• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > International > Une députée russe compare l’Ukraine à une dictature africaine

Une députée russe compare l’Ukraine à une dictature africaine

La députée russe et membre de la commission des Affaires étrangères de la Douma, Elena Panina, a déclaré que l’Ukraine ressemble de plus en plus à une dictature africaine comme celle du Zaïre dans les années 1970.

JPEG

Cette déclaration est venue en réponse aux propos du ministre ukrainien des Affaires étrangères, Dmitri Kouleba, qui a qualifié le « monde russe » de monotone, et a ajouté que la Russie ne pourrait pas le mettre en œuvre en Ukraine par la méthode du « soft power ».

D’après la députée russe, il est révélateur que le ministre ukrainien ait fait cette déclaration après la censure des principales chaînes de télévision d’opposition et dans le contexte de la destruction de l’éducation en russe, en hongrois et dans d’autres langues parlées en Ukraine.

« En fait, c’est le monde multiethnique russe qui est fort de par sa diversité, il a beaucoup de couleurs et de nuances. Et l’Ukraine moderne rappelle chaque année davantage un État autoritaire arriéré où même le mot « fédéralisme » est interdit, et la « liberté d’être soi-même » n’existe que pour les néofascistes, défilant avec les portraits de Bandera et de Choukhevitch. Pour tous les autres, l’Ukraine est un espace d’instabilité, de peur et de délabrement », a déclaré Mme Panina.

La députée a rappelé que pendant l’époque soviétique, l’Ukraine « était à la pointe du progrès », une république dotée d’une industrie moderne, d’une science et d’une culture élevée.

« Où tout cela se trouve-t-il maintenant ? L’Ukraine ressemble de plus en plus au Zaïre africain de l’époque de Mobutu, où une dictature pro-occidentale combinait un nationalisme d’hommes des cavernes et une corruption rédhibitoire », a-t-elle conclu.

Pour rappel, Mobutu Sese Seko était un dictateur congolais qui a dirigé pendant 32 ans la République démocratique du Congo, qu’il a rebaptisé Zaïre. Quand il a quitté le pays, l’économie du pays était en ruine. Ce qui ressemble en effet beaucoup à l’état actuel de l’Ukraine.

Le fond de retraites ukrainien a déjà un trou de 2,1 milliards de hryvnias (62,5 millions d’euros) dans son budget dès le mois de janvier, neuf unités de centrales électriques se retrouvent à l’arrêt pour réparations d’urgence en même temps, six autres le sont faute de carburant, et la centrale nucléaire de Zaporojié a subi un incendie qui l’a aussi obligée à se mettre à l’arrêt, et alors que l’Ukraine refuse toujours le vaccin russe contre le coronavirus Sputnik V, la société chargée de livrer le vaccin chinois a demandé de repousser le délai de livraison à avril !

Christelle Néant

Voir l'article sur Donbass Insider


Moyenne des avis sur cet article :  4.17/5   (12 votes)




Réagissez à l'article

8 réactions à cet article    


  • Guy19550 Guy19550 10 février 09:22

    Je vais vous contredire dans le texte mais pas dans la pensée. En fait, l’ancien Congo Belge était assez développé, du moins pour ce que l’Europe autorisait et n’autorisait pas. Par exemple, la Belgique autorisait l’exportation de matières premières mais n’a jamais accepté que ces matières premières soient transformées au Congo pour que eux en aient eu la plus value. La Belgique a eu une bonne gestion de la richesse concolaise mais les congolais n’en ont jamais bénéficié. C’était comme de l’esclavage. Quand l’indépendance est venue, Mobutu est apparu. Le Congo n’avait pas le savoir faire des belges pour les mines par exemple, et sous Mobutu, les mines ont été utilisées pour faire rentrer l’argent mais cela a provoqué en même temps la destruction à terme des mines. La Belgique aurait pu aider Mobutu à mieux gérer les choses, c’est cela qui a manqué essentiellement. Mobutu s’en est mis plein les poches, son peuple n’a rien eu. En cela, la comparaison avec l’Ukraine est valide. Moi je suis cependant convaincu que la situation actuelle du Congo est meilleure que celle de l’Ukraine, c’est là qu je fais la différence mais revenir à la situation antérieure de l’eclavage n’est pas envisageable.


