• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > International > Une élection dans un fauteuil

Une élection dans un fauteuil

Le printemps arabe ne connait pas l’Algérie, où un président plus mort que vif, vient de se faire réélire dans un fauteuil… puisque c’est en fauteuil roulant que le candidat s’était rendu dans un bureau de vote pour déposer son bulletin dans une urne, qui sera peut-être bourrée un peu plus tard, s’il faut en croire son principal opposant, Ali Benflis qui dénonçait les risques de fraude. lien

L’histoire est un perpétuel recommencement, puisque Bouteflika avait été élu en 1999 avec 73,8% des voix, puis avec 84,99 % en 2004, et finalement avait obtenu 90,24% des voix en 2009.

Il vient d’obtenir 81,53% des voix, soit moins de 9 millions de voix.

Pour 22 millions d’électeurs, seule la moitié aurait voté.

Pourtant, lors d’une visite protocolaire, John Kerry avait constaté de ses propres yeux l’incapacité physique et mentale d’Abdelaziz Bouteflika. lien

Mais qui est Bouteflika ?

Ce marocain, né à Oujda, le 2 mars 1937, avait rejoint l’armée de libération nationale algérienne après avoir achevé ses études, puis s’était engagé en politique devenant ministre de la Jeunesse et du tourisme du gouvernement Ben Bella, puis ministre des affaires étrangères, et enfin nommé conseiller du nouveau président Chadli Bendjedid, jusqu’en 1980 ;

Accusé de détournement de fond, 60 millions de francs à l’époque, à la fin des années 70, traduit devant le conseil de discipline du FLN (Front de libération nationale) et poursuivi par la cour des comptes, il quittera pour un temps la vie politique avant de revenir en 1999.  lien

Hichem Aboud, ex officier des services secrets algériens, dans un livre à paraitre, « l’Algérie des Bouteflika, vol, vice et corruption » décrit dans le détail la corruption, et pas seulement, liée aux personnages qui sont aux destinées de l’Algérie, s’attardant sur Saïd, le frère du président, évoquant des détournement de fond liés à de grands travaux routiers, l’autoroute est-ouest (qui a couté 3 fois plus que prévu) estimant la fortune des Bouteflika à plus de 9 milliards de francs suisses. lien

Il est menacé aujourd’hui d’atteinte à l’unité nationale, à la stabilité, et au bon fonctionnement de l’institution. lien

Le politologue Mohamed Hachmaoui est intarissable sur la corruption algérienne. lien

Démarche courageuse si l’on veut bien se souvenir que le chanteur Cheb Faycal a été trainé devant les tribunaux pour avoir mis en cause la DGSN et son directeur général, le général Abdekghani Hamel, dans une chanson : « mama mia  ». lien

Il a écopé de 6 mois de prison avec sursis, et 100 000 dinars d’amende pour avoir critiqué la police. lien

Un autre chanteur de rai, Cheb Azzedine avait été condamné en 2005 à un an de prison ferme pour s’être moqué du préfet et du procureur de la république dans une chanson. lien

Mais revenons à « l’élection ».

Au-delà de cette mascarade pitoyable, voulue par un quarteron de militaires, une poignée de corrupteurs, souvent de la famille du candidat, et des milliers de corrompus, arrosés par la manne pétrolière, qui a préféré laisser au pouvoir un homme atteint d’une AVC, privé quasiment de parole, mais pas de voix, puisque 8,9 millions d’électeurs lui ont donné la leur, essayons de comprendre comment on en est arrivés là.

Toutes les tentatives de faire vivre une réelle démocratie, et surtout de mettre un terme à la corruption, ont jusque là échoué en Algérie.

Chaque début de contestation a été soit réprimée par la force, (lien) soit en arrosant copieusement tout velléitaire grâce à la manne générée par le gaz algérien.

Les manifestants, appelés par les représentants du pouvoir en place des « perturbateurs  », sont accusés d’avoir « dépassé les lignes rouges de la correction, en passant graduellement de la nuisance sonore aux manœuvres d’intrusion, jusqu’au recours à des actes de violence physique (…) ont été identifiés (…) auront à répondre de leurs actes, comme il sied, devant la justice ». lien

A Bouira, des émeutes ont eu lieu le jour de l’élection, faisant de nombreux blessés. vidéo

Je suis en contact régulier avec Kaddour Houari, président de la LADDH CHLEF (ligue algérienne pour la défense des droits de l’homme), et le 13 avril, il m’a fait parvenir un communiqué de presse, dénonçant la perquisition arbitraire dans les locaux de la chaine Al-Atlas TV privée, ajoutant que cette perquisition constituait une atteinte grave à la liberté de l’information.

Cette chaine qui tente de rester libre, pléonasme à l’envers, était connue pour sa couverture non-stop des manifestations organisées par le mouvement « Barakat  », lequel s’était mobilisé contre le président sortant.

Quant aux autres contestataires, ils sont purement et simplement achetés.

75 millions d’euros, soit 10 fois plus que ce qui était autorisé, auraient été dispersés sous forme de cadeaux divers, tee-shirt, gadgets divers, afin de convaincre le petit peuple de voter pour Abdelaziz Bouteflika.

Outrepassant les règles électorales, les médias à la botte du pouvoir ont continué à faire de la propagande, sur le câble, sur internet, jusqu’au dernier moment. lien

Quant à ceux qui hésitaient, on leur a longuement expliqué qu’il fallait mieux voter pour « la continuité » et donc la sécurité, afin de ne pas subir le sort des Egyptiens, des Libyens, ou pire, des Syriens, puisque la stratégie de la campagne du candidat sortant était sur le thème de « moi ou le chaos ». lien

Les jeunes ont clairement indiqué qu’ils n’iraient pas voter. vidéo

Quant aux autres, ils sont restés chez eux, n’acceptant pas cette situation et s’abstenant pour montrer leur colère, provoquant une abstention record puisque le taux de participation a dépassé tout juste les 50%, (lien) mais Mohcine Belabbas, le président du RDC, affirme que les chiffres auraient été gonflés par le ministère de l’intérieur. lien

Dans la capitale algérienne, le taux de participation n’a pas atteint 38%. lien

Selon maître Allal, directeur de campagne et représentant du candidat Ali Benflis, des ordres avaient été donnés pour le bourrage des urnes, ce qu’a démenti la commission de surveillance aux ordres du pouvoir. lien

Sur les réseaux sociaux, ils ont tout de même été nombreux à dire NON à un 4ème mandat de Bouteflika, en vain... lien

Mais que dire de la visite de notre président français les 19 et 20 décembre 2012 au président algérien ?

A l’ordre du jour, la coopération, avec l’ambition de construire « un partenariat d’exception » avec la France…il n’a apparemment pas été question de l’énorme dette que l’Algérie devrait à la France et qui se monterait à 600 millions d’euros, dont 34 pour la sécurité sociale (lien) ce que démentait récemment l’Algérie par la voie du porte parole du ministère des affaires étrangères, Amar Belani. lien

En attendant 13 contrats ont été signés entre les deux pays en décembre 2013. lien

Un hommage à la fin de la France-Afrique ?

Comme dit mon vieil ami africain : « il vaut mieux changer de livre que tourner la page ».

L’image illustrant l’article vient « bizhumour.over-blog.com »

Merci aux internautes de leur aide précieuse.

