• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > International > Un cas emblématique du discours pakistanais de haine raciale et religieuse (...)

Un cas emblématique du discours pakistanais de haine raciale et religieuse contre une minorité et contre les Occidentaux

Ramla Akhtar, alias Rmala Aalam, est une femme instruite et radicalisée du sud Pakistan. Son discours de haine laisserait penser, par son argumentaire délirant, à un cas isolé. Pourtant, lorsque la France connaissait, à l'automne 2020, une série d'attentats terroristes meurtriers, il a été possible de prendre connaissance de messages effarants sur Twitter. Ils provenaient de nombreux citoyens pakistanais, mais aussi de leur gouvernement. Force est donc de reconnaître qu'Akhtar, la cyber-délinquante, représente un segment réel de la population à laquelle elle appartient. Il a semblé utile d'examiner les artifices auxquels elle a recours ainsi que les pulsions et ressentiments qu'elle exploite, afin de mieux comprendre les mécanismes en œuvre dans cette explosive partie du monde. 

Le constat qui en résulte est inquiétant. L’extrémisme pakistanais n’est pas seulement alimenté par des barbus fondamentalistes comme nous avons tendance à le croire. Il fait l’object d’un large consensus. Ici, nous avons une femme qui allie la plupart des thèmes sociaux modernes avec les instincts les plus primitifs, tout en faisant un usage dévoyé de la religion. Nous ne nous en protégerons ni par l’éducation, ni par des démonstrations rationnelles, ni par des démentis argumentés. Il s’agit bien d’un danger avec lequel nous devons apprendre à vivre.
 
Ramla Akhtar, alias Rmala Aalam, est une femme instruite et radicalisée du sud Pakistan

Sommaire

  1. Une représentante de l’ethnie et de la confession dominantes au Pakistan
  2. Un discours raciste et des appels à la violence contre une minorité ethnique et religieuse des montagnes du Pakistan 
  3. Des témoignages faisant part de maltraitance infantile et démentissant les invocations philantropiques 
  4. Une xénophobie radicale tournée contre les populations blanches et le monde occidental 
  5. Une ambition visant à purifier le nord Pakistan de ses visiteurs blancs 
  6. Une toxicité s’exerçant par le harcèlement, la diffamation et les dénonciations calomnieuses
  7. Des actes cyber-délictueux à l’origine de nombreux signalements et plaintes en France ainsi qu’au Pakistan 
  8. Une nuisance bénéficiant de conditions d’impunité qui doivent nous alerter
  9. Sauvegarder cet article sur Pinterest 
 

1. Une représentante de l’ethnie et de la confession dominantes au Pakistan 

 
Ramla Akhtar profile
Ramla Akhtar, aka Rmala Aalam
Ramla Akhtar est née, en 1980 (plus ou moins un an), à FAISALABAD (Pendjab) d’une ascendance ayant rejoint le Pakistan depuis l’Inde, lors de la partition. Son enfance s’est déroulée dans un environnement favorisé jouissant des services de domestiques attachés au domicile familial. Elle est de langue ourdoue (idiome officiel du Pakistan) et de religion musulmane sunnite (confession majoritaire au Pakistan). Elle a suivi sa scolarité dans un lycée britannique. Elle se présente comme une femme de couleur, à la peau brune (« brown skin », « brown face »). Elle a mené ses études supérieures à KARACHI et y a commencé sa vie professionnelle. 
 
En 2013, Ramla Akhtar s’est installée dans la haute vallée de la Hunza (GILGIT BALTISTAN), le long de la Karakoram Highway. Cet auto-parachutage, après des premières années d’euphorie, s’est transformé en naufrage. Ramla Akhtar, préférant alors se faire appeler Rmala Aalam, s’est radicalisée et tournée vers la cyber délinquance. (Lire : "Agoravox - Pakistan : l’extrémisme comme conséquence de l’arriération ou comme crise de la modernité ?") 
 
Pakistan, Ramla Akhtar: en haut,la zone montagneuse du Gilgit-Baltistan, au « milieu », Faisalabad, en bas Karachi
Pakistan : en haut,la zone montagneuse du Gilgit-Baltistan, au « milieu », Faisalabad, en bas Karachi
 
Retour sommaire
 

2. Un discours raciste et des appels à la violence contre une minorité ethnique et religieuse des montagnes du Pakistan 

 
Les Wakhis, une minorité ethnique montagnarde d’origine persane, à la peau claire, et de confession musulmane ismaélienne, vivent dans la haute vallée de la Hunza au nord du Pakistan (Lire : "Agoravox - Les Wakhis, un petit peuple écartelé et cloisonné aux confins de la haute Asie Centrale"). Ils sont les destinataires du racisme de Ramla Akhtar qui mène, les concernant, des campagnes de dénigrement à l’attention des touristes étrangers faisant vivre certaines familles. Ils font aussi, de sa part, l’objet d’accusations à caractère religieux afin d’exciter, à leur égard, la haine des extrémistes sunnites dans le pays. La communauté de la haute vallée de Chapursan est tout particulièrement visée.
 
Ramla Akhtar: Les Wakhis, une minorité ethnique montagnarde d’origine persane, à la peau claire, et de confession musulmane ismaélienne, vivent dans la haute vallée de la Hunza au nord du Pakistan (Lire: "Agoravox - Les Wakhis, un petit peuple écartelé et cloisonné aux confins de la haute Asie Centrale"). Ils sont les destinataires du racisme de Ramla Akhtar qui mène, les concernant, des campagnes de dénigrement à l’attention des touristes étrangers faisant vivre certaines familles. Ils font aussi, de sa part, l’objet d’accusations à caractère religieux afin d’exciter, à leur égard, la haine des extrémistes sunnites dans le pays. La communauté de la haute vallée de Chapursan est tout particulièrement visée.
Wakhis : Afghanistan (haut-gauche), Pakistan (haut-droite), Tadjikistan (bas-gauche), Afghanistan (bas-droite)

 

La campagne de Ramla Akhtar a commencé par une série de publications sur ses différentes et nombreuses pages Facebook. Les accusations proférées (vol, contrebande, braconnage, pédophilie, inceste, viol, trafic d’êtres humains, alcoolisme, danse…) ont fait l’objet d’un document détaillé (en anglais), le 13 juin 2019 : "Vallée de Chapursan, analyse des publications de Mme Ramla Akhtar contre la minorité Wakhi – évaluation de la crédibilité des théories du complot invoquées – préoccupations concernant l’introduction d’un extrémisme extérieur". Ce rapport a été transmis aux autorités pakistanaises et françaises. Au 31/03/2021, il a exactement atteint 3.000 lecteurs, suscitant l’inextinguible volonté de vengeance de celle qui en fut à l’origine. A partir de la fin septembre 2019, la cyberdélinquance de Ramla Akhtar est passée sur Twitter. 

 

 
Ramla Akhtar: « Ces gens de montagnes NOUS (Nda: les Pakistanais sunnites de couleur) HAISSENT TANT . Il peuvent attaquer et massacrer une femme isolée. AYEZ UNE ARME ET PREVOYEZ VOTRE SECURITE."

Ramla Akhtar : « Ces gens de montagnes NOUS (Nda : les Pakistanais sunnites de couleur) HAISSENT TANT . Il peuvent attaquer et massacrer une femme isolée. AYEZ UNE ARME ET PREVOYEZ VOTRE SECURITE."

Ramla Akhtar s’oppose au tourisme, car il contribue aux moyens de subsistance des habitants des montagnes ainsi qu’à l’instruction de leurs enfants.

 
Ramla Akhtar: Comment frapper la population des montagnes et priver des familles de leur revenu?
Ramla Akhtar : Comment frapper la population des montagnes et priver des familles de leur revenu ?
 

Dans ce fil Twitter, Ramla Akhtar exprime son racisme contre les habitants du nord Pakistan.

 

Ramla Akhtar: « Nous (Nda: les gens du Pendjab) avons bougé notre cul et avons créé une civilisation sans dépendre de larcins et de charité. »
 Ramla Akhtar : « Nous (Nda : les gens du Pendjab) avons bougé notre cul et avons créé une civilisation sans dépendre de larcins et de la charité. »
Ramla Akhtar: "Nourissez ceux (Nda: les gens des montagnes, Ismaéliens) dont l'occupation est l'acoolisme, la dance, l'adultère et le vol avec neveux et nièces".
Ramla Akhtar : "Nourissez ceux (Nda : les gens des montagnes, Ismaéliens) dont l'occupation est l'acoolisme, la dance, l'adultère et le vol avec neveux et nièces".
Ramla Akhtar: "Au lieu de mensonges et de trahisons, attrapez vos ancêtres par le cou, tenez les par la gorge. Ils sont haraam (péché, terme arabe du Coran). Vous emmenez juste les Britanniques vers lesmontagnes et vous piégez leurs femmes et vous leur demandez l'argent de votre subsistance."
Ramla Akhtar : "Au lieu de mensonges et de trahisons, attrapez vos ancêtres par le cou, tenez les par la gorge. Ils sont haraam (péché, terme arabe du Coran). Vous conduisez juste les Britanniques vers les montagnes et vous piégez leurs femmes et vous leur demandez l'argent de votre subsistance."
Ramla Akhtar: Incompréhensible. Notez néanmoins, à nouveau, "haraam", terme du Coran pour "péché". D'autant plus surprenant que les véhicules tout-terrain sont indispensables aux acteurs du tourisme dans les montagnes du Pakistan et que Ramla Akhtar, qui se prétend environnementaliste, jouit elle-même d'un 4X4 payé par sa famille, dont elle n'a pas un besoin aussi crucial.
Incompréhensible. Notez néanmoins, à nouveau, "haraam", terme du Coran pour "péché". D'autant plus surprenant que les véhicules tout-terrain sont indispensables aux acteurs du tourisme dans les montagnes du Pakistan et que Ramla Akhtar, qui se prétend environnementaliste, jouit elle-même d'un 4X4 payé par sa famille, dont elle n'a pas un besoin aussi crucial.
 
Il faut souligner que grâce aux efforts de la "Fondation Aga Khan" et du "Central Asia Institute", la population de la Hunza a un degré alphabétisation équivalent à celui des pays occidentaux et très supérieur à la moyenne du pays. L’éducation des filles y est considérée comme prioritaire. Les classes sont souvent mixtes. 
 
 
 

3. Des témoignages faisant part de maltraitance infantile et démentissant les invocations philantropiques

 
Ramla Akhtar, alias Rmala Aalam
Ramla Akhtar, alias Rmala Aalam
 
Au pied du rapport du 13 juin 2019 mentionné précédemment, alors que rien ne les laissaient présager, des témoignages sont venus s'inscrire spontanément. Ils racontent des faits de maltraitance de la part de Ramla Akhtar à l'égard de sa fille, Sofia. Au pied du rapport du 13 juin 2019 mentionné précédemment, alors que rien ne le laissait présager, des témoignages sont venus s’inscrire spontanément. Ils racontent des faits de maltraitance de la part de Ramla Akhtar à l’égard de sa fille, Sofia. Ils indiquent que ces actes lui ont valu d’être arrêtée par la police locale (Lire : « Ramla Akhtar : témoignages pakistanais sur la maltraitance infantile à Hussaini, Gojal »). Pourtant, le thème de la violence faite aux femmes et aux enfants est un des sujets exploités de façon intensive par cette dernière. Elle n’hésite pas à s’ériger, elle-même, en icône des victimes de cette violence. 
 
 

4. Une xénophobie radicale tournée contre les populations blanches et le monde occidental 

 
Ramla Akhtar: "privilège raciste blanc, chauvinisme, esprit médiéval, colonialisme, vie de voyou"
Ramla Akhtar : "privilège raciste blanc, chauvinisme, esprit médiéval, colonialisme, vie de voyou"
Ramla Akhtar: "immoral, médiéval, chasseur de sorcières, pornographique, fétichiste, blanc, colonial, terroriste,mysogine, prédateur, nationaliste de grenouilles mortes..."
 Ramla Akhtar : "immoral, médiéval, chasseur de sorcières, pornographe, fétichiste, blanc, colonial, terroriste,mysogine, prédateur, nationaliste de grenouilles mortes..."
Ramla Akhtar: "peuple blanc, pouvoir colonial, voyoux loués, bellicisme"
Ramla Akhtar : "peuple blanc, pouvoir colonial, voyoux loués, bellicisme"
Ramla Akhtar: "suprémacisme blanc, nazisme, terrorisme français, peuples blancs exportant le terrorisme, meurtriers"
Ramla Akhtar : "suprémacisme blanc, nazisme, terrorisme français, peuples blancs exportant le terrorisme, meurtriers"
Ramla Akhtar: "Blanc, Nazi, Fasciste, assassinat, pédophile"
Ramla Akhtar : "Blanc, Nazi, Fascistes, assassinat, pédophile"
Ramla Akhtar: "Au nom des « Droits de l’homme », lescitoyens français supportent passionément le crime au Pakistan pour attaquer les Pakistanais du Sud. Logique blanche coloniale."
Ramla Akhtar : "Au nom des « Droits de l’homme », les citoyens français supportent passionément le crime au Pakistan pour attaquer les Pakistanais du Sud. Logique blanche coloniale." 
Ramla Akhtar: « Impérialistes et colonialistes blancs »
Ramla Akhtar : « Impérialistes et colonialistes blancs »
Ramla Akhtar: « Le blanc suprémaciste tue du musulman. »  « Inciter à la violence sur des bases confessionnelles/ethniques est un délit couvert par les lois anti-terroristes. Les créatures suprémacistes blanches au cerveau de boue considère qu’elle peuvent entrer ,dans lemonde des gens de couleurs (POC, People of Color) »
Ramla Akhtar : « Le blanc suprémaciste tue du musulman. »
 « Inciter à la violence sur des bases confessionnelles/ethniques est un délit couvert par les lois anti-terroristes. Les créatures suprémacistes blanches au cerveau de boue considère qu’elle peuvent entrer ,dans le monde des gens de couleurs (POC, People of Color) » 

Ce qui précède n’est qu’un aperçu des tweets envoyés par Ramla Akhtar. 
 
