• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > International > Un ancien député parle du processus d’autodestruction de (...)

Un ancien député parle du processus d’autodestruction de l’Ukraine

Le plan d’autodestruction de l’Ukraine a été dévoilé par un député de la Verkhovna Rada. Le politicien ukrainien Vladimir Oleïnik, député des 6e et 7e convocations, a fait part de son opinion sur cette question sur les ondes de Radio Sputnik.

JPEG

Un député de la Verkhovna Rada de la faction « Plateforme d’opposition – Pour la vie » Ilia Kiva a dévoilé le plan visant à détruire l’Ukraine en la transformant en « actif et en colonie », comme le rapporte RIA Novosti.

Une partie de ce plan est constituée par les actions agressives des organisations nationalistes et radicales de droite, a déclaré le député.

« Il y a toute une cohorte de combattants prêts à tirer sur les gens dans les rues demain. Ils font partie de certaines organisations, telles que le Corps national, et extorquent des fonds par le biais du racket, de la destruction d’entreprises et d’enlèvements. Cela fait partie du plan visant la décomposition finale de la société et la destruction de l’Ukraine en la transformant en un actif et une colonie  », a déclaré M. Kiva.

Selon lui, non seulement les citoyens ordinaires et les hommes d’affaires, mais aussi les représentants du pouvoir législatif sont victimes d’intimidations et d’agressions physiques. Kiva a déclaré que le 23 juin, le membre du parti présidentiel « Serviteur du peuple » Sergueï Litvinenko a été attaqué par des « jeunes radicaux » dans la région de Rovno.

Sur les ondes de Radio Sputnik, le député ukrainien des 6e et 7e convocations et homme politique Vladimir Oleïnik a exprimé son point de vue sur la situation.

« Il y a un processus d’autodestruction de l’Ukraine, personne d’autre n’a lancé ce processus. Le chaos, le coup d’État qui a eu lieu en 2014, a été contrôlé de l’extérieur. Mais aujourd’hui, les conservateurs occidentaux ne s’intéressent plus à l’Ukraine. Et ce qui reste commence à se manger lui-même. Ce principe a été formulé depuis longtemps, c’est le démon. Ils sont arrivés au pouvoir non pas pour créer, mais pour piller. Il n’y a donc pas d’État, pas de souveraineté, pas d’État de droit. En Ukraine, il n’y a que des gangs qui déambulent. Nous assistons à une demi-vie, ou peut-être même à une étape de l’effondrement de l’État, et cela est déjà ouvertement discuté. Les meurtres commandités sales, et l’élimination de la dissidence sont confiés à ceux qui ont été créés comme des unités prêtes au combat. Ils frappent des vieillards, empêchent les gens de célébrer le jour de la Victoire. Cette violence est utilisée par des forces radicales avec l’accord tacite des autorités. Nous assistons à une situation où une minorité agressive dirige le pays », a déclaré Vladimir Oleïnik.

Source : Radio Sputnik
Traduction par Christelle Néant pour Donbass Insider


Moyenne des avis sur cet article :  4.77/5   (13 votes)




Réagissez à l'article

18 réactions à cet article    


  • Guy19550 Guy19550 26 juin 18:52

    C’est une vue que je partage.


    • xana 26 juin 21:04

      Je n’ai jam !ais mis les pieds en Ukraine (Dieu m’en garde) mais cela semble évident. Le pouvoir est aux mains des gangs. Pauvres gens... Ils les ont élus en croyant que cela allait leur ouvrir les portes de l’Europe.

      Un jour il faudra bien que les Russes vienne aider les Ukrainiens à s’en débarrasser !