Olivier Cabanel

Articles anciens

Les flics de Bouteflika

Rwanda, une vérité qui dérange

Aux armes, etc

Internet, moteur de révolte

La contagion de l’espoir

L’alibi de Kadhafi

Le vieil homme est amer

Pour Moubarak, Les cairotes sont cuites

Quand les Ivoiriens voient clair

Le naufrage de Bagbo

Le chocolat sent mauvais

Des maliens aux malins

Morts pour AREVA

Documents joints à cet article

Une élection dans un fauteuil

Moyenne des avis sur cet article :  4.48/5   (23 votes)




Réagissez à l'article

89 réactions à cet article    


  • Alpo47 Alpo47 19 avril 2014 08:09

    L’Algérie reproduit et amplifie tous les défauts de notre système. Lorsque l’on voit le regard vitreux de ce « pauvre Boutef », sorti avec d’infinies précautions pour faire quelques images et montrer qu’il est encore vivant (?), on comprend qu’il y a tout un système en place qui cherche à se maintenir.
    C’est grotesque et pitoyable. Encore pire sont les crédules -ou totalement idiots- qui le suivent.

    Et la tragédie pour l’Algérie est qu’on ne voit pas (?) de personnalité qui pourrait changer le système. Surement pas Benfils qui veut juste devenir calife à la place du calife.


    • olivier cabanel olivier cabanel 19 avril 2014 08:54

      Alpo

      bien sur, benfils (qui était dans le gouvernement bouteflika auparavant) veut seulement le remplacer pour continuer de plus belle.
      évident.

    • olivier cabanel olivier cabanel 19 avril 2014 11:50

      gros macho

      « dont l’auteur est la preuve » ?
      vous n’êtes pas bien ?!!!
      je vous informe que je suis en relation régulière avec les opposants à Bouteflika...et je ne crois pas que ce dernier soit a prendre en exemple....bien loin des préoccupations de son peuple.

    • appoline appoline 19 avril 2014 18:16

      Ils l’ont voulu, ils l’ont eu. Un peuple ne peut se libérer que par lui-même. L’indépendance aussi, ils l’ont voulue maintenant qu’ils se débrouillent


    • olivier cabanel olivier cabanel 19 avril 2014 09:44

      @ tous

      En direct sur la TV Algérienne et les résultats officiels mentionnés par les services de Tayeb Belaiz. Dans la wilaya de Ghardaia , le total des totaux des 6 candidats est : 150,99% 
      Du jamais vu, uniquement en Algérie 
       smiley

      • appoline appoline 19 avril 2014 18:17

        Vous pensez bien que tous ceux qui touchent des enveloppes et tous les corrompus ne vont pas laisser leurs places


      • Deneb Deneb 19 avril 2014 10:35

        De la même manière que les communistes de l’Europe de l’Est se sont soudainement découvert les affinités avec le christianisme pour garder le pouvoir, le Clan d’Oujda dominant le FLN surfe lui aussi sur la religion . Une seule solution : lustration !


        • Deneb Deneb 19 avril 2014 11:25

          Resister à la liberté, oui.


        • olivier cabanel olivier cabanel 19 avril 2014 11:46

          gros macho

          la religion comme solution ?
          surprenant...
          je sais bien que le pape François est appelé Pape des pauvres...en référence a st François d’Assise, mais quand on voit la richesse de l’église, l’or, la banque, les œuvres d’art, je ne suis pas sur que cela puisse servir d’exemple.
          fort heureusement, depuis un bout de temps, il y a eu la séparation de l’Eglise et de l’Etat, même si le sujet est discutable...

        • olivier cabanel olivier cabanel 19 avril 2014 11:51

          Deneb

          d’ou l’impérieuse nécessité de sortir la religion de la politique.

        • Deneb Deneb 19 avril 2014 12:35

          Absolument, Olivier. Malheureusement il n’y a pas un seul pays musulman qui serait prêt à le faire, sauf peut-être l’Indonésie, et encore - ils ont quand même extradé le blogueur saoudien qui risquait dans la peine de mort dans son pays pour avoir osé (quel culot !) exprimé une opinion personnelle sur l’Islam.


        • Attilax Attilax 19 avril 2014 12:55

          L’Indonésie ? Vous rigolez ? Vous êtes passible de prison si vous êtes athée, là-bas ! Je doute fort qu’ils se laïcisent avant longtemps.


        • Deneb Deneb 19 avril 2014 13:03

          Merci attilax, mais c’est quand même l’Indonésie qui a la réputation de pays musulman le plus démocratique. Les autres sont manifestement bien pires.


        • Jelena XCII 19 avril 2014 13:13

          Foutaises, les peuples qui ne sont pas sous domination de la religion, sont sous l’emprise des mass-medias. En Algérie c’est Mahomet qui dit ceci-cela, en France c’est Saint David Pujadas qui est le guide spirituel de la nation.


        • olivier cabanel olivier cabanel 19 avril 2014 13:25

          jelena

          vous y allez fort.
          mais j’aime bien.
          essayons quand même de garder un peu de mesure ?
          mais, comme disait l’autre, c’est vous qui voyez.
           smiley

        • olivier cabanel olivier cabanel 19 avril 2014 13:28

          Deneb

          nos anciens (ceux de 1789) l’avaient bien compris.
          chacun sa foi et les vaches seront bien gardées.
          mais que la religion reste ce qu’elle est, sans qu’il puisse y avoir de liens avec la politique.
          ça fait un moment que ça dure, et je doute que dans les religions, quelles qu’elles soient, acceptent d’être complices de massacres au nom de faire triompher leurs convictions religieuses.
          mais, je peux me tromper.
           smiley

        • Jelena XCII 19 avril 2014 13:40

          @Olivier Il faut choquer pour se faire entendre. smiley

          Mais il y a un peu de ça quand même, la grosse majorité des français ont pour seule source d’info le sacro-saint 20 heures et leur vision du monde est conforme à ce que souhaitent « les prêtres-rabbins de l’Elysée ».


        • olivier cabanel olivier cabanel 19 avril 2014 15:21

          Jelena

          c’est pour cette raison que j’ai débranché la tv depuis plusieurs années...
          et je ne m’en porte pas plus mal, bien au contraire, car sur le net, on peut sélectionner nos infos, souvent bien plus sérieuses.
          non ?
           smiley

        • Captain Marlo Fifi Brind_acier 19 avril 2014 17:56

          Jelena,
          Je crois que ce que vous dites est en partie faux, sinon le taux d’abstention ne serait pas aussi élevé.

          Comme dans tous les pays où les médias sont sous contrôle, les citoyens ont appris à lire entre les lignes et les slogans des communicants ...


        • Attilax Attilax 19 avril 2014 18:13

          Il suffit de lire les sondages pour voir qu’une grande majorité de français n’a plus aucune confiance dans les médias officiels... Les journaux ne se vendent presque plus et ne survivent que grâce aux généreuses subventions de l’état (tiens, alors qu’ils appartiennent aux hommes les plus riches, curieux ?), les journaux télé sont de moins en moins regardés et une minorité importante de gens choisissent aujourd’hui internet pour s’informer. C’est pour ça qu’ils veulent tant le contrôler...


        • appoline appoline 19 avril 2014 18:20

          Pfff, entre le coran et les hadiths qui préconisent de tuer tout ce qui n’est pas musulman, ils vont vachement avancer avec ça. Toute religion est un frein pour l’avancer d’un peuple et une religion qui préconise la violence au nom d’un dieu est encore pire que les autres


        • OMAR 19 avril 2014 20:33

          Omar33

          Revoilà notre Deneb, ce suceur de sang des musulmans..

          Dés qu’il s’agit d« arabes er/ou de musulmans, ses canines s »allongent.

          Srébrénica ne l’a pas totalement assouvi.

          Pour lui, le sous-développement, la tyrannie, l’intolérance etc.. ne peuvent exister qu’en « terre d’Islam ».

          C’est à croire que le génocide cambodgien, des bosniaques, ou des tutsis est l’œuvre de musulmans.
          Que Hati, la Colombie, le Swaziland ou la Corée du Nord sont des pays arabes...


        • Deneb Deneb 19 avril 2014 20:51

          Olivier, vous dites " je doute que dans les religions, quelles qu’elles soient, acceptent d’être complices de massacres au nom de faire triompher leurs convictions religieuses.« 

          Ca s’est vu et pas qu’un peu. A une époque rélativement récente encore pour le catholicisme (fermant les yeux sur les crimes nazis, vous connaissez, j’imagine  »Amen" de Costa-Gavras.) Et les cathos ce sont encore les moins pires.

