• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > International > Un rassemblement en ligne inédit pour un Iran libre

Un rassemblement en ligne inédit pour un Iran libre

L’évènement, qui se veut le plus grand rassemblement en ligne jamais organisé dans le monde, sera suivi dans les plus grandes capitales du monde grâce à de nombreux écrans géants répartis au cœur de dizaines de villes. Des participants de 102 pays seront connectés depuis 30 000 lieux ! dans le monde pour soutenir le changement de régime du peuple iranien et de sa Résistance. Quelque 1 000 personnalités, dignitaires internationaux et législateurs bipartites vont mettre en garde contre la menace terroriste croissante du régime iranien, exhortent la communauté mondiale à adopter une politique résolue.

Comme si l’engagement des résistants sur le terrain ne suffisait pas à déstabiliser le pouvoir, le grand rassemblement pour un Iran libre et démocratique aura bien lieu cette année encore. D’ordinaire regroupés en région parisienne chaque année à la fin du mois de juin, tous les sympathisants du mouvement de libération du peuple iranien à travers le monde seront cette année réunis en téléconférence le 17 juillet. Ce sommet mondial pour un Iran libre sera l’occasion de rendre un hommage appuyé aux 63 000 victimes du coronavirus en Iran et de continuer à faire pression sur un régime qui n’a de crédit que celui que veulent bien lui accorder quelques lobbies accrochés à de possibles gains financiers.

L’évènement, qui se veut le plus grand rassemblement en ligne jamais organisé dans le monde, sera suivi dans les plus grandes capitales du monde grâce à de nombreux écrans géants répartis au cœur de dizaines de villes. Des participants de 102 pays seront connectés depuis 30 000 lieux ! dans le monde pour soutenir le changement de régime du peuple iranien et de sa Résistance. Quelque 1 000 personnalités, dignitaires internationaux et législateurs bipartites vont mettre en garde contre la menace terroriste croissante du régime iranien, exhortent la communauté mondiale à adopter une politique résolue.

Le pouvoir est affaibli par les Moudjahidines du peuple

Il est des signes qui ne trompent pas. La théocratie Iranienne est toute proche de l’effondrement. Depuis plusieurs mois, l’Iran vit les prémisses d’une véritable révolution. A mesure que le peuple manifeste sa colère, les secousses se font de plus en plus fortes. A chaque émeute supplémentaire, la base du pouvoir se déstabilise, l’édifice se fissure. A tel point que la forteresse qui semblait jusqu’alors imprenable menace de s’effondrer à tout moment.

Alors qu’il subsiste encore quelques lobbys pro-guide suprême en Occident pour présenter l’OMPI (l’Organisation des Moudjahidines du Peuple d’Iran) comme un simple caillou dans la chaussure d’Ali Khameneï et de ses affidés, il est désormais un fait établi que l’organisation résistante, très présente sur le terrain, est la principale menace pour le pouvoir en place. On se rappelle des propos de Qassem Soleimani après quelques mois d’émeutes en 2018, alertant déjà sur le poids considérable de la résistance iranienne jusque dans les plus petites provinces du pays. Il faut croire qu’à force de propagande visant à minimiser l’impact de l’OMPI, les mollahs ont fini par croire eux-mêmes à leurs propres mensonges et ont largement sous-estimé la capacité d’un réseau bien implanté à éveiller définitivement la conscience des Iraniens de tous bords et de toutes confessions.

S’il fallait relever un seul fait prouvant l’importance de l’OMPI en Iran, on pourrait évoquer le décès de la chanteuse populaire Marjan, le 6 juin dernier. Enfermée dans les geôles de Khomeiny des années durant, l’artiste a fini par choisir l’exil en 2006, dès que l’opportunité s’est présentée à elle. Sympathisante du mouvement de libération de l’Iran, elle n’a jamais cessé d’apporter son soutien au CNRI (Conseil National de la Résistance Iranienne) comme à l’OMPI. Mieux, son art tout entier s’est tourné vers la résistance. Pourquoi parler de Marjan ? Parce qu’après son décès, les célébrités du monde de la culture, du cinéma, de la chanson (et même du football !) lui ont rendu hommage publiquement ou en prenant contact avec son époux, lui-même un cinéaste sympathisant de l’OMPI. L’affaire a pris une telle ampleur que le régime a lancé une campagne d’intimidation pour les forcer à se rétracter. Si l’OMPI n’était qu’un grain de sable, pensez-vous que tant de célébrités rendraient un tel hommage public à l’une de ses étendards ? Si l’OMPI était si faible et n’avait qu’un impact secondaire, pourquoi alors les mollahs s’inquiéteraient de la portée sociale de tels soutiens ?