    • microf 10 février 12:47

      @Guy19550

      Merci pour ce très bon commentaire tel que nous en n´avons pas l´habitude de lire dans ces colonnes.

      La situation en Afrique en ce qui concerne ce que l´Europe autorise aun africains de faire ou de ne pas faire, c´est toujours la même situation, l´Europe n´a jamais voulu que l´Afrique transforme ses matières premières, c´est la source de nombreuses guerres, de nombreux coups-d´État en Afrique á chaque fois qu´un Président africain voulait tenter de la faire.

      Deux exemples récents qui sont encore dans nos mémoires, la Côte d´Ivoire et la Lybie.

      En Côte d´Ivoire premier producteur de CACAO, ne fixe pas les pris de Cacao.
      Les prix du Cacao sont fixés par ceux qui ne produisent pas le Cacao.
      Le Président Bagbo parcequ´il ne voulait plus vendre le Cacao de la Côte d´Ivoire brut, mais transformé, l´apprendra á ses dépents.
      La France qui est l´un des premier exportateur de Cacao alors qu´aucune fève de Cacao ne pousse ou n´est produite en France, chassera Mbagbo du Pouvoir, il est aujourd´hui hors de son pays oú il ne peut même pas rentrer alors que le Tribunal CPI l´a reconnu innocent, la France veille á ce qu´il n´y rentre pas, car il pourrait avoir des vélléités de recommencer.

      En Lybie, Le Guide Kadhafi sera chassé du Pouvoir toujours par la France en tête aidés apr les armées occidentales parcequ´il voulait finacer le Développement de l´Afrique, et pour le faire, créer :
      1 Une Banque Centrale africaine.
      2 Une Banque de Développment africaine.
      3 Un Fond Monétaire africain, et le tout financé par les Fonds Lybiens, la suite, vous la connaissez, Kadhafi sera arrêté et tué de manière horrible, á savoir, sodomisé á la Baillonnete.


    • microf 10 février 12:10

      Bonjour chère Christelle Néant,

      Je lis toujours avec plaisir et attention vos articles aux informations et analyses pertinentes, et vous encourage de continuer á nous fournir de bonnes informations sur la situation en Ukraine.

      Comme l´écris Guy19550, je vais aussi contredire pas vous car ce n´est pas votre pensée, mais celle de cette Député Russe.

      L´Ukraine aujourd´hui est un pays complètement ruinée.

      Elle devrait arrêter sa comparaison avec la Russie pas avec le Congo devenue Zaire et rebaptisé RD Congo.

      Sans jamais avoir été pour ce Mobutu, Mobutu ne massacrait pas ses compatriotes comme se font les Ukrainiens entre eux.

      Au temps de Mobutu le citoyen Zairois pouvait se déplacer sans beaucoup de crainte, le Congo n´était pas divisé comme l´est aujourd´hui l´Ukraine qui ne retrouvera plus jamais son intégrité térritoriale d´avant.

      La situation économique était certe très difficile mais incomparable avec ce qui se passe en Ukraine oú le pays est carrément une ruine économique.

      Elle ne doit pas mèler ou comparer un pays africain avec l´Ukraine.


      • xana 10 février 12:43

        Je suis du même avis. La comparaison de l’Ukraine avec le Zaïre n’est évidemment pas flatteuse, mais le Zaïre sortait d’une exploitation coloniale éhontée par les Belges. Les Congolais ne profitaient pas de la richesse de leur pays, aucune éducation ou culture n’avaient été envisagées pour ce peuple voué à servir d’esclaves pour la Belgique.

        La dictature de Mobutu n’a évidemment rien arrangé, mais on pouvait toutefois vivre au Zaïre.

        Au contraire, l’Ukraine était il y a encore quelques années un pays développé, riche et cultivé. Aujourd’hui il n’y a plus que des décombres, hantés par des bandes de nazis entretenus par l’Occident pour « amuser » la Russie. Plusieurs territoires ont fait sécession pour survivre, mais tant que l’Occident y trouvera intérêt l’Ukraine continuera de saigner. Il n’y a que peu d’espoir pour ses habitants.

        Pauvres Ukrainiens...