          Ce que je redoute dans les religions, c’est l’eschatologie. Elles prévoient toutes l’apocalypse. D’ici à la provoquer ...


        • olivier cabanel olivier cabanel 19 avril 2014 22:08

          Deneb

          ma réponse était une provocation, j’avais ajouté « mais je peux me tromper »
          bien évidemment, quelles qu’elles soient, les religions ont beaucoup à se faire pardonner.
          chacune pense détenir la vérité, et au nom de SA vérité est parfois prête à massacrer tous ceux qui n’ont pas adhéré à la leur.
          catholiques, protestants, musulmans... et d’autres, personne n’y échappe.
          mais laissons tomber, ce n’est pas l’objet de l’article.
           smiley

        • ZenZoe ZenZoe 19 avril 2014 11:42

          L’Algérie est encore une preuve qu’on ne peut pas se contenter de la mise en place d’élections pour qualifier un pays de « démocratique ».
          La démocratie, c’est bien autre chose. On assiste en Algérie à une bien triste mascarade.


          • olivier cabanel olivier cabanel 19 avril 2014 11:47

            ZenZoe

            pas mieux,
            je partage.

          • Attilax Attilax 19 avril 2014 12:56

            Et chez nous alors ? C’est pas une triste mascarade ? Franchement, on a aucune leçon à donner.


          • olivier cabanel olivier cabanel 19 avril 2014 13:18

            Atilax

            je suis d’accord,
            mais contester les uns ne devrait pas empêcher de contester les autres, non ?

          • Attilax Attilax 19 avril 2014 18:05

            D’accord avec vous, Olivier, mais c’est le côté condescendant qui me dérange, genre « nous on a l’habitude de la démocratie, eux ils en sont incapables ». On est une république, pas une démocratie, on a strictement aucune habitude de la démocratie, nos élites décident de tout et nous trahissent depuis des décennies, et pourtant on continue à voter pour ces connards. On n’a pas de leçon à donner aux algériens, c’est tout ce que je dis et je ne le disais pas pour vous car vous n’êtes jamais condescendant.


          • olivier cabanel olivier cabanel 19 avril 2014 18:58

            Attilax

            je suis d’accord avec vous.
            si on y réfléchis bien, quelle démocratie avons nous ?
            bien sur on a élu un président...mais on a cru au programme qu’il nous avait promis.
            première trahison.
            puis, il nomme ses ministres... ils ne sont pas élus... nous ne les avons pas choisis, et pourtant ils sont là. 
            bien sur les députés sont là aussi... mais ils sont au mains des partis, et ont souvent le doigt sur la couture du pantalon. 
            on les appelle les godillots, c’est tout dire.
            quand a la corruption, on est largement servis ! tous les partis ont leur moutons noirs.
            donc, effectivement on n’a pas de leçons à donner aux uns ou aux autres, mais en tant que journaliste citoyen, j’ai trouvé important de tenter de raconter ce qui se passait de l’autre coté de la grande bleue, ne serait-ce que pour que ceux qui contestent cette élection sachent qu’ils ne sont pas seuls.

          • olivier cabanel olivier cabanel 19 avril 2014 13:20

            joyeusetés

            comme toujours, c’est des jeunes que pourra venir la réponse.
            ils ont encore un idéal, les autres ont, semble t-il des pantoufles, 
            comme en France d’ailleurs.
             smiley

          • alinea Alinea 19 avril 2014 12:41

            Moi je retiens que nos Présidents ne sont que des vrp ! ils vont faire leur petit commerce avec ce qui se fait de mieux en matière de gouvernements ! La corruption est une alliée formidable à nos intérêts ; quand je dis « nos », je pense bien sûr aux incontournables rafales, ici ou là aux centrales nuc... nos bagnoles...rien de neuf sous le soleil algérien, donc !


            • olivier cabanel olivier cabanel 19 avril 2014 13:22

              oui Alinea

              et ils auront beau jeu de dire qu’il s’agit de faire rentrer « des sous » dans notre beau pays, oubliant au passage un minimum de déontologie.


            • Deneb Deneb 19 avril 2014 13:06

              Heureusement il y a gros macho sur ce fil, comme tout le monde peut se rendre compte du contraste entre les gens raisonnables et ...


              • olivier cabanel olivier cabanel 19 avril 2014 13:23

                deneb

                oui, l’arrivée de ce ventripotent est intéressante.
                bon, ça manque de cohérence, mais il ne faut jamais se refuser l’occasion d’un sourire.
                 smiley

              • moumou moumou 19 avril 2014 14:04

                Les massacres qui ont suivi l« élection du Fiss dans les années 90 ont bien fait comprendre aux Algériens l’imposture démocratique. 

                 Rien d »étonnant que maintenant ils votent pour un fantôme. 
                Un vote pragmatique qui ne signifie pas plus que l’abstention.
                Quelqu’un a parlé de religion , ici plus haut, comme seule voie de salut....Dans ce contexte, c’est compréhensible. 

                • olivier cabanel olivier cabanel 19 avril 2014 15:19

                  moumou

                  dans ce contexte (au sujet de la religion), je ne crois pas (mais c’est mon modeste avis) que mêler la religion à tout ça soit d’une quelconque utilité.
                  je respecte la foi des uns et des autres, mais ne mêlons pas la politique et la religion.

                •  Mohamed Takadoum M Takadoum alias Bouliq. 19 avril 2014 15:04

                  Pour l’auteur, Bouteflika est né à Oujda au Maroc mais n’est pas marocain pour autant.Il fait partie d’une famille algérienne installée au Maroc. Sa soeur qui vit toujours dans cette ville porte toujours la nationalité algérienne.    

                   D’ailleurs les miséres qu’il nous fait depuis qu’il est aux affaires depuis les années 70 rend les marocains aussi victimes de ses manoeuvres que les algériens.Voir mes différents articles sur l’Algérie sur ce site.


                  • olivier cabanel olivier cabanel 19 avril 2014 15:17

                    M. Takadoum

                    merci de ces précisions, mais je m’interroge, s’il est né au Maroc, il est Marocain de droit ? non ? peu importe, ça ne change rien à la situation du pays.
                    vous devriez nous donner le lien pour que les lecteurs puisse découvrir vos articles sur le sujet.
                    merci d’avance.

                  •  Mohamed Takadoum M Takadoum alias Bouliq. 19 avril 2014 16:35

                    En termes de nationalité nous n’avons le droit du sol « jus soli ,.mais le droit du sang » jus sanguini" parceque nous sommes une monarchie la nationalité s’acquiert par le sang.


                    Concernant les referencesl entres autres voir


                  • olivier cabanel olivier cabanel 19 avril 2014 16:52

                    M.Takadoum

                    merci de ces précisions, mais qu’il soit d’origine marocaine, ou qu’il soit algérien ne change rien sur le fond. non ?
                    quid de la corruption ? qui de la tricherie au vote ? quid de l’état de santé de l’élu ?
                    qui de la démocratie ?...
                    c’est dans le fond ce qui est le plus important. *
                    non ?

                  •  Mohamed Takadoum M Takadoum alias Bouliq. 19 avril 2014 18:40

                    Vous avez raison et votre article est instructif à ce sujet.

                    Malheuresement il y a beaucoup d’amagames au sujet de ces sois disants originaires du Maroc et qui gouvernent en Algerie. Voir cet article tendentieux publié sur ce site à ce sujet.


