• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > International > Ukraine – Les enseignants seront punis s’ils mentionnent la (...)

Ukraine – Les enseignants seront punis s’ils mentionnent la Grande Guerre patriotique

L’ancien député de la Verkhovna Rada, Alexeï Jouravko a déclaré sur son mur Facebook que les enseignants qui mentionnent la Grande Guerre patriotique seront punis en Ukraine.

JPEG

Selon le politicien, des mesures répressives visant à influencer les enseignants qui enseignent la version de l’histoire de l’Ukraine qui est « indésirable » pour les officiels de Kiev, ont été approuvées au niveau du ministère de l’éducation et des sciences du pays.

« La terreur et la schizophrénie en Ukraine continuent ! J’ai trouvé un document intéressant. Il a été signé par une vraie nazie, la vice-ministre ukrainienne de l’éducation et des sciences, Loubomira Mandzy. Tous les enseignants indésirables qui ne comprennent pas « la nouvelle histoire ukrainienne et la vie d’aujourd’hui » devraient être mis au chômage et des mesures strictes devraient être prises à leur égard », a écrit M. Jouravko.

Lettre du ministère ukrainien de l'enseignement et des sciences Lettre du ministère ukrainien de l'enseignement et des sciences

Il a joint à son poste les photos d’un document sur papier à en-tête du ministère ukrainien de l’éducation et des sciences signé par Mandzy, qui recommande la tenue de réunions pédagogiques « dans le domaine de l’enseignement de l’histoire  ».

« En cas de non-respect systématique par les enseignants des principes des directives méthodologiques, le ministère recommande de prendre des mesures disciplinaires et administratives à l’encontre de ces enseignants, pouvant aller jusqu’au licenciement ou à la notification aux forces de l’ordre  », indique la lettre de Mandzy.

Le document fait également référence à la période « d’occupation soviétique de 1919-1991 » de l’Ukraine et interdit l’utilisation du terme « Grande Guerre patriotique », et propose plutôt la « phase germano-soviétique de la Seconde Guerre mondiale ».

Note de la traductrice : cette démarche s’inscrit malheureusement dans le processus de réécriture totale de l’histoire de l’Ukraine entamé après le coup d’État du Maïdan. La Seconde Guerre Mondiale n’est pas la seule période à souffrir de cette réécriture complète, d’autres périodes comme celle du début du 20e siècle, mais aussi l’époque de la Rus’ de Kiev font l’objet de révisions similaires, sans parler des symboles et des « héros » de l’Ukraine.

Vitaly Ryjkov

Source : RIA FAN
Traduction par Christelle Néant pour Donbass Insider


Moyenne des avis sur cet article :  4.36/5   (14 votes)




Réagissez à l'article

11 réactions à cet article    


  • Septime Sévère 22 octobre 09:09

    Cela devait arriver un jour. Depuis la guerre l’URSS n’a parlé que de la GGP, ce qui donne aux autres l’impression qu’elle jugeait qu’ailleurs c’était la paix. Retour de bâton. 


    • roman_garev 22 octobre 10:12

      @Septime Sévère
      En parlant de la WW2, son caractère mondial s’exprimait surtout par les fronts asiatique et africain.
      Car en Europe il n’y avait point de guerre mondiale proprement dit. Tout simplement Hitler en 1938-40, sans rencontrer une résistance sérieuse, a soumis l’Europe entière, et en 1941 a lancé les forces de cette Europe unie nazie, le IIIe Reich, contre l’URSS.
      Donc l’URSS, elle seule, en 1941-44 menait cette guerre contre toute l’Europe. Le Deuxième front n’a été ouvert qu’en 1944, de crainte de laisser toute l’Europe sous l’empire de l’URSS.


    • Septime Sévère 22 octobre 10:33

      @roman_garev
      .
      Vous savez bien que les Français n’attendaient que le prétexte d’être vaincus pour s’engager en masse dans la SS. D’ailleurs, qui a tenu jusqu’au bout pour défendre le bunker ? 
      Le Deuxième front n’a été ouvert qu’en 1944, de crainte de laisser toute l’Europe sous l’empire de l’URSS
      Et en plus c’était stupide ; les Etats-Unis auraient pu économiser beaucoup d’argent en s’abstenant, mais leur anticommunisme primaire leur faisait croire que Staline pousserait jusqu’à Brest et Gibraltar alors qu’ils auraient dû voir qu’il était plus démocrate qu’eux. 


    • Guy19550 Guy19550 22 octobre 13:34

      Au moins, et c’est le positif de la chose, c’est que quand les nazis seront exterminés d’Ukraine, il ne faudra plus enquêter pour savoir qui. On est en train de les rendre bien visibles grâce à Christelle...


      • JPCiron JPCiron 22 octobre 13:56

        la nouvelle histoire >

        L’Ukraine ne serait pas le seul pays dont l’Histoire serait ré-écrite selon tel ou tel livre saint ou telle ou telle idéologie.

        L’important pour ces régimes n’est pas de partir de faits documentés mais de l’idéologie que l’on veut incruster dans l’esprit des gens.

        Une fois ce boulot fait, les gens se dirigent ’’tout seuls’’. Il n’y a plus à intervenir dans la ’’démocratie’’ : on sait d’avance la direction qu’ils prendront.


        • Guy19550 Guy19550 22 octobre 13:57

          hors sujet, mais important : https://tass.com/world/1215025


          • La Hyr La Hyr 22 octobre 19:54

            @ Christelle Néant …..jeudi 22 octobre 2020

            « En cas de non-respect systématique …. des principes des directives..., le ministère recommande de prendre des mesures disciplinaires et administratives…. jusqu’au licenciement ou à la notification aux forces de l’ordre »

            Il flotte au-dessus de nos têtes d’Est en Ouest et versa-vis….une odeur nauséa...bonde…

            en plus des bruits de botte qui tintent sous les bonnets phrygiens de l’hexagone, on a la même tonalité que la lettre de Mandzy…..

            Messieurs les beaux parleurs qui nous sonnez le tocsin du couvre-feu en nous susurrant le quantitatif journalier et des dècès et des porteurs de virus….vos cousins (et c’est peu dire:cousins par la « Kipa » sur les plus hautes marches)….mettent leur éducation nationale sous une autre menace pour le même resultat : « fermer vos gueules » comme l’on dit dans les basses cours.


            C’est l’Europe entière qui est mise à la niche….

            A tenir les chiens confinés….la gamelle bientôt vide….

            J’entends déjà...les bruits des meutes affamées….

            Froid...très froid...vous me dites pour l’hiver !



            • roman_garev 22 octobre 20:28

              Il semble que l’Ukraine actuelle aspire à refaire la WW2, mais cette fois-ci à côté du Reich européen actuel, contre la Russie.

              Bon, en Russie on est prêt à refaire la leçon.


              • FaBiEn 22 octobre 21:36

                Encore du Néant comme d’habitude.

                Il est parlé d’un ’Ancien’ député, c’est à dire une personne qui n’est pas au gouvernement.

                Il est parlé d’une anotation sur un ’mur facebook’, quoi de plus officiel qu’un mur ’facebook’ pour passer une loi... Vkontact why not....

                Les deux documents scannés ne présentent aucune date de création. Visiblement écrits au 12eme siècle.

                Commet tolérer encore des fakes news vide de sens ?


                • Christelle Néant Christelle Néant 22 octobre 23:56

                  @FaBiEn
                  Le néant c’est votre commentaire. Vous n’avez pas lu l’article pour sortir autant de contresens en 5 paragraphes. Avant de parler de fake news, apprenez à lire.


                • roman_garev 23 octobre 09:31

                  @FaBiEn
                  « Les deux documents scannés ne présentent aucune date de création. Visiblement écrits au 12eme siècle. »
                  Savez pas lire en ukrainien ? Pourtant les chiffres sont identiques en français.
                  La 1re page scannée cite, entre autre, le document du Ministère ukrainien de l’éducation nommé « Recommandations méthodiques pour l’année scolaire 2020/2021 » daté du 11 août 2020. 
                  Nul, c’est votre commentaire.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON



Publicité



Les thématiques de l'article


Palmarès



Publicité