On retrouvera, ci-après les mots-clefs racialistes utilisés dans un sens haineux et, entre parenthèses, le nombre de tweets concernés : crime/criminal (355) white (335), terror/terrorist/terrorism (225), POC/People of color (141), foreign/foreigner (139), brown (102), racist/racism (94), fascist/fascism (73), colonial/colonialism (70), nazi/nazism (54), supremacist/supermacism (30), imperialism/imperialist (17)
 

Il est important de noter que Ramla Akhtar a cherché à faire relayer, en France, son discours de haine, son harcèlement et ses appels à la violence, en demandant directement l'aide du Rassemblement National. Par la suite, elle s’est vantée de mener une mobilisation auprès de la communauté pakistanaise à Nantes § 6.3.

 
 

5. Une ambition visant à purifier le nord Pakistan de ses visiteurs blancs

 
Les touristes pakistanais (domestic tourists) sont souvent négativement perçus dans les régions montagneuses du nord Pakistan en raison de leur irrespect pour les populations, de leur mépris pour la foi et les coutumes locales ainsi que pour les dégradations de l’environnement, voire la destruction des monuments qu’ils causent : 
  • intrusion dans la vie privée des habitants,
  • manque de savoir-vivre,
  • photos volées, notamment de femmes, et publications réprobatrices sur les réseaux sociaux,
  • contestations de la confession ismaélienne,
  • reproches sur la place des femmes dans la société et sur le fait qu’elles ne sont pas voilées,
  • demandes indécentes, telles qu’alcool et prostituées,
  • intrusion dans les vergers et dans les champs cultivés,
  • dépôts sauvages d’ordures, dégradation du patrimoine et d’environnements naturels (destructions, notamment de vestiges bouddhiques, tags sur des sites exceptionnels).

 

Lire à ce sujet : 

Ramla Akhtar: Les déchets d'une décharge informelle dans l'extrême nord du Pakistan sont fréquemment incinérés, envoyant des panaches de fumée nauséabonde juste à côté d'un lac glaciaire fréquenté par les touristes.
Les déchets d'une décharge informelle dans l'extrême nord du Pakistan sont fréquemment incinérés, envoyant des panaches de fumée nauséabonde juste à côté d'un lac glaciaire fréquenté par les touristes.
 
Déchets provenant des « domestic tourists » au col de Babusar (4.173 m) Les enfants de la Hunza nettoient la vallée après le passage des « domestic tourists ».
 
Dans le Gilgit-Baltistan (GB), la conduite des touristes étrangers est, en revanche, beaucoup plus appréciée que celle des touristes pakistanais (domestic tourists).
 
Commentaires sur la page Facebook d’un journaliste wakhi 

 

Ramla Akhtar veut décourager, au Pakistan, les voyages des blancs pour les remplacer par des POC (People of Color – gens de couleurs), c’est-à-dire des touristes du sud Pakistan. Pour ce faire, elle habille son racisme de populisme et d’environnementalisme. Notez le « We » (nous). Ramla Akhtar : "Nous (sic) décourageons le voyage des Blancs. Nous priorisons le voyage des gens de couleurs."

 
Ramla Akhtar: « Nous (sic) décourageons le voyage des Blancs. Nous priorisons le voyage des gens de couleurs. »
Ramla Akhtar : « Nous (sic) décourageons le voyage des Blancs. Nous priorisons le voyage des gens de couleurs. »
 
Trois cent soixante-quinze (375) tweets de Ramla Akhtar ont pour mots-clefs "travel/tourism"
 
 

6. Une toxicité s’exerçant par le harcèlement, la diffamation et les dénonciations calomnieuses 

 
La propagande de Ramla Akhtar, alias Ramla Aalam, s’exprime sur différents réseaux sociaux et sous de nombreuses identités dissimulées. Son principal compte Twitter, @GruaAbuseArkive, est « anonyme ». Depuis décembre 2019, il usurpe l’identité de « Bernard Grua », dans son nom, son identifiant et sa biographie afin de multiplier la diffamation par les 12.800 tweets de ce compte (au 31/03/2021). Akhtar utilise, parfois, un autre compte : @copingWithCovid
 

6.1. Des victimes nommément désignées 

 
Les groupes les plus ciblés par la propagande de Ramla Akhtar sont la France (628 tweets) et la vallée de Chapursan peuplée de Wakhis (344 tweets). 
 
Les principaux objectifs individuels, du harcèlement, de la diffamation et des dénonciations calomnieuses de Ramla Akhtar sont :
  • Bernard Grua, @bernardgrua, Français résidant à Nantes, auteur du rapport du 13 juin 2019 -> 1.639 tweets. Notons qu’en France des peines de prisons ont été prononcés contre des harceleurs ayant adressé moins de 200 tweets à leur victime (soit huit fois moins).
  • Mahrukh Beyg, @mahrukhbeg, femme pendjabie de Lahore, créatrice à succès d’une entreprise de distribution de produits issus de petites exploitations agricoles -> 340 tweets.
  • Alam Jan Dario, @chapursani, handicapé, chef de famille wakhi dans la vallée de Chapursan (4 enfants), tenant la guesthouse « Pamir Serai » -> 230 tweets
 
Les trois personnes précédentes ont, bien évidemment, bloqué Ramla Akhtar sur Twitter. Mahrukh Beyg et Alam Jan Dario n’ont jamais répondu ni même envoyé un seul tweet à Ramla Akhtar. Mais ces deux derniiers n’ont pas, non plus, évité sa malfaisance.
 Accumulation des tweets de harcèlement,diffamation et dénonciations calomnieuses par cible depuis septembre 2019
 
Les trois personnes précédentes ont, bien évidemment, bloqué Ramla Akhtar sur Twitter. Mahrukh Beyg et Alam Jan Dario n’ont jamais répondu ni même envoyé un seul tweet à Ramla Akhtar. Mais ces deux derniers n’ont pas, non plus, évité sa malfaisance. Ainsi, les recommandations habituellement données (bloquer et ne pas répondre) sont inopérantes, lorsqu’un utilisateur de réseaux sociaux décide réellement de nuire à des victimes clairement identifiées. 
 

6.2. Une pratique systématique de la dénonciation calomnieuse 

 
Les dénonciations calomnieuses de Ramla Akhtar sont adressées à de nombreuses autorités (chefs d’Etats, gouvernements, forces de police – au Pakistan, en France et en Russie…), à des ONG humanitaires, féministes ou de protection de l’enfance, et à des médias. Les prétextes invoqués sont le terrorisme, la torture, le colonialisme, le fascisme, le nazisme, les violences faites aux femmes et aux enfants, le viol, la pédophilie, le racisme et le non-respect de l’islam. Le but est de faire pression sur les victimes, de déclencher des harcèlements en meute, des violences physiques et des poursuites. 
 
Les principaux destinataires de ces dénonciations sont toutefois les suivants : 
 
Note : Il faut comprendre que la municipalité et la police de Nantes, destinataires principales des dénonciations calomnieuses contribuant au harcèlement diffamatoire, en sont complices par passivité. Elles n’ont jamais donné suite aux nombreuses demandes de rendez-vous exprimées sur place, par emails et par tweets. Le commissariat principal de Nantes a même refusé, à quatre reprises, d’enregistrer la plainte pour harcèlement et diffamation avant d’empoigner le plaignant et de l’expulser du bâtiment. Pourtant, les forces de l’ordre bénéficient d’un module spécifique et prioritaire de signalement sur Twitter. 
 

6.3. Un recours déterminé au « doxxing » pour mieux nuire à ses victimes, voire pour les mettre en danger physique 

 
Ramla Akhtar, communique fréquemment les données personnelles concernant le lieu de travail et le lieu d’habitation de ses victimes. Samuel Paty nous a montré les conséquences funestes que peut avoir ce « doxxing », s’il est appuyé sur un discours de haine massif et par le fanatisme religieux. Dans cette optique, Ramla Akhtar fait état de contacts qu’elle aurait noués, à Nantes, avec un journaliste et, surtout, avec la communauté pakistanaise nantaisee
 
Ramla Akhtar: « Nous » avons finalement atteint une large et multi-ethnique audience à Nantes
Ramla Akhtar : « Nous » avons finalement atteint une large et multi-ethnique audience à Nantes
Ramla Akhtar: "« Nous » avons écrit à la communauté des expatriés (Pakistanais) à Nantes, qui ont été franchement choqués."
Ramla Akhtar : "« Nous » avons écrit à la communauté des expatriés (Pakistanais) à Nantes, qui ont été franchement choqués." 
Ramla Akhtar:  Finalement un journaliste nantais a été débrifé sur les tortures criminelles de Bernard Grua contre les victimes de viols et d’agressions
Ramla Akhtar :  Finalement un journaliste nantais a été débrifé sur les tortures criminelles de Bernard Grua contre les victimes de viols et d’agressions 
Ramla Akhtar: Bernard Grua, dont le visage cruel est plein de hargne, tout comme ses nombreux sites Web chargés de matériaux toxiques et haineux, est un partisan actif de la #pédophilie en France et au Pakistan, il soutient le viol, les attaques contre les femmes et, bien sûr, # pédophilie.
Ramla Akhtar : Bernard Grua, dont le visage cruel est plein de hargne, tout comme ses nombreux sites Web chargés de matériaux toxiques et haineux, est un partisan actif de la #pédophilie en France et au Pakistan, il soutient le viol, les attaques contre les femmes et, bien sûr, # pédophilie. 
 
 

7. Des actes cyber-délictueux à l’origine de nombreux signalements et plaintes en France ainsi qu’au Pakistan 

 
Les innombrables demandes argumentées adressées à Twitter n’ont eu aucun résultat, à l’exception d’une suspension pendant un mois de @GruaAbuseArkive pour utilisation de la photo de Bernard Grua dans le profil de ce compte frauduleux. Durant cette période, Ramla Akhtar a eu recours à son deuxième compte Twitter, @Coping WithCovid
 
 

8. Une nuisance bénéficiant de conditions d’impunité qui doivent nous alerter 

 

8.1. Une idéologie pakistanaise officiellement anti-occidentale et spécifiquement francophobe 

 
La France est une cible privilégiée des partis islamistes pakistanais, tel le Tehreek-e-Labbaik, et des dirigeants du « pays des purs. Cette propagande s’est intensifiée depuis septembre 2020, alors que le Premier ministre, Imran Khan, s’en est pris régulièrement et violemment au Président français (lire : "Pakistan et Turquie : Quand des gouvernements deviennent les parrains de la menace terroriste !" ). Le ministère des Affaires étrangères de la France a été conduit à publier, à ce sujet, deux communiqués particulièrement réprobateurs contre la ministre pakistanaise des « Droits de l’homme », Shireen Mazari, et contre le président pakistanais, Arif Alvi. Le stances de Ramla Akhtar, contre la France et contre les Occidentaux, y trouvent un environnement très favorable. 
 
Shireen mazari, Ramla Akhtar Déclaration du MAE français au sujet d’un tweet ignoble et francophobe de Shireen Mazari, ministre des « Droits de l’homme » au Pakistan.
Déclaration du MAE français au sujet d’un tweet ignoble et francophobe de Shireen Mazari, ministre des « Droits de l’homme » au Pakistan. 
 

8.2. Un « Gora complex » (complexe blanc) source de profondes rancœurs 

 
Dans une société où prévaut la ségrégation de genre et où la féminité est gommée, la frustration sexuelle des hommes pakistanais les conduit à porter une attention particulière aux influenceuses blanches, qui trouvent dans leur pays un exceptionnel moyen de diffusion, sous réserve d’un discours favorable. Ils en constituent la principale audience. De leur côté, les autorités pakistanaises encouragent et soutiennent ces étrangères à des fins de promotion internationale (Lire : Agoravox - Vlogueurs, Instagrameurs & Blogueurs présentent-ils un Pakistan en trompe l’oeil ?). Jordan Taylor, Eva Zu Beck, Rosie Gabrielle, Alex Reynolds (qui relaye aussi le discours d’Akhtar) en sont les principaux exemples. Mais la compromission va encore plus loin avec Cynthia D. Ritchie, @CynthiaDRitchie. Cette Américaine est, dans les faits, une porte-parole de l’armée, de l’ISI (services secrets pakistanais) et du PTI (le parti d’Imran Khan actuellement au pouvoir). 
 
Cette démarche propagandiste a tourné à la farce avec l’émergence, en février 2021, du faux compte Twitter intitulé « Katherine George », @iKatherineGeorg, qui a gagné 12K abonnés en un mois. Il s’agit soi d’un canular, soi d’une maladroite création de l’organisme @Gwadar_Pro (le port de Gwadar fait partie du CPEC, « China-Pakistan Economic Corridor »). Il est clairement destiné à flatter les hommes pakistanais et leur besoin de reconnaissance par les femmes occidentales. 
 
Ce « gora complex » (complexe blanc) crée de très fortes rancœurs sur lesquelles Ramla Akhtar peut aisément s’appuyer. Il montre, aussi, de façon inquiétante à quel point l’audience pakistanaise des réseaux sociaux, sans esprit critique, est crédule et facile à manipuler dès lors qu’on lui dit ce qu’elle souhaite entendre. 
 

8.3. Les Wakhis, une minorité, qui doit se taire. 

 
Le Gilgit-Baltistan (GB), plus particulièrement la vallée de la Hunza avec ses montagnes géantes et ses paysages exceptionnels, ainsi qu’avec sa population accueillante et paisible, est la vitrine internationale et touristique montrée par le Pakistan. Toutefois, en parler trop positivement, et mettre en avant sa différence, peut être considéré comme un encouragement au séparatisme et être assimilé à la promotion du terrorisme
 
Ramla Akhtar: diverses images d’un terroriste, « Bernard Grua », actif depuis l’étranger (Nantes, France), dans le #GilgitBaltistan instigant non seulement une « identité distincte » mais attisant aussi le sentiment anti-pakistanais, anti-punjabi / sindhi et anti-sunnite.
Ramla Akhtar : diverses images d’un terroriste, « Bernard Grua », actif depuis l’étranger (Nantes, France), dans le #GilgitBaltistan instigant non seulement une « identité distincte » mais attisant aussi le sentiment anti-pakistanais, anti-punjabi / sindhi et anti-sunnite.
 