                  • gegemetz gegemetz 19 avril 2014 18:44

                    bonsoir olivier
                    il est né à oujda mais a été déclaré à l’état civil de Nodrema qui est en algérie ....à l’époque la fontière était différente


                  • olivier cabanel olivier cabanel 19 avril 2014 19:04

                    gegemetz

                    tout s’explique !
                    merci de ces précisions.
                    je vais en toucher un mot à qui de droit qui m’a plongé dans l’erreur.
                     smiley
                    mais sur le fond, ça ne change rien.

                  • alinea Alinea 19 avril 2014 15:33

                    J’ai trouvé cette émission excellente :
                    http://www.franceculture.fr/player/reecouter?play=4832010


                    • olivier cabanel olivier cabanel 19 avril 2014 15:46

                      Alinea

                      on a donc écouté la même émission.
                       smiley

                    • alinea Alinea 19 avril 2014 16:22

                      hihi !! smiley
                      sans le savoir !
                      En général, je trouve leur magazine toujours intéressant et bien foutu et j’essaie d’être chez moi à cette heure là !


                    • JL JL 19 avril 2014 18:36

                      Bonjour,

                      moi aussi j’aime bien FQ, mais pour la culture, pas pour les analyses politiques : c’est trop compliqué de renverser leurs thèses pour savoir.

                      Clin d’œil à Michel Maugis ci-dessous, que je salue pour sa belle formule, sauf que je complète : Pour savoir le bon, il suffit d’écouter les crapules sionistes qui gouvernent et causent ou écrivent dans médias industriels.


                    • alinea Alinea 19 avril 2014 19:35

                      Bien d’accord avec vous JL pour France Q !! Ce magazine sort un peu du lot si j’ose dire, parce qu’il n’a pas pour thème la politique politicienne ! Le reportage m’apprend plein de trucs parce qu’il traite de sujets hors nos murs !!
                      Il n’est qu’à voir les invités qui sévissent actuellement sur cette chaîne ; depuis Sarko c’est la disette ; j’espérais qu’avec « la gauche », cela allait changer, redevenir comme ce fut, penses-tu !! Je ne l’écoute guère !


                    • El_Arabi_El_Acil El_Arabi_El_Acil 19 avril 2014 15:57

                      Olivier , vous mes faites pitié. Vous avez été utilisé puisque vous même avez été corrompu par certains pro-Benflis pour vous faire dire, par voix de presse, tout ce qu’ils n’ont pas le courage de dire face à la presse nationale.

                      Vous parlez d’une ONG , vous savez aussi bien que moi , et ceci a été démontré partout ailleurs , que ces organisations travaillent pour des forces occultes étrangères. Le harkisme par excellence. et , en tant que nationaliste, je me demande pourquoi laisser ces virus en pleine nature sur le sol qui a nettoyé les traîtres et les collabos avec l’ancien occupant.
                      Vous avez parlé de BARAKAT. je vous fais savoir , à vous qui supposez être journaliste, que ce mouvement est téléguidé par certains rejetés par le peuple et amis avec le sinistre BHL que vous avez dû connaitre à travers les crimes qui se sont déroulés dans les foyers Arabes et dont il a été le principal instigateur.
                      Vous avez beaucoup à apprendre , ceci est vrai mais je me refuse de vous dire : vous avez beaucoup à entendre puisqu’en fin de compte , votre papier de ce jour , est basé sur le oui-dire.
                      Est-ce ceci le journalisme ? Revoyez vos cours , je vous prie. Il vous reste beaucoup à apprendre.


                      • olivier cabanel olivier cabanel 19 avril 2014 16:04

                        el arabi

                        vous aurez remarqué que toutes les informations que je donne sont sourcées, que je les ai recoupé, afin d’être sur qu’elles étaient acceptables.
                        or vous les contestez, et c’est votre droit, mais la moindre des choses serait de donner au moins les preuves de votre contestation, sinon, autant pisser dans un violon.
                        si je puis me permettre...
                        j’ai parlé de la corruption du clan bouteflika, et j’en ai apporté les preuves,
                        elle émane de personnes sérieuses, et de plusieurs sources.
                        je m’interroge surtout sur le but de votre commentaire qui semble plutôt être fait pour discréditer l’article et donc soutenir le pouvoir en place.
                        explications attendues.
                        merci d’avance.
                         smiley
                        et ce qui me ferait pitié, ce serait votre silence.
                         smiley

                      • christian pène 19 avril 2014 17:32

                        l’élection de Bouteflika en loques personnellement je m’en fous..... ; ce personnage est un malade , et tant pis pour les Algériens s’ils l’ont réélu.....

                        Nous avons assez de problèmes avec Hollande et sa clique sans que nous soyons de plus obligés de nous préoccuper de cette Algérie qui a voulu son indépendance et l’a eue....

                        rappel : sans la France de Charles X , l’Algérie n’existerait pas et serait encore le comptoir des esclavagistes TURCS musulmans.....et ceux-ci n’ont jamais regretté leurs exactions , ce que Bouteflika ne leur a d’ailleurs jamais demandé.....


                        • christian pène 19 avril 2014 17:33

                          élection de Bouteflika donc dans un fauteuil.......roulant..... : comme on disait autrefois de quelque chose de drôle : « c’est roulant »....


                          • Nowhere Man 19 avril 2014 18:15

                            Pour les plus ignobles genre Tesson je réserverai le châtiment façon Ravaillac :

                            « Le condamné, une fois soumis à la question à quatre reprises puis pénitence faite, doit être conduit en place de Grève où il est destiné à « [être] tenaillé aux mamelles, bras, cuisses et gras des jambes, sa main droite, qui tenait le couteau avec lequel il a commis ledit régicide, sera brûlée de feu de soufre, et sur les endroits tenaillés, il sera jeté du plomb fondu, de l’huile bouillante, de la poix, de la résine brûlante, de la cire et soufre fondus ensemble. Ensuite, son corps sera tiré et écartelé par quatre chevaux. Les membres de son corps seront consommés au feu, réduits en cendres et jetés au vent. »


                            • Nowhere Man 19 avril 2014 18:18

                              Désolé mon message n’était pas destiné à ce fil. Finalement l’iPad mini pas terrible pour publier.


                            • gegemetz gegemetz 19 avril 2014 18:56

                              une petite précision qui a résulté du voyage de notre cher président en algérie en décembre 2013
                              depuis sa visite ...tout français désirant épouser une algérienne est obligé de passer d’abord par le consulat pour obtenir LE DROIT de se marier ...et ensuite de se marier dans une mairie algérienne donc d’épouser la religion musulmane...c’est dans la constitution .. avant sa dulcinée et ensuite seulement il pourra prétendre au livret de famille français et à un visa pour sa femme !!
                              toutes les précisions sont sur le site du consulat de france en algérie !
                              il est évident qu’on peut etre révolté par ce genre de vote ...mais la vie est tellement difficile en algérie ...surtout la corruption ...que beaucoup d’algériens n’attendent plus rien d’un président et d’un gouvernement quel qu’il soit !


                              • olivier cabanel olivier cabanel 19 avril 2014 19:01

                                gegemetz

                                merci de ces précisions.
                                j’ignorais tout de ces récentes décisions.
                                je les trouve scandaleuses, bien évidemment.

                              • OMAR 19 avril 2014 20:19

                                Omar33

                                Olivier  :« Le printemps arabe ne connait pas l’Algérie,... ».

                                Ou vous ignorez l’histoire de l’Algérie, ce qui ôte toute crédibilité à votre article, ou bien que vous éludez sciemment la décennie noire vécue par le peuple algérien, et là, vous leur souhaitez une autre guerre civile...
                                http://fr.wikipedia.org/wiki/Guerre_civile_alg%C3%A9rienne

                                Mais vous n’analysez à aucun moment le problème de fond, qu’est l’absence totale d’une réelle opposition en Algérie.
                                Tout opposant actuel n’est qu’un vautour attendant le moment opportun pour sucer le sang de cette Algérie.
                                En fait, la société civile a démissionné depuis longtemps, ce qui a fait réagir certains jusqu« à placarder ; »Peuple dégage..".
                                Voici l’amère vérité...

