• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > International > Tuerie islamophobe de Christchurch : portraits des victimes

Tuerie islamophobe de Christchurch : portraits des victimes

 

Le plus petit a trois ans. C’est un article poignant. Le Otago Daily Times, journal néozélandais, a publié toutes les informations qu’il a pu trouver sur des victimes de l’attentat dans les mosquées de Christchurch. J’ai traduit leur article, et on peut voir le visage de ces personnes sur le site du journal.

Voici donc ces portraits, tels qu’ils ont pu être faits selon les informations, plus ou moins fournies, que le journal a pu collecter.

 

 

Ce sont des pères, des mères, des grands-parents, des filles et des fils.

Ce sont des réfugiés, des immigrés et des néo-zélandais.

Ce sont des Kiwis.

Voici les noms de ceux qui sont morts ou sont portés disparus après l’attentat terroriste de Christchurch.



Mucad Ibrahim, 3 ans

Le frère de Mucad, Abdi Ibrahim, a déclaré que personne ne l'avait vu depuis la fusillade. Il était à la mosquée Al Noor avec sa famille. La famille s'est rendue à l'hôpital de Christchurch et y a passé en revue une liste de blessés pour tenter de retrouver Mucad, en vain. "Nous pensons probablement qu'il fait partie des personnes qui sont décédées à la mosquée ... à ce stade, tout le monde dit qu'il est mort", a déclaré Abdi à Stuff. "C’est dur, beaucoup de gens me téléphonent pour me demander si nous avons besoin d’aide. C’est un dur moment, nous n’avons jamais été confrontés à ça."

Mucad était énergique, enjoué, il souriait et riait beaucoup.

 

*

Abdullahi Dirie, 4 ans

Abdulrahman Hashi, 60 ans, prédicateur de la mosquée Dar Al Hijrah à Minneapolis, a déclaré au Washington Post que son neveu de 4 ans faisait partie des personnes tuées. Il a reçu un appel téléphonique vendredi matin de son beau-frère, Adan Ibrahin Dirie, également blessé par balle à l'hôpital. Quatre de ses enfants se sont échappés sains et saufs, mais le plus jeune, Abdullahi, a été tué. La famille avait fui la Somalie au milieu des années 90 en tant que réfugiée et s'était réinstallée en Nouvelle-Zélande.

"Vous ne pouvez pas imaginer ce que je ressens," dit Hashi. "Il était le plus jeune de la famille. C'est un problème d'extrémisme. Certaines personnes pensent que les musulmans de leur pays en font partie, mais ce sont des innocents."

 

*

Garçon de 12 ans

Heba Sami, dont le père a été blessé par balle en protégeant ses enfants, a raconté à Gulf News qu'elle avait perdu cinq amis de la famille, dont un garçon de 12 ans.

 

*


Sayyad Milne

Le père de Sayyad a parlé, en larmes, de son "brave petit soldat", décédé à la mosquée Al Noor. L’élève en dixième année de la Cashmere High School était à la mosquée avec sa mère et ses amis. Il y va tous les vendredis. Son père, John Milne, a dit à NZME à travers ses larmes : "J'ai perdu mon petit garçon, il vient d'avoir 14 ans. Je vais le récupérer.

"On ne m’a pas encore officiellement annoncé qu'il est mort mais je sais qu'il l'est parce que des gens l’ont vu. Les larmes aident. Les gens aident. Juste en étant ici, ça aide."

Il dit qu’on lui a dit que Sayyad était allongé sur le sol dans la mosquée et saignait du bas du corps. Il dit que Sayyad était un joueur de football passionné.

"Je me souviens de lui comme de mon bébé que j'ai failli perdre quand il est né. Il a tant combattu tout au long de sa vie. Il a été injustement traité, mais il est passé au-dessus de ça, il est très courageux. Un brave petit soldat. C'est tellement difficile ...de le voir abattu par quelqu'un qui se fichait de qui que ce soit.

"Je sais où il est. Je sais qu'il est en paix."

Milne a raconté qu’il portait à Christchurch une pancarte qui disait : "Tout le monde aime tout le monde"

Le directeur de l’école va bientôt rendre visite à la famille. "La communauté est brisée", a déclaré Milne. "La communauté musulmane ne sait tout simplement pas quoi faire, où aller, ce qui s'est passé. Ils ont beaucoup de mal à accepter, mais beaucoup de personnes différentes, des non-musulmans, apportent leur soutien. Soutien à tous les niveaux. Mais nous sommes la plus belle ville née de la poussière. Nous irons de l'avant. Cela ne nous fera pas tomber. Cela nous rendra encore plus forts. Unis, nous nous tenons debout, divisés, nous tombons ... la ville va être un symbole de ce qu'on peut faire après avoir été frappé, frappé et frappé ".

L'autre fils de Milne se rendait généralement à la mosquée, mais était en voyage scolaire. Sa sœur jumelle était à l'école quand c'est arrivé.