Ramla Akhtar ne peut pas étayer ses fables par des éléments tangibles. Elle a, très rarement en raison de la faible matière disponible, recours à des éléments hors contexte. Elle utilise fréquemment des fausses citations qu’elle attribue à ses victimes. Mais, plus systématiquement, elle attache des pièces jointes en complet décalage avec ses accusations. Ici, pour révéler l’existence d’un « terroriste », elle annexe six captures d’écrans deGoogle search images. Les liens sont communiqués ci-dessous. Ils contredisent sa dénonciation comme chacun peut le vérifier. Il est à souligner que, même des champs photographiés dans le corridor du Wakhan Afghan (peuplé de Wakhis), sont considérés comme du matériel terroriste.
 
Au Gilgit-Baltistan (GB), l’ordre doit impérativement règner pour le bon fonctionnement du modèle chinois de vassalisation (lire : "Agoravox - La Karakoram Highway, prototype du schéma colonial de la Nouvelle Route de la Soie dans un Etat en perte de légitimité ?"). La région, traversée par la Karakoram Highway, est un élément clef du CPEC (China-Pakistan Economic Corridor) reliant le Xinjiang au port de Gwadar sur le Mer d’Arabie. L’annexe IV et la loi antiterroriste sont utilisées pour écraser la dissidence civile en arrêtant des citoyens et en les censurant, s’ils expriment leurs opinions politiques. Ceci est particulièrement le cas si la personne, dont le discours est contré, est partie intégréante d’un mécanisme de contrôle, voire d’oppression, comme l’explique le commentaire d’un journaliste wakhi cité ci-dessous. De plus, les disparitions, voire les assassinats, d’opposants sont des pratiques auxquelles les services secrets pakistanais ont recours dans leur pays ou à l’étranger. 
 
Enfin, les Wakhis sont seulement au nombre de 20.000 au Pakistan. Une controverse rendue publique ne manquerait pas de tourner à leur désavantage, particulièrement si la question religieuse est instrumentalisée. Ramla Akhtar pourrait bénéficier du réflexe pavlovien de centaines de milliers d’extrémistes sunnite, promptes à invoquer le blasphème, puni de mort. C’est aussi, et peut-être le principal, axe expliquant sa recherche de médiatisation. 
 

8.4. Ramla Akhtar, une auxiliaire coloniale du Sud, dans le nord du pays ? 

 
Le Gilgit-Baltistan (GB), auquel appartient la Hunza, n’est pas une région pakistanaise régulière bénéficiant des droits constitutionnels des quatre autres provinces. Ses citoyens ne peuvent pas voter aux élections nationales. Ils ne sont pas représentés au Sénat ou à l’Assemblée nationale. Ils n’ont, ainsi, aucun pouvoir sur le choix du gouvernement et de son Premier ministre, alors que le Gilgit Baltistan est sous leur administration directe via des chargés de pouvoirs qu’ils appointent. Ces représentants du pouvoir central n’appartiennent donc pas aux ethnies, confessions et cultures (y compris langues) sur lesquelles ils exercent leur autorité. Selon un journaliste wakhi reconnu internationalement, mais dont l’identité ne peut pas être révélée ici, Ramla Akhtar serait une sorte d’informateur, partie prenante d’un système de domination. En France, on dirait trivialement un « indic », un « mouchard » ou une « balance ». Ceci expliquerait les protections particulières dont elle bénéficie. Lesquelles lui autoriseraient toute sorte de propos au sujet de la minorité contre laquelle elle est mandatée. Son discours à forte teneur islamiste et xénophobe est, de plus, en phase avec l’idéologie développée par Imran Khan, le Premier ministre. Ramla Akhtar se méfie seulement de la police de la région qui est, pour l’instant, composée de personnel local. 
 
Ramla Akhtar: Voir ci-dessous
Ramla Akhtar : Voir ci-dessous
 
Journaliste international Wakhi : "Elle (Ramla Akhtar) est une agente de l’establishment militaire. Elle est là pour garder un œil sur la frontière du Wakhan (Afghanistan) et de la Chine. J’ai même pensé écrire sur elle mais pour ma sécurité et celle de ma famille, je m’en suis abstenu. Pour son action, elle utilise les jeunes sans emploi. Elle a commencé à cibler les gens locaux qui travaillaient pour le « Central Asia Institute » (remarquable ONG de scolarisation), dans la région frontalière puis elle est passée à d’autres dissidents. J’ai toujours évité de me trouver sous ses radars." 
 
Selon une conversation tenue avec Francesca Marino, journaliste et auteure italienne écrivant sur le Pakistan, les agissements de Ramla Akhtar sont révélateurs d’un lien avec l’ISI et/ou l’armée pakistanaise. 
 
Exemple d’un fil Twitter de dénonciation calomnieuse.
 
Ramla Akhtar : "un terroriste, un sympathisant de violeurs. Il appelle attaquer "les" victimes sunnites des crimes de Chapursani."
Destinataires du fil twitter : les chargés de pouvoir d'Islamabad dans le Gilgit-Baltistan
 
 
 

9. Sauvegardez cet article sur Pinterest 

 
Ramla Akhtar, alias Rmala Aalam, est une femme instruite et radicalisée du sud Pakistan. Son discours de haine, étranger à la rationalité occidentale, laisserait penser par son argumentaire délirant, à un cas isolé. Pourtant, lorsque la France connaissait, à l'automne 2020, une série d'attentats terroristes meurtriers, il a été possible de prendre connaissance de messages effarants sur Twitter. Ils provenaient de nombreux citoyens pakistanais, mais aussi de leur gouvernement. Force est donc de reconnaître qu'Akhtar, la cyber-délinquante, représente un segment réel de la population à laquelle elle appartient. Il a semblé utile d'examiner les artifices auxquels elle a recours ainsi que les pulsions et ressentiments qu'elle exploite afin de mieux comprendre les mécanismes en œuvre dans cette explosive partie du monde.
Retour sommaire
 

Moyenne des avis sur cet article :  4.3/5   (20 votes)




Réagissez à l'article

240 réactions à cet article    


  • Clark Kent Séraphin Lampion 9 avril 2021 11:36

    Vous n’avez pas fini votre croisade !

    Ce qui se passe en Inde et en Birmanie n’est pas mal non plus.


    • Bernard Grua Bernard Grua 9 avril 2021 12:23

      @Séraphin Lampion merci pour votre intérêt. Cette affaire est sans fin. Il ne s’agit pas d’une croisade, car ici, je suis plutôt dans la défensive étant régulièrement harcelé, diffamé et victime de dénonciations calomnieuses (+ de 1600 tweets). Il n’est pas possible de rester silencieux en permanence face à un tel discours de haine. L’idée est donc de faire passer une version en français de ce cas, bien référencée grâce à Agoravox, afin de présenter un exposé argumenté des faits.
      Ramla Akhtar, s’adresse en effet à des autorités françaises, à de journalistes français et à la communauté pakistanaise en France pour maximiser l’impact de son harcèlement, voire sous-traiter la violence à laquelle elle aspire. Elle ne s’en cache pas.
      Ce qui se passe en Inde et en Birmanie est certainement effarant. Mais, à tout le moins, ces gens-là ne commettent pas d’attentats en France. Et je n’y ai pas « d’expérience terrain » pour communiquer sur des événements qui n’auraient pas déjà été présentés ailleurs.


    • adeline 9 avril 2021 11:42

      Elle est peut être amoureuse ? smiley


      • Bernard Grua Bernard Grua 9 avril 2021 12:53

        @adeline, comme dans tout cas de harcèlement, il y a certainement une dimension affective, voire psychiatrique. Vous faites bien d’en parler. Toutefois, le déséquilibre mental et les carences sociales de cette personne, que je n’ai jamais rencontrée, ne peuvent pas résumer ce cas. Il faut prendre en compte un environnement ou prévaut la loi de Lynch et le vide juridique dans lequel s’exerce cette malveillance. En France, un harcèlement donne lieu à condamnation et à une amende ainsi qu’à une peine d’emprisonnement en cas de récidive. Lancez deux-cents tweets infâmes contre une personne, c’est le sort qui vous attendra. Ici, nous en sommes à huit fois plus. Et ce n’est pas prêt de s’arrêter.

        Pourtant, il ne faut pas rester muet face aux discours de haine dont la finalité est bien la violence physique. Il est vrai que l’auteur est ici une femme qui sait très bien jouer de tous les thèmes « tendances » (à juste titre) qu’elle détourne. Elle peut inciter à la compassion, mais elle peut aussi induire en erreur. Rappelons-nous que l’accusatrice ayant provoqué la mort de Samuel Paty était une jeune fille mineure, qui a partagé un faux témoignage. C’était bien elle qui, logiquement, aurait été la victime. Pourtant, c’est elle qui a causé le crime.

        Pour revenir à votre propos, @adeline , j’ai, moi aussi, pléthore de suppositions, mais je ne souhaite pas en faire état. Car on entrerait, là, dans le subjectif. J’ai donc préféré présenter des faits et multiplier les captures d’écran en tentant, autant que possible, de ne pas trop décontextualiser.

        Je rappelle juste que cette affaire est initiée depuis un pays qui nous est très étranger, dont les mentalités sont extrêmement différentes des nôtres, dont est absente la rationalité occidentale, dont les minorités ethniques et religieuses sont persécutées, dont les femmes et les enfants sont victimes massivement de sévices sexuels ainsi que physiques, dont les dirigeants ont tenu, pendant des mois, un discours extraordinairement francophobe, dont l’Etat s’appuie à la fois sur le fondamentalisme et le terrorisme. Quelle que soit l’empathie que nous pouvons avoir pour ces populations, il nous manque beaucoup de clefs pour un début de compréhension.



        • Bernard Grua Bernard Grua 9 avril 2021 13:39

          @Jonas Vous faites bien de souligner l’impact des prêcheurs islamistes dans les pays occidentaux. Ils peuvent avoir une emprise très forte sur des populations sorties d’un contexte familial ou villageois plus modéré. Les exemples ne manquent pas.

          Mais je pense que l’on ne peut pas dire que c’est « LE » problème. Il y en a d’autres. Il ne faut pas sous-estimer le caractère trans-national du discours de haine conduisant au passage à l’acte, grâce aux réseaux sociaux.

          Je me suis intéressé au discours anti-français tenu en Tunisie. J’ai observé un décalage dans le temps par rapport aux faits rapportés conduisant à des discours vengeurs, voire assassins. Clairement, l’origine de la propagande partagée était issue de Turquie et du Pakistan. Je vous invite à prendre connaissance de cet article que j’ai partagé dans mon papier ci-dessu : « Pakistan et Turquie : Quand des gouvernements deviennent les parrains de la menace terroriste ! » 

          Le premier attentat de l’automne a été conduit par le Pakistanais Zaheer Hassan Mahmoud, qui s’est radicalisé à l’écoute de Khadim Hussain Rizvi, le patron du parti « Tehreek-e-Labbaik Pakistan ». Celui-ci tenait des manifestations dont le slogan était : « nous voulons des décapitations ». Il a aussi appelé à lancer des bombes nucléaires contre la France et à instaurer la charia dans notre pays. Khadim Hussain Rizvi est mort en novembre 2020. Sa famille a reçu un tweet de condoléance de la part d’Imran Khan, Premier ministre du Pakistan (ex joueur de cricket, ex play-boy, ex ami de LadyDi, ex mari de Jemina, fille de Sir James Goldsmith).

          Le deuxième attentat de l’automne, assassinat de Samuel Paty, a été commis par Abdoullakh Anzorov, un Tchétchène qui n’avait jamais fréquenté la mosquée de Pantin ou exerçait Mohammed Henniche. Celui qui a généralisé le discours de haine contre le professeur.

          Le troisième attentat, triple meurtre de Nice, a été causé par un Tunisien de Sfax, Brahim Issaoui, venu spécialement en France. Il ne s’est pas radicalisé dans notre pays sous l’influence d’imams fondamentalistes.

          Ce discours de haine, ces appels au meurtre et au djihad se jouent des frontières. Finalement, les Imams radicaux, exerçant en France, sont les plus faciles à contrôler. Sous réserve qu’il existe une volonté politique et que les interdictions de territoire donnent lieu à de réelles expulsions.


        • Jonas Jonas 9 avril 2021 21:40

          @Bernard Grua « Finalement, les Imams radicaux, exerçant en France, sont les plus faciles à contrôler. »

          Ce sont de loin les plus dangereux.
          Les Pakistanais, adeptes du jihad islamique prêchant la guerre et la destruction de l’Europe sont facilement mis hors d’état de nuire, car beaucoup trop voyants.
          L’islam sunnite des Frères Musulmans ou des salafistes, qui contrôlent plusieurs centaines de mosquées en France, sont beaucoup plus dangereux puisqu’ils visent à saper les fondements de notre civilisation sur le long terme, grâce à la complicité de nos élus politiques.


        • Bernard Grua Bernard Grua 9 avril 2021 23:48

          @Jonas
          Je comprends ce que vous voulez dire. La destruction de notre société peut, effectivement, plus venir de ces prêches que des attentats. Mais disons, quand même, qu’il ne s’agit pas seulement d’un problème hexagonal. Il y a bien une guerre hybride de niveau international qui est en cours. 


        • mmbbb 10 avril 2021 11:05

          @Jonas et ils sont aussi a l origine des attentats tel l homme au hachoir a Paris.

          Cette semaine , je me suis bidonné , Ursula ..... pro immigration a reçu un camouflet diplomatique à Ankara , elle dut rester debout

          Je ne l a plains pas , elle a le juste retour de ce qu elle promeut .

          une élite décadente !

          Voir l erection de la mosquée de Strasbourg financée par la Turquie ! 