        • Guy19550 Guy19550 10 février 16:01

          @xana
          Je crois que cela se trouve dans un des articles que Christelle a écrit en rapport avec Faina. Ce que j’ai lu des écoles russes dans les liens que j’ai scruté des yeux, c’est qu’il existe un passé historique de l’éducation en Ukraine. J’ai été étonné et séduit par cela. Cela fait froid dans le dos avec une guerre civile avec des deux côtés des gens qui étaient actifs avec des plus values produites finir en foutre à rien avec des armes, les plus values d’avant sont converties en pertes. Evidemment quand je lis des choses qui relatent les recrutements des bataillons spéciaux par exemple, en ces endroits là, il n’y a jamais eu de plus values avant. Je suis et je reste convaincu que la richesse de l’Ukraine était mal partagée et c’est de cela que serait né le conflit.


        • amiaplacidus amiaplacidus 10 février 12:44

          Compte tenu de ce que je sais de la situation en Ukraine, je pense que c’est injurier les dictatures africaines que de les comparer avec l’Ukraine.


          • Ferdinand DITENGOU MBOUMI 10 février 17:05

            Je regrette vraiment cette comparaison inutile qui, du reste ressemble à une injure au peuple congolais. Car nous sommes bien là dans deux contextes bien différents et aux réalités toutes aussi différentes.

            L’histoire nous a bien édifiés que, Mobutu est arrivé au pouvoir avec les mains dans le sang avec la complicité des colons belges en massacrant tous ses rivaux politiques, il a instauré une dictature sanglante dans le pays de tel sorte que pendant tout son règne ses concitoyens ont vécu avec la peur au ventre.

            Tout ceci, parce-que, la Belgique avait des intérêts hautement stratégiques qu’il fallait à tout prix préservé au Zaïre. Elle a donc fermé les yeux sur tous les crimes du régime de l’époque.

            Alors qu’en Ukraine, la situation est tout autre  elle est complètement différente. Volodimir Zelinsky a été élu démocratiquement par les ukrainiens, donc à la base son passé était « vierge »  c’est un président légitime. Il n’a pas été porté, ou du moins parrainé par la Russie.

            Son pire ennemie, son cauchemar qui rode en permanence son esprit et qui justifie d’ailleurs son échec  c’est son incompétence à apporter des solutions aux difficultés que rencontre son pays qui s’est appauvrit du jour au lendemain. Il est aujourd’hui devenue une simple marionnette qui s’accommode bien à ce rôle qu’à celui de Président de la République de l’Ukraine.

            Oui, une vrai marionnette des oligarques et bien d’autres néo-nazis ukrainiens, y compris des américains.

            Amadoué par son succès en tant qu’acteur, Zelinsky n’a pas où ne mesure pas l’ampleur de sa mission de Chef de l’Etat  incapable de tenir ses engagements électoraux et d’appliquer les resolutions des « accords de Minsk ». Il a au contraire donné l’opportunité aux américains et ses vassaux de l’OTAN de le manipuler à leurs guise contre Vladimir Poutine et de déstabiliser la Russie.

            Oui, c’est triste et malheureux pour ce pays que j’ai connu pendant la période soviétique, un pays aux multiples potentialités mais qui sombre lentement vers l’abime.

            Oui, Zelinsky est un instrument de l’occident contre son voisin immédiat  la Russie, car comment comprendre qu’un Chef de l’Etat puisse prendre des décisions impopulaire contraire à son statut. Pour exemple, son récent décret portant sur la suspension de certains médias, prétextant des motifs tout aussi fallacieux que l’attitude des sois disant des grandes démocraties.

            Ces derniers préférant se taire face aux dérives de leur protégé et de faire un tôlé sur les décisions de justice russe à l’encontre là également de leur protégé russe  Alexeï Navalny prêt à livré son pays à « l’ennemie ».    


            • dr.jambon-beurre dr.jambon-beurre 11 février 04:32

              Les russes commencent à nous gonfler à vouloir marcher sur nos plates bandes en Afrique. Vous voulez la Centrafrique ? Vous ne l’aurez pas !

              Et les débilos du FN qui croient que la petite Putin est une défenseuse des opprimés se battant contre les mondialistes. Bande d’ignares, allez sur gogole Terre au dessus de Magadan vous verrez pleins d’épandages aériens ou encore mieux, elle a aussi cédée aux vaccins et à tout ce délire sanitaire. Vous aimez ça être cocus dîtes donc !

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON



Publicité



Les thématiques de l'article


Palmarès



Publicité