*

Khaled Mustafa et son fils Hamza, 16 ans

Ces réfugiés syriens seraient arrivés en Nouvelle-Zélande il y a seulement quelques mois. Khaled est mort à la mosquée Al Noor alors que son fils Hamza est porté disparu. Un autre fils, Zaid, 13 ans, est à l'hôpital de Christchurch où il a subi une opération de six heures la nuit dernière, a déclaré le porte-parole de Solidarité syrienne néo-zélandaise, Ali Akil, à Stuff.

 

*

Naeem Rashid et son fils Talha, 21 ans

Naeem serait mort à l'hôpital de Christchurch après avoir tenté d’arracher au tireur son arme à la mosquée Al Noor. Son fils Tahla a également été abattu.

Naeem était originaire du Pakistan, où il travaillait dans une banque avant de déménager à Christchurch pour y occuper un poste d’enseignant.

Son beau-frère, le Dr Khursheed Alam, a confirmé à ARY News que le père et le fils avaient été tués lors de l'attaque.

 

*

 

Vora Ramiz, 28 ans

Vora Ramiz fait partie des disparus.

 

*

Farhaj Ahsan, 30 ans

Farhaj Ashan a quitté la maison de Christchurch qu'il partage avec sa femme Insha Aziz, sa fille de 3 ans et son fils de 7 mois, vendredi matin, pour la prière. "Je ne sais pas où se trouve mon fils, a déclaré son père Mohammad Sayeeduddin au Herald depuis son domicile à Hyderabad, en Inde. Je suis en contact avec sa femme Insha en Nouvelle-Zélande depuis que c'est arrivé et nous ne savons rien. S’il vous plait, donnez-moi de bonnes nouvelles de mon fils."

Ashan est ingénieur en informatique, il a obtenu son diplôme de maîtrise à l'Université d'Auckland en 2010 avant de s'installer à Christchurch. Des amis qui soutiennent sa femme au domicile du couple disent qu'elle n'accepte pas qu’il fasse partie des morts de la mosquée.

 

*

Mojammel Hoq, 30 ans

Mojammel Hoq, du Bangladesh, fait partie des personnes disparues, a déclaré un ami au Herald. Il étudie la dentisterie à Christchurch depuis plus de deux ans.

 

*

 

Atta Elayyan, 33 ans

Le joueur national de futsal fait partie des morts. Né au Koweït, Atta Elayyan est père depuis peu ; il était un membre populaire de l’industrie technologique à Christchurch. Il était administrateur et actionnaire d'une société appelée LWA Solutions.

 

*

 

Syed Jahandad Ali, 34 ans

La femme d'Ali, Amna Ali, actuellement au Pakistan, a parlé à son mari vendredi matin alors qu'il prenait son petit déjeuner. Un de ses collègues lui a dit qu'ils avaient quitté le travail vendredi à 13 heures pour se rendre à la mosquée Al Noor, a rapporté Stuff. Elle n'a pas eu de nouvelles de son mari depuis. Elle a parlé à des amis et à d'autres personnes, mais n’a reçu aucune information sur l'endroit où il se trouve.

 

*

 

Hussain Al-Umari, 36 ans

Les parents d'Al-Umari, Janna Ezat et Hazim Al-Umari, ont déclaré avoir parlé à leur fils jeudi soir.
Ils craignent qu'il soit parmi les morts à la mosquée Al Noor où il assiste régulièrement aux prières du vendredi. La famille a émigré des Émirats arabes unis en Nouvelle-Zélande en 1997. Hazim Al-Umari a déclaré à Newshub qu'il ne s'était pas rendu à la mosquée et avait conseillé à son fils de ne pas y aller "parce que ce n'était pas sûr". Hussain a travaillé dans l'industrie du tourisme jusqu'à ce qu'il perde son emploi récemment.

 

*

 

Osama Adnan, 37 ans

Osama Adnan est d'origine égyptienne et fait partie des personnes disparues. Son collègue a tweeté un appel et déclaré qu'il espérait qu'Oussama "se présenterait bientôt" et se rétablirait complètement.

 

*

 

Kamel Darwish, 39 ans

Zuhair Darwish se trouvait vendredi sur l'avenue Deans, près de la mosquée Al Noor, cherchant des informations sur son frère, Kamel Darwish, père de trois enfants, qui avait assisté à la mosquée lors de la fusillade. Sur les images de TVNZ, on le voit dire aux policiers : "Il est porté disparu depuis 13 h 30 et nous ne savons rien. Je suis venu à la mosquée et ils m'ont dit d'aller à l'hôpital. Nous attendons à l'hôpital depuis, mais personne même à l'hôpital ne veut nous donner les noms, nous n'avons aucune information, personne ne nous dit rien."

 

*

 

Haroon Mahmood, 40 ans

Mahmood était à la mosquée Al Noor et on n'a plus de ses nouvelles depuis. L’un de ses amis a dit au Herald qu'il venait de terminer son doctorat à l'université de Lincoln.