      • yakafokon 27 juin 08:46

        @xana
        Le principal problème, c’est que ceux qui dirigent l’Ukraine actuellement n’ont pas été élus ! Ils se sont élus eux-mêmes lors du putsch du Maïdan à Kiev.
        Ils ont commencé à massacrer tous les ukrainiens qui avaient le malheur de parler russe, et de nombreux rescapés se sont rués en Crimée, et ont demandé secours aux marins de la base navale russe de Sébastopol ( après le référendum en Crimée, qui a vu la victoire écrasante des partisans de l’indépendance, ils ont fini par demander à être intégrés à la Russie, ce qui leur a été accordé volontiers ).
        Par ailleurs, les habitants du Donbass ont refusé d’être dirigé par des nazis, ont pris les armes, et ont finalement repoussé les milices Pravy Sektor, Svoboda, et bataillon Azov, en leur infligeant des pertes sévères, et surtout en s’emparant d’un armement moderne ( essentiellement américain ) qui leur faisait défaut !
        De toute façon, le Donbass est indépendant de l’Ukraine depuis 71 ans.
        En effet, le 17 Juillet 1959, le Congrès américain a voté la Loi Publique n° 86-90, dite de la semaine des nations captives, qui accorde l’indépendance aux peuples opprimés, dont le Donbass ( appelé Cossackia dans ce document ).
        Cette Loi a été prorogée d’année en année à la date anniversaire, et est toujours en vigueur de nos jours !
        Elle prime sur les résolutions de l’ O.N.U. ( qui seraient de toutes façons allées dans le même sens, puisque le droit aux peuples opprimés de disposer de leur destinée figure dans une Charte de cette organisation ).
        Petit détail : c’est le 17 Juillet 2014 que le Boeing-777 de Malaysia Airlines a été abattu au dessus du Donbass ( cette façon atroce de fêter le 71ème anniversaire de l’indépendance du Donbass, ne peut être reprochée à ceux qui y vivent ).
        Et la Russie dans tout ça ?
        Je pense que Moscou n’a jamais eu l’intention d’annexer le Donbass, mais plutôt de s’en servir comme d’un état-tampon pour bloquer les velléités guerrières atlantistes de l’ O.T.A.N. , qui seront bloquées dans leur avance vers les frontières russes.
        La Crimée redevenue russe leur suffit, puisque grâce à l’attitude de Kiev, c’est la Russie des deux côtés du pont de Kertch, donc il n’y a plus d’eaux internationales pour aller en Mer d’Azov, et il faut demander l’autorisation à Moscou pour y aller !
        Moscou ne remerciera jamais assez les nazis ukrainiens pour ce don du ciel !


      • FaBiEn 27 juin 00:39

        Privet,

        Le grivna s’est stabilisé ces derniers temps, Une grosse partie des routes principales ont été refaites, le tourisme est reparti,

        Les parterres de tulipes fleurissent, et l’ambiance est au beau fixe.

        Les gens ont tous le moral dans ces beaux jours, et hors de la mégapole où il y a la plus forte concentration de corona à Kiev, les gens vivent tout simplement.

        Quant au sud, il ne faut pas oublier que la crimée appartenait à l’Ukraine, c’est tout à fait normal qu’ils veulent reprendre leur terre, d’ailleurs, que sont venus faire les Russes ? du tourisme par ces beaux jours sans aucun doute...

        @xana : Tu devrais y jeter un oeil. Ce pays est magnifique et est connu comme ’Le grenier de l’Europe’ avec ses terres extrêmement fertiles.

        Pour info, Himler faisait venir des wagons entier de terre issue de là-bas pour l’Allemagne durant la 2nd g.


        • yakafokon 27 juin 09:06

          @FaBiEn
          Demandez aux observateurs de l ’O.S.C.E., qui sont sur place dans le Donbass, s’ils ont vu le moindre blindé ou le moindre soldat russe dans la région !
          jamais il n’y a eu la moindre intrusion de troupes étrangères dans le Donbass.
          Et, au cas où vous auriez des problèmes avec l’Histoire, je vous rappelle que l’origine de la Russie se situe à Kiev, et l’Ukraine n’était qu’une région de la Russie.
          C’est l’ivrogne de Boris Eltsine qui leur a donné l’indépendance, sans se rendre compte que la Galicie ( l’Ouest de l’Ukraine ) était peuplé de néo-nazis qui ont participé à la guerre aux côtés de la Waffen SS ( la panzer-division Galicien par exemple, avec l’extermination de nombreux juifs ukrainiens et russes ).
          Les choses étant ce qu’elles sont, je ne pense pas que la Russie veuille récupérer l’Ukraine et ses nazis !
          Mais elle n’interdira jamais aux russophones ukrainiens de fuir le paradis que vous décrivez, pour se réfugier en enfer, en empruntant le pont de Crimée !


        • chantecler chantecler 27 juin 09:51

          @yakafokon
          Ivrogne et totalement corrompu .


        • skirlet 27 juin 21:53

          @FaBiEn
          Ah le chantre de l’Ukraine !.. C’pourqoi que vous parlez moskal ? En ukrainien, on dit « pryvit », alias привiт. I Крим не Украïна, бо передана протизаконно диктатором Хрущовим, який нiчого не спитав у кримського народу. Pas la peine de raconter n’importe quoi. Et en décommunisant, faut rendre tous les cadeaux des bolchéviks, y compris la Crimée, la Novorussie, la région de Lvov... smiley



          • FaBiEn 27 juin 00:49

            Allez, un petit dernier pour la route.

            Voici ce que dit wikipédia au sujet de Radio sputnik :

            Sputnik est une agence de presse multimédia internationale lancée officiellement par le gouvernement russe le 10 novembre 2014, au sein de Rossiya Segodnya. Sputnik remplace l’agence d’informations RIA Novosti. Proposant d’apporter « un regard russe sur l’actualité »

            C’est sûr qu’une radio pro-Russe ne dira jamais de bien de l’Ukraine.

            Conflit d’intérêt.... smiley


            • Christelle Néant Christelle Néant 27 juin 00:54

              @FaBiEn
              Et c’est sûr qu’un troll pro-Kiev ne dira jamais de mal de l’Ukraine alors même qu’elle coule. Vous pouvez raconter toutes les fadaises que vous voulez, la réalité est tellement visible que même des gens comme Saakachvili qui sont russophobes au possible, disent que l’Ukraine fonce dans le mur. Et la moitié des Ukrainiens s’en rend compte aussi http://www.donbass-insider.com/fr/2020/06/05/presque-la-moitie-des-ukrainiens-pensent-que-lukraine-seffondre-et-va-eclater/
              Remballez vos fariboles et vos contes de fées sur les Ukrainiens qui ont tous le moral.
              Quant à ce qui s’est passé en Crimée, rendez vous sur place et discutez avec les gens, cela vous évitera de dire bien des bêtises.


            • FaBiEn 27 juin 01:02

              @Christelle Néant
              Citer des liens dont vous êtes l’auteur est plus que pathétique.
              Pourquoi tant de haine envers ce pays ? Je ne comprends pas vos motivations. Pourquoi déformer la vérité pour manipuler les gens qui n’ont même jamais mis les pieds là-bas ?
              Je touche sûrement un point sensible. La petite fillette pourris gatée née avec une cuillère en argent dans la bouche peut se permettre de fabuler sur un site pour désinformer. Mais sachez que la réalité est tout autre.
              Je ne partage pas votre point de vue erroné et dévastateur.
              L’Ukraine, c’est 45 millions de personnes, et pas un tas de gens agressifs, harnieux, et bobo comme vous voulez le prétendre.


            • Christelle Néant Christelle Néant 27 juin 01:12

              @FaBiEn
              Et commenter un lien sans le lire est encore plus que pathétique, cela montre votre niveau de fanatisme. Si vous aviez été lire l’article, vous vous seriez rendu compte que sa source d’origine est le sondage d’un institut sociologique ukrainien tout a fait sérieux. La source de l’information est ukrainienne. Dommage, si vous lisiez avant de commenter cela vous éviterait de passer pour un idiot.
              Je ne suis ni une petite fillette, ni pourrie gâtée, ni née avec une cuillère en argent dans la bouche. Je suis une journaliste de 40 ans passés, qui vit dans le Donbass la guerre au quotidien. Je vois et je vis avec les habitants d’ici ce que l’Ukraine fait subir au Donbass. Je ne fabule pas, et je ne déforme pas la vérité. Je rapporte des faits. Je touche sûrement là un point sensible. Mais vos fantasmes sur ce qu’est l’Ukraine, et ce qui se passe ici dans le Donbass, ce n’est pas la réalité. C’est votre point de vue qui est erroné et dévastateur.
              Parce que pendant que vous présentez l’Ukraine comme un paradis rempli de gentils, la réalité c’est qu’en Ukraine le néo-nazisme a pignon sur rue,

              que Kiev cherche à génocider la population du Donbass, et que l’armée ukrainienne tire délibérément sur les civils. Ces mêmes civils qui en témoignent face caméra. Allez voir leurs interviews, et osez me sortir après que mon « point de vue » est erroné. Je sais ce qu’est un bombardement de l’armée ukrainienne contre une zone civile. J’en ai déjà vécu plusieurs en direct. Alors ne venez pas me dire ce qu’est la réalité, confortablement installé depuis votre canapé bien à l’abri.
              Je vis dans la réalité, et je rapporte des faits. Vous vivez dans le fantasme et vous essayez de faire croire que vos fantasmes sont vrais. Vous vivez dans le déni de réalité le plus complet. Pas moi.


            • yakafokon 27 juin 12:36

              @FaBiEn
              Le Centre Wiesenthal, qui a répertorié scrupuleusement toutes les victimes de la Shoah, et interrogé des rescapés, ne dira jamais de bien non plus de l’Ukraine !
              L’Ouest de l’Ukraine, c’est la Galicie, dont les néo-nazis sont les dignes héritiers de tous ceux qui se sont engagés dans la Waffen SS durant la dernière guerre.
              La division Das Galicien est responsable de la mort de milliers de juifs russes, polonais, et même ukrainiens !
              Et c’est la même racaille qui a pris le pouvoir à Kiev, par un putsch sanglant.
              Et ce n’est pas Sputnik qui le dit, c’est le Centre Wiesenthal, et des observateurs allemands qui sont allés enquêter sur place, eux !
              On ne peut pas dire de bien de l’Ukraine quand on est sérieux, mais seulement si l’on partage les idées de ceux qui massacre les russophones !


            • yakafokon 27 juin 12:55

              @FaBiEn
              Au cas où vous ne le sauriez pas , je précise que Christelle Néant est une journaliste française qui vit en Ukraine, elle !
              Elle nous informe de la situation sur Donbass Insider
              Comme elle est aux premières loges dans le Donbass, elle voit passer les milliers d’obus que les milices nazies ukrainiennes tirent sur les civils du Donbass, car à chaque fois qu’ils ont voulu affronter les résistants, ils se sont pris la branlée ! Sur les civils, c’est moins dangereux !
              Mais Christelle Néant ne confond pas les nazis au pouvoir à Kiev, avec la population ukrainienne dont une grande partie est d’ailleurs russophone.
              Ceux qui siègent à la Rasa n’ont pas été élus, ils se sont élus eux-même avec le putsch du Maïdan !
              Alors arrêtez de dire des conneries, maintenant que le monde entier sait ce qui se passe en Ukraine, sous les yeux des observateurs impuissants de l’ O.S.C.E. !


            • JC_Lavau JC_Lavau 27 juin 22:45

              @FaBiEn. Wikipedia est un organisme de propagande privé, muni d’une police secrète privée. Ici une de ses fraudes parmi tant d’autres :

              Fraude : nulle trace de corpus expérimental soutenant « acidification des océans »

            • FaBiEn 27 juin 15:09

              @yakafokon,

              Demain je rentre chez vous je vous prends maison, vêtements, voiture et je vous jette comme un malpropre de chez vous en clamant haut et fort « Maintenant c’est CHEZ MOI ICI, DEGAGE !!! ». Et si vous vous rebellez ou tentez de tirer au fusil pour reprendre vos biens, d’excellents et talenteux journalistes diront que vous êtes un nazi qui tire sur MA maison et un fou qui délire.

              N’y a-t-il pas quelque chose qui vous interpèle dans cette petite anecdote ?

              @christelle Neant,

              Le principe même du journalisme est de mettre en opposition deux idées, sans aucun parti pris, et surtout de ne pas ’pourrir’ le lecteur qui aurait un opinion différent du votre.

              A la lecture de nombreux de vos article, il n’est jamais question du tord ou des offensives de la Russie. Toujours le contre, contre, contre...

              Vous avez malheureusement choisi votre camp.

              Le journalisme n’est pas une question de camp, c’est le rapport des faits de façon NEUTRE de la situation.


              • Christelle Néant Christelle Néant 27 juin 15:34

                @FaBiEn
                Sauf que vous délirez sec. Personne n’a pris le Donbass à part ses habitants. Y a pas d’armée russe ici. C’est ça que vous n’intégrez pas. Le journalisme c’est rapporter les faits. La neutralité journalistique est un mythe, tout journaliste est un être humain avec son opinion et ses biais. Mais il se doit d’être factuel, ce que je suis ne vous en déplaise. Il n’y a pas d’offensive russe ici. Je connais la plupart des unités militaires se trouvant sur la ligne de front en RPD. Y a aucun soldat russe dedans. Et si vous aviez regardé les très nombreuses interviews de civils bombardés que j’ai postées, vous le sauriez. 
                Presque tous les soldats des milices populaires sont des locaux qui défendent leur terre et leur famille, le reste, un infime pourcentage ce sont des volontaires venant de plusieurs dizaines de pays, dont la France (oui oui des Français combattent ici), les États-Unis, l’Italie, la Serbie, la Russie, le Brésil, la Colombie, l’Afghanistan, et même plusieurs pays d’Afrique. Allez vous raconter que les armées de tous ces pays ont envahi le Donbass ? Histoire de vous ridiculiser définitivement.
                Ceux qui sont venus ici les armes à la main imposer la langue ukrainienne comme seule langue officielle et Stepan Bandera le collaborateur des Nazis comme héros national ce sont justement les néo-nazis ukrainiens des bataillons punitifs qui ont commencé la guerre en 2014. Ceux qui sont rentrés dans le Donbass pour prendre la maison, les affaires et foutre les gens dehors ce sont les Forces Armées Ukrainiennes. Ceux qui défendent leur maison ce sont les soldats des deux milices populaires de la RPD et de la RPL. Vous venez encore une fois de vous ridiculiser avec votre anecdote à l’opposé de la réalité.


              • skirlet 27 juin 21:58

                @FaBiEn
                Ce sont plutôt des nazillons galiciens qui essaient de déloger les habitants du Donbass de chez eux. Ces mêmes « Ukrainiens occidentaux » ont toujours considéré les Donbassiens comme de « mauvais Ukrainiens », et ne venez pas me dire que c’est faux, car c’est mon propre vécu.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON



Publicité



Les thématiques de l'article


Palmarès



Publicité