                                Quant à Boutef, les algériens savent à qui ils ont affaire, alors vous défoncez des portes ouvertes...

                                Autre précision, Cabanel, s’il existe une vraie dette, c’est celle que la France doit à l’Algérie : la repentance pour ses 132 ans de colonialisme barbares et les centaines de milliers d’algériens exterminés en algérie et en France.
                                http://fr.wikipedia.org/wiki/Massacre_du_17_octobre_1961


                                • olivier cabanel olivier cabanel 19 avril 2014 20:27

                                  Omar

                                  merci de ces amabilités
                                   smiley
                                  je n’avais pas, dans l’article, l’intention de « raconter l’histoire de l’Algérie », mais pourquoi pas un jour.
                                  j’avais seulement l’intention de décrire un peu, le plus objectivement possible, la situation politique, raconter la corruption, et le reste.
                                  peut être étiez vous au courant, au point que vous avez eu le sentiment que j’enfonçais des portes ouvertes, mais apparemment, vous êtes un cas isolé, si j’en crois la plupart des réactions à cet article.
                                  quand à la dette, je ne rentrerais pas dans la polémique, et s’il est certain que la France à une grosse dette par rapport à l’Algérie au moins sur le plan humain, la dette en question n’est pas liée à ça... mais passons.
                                  si je l’ai évoqué, c’est surtout pour dénoncer la passivité du gouvernement français sur ce sujet...j’imagine que les contrats passés entre les deux pays n’y sont pas pour rien.


                                • OMAR 19 avril 2014 23:47

                                  Omar33

                                  Non, Olivier, je ne suis nullement un cas isolé.
                                  Par contre, je fais ce que vous auriez au moins fait, si vous aviez respecté votre métier de journaliste : aller sur le terrain ou vous informer en permanence et à divers sources..

                                  Vous avez préféré le raccourci frisant le sensationnel de Paris-Match ou Minute....

                                  Tenez, voici ce que pense le peuple algérien de lui-même :
                                  http://lequotidienalgerie.org/2011/02/17/bouteflika-peuple-degage/


                                • olivier cabanel olivier cabanel 20 avril 2014 05:38

                                  Omar

                                  je doute que bouteflika veuille que son peuple dégage... il a trop besoin de lui.
                                  quand aux comparaisons peu flatteuses que vous faites de mon article avec paris match ou pire minute, je ne pense pas les mériter, ayant essayé d’alller le plus possible au fond du sujet, proposant la conférence d’un sociologue algérien qui démontre comment s’organise la corruption en Algerie...
                                  ceci dit en France on n’est guère mieux lotis... hélas

                                • olivier cabanel olivier cabanel 19 avril 2014 22:03

                                  @ tous

                                  je vous fais partager ce communiqué que je viens de recevoir
                                   
                                   Les organisations, collectifs et acteurs de la société civile sous signataires, réunis ce jour samedi 19 avril 2014 à la Maison des Syndicats, adoptent le communiqué suivant :
                                  Comme souligné dans le communiqué N° 1, les pseudo-dialogues, les fausses réformes ainsi que les simulacres d’élections ne peuvent produire le changement espéré par les algériennes et les algériens : la crise et l’impasse politique n’ont fait que s’accentuer. De l’autre coté, la société organisée ou non, manifeste son refus de la reproduction du système à travers des luttes et des initiatives porteuses d’espoir pour l’avenir. Néanmoins, l’émiettement des forces en lutte reste un handicap pour amorcer un changement démocratique vers :

                                   • Une société où seront consacrés toutes les libertés et les droits Humains et d’où émergeront des contres pouvoirs.
                                  • Un Etat de droit consacrant la séparation effective des pouvoirs
                                  • Le rétablissement de la souveraineté populaire à travers des élections libres et transparentes organisées par une instance indépendante de toute tutelle administrative ou autre
                                   
                                  Les organisations, collectifs et acteurs sous signataires, convaincus que seule la fédération des forces peut imposer la concrétisation de cet objectif, propose la constitution collective d’un espace de la société civile de convergence et de lutte, démocratique, autonome et inclusif.

                                   Pour ce faire, des contacts seront entrepris avec tous les acteurs et initiatives agissant pour le changement en vue d’une prochaine réunion qui aura lieu le samedi 26 avril 2014 à la maison des syndicats où tout reste ouvert au débat. Même si l’espace se veut indépendant du champ partisan, Les organisations, collectifs et acteurs de la société civile sous signataires exhortent les partis politiques à prendre collectivement leurs responsabilités historiques pour rendre possible l’aspiration au changement. Les signataires condamnent le lynchage médiatique à l’encontre des militants au milieu du silence complice de la justice.

                                   Les organisations signataires : SNAPAP – SESS – SATEF – RAJ - SOS -Disparus - CNDDC (Chômeurs) – LADDH - CLA - Mouvement 10 avril 2014 (Boumerdès) – SNAE (Syndicat national autonome des étudiants)

                                  • julius 1ER 20 avril 2014 08:40

                                    , privé quasiment de parole, mais pas de voix, puisque 8,9 millions d’électeurs lui ont donné la leur....

                                    @Cabanel,
                                    le jeux de mots est bon, mais pour l’élection, ce n’est pas une élection mais un plébiscite, même Chirac vs Le Pen , n’a pas fait mieux !!!!!

                                    • olivier cabanel olivier cabanel 20 avril 2014 09:50

                                      julius

                                      il faut regarder de plus près les chiffres, car si le chiffre de pourcentage annoncé est bien de plus de 80%, la réalité est différente.
                                      comme vous l’avez lu, il est question de fraude massive
                                      il serait possible aussi de faire invalider l’élection, vu que Bouteflika et son équipe n’ont pas respecté les règles, dépassant de dix fois les sommes prévues pour l’élection, faisant la promotion du candidat jusqu’aux dernières secondes.
                                      et puis si vous regardez bien, comme la moitié des électeurs n’ont pas voté, obtenir moins de 9 millions de voix pour 22 millions d’électeurs, ça n’est pas si glorieux... ,non ?