Economie exsangue et climat social explosif

Le fait est que les unités de résistance des Moudjahidines du peuple Iranien ont joué un grand rôle dans les émeutes de décembre 2017, elles ont été au cœur de celles qui ont couru tout au long de l’année 2018, elles étaient encore présentes lors des mouvements sociaux de novembre 2019 et de janvier 2020… Et elles sont désormais prêtes à participer à l’inexorable fin d’un régime scélérat ayant spolié la victoire d’un peuple lors de la révolution de 1979.

Pourtant, depuis 40 ans et la mise en place du régime du Guide suprême, les mollahs ont tout fait pour réduire la moindre pensée contradictoire, la moindre résistance au silence. Ils pensaient même y être parvenus au lendemain d’un été 1988 qui avait vu plus de 30 000 sympathisants de l’OMPI se faire massacrer sur un ordre officiel de Rouhollah Khomeyni. Mais, s’il est possible d’estropier, de torturer ou de tuer des hommes et des femmes aux mains attachées, il est impossible de faire mourir une idée. Bien des tyrans à travers les siècles ont usé de la répression dure et violente pour asseoir leur pouvoir illégitime. Et il semble qu’aucun d’entre eux, pourtant toujours présentés comme de grands intellectuels, n’aient retenu la leçon endurée par leurs prédécesseurs. La colère et la détermination d’un peuple croissent toujours à mesure que la répression et l’autoritarisme du pouvoir augmente.


Moyenne des avis sur cet article :  1.16/5   (25 votes)




Réagissez à l'article

12 réactions à cet article    


  • xana 17 juillet 12:31

    Bonjour le Mossad !


    • samy Levrai samy Levrai 17 juillet 14:10

      Juste des terroristes qui n’hésite pas à tuer leur propre peuple pour le mettre sous la coupe de l’Oncle Sam.

      Il est honteux qu’ils aient tribune sur Agoravox.


      • V_Parlier V_Parlier 17 juillet 23:39

        @samy Levrai
        En effet, quand je lis « moudjahidines du peuple » je me dis que :
        C’est la rhétorique d’un remake de la dernière révolution ayant porté Khomeini au pouvoir.
        Paradoxalement elle s’en plaint, cherchez à comprendre...
        Pas pire que des trotskystes qui sympathisent avec l’Ouest. Destruction du pays assurée, avec beaucoup de sang.


      • VY-rus T Parpaillot 17 juillet 14:16

        Des participants de 102 pays seront connectés depuis 30 000 lieux ! [...]Le fait est que les unités de résistance des Moudjahidines du peuple Iranien ont joué un grand rôle dans les émeutes de décembre 2017[...]

        > Des gens qui prone le terrorisme bien a l’ abris a l’ exterieur de l’ iran devrais être renvoyé affronter la justice de leur pays qu’ elle soit barbare ou non .


        Assassinats

        -21 mai 1975, Assassinat du Colonel Paul Shaffer et du Lieutenant-Colonel Jack Turner53 et Assassinat d’un officier de l’armée de l’air iranienne impérialee54.

        -11 septembre 1980 : Ayatollah Asadollah Madani assassiné à Tabriz lors de la prière du vendredi

        -Juillet 1981 Attentat manqué contre la personne de l’Ayatollah Khamenei en juillet 1981, à la mosquée d’Abouzar à Téhéran55.

        -28 juin 1981 : Un attentat des Moudjahidin du peuple décime les dirigeants du Parti de la république islamique (PRI), tuant l’ayatollah Mohammad Beheshti ainsi que quatre ministres, six ministres adjoints et un quart du groupe parlementaire du PRI (en tout 74 morts)27.