          Une communauté qui se radicalise aussi en France 

          https://www.lexpress.fr/actualite/monde/europe/affront-de-la-chaise-le-president-turc-erdogan-provocateur-incorrigible-des-europeens_2148405.html

          Les pays musulmans , je ne leur jette pas la pierre , c est nous qui sommes responsables , nous sommes devenus des ventres mous , incapables de defendre nos valeurs , baignés par une extreme relativité culturelle ou tout est egal en tout . 

          Les muslims ont un terrain a conquérir sans grande difficulté , C est ce que dit Zemmour tant critiqué .

          .
          Nous avons aussi les Tchétchènes , ils ont ete accueillis en France pour emmerder Poutine , celui rigole désormais ect .

           


        • Bernard Grua Bernard Grua 10 avril 2021 11:12

          @mmbbb

          « l homme au hachoir a Paris ».  


          Il s’agit du Pakistanais 
          Zaheer Hassan Mahmoud, qui s’est radicalisé à l’écoute de Khadim Hussain Rizvi mais aussi grâce aux encouragements d’Imran Khan, le premier ministre du Pakistan.


        • Jonas Jonas 10 avril 2021 12:22

          @mmbbb « Voir l erection de la mosquée de Strasbourg financée par la Turquie ! Une communauté qui se radicalise aussi en France »

          Strasbourg est un exemple typique de la soumission de nos élites au multiculturalisme islamique, la ville possède déjà deux grandes mosquées de l’islam fondamentaliste misogyne, antichrétien et antisémite influencées par des puissances étrangères, rejetant les valeurs et l’identité de la civilisation européenne :
          — La Grande mosquée de Strasbourg, inaugurée en grandes pompes par notre cher Manuel Valls en compagnie des Koweïtiens et Marocains de la mouvance radicale des Frères MusulmansLe projet, qui date de 1993, a coûté 10,5 millions d’euros, dont 26 % financés par les collectivités locales grâce aux spécificités du droit d’Alsace-Moselle, L’édifice a bénéficié de subventions publiques comme celles de la mairie de Strasbourg (610.000 euros), du Conseil régional d’Alsace (420.000 euros) et du Conseil général du Bas-Rhin (510.000 euros), 37 % par le gouvernement marocain, et 13 % par l’Arabie Saoudite et le Koweït.

           La Grande Mosquée du quartier HautePierre inaugurée le 19 mai 2017, en présence du maire socialiste Roland Ries, et avec la bénédiction de la sénatrice Fabienne Keller. On trouve par exemple comme prédicateur dans cette mosquée le professeur de l’école coranique de Bobigny et imam de la mosquée du Bourget Nader Abou Anas qui explique devant ses fidèles musulmans qu’une femme doit demander la permission à son mari pour sortir de la maison.


        • Bernard Grua Bernard Grua 10 avril 2021 13:26

          @Jonas
           Dans cet article, j’ai souhaité traiter des mécanismes de racisme (anti-occidental, mais pas seulement), de xénophobie, de persécutions contre les minorités, de fake-news, de diffamation et de dénonciations calomnieuses en suggérant qu’il s’agit problème transnational . J’apporte le témoignage d’un record : 1600 tweets de harcèlement. Je présente, avec une préoccupation géopolitique, l’idéologie promue par les dirigeants du Pakistan, que l’on connaît très mal chez nous.
          Je n’ai pas de compétence particulière ni d’expérience spécifique pour traiter de la place de l’islam en France. Ce n’est pas le sujet de mon propos. Puis-je me permettre de vous demander de vous recentrer si vous avez l’amabilité de poster de nouveaux commentaires ? Je vous en remercie d’avance.


        • Jonas Jonas 10 avril 2021 14:07

          @Bernard Grua
          Agoravox est un site de débat citoyen ouvert, je ne faisais que répondre à @mmbbb sur les conséquences de la construction de mosquées à Strasbourg.


        • mmbbb 11 avril 2021 09:20

          @Bernard Grua certes il a ete accueilli sur le sol francais .

          Quant a S Paty , idem , c est un tchétchène Abdoullakh A

          Le fou furieux de Romans sur Isere , un Soudanais accueilli par une ass ....

          Le ranwdais ayant mis le feu a la cathédrale de Nantes a ete aussi accueilli chaleureusement par le diocèse 

          Ect ect le liste est longue 

          Ces personnes auraient dû etre expulsées .

          Si je dis un mot de travers en public , direction tribunal , incitation a la haine 

          Voila notre faiblesse ! Et nous le payerons cher ! 


        • mmbbb 11 avril 2021 09:33

          @Bernard Grua En complement cette mouvance radical ayant germe sur notre sol naquit depuis plusieurs décennies . Le probleme n est pas nouveau mais a ete eludé sciemment par les politiques et l elite jusqu a l attentat de Charlie Hebdo ..
          Ce fit un point de rupture !

          Quant au Pakistan et le Bangladesh, deux pays nés de la partition apres l indépendance de l Inde . L unite etait donc impossible ! Deux pays ou le radicalisme aura de beaux jours ! 
          Pierre Conessa , un specialiste de ces mouvements radicaux , note qu il y a chaque année , des violences entre musulmans et hindous
          Il n y a que nous , baignes dans un angélisme beat et cretin , à croire en une société multiculturelle ou la concorde regne ..

           


        • Pauline pas Bismutée 9 avril 2021 13:11

          Bonjour,

          Le monde à l’envers...

          Remarque sans doute naïve et idiote ; avez vous essayé de contacter Malala Yousafzai (je n’ai aucune idée de son ’statut/influence’ à l’intérieur du Pakistan) ?

          Il y a « le principe » mais il y va aussi de votre sécurité et de celle de votre famille..


          • Bernard Grua Bernard Grua 9 avril 2021 14:10

            @Pauline pas Bismutée
            Oui, c’est le monde à l’envers. Accuser un Français de terrorisme au Pakistan, il fallait oser ! Mais cela montre bien l’usage que l’on peut faire d’une législation, qui, a priori, semblerait opportune.

            C’est un cas particulier, pour nous Français. Le discours de haine de Ramla Akhtar, alias Rmala Aalam, est habile, car il agglomère toutes les causes. Il surfe sur les grands thèmes de société en jouant sur les émotions. Akhtar n’a pas manqué de tweetter ses « dénonciations » à Malala Yousafzai, espérant l’utiliser, même si, par-ailleurs, jouant de l’islamo-nationalisme, elle n’a pas hésité à vouer aux gémonies la prix Nobel, comme nuisant à la réputation du Pakistan sur le plan international. Il me semble avoir répondu, à certains des tweets me mettant en cause. Mais il y en a eu tellement. J’en perds le fil. De toute façon, les objectifs de Malala Yousafzai concernent la cause féminine et, surtout, l’éducation des jeunes-filles. Je comprends bien qu’un homme, français qui plus est n’entre pas dans son champ de préoccupation. Elle a déjà fort à faire et est,elle même, en danger.

            Beaucoup plus choquant, à mon avis, est l’indifférence de la police et de la municipalité de Nantes, destinataires principaux des dénonciations calomnieuses, que j’ai sollicitées à différentes reprises. Lire :« Harcèlement pakistanais islamiste à Nantes, nouvelle demande d’aide et de protection à la municipalité ». La seule « réponse », scandaleuse, que j’ai reçue fut celle de Bassem Asseh, premier adjoint au maire. Le bougre m’a menacé de poursuite judiciaire pour diffamation.


          • DACH 9 avril 2021 19:36

            Merci à l’auteur pour ses constats et analyses.... Une fois de plus l’Islam rend fanatique les esprits faibles et les renforce dans une dérive qui veut imposer et soumettre et parfois exterminer. La perception du problème de l’Islam par le pandit Nehru au moment de la partition se trouve confirmée une fois de plus. Il n’est pas facile d’oublier les génocides commis par les envahisseurs musulmans sur près de 10 siècles dans le sous continent. Nous connaissons les actions de bienfaisance de l’Aga Khan.....Les ismaéliens comme les soufistes ont souffert siècle après siècle.


            • Tesseract Tesseract 9 avril 2021 20:00

              @DACH
              On connait la signification de l’Hindu-Kouch ...
              Regardez ici (L’invasion islamique de l’Inde : le plus grand génocide de l’histoire), ou encore là (Islam Hindi Kouch, Le plus grand génocide : 80 millions d’indiens tués par des Musulmans), deux références parmi des centaines...


            • DACH 9 avril 2021 20:37

              @Tesseract=Eh oui, ce rappel est à renouveler souvent...Sur près de 10 siècles, des milliers de temples détruits, et plusieurs centaines de millions de génocidés...L’Islam ne s’écrit dans l’histoire que par l’épée, le sang et la soumission.



            • Bernard Grua Bernard Grua 9 avril 2021 21:09

              @DACH
              « Nous connaissons les actions de bienfaisance de l’Aga Khan.....Les ismaéliens comme les soufistes ont souffert siècle après siècle ». Je suis très pessimiste pour le sort des minorités au Pakistan. Je pense que les choses ne peuvent qu’évoluer négativement. Il existe deux armes fatales : la loi anti-terrorisme et la mise à mort en cas de blasphème.


            • DACH 10 avril 2021 13:31

              @Bernard Grua=Bonjour, et encouragements car nous apprécions de partager cet esprit « pèlerin du monde » qui vous habite comme dans notre équipe et correspondants. Votre pessimisme nous semble démontré par les échos que nous recevons du Pakistan le « pays des purs »....Les dirigeants rêvent toujours de ré asservir les hindous de l’Inde et tous les autres....Un bon joueur de cricket occientalisé, c’est comme avec Djinah, cela ne fait pas un état d’esprit tel que nous occidentaux le souhaitons.


            • Bernard Grua Bernard Grua 10 avril 2021 13:47

              @DACH
              Merci pour ce commentaire très aimable. Puis-je vous demander ce que vous entendez par  « notre équipe et correspondants » ?.


            • Bernard Grua Bernard Grua 10 avril 2021 13:52

              @DACH
              Je vous suggère de lire cette pépite que j’ai trouvée après avoir publié cet article. Cela donne le vertige mais c’est très sérieux et documenté. 

              The Anatomy of Pakistan’s 5th generation warfare

              How Twitter’s loophole is being weaponized to create conflict in South Asia


            • DACH 10 avril 2021 14:06

              @Bernard Grua=Un réseau informel= relations, amis, connaissances, toute la gamme de quelques humains de plus de 10 pays qui parfois ne se connaissent pas physiquement mais sont dans l’état d’esprit que je résume : bienveillance, recherche de lucidité, fidélité en amitié, et courage dans la vie si nécessaire. réseau dans l’esprit ce que m’avait montré JF Deniau lors d’un interview pour un news magazine, avant l’assassinat d’un certain tadjik... A Massoud qu’il connaissait si bien !!!, le 9/9/11. Nous nous efforçons de pratiquer la classique distinction entre opinions et analyses. dans les commentaires que j’assume..Loin des propos de bac à sable de Omar le Coyotte que j’apprécie pour la distraction qu’il apporte et ce qu’il nous démontre, parfois à l’insu de son plein gré...


            • DACH 10 avril 2021 14:15

              @Bernard Grua= Merci pour le lien que j’ai commencé à parcourir ,pour le lire plus attentivement plus tard. Certains points rejoignent l’analyse dans l’ouvrage de Indru Adavani, cousin d’un ex premier ministre, car lui a vécu la partition. Son père était un directeur universitaire dans le Sind. Cela me rappelle ce qu’il m’affirmait lors de la rédaction de son ouvrage : La mentalité musulmane est toujours dans l’ambition de reconquérir ce qu’ils ont perdu. C’est dans l’ADN de la pensée musulmane en liens avec Sourates, hadiths, fatwas et enseignements dont sa traduction politique.


            • DACH 10 avril 2021 14:55

              @Bernard Grua=Merci pour ce commentaire très aimable= Nous essayons d’être fraternels avec ceux qui témoignent d’un état d’esprit du même ordre sue le nôtre. Et les encourager, mais la flagornerie n’est pas dans notre registre... 


            • Tesseract Tesseract 9 avril 2021 19:56

              Que pouvons-nous attendre de populations qui vivent avec une mentalité moyenâgeuse ?

              Question : est-ce que les cons se complaisent particulièrement dans l’islam ou est-ce l’islam qui rend con ?


              • Bernard Grua Bernard Grua 9 avril 2021 21:20

                @Tesseract
                « Que pouvons-nous attendre de populations qui vivent avec une mentalité moyenâgeuse ? ».
                Bon, alors, j’ai tout faux. J’essayais de montrer que la violence n’était pas seulement le fait des barbus.Ramla Akhtar a reçu une éducation occidentale. Imran Khan le premier rministre est quelqu’un de très occidentalisé.Il n’en reste pas moins qu’il gouverne grâce aux fondamentalistes, au terrorisme et aux discours de haine. Il en a donné un vibrant exemple contre la France. 


              • Tesseract Tesseract 9 avril 2021 21:27

                @OMAR
                Pour moi, toutes les religions sont comme les poisons. Certains sont très hautement toxiques et vous envoient rapidement ad patres.
                D’autres sont plus légers et ne provoquent qu’un engourdissement et occasionnellement quelques hallucinations.

                Pendant longtemps le christianisme a tenu la palme de l’ignominie, depuis il a mis beaucoup d’eau dans son vin pour devenir une sorte d’ONG. Actuellement, c’est l’islam qui est sur la première marche...

                Croyez bien que je conchie ce catholicisme de pédophiles honteux, mais hélas il n’est pas le seul a couvrir de telles turpitudes, quantité d’histoires de ballets bleus et roses -parmi les politiques et les puissants- n’ont pas eu besoin du catholicisme pour perpétrer leurs crimes.