                                    • hellpast hellpast 20 avril 2014 09:54

                                      On a vu ce qu’ont donner les printemps arabes, en Tunisie, Égypte et le massacre Libyen, printemps arabes dont BHL nous dit qu’ils sont bons pour Israël. Des islamistes au pouvoir, la guerre civile en Libye bref ton article démarre très mal. On dirait que tu ne connais absolument pas les réalités géopolitiques et économiques qui sous tendent la dynamique de ces pays. Tout le monde sait ce qu’il se passe en Algérie, la corruption, l’état de santé de Boutéflika. Si l’on remonte presque 20 ans en arrière, tous ces pays avaient choisis leur camp à savoir L’URSS et l’Algérie fait toujours affaire avec la Russie et la Chine. Et cela dérange toujours les états unis et consorts. Certains souhaitent voir un printemps arabe en Algérie, des gens comme BHL qui l’a ouvertement exprimé disant que l’Algérie était en retard. Et tout ça pourquoi ? pour foutre le bordel dans ce pays et s’emparer de ses ressources, c’est comme ça que ça marche, ou alors les faire rentrer dans l’union européenne comme l’Ukraine qui grâce à des discours comme le tien va terminer comme la Grèce, et ça commence par son endettement auprès du FMI . Toi ton article est bien dans le ton du fameux devoir d’ingérence, tu fais partis de ces gens qui veulent exporter la démocratie, d’ailleurs on a vu ce que ça a donné en Irak et en Afghanistan la démocratie, en Tunisie etc. Laissons l’Algérie mener sa barque comme elle l’entend et elle trouvera son équilibre au bout du compte, sa propre conception de la démocratie et pas la notre qui est agonisante. Il faut arrêter de raisonner en petits blancs qui ne voient que la partie émergée de l’iceberg. J’ai des camarades algériens, et tous retournent au bled régulièrement, lisent les journaux nationaux algériens, s’informent sur internet bref sont parfaitement informés de ce qu’il se passe chez eux, moins que ceux qui y résident mais plus que nous. Ce qui les choquent le plus ce n’est pas ce qu’il se passe en Algérie, mais ce qu’ils voient en France, notre soit disant démocratie du 2 poids 2 mesure dans tous les domaines pour eux. Ils se sentent vus comme des terroristes, de la racaille et j’en passe et surtout ils ne veulent pas de « ça » en Algérie et pensent que la France n’a aucune légitimité pour leur donner des leçons de démocratie. Que chacun balaye devant sa porte comme on dit. Et ils seraient plutôt pro-russes et je les comprends. Il ne faut pas oublier que l’Algérie est un des derniers pays du Maghreb à résister aux états unis par qui il avait été désigné il faut s’en rappeler comme faisant partie des 7 à abattre avec la Syrie, la Libye, l’Irak, l’Afghanistan entre autre. Lorsque l’on veut analyser la situation
                                      d’un pays, il faut impérativement le resituer dans son Histoire et dans ses liens géostratégiques. L’Algérie est un pays riche de ses matières premières que convoitent certains pays qui se regroupent sous l’appellation de communauté internationale qui en faite représente seulement 50 pour cent du globe il faut le savoir. L’Algérie fait régulièrement savoir par les accords économique qu’elle passe que nous l’intéressons moyennement, qu’elle préfère signer des contrats d’armement avec la Russie qu’avec nous par exemple. Certes c’est un régime corrompu, mais quel régime ne l’est pas ? A commencer par nous. On nous dit que l’occident soutient ce régime et l’on s’en offusque, mais nous avons bien soutenu Khadafi, et tous ces dictateur africains, et Saddam ? En fait l’occident ne soutient rien, il faut arrêter l’alibi droit de l’hommiste ou alors il faut d’abord se l’appliquer à soi même non ? L’occident fait du business c’est tout et avec n’importe qui, et quand l’occident en a assez, alors elle déstabilise les régimes en place, soit pour voler directement les ressources comme en Irak, soit elle installe un régime qui lui est favorable comme en Ukraine. Le devoir d’ingérence n’est rien d’autre qu’une résurgence colonialiste, tout le monde sait cela. S’indigner est sain, mais pas n’importe comment et pour n’importe quoi


                                      • olivier cabanel olivier cabanel 20 avril 2014 10:03

                                        hellpast

                                        oublions BHL qui ne m’a jamais passionné...
                                        je partage votre analyse sur le résultat pour l’instant mitigé des printemps arabe, 
                                        l’implication de la religion dans le monde politique en est en grande partie responsable.
                                        je respecte toutes les religions, mais je pense qu’elles n’ont rien a faire sur le terrain politique, et quand tous les tenants l’auront compris, les choses iront dans le bon sens.
                                        on voit même en France où ça nous mène lorsque les contestataires du mariage pour tous mettent sur la place publique des catholiques intégristes...
                                        il n’y a d’une certaine façon la même implication d’islamistes intégristes qui se mélant de politique, perturbe profondément la vie politique.
                                        la république doit être laïque partout.
                                        mais ce n’est hélas pas le cas partout.

                                      • Deneb Deneb 20 avril 2014 10:53

                                        Olivier, vous dites que vous respectez toutes les religions et c’est justement là où le bat blesse.
                                        Respecter une croyance ne me semble pas très raisonnable. Je préfère respecter les croyants en tant qu’êtres humains. Mais leurs croyances, aussi loufoques qu’elles soient, méritent elles toutes ce respect que la Constitution leur accorde ? Il y a ceux qui disent croire à la bible quand elle dit que le monde fut crée par une entité indécelable en 6 jours il y a 5 millénaires. Ceux qui croient que les non-croyants ne sont pas vraiment de vrais humains. On peut les respecter pour le peu d’humanité qui leur reste, mais permettez-moi de ne pas respecter les inepties qui les obsèdent.
                                        C’est particulièrement visible dans cette Algèrie qui vote pour un fantôme que l’on croit sauveur alors qu’il n’est qu’impotent et grabataire. Je n’arrive pas à respecter cette croyance entretenue par une habile propagande, désolé.
                                        Une croyance, une religion, c’est comme une sexualité. Les différentes tendances sexuelles, ont-elles besoin qu’on les respecte, ou qu’on en tolère seulement les non-nuisibles à l’autrui ? Respecter une croyance souillée par son utilisation dans l’attisement de la haine, c’est un peu comme respecter la pédophilie, non ?


                                      • olivier cabanel olivier cabanel 20 avril 2014 11:01

                                        Deneb

                                        c’est bizarrement alambiqué comme argumentaire.
                                        comment pourrait-on respecter les croyant, sans pour autant respecter leur croyance ?
                                        je respecte aussi les non croyants... smiley
                                        bien sur, certains cultes lorsqu’ils franchissent la ligne rouge, pour tomber dans le sectaire ne sont pas respectables...
                                        la question que je soulève, c’est d’accepter que la religion se mèle de politique.
                                        c’est pour moi une très mauvaise idée.
                                        meme si aujourd’hui, il faudrait etre naif pour ne pas considérer qu’elle continue de le faire un peu partout dans le monde, en France y compris, mais d’une façon plus insidieuse.
                                        ce qui n’est pas acceptable, c’est qu’elle prenne vraiment le pouvoir.
                                        pour la suite :
                                        la pédophilie n’est pas une croyance, jusqu’à preuve du contraire.

                                      • Jelena XCII 20 avril 2014 11:44

                                        @Olivier Vous perdez votre temps avec Deneb, il a une araignée au plafond qui fait au moins 2 kilos.


                                      • olivier cabanel olivier cabanel 20 avril 2014 11:46

                                        Jelena

                                         smiley

                                      • hellpast hellpast 20 avril 2014 11:56

                                        D’accord avec toi Jelena, Deneb se croit sur un forum mystico-porno héhé


                                      • Deneb Deneb 20 avril 2014 11:57

                                        Olivier : on peut se tromper, mais est-ce une raison pour ne pas être respecté ? Je respecte les créationnistes, parce que c’est des êtres humains et en tant que tels ils méritent le respect comme tout être humain. Mais je ne respecte pas le créationnisme.
                                        Vous pouvez trouver ce raisonnement alambiqué, mais pour moi il est tout simplement la base de toute démarche humaniste. Sinon un médecin qui soigne un criminel est lui aussi un criminel.
                                        L’humain n’est pas identifié par sa croyance, comme les religions cherchent à nous l’imposer, mais par son humanité.


                                      • Deneb Deneb 20 avril 2014 12:12

                                        Olivier, je n’ai pas dit que la pédophilie était une croyance, je mets simplement en parallèle la sexualité et la religion.
                                        Je pense que dans une société idéale, la religion serait considéré comme la sexualité : quelque chose que l’on fait dans une stricte intimité et dont on parle pas en général, question de pudeur. Quoi que vous puissiez en penser, la parallèle est fructueuse : le proselytisme devient harcèlement, le port d’un signe ostentatoire devient exhibitionnisme, une priere collective - une orgie, prière individuelle - masturbation, les images pieuses soit l’erotisme pour les oeuvres d’art, soit pornographie pour le reste.


                                      • hellpast hellpast 20 avril 2014 10:01

                                        Cabanel, tu n’es qu’une voix de plus dans le torrent mainstream des médias offciels, ton article et tes interventions ne nous apprennent rien de nouveau hélas


                                        • olivier cabanel olivier cabanel 20 avril 2014 10:04

                                          hellpast

                                          bien sur, j’essaye a mon modeste niveau, d’informer le plus complètement possible, et ce n’est possible qu’avec l’aide d’autres internautes.
                                          dans le cas précis, j’en profite pour remercier mes amis algériens qui m’ont donné beaucoup d’infos capitales.