 

*

 

Husne Ara Parvin, 42 ans

Husne Ara Parvin a été touchée par balle alors qu'elle tentait de sauver son mari Farid Uddin, en fauteuil roulant, selon un membre de la famille. Son neveu Mahfuz Chowdhury, qui vit au Bangladesh, pays d'origine de Parvin, a déclaré avoir entendu parler de son décès par des proches en Nouvelle-Zélande, selon le journal bangladais BDnews24. Le couple était à la mosquée Al Noor, qui comporte deux salles - une pour les hommes et l’autre pour les femmes. "Khala s'est rendue dans la salle des femmes de la mosquée après avoir laissé son mari paralysé dans la salle des hommes en fauteuil roulant", a déclaré Chowdhury. Elle est sortie quand elle a entendu des coups de feu. Elle est morte alors qu'elle s'approchait de la salle des hommes pour sauver son mari. Farid a survécu à l'attaque, d'autres personnes dans la mosquée l'ayant emmené en sécurité au début des tirs, a-t-il déclaré. Le couple a une fille. La police a informé la famille de la mort de Husne Ara Parvin, a déclaré Mahfuz.

 

*

Mohammad Imran Kahn, 47 ans

On pense que Mohammad Imran Kahn est mort à la mosquée de Linwood. L’un de ses amis a déclaré qu'il possédait deux restaurants à Christchurch, dont l'Indian Grill.

 

*

Amjad Hamid, 57 ans

Ce cardiologue a quitté la Palestine pour la Nouvelle-Zélande car il souhaitait un avenir meilleur.
Hamid n'a pas été vu depuis vendredi et sa famille pense que le médecin de l'hôpital de Hawera est mort. Son épouse Hanan a déclaré qu'elle et son mari avaient émigré à Christchurch il y a 23 ans. "C’est terrible ... nous espérions trouver un avenir meilleur pour nous et pour les enfants que nous avions l’intention d’avoir." Elle décrit son mari âgé de 57 ans comme un "homme très gentil", mais a du mal à en dire plus. "C'est difficile de parler de lui."

Husam Hamid, 22 ans, l'aîné des deux fils du couple, a déclaré que sa famille avait fait le tour des hôpitaux et des postes de police, mais que son père n'avait pas été signalé depuis le début des tirs en masse. Amjad Hamid avait l’habitude d’aller à la mosquée pour prier le vendredi. "Au début, je pensais qu'il était allé à la mosquée de Linwood, mais il était très probablement allé à la mosquée Deans Ave, car c’est surtout celle où il va ... nous présumons qu'il est mort, mais nous ne le savons pas." Selon son profil LinkedIn, Husam Hamid a été consultant pendant 20 ans dans les services de spécialistes des maladies cardiorespiratoires du conseil de santé du district de Canterbury, mais son fils a déclaré qu'il avait récemment pris un poste en cardiologie à l'hôpital Hawera, dans le sud de Taranaki. Il travaillait trois semaines à l'hôpital et revenait trois semaines chez lui à Christchurch, a déclaré Husam Hamid. La famille s'est rassemblée pour se soutenir, mais c'est difficile. "C’est censé être un pays sûr. La Nouvelle-Zélande est en train de changer pour toujours."

Sa mère "se débattait", a-t-il déclaré. "Ma mère, elle l'aime tellement."

Le plus jeune fils, Mohammed Hamid, 20 ans, a déclaré qu'ils avaient vérifié partout, mais que son père était introuvable. "Nous croyons qu'il est mort." Il a dit au Herald qu'il ne voulait dire qu'une chose à propos de son père et de ce qui s'était passé hier. "J'ai vraiment aimé mon père."

 

*

Abdelfattah Qasem, 59 ans

L'ancien secrétaire de l'association musulmane, né en Palestine, n'a pas été vu depuis qu'un homme armé est entré dans la mosquée Al Noor. Stuff a parlé à des personnes qui se trouvaient dans la mosquée lors de la fusillade, qui l'ont vu gravement blessé.

 

*

Haji-Daoud Nabi, 71 ans

Haji-Daoud Nabi dirigeait l'Association afghane et se trouvait à l'intérieur de la mosquée Al Noor au moment de la fusillade. Âgé de 71 ans, c’était un réfugié afghan ; il serait mort à l'intérieur. Son fils, Omar Nabi, s'est présenté devant le tribunal samedi, où a comparu l'homme accusé de meurtre. Il a décrit le meurtre comme un "acte de lâcheté". « C’est scandaleux pour moi, a déclaré Nabi. Vraiment. C’était un homme bon. Quarante-neuf personnes ont été tuées. Des enfants et des adultes ont reçu une balle dans le dos alors qu’ils priaient. C'est un acte lâche."

*

Linda Armstrong, 65 ans

Un ami a raconté au Herald que Linda Armstrong était morte dans les bras d'une dame qui avait reçu une balle dans le bras et avait survécu à la mosquée de Linwood. Il a dit que Linda Armstrong recevait toujours des gens chez elle et était gentille. "Elle était comme une enfant à propos de tout. Elle était si heureuse. Elle était toujours joyeuse de faire une bonne action. Elle était heureuse de le faire." Elle a parrainé un garçon du Bangladesh.