              • Bernard Grua Bernard Grua 9 avril 2021 21:27

                @OMAR

                « Est ce que les pédophiles se complaisent particulièrement dans le Christianisme ? »
                Des faits innommables, de la part du clergé catholique, sont rendus publics. C’était nécessaire.
                Mais cela ne veut pas dire que ce que nous ignorons n’a pas lieu. Intéressez-vous aux violences physiques et aux viols, contre les enfants, dans les madrasas du Pakistan. C’est inimaginable. On pourrait aussi parler des viols commis contre de très jeunes adolescentes forcées d’épouser leurs tortionnaires.


              • Tesseract Tesseract 9 avril 2021 22:14

                @OMAR

                Je n’ai aucun complexe, aucune hésitation à dénoncer les actes crapuleux commis dans le monde islamique

                Encore heureux, le contraire aurait été pleinement crapoteux !


              • Bernard Grua Bernard Grua 9 avril 2021 22:24

                @OMAR
                Les mariages arrangés ont existé dans tous les pays et toutes les religions. Cela n’a pas systématiquement donné des résultats catastrophiques. En revanche, ce qui est inacceptable, c’est le viol de mineures et l’obligation faites à celles-ci d’épouser le violeur, qui évite ainsi les poursuites.


              • Bernard Grua Bernard Grua 10 avril 2021 10:40

                @buratino, bonjour,

                Il n’y a pas de « silence radio » sur les crimes de la communauté pakistanaise en Grande Bretagne. Il suffit de lire les médias britanniques et, même wikipedia en français... Affaire des viols collectifs de Rotherham 

                Je ne vois pas la pertinence d’interpeller @omar à ce sujet. Il n’en est responsable en rien. De plus, je peux témoigner que les Français non-musulmans sont beaucoup plus proches des Français ou des Maghrébins musulmans que des cinglés pakistanais, encouragés par leur gouvernement. Voir à ce titre la dernière communication d’Imran Khan qui accuse les femmes violées en attribuant leurs agressions à la tenue qu’elles portent.NewYorkTimes (il y a 2 jours) : An outcry has erupted in Pakistan after Prime Minister Imran Khan blamed a rise in rape cases on how women dressed. Ne nous trompons pas de menace et évitons de nous diviser à ce sujet.

                J’ajoute qu’@omar a, lui même, donné nombre de liens sur les abus sexuels dans les madrasas de pays du Maghreb. Pourquoi lui chercher querelle ? Encore une fois, mon propos concerne le racisme et la xénophobie encouragés par les dirigeants pakistanais. L’islam n’est qu’une partie de mon texte, car il faut bien en parler, mais ce n’est pas le sujet principal qui reste le Pakistan.

                En ce qui concerne, Sadiq Khan, le maire de Londres, d’origine pakistanaise, il a été légalement élu. Il ne nous appartient pas d’en contester la légitimité. Il semble exercer correctement ses fonctions. Il n’existe aucune preuve qu’il couvre des abus. Il faut aussi rappeler que les plus graves crimes de pédophilie et de prostitution forcée, causés par des Pakistanais, ne se déroulent pas dans sa cité mais a Rotherham.


              • Bernard Grua Bernard Grua 10 avril 2021 13:07

                @popov
                Je suis intéressé par le débat, comme tout le monde ici. Mais il doit se faire dans le respect. Je ne souhaite pas que cet article soit l’occasion d’un pugilat, de règlements de compte ou d’insultes à l’égard d’une communauté. Je me permets de vous suggérer d’user d’un vocabulaire plus courtois et de vous recentrer sur le sujet réel de cet article.


              • Aita Pea Pea Aita Pea Pea 10 avril 2021 17:23

                @OMAR
                C’est vrai. Les musulmans ne forniquent pas , et leurs femmes pétent des milliers de douces effluves.


              • popov 10 avril 2021 17:47

                @OMAR

                Vous le constatez vous même : au débat serein quoi nous réunit, une meute de fachopithèques est venue s’immiscer.

                Tiens, notre omar est déjà à court d’arguments et il ne lui reste plus que ses vielles insultes éculées.
                Tu sais que tu violes la charte en traitant les intervenants de meute de fachopithèques.

              • popov 10 avril 2021 17:54

                @CYRUS

                Et dans quelques temps, ne vous étonnez pas de l’introduction dans votre fil, de liens pornographiques destinés à humiler les musulmans.

                Les caricatures en question étaient insultantes, pour te montrer que c’est facile d’être aussi insultant que toi. Mais de là à les trouver pornographiques...
                Tu m’inquiètes omar.

              • popov 10 avril 2021 18:23

                @OMAR

                Je n’ai aucun complexe, aucune hésitation à dénoncer les actes crapuleux commis dans le monde islamique

                Tu as oublié celui qui a épousé une gamine de 6 ans et l’a connue au sens biblique à 9 ans. J’ai oublié le nom de ce vieux vicieux mais tu vas sans doute pouvoir me rafraîchir la mémoire.

              • popov 10 avril 2021 18:28

                @CYRUS

                Mille excuses, le commentaire de 17:54 était destiné à OMAR.


              • popov 11 avril 2021 04:14

                @CYRUS

                Les envoyer en Arabie Saoudite, je ne suis pas sûr. Ils pourraient être recyclés pour aller foutre le souk ailleurs, partout où les USA veulent créer le chaos, comme chez les Ouïgours ou les Rohingyas.

                Dans le cas des Tchétchènes, le plus simple, ce serait de les renvoyer à Poutine. Lui saurait quoi en faire et cela servirait d’exemple dissuasif aux candidats rastaquouères, plus que la peau de cochon.


              • Bernard Grua Bernard Grua 11 avril 2021 14:27

                @popov
                Je me permets de rappeler que le corps d’Anzorov a, effectivement, été renvoyé en Russie. Ce ne fut pas une bonne solution.


              • popov 12 avril 2021 01:44

                @Bernard Grua

                Je me permets de rappeler que le corps d’Anzorov a, effectivement, été renvoyé en Russie. Ce ne fut pas une bonne solution.

                On parlait plutôt de renvoyer les fanatiques Tchétchènes vivants à Poutine, qui lui saurait quoi en faire.
                Effectivement, renvoyer le corps de l’assassin dans son village, ce n’était pas très malin. C’était le meilleur moyen pour que sa tombe devienne un lieu de pèlerinage.

              • karim 9 avril 2021 20:42

                Si vous croyez que Samuel Patty a été assassiné par Abdoullakh Anzorov, vous verrez le danger venir de partout, même de pays si lointains.


                • Tesseract Tesseract 9 avril 2021 20:55

                  @karim
                  Ce n’est pas une croyance mais un fait !


                • Bernard Grua Bernard Grua 9 avril 2021 21:31

                  @karim
                  « Si vous croyez que Samuel Patty a été assassiné par Abdoullakh Anzorov »
                  Non, non, bien sûr je crois qu’Anzorov, qui habitait Dreux, se promenait tranquillement à Conflans et qu’il a discuté totalement par hasard à la sortie d’une école de cette ville.Tout lemonde sait très bien que les attentats de l’automne ont été menés par les services secrets français car ils étaient très utiles à Macron...


                • Tesseract Tesseract 9 avril 2021 21:53

                  @Bernard Grua
                  Merci pour votre article instructif et cette mise au point.
                  Mais notre ami Karim pense certainement que c’est encore un coup du Mossad ! smiley


                • Bernard Grua Bernard Grua 9 avril 2021 22:07

                  @Tesseract
                  « c’est encore un coup du Mossad ! »
                  Damned, je n’y avais pas pensé ! Mais, si c’est sur internet, c’est que c’est vrai. 


                • troletbuse troletbuse 9 avril 2021 22:16

                  @Bernard Grua
                  Comme Merah, Charlie, Bataclan, Nice, NDP, Strasbourg. L’affaire Gassama, Magnanville et d’autres crimes ou incendies


                • Bernard Grua Bernard Grua 9 avril 2021 22:40

                  @CYRUS

                  Des spécialistes français de la Russie, et des Russes, ont effectivement écrit qu’Anzorov a été enterré avec les honneurs. Pourtant, les choses sont plus compliquées. Les enterrements dans le Caucase ne sont pas comme les enterrements russes où très peu de monde est présent. En Tchétchénie, tout le village y assiste, pas seulement pour le mort, mais aussi pour sa famille. Il semble qu’il y avait effectivement des barrages à l’entrée du village pour que les funérailles ne soient pas accessibles aux personnes extérieures.Il semble, aussi, que la mise en terre d’Anzorov n’ait pas eu lieu avec un effectif et un cérémonial plus important que pour tout défunt.

                  Pour ma part, je pense que la bêtise est de rendre les dépouilles des terroristes.

                  Pour ce qui est de la manipulation salafiste, là, on a un vrai problème. Beaucoup d’habitants du Maghreb sont opposés au terrorisme et aux salafistes CHEZ EUX. Par contre, du fait que cela se passait en France, ils ont intégralement gobé la propagande, qui leur a été balancée. Mieux, ils l’ont souvent partagée. Même des amis proches, n’ont pas écouté mes arguments. Il y a une très grande porosité entre Islam et Islamisme, qui est inquiétante.


                • Bernard Grua Bernard Grua 9 avril 2021 22:41

                  @troletbuse
                  « Comme Merah, Charlie, Bataclan, Nice, NDP, Strasbourg. L’affaire Gassama, Magnanville et d’autres crimes ou incendies ». Excusez-moi. Je ne comprends comment il faut lire votre commentaire.


                • Tesseract Tesseract 9 avril 2021 22:55

                  @Bernard Grua

                  Il y a une très grande porosité entre Islam et Islamisme, qui est inquiétante.

                  Le musulman islamiste vous égorge, le musulman « modéré » lui fournit le couteau et se réjouit en silence.


                • Bernard Grua Bernard Grua 9 avril 2021 23:28

                  @Tesseract

                  Le musulman islamiste vous égorge, le musulman « modéré » lui fournit le couteau et se réjouit en silence.


                  Je ne partage pas votre avis. Par contre, il y a un problème sur le terme « modéré ». Oui, il y a des gens qui se présentent comme respectables, qui se disent hostiles aux salafistes et qui se présentent comme « modéré » alors qu’ils ne sont pas. Voici l’exemple d’un notable tunisien qui en est la parfaite illustration : Comment Zine El Abidine Belhareth زين العابدين بلحارث, président de l’ association جمعية تراثنا Tourathna, a-t-il approuvé et encouragé les attentats de l’automne 2020 ?  Avant les attentats de l’automne, je n’aurais jamais pensé ça de lui.


                • karim 9 avril 2021 23:39

                  @CYRUS
                  Vous vous trompez à mon sujet


                • troletbuse troletbuse 9 avril 2021 23:47

                  @Bernard Grua
                  C’est vrai qu’il est équivoque. Je veux dire que Daech aidé par la France est un bouc émissaire très pratique pour nos gouvertnants. D’ailleurs on ne sait pas qui est derrière ça. Tous ces petits délinquants « réinsérés » par X ont bien servis à l’insu de leur plein gré.
                  J’espère que vous avez compris. Attentats cousus de fils blancs


                • Bernard Grua Bernard Grua 9 avril 2021 23:52

                  @troletbuse
                  « Attentats cousus de fils blancs » C’est ce que j’ai lu de la part de Salafistes. 


                • troletbuse troletbuse 10 avril 2021 00:02

                  @Bernard Grua
                  J’aurais pu assez de temps :
                  EX : Merah entourés de 500 flics qui va téléphonez à FR24 dans une cabine téléphonique et qui revient se faire flinguer. L’assassin des 3 militaires avait un tatouage dans le cou-Témoignage non retenu
                  Merah qui s’est baladé en Afgha, Palestine ou Irak et Israël ???
                  Charlie : Suicide de Helric Fredou (enquête sur les Bougrab) Rôle trouble de Bougrab 3 séquences filmés au bon moment par des cinéastes disparus Merahbet blessé sans personne autour de lui (bld Lenoir vide) et des tueurs arrivent et tirent à côté et la foule arrive. etc etc
                  Je reprendrai plus tard.


                • Bernard Grua Bernard Grua 10 avril 2021 09:27

                  @CYRUS

                  « Avec OMAR on est à couteaux tiré ».

                  Même si, et peut-être parce que, je ne partage pas toutes les opinions de chacun de vous deux, je trouve vos contributions respectives porteuses de valeur ajouté. Faisant abstraction du ton de certains commentaires, je trouve de l’intérêt à les lire. Je pense, aussi, car c’est utile à notre compréhension, qu’il est bon, d’entendre des personnes de confession musulmane. Elles ont toute leur place ici.

                • popov 10 avril 2021 13:20

                  @karim

                  Si vous avez des informations peu connues sur cet assassinat, pourriez-vous citer vos sources ?


                • DACH 10 avril 2021 13:25

                  @CYRUS=Pour ma part, je pense que la bêtise est de rendre les dépouilles des terroristes.

                  =Il y a pourtant une solution, déjà appliquée dans le RAJ = enterrer les terroristes musulmans dans une peau de porc et le faire savoir. Résultats garantis au 19ème siècle !!!!


                • Bernard Grua Bernard Grua 10 avril 2021 13:38

                  @DACH
                  Je partage votre avis. Ce n’est pas par mépris pour une religion mais dans un but prophylactique. Un terroriste est souvent un homme qui a raté sa vie et qui décide de se suicider spectaculairement en faisant le plus grand nombre possible de victimes. Ce faisant, il pense entrer au paradis, où il jouira des plaisirs que son existence minable ne lui a pas offerts. Enseveli dans une peau de porc, impure, il ne pourra pas espérer cette félicité. Cela peut être un élément qui calmerait certaines ardeurs.
                  Il me semble que c’est bien ce qu’il faut faire. Et il faut le faire savoir, comme vous le dites.


                • popov 10 avril 2021 14:30

                  @Bernard Grua

                  Ça fait de nombreuses années que je préconise cette méthode sur AV. J’ajoutais même qu’il fallait envoyer la facture de la peau de cochon à la mosquée que fréquentait le fanatique.

                  Si un gouvernement décidait un jour d’utiliser cette méthode, il serait intéressant de voir qui pousse les cris d’indignation les plus stridents.