                                        • hellpast hellpast 20 avril 2014 10:54

                                          Tu te focalises sur la religion alors que ce n’est pas le problème mais ce que l’on tente de nous faire croire, de plus tu fais des amalgames avec le mariage pour tous. De la nuance c’est ce qu’il te manques ainsi que les bases historiques du problème qui ne sont pas religieuses. En faisant cela tu te décrédibilises auprès des gens informés. L’Algérie effectuera d’elle même sa mutation vers un régime plus redistributif et ça ne sert à rien de hurler avec les loups sinon à créer de la tension. La France a un contentieux avec l’Algérie qui n’est pas si vieux, alors le mieux que l’on puisse faire c’est de ne pas se mêler encore une fois de leurs affaires. On dit que l’enfer est pavé de bonnes intentions, cette maxime s’applique complètement ici. Après les avoir coloniser, nous voudrions leur apprendre à gouverner, n’est pas ironique ?


                                        • olivier cabanel olivier cabanel 20 avril 2014 11:04

                                          hellpast

                                          pas d’accord, la religion est vraiment un problème lorsqu’elle se mêle de politique.
                                          une république se doit d’être laïque, donc de respecter en même temps toutes les religions, mais delà a ce que le religion entre en politique, il y a un pas qu’il ne faut pas franchir... on voit le résultat que ça donne un peu partout dans le monde.

                                        • hellpast hellpast 20 avril 2014 10:20

                                          Nous sommes responsables de l’intrusion de la religion dans le politique de ces pays, parce que nous en avons favorisé l’arrivée au pouvoir. C’est comme l’histoire du pompier pyromane bref à chaque élection en Algérie c’est toujours la même chose, les français bon teints s’indignent. Tu veux quoi, déclencher une guerre civile en Algérie ou l’armée massacrera tous les manifestants ? dis moi, t’as une solution à proposer pour ne pas que cela tourne comme en Libye ? Foutons leur la paix avec nos bon sentiments derrières lesquels se cachent nos politiques qui s’ils le pouvaient provoqueraient un coup d’état à leur avantage dans une de leur ancienne colonie. Le concept de France Afrique ne s’applique pas à l’Algérie pour des raisons historiques évidentes, le FLN est là pour nous le rappeler. Revois ton analyse.


                                          • olivier cabanel olivier cabanel 20 avril 2014 11:45

                                            hellpast

                                            il suffit de relire attentivement mon article pour découvrir qu’à aucun moment je n’exprime l’idée que « nous pourrions donner des leçons de démocratie à l’Algérie »
                                            je serais curieux de comprendre comment vous en arrivez à cette conclusion, totalement infondée, surtout si l’on regarde ce qui se passe dans notre pays, en terme de démocratie !
                                            un président élu qui fait une fois dans la place le contraire de ce qu’il avait proposé, et qui lui avait permis de gagner...
                                            des ministres nommés sans que nous soyons consultés
                                            des députés aux ordres de leurs partis, qui font là ou on leur dit de faire,
                                            le référendum refusant l’Europe proposée à Lisbonne, et le pouvoir passant outre, en force...non, tout ça n’est guère diplomatique.


                                          • zygzornifle zygzornifle 20 avril 2014 13:52

                                            Bouteflika c’est la momie Rascar Capac de Tintin et les 7 boules de cristal......


                                            • olivier cabanel olivier cabanel 20 avril 2014 16:08

                                              zygzornifle

                                              oui, en moins agile, quand même...
                                               smiley

                                            • olivier cabanel olivier cabanel 20 avril 2014 19:22

                                              @ tous

                                              nos amis algériens prouvent une fois de plus qu’ils savent pratiquer l’humour, 
                                              je vous invite à découvrir ce site, sorte de gorafi à l’algérienne :
                                              le Bled Mickey, sur ce lien

                                              • maidoc25 maidoc25 21 avril 2014 01:10

                                                PAIX A BOUTEF ! DES URNES ET UN FAUTEUIL EN POUSSETTE

                                                 

                                                Ceux qui détiennent le pouvoir en Algérie ont marqué un point. Un point noir ! Une caricature sur le Maghreb, ses arabes, ses berbères et ses métis ! Une marque indélébile, débile de déraison et de dérisions, sur nos capacités culturelles. Dommages et manipulations qui laissent perplexes et ahuris  !

                                                Ça en Algérie ? Basri s’est-il ressuscité chez eux ? Enième mascarade ! Les urnes en poussette, quasi en brouette ?

                                                 

                                                Ils ont manqué de marionnettes vivantes cette fois ! Ils n’ont eu le temps de préparer, dignement, démocratiquement, un successeur à leur géant d’hier. Condamné au fauteuil roulant par les faiblesses de l’âge et surtout celles de la maladie.

                                                 

                                                Pris de cours et d’apoplexie, ils vont cette fois-ci, faire les zombies. Par peur du cauchemar, celui de laisser la place à l’inconnu qui sortirait des urnes démocratiques, libres, ou revanchardes. La surprise et le hasard qui expulseraient de leurs fiefs, bien des maitres agitateurs. Ce serait, semblent-ils craindre, la fin de leur first classe, leur partance vers la retraite vindicative. Ou mieux, pour crever en exil, dans les paradis fiscaux que l’on imagine ! On se rappelle de l’aventure islamiste et de la guerre civile qui lui fut appliquée pour l’éradiquer comme cautère.

                                                 

                                                Il y a un leader qu’ils ont fusillé, directement ou pas, Si Mohamed Boudiaf, de Kénitra. Et un pharaon, Abd El Aziz, qu’ils fossilisent pour l’éterniser devant Allah ou Amon. En souvenir de son périple d’Oujda !

                                                 

                                                Le but est clair. S’éterniser pour eux en maintenant le Système. Leur militaro makhzen, si jaloux de l’Indépendance qui aura couté un million de Chahids et si ferrée et affairée aux décades dites ‘’socialistes’’, qu’ils sont façonnées pour leur usage. Et pour durer, ils ont la grâce de la manne petro-gazière. Grâce à ses pétreux dollars, ils sont capables de gérer en chefs, tous les scénarios qu’ils écrivent de leurs mains. Le destin du Maghreb ! Je me trompe peut-être sur le comptes des ces Crésus, devenus des magiciens de la polémique, des apparatchiks du sabordage des destinées de leurs peuples ?

                                                 

                                                Ce n’est pas pour médire des porteurs d’AVC ni des handicapés, loin de là ! Moi-même, j’accuse des handicaps. (Ne pas souffler mon âge, s’il vous plait, j’ai 70 berges.

                                                 

                                                Mais en tant que médecin, expert des tribunaux, qui lors d’une mission que je respecte, je me dois de faire un constat de santé, avant de délivrer un certificat d’aptitude, aux fins d’affirmer le sens de la responsabilité, de la volonté et de la raison chez les requérants. Pour un acte notarial,  notamment, en vue d’une donation par exemple, je suis confronté à des situations similaires. Les médecins algériens ne sont-il pas conscients de leur magistère ?

                                                Ou pas libres et peureux, comme il m’arrive de l’être et que je me doive de critiquer ceux qui m’agacent et m’entourent ! Excusez-moi de la franchise, c’est biologique et inhérent à ma physiologie.

                                                 

                                                Ne sont-ils pas assez compétents mes frères et néanmoins honorables confrères, pour lancer une Fatwa ? Dans leur propre éclatante discipline, devant les yeux ahuri du monde entier qui a vu cette vidé humiliante du Premier d’Algérie. On actionné, sur les médias et le Youtube, cette image pas trop fière ! Le pauvre pantin et amical et sympathique président Muppetschowisé*.Celui qui attirait les honneurs hier, voilà le brave hissé comme un gadget par les plus orgueilleux du Maghreb et leurs chefs richissimes, si glorieux et fiers ! Un fantôme pour faire peur  ? Vous n’auriez pas autre homme de sa carrure ? Là, un brillant général dans les magasins de l’armée, un leader issu des partis politiques ou un chercheur les départements universitaires ? Hchouma , âare  !