 

*

Ali Elmadani, 66 ans

Ali Elmadani est né en Palestine. Son épouse, Nuha Assad, n’a plus eu de ses nouvelles depuis qu’il s’est rendu à la mosquée Al Noor pour prier. "J'ai demandé aux gens dans la rue si je pouvais utiliser leur téléphone", a-t-elle confié à Stuff. "J'ai appelé mon mari et il n'a pas décroché, mais je suis sûr qu'il ne voulait pas de son téléphone à la mosquée."

 

*

Lilik Abdul Hamid

Un appel sur Facebook a été lancé pour Hamid. "Un ami de lutte ... est décédé en Nouvelle-Zélande ... victime d'une bête terroriste néo-zélandaise", a écrit un membre de sa famille sur Facebook. "Tous les musulmans sont en deuil et prient pour vous."

 

*

Ashraf Ali

Ashraf Ali, originaire des Fidji, fait partie des morts. "Nous sommes allés à l'école ensemble", a déclaré son ami Abdul Qayyum au Daily Mail Australia. Ils étaient censés se rendre à un rassemblement dans leur pays d'origine dans quelques semaines. Qayyum dit qu'il se souviendra toujours du rire de son calme ami. "Il y avait un jeu auquel nous jouions autrefois appelé Last Card. Chaque fois que je le voyais, je l'appelais dernière carte et quand il me voyait, il m'appelait dernière carte."

*

Merci à ce journal.

 


Moyenne des avis sur cet article :  3.59/5   (17 votes)




Réagissez à l'article

49 réactions à cet article    


  • phan 18 mars 2019 16:12
    Le terroriste australien Brenton Tarrant, l’un des principaux auteurs du massacre des mosquées de Christchurch, a fait le signe franc-maçon avec sa main droite lors de sa première comparution devant une cour de justice.

    • phan 18 mars 2019 17:02

      @seul le contenu compte...

      Brenton Tarrant est membre du Forum maçonnique de Canberra.
      Le tueur d’Oslo, Anders Behring Breivik, est aussi un franc-maçon.

    • phan 18 mars 2019 21:16

      @seul le contenu compte...

      Entre ce Ok inversé et ce troudu il n’ y a pas photo, St Anne ferme bientôt les portes, il faut vite rentrer !

    • JulietFox 19 mars 2019 10:41

      @phan
      Le soir quand vous vous couchez, vous faîtes les tour des placards, et le dessous de votre lit, pour voir s’il n’y a pas un franc maçon de caché.

      Et pour justifier leur haine antimaçonnique, les nazis débitent qu’une « direction juive » est à la tête de la franc-maçonnerie. Selon eux, la franc-maçonnerie ne serait que le vecteur de la pernicieuse influence des Juifs. La boucle est bouclée : "L’antimaçonnisme joue un rôle-clef dans l’idéologie nazie car il a partie lié avec l’antisémitisme". (CF Hitler et la Franc Maçonnerie )


    • phan 19 mars 2019 15:37

      @JulietFox

      Vous vous bornez tout de suite sur le point de détail (signe de la franc maçonnerie) pour masquer l’essentiel : Brenton Tarrant a tué de sang froid 50 personnes et a blessé 50 autres personnes. Cui Bono : l’extrême droite ? j’ai des doutes, il a le même mode opératoire qu’ Anders Behring Breivik, avec ce geste lors de son premier procès.

    • phan 19 mars 2019 21:46

      @seul le contenu compte...

      Un type qui mélange entre tutoiement et vouvoiement c’est le signe d’un transgenre « pute et soumis » complètement perturbé !
      « Crévindieu ! Qu’ils viennent jamais chez moi ces gens là, y vont z’ apporter des maladies mentales ah ouais boudiou !!! »
      Eh Ohhh !!! L’intello-crevard est le seul à avoir réellement réfléchi à des arguments pour attester ses idées de merde. L’intello-crevard a beaucoup vocabulaire creux pour se donner une crédibilité, PTDR !!!

    • phan 20 mars 2019 19:31

      @seul le con ne sait pas compter...
      Pour la journée du bonheur, il faut se laver parce que l’odeur de purin n’attire que les mouches à merde ! C’est l’heure de rentrer à St Anne !


    • phan 20 mars 2019 23:43

      @seul le contenu compte... triple buse et faux con

      (con, débile, faschonazeleux) : il n’y a que ça comme insultes d’un pauvre d’esprit ?
      J’en ai plein d’autres en réserve : fiante de poulpe, neuro psycho testiculaire, face de couille de gnou en gelée, boîte à delco défoncée, rondelle décapsulée, truie du tabarnak ... 

    • ZenZoe ZenZoe 18 mars 2019 17:55

      Donner le nom et l’âge des victimes ne changera rien au chagrin des proches, et ne changera rien face à la folie meutrière.

      On avait en face un sombre taré qui cherchait juste un prétexte pour assouvir une haine intérieure. Aujourd’hui, les musulmans en ont fait les frais. En 40, c’aurait été les Juifs.