                • DACH 10 avril 2021 14:40

                  @Bernard Grua= Pour sourire. Quelle est la différence entre un musulman modéré et un ’’intégriste islamiste’’ vis-à-vis du droit des femmes. Le premier quand il prend sa voiture met sa femme dans le coffre et lui offre un coussin. Le second met sa femme dans le coffre, lui enlève son téléphone et ne propose pas de coussin ! passons pour les essentialisations d’une seconde. Au Pakistan comme ailleurs, les textes religieux justifient ce que nous occidentaux condamnons à juste titre. Mais c’est là un débat de fond qui fait livre et non quelques boutades...


                • DACH 10 avril 2021 14:45

                  @Bernard Grua=Selon les sources, le profil des terroristes musulmans est d’une diversité qui colle à la diversité du genre humain. Ceux du 11/9 étaient des universitaires qui n’avaient pas raté leur vie. Mais l’endoctrinement mène au fanatisme et à la stupidité des raisonnements invoqués.... Méfaits de la crédulité... Mis en évidence lors d’un débat conférence à Bergamo Scienza 2016 ; « l’empire des crédulités face à la république des sciences.... »


                • Bernard Grua Bernard Grua 10 avril 2021 15:50

                  @DACH

                  Quelle est la différence entre un musulman modéré et un ’’intégriste islamiste’’ vis-à-vis du droit des femmes.

                  C’est pas génial comme vanne...


                • karim 10 avril 2021 15:53

                  @popov


                  Pourquoi chercher d’autres informations et ne pas se demander pourquoi ce jeune Tchétchène devait être éliminé. !!!

                  Voici un point de vue qui contredit la version officielle :

                   https://www.youtube.com/watch?v=XIiETJe7y8I



                • Aita Pea Pea Aita Pea Pea 10 avril 2021 16:10

                  @karim
                  c’est sur , cherche des ordures sur Youtube , tu en trouveras toujours.


                • Bernard Grua Bernard Grua 10 avril 2021 16:12

                  @karim
                  Déjà la vidéo commence mal en disant que Samuel Paty avait demandé aux élèves musulmans de sortir. C’est faux. Et le reste... c’est de la soupe. Une vidéo de 108 vues, par un type qui se filme dans sa salle de séjour, pour « contredire » une version officielle. C’est du lourd !


                • Bernard Grua Bernard Grua 10 avril 2021 16:16

                  @Aita Pea Pea
                  S’il veut des ordures, j’en ai une belle à proposer. Elle est là, dans l’article. Et puis, là, c’est du billard. Plus c’est tordu, plus c’est complotiste, plus elle adore. @Karim, il y a un coeur à prendre. smiley Mais ne comptez pas sur moi pour le SAV.


                • Aita Pea Pea Aita Pea Pea 10 avril 2021 16:32

                  @Bernard Grua
                  On va les marrier ...lol


                • Bernard Grua Bernard Grua 10 avril 2021 16:39

                  @Aita Pea Pea
                  S’ils font des petits, ce n’est pas la peine de m’en garder. smiley


                • popov 10 avril 2021 16:44

                  @Bernard Grua

                  Les pays européens ont donné le statut de réfugiés à des Tchétchènes extrémistes, au nom des droits de l’homme et pour faire un bras d’honneur à Poutine.
                  Ils en sont bien remerciés.


                • Bernard Grua Bernard Grua 10 avril 2021 18:14

                  @popov

                  « Les pays européens ont donné le statut de réfugiés à des Tchétchènes extrémistes, au nom des droits de l’homme et pour faire un bras d’honneur à Poutine. »

                  C’est tout ce que Mélenchon avait trouvé à dire après l’assassinat de Samuel Paty. Cela n’avait pas fait bonne impression. Lire : Assassinat de Samuel Paty. La communauté tchétchène refuse tout amalgame


                • popov 10 avril 2021 18:36

                  @Bernard Grua

                  Ce n’était pas la première fois que la communauté tchétchène faisait parler d’elle en France et ailleurs en Europe. Alors, bien sûr, pas d’amalgame comme on dit, mais à condition qu’ils ne s’amalgament pas en mafia.


                • Bernard Grua Bernard Grua 10 avril 2021 19:29

                  @popov
                  Dans la ville de l’Ouest où j’habite, il y a des cités. Il y a des problèmes. Certains sont graves. On ne mentionne jamais la nationalité ou l’origine des fauteurs de troubles. Sauf quand il s’agit de Tchétchènes. Alors, bien sûr, cette communauté fait parler d’elle. Ou plus exactement, on ne parle que d’elle. C’est quand même étonnant, non ?


                • Xenozoid Xenozoid 10 avril 2021 19:34

                  @Bernard Grua

                  c’est parce que il n’y a pas de ouighour,le tchéchene se vend bien dans les médias,je t’assure que si ils en avais trouver un ouigour, qui faisait du bon boulo en syrie,,,, pas en chine ,on le saurait


                • popov 11 avril 2021 09:15

                  @Bernard Grua

                  Sauf quand il s’agit de Tchétchènes.

                  Ne serait-ce pas parce que les Tchétchènes sont de nationalité russe et que cela permet de taper sur la Russie sans en avoir l’air ?

                • Bernard Grua Bernard Grua 11 avril 2021 12:06

                  @popov

                  Ne serait-ce pas parce que les Tchétchènes sont de nationalité russe et que cela permet de taper sur la Russie sans en avoir l’air ?

                  Je doute que Mélenchon s’en soit pris aux Tchétchènes pour blamer la Russie.

                • popov 11 avril 2021 13:45

                  @Bernard Grua

                  Non, pas Mélanchon. Lui, c’est par clientélisme. Il s’en prend aux Tchétchènes parce que ces derniers sont en compétition sur divers trafics avec ses protégés Maghrébins qu’il voudrait voir voter pour lui.


                • Bernard Grua Bernard Grua 11 avril 2021 14:07

                  @popov
                  Très juste.


                • popov 12 avril 2021 10:24

                  @Xenozoid

                  Ça me fait plaisir de retrouver ta bonne vielle tête.


                • Xenozoid Xenozoid 2 mai 2021 21:39

                  @popov

                  mais je ne t’ai jamais insulté


                • bertin 10 avril 2021 08:41

                  Toute cette propagande islamophobe a pour objectif de faire oublier la répression secrète en France.

                  http://orwell111.unblog.fr/2021/04/09/chutes-provoquees/


                  • Bernard Grua Bernard Grua 10 avril 2021 09:19

                    @bertin, bonjour,

                    Merci de votre commentaire. Je suis surpris de l’intérêt causé par cet article, car je pense qu’il n’est pas facile à lire. Il est dense et long. En effet, pour éviter, justement, le reproche de propagandisme, je l’ai documenté avec des faits et des sources extérieures vérifiables. J’ai multiplié les captures d’écran au risque d’en alourdir le contenu et de le rendre indigeste. Plutôt que d’exprimer une opinion, j’ai préféré produire un exposé circonstancié. Ce document n’est pas un papier sur l’islam. Il se limite au Pakistan. Même si certains commentaires, par la suite, et dont je ne suis pas l’auteur, sont plus généraux.

                    Vous parler d’islamophobie, c’est bien le fil conducteur des attaques d’Imran Khan contre notre pays, depuis des mois. Le pays est aux mains de l’armée et des services secrets, qui pour maintenir leur pouvoir, y compris économique, ont besoin d’un état de guerre permanent, du terrorisme et de cinglés qui instrumentalisent une religion. Si certains points vous dérangent, on peut en discuter. Je peux aussi apporter des compléments. Mais pour cela, il faut lire dans le détail et sortir de la généralité.

                    Par ailleurs, je ne comprends pas le lien que vous mettez dans votre commentaire. Il n’a aucun rapport avec l’article, ni même avec l’islamophobie. C’est seulement un moyen peu élégant pour récupérer du trafic sur le blog dont vous faites la promotion. Sachez, quand même, que dans les articles et dans les commentaires Agoravox, les liens sont « no follow ». En clair, ils ne contribuent pas au référencement (SEO). Il est donc inutile d’y spammer.


                  • DACH 10 avril 2021 14:31

                    e @Bernard Grua= Le pays est aux mains de l’armée et des services secrets, qui pour maintenir leur pouvoir, y compris économique, ont besoin d’un état de guerre permanent, du terrorisme et de cinglés qui instrumentalisent une religion. = C’est ainsi la surprise que j’ai eue à apprendre il y a longtemps, puisque durable depuis 1947 !!!!!! Voir aussi les travaux d’un spécialiste de cette région dont le nom refuse de me réapparaître à la seconde... Qui m’avait fait voir les tueries de la partition en 3 mois, près de 10 millions pour les 2 confessions. La perte de la domination musulmane sur les hindous est toujours un traumatisme pour l’ensemble des pakistanais. Comment pacifier tout cela ? C’est un sujet sur lequel j’ai eu à réfléchir par le passé, mais tant que les étudiants en théologie, (#talibans), seront les décideurs, je partagerai votre pessimisme. Ce qu’avait bien compris R Aron sur les équilibres nucléaires assure une certaine limite aux affrontements présents et futurs Inde-Pakistan. alors le rationnel a encore une chance....


                  • Aita Pea Pea Aita Pea Pea 10 avril 2021 14:39

                    @DACH
                    Un des trucs qui fait bisquer les pakistanais ces dernières années vis à vis de la France , est l’achat par l’Inde d’un paquet de Rafales ...


                  • Aita Pea Pea Aita Pea Pea 10 avril 2021 15:13

                    @Philippe Huysmans, Complotologue
                    Tu les prend pour des cons pour avoir choisi entre autres le Rafale ?


                  • Bernard Grua Bernard Grua 10 avril 2021 15:20

                    @DACH

                    Il y a une interview incroyable du général Asad Durrani, l’ancien chef de l’ISI, sur Al jazeera qui justifie de l’usage du terrorisme. A un moment, il lui est objecté que ce terrorisme avait causé, dans le seul Pakistan, 35.000 morts. Il dit que ce sont des dommages collatéraux acceptables. 

                    Vous parlez de 1947. Je ne pense pas que nous soyons dans un maintien de ce qui existait. Je crois que la situation s’aggrave, au contraire. Le gouvernement pakistanais est en échec social, économique, militaire et stratégique. Il pratique la fuite en avant en usant de l’islamo-nationalisme avec, clairement, une vision non plus régionale mais mondiale où projeter sa nuisance (à défaut de puissance). Je ne suis pas certain que les Français aient clairement conscience de ce péril. Pourtant, Imran Khan a multiplié les signaux explicites depuis septembre 2020. 

                    « Tant que les Talibans seront décideurs », dites vous. A mon sens, les Talibans (ou assimilés) sont indispensables aux dirigeants du Pakistan. Même si ces Talibans utilisent, eux aussi, le pouvoir. Ce système est appelé à durer. Le point de non-retour a été atteint par l’instauration de la loi anti-terrorisme et de la loi sur le blasphème. La dictature des extrémistes sunnites a été consacrée. Depuis, elle ne fait que resserrer sa poigne. Toute population non-sunnite, voire non-pendjabie, est donc non citoyenne. Elle est asservie et réduite au silence forcé, si ce n’est à la conversion forcée, aux viols et aux massacres. De fait les crimes à caractère pédophile et féminicide sont en croissance. 

                    J’ai eu la chance d’avoir une longue conversation sur skype avec Francesca Marino. C’est, à mon sens, l’Européenne qui a la meilleure vision de ce pays (regardez ses articles, suivez la sur Twitter). Nous sommes trop occidentaux, trop rationnels pour y voir clair. Nous tentons d’y plaquer nos logiques et nos raisonnements. Nous nous gargarisons de notre proximité avec le Maghreb, pensant avoir quelques connaissances du monde de l’Islam. Mais le Pakistan, ce n’est pas ça. C’est un autre monde totalement « alien », si ce n’est aliéné avec la bombe atomique et près 200 millions d’individus qui n’ont rien à perdre, ni à espérer..


                  • Bernard Grua Bernard Grua 10 avril 2021 15:42

                    @Philippe Huysmans, Complotologue

                    Le contrat Rafale avec l’Inde est une hantise russe depuis 2014. Ce que vous écrivez à ce sujet pouvait déjà se lire à cette date. Il faut croire que ce ne fut guère convaincant.

                    De son côté, le Pakistan n’a pas un flèche pour acheter des Rafales. Et, de toute façon, c’est hors de question. Depuis le discours ouvertement belliciste d’Imran Khan contre la France, Paris a coupé les ponts avec Islamabad. Il n’y aura aucune mise à jour (upgrade) des avions de chasse, des sytèmes de défense aérienne et des sous-marins. Lire : https://greekcitytimes.com/2020/11/23/decline-pakistani-request-french/ en dépit des pitoyables espérances https://theprint.in/opinion/letter-from-pakistan/french-president-shampoo-cosmetics-all-haram-in-pakistan-not-french-defence-toys/537617/

                    Mais cela ne fait pas l’affaire des Russes pour autant. Le Pakistan est devenu la chasse gardée chinoise. Il faut comprendre que l’on est réellement dans la situation d’un Etat, qui est à terre et qui devient une complète colonie de son voisin. Nous assistons à un schéma d’asservissemnt de type XIXe siècle. Cela ne dérange pas la classe dirigeante qui en fait son affaire. Quant à la société civile, elle la ferme. Il y a tout l’arsenal nécessaire pour lui imposer le silence.


                  • foufouille foufouille 10 avril 2021 17:51

                    @OMAR

                    donc ton terroriste doit aller au paradis ?


                  • Bernard Grua Bernard Grua 10 avril 2021 17:56

                    @OMAR

                    Je vais m’expliquer. Soit, on considère que les meurtriers ne représentent pas l’Islam et mon propos ne peut pas être gènant. Soit on considère qu’ils représentent l’Islam et on peut être choqué. Mais dans ce cas, cela ouvre des perspectives facheuses.

                    En ce qui me concerne, je prends la position la plus tolérante, la première. Je considère que ces chiens criminels ne sont pas représentatifs d’une des trois religions monothéiste. C’est bien ce que me disent la plupart de mes amis musulmans. Il n’y a là aucune fourberie. 