        -30 août 1981 : Le 30 août 1981, l’Organisation des moudjahiddines du peuple iranien fait exploser une bombe dans le bureau du premier ministre. Le président Mohammad Ali Rajai, le Premier ministre Mohammad Javad Bahonar et le colonel Vahid Dastgherdi, chef de la police iranienne, sont tués dans cet attentat.

        -Août 1981 : Les Moudjahidin du peuple effectuent un certain nombre d’actes terroristes en Iran avec plus de 100 victimes27.

        -11 décembre 1981 : l’ayatollah Abdulhossein Dastgheib et plusieurs autres personnes sont tués dans un attentat suicide à Shiraz au cours de la prière du vendredi.

        -2 juillet 1982 : l’ayatollah Mohammad Saduqi assassiné à Yazd au cours de la prière du vendredi.

        -15 octobre 1982 : l’ayatollah Ata’ollah Ashrafi Esfahani assassiné à Kermanshah lors de la prière du vendredi

        -Février 1987 : Assassinat en Iran d’un responsable provincial chargé de l’éducation, Ali Iranmanesh, par les Moudjahidin du peuple27.

        -5 avril 1993 : Les Moudjahidin du peuple lancent des actions commandos simultanées contre les ambassades iraniennes dans 13 capitales occidentales.

        -Juin 1993 : Destruction de 11 oléoducs en Iran par les Moudjahidin du peuple27.

        -20 juin 1994 : Attentat des Moudjahidin du peuple contre le mausolée de l’imam Rezâ faisant 25 morts et 70 blessés, attribué à Ramzi Ahmed Youssef (également l’un des auteurs présumés de l’attentat de 1993 contre le World Trade Center).

        -31 juillet 1995 : Deux attentats attribués aux Moudjahidin du Peuple secouent Téhéran.

        -1998 : Les Moudjahidin du peuple revendiquent l’attentat contre le tribunal révolutionnaire de Téhéran et l’attaque manquée du *quartier général des Gardiens de la révolution27.

        -Août 1998 : Assassinat de l’ancien procureur en chef des tribunaux révolutionnaires, Assadollâh Lâjevardi27.

        -1999 : Attaque au mortier du ministère du Renseignement et de l’Information en Iran27.

        -Avril 1999 : Assassinat du général Ali Sayad Shirazi27.


        • Amanite phalloïde 17 juillet 15:16

          Une série d’explosions sur des sites nucléaires iraniens et des infrastructures stratégiques ont secoué dernièrement la République islamique.
          Les mystérieuses explosions durent depuis trois semaines.
           

          D’après le New York Times des images satellites du centre nucléaire iranien de Natanz montrent des dégâts très importants.
          L’Iran aura besoin de deux ans minimum pour reconstruire son programme nucléaire.







          • samy Levrai samy Levrai 17 juillet 16:11

            @Amanite phalloïde
            Ce n’est pas ce que disent les iraniens... Il faut se lever tôt pour chercher sur le New York Time des informations qui ne soient pas de la propagande de l’etat profond américain.


          • Nicole Cheverney Nicole Cheverney 18 juillet 12:50

            @samy Levrai

            de l’etat profond américain

            Bonjour, je ne suis pas d’accord sur le fait d’ajouter américain à la formule Etat profond. D’ailleurs, Trump est en train de le combattre. Il a fort à faire avec ce qu’il a en face de lui. Mais les derniers rebondissements de l’affaire Epstein risquent bien de porter le coup fatal. Je me régale d’avance lorsque sortiron lors du procès de Maxwell en juillet 2021, les noms des complices du réseau Epstein. Surprises, surprises.
            Apocalypse, now : remontée de la vérité. Mise au grand jour des saloperies de ces puissants qui se croyaient dans l’impunité la plus totale.
            Je formule le voeu de la ré-élection de Trump. Et de ce côté, je suis confiante, l’Amérique profonde si méprisée par les démocrates saura prouver, une fois de plus de quel côté penche son intérêt.


          • VDob 17 juillet 16:36

            Ou comment continuer à justifier indirectement le blocus économique à l’encontre de l’Iran et donc à maintenir un prix du pétrole élevé, pour le plus grand bonheur des gros producteurs (américains notamment). 


            • OMAR 17 juillet 19:41

              Omar9

              .

              Bonjour @Masoumeh Raouf

              .

              Tout être humain aspire à la liberté.

              Il en est de même pour le peuple iranien, à l’instar des mongoles, chiliens, portugais palestiniens ou malgaches.

              Et Dieu sait que les mollahs ne sont pas ma tasse de thé.

              .

              Mais escompter des actions libératrices à travers l’Organisation des moudjahidine du peuple, institution qui s’est totalement décrédibilisée en allant monnayer ses services aux USA et à l’Arabie-Saloperie, rend votre approche grotesque, surtout depuis que cette organisation est passée de la liste noire du terrorisme à un groupement de « notables » fréquentables, pacifistes et progressistes, par la corruption et la soumission aux thèses impérialistes.

              https://www.middleeasteye.net/fr/decryptages/comment-lorganisation-des-moudjahidine-du-peuple-est-passee-de-la-liste-noire-du

              .

              Avez-vous constatez ; depuis ces cinquante dernières années, un pays envahit par l’armée américaine qui n’a pas été détruit, pillé et sa population massacrée, et ce pour apporter sa « liberté » ?

              .

              Enfin, que feriez vous si l’Iran est attaqué par les USA et/ou Israël ?

              Merci..


              • QAmonBra QAmonBra 17 juillet 22:47

                @ Omar 9

                Coûteuse opération d’ingénierie sociale et géopolitique en vue !

                Qui paye ? « Les moudjahidines du peuple » !?

                L’auteur ne vous avouera jamais que son organisation prendra le parti des agresseurs, comme ils l’ont déjà fait pour les irakiens de Saddam Hussein, lorsque cette marionnette a attaqué l’Iran, pour la grande satisfaction des régimes occidentaux, dont le notre, et, surtout, celle de leur apartheid chéri !

                Car tout ce joli monde a manœuvré de sorte que la guerre dure le plus longtemps possible, afin que ces deux puissances régionales se détruisent mutuellement, en alimentant en armes les deux camps !

                Résultat : 8 ans de conflit et plus de 800 000 morts, pour un retour aux frontières initiales, un Iran en ruines et un Irak surendetté ayant un besoin urgent de ressources supplémentaires, pour rembourser ses créanciers et bénéficier de nouveaux crédits, la suite est connue. . . 


                • SamAgora95 SamAgora95 18 juillet 13:40

                  Pour un Iran libre et démocratique = 


                  http://www.wepostmag.com/photos-avant-apres-de-irak-syrie-lybie/


                  Le régime fanatisé d’Israel ne sait plus quoi inventer pour détruire l’Iran, croyant ainsi initier la venue de leur messie tel que prophétisé dans leur livre religieux...


                  Des enfants capricieux fanatisés et armés jusqu’aux dents contrôlent la planète, et les imbéciles applaudissent.



                  • Mazdak Teherani Mazdak Teherani 20 juillet 18:01

                    Merci Massoumeh Raouf pour cette éclairage sur la situation de la lutte du peuple iranien pour la liberté. Ne vous désolez pas des commentaires navrant de certaines personnes qui préfèrent les mollahs intégristes au pouvoir et ne peuvent s’imaginer que le peuple iranien mérite mieux et qu’il a les capacités et la volonté d’arriver à son rêve de liberté et de démocratie et d’égalité entre les hommes et les femmes. 

                     

                    Pour eux, quiconque s’oppose aux dictateurs iraniens est forcément le valet des américains, des saoudiens et des israéliens… Mais les Iraniens sont un peuple fier et courageux et sauront apporter une solution juste aux maux de leur pays millénaire. Bravo aux Moudjahidine du Peuple d’Iran que nul intoxication malicieuse ne saurait éclabousser. Leur résilience depuis plus d’un demi-siècle d’efforts pour tenir tête aux différente dictatures (Chah et mollahs) est véritablement honorable.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON



Publicité



Les thématiques de l'article


Palmarès



Publicité