      Je suis particulièrement écoeurée que le taré ait cru bon d’associer la France et la Nouvelle-Zélande dans son délire, pays qui ne lui sont rien et qui ne lui ont rien demandé.


      • hunter hunter 18 mars 2019 18:21

        C’est quoi le but de l’article ? Faut pleurer c’est ça ? Désolé, je ne pleurerai pas !

        Faut envoyer un petit billet c’est ça ? Pas un cent pour cette « cause » !

        Faut aller mettre des fleurs et des p’tites bougies sur un trottoir ? J’habite à la campagne, désolé, il n’y a pas de trottoirs par chez moi.

        Faut cajoler le muzz ? Bah là, ne comptez absolument pas sur moi !

        Maintenant, vous pouvez moinsser, et me bannir de commentaires, j’ai l’habitude !

        RaHoWa !

        H/


        • hunter hunter 18 mars 2019 19:10

          @OMAR

          C’est l’heure d’aller nourrir tes chameaux mon bon petit égorgeur, et après profites-en pour t’occuper de tes cousines mineures !

          Si elles ont pas dispos, tu trouveras bien une chèvre par ci par là.....

          Bref, la « daily life » d’un bon sous-développé haineux comme toi quoi ; « business as usual »....

          au fait, ça va la CAF, t’as touché combien ce mois-ci ?
          Et la CMU, toujours en activité.. ?

          Allez sale parasite allogène, retourne à ta mosquée, tu n’es que toléré ici, et bientôt la fin du process, bientôt......

          Get lost !

          H/


        • sls0 sls0 18 mars 2019 19:22

          @hunter
          Je ne pleurerai pas non plus, ce n’est pas cela qui changera le résultat. Idem pour le billet ou les fleurs.
          Il est bon de mettre un visage et une bio de victimes innoncentes, ça les sort des chiffres d’une statistique.
          Ce ne sont plus des muzz, des juifs ou chrétiens ça redevient des personnes qui avaient une vie et qui n’ont rien demandé à personne à l’identique de ceux du Bataclan.
          Moinser ça risque d’arriver, soit pour démontrer un désaccord ou une désaprobation.
          Il y en a d’autres qui ont la même vision que vous qui vont vous plusser. De ce résultat s’il y a beaucoup de votes on pourra voir le profil général des commentateurs.
          Vous punir en vous moinsant ? Vivre avec une telle peur de l’autre allimentée par vos fantasmes est déjà une punition bien suffisante.


        • Pauline pas Bismutée 18 mars 2019 20:22

          @hunter

          Effectivement cette liste ne sert pas a grand chose.
          Mais quand même, je crois qu’un dicton a été écrit avec vous en tête :
          « Il vaut mieux se taire et passer pour un con plutôt que de parler et de ne laisser aucun doute sur le sujet » 

           smiley

        • mmbbb 18 mars 2019 22:41

          @OMAR j aurai de la compassion lorsque ces grands intellectuels , que nous avons l immense chance d avoir dans ce pays, s indigneront aussi des chrétiens d orient qui se font massacrer dans l indifférence totale . Voir les propos d Odon Vallet . https://www.christianophobie.fr/non-classe/odon-vallet-on-va-vers-une-disparition-quasi-totale-des-chretiens-du-proche-orient
          J aurai de la compassion lorsqu un Iman de france s indignera de ces massacres perpétrés au M O ou désormais la coexistence parait de plus en plus improbable . il y a un de tes freres Turc qui vient de zigouiller 3 personnes aux Pays Bas .Il est vrai que cela est de la routine . Une information banale n est ce pas ! 


        • Ruut Ruut 19 mars 2019 07:51

          @Pauline pas Bismutée
          Je préfère voir un hommage et humaniser les victimes que la face de cet assassin qui ne mérite aucune visibilité médiatique, comme tous les terroristes....
          Lorsque tous les terroristes deviendront médiatiquement invisibles, ils n’auront plus de raisons d’exister puis-qu’aucun de leurs actes néfastes a la vie ne sera visible.
          Seuls les comportements vertueux devraient être médiatiquement visibles et mis en avant.

          Hélas c’est nos médiats du type de BFM qui les font exister (les terroristes).


        • Alina Reyes Alina Reyes 19 mars 2019 09:33

          @hunter
          Je vous ai laissé vomir votre haine et votre bêtise, parce qu’il faut voir ça, il faut le documenter, pour l’histoire présente et à venir. Maintenant ça suffit, je vous bloque.


        • JulietFox 19 mars 2019 10:42

          @hunter Killer


        • foufouille foufouille 19 mars 2019 11:37

          @Alina Reyes
          on peut ainsi voir la vraie démocrate.


        • Pauline pas Bismutée 19 mars 2019 11:54

          @Ruut

          Absolument d’accord. D’ailleurs Jacinda Arden (la première ministre de NZ) a dit
          qu’elle ne prononcera jamais le nom de ce terroriste, qui ne mérite aucune notoriété.
          Bravo a elle.


        • Alina Reyes Alina Reyes 19 mars 2019 12:18

          @pepino
          Rappel : non on n’est pas libre de proférer des insultes racistes et des appels à la haine.


        • bonnot 18 mars 2019 19:53

          Je condamne et lutte contre le racisme mais refuse que l’on condamne l’islamophobie :

          _ le racisme anti musulman est le rejet raciste de personnes en fonction de leur appartenance

           l’islamophobie c’est le combat contre une religion. Ce sont les islamistes qui font la confusion.


          • louis-ferdinand 18 mars 2019 20:20

            @bonnot
            -L’islam n’étant pas une race, combattre l’islam ne fait pas de vous un raciste mais un adversaire, une ennemi de l’islam ce qui est un droit comme celui d’être anti chrétiens ou anti boudhistes
            -L’islamophobie désigne une peur, un rejet de l’islam, c’est un terme qui n’a pas beaucoup de sens .il est utilisé par les musulmans eux-mêmes pour faire croire que toute opposition toute critique de l’islam ne serait que la conséquence d’une peur de l’islam , d’un comportement irrationnel face à l’islam et non pas d’une connaissance, d’une expérience de l’islam et de son rejet !


          • Jonas Jonas 20 mars 2019 07:57

            @bonnot
            Vous voulez réellement connaître la vérité sur l’Islam ?
            Alors regardez et écoutez les prédicateurs et imams dans les plus grandes mosquées de France endoctriner des centaines de milliers de musulmans au fondamentalisme islamique misogyne, antieuropéen, antichrétien et antisémite :
            http://islamineurope.unblog.fr/
            https://vimeo.com/user75660018


          • phan 20 mars 2019 19:49

            @seul le contenu compte...
            les 6 millions de musulmans, seul le contenu compte très mal !


          • Ouam (Paria statutaire non vacciné) Ouam 21 mars 2019 02:01

            @seul le contenu compte...
            Parque que lorsque l’Islam prends « le pouvoir » ben t’est juste dans la merde si tu est dirons nous... très athé
             
            Cherche ensuite l’équivalent dans les autres religions connues.
            Et ensuite raconte nous si c’est identique,
            cela va etre interessant pour tous les lecteurs, et c’est toi qui le rédigera, pas moi.
             
            Si tu à la flmemme de chercher, je te renvoie au wiki qui est en Fr
            https://fr.wikipedia.org/wiki/Apostasie_dans_l%27islam
             
            Je ne te cause meme pas du blasphème etc... ^^
             
            Regarde comment les gens non muslims (j’y inclus bien sur les posts muslims et les non pratiquants, un peu comme les posts cathos ici) sonts traités dans les pays musulmans
            Si t’est homo ou gousse , ou si tu aime ta petite mousse devant le match de foot ...alors la smiley


          • popov 22 mars 2019 08:18

            @seul le contenu compte...

            « appartenance »

            Le mot est parfaitement choisi : le mahométan appartient à sa secte dès sa naissance (lui non plus ne l’a pas décidé) et s’il veut la quitter il risque la mort dans beaucoup de pays islamiques.
            Vous en connaissez beaucoup d’autres de « religions d’amour, de tolérance et de paix » qui menacent de mort ceux qui veulent la quitter ?


          • popov 22 mars 2019 13:50

            @seul le contenu compte...

            Je ne savais pas qu’une officine centrale comptabilise les ’ baptisés ’ de l’islam...

            Il suffit qu’un savant islamique, c’est-à-dire un âne, vous déclare apostat.
            Voici une compilation rapide et non exhaustive des lois en vigueur contre les apostats et les athées dans quelques pays islamiques.


          • popov 22 mars 2019 14:29

            @seul le contenu compte...

            Vous voulez que nous évoquions le nombre de morts perpétrés au nom de cette religion de ’ paix ’ ?

            Évoquez, évoquez, je vous donnerai un +, même si ça sent un peu le réchauffé. Le dieu d’Abraham aime l’odeur du sang, c’est bien connu.


          • popov 22 mars 2019 15:26

            @seul le contenu compte...

            C’est ça, allez vous reposer.


          • cétacose2 18 mars 2019 20:06

            ...le chemin du paradis est très encombré ,mais heureusement Zombi Fétu veille....


            • Alina Reyes Alina Reyes 19 mars 2019 08:03

              Les Néo-zélandais se comportent de façon tellement plus noble que les Français.

              La première ministre à la rencontre d’une communauté meurtrie :

              https://youtu.be/NbXxwA5LwGI

              La chef de la police en pleurs rendant hommage aux victimes en arabe :

              https://youtu.be/L7NzCEAvAl8


              • njama njama 19 mars 2019 12:09

                Allocution très touchante de la chef de la police...
                à 0’50 elle continue en anglais
                (activation ses sous-titres possible si ça peut aider)


              • jymb 19 mars 2019 12:50

                Un fou, mais surtout une punition collective pour tout un pays à qui on a promis illico un durcissement de l’accès aux armes 

                Certains politiques ne perdent jamais le nord

                Tous les prétextes sont bons pour mettre les honnêtes gens sous surveillance

                Et celà, c’est répugnant 


                • Crab2 19 mars 2019 15:47

                  Contre l’antiracisme dévoyé..

                  https://laicite-moderne.blogspot.com/2019/03/contre-lantiracisme-devoye.html

                  .