                    Et si vous avez mieux àproposer que la peau de cochon comme solution, je pense que tout le monde sera intéressé. 


                  • popov 10 avril 2021 18:10

                    @OMAR

                    Excusez-moi, mais votre fourberie comme à paraitre...

                     
                    C’est ta fourberie à toi qui commence à paraître.

                    Au début des échanges, tu étais tout mielleux et poli parce que tu espérais trouver dans l’auteur un défenseur de l’islam. Tu aimes toujours citer des occidentaux qui font l’éloge de l’islam.

                    Mais dès que tu constates que tu ne pourras pas te payer l’auteur, alors ta vraie nature refait surface : il faut que tu insultes.

                    Et tu fais du même coup preuve d’une immense bêtise. Qu’est-ce que c’est que cet Allah qui accueillerait un assassin sans son bordel (pardon, paradis) mais lui fermerait la porte s’il arrive emballé dans une peau de pourceau ? Qu’est ce que c’est que cette idole de Bédouins pour qui une peau de cochon rendrait un homme plus impur que des assassinats ?


                  • Aita Pea Pea Aita Pea Pea 10 avril 2021 18:19

                    @Philippe Huysmans, Complotologue
                    Voila , tu les prend pour des imbéciles ...lol


                  • Xenozoid Xenozoid 10 avril 2021 18:27

                    @Bernard Gru

                    a propos de la peau de cochons, faut il faire des relevé de dna avant de les mettrent dedans ?

                    est ce qu’on fait ça apres un « drone strike » aussi ,pour savoir si c’était un mariage ?...

                    il y en a des questions


                  • Bernard Grua Bernard Grua 10 avril 2021 18:35

                    @CYRUS

                    Je me prête au jeux , il y a des condamner a mort en arabie saoudite que nous pourrions échanger contre des djihadiste .

                    Nous parlions des cadavres, type Anzorov, pas des vivants.

                  • Bernard Grua Bernard Grua 10 avril 2021 18:39

                    @CYRUS

                    @popov

                    ce n’ est pas de la fourberie , c’ est plutot de l’ endoctrinement , une radicalité si profonde qu’ il ne se rend meme pas compte de combien il est endoctriné programmer et a perdu toute philosophie ou sens critique ce faisant .

                    Cela n’a pas grande importance. @OMAR était un peu énervé. On peut passer à autre chose, à mon avis.


                  • DACH 10 avril 2021 18:45

                    @Bernard Grua=Vous parlez de 1947. Je ne pense pas que nous soyons dans un maintien de ce qui existait. Je crois que la situation s’aggrave, au contraire= Re bonjour, la première league occupait le signataire... La situation d’aujourd’hui est le prolongement aggravé de 1947. Je partage toute la suite de votre constat, et moi, même influencé par les locaux, je sais que notre rationalité n’a rien à voir, et pas grand chose à proposer... Votre expression d’Alien est judicieuse, je la prolonge en qualifiant tous les partisans de cette religion qui veulent l’imposer, eux et pas mes copains musulmans qui ne font le ramadan qu’à l’occasion, donc en les qualifiant d’Aliens malfaisants pour l’Humanité. Et je crois utile de combattre leurs alliés mous du melon comme cet ’’Omar le coyotte’’ qui vous met ’’des intentions impures’’ pour tenter de vous disqualifier. Je dois vous le dire, votre envie de tolérance pour qualifier ce que nous avons à combattre en idées et avec notre sang nous touche. Et comme l’ADN de l’Humanité porte une irrésistible envie de liberté face aux soumissions de tout acabit..... Alors ne soyons pas dupes...


                  • popov 10 avril 2021 18:50

                    @OMAR

                    la mosquee profanee avec des tetes de porc a montauban 

                    La basilique St Sophie profanée avec des têtes de mahométans.


                  • Aita Pea Pea Aita Pea Pea 10 avril 2021 18:53

                    @OMAR
                    Pov fennec qui traite les non musulmans de chiens et de porcs ...Lorsque toi ou un des tiens seront retrouvés après un tremblement de terre par un clébard tu diras quoi ?


                  • Aita Pea Pea Aita Pea Pea 10 avril 2021 19:04

                    @OMAR
                    Avesnes-sur-Helpe , l’église en partie brûlée . Incendie criminel. Plusieurs toiles de Watteau parties en fumée.


                  • Bernard Grua Bernard Grua 10 avril 2021 19:13

                    @OMAR

                    Et dans votre proposition, le choix du porc, n’est pas anodin :
                    https://www.lefigaro.fr/actualite-france/2012/08/01/01016-20120801ARTFIG00420-la-mosquee-profanee-avec-des-tetes-de-porc-a-montauban.php

                    Nous sommes d’accord sur beaucoup de choses. Mais là, nous avons un vrai point de divergence. Je considère que cescriminels, qui assassinent des victimes innocentes, sont des chiens. Vous les considérez comme des musulmans. Cela pose vraiment question.

                  • DACH 10 avril 2021 19:37

                    @CYRUS=Bj, au-delà de ces considérations utiles, la question à laquelle il y a peut-être une réponse : comment décourager les candidats aux martyrs ? Là est peut-être une solution.


                  • Bernard Grua Bernard Grua 10 avril 2021 19:55

                    @OMAR

                    Je considéré tout criminel qui assassine des victimes innocentes comme un chien, même s’il s’agit d’un musulman.
                    Suis-je assez clair et convergent avec votre opinion ?

                    Maintenant, continuer à maltraiter, humilier, mutiler ou travestir le corps d’un mort, relève aussi d’actes abjects aussi condamnables que ceux des chiens..

                    N’êtes-vous pas d’accord avec cet avis ?


                    Désolé, un chien ne s’enterre pas avec une cérémonie religieuse. Et ce, quelle que soit la confession. De toute façon l’objectif n’est pas d’humilier une charogne. Cela n’a aucun intérêt. Je reprenais l’idée de @DACH en terme de dissuasion. Mais je me range à la suggestion @CYRUS considérant que cela serait contre productif. Par contre, je maintiens le fait que la dépouille d’Anzorov n’aurait jamais dû repartir en Tchétchénie.


                  • DACH 10 avril 2021 20:23

                    @CYRUS=L’islam a t-il les caractéristiques d’une secte ? Facile d’y entrer, interdit d’en sortir. Voir la situation en France des ex-musulmans convertis au Christianisme. Voir aussi ce que dit le Coran sur les infidèles et les apostats. C’est clair comme un fleuve de sang. Hélas.


                  • DACH 10 avril 2021 20:26

                    @OMAR=mettre un corps dans un linceul fait en peau de porc ne mutile en rien, ne maltraite non le corps de la personne mais sa croyance. Point barre.


                  • Aita Pea Pea Aita Pea Pea 10 avril 2021 20:30

                    @OMAR
                    Les chiens ,les porcs ... Tain Omar renouvelle...


                  • Bernard Grua Bernard Grua 10 avril 2021 20:55

                    @OMAR
                    Concernant Anzorov, chacun a dit ce qu’il avait dire. Chacun a apporté dit des trucs intéressants. Moi, j’arrête sur le sujet du halouf car je ne pense pas qu’il en sortira, maintenant, quelque chose de plus. Les autres peuvent continuer s’ils le veulent, mais sans moi.


                  • Aita Pea Pea Aita Pea Pea 10 avril 2021 13:27

                    Il est vrai que votre titre prête à confusion , mais la lecture nous fait découvrir un racisme crasse , instrumenté par politiques et religieux. Merci.


                    • Bernard Grua Bernard Grua 10 avril 2021 13:42

                      @Aita Pea Pea
                      Vous avez mis le doigt là où il ne fallait pas. smiley. J’ai, en vain, cherché un titre qui soit le plus précis possible sans être trop long. Je n’en suis pas satisfait.


                    • Aita Pea Pea Aita Pea Pea 10 avril 2021 13:53

                      @Bernard Grua
                      Dur de faire un titre ...Mais pas grave ...Bon article !


                    • Bernard Grua Bernard Grua 10 avril 2021 14:10

                      @Aita Pea Pea
                      Merci beaucoup !


                    • arthes, Britney for ever arthes 10 avril 2021 16:58

                      @Bernard Grua

                      Bonjour

                      Je n’ai fait, pour le moment, que survoler votre article, je m’y plongerai mais...Il se trouve que l’Asie centrale m’intéresse assez en ce moment, surtout l’Ouzbékistan, où il va y avoir des élections présidentielles au mois d’octobre de cette année.
                      Je me suis pas mal documentée sur ce pays, enfin autant que possible, son évolution depuis son indépendance, sa façon de « démocratie à la tradi » réaliste, sa volonté d’ouverture tout en contenant un ciment ethnique et culturel/traditionnel nécéssaire à la paix et à la cohésion, ses évolutions économiques, je sais aussi qu’il y a eu des législative il y a peu où les partis d’oppositions sont « les grands vassaux » du président, mais cette fois ci, une pluralité politique serait tolérée avec la présence d’un « vrai » parti de l’opposition, le IKR (enfin un quelque chose comme ça, j’ai du mal à retrouver le lien) avec à la tête un « écrivain poète dissident » exilé aux states.
                      (bon, j’ai rapidement résumé le peu que j’en sais)

                      En savez vous davantage sur ce parti de l’opposition où bien sur le sujet de ses élections ?


                    • arthes, Britney for ever arthes 10 avril 2021 17:02

                      ps : Oui, je sais, ce n’est pas du m^me coté, mais des islamistes politiques ouzbekes furent exilés en Afghanistan et au Pakistan dans les années 2010/2015, protégés par les talibans.

                      Donc, oucazou...


                      • arthes, Britney for ever arthes 10 avril 2021 17:30

                        @arthes
                        re (ps) puis comme vous dites que vous y êtes allé....Vous devez en savoir un peu plus que moi sur la question.........


                      • Bernard Grua Bernard Grua 10 avril 2021 18:00

                        @arthes
                        Je suis allé en Ouzbekistan en 2013. C’était encore l’époque de Karimov. Je n’en ai pas de connaissance à jour. Je ne peux que vous proposer de rejoindre le goupe Novastan sur Facebook. https://www.facebook.com/Novastan.org Ils ont aussi un bon site web, devenu payant, hélas.


                      • arthes, Britney for ever arthes 10 avril 2021 20:02

                        @Bernard Grua

                        Je vous remercie, je connais , ils sont spécialisés et c’est très bien construit en effet, pas facile de trouver d’autres sources récentes .


                      • DACH 10 avril 2021 18:53

                        L’anecdote de l’enterrement avec peau de porc je l’ai découverte en co écrivant un livre sur une histoire personnelle d’un ex du Sind devenu Indien et français. Fin 19ème siècle, au Sind et autour, une nième révolte Djihad se déclenche contre tout le monde : cipayes, hindous, bouddhistes, sikhs, chrétiens, anglais. Le gouverneur en charge de cette province fit savoir aussitôt : tous les révoltés tués par les troupes du RAJ seront enterrés dans une peau de porc. Résultat= la paix est revenue en une semaine.... D’autres épisodes m’ont été rapportés à d’autres moments. Je comprends que ce soit une arme de dissuasion contre les islamistes et leurs projets mortifères...de mourir en martyr sans récompenses... Alors le Omar le Coyotte nous a dévoilé qui il soutient, à l’insu de son plein gré...Encore un mou du melon....Lui faire connaître Pierre Dac.


                        • DACH 10 avril 2021 19:13

                          @CYRUS=Bj,. Qui soutient l’iman de Drancy par exemple ? Vivre sous escorte en démocratie a-t-il un sens pour notre république ?


                        • Bernard Grua Bernard Grua 10 avril 2021 19:47

                          @DACH
                          Euh, l’anecdote de la peau de porc, je l’ai découverte il y a longtemps, dans... une bande dessinée de « Tanguy et Laverdure ». J’avoue que l’histoire de la mosquée profanée était à mille lieues de mes pensées. Si je m’en étais souvenu, je n’en aurais pas parlé. 


                        • DACH 10 avril 2021 19:59

                          @Bernard Grua=Je n’ai pas les références historiques sous la main car suis en déplacement depuis 14 mois pour être précis comme un notaire, mais si vous cherchez vous retrouverez que les gouverneurs anglais connaissaient bien leur territoire et les mentalités auxquelles ils étaient confrontées. L’anecdote m’a été indiquée par 2 indianistes qui ont également travaillé longuement sur les génocides musulmans depuis le 9ème siècle, début des conquêtes musulmanes. Tanguy et Laverdure ou Astérix ? Elle m’a été confirmé par l’auteur I. Advani qui le tenait d’un auteur en hindi, (langue moderne qui a succédé au sanscrit). M’en souvenir m’a incité à vous en parler.....J’évite de penser comme le décrivait Haldane, marxiste et prix Nobel qui a fini sa vie en Inde, « j’y pense et puis j’oublie.... ».


                        • DACH 10 avril 2021 20:31

                          @CYRUS=Mettre le corps d’un terroriste islamique dans un linceul fait de peau de porc ne maltraite que sa croyance. En cela la méthode s’avère dissuasive comme les anglais l’ont prouvé en quelques occasions. Rappelez-vous la révolte, dans le RAJ, des cipayes contre l’usage de la graisse de porc dans leur fusil !!!!!


                        • Pauline pas Bismutée 10 avril 2021 20:51

                          @DACH

                          Il y a aussi les ’ironies’ de l’histoire : j’ai lu que pendant les conflits entre hindous et musulmans il était absolument interdit aux musulmans de violer les femmes hindoues, car elles étaient...impures (mangeaient du porc) et donc les violeurs se souilleraient....
                          J’ai aussi entendu des histoires pas possibles (quand dans le désert du Thar, en Inde), de témoins direct - ou indirects = leurs familles, du conflit lors de la création du Pakistan... et dire qu’ avant, c’était ’seulement’ un grand désert, sans frontières....
                          Je tiens à dire que j’ai été traitée avec beaucoup de respect au Pakistan (dans le nord, Mingora, Swat valley, et aussi Multan et Peshawar), femme voyageant seule (blonde aux yeux bleus en plus !), et aussi avec générosité et tolérance.
                           


