• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > International > Turquie : la laïcité piétinée

Turquie : la laïcité piétinée

Dans un précédent article je faisais état de la décision du gouvernement turc d’interdire l’enseignement de la théorie de l’évolution des espèces dans les écoles primaires et secondaires turques. Cela venait se rajouter à l’enseignement obligatoire de l’Islam sunnite dans ces mêmes écoles ainsi que l’augmentation exponentielle des écoles coraniques dans ce pays.

Un fait nouveau s’y est rajouté : il concerne une proposition de loi présentée par le gouvernement turc le 25 juillet dernier au Parlement turc. Cette proposition de loi vise à autoriser les muftis provinciaux et locaux à célébrer des mariages religieux. Ces mariages auront valeur légale.

Jusqu’ici, la célébration des mariages était une prérogative des officiers d’état civil. Beaucoup de musulmans passaient d’abord chez l’imam, mais seul le mariage civil était obligatoire.

Dans un article détaillé, l’Agence France Presse (AFP, article du 1er août 2017), en Turquie, les responsables religieux – dont les muftis – sont employés par le Département des affaires religieuses, le Diyanet, placé sous l’autorité du Premier ministre ; avec cette proposition de loi, le gouvernement verrouille encore un domaine de la vie sociale du pays.

Comme d’habitude, dans la Turquie de l’autocrate Erdogan, les critiques des partis d’opposition et des organisations féministes n’ont pas infléchi la position gouvernementale.

Il s’agit là, incontestablement, d’une nouvelle atteinte à la laïcité. La Turquie avance de plus en plus vers le néo-ottomanisme et l’islamisation de la société. Tout ce qui peut rappeler les valeurs promues par le fondateur de la Turquie moderne, Mustafa Kemal Atatürk, est effacé, éradiqué et mis au ban de la société ; l’Europe s’éloigne de plus en plus, au grand dam des démocrates turcs qui subissent procès et mises à l’écart injustes.


Moyenne des avis sur cet article :  1.8/5   (20 votes)




Réagissez à l'article

14 réactions à cet article    


  • Daniel Roux Daniel Roux 4 août 16:40

    Ce n’est pas tellement la dictature qui pose problème, c’est la dictateur.

    Quelque soit le pays où règne la dictature, si le dictateur est un fou, il l’emmènera dans sa folie, causant une souffrance extraordinaire à son peuple et à ceux qu’il prendra comme boucs émissaires.

    La fin est presque toujours la même, après les tortures et les assassinats d’opposants, la guerre et la chute, à l’exception notable de l’Espagne.

    Hier, l’Allemagne, l’Argentine, le Chili et tant d’autres.

    Aujourd’hui la Turquie, la Chine, la Russie, les Philippines et tant d’autres..

    Demain.. La France, Les US, l’UE ?... Les structures dictatoriales sont là, après, tout dépendra des hommes au pouvoir.


    • Initiativedharman Initiativedharman 5 août 06:38

      @Daniel Roux
      Vous connaissez des dictateurs sensés ?


    • Daniel Roux Daniel Roux 5 août 08:58

      @Initiativedharman

      Vous connaissez des hommes de pouvoir sensés ?

      Vous connaissez un pays démocratique ? La démocratie implique une éducation des citoyens, une information loyale des électeurs, un débat sur la place publique avant le vote des électeurs, le respect des décisions législatives par l’exécutif et une justice impartiale.

      Comme je l’ai démontré dans cet article, la France est une dictature au sens littéral du terme et l’on peut en dire autant des US.


    • Gambetta 4 août 16:42

      T’en fais pas Périnos , grâce à l’immigration massive, on aura des petits turcs dans toute l’Europe qui vont bien appliquer la Charia.

      Il,entreront dans l’Europe avec le ventre de leur femme, Erdogan l’a prédit.


      • Vraidrapo 5 août 11:19

        @Gambetta
        Si d’aucuns veulent envahir l’Europe... qu’ils se dépêchent car bientôt, il ne restera que des carcasses bipédiques desséchées sur la Planète... au départ et à l’arrivée.


      • OMAR 5 août 23:22

        Omar9

        @Gambetta

        Mais toi, t’as rien à branler,voguant dans ton ballon au gré des vents....


      • karim 4 août 23:17

        Vous ne pouvez pas vous défaire de votre esprit colonialiste. Vous avez déjà trompé une partie du monde avec le mensonge que vous apportiez la civilisation. Maintenant, si on voudrait ailleurs vivre autrement, cela vous dérange, parce que cela, est semblable à un miroir qui vous fait voir vos défauts.


        • Vraidrapo 5 août 11:14

          @karim
          Bien que j’aie des raisons personnelles et historiques d’en vouloir aux Turcs dans leur ensemble... mon souci d’objectivité m’incite à approuver votre déclaration.
          Depuis ce funeste 11 septembre et tout le Carnage planétaire qui s’en est suivi par les pompes Américano-Européennes, le concept de Civilisation tel que diffusé depuis le Siècle des Lumières, est devenu une gigantesque imposture...
          Ce qu’ils appellent Civilisation c’est la domination de ce foutu dollar qui est une autre imposture puisqu’il ne vaut rien


        • Initiativedharman Initiativedharman 5 août 06:36

          Malheureusement pour la majorité des turcs modérés, la Turquie ne fera sans doute jamais partie de l’Europe à cause des dérives sectaires et du régime autoritaire, pour ne pas dire dictatorial d’Erdogan.

          C’est très dommage pour tous les turcs qui réclament plus de libertés...

          • zygzornifle zygzornifle 5 août 08:30

            @Initiativedharman


            faut qu’ils se battent et renversent leur dictature tout en évitant l’islamisation en aussi a tout prix que la France y mette son grain de sel , partout ou elle pas il règne le chaos ....

            quand a rentrer dans l’Europe c’est déjà assez catastrophique comme cela , on n’a pas besoin d’une Europe Saoudite ou Maghrébine elle y est déjà assez comme cela..

          • zygzornifle zygzornifle 5 août 08:26

            la Turquie piétine tout le monde et cette Europe conne et débile aimerait en faire un membre ....


            • Vraidrapo 5 août 11:05

              l’Europe s’éloigne de plus en plus, au grand dam des démocrates turcs qui subissent procès et mises à l’écart injustes.

              Justice et Démocratie ? Justement ce que nous refusent Bruxelles et Strasbourg


              • Esprit Critique 5 août 16:17

                La Turquie a été un Pays laïque, c’était autrefois.

                Arrêtez les euphémismes et les faux-semblants,

                Aujourd’hui et depuis bientôt dix ans c’est une « République » Islamique avec le pouvoir totalitaire, 

                d’ un Fou qui se voit Grand Sultan a la tête d’un immense état islamique.


                • OMAR 5 août 20:40

                  Omar9

                  @Petinos :« .. l’Europe s’éloigne de plus en plus, au grand dam des démocrates turcs.. ».

                  Mais jamais, au grand jamais, l’Europe n’a été sincère et vraiment désireuse d’intégrer la Turquie en son sein :
                  https://fr.express.live/2016/06/22/sarkozy-ladhesion-de-la-turquie-a-lue-est-inenvisageable/
                  Toutes les négociations étaient en fait, de tourner en ridicule la Turquie.
                  Constatant le mépris et les fourbes atermoiements des européens à leur égard, les turcs se sont radicalisés pour tomber dans les bras de ce mufti d’Ordogan...
                  C’était assurément le but inavoué visé l’UE...

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON








Les thématiques de l'article


Palmarès



Partenaires