                  Zineb El Rhazoui craint, à juste raison, que les islamistes, dans notre pays, se servent de l’attentat commis par un nationaliste australien

                  https://laicite-moderne.blogspot.com/2019/03/fanatisme-sans-frontiere.html


                  • tibidi 19 mars 2019 16:20

                    j’ai vu la vidéo. C’est un false flag.

                    dans la mosquée, les corps sur lesquels il tire sont déjà regroupés en « tas ». quand il tire sur les corps, il n’y a ni sang, ni soubresaut des corps ??

                    Seul un homme fait mouvement vers lui et semble abattu, ça va très vite...

                    Sur le trottoir, il achève une femme en djellaba noire, elle appelle à l’aide et lève un bras. il tire et là, il y a soubresaut du corps et beaucoup de sang .

                    Je ne peux expliquer cette scène. Le reste, c’est un très mauvais film d’action avec des effets spéciaux « nuls »


                    • Gilles Mérivac Gilles Mérivac 20 mars 2019 15:28

                      @tibidi.
                      D’après un média arabe, le tueur serait un adhérent de Daesh en Turquie. Le massacre aurait donc été planifié par Daesh contre le groupe d’al-Ahmadiyya

                      auquel appartenait la mosquée de Christchurch suivant le même modus operandi qu’une mosquée au Pakistan du même nom où il y avait eu une centaine de morts que personne ne s’était avisé de regretter. L’auteur n’avait pas fait de portraits des victimes, à cette époque.

                      Si cela s’avérait véridique, le stratagème serait diabolique, régler ses comptes entre sectes et mettre la tuerie sur le compte des occidentaux, d’une pierre deux coups !


                    • Oceane 20 mars 2019 22:28

                      @tibidi

                      Pour continuer dans l’absurde.

                      Tu ne dirais pas la même chose des vidéos des massacres du Bataclan que personne n’à jamais vus. Es-tu certain qu’il y a eu des massacres dans ces lieux ?


                    • Oceane 20 mars 2019 22:34

                      @Gilles Mérivac

                      Pas besoin de mettre 50 morts sur le dos des occidentaux, ils le font déjà très bien en plus grand nombre et d’ailleurs avec le concours des djihadistes.


                    • Ouam (Paria statutaire non vacciné) Ouam 21 mars 2019 02:22

                      @tibidi
                      "

                      j’ai vu la vidéo. C’est un false flag.

                      dans la mosquée, les corps sur lesquels il tire sont déjà regroupés en « tas ». quand il tire sur les corps, il n’y a ni sang, ni soubresaut des corps ??

                      Seul un homme fait mouvement vers lui et semble abattu, ça va très vite...

                      Sur le trottoir, il achève une femme en djellaba noire, elle appelle à l’aide et lève un bras. il tire et là, il y a soubresaut du corps et beaucoup de sang .

                      Je ne peux expliquer cette scène. Le reste, c’est un très mauvais film d’action avec des effets spéciaux « nuls »"

                      Pfffffff
                      Tu est pret pour Daesh ou leur équivalent smiley

                      Voila les dégats que ca cause chez certains, la lachetée générale de ne pas avoir voulu voir et dénoncer...
                      Ou pire de stigmatiser un peu comme l’auteure à fait avec les résistants.
                       
                      L’auteure, j’espere que cela te fait réfléchir....

                      sauf bien sur si c’est ce que tu souhaites, car si tu étudies un peu l’histoire des peuples, tu ne peut que te douter des futurs résultats dont ici tu à un des « spécimens »
                      surtout à tout mélanger et tout placer sur le meme plan (sniff)


                    • popov 22 mars 2019 09:01

                      @Gilles Mérivac

                      Bonjour

                      Vous avez des références sur l’appartenance de cette mosquée à al-Ahmadiyya ?
                      Les Ahmadis sont en effet très persécutés au Pakistan par les sunnites qui les considèrent comme des hérétiques.

                      Le grand physicien Abdus Salam qui a reçu le prix Nobel de physique pour sa contribution à la théorie du boson de Higgs était un Ahmadi.

                      Persécuté pour cette raison, il a dû s’expatrier. À sa mort, son corps a été rapatrié et sur sa tombe, il était écrit « Premier Lauréat Nobel Musulman », mais un magistrat appartenant à la secte sunnite a fait effacer le mot « musulman », laissant une épitaphe ridiculement dénuée de sens.

                      Il était le premier prix Nobel musulman et depuis, sur presque deux milliards de mahométans, il n’y en n’a eu aucun autre. 



                      • Alina Reyes Alina Reyes 22 mars 2019 09:18

                        J’ai bloqué les commentateurs qui se sont livrés à des attaques ad hominem contre moi dans des fils précédents, par sexisme ou islamophobie. Ni les femmes ni les musulmans ni moi n’avons vocation à servir de bouc émissaire. Par effet de meute et presque toujours sous anonymat, ils ont été nombreux. La leçon politique est au moins double :

                        1. dans une société, on n’a pas à prendre des boucs émissaires pour se défouler de son mal-être (je ne crois pas à la crucifixion du Christ) ;
                        2. dans une société, les personnes utiles sont celles qui produisent des biens ou assurent des services utiles, non celles qui vivent en parasites sur les autres (ce principe capitaliste se retrouve aussi dans les petits faits de la vie quotidienne, comme polluer un texte de commentaires abusifs).

                        Merci aux lectrices et lecteurs honnêtes.


                        • popov 22 mars 2019 14:11

                          @Alina Reyes

                          je ne crois pas à la crucifixion du Christ

                          Vous avez bien raison. D’après une légende japonaise, Jésus a échappé à la crucifixion et serait revenu vivre au Japon où on peut trouver sa tombe dans le village de Shingō. Comme cela attire les touristes, les autorités locales ont marqué le lieu...en y installant une croix.


                        • Alina Reyes Alina Reyes 22 mars 2019 15:35

                          @popov
                          mais en islam Jésus n’a pas été crucifié et il n’y a nulle croix, au grand dam des masos chrétiens occidentaux, qui veulent absolument que Dieu soit méchant et leur dise de souffrir et de faire souffrir


                        • popov 22 mars 2019 15:50

                          @Alina Reyes

                          Les religions se fabriquent les dieux qu’elles veulent. Cela ne me regarde pas mais cela m’amuse quand même un peu.
                          Vos dieux existent bel et bien, mais uniquement dans vos têtes, ce sont comme des virus informatiques implantés dans le cerveau.
                          Alors qu’une religion dise dieu est ceci et qu’une autre dise dieu est cela, je leur donne raison à toutes puisqu’elles parlent du dieu qu’elles se sont bricolé et que les gens se coltinent dans leur bulbe.


                        • popov 23 mars 2019 03:26

                          @Alina Reyes

                          Je crains fort que l’ironie de mon commentaire ne vous ait échappé. Je sais ce que les mahométans pensent de la crucifixion : ils ont hérité tout bonnement leur théologie des judéo-nazaréns. La légende japonaise va dans le même sens. Le comique de l’histoire étant que les autorités locales aient marqué le lieu en y érigeant une croix.


                        • popov 22 mars 2019 09:45

                          Il s’agit d’un crime lâche et méprisable.

                          Je suis le premier à dire qu’il faut lutter contre cette saloperie qu’est l’islam, mais pas en assassinant des innocents.

                          Ce n’est pas en marchant sur la queue d’un serpent qu’on le met hors d’état de nuire, mais en lui écrasant la tête.

                          Et même là, les gens n’ont pas à prendre la justice entre leurs mains ; ils doivent forcer les gouvernements à démanteler toutes les organisations islamistes. Ces prêcheurs et imams formés dans les pays du Golfe ou à l’université d’Al Azhar devraient être considérés comme des agents d’une puissance étrangère qui vous a déclaré la guerre.

                          Ceci dit, on voit des gens en Nouvelle-Zélande porter le voile lors d’une manifestation de solidarité avec les victimes. On n’a pas vu de mahométans porter une croix en solidarité à un vieux curé égorgé dans son église.

                          Ce crime n’est pas seulement lâche et méprisable, il est stupide si le criminel avait l’intention de lutter contre l’islamisation. À qui profite le crime ? À des associations de blaireaux comme le CCIF qui vont réclamer des lois pour pénaliser l’« islamophobie ». Ils savent qu’ils n’ont rien à offrir qui pourrait donner aux gens des raisons d’admirer leur « religion » alors ils veulent en interdire toute critique.


                          • popov 22 mars 2019 15:42

                            @Alina Reyes

                            Fergus vient de publier un article consacré à votre pratique de la censure. Que vous me bloquiez, cela ne me surprendrait pas trop, j’ai une opinion assez arrêtée sur certains sujets et n’étant pas Français ni n’habitant en France, je me sens assez libre de m’exprimer de façon directe sans crainte de m’exposer à vos lois liberticides.

                            Mais Fergus !!?? Un garçon qui reste toujours poli, qui a des opinions extrêmement modérées et qui n’utilise jamais de mots qui fâchent. Qu’est-ce qu’il a bien pu vous faire ?


                            • popov 23 mars 2019 13:07

                              @Alina Reyes

                              Mettons les choses en perspective :

                              Dans les 30 derniers jours, il y a eu 122 attaques terroristes anti-mécréants dans 21 pays, 859 morts, 844 blessés.

                              Dans les 500 derniers jours, une attaque anti-islam dans 1 pays, 50 morts, 36 blessés, celle dont parle votre article

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON



Publicité



Les thématiques de l'article


Palmarès



Publicité