                        • DACH 10 avril 2021 21:17

                          @CYRUS=Je parlai d’une précision de notaire, mais déplacements professionnels....Liées à mon activité partielle de journaliste analyste, voilà pour les précisions qui ne nuisent pas....


                        • DACH 10 avril 2021 21:21

                          @Pauline pas Bismutée= Bsoir à vous, L’Humanité est une, même si il y a des déviants avec l’Islam ou la woke culture qui fait que l’université de NY remet ses diplômes en 6 cérémonies séparées suivant la couleur et le genre....Un monde de fou nous attend...


                        • DACH 10 avril 2021 21:28

                          @Pauline pas Bismutée=Lors de la partition, en 3 mois une évaluation plutôt fiable de 7M d’Hindous et 3Miliions de musulmans entre tués....parfois c’était 2 trains à l’arrêt, l’un vers l’est l’autre vers l’ouest...Sur 10 siècles, les évaluations retenues : plusieurs milliers de temples détruits, plusieurs centaines de millions d’hindous tués, femmes et enfants esclaves et castrés...Génocide le plus important de l’Histoire humaine que nous connaissons. Au nom des conquérants musulmans, provenant suivant les siècles d’origines différentes.


                        • DACH 10 avril 2021 21:31

                          @CYRUS=Eh oui j’avais oublié que la graisse de boeuf y était aussi pour quelque chose.....


                        • Pauline pas Bismutée 10 avril 2021 21:32

                          @CYRUS

                          Si, c’était d’abord à cause du porc....les tuer était ’OK’, mais pas les violer.
                          Et le Pakistan, j’y suis allée après la guerre du Golfe et l’attentat aux States.
                          Et j’y ai été TRÈS bien traitée.


                        • Pauline pas Bismutée 10 avril 2021 21:38

                          @DACH

                          ’l’université de NY remet ses diplômes en 6 cérémonies séparées suivant la couleur et le genre’.
                          Il y en a maintenant une septième : la cérémonie de l’unité (non je déconne je viens de l’inventer smiley


                        • Pauline pas Bismutée 10 avril 2021 21:50

                          @DACH

                          ’Génocide le plus important de l’Histoire humaine que nous connaissons’
                          Oui absolument, et si peu le savent...
                          Et en ce moment, le Yémen, la pire « man made » crise de l’histoire, cinq ans de guerre, famine, choléra, diphtérie, et silence presque total...
                          Ah la la, je sais bien que l’humanité est une, des fois je m’égosille à essayer de le proclamer, et des fois je fatigue, je me glisse dans le silence...


                        • Passante Passante 10 avril 2021 21:53

                          @Pauline pas Bismutée

                          j’en ai entendu des mosquées de tous les coins d’islam...
                          mais au premier crépuscule, sur le lac là-haut,
                          j’ai compris que j’étais dans une autre dimension,
                          à l’instant où j’ai entendu l’intonation exacte du muezzin

                          la paix des jardins  
                          voilà l’esprit du cachemire, qui permet ces tapis
                          et ces lacs, cette venise sur l’eau
                          entourée de hautes montagnes enneigées
                          et tout cet univers sur bois 

                          le coran avait-il jamais touché terre ?


                        • S.B. S.B. 10 avril 2021 21:58

                          @Pauline pas Bismutée

                          « Et j’y ai été TRÈS bien traitée. »
                          (Sans doute parce que nous n’avez pas goûté aux charmes des crimes « d’honneur ». Ou d’horreur.)
                          Super, on est content pour vous. Un peu moins pour les femmes pakistanaises.


                        • Pauline pas Bismutée 10 avril 2021 21:59

                          @CYRUS

                          C’était bien avant Daesh, en Inde, lord des conflits hindous/musulmans, on ne doit pas donc parler de la même chose..(je ne me rappelle plus de la date du conflit, c’était des conflits locaux, entre personnes de nationalité indienne)
                          Le Pakistan j’y étais en 2005 (je crois, ou 2006, pas sure)


                        • Pauline pas Bismutée 10 avril 2021 22:16

                          @S.B.

                          ’Super, on est content pour vous’
                          Mercl. Je refuse de mentir sur mes expériences, surtout quand elles impliquent d’autres personnes. Et les femmes étaient toujours les premières à me parler et à m’inviter.
                          Il faut quelquefois être assez intelligent pour séparer les crimes commis par des abrutis et les êtres....humains. Apparemment, ça m’a porté chance.
                          Il se pourrait même, qui sait, que quelques touristes étrangères (et leurs enfants) aient apprécié la France malgré son taux d’enfants maltraités....(sans parler des ’féminicides’, comme on dit maintenant)


                        • DACH 10 avril 2021 22:25

                          @CYRUS=Si mes vieux souvenirs sont justes, les anglais ont changer leur mode, car la révolte des cipayes pouvait mettre enpéril leur domination plutôt douce et source de paix entre les composantes du continent.


                        • Pauline pas Bismutée 10 avril 2021 22:33

                          @CYRUS
                          @ Philippe

                          Non, garce c’est pas mon trip, mais je n’aime pas les idées reçues, et je refuse qu’on enfonce tout un peuple avec des généralités, à cause d’exceptions bien abominables, il faut le dire, ou à cause d’un système ou d’un gouvernement dont la plupart sont victimes. Et en général, de la part de gens qui n’y ont jamais foutu les pieds, évidemment.
                          On peut appeler ça chieuse ou comme on veut.
                          Les trucs moins graves (comme les 6 cérémonies de l’université), pour l’instant, j’arrive pas à garder mon sérieux devant de telles débilités...
                          Mais le Yémen et se qui s’y passe, ça me fait moins rire.


                        • Passante Passante 10 avril 2021 22:35

                          @Pauline pas Bismutée
                          rien n’est plus révélateur de la dignité et de la beauté qu’une extrême pauvreté
                          dans les petits villages du cachemire il n’y a rien,
                          de rien  
                          et les femmes sont très belles
                          très rieuses,
                          de temps en temps, une se voilera brièvement, mais c’est très rare
                          là où aucune n’hésitera par contre
                          c’est à se découvrir la poitrine pour allaiter en public
                          ah et puis elles crachent, toutes, bruyamment, comme des camionneurs 
                          mais en même temps, un coup de peigne, et c’est des mannequins, à Paris


                        • Bernard Grua Bernard Grua 10 avril 2021 22:40

                          @Pauline pas Bismutée
                          Votre témoignage est important il est véridique. Vous avz bien fait d’écrire ici. J’ai eu la même expérience que vous. C’est pourquoi je suis dégouté de ce que le gouvernement et ces cinglés fondamentalistes font. La sale bonne femme dont je parle ici, je ne l’ai pas rencontré sur place. Je ne l’ai même jamais rencontré. 


                        • Pauline pas Bismutée 10 avril 2021 22:43

                          @Passante

                          N’ai pas été aussi au nord en Inde (mais quelques mois au Népal... d’autres choses encore... qui ne touchent pas terre non plus..)
                          Peut-etre qu’en fin de compte on mourra de la beauté du monde...


                        • DACH 10 avril 2021 22:46

                          @Pauline pas Bismutée=Au Yemen, les houthis avec l’aide que l’on sait essayent d’exterminer d’autres yéménites soutenus pas qui l’on sait avec l’ambition de les exterminer, eux aussi. Malheureusement de Gibraltar à l’est asiatique il y a tant de luttes pour des raisons qui ne sont que prétextes et justifications idéologiques.


                        • S.B. S.B. 10 avril 2021 22:52

                          Je ne doute pas de l’accueil des femmes pakistanaises.

                          Par contre, minimiser la culture ancestrale d’un pays en la faisant passer pour des « crimes commis par des abrutis », c’est plus discutable. Ces abrutis « appliquent » leur culture.

                          Quant à la comparaison sous-jacente avec la France, qui ne vaudrait pas mieux, avec son taux d’enfants maltraités. A ma connaissance il n’y a pas d’enfants esclaves en France, donnés ou vendus par leur famille pauvre pour fabriquer des tapis ou des briques. Il n’y a pas non plus de fillettes de 5 ans mariées à des hommes.

                          http://www.slate.fr/story/76088/pakistan-filles-malala

                          Vos riches expériences de rencontres n’effaceront pas ces faits et la réalité, même si vous essayez de l’atténuer, de la travestir ou de l’ignorer.


                        • Pauline pas Bismutée 10 avril 2021 22:53

                          @Passante

                          Totalement, complètement d’accord...
                          Mais les plus belles femmes que j’ai vues, c’est en Éthiopie...


                        • Passante Passante 10 avril 2021 23:01

                          @Pauline pas Bismutée
                          ah oui, c’est les reines (et elles s’en doutent)
                          y’a des communautés à beyrouth..


                        • Bernard Grua Bernard Grua 10 avril 2021 23:18

                          @CYRUS
                          On ne peut plus rien cacher...


                        • Pauline pas Bismutée 10 avril 2021 23:22

                          @S.B.

                          On pourrait s’envoyer des liens sur ci ou ça toute la nuit, aucun intérêt.

                          Je n’essaie pas d’atténuer, de travestir ou d’ignorer quoi que ce soit et ne défends en rien, jamais, le mal fait sciemment aux êtres humains, petits ou grands.
                          Je choisis simplement d’aller à leur rencontre, quand je peux, sur d’autres territoires que les miens (question de dépaysement et de véracité)
                          Et j’ai aussi choisi de les soigner, en tant qu’infirmière, alors une part de la souffrance humaine, j’ai la triste prétention de m’y être frottée...
                          Relater mes expériences positives dans un pays n’exclut en rien d’en condamner ses dérives.
                          Vous vous attaquez a la mauvaise personne, le confinement sans doute, beaucoup ont l’air de s’emmerder sec smiley....

                          PS ça me prend du temps pour répondre, clavier sans accents, je dois les rajouter un par un (il en manque encore, desolee), ce qui décale les mots, que je dois « recaler » : alors si vous avez quelque chose de plus intéressant a faire, n’hésitez pas...


                        • Bernard Grua Bernard Grua 10 avril 2021 23:46

                          @S.B.

                          Par contre, minimiser la culture ancestrale d’un pays en la faisant passer pour des « crimes commis par des abrutis », c’est plus discutable. Ces abrutis « appliquent » leur culture.


                          Le sort des femmes et des enfants au Pakistan n’a strictement aucun rapport avec la France. Par contre, il y a un tel besoin de reconnaissance de la part des Pakistanais, qu’ils feront tout pour donner une bonne impression de leur pays. L’expérience en tant que voyageur étranger peut être très bonne. Bien meilleure que dans de nombreux pays, y compris, bien sûr, européens. Il n’y a pas de raison de cacher cet accueil. @Pauline pas Bismutée a raison d’en témoigner. De même, si vous donnez des feed-backs positifs oralement, par écrit ou par photographie, vous serez portez aux nues.

                          Par contre, la moindre remarque négative sur le pays déclenchera l’enfer. Il n’y a pas cette liberté de parole que nous connaissons chez nous, où la critique est élevée au rang d’un art.

                          J’ai évoqué le « gora complex ». L’appréciation d’un Blanc est bien plus importante que celle d’un local. Et si c’est une femme occidentale, c’est encore beaucoup mieux. À tel point que le gouvernement d’Imran Khan a missionné des vloggueuses occidentale pour faire la pub du pays. Il crée aussi des faux comptes Twitter de femmes blanches qui se répandent en louanges sur le pays et qui déchaînent l’enthousiasme transi d’amoureux pakistanais. Sauf que... de l’autre côté de l’écran, c’est un mec, un Pakistanais. https://thedisinfolab.org/the-anatomy-of-pakistans-5th-generation-warfare/

                          Et puis, comme je l’ai écrit dans ce papier, les habitants du nord du pays préfèrent de beaucoup les visiteurs occidentaux aux touristes du sud de leur pays.



                        • Pauline pas Bismutée 10 avril 2021 23:55

                          @CYRUS

                          Merci c’est gentil mais je crois que j’ai Windows 7.1 (c’est cool je veux pas changer),un vieux laptop très lent, et pour l’instant une bonne connexion internet et pas de coupure d’électricité (on croise les doigts), bon c’est comme ça...
                          Oui, peux faire sans quelques accents, déjà que je commence a faire des fautes (la fatigue, décalage horaire), bientôt je vais te rattraper smiley


                        • Bernard Grua Bernard Grua 10 avril 2021 23:56

                          @CYRUS
                          Tous ces villages sont des oasis de montagne. L’eau est captée généralement des kilomètres à la sortie des glaciers. J’ai vu ça dans le Pamir Tadjik, le Wakhan Afghan et dans la vallée de la Hunza. C’est juste magnifique. Moi aussi cette ingéniérie me fascine. Voilà, sur Google Map, l’emplacement du petit moulin que vous avez vu 
                          https://goo.gl/maps/Hm8977diHnW3Wqth7
                          Pamir Tadjik : https://www.flickr.com/photos/bernardgrua/albums/72157627411827083
                          Pamir Afghan :https://www.flickr.com/photos/bernardgrua/albums/72157635548035914
                          Haute vallée de la Hunza, Pakistan : https://www.flickr.com/photos/bernardgrua/albums/72157704025842842


                        • Bernard Grua Bernard Grua 11 avril 2021 00:05

                          @CYRUS
                          Sur la photo satellite, vous verrez le petit moulin. En voici les coordonnées :

                          36°49’37.1« N 74°25’20.6 »E ou 36.826973, 74.422400

                           


                        • Pauline pas Bismutée 11 avril 2021 00:29

                          @CYRUS

                          Merci je vais regarder mais souvent je préfère le compliqué que je connais au compliqué que je ne connais pas (la flemme !)
                          Bonne nuit (« mon » presque lever du soleil !)

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON



Publicité



Les thématiques de l'article


Palmarès



Publicité