                                                 

                                                Vous me faites peur, moi qui suis perclus de maladies et de par l’âge et qui continue de rêver vivre dans un Maghreb uni, en paix avec sa géopolitique assagie et surtout uni. Réuni par défi et par courage, par delà les frontières barbituriques anxiogènes, grâce à sa civilisation multiple et millénaire et à toutes les expériences humanistes de son histoire, dont on rêve encore.

                                                Ils ont choisi de garder hissé comme épouvantail. Belle enseigne d’un reliquat de la Guerre Froide, vestige du mur de Berlin et des frontières fermées, des capitaux fuyants ers le nord des bouches scellées et des pensés amères. Joli accompagnement de la Crimée qu’on déchire et de celui la ’’ Mésopotamie ’’ ! Ah les armes de destruction massives et les mensonges des impérialistes bushiques et cruels ! Après l’Irak explosée, la Syrie déchainée par les chiens contre les siens et cette Libye retournée vers l’âge des cavernes ! Toutes avec leurs honneurs, dévastées, sécessionnistes en voie de déliquescences !

                                                 

                                                Défier le Pouvoir pour eux, eux si sages, ça jamais ! Ce serait une mortelle gageure ! Confectionner une attestation collective les médecins, les constitutionalistes, le parlement, les partis. Mais, il faudrait qu’elle leur soit dictée ! Alors une déclaration pétitionnaire ? Une proclamation pour certifier, à l’instar de ce que l’on fit pour feu Bourguiba ! Le premier président de la Tunisie indépendante, l’avocat libérateur de la femme, qui avait moisi sur l’étalage des vieux légumes, avant de le faire déclarer sénile ! Et de lui faire subir, pour le décoller, un ‘’ coup d’état médical ”, sous les ordres du sauveteur de la tyrannie kleptomane, le célèbre hadji, Zine El Abidine Benali.

                                                 

                                                Avertissement : Un président, même ostensiblement et de visu d’analphabètes, très visiblement handicapé, peut déclarer la guerre. Ou faire la paix ? Alors que nous lui déclarons beaucoup d’amour et toujours de l’admiration, dopée maintenant par une honnête pitié !

                                                 

                                                Sauf que lui, le Bouteflika de 2014 est inapte, certes, pour la plus haute des fonctions étatiques de notre si grande et large Algérie. Je ne peux pas retenir, la possession de toutes ses forces ni de ses moyens au résistant Boutef. Il aura besoin d’un ‘’copilote’’ pour le diriger, d’une tierce personne pour l’aider à subvenir aux actes vitaux les plus communs ! Ce malgré sa plaisante boutade faite à John Kerry. Les caméras étaient là, quand il l’avait invité à revenir en Algérie, pour y passer une semaine, quand il aura le Prix Nobel. Je ne peux pas retenir que le sémillant Bouteflika d’hier, sa verve, son bagou, son verbe opportun, soit actuellement l’homme qu’il faut aux algériens et aux maghrébins  ! Il n’est humainement plus hélas, cet homme capable de gérer un orgueillantissime* état, l’Algérie. Dieu maudisse nos faiblesses !

                                                 

                                                Cruauté ou délire des urnes ? Sauf que mourir à l’œuvre est un signe d’orgueil pour les géants !

                                                 

                                                Laissez cet homme fatigué loin du stress et des mic-macs entre voisins et frères, qui paient dans leurs peuples, le prix d’un struggle belliciste, stupide et malsain, inutile et toxique. Une animosité sans gloire, hérité du découpage colonial de par ceux-là mêmes, qui ne veulent pas témoigner de leurs passages historiques, pour dire toute la vérité aux états qu’ils ont façonnés en partant. Ils nous voient plus comme clients assurés, assujettis à leurs diktats, mus par les dissensions qu’ils nous ont inoculées, afin de leur rester plus que fidéles, des obligés ! Des dépôts pour les armes, au mieux des chantiers pour leurs investissements (bienvenus), afin de garantir et de perpétuer, leurs inaliénables et notoires suprématies sur nous, nos enfants et sur nos territoires. Qui soutiendrait le contraire ou en rirait ? 

                                                 

                                                Respectez-le donc au lieu de l’instrumentaliser et de l’asservir jusqu’au dernier soupir ! Sinon on comprendrait que ce triste sort est une combine pour continuer de régner, en son nom, de le manipuler, lui et l’image des Maghrébins pour se moquer de la Démocratie en général  et de l’Algérie sœur, en particulier. Ce qui nous dessert, mes Frères !

                                                 

                                                 


                                                • olivier cabanel olivier cabanel 21 avril 2014 06:14

                                                  maidoc

                                                  merci de votre intervention.
                                                  je ne crois pas que les critiques entendues ici ou là soient limitées au seul personnage de Bouteflika...et je pense même qu’il est juste une image qu’on agite...un homme manipulé.
                                                  il s’agit d’un système, de groupes de pression, soit des proches de Bouteflika, (son frère entre autres), soit des militaires, des industriels, qui se sont emparés manifestement du pouvoir, et qui ont réellement le pouvoir....et qui veulent le garder à tout prix.
                                                  à l’évidence, les règles démocratiques n’ont pas été respectées, il y a eu probablement des fraudes massives...


                                                • AEK34 21 avril 2014 10:24

                                                  Printemps arabe ? Du bla bla de journaleux, de politicards à la botte de lobbies et de pseudos intellectuels genre BHL le Botulien ou l’agité du bocal, nouvel académicien... 

                                                  Que savez-vous du peuple algérien ? Connaissez-vous ces aspirations ? Vous faites la retape de tout ce discours unique sur le droit à la liberté et à la démocratie des « pays arabes ». Si vous aviez un peu d’honnêteté, vous devriez commencer par faire le bilan de toutes ces ingérences occidentales en Irak, en Lybie, en Syrie, en Tunisie, en Egypte. Ces printemps arabes comme vous les nommez n’ont conduit qu’à la guerre civile dans tous ces pays avec des centaines de morts tous les jours. Où est-elle la liberté et le mieux vivre que BHL et ses sbires promettaient à tous ces bougres qui ont été manipulés par des soi-disants opposants à la botte des occidentaux et prêts à tout pour le pouvoir et l’argent. Au lieu de nous parler de la démocratie à mettre en place dans ces pays, parlez-nous donc de la félonie de nos hommes politiques ici en France qui sont aux ordres du pouvoir financier, économique et de certaines minorités.

                                                  • olivier cabanel olivier cabanel 21 avril 2014 10:33

                                                    ae4

                                                    mettre en évidence la corruption, le mensonge, la manipulation d’un pouvoir algérien n’empeche bien évidement pas de souligner le mensonge, la manipulation du pouvoir français, européen, allons y disons mondial.
                                                    mais l’un n’empeche pas l’autre, 
                                                    sauf que j’ai eu la volonté de parler principalement de cette élection, et si vous m’aviez lu sur d’autres articles, vous auriez découvert que je ne m’en prive pas... tout « journaleux » que je suis, puisque vous avez eu l’amabilité de m’en faire porter le titre.
                                                     smiley

                                                  • zygzornifle zygzornifle 21 avril 2014 17:31

                                                    Algérie ? non Algépleure ......


                                                    • olivier cabanel olivier cabanel 21 avril 2014 17:47

                                                      zygzornifle

                                                      belle trouvaille !
                                                      je note, on sait jamais...

                                                    • olivier cabanel olivier cabanel 21 avril 2014 19:22

                                                      @ tous

                                                      dans la série dessin d’humour, que pensez vous de celui là ?

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès