l Ukraine et de la Crimee a longueur de medias quotidiens , marre de la pensee unique et des infos devoyees, la gueule de mafieu de Porochenko presente comme un super mec , et je suis ravie qu il y ait des personnes comme Crhistelle Neant qui apportent un autre eclairage et qu elle ait une tribune ou chacun peut intervenir et exprimer aussi son point de vue nuance comme Mychris...Mais si l intervention consiste a la censure, c est degueulasse !



      • sarcastelle sarcastelle 28 mai 09:49

        @roman_garev

        .
        Vous ne paraissez pas comprendre que je ne partage précisément pas votre activité. 

      • roman_garev 28 mai 10:07

        @sarcastelle
        Votre soi-disant « activité » ne consiste qu’à salir des articles qui s’opposent aux débordements de mensonges et d’injures coulant de vos merdias. Peine perdue... 


      • sarcastelle sarcastelle 28 mai 10:56

        @roman_garev

        .
        Excusez-moi ; mon ordinateur cafouille copieusement ; je dois vous laisser pour plus urgent.
        Sinon, il semble assez naturel pour un ressortissant du pays X de peu apprécier la propagande extérieurs qui insulte ses « merdias ». 

      • Christelle Néant Christelle Néant 28 mai 11:09

        @sarcastelle
        Comme l’ont si bien dit Roman, Arthes et Dom66, si nous avons un site dédié, je publie aussi sur Agoravox afin de contourner la censure de Google et de Facebook et de permettre à des gens qui ne sont pas sur les réseaux habituels pro-Donbass d’obtenir l’information sur ce qui s’y passe réellement. Si cela vous agace, ne lisez pas. Je ne vous oblige pas à lire mes articles sous la menace que je sache.
        De plus je suis française et donc je connais bien les merdias français, et j’ai donc toute la légitimité requise pour dévoiler la vérité sur ce qu’ils sont. Là aussi si cela ne vous plait pas, continuez à les lire et à penser qu’ils vous fournissent une information objective sur ce qui se passe dans le monde, et arrêtez de lire Agoravox qui semble-t-il vous file des hémorroïdes, que vous nous infligez à longueur de commentaires inutiles.


      • passemurs 28 mai 11:52

        @sarcastelle

        Ne vous inquiétez pas, la propagande perpétuelle, le Monde, libé, le Parisien, le Point, bref.. toute la meute des chiens de garde s’en charge très bien.


      • François Vesin François Vesin 28 mai 12:48

        @sarcastelle
        « j’y exprimais mon indifférence quant à l’issue de l’affaire »


        Vos états d’âme sont justes indécents !!!
        Il faudra tout de même un jour qu’on en finisse
        avec la propagande et la désinformation dont
        nous abreuves tous les défenseurs serviles et
        aux ordres de « la puissance étasunienne » !

        Dernier exemple en date avec l’ouverture progressive
        des archives US (quand la CIA ne les a pas détruites),
        comment les russes ont été poussés à la guerre en Afghanistan :

      • Emmanuel38 28 mai 15:53

        @François Vesin
        Bonjour, Votre lien ne réponds pas.
        Le revoici, vérifié :
        http://arretsurinfo.ch/oui-la-cia-est-entree-en-afghanistan-avant-les-russes/


      • sarcastelle sarcastelle 28 mai 16:52
        @ François Vesin
        .
        Il faudra tout de même un jour qu’on en finisse avec la propagande et la désinformation dont nous abreuvent tous les défenseurs serviles et aux ordres de « la puissance étasunienne » !
        .
        Vous remplacez dans votre phrase « la puissance étasunienne » par une autre, ce qui donne deux versions de la même assertion, et en fonction de votre sentiment personnel vous choisissez la version la moins fausse. 
        Mais sur quels critères choisir ? La passion ? C’est bien le cas général. Il existe cependant un autre critère moins sot que la passion : le caractère plus, ou moins, démocratique des institutions d’une nation apprécié à travers l’histoire séculaire de sa gouvernance. Ah bien sûr, ce qui ne repose pas sur le cri des tripes est moins à la mode sur Agoravox. 




      • sarcastelle sarcastelle 28 mai 17:06

        @François Vesin

        .
        Les Etats-Unis ont attiré l’URSS en Afghanistan dans un piège fatal. On le savait depuis environ 35 ans. 
        .
        Quand on envahit un pays développé, ses habitants résistent peu. Son armée vaincue, les civils s’écrasent, peureux, pressés de sauver ce qu’ils croient pouvoir l’être. 
        Quand on envahit un pays pauvre, ses habitants qui n’ont rien de matériel à préserver, et n’ont à défendre que leur dignité, se moquent des lois et conventions de la guerre : le civil se transforme en combattant par surprise à n’importe quel coin de rue. C’est ainsi qu’il gagne, et d’autant mieux que l’envahisseur se figure être très supérieur, o par les moyens de guerre ou par son idéologie. Les Américains l’ont constaté à leurs dépens au Viet-nam et ont retenu la leçon (avant de l’oublier à nouveau vingt ans plus tard en flaquant le bordel en Irak.)

      • anna anna 28 mai 17:57

        @sarcastelle
        « les Etats-Unis ont attiré l’URSS en Afghanistan dans un piège fatal. On le savait depuis environ 35 ans. »

        1. Les soviétiques sont entré en Afghanistan, après un appel a l’aide et une demande de son gouvernement officiel de l’époque, donc c’était une intervention légitime de point de vue de la loi internationale (un peut la comparer avec l’actuelle opération des français au Mali) 
        2. Les américains ont armés et préparés les djihadistes pour affronter les soviétiques, les soviétiques le savais, ce n’était pas « un piège fatal’ pour eux. Ils ont calculé le risque de la non-intervention, qui s’est révélé encore plus grand, donc ils ont intervenus.
        3. Les pertes soviétiques ont été grandes. En 10 ans entre 13 500-15 000 morts. Ce qui est semblables a des pertes actuelles américaines dans le même Afghanistan.
        4. Les buts, des soviétiques ont été atteint en Afghanistan, cela n’avait rien de fatal. Ils ont repartis en laissant sur place Nadjiboulla, qui a tenu encore 2 ans, et qui aurait tenu encore, si a un moment donné Boris Eltsine n’a pas arreté de lui fournir du pétrole et de l’essence pour les chars. C’est la connerie de Eltsine, et non pas , le plan présumé »fatal« diabolique de Brjezinski qui a mis le bordel en Afghanistan avec la victoire des talibans.
        5. La guerre d’Afghanistan a été couteuse pour l’URSS, mais elle n’y pour rien dans l’implosion de l’URSS. Les occidentaux qui crient la victoire, ne comprennent pas les raisons objectifs de l’implosion de l’URSS. L’URSS avait besoin de se renouveler, le carcan bureaucratique est devenu insupportable. Mais elle n’arrivait pas a se reformer. Les dirigent étaient trop incompétents pour réussir a reformer le pays. Le même danger guette actuellement l’U.E. Mais les européens sont trop cons pour le comprendre.
        6. Le fameux »piège fatal pour les soviétiques« en Afghanistan de Brjesinskii a fait naitre :
        le taliban
        l’Al-Caeda
        Le Daesh
        L’Al Nousra etc etc etc, et autre saloperies du même genre, pas moins sympathiques, qui ont fait le 11 septembre aux USA et qui font des attentats en UE aujourd’hui... 
        donc
        CHAPEAU BAS l’artiste ! Les enfants tués du Manchester peuvent remercier Brjesinski pour son »piège fatal« et pour l’ensemble de son œuvre. 
         »le piège fatal pour les soviétiques« s’est retourné contre son créateur, et devenu le piège fatal de l’islamisme en Europe. Vous êtes content ? 
        Vous en êtes toujours sure, que les »soviétiques" ont perdu en Afghanistan ? 

      • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 28 mai 18:21

        @pipiou
        Vous avez vu les photos des néo nazis de Kiev ?
        En France, on se fait traiter de fachos si on veut sortir de l’ UE & de l’ OTAN.
        Mais L’ UE & l’ OTAN soutiennent à Kiev des néo nazis. Cherchez l’erreur ... 


        Et ce n’est pas tout, dans votre belle Europe de la paix, et des valeurs soit disant démocratiques, la Lettonie fête la Waffen SS !

        Et ce n’est pas tout, les pays de l’ UE, dont la France refusent de condamner la glorification du nazisme, aux Nations Unies.

        

"55 pays ont cru bon de s’abstenir, parmi lesquels tous les pays de l’Union européenne, dont la France, et trois pays ont osé voté contre : les États-Unis, le Canada et l’Ukraine. Depuis 2012, c’est la troisième fois que la France refuse de condamner des actes qui, s’ils étaient commis en France, susciteraient non seulement l’indignation générale, mais encore tomberaient sous le coup de la loi. " (...)


      • sarcastelle sarcastelle 28 mai 18:26

        @anna

        .
        Les Soviétiques sont entrés en Afghanistan après un appel à l’aide et une demande officielle de son gouvernement.
        .
        Tout comme à Prague, en somme. 

      • anna anna 28 mai 18:45

        @sarcastelle
        Et alors ? En quoi cela vous gêne ? 

        « Livre noir de l’occupation soviétique de la Tchécoslovaquie » :
        L’occupation soviétique de la Tchécoslovaquie en 1968-1991 a fait au total 402 morts parmi les Tchèques et Slovaques...

        402 morts ! En 23 ans !
        MAIS C’EST ENORME !
        MAIS C’EST ENORME !
        MAIS C’EST ENORME !
        MAIS C’EST ENORME !
        Comparez maintenant avec tous les victimes de l’onsle Sam sur notre planète !

      • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 28 mai 19:16

        @Christelle Néant
        Merci pour vos informations !
        Dans votre prochain billet, vous pourrez ajouter que le Pape a béni à Rome un commando ukrainien, et que le Vatican prête des millions d’euros au Gouvernement ukrainien.


      • Christelle Néant Christelle Néant 28 mai 23:10

        @Fifi Brind_acier
        Je crois que je vais vomir....


      • JC_Lavau JC_Lavau 29 mai 11:16

        @sarcastelle. Prague ? Non.

        J’étais à Oslo à ce moment et deux jours plus tard Aftenposten titrait « Ingen Quisling å finne ».
        Si ils ont fini par trouver Gustav Husak, comme obéissant.

      • JC_Lavau JC_Lavau 30 mai 12:42

        @JC_Lavau. 
        J’avais omis de traduire le titre norvégien : « Ingen Quisling å finne » = ils ne peuvent trouver un Quisling.

        Vidkun Quisling (1887-1945) était norvégien et nazi. Le 3e Reich l’a donc placé à la tête du pays, avec un succès faible.
        Son nom est devenu le symbole des traîtres qui collaborent avec la puissance occupante.

      • anna anna 27 mai 18:13
        L’Institut ukrainien de la « Mémoire nationale », de Vladimir Vyatrovich vous présente un défilé des héros nationales ukrainiens - les volontaires de la division SS « Galicie » 
        Lviv, le 18 Juillet, 1943

        (cliquez sur la vidéo) :

        Ces cadres sont historiques. 
        Rappelons que récemment ce révisionniste ukrainien, Vladimir Vyatrovich, pour qui les soldats ukrainiens de la division SS « Galitchina » sont des héros nationales, a été l’invité a Paris, par Galia Ackermann a participer a un colloque sur l’Holocauste. Ce qui aurait du faire un scandale, si les participants étaient au courant de qui ce révisionniste est un ardent admirateur 

        • Dom66 Dom66 27 mai 20:18

          @anna

          Salut «  anna »

          Merci pour le document.

          Vladimir Vyatrovich, invité a Paris, par Galia Ackermann !! Non on ne rêvé pas !!!!


        • anna anna 28 mai 07:07

          @Dom66
          Salut, Dom66 ,-))


          Et oui...
          Et après, certains trolls ici présents vont accuser Christelle Neant de faire la propagande « de Kremlin », alors que il y a quelques semaines, Mme Galia Ackermann, qui est juive (selon sa page Wiki) faisait de la propagande d’un néo-nazi, en toute connaissance de ce que ce type présente. 
          On aura tout vu !
          Je me demande si ça existe - l’antisémitisme chez les juifs

        • kitty-cat kitty-cat 28 mai 11:20

          @anna

          Je me demande si ça existe - l’antisémitisme chez les juifs —> la réponse est OUI.

          Je te conseille de lire un livre écrite par Maurice Rajsfus « Des juifs dans la collaboration »Il est impossible de la trouver et pour cette raison elle coûte très chère.


          Le livre n’est plus dans la vente, car elle peut basculer les bases même de la société : à savoir la manipulation par la choah.

          Bien à vous

        • anna anna 28 mai 11:48

          Merci @kitty-cat

          Oui, c’est un phénomène, que j’arriverai jamais a comprendre. 

          * Il y a les juifs même chez les néo-nazis de Pravvii Sector (Secteur Droit) ukrainiens. 
          La photo d’une synagogue chez le « Secteur Droit » a l’appuie :

          Bon, ils sont seulement 5, mais quand même... Affligeant 

        • Mychris Mychris 28 mai 14:19

          Comme tous les lecteurs habituels de Christelle le savent nous n’avons pas loin s’en faut de positions communes, par contre je lui reconnais de nombreuses qualités et en particulier son courage et sa pugnacité. Je suis heureux qu’une française se préoccupe de l’Ukraine loin des clichés justement français. Pendant des années. J’ai eu droit en vrac à des erreurs de localisation et autres blagues sexistes.
          Alors je tenais ici à encourager Christelle pour son travail et la défense de ses opinions par ce que c’est dans la controverse que l’on trouve toujours la force de défendre ses idées.


          • anna anna 28 mai 17:23

            @Mychris
            C’est vrai que Christelle fait du bon travail. Moi, surtout j’aime ses site-reps (je ne sais pas d’ailleurs ce que ce mot veut dire), ses vidéos donc. Malheureusement j’arrive jamais a me connecter la bas, donc je peux pas les commenter. 

            En revanche votre position anti-Poutine vous aveugle a tel point, que vous n’arriver pas a comprendre, que tout ce qu’il fait, il fait pour le bien de l’Ukraine. Vous, qui avait un enfant la bas, vous vous réveillerez un jour et vous le comprendrez, pourvu que ça ne soit trop tard

          • Mychris Mychris 28 mai 19:17

            @anna

            Bonjour Anna merci de réagir. Et bien, je suis d’accord avec vous mais je doute qu’il ai beaucoup de considérations pour autre chose que les russes, les russophones et sa sphère d’influence mais j’ajoute que c’est globalement normal et que ça fait de lui en tout état de cause un grand leader pour la Russie.

            Une mauvaise nouvelle pour les poutinistes, d’après mes sources (russes) il ne se représente pas.
            D’ailleurs j’aimerais poser cette question à Roman, a-t-il une idée de ce que peut être l’après Poutine en Russie ?


          • roman_garev 28 mai 20:16

            @Mychris
            Je n’aime pas faire le prophète.

            Mais en tout cas il n’y aura pas de place à un leader pro-occidental du type Khodokovsky, Navalny, Kasparov... Medvedev et autres ni poisson ni grenouille n’ont aucune chance non plus.
            Après Poutine on aura sans doute quelqu’un moins libéral, mais surtout pas gêné (comme le serait, selon les dires, Poutine) par quelque promesse donné en 1999 à la « famille » d’Eltsine et à leurs copains-oligarques de ne les toucher jamais.
            Les oligarques auront toutes les chances de se retrouver sans un sou (et ils devront remercier Dieu de rester en liberté et surtout en vie), la privatisation sauvage des années 90 pouvant être complètement revisée.
            L’Occident verra un leader russe de loin moins poli. Marrant, l’Occident a tellement démonisé Poutine qu’il ne lui reste pas de reserve pour le faire davantage C’est seulement alors qu’il comprendra qu’il fallait négocier aujourd’hui...

          • roman_garev 28 mai 20:32

            @Mychris
            « Une mauvaise nouvelle pour les poutinistes, d’après mes sources (russes) il ne se représente pas. »


            Vous ne comprenez toujours rien en Russie. Il n’y pas (ou presque) de « poutinistes » en Russie dans le sens « fans de Poutine en personne ». Poutine personnifie à présent des attentes du peuple russe dans sa masse (sans compter les libéraux pro-occidentaux peu nombreux quoique encore bien visibles) qu’il a fait se lever des genoux durant ces 17 ans et de retrouver leur fierté envers sa Patrie quelle qu’elle n’était dans ses pires moments. Donc le peuple est « poutiniste » dans le sens « adepte du cap pris par la Russie dirigée par Poutine ». On critique souvent Poutine de n’être pas exactement ce qu’on attend d’un Poutine (surtout dans le domaine de son indulgence envers des corrompus et les anti-russes ouverts). (!) Poutine parti, on aura un autre Poutine, peut-être meilleur que celui-ci...

          • Dom66 Dom66 29 mai 01:33

            @roman_garev

            Salut Roman,

            Ton analyse sur Poutine est très bonne, et sans doute un jour l’occident regrettera Poutine.

            J’ai des amis Franco-russe qui vivent en France à coté de chez moi, j’ai des amis Russe qui vivent en Russie, et je suis allé passer des vacances chez eux en Russie, et pour moi suite aux discutions avec mes contact, beaucoup de Russes reconnaissent en Poutine le fait d’avoir redonné au peuple Russe une fierté retrouvée qui était partie en déconfiture avec l’ivrogne de Eltsine. petit à petit la Russie retrouve sa puissance et c’est une bonne chose.

            " Poutine parti, on aura un autre Poutine, peut-être meilleur que celui-ci..." meilleur pour qui ? je le souhaite au peuple Russe.

            L’occident devrait profiter de la sagesse de Poutine, j’ai entendu dire que c’est lui qui calme certains chef militaires.

            Mais surtout si quelques dirigeants pensent exiger quelque chose de Poutine, ils se fourre les doigts dans l’œil


          • roman_garev 29 mai 14:18

            @Dom66
            Salut,


            Bien sûr, meilleur pour la Russie, évidemment pas pour les chefs de l’Occident.
            Je dirais, le volant d’inertie (du développement de la Russie) embrayé par Poutine, n’aurait aucune raison de s’arrêter ou même se ralentir après son départ, tout au contraire...

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON








Les thématiques de l'article


Palmarès



Partenaires